les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Jeu 15 Juil 2010 - 21:36



La grande peur des Belges
Le roman des tueurs du Brabant
Jean-Claude MARLAIR

format : 13 x 20 cm
244 pages
ISBN : 978-2-35687-079-7
Prix de vente public : 18€

Littérature | Date de sortie: septembre 2010


Prix : 19,80 € TTC
(port et emballage compris)


LE LIVRE
Les «Tueuries du Brabant» ont défrayé la chronique dans la Belgique des années 1980. De nombreux livres, enquêtes et témoignages se sont penchés sur ces «commandos» qui semèrent mort et terreur dans des supermarchés belges. Ces crimes restent aujourd’hui irrésolus.
Jean-Claude Marlair a lui aussi longuement étudié la question et est arrivé à cette conclusion: une enquête de plus n’apportera rien, des pièces restent manquantes. Il a donc choisi la voie de la littérature pour que le roman, «mensonge qui dit la vérité sur le mensonge» puisse «dessiner» une vérité: le profil et les motivations de ces commandos et de leurs chefs. C’est donc plus le roman des «Tueurs» que celui des «Tueries».
Un thriller dont le cadre est une Wallonie misérable et les personnages des fanatiques minables. Le génie de l’auteur est de ne pas avoir tenté d’imiter le genre, c’est aussi celui d’avoir créé des personnages féminins, et c’est, surtout, d’avoir su planter un décor, la Wallonie, proche de l’Amérique profonde, à l’instar d’un cinéaste comme Bouli Lanners dans son film Eldorado. Ancien militaire, l’auteur a en outre parfaitement rendu les aspects «techniques» liés à son sujet.
L'AUTEUR
Jean-Claude Marlair est l’auteur de Congo : le septième lot (Cri) et de Rwanda, les chemins de la mort.
Il était commandant à la base militaire belge de Vielsam durant son attaque par un commando. Il a depuis écrit un rapport où il effectue un lien entre ce vol d’armes dans la caserne et les tueries du Brabant, et a participé à de nombreuses émissions télé et documentaires sur le terrorisme européen.

Voir : http://www.lamuette.be/la-grande-peur-des-belges.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Ven 16 Juil 2010 - 11:32

Je lui souhaite beaucoup de succès.

Démarche très intéressante, qui n'est pas sans rappeler celle d'auteurs de romans noirs italiens, comme celui de Romanze Criminale.

A lire, Manière de Voir, num. 111, Le Monde Diplomatique, "Les mauvais genres": article consacré à l'impact de cette branche littéraire en Italie.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Sam 14 Aoû 2010 - 9:54

« La grande peur des Belges »

Le thriller des tueurs du Brabant

Jean-Claude Marlair
Septembre 2010




Le roman peut parfois en apprendre plus sur la réalité que les thèses, les contre-thèses et les enquêtes abandonnées puis cent fois relancées.

Le livre ne présente ni une théorie de plus, ni des « effets de scoop. » Ce thriller s’attache à l’âme des auteurs et des victimes de cette tragédie jamais résolue.

Qui étaient ces hommes qui semèrent la terreur en Belgique dans les années 80 ? A quoi ressemblait leur vie quotidienne ? A quels ordres obéissaient-ils ainsi avec un tel sentiment d’impunité ? Et d’où venaient-ils ?

Marlair plante magistralement une Wallonie glauque mais touchante, suivant en cela un mouvement artistique proche du cinéma de Bouli Lanners. ( Eldorado )
Le génie de l’auteur, c’est d’avoir su trouver une place à la FEMME dans son récit. Place essentielle entre symptôme et création. Place allégorique dans le vécu des victimes.

De cette liberté par rapport à « l’histoire vraie », d’une intuition fine et d’un pur talent, est né un grand roman belge, qui mérite sa place dans l’histoire de Belgique.

Parce que le roman est un mensonge qui dit la vérité sur le mensonge !




Editions : Le Bord de l’Eau ( France ) Distributeurs : Belgique – SDLG CARAVELLE
La Muette ( Belgique ) France – LES BELLES LETTRES



« Le roman est un genre prodigieux, car il amène des vérités qui n’ont
pas besoin de faits mille fois contestés pour exister. Le roman a
ceci de vrai, qu’il permet de pénétrer l’âme des hommes. Le
roman a ceci d’infiniment subtil, qu’il comprend
l’incompréhensible, qu’il humanise l’inhumain ! »
( L’auteur )

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Sam 14 Aoû 2010 - 12:22

Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher.

Deux grands auteurs :

Marlair a écrit:
Parce que le roman est un mensonge qui dit la vérité sur le mensonge !
Beijer a écrit:
La vérité n'est jamais que "le dernier mensonge" qui n'a pas encore été découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Sam 14 Aoû 2010 - 12:58

jc,

Très juste !
Je signale tout de même que la quatrième de couverture ( donc les extraits que l'on en fait ) est une prérogative réservée à l'Editeur. La couverture, elle, est le résultat d'un accord entre l'auteur et l'éditeur, avec intervention déterminante du graphiste. Ce sont les règles !
Ceci dit, votre remarque est pertinente !
Mais NE vous en faites PAS, il n'y aura PAS de Popov recruteur, je le jure !

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Sam 14 Aoû 2010 - 14:28

Comment ça les règles ? Je croyais qu'il n'y avait qu'une règle: on ne signe que ce que l'on écrit à moins de se plier aux règles du marché. Sont-ce ces dernières, les règles auxquelles vous faites allusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Correction   Sam 14 Aoû 2010 - 16:10

Correction:
Disons, les " usages " plutôt que les " règles ".

Celles du marché NE me touchent guère. C'est le métier de l'Editeur, ça !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Jeu 16 Sep 2010 - 19:15

Une première critique du livre : http://www.satiricon.be/?p=529

Et si les « tueurs du Brabant » (toujours en cavale, en dépit de presque trente ans d’enquête et d’impasses) avaient été un groupuscule d’extrême-droite, attaquant les supermarchés pour déclencher une panique qui aurait préludé à la mise en place d’un régime fasciste en Belgique ? C’est sur cette hypothèse (par ailleurs déjà énoncée par la presse ou par les enquêteurs voire par certains adversaires de feu Jean Gol) que Jean-Claude Marlair s’est appuyé dans son dernier ouvrage, un roman intitulé La Grande Peur des Belges, paru tout récemment aux éditions La Muette à Bruxelles.

À travers le regard et les aventures de Léopold –l’un de ces tueurs, membre du groupe Legio, une sombre officine–, l’auteur (qui était commandant à la base militaire de Vielsam lorsqu’elle fut attaquée par un commando) livre un thriller où se mêlent haine et amour, argent et pouvoir dans le décor glauque des bas-fonds de la Wallonie en général et du pays de Charleroi en particulier, durant les années 1980.

Léopold restera-t-il inflexible face à la barbarie de ces attaques, quand certains de son groupe semblent sur le point de craquer ? Son amour pour Tina, rencontrée dans un bistro pourri, lui permettra-t-il de sortir de cette impasse de violence dont il semble être prisonnier ?

Un roman noir belgo-belge plutôt agréable à lire pour la rentrée, qui donne une image saisissante de Ce Pays, ce qui devrait lui valoir un beau succès, mais qui risque néanmoins de décevoir un brin les aficionados du genre, en raison du côté parfois prévisible de l’un ou l’autre de ses rebondissements…

PATRICIUS

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Dim 3 Oct 2010 - 9:10

Ce samedi 2 octobre 2010 s'est déroulé la présentation du livre au centre culturel de Nismes. J'y reviendrai plus longtemps plus tard car j'y étais.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 9:43

Une interview de l'auteur sur la chaine locale Canal C :

http://www.canalc.be/index.php?option=com_content&task=view&id=7241&Itemid=356

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 10:23

Ce samedi 2 octobre 2010 s’est déroulé au centre culturel de Nismes un cabaret littéraire suivi d’un débat ayant pour thème le roman de Jean-Claude Marlair « La grande peur des Belges (le roman des tueurs du Brabant).
Le principe d’un tel cabaret est de donner la parole à un certain nombre d’orateurs face à un public qui peut prendre la parole à la fin des exposés.
Le cabaret littéraire fut animé par le journaliste de la chaine de télévision locale Benoit Derue entouré par Jean-Claude Marlair, son éditeur Bruno Wajskop, le journaliste Guy Bouten, Patricia Finné. Un autre intervenant s’est désisté au dernier moment, on m’a demandé de prendre sa place vu mes « fonctions » d’administrateur du forum de discussion.
L’assistance était composée d’une centaine de personnes. Beaucoup d’habitants de la région mais aussi des journalistes belges et luxembourgeois, des membres de ce forum, une personne qui a perdu l’un de ses proches à Alost, deux inspecteurs de la CBW et le juge d’instruction Raynal en charge du dossier des tueries du Brabant qui nous fit l’honneur de sa présence.
Jean-Claude Marlair a débuté en expliquant ce qui l’avait poussé à écrire un tel livre et offrit un exemplaire à titre posthume à René Haquin en le remettant à la journaliste du Soir Colette Braeckman qui fut sa consoeur. Le livre est d’ailleurs dédié à René Haquin que personne n’oublie. La parole fut ensuite quasi monopolisée par Guy Bouten qui se lancera dans une longue diatribe où il défendait ses thèses : Sûreté de l’Etat, Paul VDB, Jean Gol, PIO, Jean Bourgerol, Bouhouche, Beijer,… Répondant à une question, Bouten affirma ne pas avoir reçu de menaces et être l’objet d’une seule plainte : celle de Philippe De Staercke qui aurait vu son petit commerce de vente-achat d’or péricliter suite à la parution du livre. Il semblerait donc que la famille de Paul Vandenboyenants tout comme Robert Beijer aient finalement renoncé à une action en justice comme annoncée.
Bouten fut comme souvent intarissable, ce qui poussa d’ailleurs l’éditeur à l’interrompre car le sujet de la soirée était le roman de Jean-Claude Marlair. Mais il était inévitable bien entendu que le débat se focalise sur les tueries. Bruno Wajskop fit l’éloge des qualité réelles d’écrivain de Jean-Claude Marlair.
Patricia Finné a bien expliqué qu’elle attendait la vérité depuis 25 ans et qu’elle continuerait sa lutte.
Personnellement, j’ai seulement expliqué que le livre de Guy Bouten avait le mérite d’exister, que son contenu était intéressant mais que je ne partageais pas nécessairement ses conclusions en rappelant que la CBW s’intéressait pour l’instant au milieu du grand banditisme du nord de la France.
La parole fut donnée ensuite au public. J’en retiens trois interventions : celle d’un homme qui durant les années noires fréquentait de près les milieux d’extrême-gauche et qui expliquait avec une certaine émotion de la voix qu’il tenait de source sûre qu’un témoin avait vu - en pleine enquête sur le CCC- Pierre Carette quitter la gendarmerie le plus naturellement du monde un attaché-case à la main. Une dame raconta que les caissières du Delhaize de Beersel ont longtemps raconté qu’une patrouille de police se trouvait à proximité du supermarché lors de l’attaque mais qu’ils ne sont intervenus qu’après le départ des tueurs.
Je ne sais que penser de ces deux témoignages. Je ne fais que les retranscrire.
La dernière intervention sera celle du juge d’instruction Raynal. Tenu par un devoir de réserve, il expliqua seulement qu’il avait la volonté d’aller jusqu’au bout des recherches et que depuis 13 ans qu’il s’occupe du dossier il n’avait exclu aucune piste et que les devoirs d’enquête s’étaient multipliés. Il ne voyait aucun inconvénient à la mise en place d’une troisième commission d’enquête parlementaire. Il dit également quelques mots sur ce forum qu’il disait consulter de temps à autre et qu’il trouvait bien structuré.
La soirée se termina par une lecture de quelques pages du roman de Jean-Claude Marlair.
Les protagonistes de la soirée se retrouvèrent ensuite autour d’un verre.

Une soirée qui fut à la fois intéressante et agréable et qui me permis de faire la connaissance de quelques membres qui restaient avant cela de simples anonymes s'exprimant de manière virtuelle sous un avatar. Ce fut un réel plaisir.


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 10:37

Citation :
Il semblerait donc que la famille de Paul Vandenboyenants tout comme Robert Beijer aient finalement renoncé à une action en justice comme annoncée.
tiens!
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 11:37

Merci Michel !
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 14:10


"celle d’un homme qui durant les années noires fréquentait de près les milieux d’extrême-gauche et qui expliquait avec une certaine émotion de la voix qu’il tenait de source sûre qu’un témoin avait vu - en pleine enquête sur le CCC- Pierre Carette quitter la gendarmerie le plus naturellement du monde un attaché-case à la main."
C'est le genre de déclaration récurrente qui ne s'appuie que sur des "démultiplications" l'intervenant s'appuyant toujours sur un autre qui a vu, ou pense avoir vu. Nous avons ce genre de dérive dans toutes les affaires et notamment depuis 2 ans dans l'affaire de Vielsalm. Rappelez-vous à la piscine de Bertrix ou des familles entières avaient vu Nihoul.Un forestier du côté de St Vith est passé plusieurs fois sur RTL déclarant avoir loué un chalet à Dutroux: visite des lieux. Puis couac, ce mois la Dutroux était en taule depuis longtemps. C'est d'ailleurs ce qui gonfle les dossiers à ne plus savoir s'y retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 14:26

L'information devrait être facilement vérifié. L'intervenant a donné des noms...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 16:11

L'intervenant a donné des noms effectivement et semblait lui aussi connaitre Pierre Carette. Ce n'est donc pas non plus l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Soirée à Nismes   Lun 4 Oct 2010 - 16:26

Aux membres du Forum,

Je tiens à remercier les membres du forum qui ont fait un long déplacement pour assister à la présentation de mon livre. Je les en remercie d'autant plus que ce type de réunion ne se passe JAMAIS comme prévu. Quand certains se laissent emporter par leur passion, il y a toujours déviance possible. Cela met un peu de piment aux débats, bien que certaines formulations ne m'ont pas tellement enchanté.

Cependant, globalement, je suis très satisfait de cette soirée. Cinq membres du Forum, c'est le pied !

J'étais au courant de la présence dans la salle du Com Fiévez et d'une adjointe de la CBW. Par contre, la présence du Président Raynal m'a totalement pris de court. Madame Finné l'avait aperçu à l'entrée mais cela ne signifiait pas qu'il allait prendre la parole. Pour ma part, j'en suis parfaitement satisfait, puisque son intervention a permis de redresser l'axe du débat. Sa présence fut un gage d'intérêt, non seulement pour moi, mais surtout pour tous ceux qui espèrent encore. Et Mr Raynal et son épouse nous ont tenu compagnie jusqu'après minuit.

Pour moi, comme je l'ai annoncé, il s'agit d'une page qui se tourne. Mais rien qu'une page. Car je jure que je serai plus actif encore, plus libre aussi. Le combat, car c'est bien de cela qu'il s'agit, le combat entre dans sa phase décisive. Le temps des certitudes - je l'ai explicité - est définitivement révolu. Il n'y aura plus que des opportunités. Et il faudra être prêt à la (les?) saisir.

Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 16:38

J'espère que le " VIP Club " réuni autour la Cellule Brabant Wallon saura rester critique à son encontre.

Très très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 17:03

Pas de soucis

Très très très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 18:10

Marlair Jean-Claude a écrit:
Il n'y aura plus que des opportunités. Et il faudra être prêt à la (les?) saisir.

Très cordialement.

Y'a du boulot !... et de très intéressantes opportunités à saisir, en effet ! Wink

J'attends la suite avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 18:39

jc1243401 a écrit:
J'espère que le " VIP Club " réuni autour la Cellule Brabant Wallon saura rester critique à son encontre.

Très très cordialement.
Titu
Lun 4 Oct 2010 - 17:03

--------------------------------------------------------------------------------

Pas de soucis

Très très très cordialement

La garde meurt et ne se rend pas.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 18:47

jc1243401 a écrit:
J'espère que le " VIP Club " réuni autour la Cellule Brabant Wallon saura rester critique à son encontre.

Très très cordialement.

Jc,

J'étais certes invité au départ pour être dans le public. Ce n'est qu'au dernier moment que j'ai rejoint les orateurs. J'ignorais que le juge d'instruction serait là. Quant aux enquêteurs, ce n'est qu'à la fin de la soirée que l'on m'a signalé leur présence.

Croyez-moi les membres du forum présent sauront faire la part des choses. Ce n'est pas parce que nous avons passé une soirée ensemble que nous avons la même optique.

Pour ma part, je ne suis ni pro-cbw, ni anti-cbw. Je constate que leur enquête a échoué mais qu'ils continuent malgré tout.

Vous voilà cordialement rassuré?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 20:08

Michel,

Dans ce pays, être rassuré - fût-ce cordialement - tient de la gageure ! Le " VIP Club " est une " nébuleuse " qui ne vous visait pas spécialement. D'autant que je suis convaincu qu'à titre personnel vous gardez toute votre liberté d'expression tandis que comme administrateur de ce forum, il ne vous faut écarter aucun contact et dialogue qui pourraient s'avérer constructifs. Mon " statut " de " poil à gratter " est évidement plus confortable.

Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 20:54

Cela dis, je tient à dire que j'y étais et ce par amitiés et par respect envers Meur Marlair et que je suis du même avis que Michel, je ne suis ni anti CBW ni pro CBW mais que le constat est bien là "L'ECHEC"
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Lun 4 Oct 2010 - 21:16

bonne initiative
mais c'était trop loin , merci.

maintenant il faut continuer à rever et

1.: relire toute la presse à partir de 1982 par trimestre/p personne et par an
cela fait 6'ans) x4(personnes-trimestres)=24 jours de lecture par journal , par ex le soir , le dernière heure , autrement on rate beaucoup de sources ..... volontaires ?

2.: organiser journée , "paroles libres" , HORS de la BELGIQUE : volontaires , les mich.s ?

3.: s'ils restent encore 4+ survivants , créer les cellules de travail pour épauler Maxi ds ses démarches.

4.: créer une platforme de communication , site fermé , securisé Hors de la belgique pour
facilité la communication pour membres ayant faits au moins point 1 ou par cooptation.


je n'ai aucun espoir pour tout cela , c'est trop tard et surhumain pour y aboutir
mair rien nous empêche d'avancer un peu ............ds cette direction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)   Aujourd'hui à 11:10

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande peur des Belges (Jean-Claude Marlair)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blasons et corporations - Jean-Claude Dusserre
» Le livre Natures sensibles de Jean Claude Allard
» salut c'est jean claude
» Charlemagne, jean-Claude, conseiller de préfecture
» MOREAU Jean-Claude - Général d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Bibliographie :: Ouvrages sur les Tueries du Brabant-
Sauter vers: