les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Latinus, Paul

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
AuteurMessage
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 12:56

Ce qui me surprend le plus, c'est que vu les déclarations de Latinus dans le café disant à un client qu'il allait prendre un révolver, le patron du bistrot a laissé Mireille rentrer seule dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 12:59

@ hoho

Tout simplement parce que ce n'est pas Paul Latinus qui a pris le câble téléphonique mais bien ses assassins. Eux ne savaient pas qu'il en existait un rangé. De plus il coupaient la ligne téléphonique, pas possible d'appeler ni de recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 13:01

Oui falco c'est une version possible et très probable, mais toujours une parmi d'autres. Le tout est de différencier le vrai du faux bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 13:47

Qui a écrit ça, en 2008 ?

Mon mari avait une fidèle amoureuse en sa secrétaire privée, Nadine Migeot, belle-soeur de Bernadette Paduart : je ne sais si elle parlerait, mais elle sait BEAUCOUP de choses sur toutes les affaires louches de mon mari avec l'extrême-droite, les policiers namurois, les cassettes cochonnes, les armes, etc...
Amoureuse comme elle l'était, inutile de dire qu'elle me désteste que mon mari m'ait préférée. Mais, ça je m'en fous.

En repensant à toutes vos question, je me remémore l'esprit général de l'époque ( 1977-1984 ), l'anti-communisme féroce, la peur des soviétiques, l'obligation de se préparer à uin éventuel envahissement en apprenant le maniement des armes. Certains étaient prêts à transformer leur château en château-fort. Il est indispensable de comprendre que des LATINUS et consors étaient des idéalistes, non des tueurs. Nous étions comme des soldats, prêts aux ordres pour défendre notre pays. Nous vivions dans un contexte de tension et d'idéalisme à toute épreuve. Nous avions l'impression d'être des gens courageux, volontaires et quelque part des héros.
Comme vous êtes plus jeunes que moi, c'est difficile pour vous, mais cette peur de l'Union Soviétique était viscérale. Plusieurs fois, les belges ont remplis leur garde-manger dans la menace d'une guerre.
J'ai toujours entendu autour de moi que Latinus avait été tué par des membres de la BSR. Pour ce que j'en ai vu, il était plutôt du style indestructible, très intelligent et certainement pas capable de lâcher prise ! Il nous apprenait à être plus solide que solide, il en avait fait un devoir, il nous apprenait la force, comment allait-il détruire toute son aura en se suicidant? Impossible.
Si vous souhaitez parvenir au secret des ballets roses...il faut partir du pouvoir évident de VDB. Il tenait tout et tous. Il a été mon premier boss au CEPIC, j'en sais quelque chose...mon deuxième boss était la Belgolaise ( dont Haroun Tazieff était client, je le recevais au guichet...à la Cantersteen ) : pour la petite histoire.
Je suis partie avec VDB à une chasse en Angleterre chez les KUMPEN de très riches limbourgeois. J'ai souvent été avec lui traquer dans les forêts avec ses deux labradors. J'avais 21 ans, lui plus de 50, si je ne m'abuse...Cela ne le gênait pas !!
Benoit de Bonvoisin, quant à lui, était très attaché à "son" WNP parce qu'il possédait beaucoup de haine pour le communisme et qu'il se sentait doté d'une mission presque divine.
Si tu connais quelqu'un qui possède le High Life et qui peut le prêter, je te retrouverai tous les membres du CEPIC les plus actifs et douteux. Il y en a encore de très actifs, mais à l'étranger.

Voilà, je t'écris tout ce à quoi je pense à l'instant. Je ne sais pas si cela peut vous intéresser, mais il est indispensable que je vous raconte comment tout ce monde vivait et pourquoi cela a dérapé. Ce sont les nouvelles fortunes qui ont infesté l'aristocratie qui avait besoin de blé frais.

Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 14:08

falco a écrit:
Je vais détailler, le temps de dactylographier.

Si vous détenez le P.V de constat "in situ" (puisque sa compagne avait déjà procédé au "décrochage") je serais très curieux de le lire...   en M.P au besoin si vous estimez que la lecture est trop "hard".

Idem pour les rapports d'autopsie.

Afin d'éloigner toute suspicion de voyeurisme malsain, je rappelle (pour les anciens qui auraient oublié) que je suis détenteur d'un DUT de thanato et qu'à ce titre j'ai eu à procéder à la toilette et aux soins funéraires de plusieurs pendus...   je suis donc à même de savoir de facto si le pendu l'a été de façon verticale, ou pas...   en effet, tout comme Robert Boulin qui possédait les lividités cadavériques dans le dos alors qu'il fut retrouvé en position du "prieur musulman", le cas d'un pendu de façon inclinée ou horizontale qui se serait accroché tout seul ensuite relèverait d'une première mondiale.

Les stases et transformations post-mortem laissent des traces "parlantes"...   pour qui en connait la signification.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 14:50

Concernant la résistance du câble téléphonique; sachant qu'en brin unique il n'aurait jamais pu supporter la poids de Latinus, nous nous trouvons confrontés au fait que le câble aurait été "doublé".

En admettant qu'il l'ait été sur son ensemble complet (double aussi passé dans l'anneau du plafond...   ben oui, la résistance d'une boucle passée dans le crochet n'aurait jamais été que celle d'un câble "simple"), en en nous fiant aux expertises de rupture effectuées en laboratoire, nous avoisinons les 35Kg à la rupture en traction simple.

En admettant que le câble ait été passé en double dans le crochet et que la résistance d'un brin se soit trouvée doublée, ça nous place la rupture autour des 70 Kg.

Latinus en pesait un peu moins de 60 sur la bascule.

Si vous possédez un pèse personne à la maison (auquel vous ne tenez plus trop), effectuez l'expérience suivante épaulé par un aide chargé de surveiller l'aiguille;

Positionnez-vous sur la balance et demandez à l'aide de repérer votre poids.

Le regard de l'aide bien fixé sur le cadran, sautez à pieds joints en vous décollant seulement de quelques centimètres.

L'aide pourra aisément constater que quelques centimètres de chute auront provoqué un accroissement du poids au minimum du tiers par rapport au poids "de base".

Pour quelques centimètres de "chute" avant le choc.

Maintenant, pour ce qui est de la pendaison, la mort peut survenir de 2 façons principales;

1°) par rupture de la moelle épinière causée par la dislocation de la colonne vertébrale, généralement entre C1 & C2... possibilité
     totalement exclue ici, puisque la pendaison d'un homme pesant 70kg exige une longueur de corde de presque 2m.
     
2°) par asphyxie, le cas indubitablement présent (le visage cyanosé prend une coloration variant entre la couleur "lie de vin" et le bleu-violacé).
   
Pour éviter d'entrer dans les détails sordides, disons qu'ici aussi il existe 2 sortes de pendaisons distinctes; la pendaison complète (pieds ne touchant pas le sol) la pendaison incomplète (les membres inférieurs ou une partie du corps reposent au sol)

Dans le cas de Latinus nous sommes donc on présence d'un cas de pendaison complète sans rupture du rachis cervical; par suffocation.

Le problème réside dans la forme même de cette pendaison (cf; Tardieu). Le stade second (sur les 3 existants) provoque des convulsions assez violentes...   de méchantes secousses équivalant certainement à un sautillement sur un pèse personne.

Besoin de précisions supplémentaires ? Very Happy


 


Allo !...   Paul ?...   Qui est au bout du fil, Latinus ou Dumont ?...   Si l'un de vous est là qu'il tape 2 fois pour "oui", une fois pour"non".
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 15:06

Bonjour, je vous signal qu'il y a un dossier Latinus qui



regroupe l'affaire de son décès ainsi que d'autres éléments.... je joins les 4 premières pages... il y en a encore 18 à venir, meilleurs voeux pour 2018 à tous...
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 17:50

@ michel-j

Désolé pour cette interruption mais c'est une journée un spéciale.

Je ne suis pas en possession de la copie du pv de constat. Je l'ai lu dans le dossier Pinon avant-hier
et j'en ai noté quelques points importants, mais si je me souviens bien, ce n'est pas terrible comme pv. Je peux le retrouver, mais il faudra un certain temps, nouvelle année oblige et puis dans le dossier, il doit se trouver après 60 ou 70 pages.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 18:06

@ michel-j

Vous avez parfaitement raison pour tout. La hauteur est largement insuffisante pour la rupture de moelle.
Pour le reste, il faut absolument que je retrouve ce pv de contatations et copie du rapport légiste.
Je vais rechercher le plus vite possible.
Je crois même qu'il y a une copie du certificat médical du médecin arrivé sur les lieux requis par le verbalisant.
D'ici là, je ne m'avancerai pas plus loin.

Excellente soirée à vous et tous mes vœux ainsi qu'à vos proches pour 2018.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Dim 31 Déc 2017 - 18:13

@ ginlo

Vous allez vous tuer au travail, bon courage pour les pages restantes.
Tous mes vœux pour vous et votre famille. Bonne année.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 1:25

@ falco,

Meilleurs vœux aussi à vous, à tous ceux qui vous sont chers, de même que pour les contributeurs de ce forum, espace de liberté préservé.

Si vos P.V proviennent du "dossier Pinon"; inutile d'aller voir plus loin... ces P.V de constat relèvent du niveau d'un tenancier de baraque à frites itinérant... et surement pas des plus sains !

Niveau amateurisme, il n'y aurait pas grand chose à redire... niveau sabotage; un must ! >Difficile de faire mieux dans la rubrique RAF ("rien à foutre").

Aucun descriptif concernant le sens des fluides (fluides corporels qui, en cas de pendaison, suivent "la couture interne du pantalon".

Aucune annotation quant à la présence (ou non) d'une flaque d'urine à l'aplomb du corps... pour les tatillons, reportez vous à l'imprégnation alcoolique "ordinaire" du sujet... à sa consommation ce soir là (aucune mention d'un détour vers les commodités) et imaginez une seconde la purge d'une vessie masculine (entre 1l et 1,5l plein pot) pour un pendu dont (certifié !) les sphincters lâchent au moment de l'ultime spasme.

L'affaire aurait été instruite en France, j'aurais immédiatement cherché l'ombre de Bruno Chalret, ou celle de l'un de ses pairs du SAC !!
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 1:39

michel-j a écrit:
@ falco,

Meilleurs vœux aussi à vous, à tous ceux qui vous sont chers, de même que pour les contributeurs de ce forum, espace de liberté préservé.

Si vos P.V proviennent du "dossier Pinon"; inutile d'aller voir plus loin...  ces P.V de constat relèvent du niveau d'un tenancier de baraque à frites itinérant...   et surement pas des plus sains !

Niveau amateurisme, il n'y aurait pas grand chose à redire...   niveau sabotage; un must ! >Difficile de faire mieux dans la rubrique RAF ("rien à foutre").

Aucun descriptif concernant le sens des fluides (fluides corporels qui, en cas de pendaison, suivent "la couture interne du pantalon".

Aucune annotation quant à la présence (ou non) d'une flaque d'urine à l'aplomb du corps...    pour les tatillons, reportez vous à l'imprégnation alcoolique "ordinaire" du sujet...  à sa consommation ce soir là (aucune mention d'un détour vers les commodités) et imaginez une seconde la purge d'une vessie masculine (entre 1l et 1,5l plein pot) pour un pendu dont (certifié !) les sphincters lâchent au moment de l'ultime spasme.

L'affaire aurait été instruite en France, j'aurais immédiatement cherché l'ombre de Bruno Chalret, ou celle de l'un de ses pairs du SAC !!

L'année commence mal, Michel. Sur le forum déjà !

Revenir en haut Aller en bas
abc123321cba



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 08/06/2014

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 3:02

michel-j a écrit:
falco a écrit:
Je vais détailler, le temps de dactylographier.

...je rappelle (pour les anciens qui auraient oublié) que je suis détenteur d'un DUT de thanato et qu'à ce titre j'ai eu à procéder à la toilette et aux soins funéraires de plusieurs pendus...   ...."

Bonsoir,

et meilleurs vœux.

Sans mettre en doute quoi que ce soit de vos compétences et connaissances de ce/ces dossier(s) et vu le nombre impressionnant de messages que vous avez postés
je remarque que votre diplôme est, a priori ... français. Il s'agit d'un DTU (Diplôme Technique Universitaire) et pas DUT (ou est-ce une ancienne dénomination?).

Je ne connais pas votre "historique" mais pourquoi un """français""" s'intéresse-t-il tant à un """problème belge"""? à moins que vous n'ayez été directement concerné par certains éléments.

Je ne veux aucunement que ces questions d'un quidam (qui suis-je pour poser de telles questions?) puisse éventuellement créer un doute dans l'esprit des contributeurs, juste une mise au point afin de clarifier mes questionnements.

Toutes ces questions étant sans arrières pensées évidemment.

Merci d'avance


Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 12:50

J'avoue ne pas trop saisir le sens de vos question dans la mesure où il vous suffit de remonter mes posts antérieurs pour tout comprendre de cette implication...   me concernant à titre individuel, la partie "collective" ne pouvant souffrir la "mise en danger d'autrui".

Pour l'inversion des lettres du diplôme, vous avez raison... cette manie d'inverser les lettres porte un nom (comme les mots); dyslexie.

Meilleurs vœux à vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 13:19

@Michel-j : vous parlez d'amateurisme et de sabotage, intentionnel ou non (?) en parlant des PV de constat de décès :

mais on ne sait pas si le dossier P disponible sur scribd reprend tous les PV du décès ?
je suppose que les parties les plus "gores" non pas été mises en ligne ?
ou bien vous pensez que tout ce qui a été fait à l'époque se trouve dans ce document ?

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1670
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 13:46

@lavachery
"Qui a écrit ça, en 2008 ?"
je vous ai envoyé un mp
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Lun 1 Jan 2018 - 15:40

@ Hoho,

Il est clair pour moi que l'enquête est d'abord partie d'un mauvais pied. Lorsque j'invoque "l'amateurisme", je me base simplement sur la réaction des policiers descendus sur place après l'appel de la compagne de Latinus.

Lorsqu'ils arrivent sur place ils trouvent le corps d'un pendu... gisant au sol. Sa compagne déclare avoir coupé le fil du téléphone en trouvant Paul pendu. Les clichés, tout au moins ceux mis en ligne montrent la victime au sol et le crochet fixé au plafond... rien sur le sol à l'aplomb du crochet.

Il convient de savoir que lors d'une pendaison le corps se vide entièrement après la "détente" musculaire, en fin de stade 3. L'autopsie révèle que Paul avait quand même un peu forcé sur le biberon moussant.

En admettant que la victime ait pu "être pendue" post mortem, il serait surprenant qu'il n'y aurait pas eu au sol traces laissées par les chaussures... Même avec la cordelette sicilienne, il faut quand même une sacrée force pour étrangler un quidam qui, c'est certain, va se débattre. Les fluides ne suivraient donc pas la même "piste", la plus courte, celle de la gravitation.

Pas de photos de ce type.

Le "sabotage" ensuite ?... Pour celui qui n'a jamais suivi un interrogatoire GD ou PJ suite à un crime (crime sanglant ou pas) il est une constante jamais démentie; en cas de divergence sur des témoignages directs, les déposants sont réentendus afin d'éclaircir ces divergences, puis confrontés si le "phénomène" persiste.

La compagne de Latinus déclare avoir coupé la corde aussitôt après avoir découvert Paul. Une fois le décès constaté, elle s'est rendue chez une voisine téléphoner... sa ligne étant H.S.

Le voisine déclare que la compagne de Latinus est venue chez elle en demandant de téléphoner parce que Latinus s'était pendu. Voisine qui lui a alors demandé si Paul était toujours vivant et si elle avait coupé la corde... et ce fut sur ses conseils que la "veuve" s'en retourna effectuer l'opération.

"Banal" penseront certains en invoquant le trouble possible causé par une telle découverte (nul ne peut présupposer de sa réaction face à un péril imminent ou un drame touchant un proche); je le concède.
Ce qui me parait quand même nettement moins logique, c'est que personne n'ait songé à éclaircir ce contretemps... et ses causes.

Ensuite vous avez les déclarations de divers "policiers" disant avoir été dissuadés d'approfondir un embryon d'enquête sur le sujet... Désolé si je suis incapable de vous indiquer les sources précises; je n'ai nullement envie d'écrire un livre sur le sujet, je ne suis ni historien ni enquêteur officiel en charge de rédiger des pro justicia et autres "annotations dans le carnet".

Mais mon impression est telle que celle écrite jusqu'à preuve du contraire; le cercueil de Latinus ressemblait à une boite de Pandore qu'il était plus séant de laisser fermée.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mar 2 Jan 2018 - 10:04

A croire que le site est bien plus épluché qu'on ne pourrait l'espérer:

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_pas-assez-d-autopsies-en-belgique-une-aubaine-pour-les-meurtriers?id=9801263

Un constat d'autant plus regrettable que les cours de thanatopraxie dispensés à Liège figurent parmi les meilleurs d'Europe. Ce ne sont donc pas les formateurs qui font défaut, même si les études de médecine légale sont évidemment bien plus complexes que l'enseignement de simples soins de conservation ou de restructuration.

Quant à la formation policière d'aujourd'hui... comparée à celle d'il y a 35 ans... ???
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mar 2 Jan 2018 - 10:19

Rien de neuf Michel-j, voir l'article posté par totor en 2013 sur http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1099p45-adn

Etait-ce mieux à l'époque je n'en sais rien.. mais difficile de faire pire qu'actuellement (en dessous de 1% il y a 0% et puis plus rien)
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mar 2 Jan 2018 - 18:39

Bien vu !

Au cours d'une soirée improvisée entre gens de mondes radicalement opposés, la discussion de comptoir dérapa vers la montée de la violence dans les banlieues. En clair, certains s'interrogeaient sur les probabilités d'un déferlement de cruauté égal à ceux qui opposent les gangs américains.

"Toute société à la délinquance qu'elle nourrit par l'exclusion de minorités qui, rassemblées en foyers repliés sur eux-mêmes, finissent par constituer des majorités"

Le type qui parlait était un procureur.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mar 2 Jan 2018 - 19:36

Revenir en haut Aller en bas
Tahchak



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 23/10/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mar 2 Jan 2018 - 20:51

Le rapport du premier médecin ayant constaté la pendaison indique-t-il qu'il y a bien une flaque de liquide présumant que la vessie s'est vidée? Autres constatations de ce médecin confirmant une pendaison?
Qu'a-t-il consigné exactement dans son constat?
Le PV des policiers cite-t-il ce rapport médical fait sur place? Ou encore: Y a -t-il eu rapport médical de ce premier intervenant médecin, ou le rapport a-t-il été fait ou complété plus tard par quelqu'un d'autre sur indications sommaires des policiers?
Revenir en haut Aller en bas
abc123321cba



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 08/06/2014

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mer 3 Jan 2018 - 1:47

Bonsoir,

voici un lien (pdf de 182Mb) déjà repris en 2007 relatif aux constatations et essais de câble téléphonique; également cité par "sinope" en 2015 ici  et "HERVE" en 2016 p314/689 (entre autres)



Sam 2 Juin 2007 - 22-30
auliffe a écrit:

ici



Mer 22 Fév 2012 - 12-02
HERVE a écrit:

ici


Documents dont quelques extraits:

p286/689
8. Commentaires et conclusions
• Latinus Paul est mort le 24 avril 1984. Les éléments relevés sont compatibles avec
une mort par pendaison :
- sillon marqué
- facies cyanose, pétéchies
- éjaculation, défécation
- hémorragies sous-pleurales
L'examen extérieur du cadavre et l'autopsie n'ont révélé aucun élément permettant
de suspecter l'intervention d'une tierce personne.
Le dosage de l'alcoolémie donne un taux de 1,74 gr/ litre de sang, témoignant d'une
imprégnation alcoolique certaine.
La reconstitution telle qu'effectuée selon la version du seul témoin -la concubineapparaît
plausible et conforte les" données de l'autopsie. Cette version est
cependant sérieusement ébranlée à la suite des essais ultérieurs qui montrent une
rupture du câble lors d'une mise en charge de plus ou moins 42 kg 500;
"Je jure avoir accompli ma mission en honneur et conscience, avec exactitude et
probité."
                                                                            Professeur Paul Chailly.
..."


p303/689
"...
Dans le cas d'une suspension à deux
brins (un de chaque côté du cou) l'attelage casse
sous l'effet d'un poids de 55 kgs (poids de LATINUS).
que ce soit en traction statique ou sous l'effet du
choc provoqué dans les conditions de hauteur qui
auraient existé dans le cas qui nous occupe.

Dans la cas d'une suspension à quatre brins (2 de chaque côté du cou) l'attelage supporte le poids de 55 kgs en traction statique.

Il n'a pas été possible de réaliser l'essa
dans les conditions dynamiques (choc) par manque de câ

J'espère ...
..."


p310/689
"...
                                                     La tête est à envir
30 cm du plafond, ce qui ne correspond pas avec la lo
du fil de téléphone utilisée.
..."
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mer 3 Jan 2018 - 9:32

J'avais pris connaissance de ce rapport d'autopsie qui figure dans le fameux "dossier Pinon".

La déformation (et non fracture) de l'os hyoïdien atteste d'un étouffement par suffocation...   c'est à dire très lent (capable de s'étendre sur plusieurs minutes) donc; ayant forcément généré de violents spasmes de détresse respiratoire...   un constat susceptible de générer "un doute raisonnable" chez le légiste...   et en contradiction avec la résistance du câble utilisé (constat in situ de la scène de....  ?).

Il est tout à fait possible de "pendre" puis de "suspendre" un individu sans laisser de traces dénonçant un crime...  obsession d'un commissaire de police "vedette" dans le début des années 80 en vue d'une captation d'héritage...  la phase la plus "difficile" restant de maintenir la victime en position verticale pour accréditer un écoulement gravitationnel des fluides.

Chacun pourra aisément comprendre qu'il est impossible de diffuser ce genre de procédé "en ligne".

Comme il est tout à fait possible pour l'ensemble de la magistrature d'un pays se prévalant de "l'invention des droits de l'Homme" d'avaliser le constat scélérat d'un crime déguisé en suicide alors que le procureur ayant fait interdire la radiographie du crâne de la victime était notoirement connu pour son appartenance au SAC, foyer de barbouzes, de flics de tous ordres mais d'obédience droitière, ainsi que de malfrats.

Là aussi des médecins légiste ont apposé leur signature au bas des constats...   et leurs aveux tardifs ne changent rien au fait que, sur ordre, un homicide se muer en "suicide" ou qu'une exécution sommaire soit classée "bavure".
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Latinus, Paul   Mer 3 Jan 2018 - 10:08

Bonjour,

J'ai revu tout çà attentivement et je constate que les longueurs de câble téléphonique, en fonction de la taille de Paul Latinus et de la hauteur de la cave ne correspondent pas.

Que vu le poids de Paul, le câble n'est pas assez résistant que pour le maintenir pendu.

Puisqu'il s'agit d'une mort par suffocation, elle a été lente. Durant le processus, il aurait du gesticuler au point de renverser le garde-manger sur lequel il était monté pour "se pendre".
Que le sillon soit incomplet laisse penser à une pendaison, mais c'est possible de faire croire à une pendaison alors que c'est une strangulation, à condition de savoir s'y prendre, il faut dans ce cas avoir quelques connaissances médicales, pour atteindre les points précis de la perte de connaissance.
Il faut aussi être plusieurs pour agir de la sorte.

La clef de l'histoire, seule la compagne de Paul la détient, elle est le seul témoin.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Latinus, Paul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Latinus, Paul
Revenir en haut 
Page 23 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» BAILLE (Louis-Paul) Baron de Saint-Pol - Général de brigade.
» Le Pape Jean-Paul II croyait en GARABANDAL !!!!
» Vente bibliothèque du Colonel Paul Willing
» le chiffre 13 du regretté pape jean paul II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: