les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Robert Beijer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Sam 31 Mar 2007 - 4:31

french a écrit:
Ayant découvert ce forum il y a peu, j'avoue ne pas encore jongler avec les différentes personnes et dossiers rattachés à tort ou à raison aux TBW.
Voici donc quelques questions qui me turlupinent (sorry pour les éventuels doublons) :

Quel est le lien exact entre l'affaire zwarts et mr Beijer? Pour quel chef d'inculpation celui-ci fut-il condamné?
J'ai été condamné pour "recel criminel" d'une montre qui aurait appartenu au chargement que convoyait Zwarts. Je précise, et cela doit être une première en judiciaire, qu'aucune montre Cartier de ce chargement, n'a été trouvée chez moi et donc ne s'est trouvée parmi les pièces à conviction. Ce qui me fait dire que c'est une première, c'est que de toute ma carrière, je n'ai jamais vu quelqu'un se faire condamner pour recel d'un objet que l'on a pas trouvé! En correctionnel, cela n'aurait jamais été possible, mais aux assises...


En quoi 2009 est-elle une date fatidique? La prescription pour les TBW est 2015, non?
C'est ce que je n'arrête pas de répéter, surtout pour des PDB et consorts!

Mr Beijer, êtes-vous à titre personnel convaincu que Bouhouche n'a rien à voir avec les tueries?
Je l’ai souvent soupçonné. Je lui ai souvent dit mes soupçons. Mais il avait chaque fois, il avait une bonne explication à ce que je lui opposais. J’ai souvent par moi-même pu vérifier qu’il n’y était pas, en tout cas, physiquement. Bref, je n’ai jamais trouvé un élément quelconque et objectif pour me convaincre qu’il faisait partie de cette “bande”. A un moment donné, j’ai cru qu’on avait cet élément avec le pistolet bolognaise. Mais les laboratoires du BKA, ont formellement démenti cette piste.
Cependant, et cela n’engage que moi, je reste sur un goût de “trop peu”, peut-être aussi à cause de sa personnalité, de gens qu’ils fréquentaient. Je pense surtout à des personnes proches du WNP. Finalement, les tueries, du moins celles de 85, à quelques mois près, s’arrêtent aussi avec l’arrestation de Bouhouche!
Mais tout cela reste de la pure hypothèse!

Le fait que quelqu'un ait tenté d'effacer des données de son pc n'est quand même pas anodin!
J'ai lu dans les médias qu'on a retrouvé ces données et que cela n'avait rien à voir! Alors quid?
En plus ce type rassemblait presqu'à lui tout seul les différentes pistes évoquées! ancien gendarme, truand, adepte de pratical shooting, ressemble à un portrait robot etc.

Certains "borains" ont avoué puis se sont rétractés, c'est quand même incroyable ça!!! D'après le juge Lacroix l'un d'eux connait des infos que seuls les tueurs pouvaient savoir! Alors quid?
Justement, je crois que l’affaire du “pistolet bolognaise” a beaucoup aidé dans l’acquittement des borains. Et c’est en cela que Goffinon et le Cdt Dery ont une grande responsabilité, dans cette affaire.
Y a-t-il un lien concret entre le meurtre de Mendez et les TBW hormis le fait que Bouhouche en ait été accusé?
Non, le seul lien concret qu'on a cru trouver était cette affaire du pistolet bolognaise! Mais, une fois l'idée lancée, c'est comme une rumeur, on ne l'a contrôle plus!
Il parait que quelques jours avant sa mort Cools allait faire des révélations, notamment sur les tueries. Personne n'a la moindre idée de ce que ca pouvait être?
Je n'en ai aucune idée.
Merci.
Réponse en bleu dans le texte
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Sam 31 Mar 2007 - 9:50

Citation :
Je pense que beaucoups en savent plus mais ont décidé de la fermer soit par peur,

Je le pense surtout qu'il n'y a aucune utilité à parler.
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Question à Monsieur B.R....   Sam 31 Mar 2007 - 21:49

Monsieur B.R.
Connaissez-vous Monsieur DEKAIZE ?
Avez-vous déjà entendu parler du village de Vaucelles près de Givet ?
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: L’Américain Jean-François Buslik mystérieuse association   Dim 1 Avr 2007 - 0:18

Où peut-on être condamné à mort et libéré trois semaines plus tard? En Belgique. L’Américain Jean-François Buslik a été condamné à mort en 1995 pour sa participation au meurtre de Francis Zwarts. Par défaut, car le gangster était rentré aux USA en 1988. Ce n’est que l’année dernière que la justice belge a demandé son extradition, qui a eu lieu le 14 octobre dernier. Les avocats ont avancé que le mandat d’arrêt n’était pas valable et Buslik a été libéré trois semaines plus tard. Buslik était, dans les années 80, un agent de la DEA (service secret américain), dont le nom revient à plusieurs reprises dans l’enquête sur les tueries du Brabant...
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Jean-François Buslik   Dim 1 Avr 2007 - 1:27

Robert Beijer, qui comparaissait aux côtés de Bouhouche devant les assises, avait été condamné à 14 ans de réclusion. Les deux derniers co-accusés, Christian Amory et René Chang, avaient été acquittés. Dans l'arrêt du 13 février 1995 condamnant Madani Bouhouche à vingt ans de travaux forcés, la cour d'assises avait tenu compte du dépassement du délai raisonnable dans lequel tout accusé a le droit d'être jugé. La peine principale avait dès lors été atténuée. Bouhouche avait été remis en liberté conditionnelle en septembre 2000. Retiré en France depuis, il s'était abstenu de revenir en Belgique en octobre 2001 pour témoigner au procès d'assises de son ancien compagnon lol!
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Jean-François Buslik.   Dim 1 Avr 2007 - 1:28

Robert Beijer, qui comparaissait aux côtés de Bouhouche devant les assises, avait été condamné à 14 ans de réclusion. Les deux derniers co-accusés, Christian Amory et René Chang, avaient été acquittés. Dans l'arrêt du 13 février 1995 condamnant Madani Bouhouche à vingt ans de travaux forcés, la cour d'assises avait tenu compte du dépassement du délai raisonnable dans lequel tout accusé a le droit d'être jugé. La peine principale avait dès lors été atténuée. Bouhouche avait été remis en liberté conditionnelle en septembre 2000. Retiré en France depuis, il s'était abstenu de revenir en Belgique en octobre 2001 pour témoigner au procès d'assises de son ancien compagnon Jean-François Buslik.
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: La cour avait imputé à Bouhouche la location d'une série de   Dim 1 Avr 2007 - 1:33

La cour avait imputé à Bouhouche la location d'une série de boxes de garages et de flats dans lesquels des armes avaient été retrouvées. L'enquête avait été menée en parallèle à celle sur les tueries du Brabant. Bouhouche avait été qualifié de chef d'une association de malfaiteurs, mais la cour n'avait pu lever le voile sur cette mystérieuse association, dont elle n'avait pu désigner ni l'identité, ni les membres, ni les buts ou les commanditaires éventuels.
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Dim 1 Avr 2007 - 1:36

Si Bouhouche avait été innocenté du meurtre de Juan Mendez, les jurés l'avaient par contre reconnu coupable de vol, avec la circonstance aggravante qu'un homicide avait été commis, dans "l'affaire Zwarts", du nom d'un agent de sécurité de la Sabena disparu "corps et biens" en 1982 avec sa cargaison d'or et de valeurs à Zaventem. Bouhouche avait également été jugé coupable du meurtre du négociant libanais Ali Souleiman et d'une tentative de meurtre sur le frère de ce dernier, Ali Saïd, le 2 septembre 1989 lors d'une "expédition" menée à Anvers avec Beijer et dont l'objet demeure ténébreux. Ces deux crimes avaient pesé lourd dans la balance lors de l'arrêt de la cour
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Bultot   Dim 1 Avr 2007 - 1:50

•Ancien directeur de la prison de St Gilles ,licencié dans « l’intérêt du service » pour un trafic de magnétoscopes dans lequel trempe aussi Dikke Léopold
•Les enquêteurs découvrent chez Bultot un arsenal d’armes
•Il est membre du Parti des Forces Nouvelles,un parti d’extrême droite
•Adepte du « practical shooting » (à noter qu’une des épreuves des championnats de ce sport s’intitule « panique dans un super marché » )
•Des notes manuscrites retrouvées non loin d’une voiture calcinée des tueurs sont attribuées à la compagne de Bultot
•Il a donné des formations sur le blindage de véhicules avec du kevlar une technique peu répandue à l’époque mais utilisée par les tueurs du brabant
•Fréquente un night-club,le « Jonathan »où se retrouvent des policiers,des militants d’extrême droite et des truands dont Dikke Léopold
•un témoin affirme avoir vu Bultot sur le parking du Colruyt de Nivelles peu de temps avant l’attaque et ce à plusieurs reprises
•Le lendemain du meurtre de Juan Mendez,et après avoir appris l’arrestation de Bouhouche,Bultot s’envole pour le Paraguay en compagnie de sa compagne,il y réside toujours et s’y fait appeler John Bulton
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: L’étrange disparition d’un homme clé   Dim 1 Avr 2007 - 2:18

L’étrange disparition d’un homme clé suicide » étrange d’un certain Pierre-Paul De Rycke. Un personnage important de la vie nocturne bruxelloise, il y a plus de seize ans, et courroie de transmission entre l’extrême droite subversive, des « notables » importants du milieu du banditisme, des policiers et des militaires de carrière. Il fut soupçonné d’être à la tête d’un réseau de chantage lié au Front de la jeunesse. Principales victimes : des magistrats. Pourquoi De Rycke est-il mort ?

Dans son édition du 31 mai, le journal satirique « Père Ubu » (proche des intégristes d’extrême droite de l’association Belgique & Chrétienté) nous informait que « Pierre-Paul De Rycke vient de se « suicider » (la balle fatale a été tirée à une certaine distance de sa tête, ce qui prouve que l’homme avait le bras long…) à Zellik ». Marquant son étonnement sur cette étrange disparition, « Père Ubu » ne semble cependant pas bien connaître le personnage en question. Pourtant, celui-ci est une vieille connaissance des réseaux antifascistes belges et français. En effet, en janvier 1987, « Article 31 » (un mensuel belgo-français d’investigation contre l’extrême droite) avait publié un article concernant le « rapport Jonathan ». Un rapport d’enquête rédigé par la police judiciaire liégeoise, vers le mois de mars 1984, sur les liens du « club Jonathan », dirigé par le même Pierre-Paul De Rycke et fréquenté par une drôle de clique. Ci-dessous
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: le quartier général de l’extrême droite   Dim 1 Avr 2007 - 2:19

La « rapport Jonathan »
(in « Article 31 », n° 26, janvier-février 1987, pp. 17-19)

Pierre-Paul De Rycke, ce « gentil organisateur » de la vie nocturne bruxelloise est loin d’être un inconnu, puisqu’en octobre 1985, il fut candidat aux élections législatives sur les listes de Forces Nouvelles (ndlr : qui ensuite prendra le nom de Parti des forces nouvelles, le PFN) et qu’il est en contact permanent avec les responsables du Front de la jeunesse (groupe d’action de Forces Nouvelles et soutenu, dans les années septante, par le CEPIC, l’aile d’ultradroite du Parti social-chrétien, le PSC, menée par l’ancien ministre de la Défense Paul Vanden Boeynants).

De Rycke fut le propriétaire du bar nocturne le « Jonathan » et, après l’avoir vendu, s’installa ensuite dans un autre établissement, « Le Plein pot ». C’est là qu’au soir des élections législatives de 1985, Forces Nouvelles conviait ses sympathisants à venir fêter les succès partiels remportés par cette formation. Dans le « rapport Jonathan », le club de Pierre-Paul De Rycke était décrit comme « le quartier général de l’extrême droite ».

Il forçait ses « hôtesses » à la prostitution, et celles qui hésitaient se voyaient taxées d’une amende. Le rapport fait aussi état de l’utilisation de drogues dures dans le club, mais se sont les pratiques de chantage qu’il convient d’examiner plus attentivement. On organisait au « Jonathan » des shows de hard-porno, auxquels les clients participaient, et dont on faisait ensuite écho dans le magazine porno « Paris Las Vegas ».

Le chantage
Mais poursuivons la lecture du rapport : « De Rycke profitait de ces manifestations pour prendre des photos scandaleuses, qu’il utilisait ensuite pour faire chanter les gens. De Rycke poussait ses hôtesses à soûler les clients, de manière à ce qu’ils ne s’opposent pas à la prise des photos. Il pouvait les utiliser par la suite pour mettre les clients « sous pression ».

Jean Bultot (l’ancien directeur adjoint de la Prison de Saint-Gilles, membre actif du Parti des forces nouvelles et lié à plusieurs « acteurs » clés du dossier des tueries du Brabant) était une des personnes filmées. Toujours selon le rapport, De Rycke garda la cassette pour pouvoir le faire chanter plus tard. « Une grande amitié semblait cependant les lier » ajoute-t-on. La note continue en signalant la présence du directeur d’une agence de banque de Cureghem (quartier d’Anderlecht, une des 19 communes de Bruxelles). Il encaissait les chèques des clients. Les chèques n’apparaissant donc pas dans la comptabilité du club. Autre client régulier de ce haut lieu de la vie nocturne : un marchand d’armes, soupçonné de trafic.

Les militants d’extrême droite arrivaient armés au « Jonathan ». Le rapport se fait même plus précis : « Parmi eux se trouvaient des militaires d’active, qui amenaient avec eux les armes de leurs unités ». « (…) En certaines circonstances, le Front de la Jeunesse assurait la sécurité du club. Les agents de la sécurité étaient dirigés par un habitué, Francis Dossogne (1) ».

Plus loin, on cite encore une série de gens du « milieu », qui tous entretenaient d’excellentes relations avec Jean Bultot. Parmi ceux-ci, on cite Raymond Lippens, une des personnes mises en cause dans « le casse de la rue Haute », un hold-up dans une agence de la Société générale, où des gangsters ouvrirent en un week-end un nombre impressionnant de coffres, dans le style du « casse de Nice » de Spaggiari (2).

On y parle aussi du propriétaire d’un club de la Porte de Namur. Ce club fut repris par un ancien membre de la police judiciaire, Freddy G, un inspecteur ayant enquêté dans le cadre de la Bande de Nivelles (nom donné à la bande des tueries du Brabant). Freddy G quitta la PJ, mais tomba, l’an passé, pour proxénétisme.

On y parle encore d’un coiffeur et d’un ancien légionnaire du Vietnam. Tout ce beau monde fut inquiété lors de l’« opération Vietnam », opération montée en novembre 1985 dans le cadre des recherches sur la Bande des Tueurs. Et le « rapport Jonathan » continue : on cite le patron d’une firme de taxi bruxellois, disposant de sa propre équipe de choc.

La police, les barbouzes
Parmi les clients, on trouve également des inspecteurs et des agents de la police de la commune de Saint-Gilles, qui consommaient gratuitement les boissons du « Jonathan ». Un d’entre eux, un certain Van Ryckel, est d’ailleurs un adepte du tir pratique. Il a été arrêté l’an passé pour avoir commis un hold-up dans un bureau de poste. Et la liste continue. Dans la bande du « Jonathan », on cite encore deux « instructeurs » : Lucien-Victor Ott, un ancien gorille du président De Gaulle, et Jacques Calmette, un ancien instructeur de la firme privée de sécurité « Wackenhut », du Front de la jeunesse et du Westland new post (WNP). Calmette a aussi formé le service d’ordre de Forest National, les gardes de City 2, des membres de l’Escadron spécial de la gendarmerie, des gardes de corps d’hommes politiques…

Le rapport précise encore que Jean Bultot participa à des « réunions confidentielles », auxquelles prenaient part De Rycke, Lippens, le patron de taxis et un certain José S.

En résumé, le « Jonathan » servait de lieu de rencontre à un mélange détonant : des militants d’extrême droite et des gens du milieu (banditisme). Mais avant tout, il servait à monter des opérations de chantage via l’utilisation de photos compromettantes. Et cela nous remet en mémoire une série de dossiers qui firent déjà couler beaucoup d’encre dans le passé.

(…) On nage en pleines eaux troubles. La fonction précise du chantage monté autour du « Jonathan », comme les victimes de celui-ci restent vagues. Ce qui est sûr par contre, c’est que les victimes favorites des maîtres chanteurs appartenaient à l’appareil judiciaire. Ce qui est par contre incompréhensible, c’est que le « rapport Jonathan » n’ait jamais donné lieu à une enquête sérieuse.

Notes :

Francis Dossogne a commencé sa carrière professionnelle comme journaliste au « Nouvel Europe magazine » (journal d’extrême droite lié à la droite du PSC, le CEPIC de Paul Vanden Boeynants). Ensuite, il a dirigé « Le Moniteur de l’Indépendant », un journal lancé par Forces nouvelles et qui visait les petits indépendants. Après sa condamnation au procès du Front de la jeunesse (1981-82), Francis Dossogne a monté un bureau de détectives « Europa » dans lequel, il embauchait semble-t-il les gros bras de son mouvement politique.

A propos de Francis Dossogne, à lire sur le site de RésistanceS

Le cerveau du « casse de la rue Haute », Serge de Thibault de Boesinghe, a été condamné, en 1982, à cinq ans de prison. Il s’était déjà enfui lorsque le tribunal ordonna son arrestation immédiate. Dans les années soixante, de Thibault militait dans l’organisation Jeune Europe. Dans les années septante, il devint membre d’une organisation néonazie internationale, le Nouvel Ordre Européen, et milita dans la branche belge du mouvement, avec l’ancien combattant du Front de l’Est et rexiste, Jean-Robert Debbaudt (ndlr : aujourd’hui, membre du Vlaams Blok et proche du Bloc Wallon ; à lire sur notre sitel). Ce dernier était très lié à Léon Degrelle, l’ancien chef de Rex et général SS réfugié en Espagne. Lors d’une perquisition au domicile de Serge de Thibault, on trouva des emblèmes nazis et du courrier montrant qu’il était lui aussi en contact tr ès étroits avec Léon Degrelle. Certains allèrent même jusqu’à affirmer qu’une partie de l’argent (du « casse de la rue Haute ») avait pris la route de l’Espagne pour rejoindre le « beau Léon ». Au moment de sa condamnation, Serge de Thibault était le vice-président d’un groupe d’extrême droite, la Ligue civique belge. La justice vient semble-t-il d’accorder à Serge de Thibault de Boesinghe la révision de son procès sur la base des rétractions tardives d’un de ses accusateurs.
Revenir en haut Aller en bas
MIKRAAL



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : LA LOUVIERE
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Dim 1 Avr 2007 - 13:08

On reparle de Madani Bouhouche, l'ancien gendarme (décédé accidentellement fin 2005 en tronçonnant un arbre dans l'Ariège). "Pour M. Bouhouche, nous avions le témoignage d'un riverain du bois de Hourpes qui signalait avoir vu une grosse voiture avec une sirène ou des feux sur le toit. C'était troublant d'apprendre que Madani Bouhouche possédait une grosse Volvo qu'il munissait parfois d'un feu bleu ou d'une sirène sur le toit." L'indice s'ajoutait à d'autres. Pour autant, Madani Bouhouche, victorieux d'un test au polygraphe, n'a jamais pu être inquiété.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 4:31

magnum a écrit:
Monsieur B.R.
Connaissez-vous Monsieur DEKAIZE ?
Avez-vous déjà entendu parler du village de Vaucelles près de Givet ?
Apparement, vous ne lisez pas les tous les fils de ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 4:35

Re a MIKRAAL,
Je lis que vous avez beaucoup travaillé à des “copier-coller” dans ce fil, d’articles de presse notamment, avec tout ce que cela comporte de faux!
Mais ma question est: Y a-t-il une question?
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 10:53

B.R. a écrit:
magnum a écrit:
Monsieur B.R.
Connaissez-vous Monsieur DEKAIZE ?
Avez-vous déjà entendu parler du village de Vaucelles près de Givet ?
Apparement, vous ne lisez pas les tous les fils de ce forum!


Aidez-moi alors !
Où parle-t-on de vos rapports avec DEKAIZE ?
Et surtout où parlez-vous de Vaucelles ?
Serait-ce une façon d'esquiver la question ?
je pensais que vous vouliez apporter un peu de clarté dans tout ça Monsieur B.R.
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 11:39

Magnum, j''ai l'impression que vos questions gênent B.R.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 14:02

CharlyN a écrit:
Magnum, j''ai l'impression que vos questions gênent B.R.
Aucune question ne me gêne! Laissez-moi le temps de répondre, si j'en ai envie, comme disait l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 14:08

magnum a écrit:
B.R. a écrit:
magnum a écrit:
Monsieur B.R.
Connaissez-vous Monsieur DEKAIZE ?
Avez-vous déjà entendu parler du village de Vaucelles près de Givet ?
Apparement, vous ne lisez pas les tous les fils de ce forum!
Aidez-moi alors !
Où parle-t-on de vos rapports avec DEKAIZE ?
Et surtout où parlez-vous de Vaucelles ?
Serait-ce une façon d'esquiver la question ?
je pensais que vous vouliez apporter un peu de clarté dans tout ça Monsieur B.R.
Si vous êtes trop fatigué pour lire les fils précédents, en tout cas, je ne suis pas là pour vous aider à parcourir le forum. Cela me fait chi.. de répéter toujours la même chose!
Pour ce qui est de Vaucelles, je ne connais pas et je ne vois pas ce que vous voulez dire!
Revenir en haut Aller en bas
Private



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 18:08

Dite Monsieur RB, j'ai appris par un informateur (ma vieille tante en amérique) qu'une personne vous ressemblant avait quitté précipitament le WTC le 11 septembre 2001, avec à la main une télécommande de modèle réduit d'avion.

Pourriez vous éclairer le forum sur cette importante preuve ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 18:27

Vous avez beaucoup d'humour. Vous devriez raconter ces histoires aux victimes, elles devraient apprécier.

Vous voulez imposer votre vision sans tenir compte des hypotheses des autres. Vos réponse sont simples...grand complot, bande d'idiots.

Si vous arrivez à répondre aux différentes questions qui restent, alors nous irons vers les "amuseurs-buteurs" d'individus, puisque vous émettez cette hypothese.
En attendant expliquez moi pourquoi des marchands d'armes ont loués des boxes à monsieur Bouhouche and co?
Expliquez moi pourquoi monsieur BR affirme qu'aucun lien n'existe, ensuite aucun lien OFFICIEL, etc...entre les affaires dites connexes et les TBW, alors qu'en cherchant un peu , on se rends compte que Bouhouche connaissait certaines victimes. Je dirai meme qu'ils les connaissaient bien. Cela ne veut rien dire, mais cela permet d'aller plus en avant?
Non?

Vous remarquerez que je reste concret. Les associations et personnes sont cités sur d'autres fils.
Une question : A qui étaient destinés les armes volées?
Ou plus précisément...à quel pays?

Le coup d'etat n'existe pas ...soit.
Mais pourquoi a t on mis des officiers de la gendarmerie sur écoute?
Pourquoi Sansom a t il été chargé du dossier?
Pourquoi avoir tenté de tenir par les c...certaines personnes?
etc...

Il y a bien d'autres questions, je ne connais pas les reponses mais cela m'empeche de croire que des connards sont venus buter des honnetes gens sur un parking,...juste pour s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 19:00

B.R. a écrit:
magnum a écrit:
B.R. a écrit:
magnum a écrit:
Monsieur B.R.
Connaissez-vous Monsieur DEKAIZE ?
Avez-vous déjà entendu parler du village de Vaucelles près de Givet ?
Apparement, vous ne lisez pas les tous les fils de ce forum!
Aidez-moi alors !
Où parle-t-on de vos rapports avec DEKAIZE ?
Et surtout où parlez-vous de Vaucelles ?
Serait-ce une façon d'esquiver la question ?
je pensais que vous vouliez apporter un peu de clarté dans tout ça Monsieur B.R.
Si vous êtes trop fatigué pour lire les fils précédents, en tout cas, je ne suis pas là pour vous aider à parcourir le forum. Cela me fait chi.. de répéter toujours la même chose!
Pour ce qui est de Vaucelles, je ne connais pas et je ne vois pas ce que vous voulez dire!

Je vous trouve bien agresif, Monsieur B.R.
je n'aime pas ennuyer les gens.
Dites-moi plutôt quelles sont les questions que je pourrai vous poser et qui ne vous dérangeront pas.
C'est vrai, je pensais qu'on était ici pour essayer d'avoir des réponses par rapports à des événements pouvant apporter un élément de réponse aux TBW...
Puisque vous me posez la question au sujet de Vaucelles...
Il s'agit d'un petit village situé en France, juste à côté de Givet ou des anciens Paras ainsi que d'autres, se réunissaeient jusqu'il y a peu lors de camps d'entrainement para-militaires... parmi ces personnes , un certai Dekayse (armurier), un certain Roger Swaelens,... et y sont passé également deux ex gendarmes... Byer et Bouhouche.
Mais c'était il y a longtemps...
Hélas, j'ai du constater au fil de ce forum, que bien qu'ayant très envie de faire avancer ce dossier par vos témoignages subtils et honnêtes, votre mémoire vous faisaient souvent défaut.
Je suis certain que dans ce cas-ci, ce sera pareil, vous ne voyez pas ce que je veux dire en parlant de Vaucelles...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 19:39

Magnum (mon cher thomas)

Pensez vous sincèrement que monsieur BR a un intéret à se souvenir de tout?

Si ce que vous dites
est vrai, les personnes que vous citez, ainsi que ce que vous ne citez pas (...) peuvent egalement etre un lien intéressant.
Avez vous plus d'informations ou d' éléments concrets?
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 20:14

Mon cher Cover (Under),

je pense que les éléments que je vous apporte là sont déjà concrets...
Mais vous en aurez encore, rassurez-vous.
Je voudrais savoir si quelqu'un a déjà entendu parler du SQAD ou SQUAD (désolé c'est phonétique) ?
Les personnes citées précememment et participant à ces camps d'entrainement feraient partie d'un groupe appelé SQAD...
Ces personnes se disent faire partie d'une élite, sélectionnée parmi les meilleurs (je les cite), ex-paras, gendarmes, militaires, instructeurs d'armes,...
le SQAD s'entraine en permanence au cas où...
au cas où ils devraient aider le pays !
Ces gens sont convaincus d'être au service de l'Etat, mais croient faire partie d'une unité secrète !
Une milice secrète, hyper entrainée et prête à intervenir n'importe où et à obéir aux ordres du gouvernement ou même de l'armée, mais sans jamais avoir de contact direct avec l'autorité qui les actionne !
C'est plus qu'inquiétant... Et celà se passait encore il y a 5 ans !
Aujourd'hui, je ne sais pas... Mais il n'y a pas de raison que celà se soir arrêté !
Ils s'entrainent à Vaucelles, mais aussi en Corse.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 20:25

Magnum (mon cher champagne)

Ce que vous racontez ressemblent fort à ce qu'il se passait du coté de La Roche en Ardenne et dans quelques autres endroits de l'ardennes, dans les années 1980.

Si les faits sont récents, il existe jusqu'il y a 5 ans, un groupe G(Bis) à la gendarmerie, il existait egalement un groupe d'extreme droite, jusqu'il y a peu à l'armée. La presse en a parlé, recemment. Peut etre que ces faits sont liés?
Ceci n'est que pure fiction (afin de ne pas etre interpellé par raygil (dit gilles de ray?) et private)?
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Beijer   Lun 2 Avr 2007 - 22:39

Mon cher Cover,
oui, j'ai effectivement entendu parlé de ce groupe Gbis...
Il y avait des officiers de gendarmerie et la brigade d'Uccle était bien fournie en membres...
Alain Langens, Alain Petit,... et d'autres !
se réunissaient en tenue de SS au cours de repas sous des drapeaux nazzi...
Je ne cite que ceux dont je suis certain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Beijer   Aujourd'hui à 5:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Beijer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dom Robert : les oiseaux rares
» Renseignement Dauptain Nicolas Robert
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre
» Nesselrode, Charles-Robert, comte de
» ROBERT KENNEDY MEURTRE ISOLE OU COMPLOT ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: