les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview Philippe C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7235
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Interview Philippe C.   Ven 12 Aoû 2011 - 13:51

Monsieur Philippe C. a accepté le principe d'une interview. Philippe C. est l'un des témoins qui a vu les tueurs dans la nuit du 9 novembre 1985 dans le bois de la Houssière et qui avait accepté de témoigner dans l'émission "les 30 dernières heures des TBW".

Vos questions peuvent m'être transmises par mp ou à michel1511@gmail.com jusqu'à ce mercredi 17 août.

Je me charge de les transmettre à l'intéressé.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7235
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Dim 21 Aoû 2011 - 12:34

L'interview de Monsieur C est disponible ici :

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviews/interview-philippe-c

Merci à lui et à tous ceux qui m'ont envoyé leurs questions.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Dim 21 Aoû 2011 - 13:50

Bien ,michel

merci pour le temoignage

on voit que des gens du coin ont du courage mais d'autres ont peur !

un lecteur attentif de notre site sait aussi que certains membres de la région devait avoir eu des menaces encore il y a qqs années.

C'est pour cela ils s'abstiennent d' encore poster .


merci aussi pour les membres qui ont posé des questions

je n'ai pas eu le courage même si je suis aller visiter les fouilles il y a des années

pour la première fois j'ai trouvé ds cet interview une bonne carte

il me manque encore :

,la carrière

l'endroit des sous et de l'horloge

l'endroit ou en a trouvé des balles dans le sol (VOS)(dont on n'a pas parlé ds l"'interview

puis

naturellement :


à part le fait des gendarmes à l'entrée du bois qui a été coupé au montage, le reste c'est le même.


pourqoui le realisateur a fait cela

j'ai bien vu les deux versions RTL-VTM

ils étaitent differentes en montage.

une reconstitution avec laquelle les temoins ne sont pas t'accord n'en n'est pas une mais il a le mérite d'exister.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Dim 21 Aoû 2011 - 16:33

a remarquer ds le témoignage que le géant est situé DEBOUT
Revenir en haut Aller en bas
Boemerang



Nombre de messages : 142
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Dim 21 Aoû 2011 - 17:47

Monsieur C, merci pour les réponses à nos questions et la bonne carte.
Je m'excuse pour mon mauvais français.

Je pense qu'il ya une possibilité que le TBW encore une autre Golf mis le feu à la nuit du 10 au 11/11/85. TBW utilisès plusieurs voitures VW-Golf (dixit Eddy Vos/CBW). Ainsi mes questions précises sur la couleur, portes et toit ouvrant.

Citation :
Après avoir entendu cela aux informations mon épouse et moi-même sommes partis dans le bois et en effet nous avons remarqué, un peu plus bas dans la rue de la Chapelle au Foyat un endroit calciné, nous nous sommes dit "tiens c'est à quelques mètres de l'endroit ou nous avions vu la voiture". Lorsque je vais avec les enquêteurs dans le bois pour leur montrer l'emplacement de la voiture je leur montre également cet endroit, c'est là qu'ils me disent que ce n'est pas à cet endroit que fut retrouvé la golf mais à 500 mètres de là dans un renfoncement de la rue du Pire. Question qu'est ce qui à brûlé à cet endroit le week-end du 09 au 11 novembre ???

Peut avoir causè par un incendie de voiture ?

Citation :
ls se sont certainement arrêtés là et ils y attendaient quelqu'un ou bien de cet endroit ils pouvaient rejoindre une habitation dans le bois (supposons celle qui a brulé) .

La maison:
» tueriesdubrabant.com - maison incendie dans le bois de la houssiere?
» bendevannijvel.com - Huis in Bois de la Houssière

Citation :
la personne plus âgée avait une veste militaire de type "smoke",

La veste de le Vieux ? Peut-être sans "camouflage"
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Dim 21 Aoû 2011 - 23:51

Cà ne choque personne le controle de police juste à l'entrée du bois?
Donc si on suit le raisonnement de Philippe C, ils attendaient une autre voiture, ce qui est somme toute logique, puisqu'ils vont incendier la golf, et peut-être enterrer ou emmener un corps, il faut bien qu'on vienne les récupérer.
Si cette théorie est la bonne, la seconde voiture est donc passée elle aussi devant le controle (à moins qu'elle ne soit finalement pas venu à cause de ce controle).
En tout cas çà demande au minimum à interroger les fonctionnaire en charge de ce controle routier...dommage qu'ils n'aient pas témoigné à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
aigle4



Nombre de messages : 152
Age : 55
Localisation : Ronquières
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 8:39

Il est également possible que c'est sur ce parking que les gendarmes et policiers se retrouvaient pour le débriefing !!!
Si cette voiture venait de Braine-le-Comte ils auraient vu le contrôle/débriefing, il était possible pour eux de continuer tout droit en direction d'Henripont et de tourner à gauche à la rue suivante (elle n'était pas encore en sens unique à ce moment là) et de retrouver leurs complices un peu plus loin. Donc à gauche chemin Royal, intersection suivante rue du Pire, ensuite à droite Drève du Long Jour pour arriver à l'intersection ou ils ont été vu.

@Boemerang, c'est bien ce type de veste excepté qu'elle était sans camouflage, vert foncé, à l'époque ce type de camouflage n'existait pas encore du moins à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 10:47

les veste "smoke" avec couche impermeable pour le protection gases de bio et chimique des armées otan etaient simplement vert 1972 jusqu"au ....

une fois lavé il ne valait plus rien

mais ds tout les stocks on trouvait bien d'autres copies.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 10:56

je pense qu'au moment des faits après alost on ne savait pas encore que des objets étaient trouvés des les environs de ce bois dans tout les brigades et après les alarmes,
les services ont simplement fait des barrages habituelles , c'est à dire tout près d'un café chaud.

je pense même c'est un des cafés où habituellement des enqueteurs venaient boire un verre le soir pour aller à la pêche des informations sur les environs.

comme ils ont fait à chaque plongé ou fouille (cfr site)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7235
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 11:02

Oui mais c'est bizarre tout de même cette présence de plusieurs combis de gendarmerie à cet endroit à 0 h 30. Pas de problèmes si c'est régulier. Il faudrait savoir si les contrôles à cet endroit et à cette heure étaient réguliers. Si ce n'était pas le cas, on peut se poser quelques questions...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 11:23

je pense bien qu'ils (les camionettes ) ont fait leurs tours habituelles et qu'après ils retrouvent
à un endroit tranquille et chaleureux. .....les nuits de garde sont longues

il y a bien un gendarme qui garde le poste de radio et un qui regarde les passants
naturellement

c'est humain


et puis , qui risque sa vie ds le bois pour le maigre pension de veuve qu'on donne aux veuves.

ils ne s'appellent pas tous H. ,M.,C.,S.
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 11:48

Je vais encore retaper sur le clou mais une fois de plus, j'ai le sentiment que tout était truqué ce jour.
Je ne comprends toujours pas pourquoi l'épouse du témoin n'a pas été aussi entendue sous hypnose car vu sa position différente elle a forcément vu des choses différentes et il aurait été clair pour moi que chaque détail devait compter.
De plus, dans une affaire de cette importance, il est incompréhensible que l'autre couple n'a pas été convaincu de témoigner car il est indéniable que placé à l'avant de la voiture, ce couple aurait pu encore avoir vu d'autres détails importants.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 12:38

est ce que l'emplacement du deuxième feu corresponds à l'endroit ou on à trouvés les cheques de braine -overijse ?

je ne connais pas ces endroits
Revenir en haut Aller en bas
aigle4



Nombre de messages : 152
Age : 55
Localisation : Ronquières
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 13:30

@Henry, pour la conductrice elle ne se souvient de rien ??? Pour son fiancé de l'époque et mon ami de surcroit dit que j'affabulle ????? La peur est toujours omniprésente ici à quelques mètres du bois de la Houssière.

@K, je peux vous assurez, comme nous avons vu l'endroit à l'époque des faits, il n'y à pas que quelques papiers qui ont brulé à cet endroit, les arbres était également brulés.

Cordialement

Philippe C.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 13:42

Ph ou Aigle t'accord

je viens juste de retrouver par hasard ds Masset page 45 en bas

Citation :
à été retrouvé au bois de la houssière, entre les restes du butin des attentats d'overijse et de braine l'alleud , dans les environs d'une golf incendié , un manuscrit partièlement brulé provenant selon expertise , .....

je ne connaissais pas les endroits , donc c'est assez pres l'un et l'autre et le feu est assez grand pour brûler les arbres autour


mais il me sembl, e que les cheques ont été trouvés par des motards de braine lecomte ou de braine l'alleud non ?
d'autres citent des gendarmes

je ne sais plus qui les a trouvé.


Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 14:46

aigle4 a écrit:
@Henry, pour la conductrice elle ne se souvient de rien ??? Pour son fiancé de l'époque et mon ami de surcroit dit que j'affabulle ????? La peur est toujours omniprésente ici à quelques mètres du bois de la Houssière.

Cordialement

Philippe C.
Je comprends bien votre position mais je souhaitais mettre en évidence le manque d'insistance des enquêteurs car si l'on part du principe que ce sont bien les tueurs que vous avez aperçu, il était me semble t-il primordial d'avoir le maximum de renseignements et non des approximations.
Je profite de l'occasoin pour vous remercier de votre témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
aigle4



Nombre de messages : 152
Age : 55
Localisation : Ronquières
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 15:29

Merci Henry,

Si je me souviens bien les enquêteurs ont éxercé des pressions pour qu'ils parlent mais nos amis sont restés sur leur positions.
Lorsque nous sommes passés (mon ex-épouse et moi-même) chez le juge d'instruction ainsi que devant le Présidenbt du Tribunal de Charleroi, en sortant de cette réunion (interrogatoire) nous nous sommes retrouvés nez à nez, avec mon ami en question qui était aussi dans le couloir, un des enquêteurs à dit ce n'est pas normal qu'il soit là. En fait ce jours là nous étions tous convoqués, est-ce un hazard que nous nous sommes retrouvés face à lui ou un hazard contrôlé pour voir notre réaction, je ne sais pas. Quoi qu'il en soit je le revois fréquement et il a rien vu !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
aigle4



Nombre de messages : 152
Age : 55
Localisation : Ronquières
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 15:33

@ K

Aigle4 ou Philippe pour Philippe ça me convient.
Pour ma part je ne sais pas mais si je lis ce qu'il y a sur le forum il s'agirait d'un gendarme.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Lun 22 Aoû 2011 - 21:23

Je joins mes remerciements aux autres pour ce témoignage des plus intéressant qui permet d'avoir une bonne idée du parcours complet après l'attaque.

Je reste cependant avec une question: dans quel sens était garée la voiture brûlée rue du Pire ?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mar 23 Aoû 2011 - 0:22

@AIGLE4 Désolé je n'ai pas pu allé sur le forum avant. Merci pour le témoignage, je n'avais pas compris dès le départ que Philippe=Aigle.

Donc si je revient à la présence du controle ce soir là, pour vous le fait qu'ils aient été là justement à cette heure là était à l'époque quelque chose d'habituel.

En tout cas çà permet de se rendre compte de la difficulté de se déplacer à l'époque sans tomber sur un controle ou barrage...et donc çà laisse perplexe sur les déplacements des tbws à l'époque qui n'ont jamais été apperçu hormis au moment des attaques. Mais c'est vrai aussi qu'ils écoutaient les fréquences police avec un scanner.

Je me demande si le controle n'était pas là justement pour les pièger, les forces de l'ordre étaient peut-être à l'époque plus près de les coincer que nous le pensons, mais comme çà n'a pas aboutit et que suite à çà ils ont disparu...

Pour rejoindre les autres, je trouve dommage qu'ils n'aient pas jugé utile de faire passer votre femme sous hypnose, parce que malgrè tout de votre angle de vue vous ne pouvez pas être sur que la forme allongée est bien un corps...parce que çà peut-être également par exemple un tas de vêtements qui ont servi à allost, c'est peut être çà qu'ils ont brulé à coté (ou autre chose). Votre femme à sans doute vu autre chose sur ce point précis...
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mar 23 Aoû 2011 - 0:47

au fait philippe j'ai oublié de vous demandez quelque chose si vous me permettez.
Si vous deviez donnez un age au 'vieux', vous diriez combien?
Merci
Seb
Revenir en haut Aller en bas
aigle4



Nombre de messages : 152
Age : 55
Localisation : Ronquières
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mar 23 Aoû 2011 - 7:25

@FAITESVITE

Pour le contrôle l'explication que vous donnez est peut-être exact.

Je peux vous assurez que mon ex-épouse est convaincue qu'il s'agissait d'un corps.

Je donnerais une tranche d'âge pour le "vieux" entre 60 et 65.
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mar 23 Aoû 2011 - 22:56

donc le 'vieux' aurait aujourd'hui un bon 85 ans...minimum
Je vous demande çà par rapport à autre fil sur Marcel Habrant, certains forumeurs suposaient qu'il aurait pu être 'le vieux'...sauf que comme je l'avais d'ailleurs poster sur le fil en question, il lui manque 10 ans, ce que vous confirmez.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1659
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mer 24 Aoû 2011 - 9:29

pour habran, je ne vois vraiment pas pourquoi il est suspect dans les TBW. il resemblerait à un portrait robot? oui, bof.
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   Mer 24 Aoû 2011 - 10:10

dim a écrit:
pour habran, je ne vois vraiment pas pourquoi il est suspect dans les TBW. il resemblerait à un portrait robot? oui, bof.
Et je peux vous affirmer que pour avoir vu Marcel Habran de près en 2008 alors qu'il était déjà agé de 74 ans, qu'il n'avait vraiment pas l'air d'un vieux, le gaillard avait même une attitude physique juvénile, il faisait costaud et alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Philippe C.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Philippe C.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interview de Philippe Guillemant
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» INTERVIEW DE BERNARD THOUANEL / 5 NOVEMBRE 2009
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Interviews :: Interview Philippe C.-
Sauter vers: