les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un cadavre dans le bois de la houssière?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 0:54

Maintenant, quel voyou de la région s'est évaporé à partir du 9 Novembre 1985 ?............. study
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 0:57

Qui n'est pas venu voter aux élections suivantes et s'est vu notifier un PV qu'il n'a jamais payé ? Qui du jour au lendemain n'a plus reçu de courrier du facteur ? Qui n'a plus perçu ses allocations en tous genres ?
Revenir en haut Aller en bas
ED2M



Nombre de messages : 39
Age : 54
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 8:08

Qui a été "radié d'office" de son adresse par une administration communale?
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 8:41

lire aussi sur le site néerlandophone le temoinage concernant rue de quesnast (JD Tuning, etc)
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 9:20

Il semble y avoir une carrière à Quenast sur Google earth....
Si pas de barrage le jour d'Alost à Ma Campagne.... silent
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 9:40

Célèbres par le passé pour ses "pavés", les fameuses carrières de porphyre de Quenast constituent un pôle industriel de l'entité. Celles-ci se sont regroupées au fil du temps en une exploitation unique qui est toujours en activité actuellement.

Pierre d’origine volcanique, le porphyre a été exploité dans la région de Quenast dès le XVIIe siècle par les habitants du village à leur usage personnel. Divers particuliers tirent profit des carrières de Rebecq et de Quenast jusqu’en 1844, moment où Joseph-Emmanuel Zaman commence à les racheter. Quelques années plus tard, la "Société Zaman et Cie" (créée en 1854) a englobé les plus belles carrières de la région. Joseph-Emmanuel Zaman s’attache à industrialiser la production et, en 1864, l’entreprise devient la "Société anonyme du porphyre de Quenast" qui englobera les "Nouvelles carrières du Brabant" et les "Carrières de l’Ermitage de Lessines" avant d’être reprise en 1985 par la "S.A. Gralex".

Les carrières de Quenast forment la plus grande carrière à ciel ouvert d'Europe. Elle a une superficie de 140 Ha. et atteint maintenant une profondeur d'environ 125 mètres. Ce filon de porphyre (pierre d'origine volcanique) s'étend de Quenast à Lessines sous une vingtaine de mètres de terre ; il fut exploité dès le XVIIIe siècle. Cette roche très dure servait traditionnellement à confectionner les célèbres pavés routiers belges. Depuis 1946, grâce à la mécanisation et l'élaboration de nouvelles chaînes de production, la production s’est tournée vers les matériaux concassés : enrobés pour l'asphalte routier, ballast pour chemins de fer et surtout TGV, dalles, tuyaux.

Les carrières ont profondément marqué le paysage et l'architecture rebecquois. Les terrils, appelés" buts", forment des collines boisées au pied desquelles l'on retrouve encore de nos jours des maisons ouvrières avec une architecture typique utilisant la pierre locale.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 9:42

Folklore[modifier]

Un cortège carnavalesque reliant Quenast à Rebecq a lieu le dimanche 14 jours avant Pâques, de 14h00 à 18h00...... Shocked

Wikipedia....
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 10:11

Effectivement, si celui qu'on appelait "le tueur" a bien été descendu ce jour là, je m'étonne qu'on ne l'aie pas identifié par recouplement (avec les différents éléments que vous citez entre autres et l'aide du portrait robot).

2 possibilités me viennent à l'esprit pour expliquer celà:
- pas mort mais peut-être blessé.
- il est bien mort mais il s'agit d'un étranger => les recherches par recouplement (décès, disparition) en Belgique n'ont rien donné.


Rappellons qu'on a retrouvé un gilet pare balles avec des traces de sang et ADN exploitable. On a également annoncé maladroitement un match ADN avec un nom connu du dossier (qui ?). Si on part du principe que le tueur n'est pas mort mais blessé, le rapprochement serait facile avec un ex gendarme exilé aux USA et reconnu par certains dans le portrait robot du tueur. Gendarme connu pour ses liens avec l'extrême droite, piste que la CBW semble toujours privilégier au vu des derniers événements.

Rappelons aussi le journal El pais découvert avec d'autres indices après Dekaise; ce qui pourrait accréditer la piste d'un étranger. Le tueur semble d'ailleurs être l'élément commun aux 2 vagues si on regarde les portraits robot et le nombre de victimes qu'on lui attribue à lui seul.


CS1958 a écrit:
Qui n'est pas venu voter aux élections suivantes et s'est vu notifier un PV qu'il n'a jamais payé ? Qui du jour au lendemain n'a plus reçu de courrier du facteur ? Qui n'a plus perçu ses allocations en tous genres ?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 10:20

stoukette69 a écrit:
Effectivement, si celui qu'on appelait "le tueur" a bien été descendu ce jour là, je m'étonne qu'on ne l'aie pas identifié par recouplement (avec les différents éléments que vous citez entre autres et l'aide du portrait robot).

2 possibilités me viennent à l'esprit pour expliquer celà:
- pas mort mais peut-être blessé.
- il est bien mort mais il s'agit d'un étranger => les recherches par recouplement (décès, disparition) en Belgique n'ont rien donné.


Rappellons qu'on a retrouvé un gilet pare balles avec des traces de sang et ADN exploitable. On a également annoncé maladroitement un match ADN avec un nom connu du dossier (qui ?). Si on part du principe que le tueur n'est pas mort mais blessé, le rapprochement serait facile avec un ex gendarme exilé aux USA et reconnu par certains dans le portrait robot du tueur. Gendarme connu pour ses liens avec l'extrême droite, piste que la CBW semble toujours privilégier au vu des derniers événements.

Rappelons aussi le journal El pais découvert avec d'autres indices après Dekaise; ce qui pourrait accréditer la piste d'un étranger. Le tueur semble d'ailleurs être l'élément commun aux 2 vagues si on regarde les portraits robot et le nombre de victimes qu'on lui attribue à lui seul.


CS1958 a écrit:
Qui n'est pas venu voter aux élections suivantes et s'est vu notifier un PV qu'il n'a jamais payé ? Qui du jour au lendemain n'a plus reçu de courrier du facteur ? Qui n'a plus perçu ses allocations en tous genres ?

Vous faites référence à Christian Pattyn. Membre de l'Eglise de Scientologie ? Car pour Lekeu, l'analyse ADN n'a rien donnée.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 10:34

traduction automatique de Bende van Nijvel:



Pattyn Christian : Un ancien membre de la SIE, pour ses sympathies d'extrême-droite venus. Il est de la gendarmerie à la police judiciaire déplacé, mais il partit pour les Etats-Unis dans un scientologie secte de vivre. Marbaix Lucien : Il pourrait être l'un des membres de VNB été que les modèles marqués pousses. Il a été enregistré par Mme Lyna interrogées. Après la mort de Latinus, il serait, entre autres, en collaboration avec le Lombaerde, des réunions ont investi. Actuellement, il propagande nazie dans la Légion Mobile et cache sa condamnation du tout. Ses enfants étaient les Scouts Phoenix, qui a été dans la presse.



Propulsé par » www.bendevannijvel.com
© Copyright 2006-2012






Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 11:03


Je pensais plutôt à Lekeu.

Une idée sur le match de l'ADN qui a été annoncé il y a quelques mois?


CS1958 a écrit:

Vous faites référence à Christian Pattyn. Membre de l'Eglise de Scientologie ? Car pour Lekeu, l'analyse ADN n'a rien donnée.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 11:27

C'est pas récent du tout......................... Rolling Eyes



Jeudi 26 juin 1997

La cellule de Jumet en Floride

Tueries : l'ADN de Lekeu

A la suite du décès inopiné de l'ex-gendarme Martial Lekeu, deux magistrats et deux enquêteurs de la cellule «Tueries du Brabant» ont quitté la semaine dernière la Belgique pour se rendre en commission rogatoire à Orlando, en Floride. Objectif : rapporter des prélèvements sanguins et de tissus qui doivent permettre d'effectuer la comparaison avec les cartes génétiques établies dans le cadre des enquêtes sur les tueries du Brabant, sur la base d'indices matériels déjà anciens, comme des cheveux, deux chapeaux, des restes de salive sur des timbres-poste ou sur des mégots de cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 13:29

Merci pour cette info, donc on a l'ADN de Lekeu depuis 1997 pour comparaison.
Ca n'avait rien donné avec les éléments dont on disposait à l'époque (cigarettes, chapeaux).
Ce n'est bien sûr pas le seul ADN dont les enquêteurs disposent.

Mais en parlant d'événements d'il y a quelques mois, je pensais à ceci que j'ai lu récemment: (en presse flamande le 13/3/2012 et posté par vous le 1/7/2012 dans la rubrique ADN : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1099p15-adn)

"Het gerecht heeft ook een DNA-profiel gevonden aan de binnenkant van een kogelwerende vest, zo raakte gisteren bekend. Het zou afkomstig zijn van de 'killer'. Als de theorie van de onderzoekers klopt, is de 'killer' na de overval van Aalst in 1985 doodgeschoten."

Il est question d'ADN isolé sur un gilet pare balle repêché dans le canal.

On a dit également à l'époque que l'ADN aurait coïncidé avec un nom figurant déjà dans le dossier. On a fait marche arrière par la suite... Crying or Very sad

Quelqu'un aurait-il eu echo de fuites ou soupçons quant à l'identité de l'individu dont l'ADN pouvait concorder?



Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 119
Age : 59
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 14:10

dans ce fil on parle de "routes possibles " et notamment la E429 mais en 83-85 qu'en était-il de cette autoroute? pas plutôt une nationale?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 14:31

stoukette69 a écrit:
Merci pour cette info, donc on a l'ADN de Lekeu depuis 1997 pour comparaison.
Ca n'avait rien donné avec les éléments dont on disposait à l'époque (cigarettes, chapeaux).
Ce n'est bien sûr pas le seul ADN dont les enquêteurs disposent.

Mais en parlant d'événements d'il y a quelques mois, je pensais à ceci que j'ai lu récemment: (en presse flamande le 13/3/2012 et posté par vous le 1/7/2012 dans la rubrique ADN : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1099p15-adn)

"Het gerecht heeft ook een DNA-profiel gevonden aan de binnenkant van een kogelwerende vest, zo raakte gisteren bekend. Het zou afkomstig zijn van de 'killer'. Als de theorie van de onderzoekers klopt, is de 'killer' na de overval van Aalst in 1985 doodgeschoten."

Il est question d'ADN isolé sur un gilet pare balle repêché dans le canal.

On a dit également à l'époque que l'ADN aurait coïncidé avec un nom figurant déjà dans le dossier. On a fait marche arrière par la suite... Crying or Very sad

Quelqu'un aurait-il eu echo de fuites ou soupçons quant à l'identité de l'individu dont l'ADN pouvait concorder?




Malheureusement, je n'ai aucune info supplémentaires. J'avais ouvert un sujet sur la liste de ceux qui avaient fait l'objet d'une analyse ADN mais pas de réponses......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 15:26

..


Dernière édition par TEM le Mar 16 Oct 2012 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 119
Age : 59
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 17:42

Mes souvenirs ne remontaient pas si loin
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 18:31

Sur Bende van Nijvel:



2010-08-03 23:34

baantjer Lid

Vicky Van Obbergh


Een wapen afkomstig van de overval bij Dekaise werd ooit aangetroffen bij de genaamde Vicky van Obberghe, deze persoon woonde toen aan de rand van het bois de la houssiere. Als je erover leest schrijft men dat de persoon in kwestie geen verklaring kon geven hoe het wapen bij hem terecht kwam. Ik veronderstel dat hierover toch meer onderzoek is over gebeurd.

Kan iemand mij hier meer over vertellen?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 20:24

On ne sait toujours pas pourquoi il était en possession d'une arme de chez Dekaize d'ailleurs......
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Mer 29 Aoû 2012 - 23:38




Index
» Le Gang Staerke
»Patrick Ghijs Sels



N ° 1 08/01/2012 13:38

Bende van Nijvel:

SontAdministrateur

Patrick Ghijs Sels


Ami de Philippe De Staerke . Possessed dans les années 80 une maison dans la rue de la Brasserie , dans une rue avec une dizaine de maisons dans Ronquières . Philippe Le Staerke passé dans cette maison régulièrement le week-end. Sels Ghijs vécu dans Rebecq-Rognon , près de la forêt où Houssière Gang de nombreuses traces derrière.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Jeu 30 Aoû 2012 - 9:39

à Ronquières, la maison appratenait à la mère de Ghijsels. mais òu habitait exactement Max.he.leau?
Revenir en haut Aller en bas
kael



Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Dim 9 Sep 2012 - 20:11

ED2M a écrit:
Où ont-ils pu se cacher?

1. La maison qui a été incendiée plus tard?
Tentant, mais alors pourquoi n'y sont-ils pas resté? Pourqu'oi avoir pris le risque
d'attendre en bord de route alors qu'ils auraient été à l'abri des regards en restant à
cette maison?
Le proprio qui leur aurait dit de ne pas rester là? A EUX? Je crois qu'ils avaient assez "arguments" pour lui faire comprendre qu'ils voulaient rester, non?

2. Dans le bois? Loin d'être évident: les chemins latéraux sont trop meubles, ils risquent de s'embourber. D'autant plus que s'ils veulent passer inaperçu ils
doivent s'enfoncer loin car à ce moment de l'année, plus de feuilles ou de végétation: on voit loin. Ils ne vont pas non plus rester 4h en bord de route...

3. Dans les anciennes verreries de Fauquez? Risqué aussi: Pour entrer, il faut passer devant des maisons habitées dont un café. Il n'y a pas beaucoup de passage
et donc, un ou des véhicules entrant sur le site ne manqueront pas d'attirer l'attention surtout s'ils viennent la nuit ou s'ils viennent plusieurs fois...
Cacher une voiture là, c'est risquer qu'un curieux, un enfant, ... ne la découvre.

4. C'est ici que je vous fait part de mon idée: les anciennes tuileries d'hennuyères. Il s'agit d'un site de plusieurs hectares avec de très nombreux bâtiments. Il
est à l'abandon depuis 1981 et ne sera repris que fin 1987. Il se situe rue du Grand Péril. Cette rue relie Virginal à la Chaussée Mons/Bruxelles) et à quelques
centaines de mètres plusieurs rues partent vers le bois de la Houssière.
L'entrée est discrète: pas de voisins à côté ou juste en face. Au contraire de la rue Brancart à Fauquez, il y a un peu de circulation. Donc les voisons ne seront pas
intrigués par un passage d'une ou plusieurs voitures.
Mais il y a mieux: l'endroit est connu à l'époque comme un "coin à mal faire". Endroit où se déroulent plein de petits trafics en tous genres. Vu la réputation de
l'endroit, pas un riverain n'irait y promener, même si sa curiosité est éveillée par des agissements suspects. Et si un autre occupant des lei--ieux voit quelque chose, il
ne va certainement rien dire car ce serait attirer l'attention sur lui!

Je continue plus tard mon argumentation et vous dirai mon idée du timing de cette soirée et du jour suivant.
et à coté des anciennes tuilerie se trouve (ou se trouvait à cette époque)un stand de tir
Revenir en haut Aller en bas
kael



Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Dim 9 Sep 2012 - 20:19

CS1958 a écrit:
Où ont-ils pu se cacher?

1. La maison qui a été incendiée plus tard?

Tentant, mais alors pourquoi n'y sont-ils pas resté? Pourquoi avoir pris le risque d'attendre en bord de route alors qu'ils auraient été à l'abri des regards en restant à cette maison? Le proprio qui leur aurait dit de ne pas rester là? A EUX? Je crois qu'ils avaient assez "arguments" pour lui faire comprendre qu'ils voulaient rester, non?

Reste à déterminer où se situe réellement cette maison. Il y a en tous cas une maison devant laquelle était garé l’un des véhicules d’Alost, avant l’attaque.Quelle maison ? A quel endroit ? Chez qui ? la voiture n'a pas été vue devant une maison mais rue du pire 50 mètres plus loin que la dernière maison sur le bas-côté.

2. Dans le bois?
Loin d'être évident: les chemins latéraux sont trop meubles, ils risquent de s'embourber. D'autant plus que s'ils veulent passer inaperçu ils
doivent s'enfoncer loin car à ce moment de l'année, plus de feuilles ou de végétation: on voit loin. Ils ne vont pas non plus rester 4h en bord de route...

3. Dans les anciennes verreries de Fauquez?
Risqué aussi: Pour entrer, il faut passer devant des maisons habitées dont un café. Il n'y a pas beaucoup de passage et donc, un ou des véhicules entrant sur le site ne manqueront pas d'attirer l'attention surtout s'ils viennent la nuit ou s'ils viennent plusieurs fois... Cacher une voiture là, c'est risquer qu'un curieux, un enfant, ... ne la découvre.

On est la nuit en novembre, peu de risques. Le seul risque, le barrage de gendarmes éventuel.

4. C'est ici que je vous fait part de mon idée: les anciennes tuileries d'hennuyères.
Il s'agit d'un site de plusieurs hectares avec de très nombreux bâtiments. Il est à l'abandon depuis 1981 et ne sera repris que fin 1987. Il se situe rue du Grand Péril. Cette rue relie Virginal à la Chaussée Mons/Bruxelles) et à quelques centaines de mètres plusieurs rues partent vers le bois de la Houssière.L'entrée est discrète: pas de voisins à côté ou juste en face. Au contraire de la rue Brancart à Fauquez, il y a un peu de circulation. Donc les voisons ne seront pas intrigués par un passage d'une ou plusieurs voitures.Mais il y a mieux: l'endroit est connu à l'époque comme un "coin à mal faire". Endroit où se déroulent plein de petits trafics en tous genres. Vu la réputation de l'endroit, pas un riverain n'irait y promener, même si sa curiosité est éveillée par des agissements suspects. Et si un autre occupant des lei--ieux voit quelque chose, il ne va certainement rien dire car ce serait attirer l'attention sur lui!

Je trouve cette hypothèse séduisante. Arrivant de Lennick, ils tournent à Ma Campagne ou Flament ?

Je continue plus tard mon argumentation et vous dirai mon idée du timing de cette soirée et du jour suivant.
Timing

1. Ils arrivent d'Alost par leurs chemins détournés et se cachent dans un des bâtiments des anciennes tuileries d'Hennuyères. C'est là que la golf est entreposée lorsqu'elle ne sert pas. A ce moment, le blessé est "mal" mais tjs vivant.

2. Ils appelent l'équipe de soutien. Comment? Via un téléphone portable ou en allant simplement à pied à une cabine téléphonque. Il y en avait beaucoup plus que maintenant donc sûrement à proximité. On est en novembre, il fait nuit, il fait froid: quelqu'un de bien emmitouflé (au point de dissimuler ses traits) passe inaperçu...Quand appellent-ils? Dès qu'ils savent via leurs écoutes scanner que les barrages routiers se lèvent.

Y avait-il à proximité de l’usine désaffectée une cabine ?


3. L'équipe de soutien ne peut pas utiliser un véhicule "suspect" (utilisé précédemment) car ils ont été vus et donc, les forces de l'ordre risquent de faire le lien.Pour avoir un véhicule "propre", appel est fait à "des potes" qui veulent, ou doivent, rendre un service.
R-v est donné à la Chapelle au Foya. Bête, direz-vous: pourquoi quitter leur cachette avec la voiture la plus recherchée du Royaume et contenant un blessé?
Le chauffeur ne connaît pas les anciennes tuileries mais assez bien le bois de la Houssière. Assez pour venir par la rue du Pire. Assez pour venir par Fauquez et Charly des Prés.Il pourrait aussi suffisamment connaître la région pour venir de... Braine-l'Alleud/Nivelles en toute discrétion...

4. 00h30, ils sont Chapelle au Foya. Leur voiture à le nez vers Hennuyères car c'est par là qu'ils vont s'en aller. Ils surveillent le côté rue du Pire car la voiture de soutien doit venir par là (et c'est aussi de par là que peut éventuellement venir une patrouille de Gd).
Le blessé sort de lui-même mais s'effondre, peut être mort.
Ben oui, pourquoi le sortir de la golf s'il est mort? S'ils se font "coincer" par une patrouille, pas le temps de le recharge. Même s'ils arrivent à fuir, ils sont foutus car il y a un cadavre exploitable pour les enquêteurs.
Pas question de recharger le corps dans la golf avant l'arrivée du soutien. Il faut être 2 au moins et s'ils sont tous les deux occupés à cela, ils risquent de se faire surprendre les mains vides, sans couverture armée.
Arrive d'àbord Philippe et ses amis. Les TBW s'attendent à l'arrivée de leur assistance. Le vieux fait signe de se garer devant la golf et l'autre reste en couverture, riot prêt.
S'arrêter devant alors que le corps est derrière? Oui, car ils (vieux et l'assistance) vont recharger le corps dans la golf.

On a retrouvé des cartouches ou des douilles à l’endroit de RV. Donc a priori achevé par ses complices.

5. Ils repartent vers leur planque. Ils laissent la golf avec le corps et les armes à l'intérieur,dans sa cachette, se changent peut-être et retour vers là où ils habitent... C'est déjà moins "chaud": ils n'ont rien sur eux qui peut les incriminer. Même s'ils sont contrôlés, qu'ils ont un pédigrée connu, à part les faire ch... un moment, les policiers vont les laisser continuer leur chemin...
Un peu risqué quand même à cette heure-là si on se fait intercepter par les gendarmes.
Ils arrêtent tout. Le chef est mort. La tête est coupée, l'organisme n'est pas autonome... Il faut faire disparaître les traces avant de disparaître dans la nature et se faire oublier...

6. Durant la journée du 10, ils découpent, scient, déchirent les objets à jeter. Soit chez eux, soit à Hennuyères. Ils nettoient la cache. Ils mettent dans les sacs tout ce qui est chaud mais pas trop... Ils mélangent sciemment des objets des deux époques pour "touiller" convenablement dans la soupe, ouvrir la porte à toutes les conjectures et semer encore plus de trouble dans l'enquête...

Donc tout ce qui se trouvait depuis des mois voire des années dans l’ancienne tuillerie ? Le voisinage sur une relativement longue période aurait dû remarquer des allées et venues anormales ?

7. Direction Ronquières pour jeter les sacs dans le canal (par le bois et Fauquez). Ils ont toujours les armes qui ont servi la veille et peût-être d'autres. Elles sont laissée opérationnelles pour leur sécurité lors de leurs déplacements vers et lors du largage des sacs dans le canal. Et idem vers et pour la phase d'ensevelissement du corps.
Pas de patrouille sur la route vers le canal donc.
Où jettent-ils le corps?
8. Dans un endroit dont je n'ai pas encore trouvé trace sur le forum: la décharge suitée 300 m plus haut que chez Torine!
Sur le site de la CBW, on voit l'endroit où ont été trouvés les restes de documents brûlés avec la mention "vers terrain de motocross". Ce terrain est une ancienne carrière de sable où a été tracé un circuit de motocross. Il est alors utilisé une fois l'an pour des épreuves officielles et le reste de l'année par des amateurs (dont je fais alors partie).
Il y a un circuit tracé mais le site est grand et utilisé quasi journellement pour des dépôts sauvages de déchets divers. Tous les bricoleurs, entrepreneurs, etc de la rgion viennent y jeter leurs encombrants. L'endroit est n'est pas gardé et très très mal clôturé.
Il y a deux entrées: la principale plus haut que chez Torine (Point du Jour) et une autre dans le chemin perpendiculaire (Chemin Royal). On y entre donc discrètement. La partie "décharge" est au fond quand on vient de chez Torine et presqu'en bord de route dans le chemin Royal. Elle se présente comme une "falaise" de déchets instable.
Ils jetent donc le corps et les armes encore en leur possession dans le le trou et font s'effondrer sur lui de bons morceaux de la "falaise".
Qui s'étonnerait d'un éboulement à cet endroit puisqu'il y a constamment des déversements?

Par rapport aux sablières ?

Et qui s'inquiéterait d'une éventuelle odeur, fût-ce de décomposition, dans une décharge?

9. Retour dans le bois, incendie de la golf. L'endroit choisi est connu d'eux. Ils savent qu'à ce moment et à cet endroit retiré, l'incendie va être découvert très tard car très très peu de circulation (en pleine nuit de dimanche à un lundi qui est férié). Il aura donc le temps de brûler un maximum.

Ils n'ont alors plus rien avec eux ou sur eux qui pourrait les relier aux faits.
10. Cette rue les remet dans la direction d'Hennuyères, donc de la Chaussée de Mons, donc de Bruxelles , Tubize, Leeuw-St-Pierre ou Braine-l'Alleud ou autre? Ils s'en foutent: ils peuvent aller où ils veulent, ils sont clean...

Ils montent donc dans le véhicule d'assistance et retour à la maison...
Revenir en haut Aller en bas
ED2M



Nombre de messages : 39
Age : 54
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Dim 9 Sep 2012 - 20:47

@ Kael: le stand de tir n'existait pas à l'époque. Le site était à l'abandon et aucune activité "claire" ne s'y tenait.

@ CS1958: la rue de la Brasserie est juste à côté de la route menant au "large de Fauquez", à Fauquez, au Bois...
Rebecq, c'est la même sortie de la E429 que Quenast dont je parlais précédement.
Il est sûr qu'en termes de connaissance de la région dans ses coins et recoins, c'est performant...
Revenir en haut Aller en bas
kael



Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Lun 10 Sep 2012 - 22:32

ED2M a écrit:
@ Kael: le stand de tir n'existait pas à l'époque. Le site était à l'abandon et aucune activité "claire" ne s'y tenait.

@ CS1958: la rue de la Brasserie est juste à côté de la route menant au "large de Fauquez", à Fauquez, au Bois...
Rebecq, c'est la même sortie de la E429 que Quenast dont je parlais précédement.
Il est sûr qu'en termes de connaissance de la région dans ses coins et recoins, c'est performant...
j'étais pourtant certain que ce stand de tir existait à l'époque mais ne se trouve pas sur le site des tuileries mais au bout du petit chemin juste avant les tuileries en venant de vesnau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cadavre dans le bois de la houssière?   Aujourd'hui à 0:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cadavre dans le bois de la houssière?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seul dans les bois
» Un réveillon à la (( Bonne étoile)) suite de seul dans les bois
» Comment se débarasser d'un squelette: un cadavre dans le placard...
» Forme étrange dans les bois
» La fessée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: