les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985

Aller en bas 
AuteurMessage
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Dim 6 Fév 2011 - 11:22

J'apprends en lisant les 'verbatim' de Jacques Attali que le président Reagan doit 'passer par Bruxelles' dans le cadre des négociations USA-Europe sur les missiles Pershing, un bref passage à l'OTAN après son retour de Genève. (p877) date du 'verbatim' = lundi 11 novembre 1985.
Une information qui ne dit rien de plus. Mais à contextualiser. Qui Reagan et son staff ont-ils rencontré à Bruxelles?
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Dim 6 Fév 2011 - 21:52

Bill,

Les archives d'un grand quotidien belge ( à BXL entre autre ) peut vous donner une réponse très précise.
Pour ma part, je rappelle que depuis début 84, R. Reagan est en pourparlers avec le Premier W. Martens et le ministre des Affaires étrangères L.Tindemans. ( Gouvernement Martens-Gol-Tindemans ) Il faut savoir que le projet "Pershing" passe assez mal dans l'opinion publique. Le Président US fait le forcing, il presse l'URSS dans ses derniers retranchements. La Guerre des Etoiles, qu'impose le Président américain, aura raison de l'économie soviétique déjà désastreuse.
Dès 84-85, le mythe de l'Armée Rouge toute-puissante s'écroule lui-aussi. Des soldats russes en garnison en Allemagne de l'Est traînent leur ennui, certains vendent leurs munitions et leurs armes pour survivre. La guerre en Afghanistan tourne au désastre. Le " Tigre de papier " ne fait plus illusion.
Reagan veut mettre l'Ours soviétique à genoux.
Cette Guerre des Etoiles et l'humiliation en Afghanistan sont les causes à moyen terme de la fin de l'URSS.

Il est vrai: on NE peut dissocier les événements et des drames comme les TBW du contexte dans lequel ils se situent:
- la Situation générale ( réalités de la Guerre froide )
- la Situation particulière ( politique belge du moment )

La visite de Reagan en 85 s'inscrit parfaitement dans la " Situation générale " du moment.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
dentifrix



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Dim 6 Fév 2011 - 22:35

Remarquez aussi que pendant la viste de Reagan, il y a eu un attentat des CCC à BXL.
Quel timing! Pendant que le vieux cowboy parle au Muppet-Show à l'OTAN, des bombes communistes explosent dans les rues de BXL!!
A noter aussi que Reagan a 'acheté' pas mal de Russes. Des dizaines de généraux/colonels russes vivaient pénards aux USA (petite villa, bagnole, cheque mensuel). A mon avis Gorbatchov, Shavarnadze et bien sur Yeltsine ont été achetés.
Yeltsine a fait la braderie de l'industrie + ressources de son pays. Voir le procès de Mikael Khodorkovsky, homme de paille des grands pétroliers américain qui ont failli mettre la main sur le pétrole russe à un prix ridicule.


Donderdag 21 November 85: Bij het bezoek van Reagan lijkt Brussel wel een belegerde vesting. Zwaar gewapende para's, 850 rijkswachters, een paar honderd politieagenten en zowat 150 Amerikaanse veiligheidsagenten zorgen voor de veiligheid van de Amerikaanse president. Uitgerekend op het ogenblik dat Reagan zich op het NAVO-hoofdkwartier in Evere bevindt, slaan de CCC weer toe. Om 15u45 deponeert een CCC'er enkele tientallen pamfletten en een koffertje op de vierde verdieping van het kantoorgebouw aan de Van Beselarelaan in Watermaal-Bosvoorde, waar de Europese zetel van de Amerikaanse elektronica-gigant Motorola is gevestigd. Een bediende ziet een CCC'er wegvluchten langs de nooduitgang en slaat alarm. 450 werknemers kunnen tijdig het gebouw verlaten voor de bom om 16u15 ontploft en grote schade in de computerzaal aanricht. Motorola is een belangrijke leverancier van de NAVO in Evere. Hoewel de firma genoteerd stond als nummer twee op de lijst van mogelijke Amerikaanse doelwitten in ons land en hoewel de Amerikaanse ambassade tevoren de firma nog waarschuwde voor een aanslag, was er geen bewaking voorzien. In hun opeisingscommuniqué spenderen de CCC maar bitter weinig woorden aan wat zij nochtans het 'meest barbaarse regime uit de wereldgeschiedenis' noemen, namelijk het Amerikaanse imperialisme. Wel schimpen ze weer vol welbehagen op de vredesbeweging. Volgens de CCC is de 'nederlaag van het kleinburgerlijke pacifisme nu wel duidelijk voor iedereen'. Ze noemen de betoging van 150.000 man op 20 oktober een flop en zetten zichzelf in de bloemen: 'Het lamlendig pacifisme dat zowel bij de verlichte nonnen als bij de PVDA vurige aanhangers telt, is nu niet meer de enige manier waarop tegen het burgerlijke militarisme wordt gevochten.' Dat de CCC doorgaan met het plegen van aanslagen nu de bevolking na het bloedbad van Aalst, balanceert op de rand van de paniek, is op het eerste gezicht meer dan vreemd. Het wekt ontegensprekelijk de indruk dat men te maken heeft met een gecoördineerde campagne van het extreem-rechtse en 'uiterst linkse' terrorisme. Zoals het voorbeeld van Italië leert, verhoogt die combinatie de kansen op een deregulering van de democratie.

(Source? pas connue)
Revenir en haut Aller en bas
Jean Marchenoir



Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Lun 7 Fév 2011 - 0:52

billbalantines a écrit:
J'apprends en lisant les 'verbatim' de Jacques Attali que le président Reagan doit 'passer par Bruxelles' dans le cadre des négociations USA-Europe sur les missiles Pershing, un bref passage à l'OTAN après son retour de Genève. (p877) date du 'verbatim' = lundi 11 novembre 1985.
Une information qui ne dit rien de plus. Mais à contextualiser. Qui Reagan et son staff ont-ils rencontré à Bruxelles?

Bonjour. Visite du président US se situant 2 jours après Alost. 7 jours après l'attaque de la diligence de Verviers. Ce ne sont pas des bombes communistes qui secouent le pays à ce moment là. Visite prévue de longue date ou saut de puce pour faire un bilan ? Question subsidiaire: De quoi les politiques américains auraient pu menacer les politiques belges s'ils n'arrivaient pas à convaincre le peuple belge d'implanter des pershings sur le sol belge ?
Revenir en haut Aller en bas
gilbertmuda



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Lun 7 Fév 2011 - 5:08

(...)lorsqu'à l'occasion du quarantième anniversaire du massacre terroriste d'Hiroshima par l'aviation américaine, quelques membres du Bureau politique du PCN, occupère l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles. A cette occasion Jean THIRIART coordonna de ses bureaux bruxellois la couverture médiatique et logistique de l'action.
au grand dam des services de sécurité, américain, les activistes avaient pénétrés avec une extrême facilité à l'intérieur de l'ambassade et les Américains devaient ensuite y bâtir un imposant blockhaus de béton et de verre blindé à l'entrée.

Revenir en haut Aller en bas
dentifrix



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Lun 7 Fév 2011 - 7:57

Il y avait les Pershing II et les 'cruise missiles' nucléaires. Je crois qu'il y avait moins de dispute sur les Pershing que sur les C.M. Les Pershing étaient nucléaires uniquement et mobiles, déployés auprès de la Force Terrestre en Allemagne. Les C.M. par contre étaient statiques (Florennes) et donc= un target nuke fixe primaire. Les C.M. pouvaient également porter des têtes conventionelles.
Le placement de ces armes était 'justifié' par la logique suivante: les USA ne pourront pas défendre l' EU avec des armes nuke stratégiques dans le cas d'un conflit 'limité' (limité à l'Europe). Donc: dans ce cas l'Europe devra se défendre elle-même avec des nukes tactiques (bombes B61, Nike, Pershing , C.M., artillerie nuke).
Voilà le propos de Reagan. Bizarre, parce que tous les targets 'tactiques' nuke auraient pu être couverts par les missiles des soumarins (invisibles + mobiles!) Brits + Ricains dans la Med, Mer du Nord, Atlantique.
L'idée derrière ça était que les USA, s'étant détaché de la défense de l'Europe, pourrait se lancer dans des aventures ailleurs dans le monde sans que les représailles soviétiques frappent forcément l'Europe. Donc: liberté d'action.
En plus, les discussions politiques Pershing, CM ont causé dez fissures dans les partis +population. Les 'pacifistes' se sont finalement liés aux 'verts' + socialistes, qui avaient perdu les élections en nov. 1981 ( donc gouv. Chrétiens-Libéraux)
Puis il y avait le 'bluff' de Reagan: le développement du projet SDI 'Star wars', défense contre les attaques nuke stratégiques.(tout à fait fantaisiste dans le temps)

BREF: l'escamotage autour des Pershing, CM avait un but POLITIQUE plutot que militaire. (pour l'Allemagne, qui ne dispose pas de 'force de frappe', c'était très choquant d'apprendre que les USA ne se lançeraient pas dans une guerre mondiale stratégique nuke uniquement pour sauver l'Europe. Je crois que c'était une petite idée de Kissinger pour forcer l'EU à acheter + d'armes conventionelles + CM + Pershing)

Recommandé, excellent livre : ' The Politics of Euromissiles', Diana Johnstone.

http://www.amazon.com/Politics-Euromissiles-Europes-Americas-World/dp/0860917878
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 757
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Dim 13 Fév 2011 - 5:32

Comme part hasard...
je vais de ce pas transféré ces messages sur le fil coïncidence troublante
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
dislairelucien



Nombre de messages : 1138
Age : 79
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Lun 14 Fév 2011 - 22:41

billbalantines a écrit:
J'apprends en lisant les 'verbatim' de Jacques Attali que le président Reagan doit 'passer par Bruxelles' dans le cadre des négociations USA-Europe sur les missiles Pershing, un bref passage à l'OTAN après son retour de Genève. (p877) date du 'verbatim' = lundi 11 novembre 1985.
Une information qui ne dit rien de plus. Mais à contextualiser. Qui Reagan et son staff ont-ils rencontré à Bruxelles?

Dois-je vous rappeler que les accords bilatéraux entre la Belgique et les USA au sujet de l'implantation des fusées avait été conclu avec effet immédiat ...en février 1984...soit près de 2 ans avant cette visite.
Peut être Reagan s'est -il rendu au soldat inconnu en ce jour de mémoire ?
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 757
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   Mar 15 Fév 2011 - 7:02

N'y aurait il pas us un changement d'avis, une tentative de retour en arrière de la par de nos décideurs qui aurai pu finalement ce sentir indécis face à une opposition active et motivée par des manifestations populaire antimissiles?
Cela est il possible?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reagan de passage à Bruxelles - Novembre 1985
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Khenpo Tseten à Bruxelles en Novembre 2010
» Khenpo Tséten à Bruxelles 25 novembre 2012
» L'Orléanais sous la neige en novembre...
» Tibet - L'asbl Zangdok Palri Lotus au Passage Linthout à Bruxelles
» Passage de l'ISS ce matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Alost, 9 novembre 1985-
Sauter vers: