les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aginter Press

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Jeu 13 Nov 2014 - 7:05

ah , le Centre Pompidou est un exemple pour ses plombiers
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Dim 30 Nov 2014 - 11:26

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Lun 10 Aoû 2015 - 11:20










Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Lun 24 Aoû 2015 - 15:07



Les mercenaires

Serge Dumont

1983














Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Jeu 27 Aoû 2015 - 20:24




Intelligence/Parapolitics, Numéros 54 à 71
1984





_ _ _





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Lun 14 Aoû 2017 - 12:33


Sur Aginter Press :

https://www.youtube.com/watch?v=c9LFPSxdNFA





La seule photo de Yves Guérin-Serac, sous le pseudonyme de "Morgan" :





Yves Guérin-Serac (ancien de l'OAS) est qualifié par Vincenzo Vinciguerra (bras droit de Stefano delle Chiaie) de "catholique fervent" récitant tous les soirs la "prière du para"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pri%C3%A8re_du_para#La_Pri.C3.A8re_du_para

Son second est Robert Leroy, un ancien WaffenSS enrôlé après la guerre par les services secrets militaires américains. Sa tâche consistait à infiltrer les mouvements de gauche et à créer des mouvements de gauche "bidons" qui lui serviraient dans sa stratégie d'attentats pour leur faire porter le chapeau. En Italie, il a infiltré des mouvements pro-chinois et les a poussés à des actions subversives. Cela préparait le terrain pour que les attentats suivants soient attribués à des groupes anarchistes ou maoïstes.





_ _ _

Sur Vincenzo Vinciguerra :

https://www.siper.ch/assets/uploads/files/zeitungsartikel/Kairos_-_La_strategie_de_la_tension.pdf

(...)

Les meilleures données historiques disponibles aujourd’hui au sujet de la stratégie de la tension viennent d’Italie, où des juges, des parlementaires et des universitaires continuent à unir leurs efforts pour comprendre et décrire cette stratégie secrète.

LE JUGE CASSON ET L’ATTENTAT DE PETEANO

Le juge italien Felice Casson a redécouvert cette stratégie lors de son enquête qui revenait sur un certain nombre d’attentats terroristes qui avaient frappé l’Italie dans les années 1960, 1970 et 1980.

D’après Casson, le cas historique le mieux étayé dans lequel fut utilisée la stratégie de la tension a eu lieu dans le village italien de Peteano. C’est à cet endroit que, le 31 mai 1972, trois membres des Carabinieri (la gendarmerie italienne) furent amenés, suite à un coup de fil anonyme, à inspecter une Fiat 500 abandonnée et furent tués par l’explosion d’une bombe lorsqu’ils ouvrirent le capot de la voiture.

Pendant de longues années, cet attentat terroriste fut attribué aux Brigades rouges, une organisation terroriste de gauche en Italie. Mais lorsque Casson rouvrit l’affaire, il découvrit que c’était le néofasciste catholique Vincenzo Vinciguerra, un militant anticommuniste, qui avait perpétré ce crime.

A sa grande surprise, Casson découvrit également que Vinciguerra n’avait pas agi seul, mais qu’il avait été protégé par des membres des services de renseignements militaires italiens. Lors de son procès en 1984, Vinciguerra confirma qu’il lui avait été relativement facile de s’échapper et de se cacher, car une proportion importante de l’appareil de sécurité italien, renseignements militaires compris, partageait ses convictions anticommunistes et avait donc tacitement soutenu des crimes qui discréditaient la gauche italienne et en particulier le Parti communiste, très influent à l’époque.

Vinciguerra se souvenait qu’après l’attentat, «tout un mécanisme s’était mis en action... Les Carabinieri, le ministère de l’Intérieur, les services douaniers, et les services de renseignements civils et militaires acceptaient le raisonnement idéologique qui sous-tendait cet attentat.»

Suite à ce crime, les dirigeants du service des renseignements militaires ainsi que des politiciens avancèrent que le «danger communiste» justifiait une augmentation des budgets militaires et une réduction des libertés  civiles dans l’intérêt de la  sûreté de l’État. Ainsi, la stratégie de la tension telle qu’appliquée lors de l’attentat de Peteano répandit la peur dans toute l’Italie, discrédita un adversaire politique, et permit la mise en œuvre d’une politique de sécurité conservatrice. L’efficacité de la manœuvre tenait notamment au fait que personne ne savait à l’époque que les services de renseignements eux-mêmes avaient soutenu le crime.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Aginter Press   Ven 18 Aoû 2017 - 16:02



Deux photos de Guerin-Serac. La seconde (en couleur) date de 1996 :








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aginter Press   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aginter Press
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Press kit
» Dionisio Alvarez Cueto
» Recherche d'un article de presse sportive (procédés de l'écriture épique)
» [français] BEP : LE DISCOURS ARGUMENTATIF IDEES
» Saint Thomas D'Aquin sur le grand monarque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: