les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Namur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 13:34

demande de mettre tout les references avec la ville de Namur ici

1.:siège banque Copine

2.:présence de la voiture de la fille van camp (I love Australia) plusieres fois à Namur

3.:situation au casino et l'affaire Leroy

4.:le tronq flottant à beez soi-disant découpé par Dub. copain de rossign., dont ont semble avoir trouvé une valize avec les reference aux actions Delhaize.
à noter aussi que la dame (immo compagne dun ass;Zurich habitait ds la meme rue de coccinnelles que la mère de Mendez, à peine 300 mètres de l'endroit où fut trouvé le santana en feu.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 13:35

Citation :
7. Le meurtre du restaurateur Van Camp à Ohain
Van Camp était en relation avec diverses personnalités
du monde des affaires et de la politique. Il pourrait avoir été
mêlé à une escroquerie avec l’avocat (...) à qui il avait prêté
de l’argent. Il recevait en son établissement notamment M.
Vanden Boeynants, M. Blatton-Ickx, le général Beaurir et
sa fille, qui serait amie avec la fille de Van Camp; elles
fréquentaient tout deux le tennis de Ohain.
Il y a liaison entre ce fait et le meurtre au Colruyt de
Nivelles du fait que Van Camp a été abattu avec le pistolet
7,65 pris par les auteurs à un gendarme intervenu. La
voiture Volkswagen Golf de la fille de Van Camp, volée par
les auteurs, a été aperçue avec certitude près de chez un
membre de la famille (...) à Namur, utilisée au Colruyt de
Halle et a été retrouvée à Anderlues, à proximité et dans les
mêmes conditions que celle de Madame (...), impliquée dans
les faits du Delhaize de Uccle et au Colruyt de Hal.
http://www.observatoirecitoyen.be/IMG/pdf/bende10.pdf


inconnu cet histoire , je pensais plustôt autour du Casino ?où Lero.venait aussi

c'est speciale le nombre de fois que "Namur" arrive ds les dossiers connexes
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 13:37

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t170-namur?highlight=namur


ds "inclassable" on trouve une ligne plein d'info dès 2006

merci "spero"
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 13:45

le domaine du dr. N. à Arbre ,Profondeville, pas loin de Namur
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 13:45

le gendarme Bou.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 14:52

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:01

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:07

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:21

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:27

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:30

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Jeu 9 Juin 2011 - 15:51

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Ven 10 Juin 2011 - 16:20

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Sam 11 Juin 2011 - 13:23

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 4:05

LES JEUNES TUEURS DU BW VERSION 1991 AUX ASSISES DU BRABANT,REQUISITOIRE AUSSI FROID QUE LES CRIMES
VAN DAMME,GUIDO

Mardi 22 mars 1994
Les jeunes tueurs du BW version 1991 aux assises du Brabant
Réquisitoire aussi froid que les crimes

La justice n'a pas eu à faire de surenchère de mots, ni à s'acharner, pour stigmatiser comme il se devait les nombreux crimes commis en l'espace de deux mois, en 1991, par Jean-François Legros et Alain Amsters en Brabant wallon. Sans lever le ton une seule fois au cours des presque cinq heures de son réquisitoire, l'avocat général Raymond Loop a expliqué calmement aux jurés que l'heure de la fermeté avait sonné. Pour les mots, il lui aura suffi de citer Legros pour obtenir les réactions indignées: J'ai tiré sur cet enfoiré en pleine poire. Je n'avais plus de balle pour tirer sur ce connard qui vivait toujours... Cinq avocats se sont relayés à cette partie civile. Ce fut comme une préparation d'artillerie avant l'assaut de l'avocat général. Une puissance de feu impressionnante dans la plaidoirie de l'avocat carolorégien Philippe Mayence. Des mots bien dits, mais qui atteignent surtout leur but. Ce trio infernal a créé, pendant deux mois, une véritable panique. Si la défense a tenté d'écarter par ses récusations les candidats jurés du Brabant wallon, c'est parce qu'elle a eu peur de la mémoire des gens. Quel tableau de chasse! Deux morts, un blessé grave, une jeune femme traumatisée à jamais... Me Mayence pose des mines sur le terrain que la défense devra affronter mardi. Il plaide la fermeté. La mort des proches est moins lourde à supporter quand on sait qu'elle n'est pas inutile, et quand les accusés ne demandent pas aux juges d'être jobards ou candides. Il entend débusquer Alain Amsters dans des propos signifiant je suis coupable, un peu, pas trop, tendrement, ne soyez pas trop durs! Il réfute surtout par avance l'explication d'une «révolte de jeune. Appeler cela révolte, c'est faire injure à la véritable révolte qui ambitionne de réformer le monde, de l'améliorer. Une péroraison digne de Lacordaire: Que les morts qu'ils ont faits passent avant eux! Me Pierre Brimeyer s'en prend à Octave, le mineur d'âge confié aux tribunaux de la jeunesse. Il dit: Si ce jeune fait mine de ne plus se souvenir, M.Bonehill, je m'y engage, lui demandera, un jour, de s'en souvenir. Perspective d'une action civile intentée contre les parents du plus jeune? Intermède de droit pur, avec Me Thibault Verbiest, qui demande à la présidente d'inscrire une question supplémentaire à la rubrique de la tentative de meurtre contre M.Bonehill: la circonstance aggravante d'incapacité physique permanente. Cela ferait une «perpétuité» de plus. Enfin, Me Nabil Sanhaji entend, lui aussi, combattre par avance les arguments d'enfance malheureuse que pourrait utiliser la défense. Il faut éviter de tomber dans le piège du déterminisme, car on risque à ce moment là de déresponsabiliser entièrement toute personne qui aurait eu une enfance difficile. L'avocat général n'eut plus qu'à faire la synthèse. Elle fut brillante. Et de fine stratégie. Ayant emboîté le pas sur la circonstance aggravante d'incapacité permanente psychique qui vaut les travaux forcés à perpétuité, il a dit renoncer à ses réquisitions de tentative de meurtre. Si bien que la défense ne pourra plus tenter de disqualifier les faits. Les coups et blessures sont évacués. Et à moins de diqualifier les vols en emprunts... Cette défense s'exprimera ce mardi.

GUIDO VAN DAMME

Verso Partager sur Twitter. Partager sur Facebook. Bientôt rejugé pour Villers-la-Ville, Troukens plaidera l'acquittement(07/04/2006)
© BELGA
Par défaut, il avait pris 28 ans. Il écrit de sa prison

BRUXELLES À 12 jours du procès, François Troukens le jure sur la tête de son fils: «Ni de près ni de loin je n'ai participé au braquage d'un Securitas le 20 juin 1996 à Villers-la-Ville». En franc belge, le hold-up, d'une violence extrême, avait rapporté 30 millions aux gangsters. C'est après ce hold-up que le chauffeur du fourgon, MichelJacques, avait dû être amputé de la jambe droite. Les principaux suspects ont été jugés en octobre 2003. Deux furent acquittés et six condamnés à un total de 81 ans d'emprisonnement. Le seul qui manquait à l'appel, François Troukens, qu'on tenait pour le chef, fut condamné, par défaut, à 28 ans. Un look de beau gosse à la Patrick Haemers (qu'il a croisé en prison), des yeux bleus, 1 m 86, Troukens était en cavale. Depuis lors arrêté à Paris et extradé par la Belgique, Troukens dont le procès s'ouvre le 18 avril aux assises de Nivelles annonce la couleur - «Dix ans que je hurle mon innocence, dix ans que je crie dans le vide». Pourquoi avoir choisi la cavale? «Il n'y a pas plus maladroit qu'un homme de bonne foi. La justice ignorant la présomption d'innocence avait fabriqué un faux coupable (...), me désignant à la presse comme la pire des crapules. Je doutais des institutions. Pris dans un enchaînement de faits, enlisé dans les apparences trompeuses, j'ai vécu pourchassé comme un animal, creusant la terre pour s'ycoucher.« Troukens s'en prend à l'instruction «menée à la Burgaud (allusion à l'affaire d'Outreau, NdlR) par un magistrat enivré de son pouvoir, confiné dans ses certitudes». Les méthodes policières: «Quand ma compagne a enfin pu me rendre visite en prison, le juge a ordonné des écoutes durant nos parloirs intimes. Il a fait déplacer vingt enquêteurs pour pratiquer des écoutes. Il a violé notre amour. Mais les écoutes ont tourné en ma faveur: on entend plusieurs fois mes protestations d'innocence. Ma compagne, une fille de bonne famille qui n'avait jamais eu affaire à la justice, a reniflé à plusieurs reprises les cachots froids puant l'urine. Tenace, la tête vidée, les yeux gonflés par les pleurs, elle m'a toujours défendu, refusant de croire que j'avais attaqué le fourgon». Troukens affirme que «plusieurs pistes n'ont jamais été explorées: la piste Lorrenzino, Juglaret, et j'en passe». Il souligne qu'au procès de 2003, deux des accusés présentés comme faisant partie du commando, Linares et Cianciolo, n'en ont pas moins été acquittés. Un petit chapitre larmes: «Aujourd'hui, 10 ans plus tard, je suis le papa d'un petit garçon qui espère mon retour comme sa maman. J'ai des ambitions artistiques et des amis qui m'aident à me réaliser dans ce domaine. Ils savent que je suis innocent, que je n'ai pas attaqué ce fourgon. Vous ne trouverez personne sur terre qui témoignera en mal. Pas une femme n'a été brutalisée, pas un homme frappé, pas un voisin avec lequel je me serais disputé. Pas même un P.-V. de police pour rébellion, injure, ivresse ou comportement dangereux».«Mon frère, dit Troukens, a participé à cette attaque» (et condamné à 10 ans, NdlR). «Donc, la facilité voudrait que j'y étais moi aussi. Il est vrai que je ne peux pas prouver mon innocence, mais il n'y a rien qui prouve que j'y étais. Je n'ai participé ni de près ni de loin à ce hold-up. Je peux le jurer sur la tête de mon fils.» En revanche, le 5 juillet 2001, un policier de la PJ de Liège a été blessé par balle - la balle est toujours dans sa jambe - dans une fusillade à Velaine-sur-Sambre. «Je ne conteste nullement ces faits-là.» Dans le box, Troukens sera défendu par Me Sven Mary.


Gilbert Dupont
Troukens n’en a pas fini avec la justice
publié le 10/12/2009 à 16h01

Ayant reçu le feu vert du parquet général de Liège, le substitut Hughes Marchal a signé hier mercredi l’acte d’appel contre l’acquittement de François Troukens. Celui-ci n’est pas le seul visé par cet appel : sa compagne également et leur société luxembourgeoise.
R.S.

Lundi 30 novembre, François Troukens a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Namur de deux tentatives de meurtre à Velaine-sur-Sambre, en 2002, alors qu’il se trouvait en cavale. En voulant rendre visite à une connaissance du milieu, il était fortuitement tombé en pleine perquisition. Pour s’échapper, il avait tiré sur un policier en civil, le blessant sérieusement, puis sur un automobiliste de passage. La peine pour cette double reconnaissance de culpabilité a été juridiquement “ absorbée ” par les 15 ans de prison infligés par la cour d’assises du Brabant wallon en 2006 pour la participation à l’attaque d’un fourgon blindé dans les ruines de Villers-la-Ville en 1996. La semaine dernière, François Troukens, sa compagne et leur société avaient par ailleurs été acquittés de la prévention de blanchiment d’argent après l’achat d’une propriété dans le sud de la France. A Namur, le parquet ne s’était pas opposé à l’absorption de la peine pour la double tentative de meurtre, parce qu’il n’en avait guère la possibilité légale, mais son appel indique que le ministère public compte batailler pour obtenir condamnation par la cour d’appel de Liège dans le dossier de blanchiment. Libéré mais toujours porteur d’un bracelet électronique de surveillance, François Troukens nous avait assuré lundi dernier que sa vie de gangster était définitivement derrière lui et qu’il se destinait notamment à l’enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 14:03

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 21:23

Zemour ?
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 22:23

Citation :
on peut donc penser que le casino de Namur , detruit par un incendie criminel vers 1981 était à un moment ds les mains des clans mafieux juives qui controlent le secteurs des jeux en France et en Belgique.

par rapport au casino... qui connait Cam.ille Engel.mann (1893-1983)? l'ancien concessionnaire du casino de Namur...

on a parlé de liens avec Cry.ns et avec Nih.oul et Faulx-les-Tombes,... simples rumeurs?
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 22:49

le casino avait Youssef Khaïda pour administrateurs, probablement de façon occulte pour Gilbert Zemmour (jusqu'à son assassinat en 1983). autre administrateur: vincent bertella (fils de marius bertella, l'ancien patron des Trois Canards à Pigalle)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Dim 12 Juin 2011 - 22:56

Enquête milieu qui veut la formé à la fin des années soixante-dix, le gang corse à l'origine du « casse du siècle » en 1990 à l'union des banques suisses est l'un des derniers vestiges d'un style de grand banditisme presque révolu. Mais jusqu'à quand?Depuis deux ans ses membres, rarement arrêtés par la police, meurent assassinés les uns après les autres. En 2008, feu richard casanova et daniel vittini ; en janvier 2009, c'est au tour de francis mariani, et de pierre-marie santucci. Gros grain sur la brise!Par christian châtillon ­ illustration : julien tran-dinh 92 juin 2009 enquête milieu peau de la la rochefoucauld, auquel ils donnent un joli nom « les trois canards». Leur spécialité?Le racket. Leur première victime, celui qui fut le directeur des jeux du fameux hôtel aletti à alger, jusqu'à l'indépendance de l'algérie, et qui deviendra l'un des plus influents maîtres des salles de jeux et autres casinos, youssef khaïda. L'homme s'est éteint voilà cinq ans. Il était encore actif dans le monde des jeux, au casino de namur tout particulièrement où son vieil ami alain delon était porteur de parts majoritaire, de 1973 aux années 2000. Aujourd'hui, à notre connaissance, deux au moins des membres fondateurs de la fameuse bande qui mit sous sa coupe dix ans durant tout ce que pigalle comptait de souteneurs, sont toujours bien vivants. Agés maintenant, chacun d'entre eux goûte une retraite confortable, qui en normandie, où il a transmis à son fils un somptueux haras, après s'être beaucoup investi dans des cercles de jeux parisiens dans les années soixante et au-delà, qui à marseille, où il tape le carton avec des amis dont certains ignorent tout de son passé agité. La brise fait ses armes e n 1951, trois, quatre copains marseillais, assoiffés d'artiche et de notoriété, entrent dans l'histoire du grand banditisme en s'associant dans un bar en plein coeur de pigalle, rue de le soir, la petite bande de minots se retrouve sur le vieux port, chez tony. Lui, antoine castelli, c'est le patron d'un bar, depuis belle lurette disparu, à l'enseigne la brise de mer. Un nom qui va devenir au fil des années, et jusqu'à ces récents mois, l'emblème du grand banditisme insulaire, avec ramification sur le sud du pays, mais aussi sur paris. Et selon que l'on est « du pays » ou « pinzutu », la légende s'étoffe de mille et une contradictions. Ainsi ai-je encore vivace le souvenir d'un lointain dîner où, alors que j'avais lancé incidemment le nom de la brise, un ancien haut responsable de la police nationale qui partageait ma table m'avait répondu : « la brise de mer?Elle n'a jamais existé que dans l'esprit des journalistes!» dont acte. Sauf que, mais je ne l'ai appris que récemment, par deux sources comme l'on dit bien informées, « difficile de cautionner l'existence d'une bande, redoutable qui plus est, et qui n'a rien à envier à celle de la 'banlieue sud', lorsque flics et malfrats ont compris tout l'intérêt pour eux d'une entente cordiale, et que l'un de ceux qui a été il n'y a guère abattu, a plusieurs années durant été en relation étroite avec celui-là même qui était censé le poursuivre!» tiens donc, la fameuse collusion flics-voyous ne serait donc pas qu'une pure vue de l'esprit journalistique?Similitude de parcours pour nos jeunes corses avec leurs grands aînés marseillais : racket puis braquages. Mais avant de s'aguerrir, et qu'à ces âmes bien nées la valeur attende un peu le nombre des années, ils essuient quelques revers. Erreurs de jeunesse dont ils vont tirer profit. Après les pertes!Grimés, portant perruques, ils concurrencent le gang des postiches du parigot bellaiche. A cela près que, arrivés sur les lieux d'un braquage, ils s'aperçoivent, marris, qu'ils ont tout juin 2009 93 est-ce en souvenir de ces illustres « parrains » qu'un petit groupe de jeunes corses, avides eux aussi de croquer la vie et plus encore ses plaisirs que seul l'argent procure, prend pied dans les années soixante-dix en haute-corse, à bastia?Leurs familles sont connues, de très honorables commerçants pour la plupart. Comme l'on dit communément, des gens bien.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Lun 13 Juin 2011 - 11:52

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Namur   Lun 13 Juin 2011 - 20:17

K a écrit:
http://moreas.blog.lemonde.fr/2007/01/09/lorigine-de-la-pj/

pour ceux qui ont le temps de lire:

http://moreas.blog.lemonde.fr/2007/01/09/lorigine-de-la-pj/

ce blog d'un commissaire donne plein d'infos sur des histoires contemporaires en france avec des ramifications possible en Belgique

parlon du beau alain , investisseur ds l'art et lex jeux , je ne savais pas mais on y trouve une photo de son fils et plein sur les assasin. des frères Zem.


qui est de Namur ici ? Qui connait cette ville ?

Suis pas de Namur mais je connais la ville et j'y passe régulièrement.
Engelmann connu pour ses excellentes relations avec la 'haute' société namuroise. Et contact avec magistrats du coin. Pour ses soirées 'orgiaques' aussi mais je n'y étais pas. Un certain Jean-Marie Ledoux, député provincial MR local a été arrêté avec des prostituées amies et de la 'coke'... L'affaire a été publique (articles de presse)
Le nom de Bongiorno est sorti à cette occasion. Il faisait 'affaire' avec Ledoux semble-t-il (à vérifier) car Ledoux avait une immobilière.
Par ailleurs, les admin de Copine sont aussi du coin.
Et surtout existe tjs l'agence de voyage 'Copine' qui est un autre axe de développement toujours actif face à la gare actuelle.
Je commence à me demander si les visites de Nihoul à Namur et le contexte de Faulx les tombes ne recèlent pas des dessous pas encore mis au jour pig
De plus le lien avec les laboratoires médicaux semblent constituer un axe intéressant autour de René Grenier and co + Casino (Kaida - leroy) + Golf VanCamp + Copine + Faulx-les-tombes + ...
N'oubliez pas aussi que c'est à BEEZ pas loin du viaduc qu'on retrouve Colette Dumont coupée en morceaux mais aussi Mandelbaum défiguré à l'acide (à la carrière). Et Vous savez que certains disent que cette affaire est aussi une clé...(mais diable où sont les serrures?).
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Lun 13 Juin 2011 - 21:12

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Namur   Lun 13 Juin 2011 - 21:17

Citation :
un axe intéressant autour de René Grenier

Rene Grenier, ... voir R.A.C. et sport automobile, voir E.R.G. et Mathot +Olivier+Bacqueleine, ... nous mene aussi vers des personnages comme Lucien Delf.oss.e (ami de Cryns), Liliane Basyn (tiens, morte de quoi?), le juge C. Matray, ..., puis vers le "Gotha" et une villa à Saint-Jean Cap Ferrat...

il parait qu'on le faisait chanter... mais qui et comment?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Namur   Mar 14 Juin 2011 - 10:56

.


Dernière édition par K le Dim 28 Sep 2014 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Namur   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Namur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Monseigneur Léonard Evêque de Namur
» 2001: vers le 15/08, aux alentours de 0h30 - Namur (Belgique )
» Repli position fortifiée de Namur 15 mai 40
» L'abbé Henry Ganty, vicaire épiscopal de Namur : Il a voulu unir dans sa vocation la beauté et la Bonté de Dieu dans sa vocation.
» Le pont bleu de Namur fait polémique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: