les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ORGANISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 11:20

non, déjà mort. on a cité le nom de Bougerol (dans le livre de Bouten). pas sûr qu'il corresponde au profil?
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 11:33

dim a écrit:
willy, quoi penser d'Ostrovsky: en Belgique, le Mossad aurait utilisé des structures gladio, incl. WNP ? deux coups en même temps: exposer des neonazis antisemites et organiser des opérations qui arrange la "nébuleuse" lié au Mossad (incl. TBW) ?

à revoir dans ce contexte: le fameux mr. X (note de N.deKerckh. > Gol, Raes, Sûreté, SDRA, BSR, services français, ...):
"Vénalité et amoralité en disputent à ‘l imprudence. La réalité dépasse la fiction. Plus que suffisant pour mener à la baguette tout individu raisonable ! [...] l’intéressé est difficile à tenir. Albert Raes affirme qu’il est dérangé : imprévisible, inconséquent, égocentrique, mégalo-mythomane, et sans doute masochiste.[...] le problème n’est pas qu’il ne fasse pas ce qu’il faut, mais au contraire qu’il en fasse spontanément trop. Le maintenir en place pourrait s’avérer périlleux : des interventions tous azimuts s’imposeront pour lui éviter de trop sérieux ennuis. [...] Albert Raes reste néanmoins d’avis que tant que l’on pourra se servir de l’intéressé, on n’aura pas mieux pour neutraliser la nébuleuse qui vous préoccupe."

Vus les liens Li.kud-Enterprise (faction CIA, Bush), on ne peut pas exclure que ce groupe s'est servi de la logistique Gladio. Supposons TBW=false flag ops.
Certains intéressés découvrent que cette ops est 'couverte' à un niveau politique très haut et s'en servent pour se venger impunément. Resultat: Kristallnacht. Puis plus rien. (sauf un attentat raté à la bombe bricolée contre Gol à Liège, déc 85).
C'est une hypothèse qui vaut bien plus que 2 pages, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 13:16

En tout cas, voici une intéressante interview sur la CIA dans les années 1980s :

http://members.fortunecity.com/editor_oj/Special_Reports/CIA/cia.html

Robert Parry was a Newsweek correspondent from 1987 to 1990. He has also been a reporter for PBS Frontline and is the author of the recent "Lost History" and of "Fooling America," (1992).

Parry interviewed old-time CIA officer Miles Copeland. Parry discovered that Copeland strongly supported George Bush, who was CIA director in 1976, but distrusted Jimmy Carter because he found Carter's idealism contemptible.

When Parry asked Copeland how the CIA and Iranians came to agree to deny the hostage release to Carter, Copeland "only assured me that there were people deep inside the intelligence community who understood what had to be done for the good of the United States. He called the professionals 'the CIA within the CIA.'"


Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 13:30

@HERVE

Miles Copeland était un des agents CIA de liaison au Vatican (avec J. Angleton) et est aussi cité comme source de la fuite vers la presse des plans de Ops Eagle Claw, la libération des hotages à Teheran par les Special Forces (voir Desert One). Résultat: cette op. style 'Entebbe' de Carter fut un débacle total (8 morts), ce qui était excellent pour le camp Reagan- Bush (élections nov. 1980). (October Surprise)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 15:34

Voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Eagle_Claw

Il y a certainement des liens avec l' "Irangate" :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Iran-Contra

(...) L'administration Reagan fournissait une aide secrète aux Contras depuis novembre 1981, mais l'amendement Boland de 1982 mit fin à l'aide militaire quand on découvrit que la CIA supervisait des actes de sabotage au Nicaragua sans en informer le Congrès.

(...) Le plan était coordonné par Oliver North du Conseil de sécurité nationale. La vente d’armes à l’Iran et le financement des Contras contourne non seulement la politique de l’Administration, mais aussi la législation passée par le Congrès connu comme l’amendement Boland. (...) Les Contras étaient aussi activement impliqués dans le trafic de drogue.

Un site qui a l'air bien documenté est

http://www.loggiap2.com/all_ombra_della_cia_il_terrore_creato_dai_bush_2

(en italien)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 15:40

Il faudrait aussi lire ce qui concerne AGINTER :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aginter_Press

Le terroriste néo-fasciste italien Stefano Delle Chiaie était aussi un membre fondateur d'Aginter Press.

Voir le fil relatif à Elio Ciolini.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 16:05

Antennes d'Aginter en Belgique: Emile Lecerf, Jean Thiriart et Francis Dessart ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 19:58

Le juge italien Guido Salvini, chargé de l'enquête sur l'attentat de la piazza Fontana de décembre 1969, expliqua aux sénateurs italiens que les recherches montraient que « Guido Giannettini [un des responsables néo-fascistes suspecté de l'attentat] avait des liens avec Guérin-Sérac au Portugal depuis 1964. Les recherches ont montré que des instructeurs d'Aginter Press (…) sont venus à Rome entre 1967 et 1968 et ont instruit les membres activistes d' Avanguardia Nazionale dans l'utilisation d'explosifs ».

Le juge Salvini concluait que Aginter Press, « vitrine de la CIA » (Ganser, 2005), avait joué un « rôle décisif dans les opérations de guerre secrète [secret warfare operations] en Europe de l'Ouest et avait commencé les grands massacres afin de discréditer les communistes in Italie».

( ... ) Les archives de l'organisation furent saisies et « les ambassades de France et des États-Unis au Portugal [exercèrent] « des pressions discrètes mais fermes pour que le contenu des documents ne soit pas publié », en raison des liens existants entre ce groupe d'extrême droite et les services de renseignements des deux pays »


D. Ganser, 2005, p.120, qui cite la 9e session du 12 février 1997 de la Commission parlementaire d'enquête sur le terrorisme en Italie

http://www.parlamento.it/parlam/bicam/terror/stenografici/steno9.htm

_ _ _

Note : sur l'attentat de la piazza Fontana en 1969, voir

http://12160.info/video/natos-secret-armies-2009-47

_ _ _


http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Aginter_Press

Aginter Presse est le nom exact (pour Agence Internationale de Presse).

Dirigée par Jean Brune, la rédaction de l'Aginter Presse avait pour raison d'être de collecter et diffuser au moyen d'une lettre confidentielle à ses abonnés, des informations pertinentes dégagées de l'influence des oligopoles occidentaux d'information et des monopoles de propagande des pays de l'Est. Dénonciation de l'Agit-Prop en provenance de l'Est et information pratique et technique, principalement orientée vers la lutte anti-communiste en Europe, l'Afrique, l'Amérique du Sud mais aussi l'ex-Indochine Française.

Yves Guérin-Sérac: Le vrai nom du leader de l'Aginter Presse était Yves Guillou, mais on le désignait sous les surnom de Ralph. Tous les membres avaient leur surnom qui servait à parler d'eux. Quant à leurs noms, ils étaient parfois vrais, parfois non.

Certains membres de l'Aginter Presse ont connu divers baroudeurs cités dans le site de l'ADIMAD, dont les traces recoupent des évènements majeurs de l'histoire mondiale du 20 ème siècle.

Un jovial quinquagénaire, prénommé 'Bob', apportait à intervalles réguliers, de précieuses valises de fonds, depuis Miami. Il était accompagné de jeunes femmes charmantes qu'il trouvait trop 'hot'.

Note : L’ADIMAD ou Association pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus de l'Algérie française est une association française visant à défendre « la mémoire de tous les martyrs et de toutes les victimes des ennemis de l’Algérie française »1.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 20:03

Selon

http://www.resistances.be/tueurs8.html

pour la Belgique :

Dans les années septante, en Belgique, via notamment la Ligue mondiale anticommuniste (la WACL), ce théoricien du terrorisme fut mis en contact avec une poignée de Belges acquis à l’idée qu’il fallait, face à la menace soviétique, de toute urgence durcir le régime. La majorité de ceux-ci agissaient à la tête du CEPIC. Emile Lecerf (le rédacteur en chef du « Nouvel Europe magazine ») était l’un des principaux contacts belges d'Yves Guérin-Sérac.

Par la suite, comme par hasard, certains de ceux-ci seront cités dans les dossiers des tueries du Brabant. La trace de cet homme de l’ombre fut retrouvée en Espagne par les auteurs d’un reportage télévisé diffusé sur Arte, le 13 janvier 1998. Repéré, Yves Guérin-Sérac prit rapidement, une nouvelle fois, la fuite.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 20:11

Voici, pour information, un article très récent qui montre que le présent rejoint le passé :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/07/15/le-monde-magazine-jean-pierre-stirbois-l-apparatchik_1549049_823448.html

Les numéros deux du Front national (2/4) : Jean-Pierre Stirbois, l'apparatchik

LE MONDE MAGAZINE | 15.07.11 | 17h36 • Mis à jour le 01.08.11 | 19h46

(...)

La liste qui a remporté la victoire compte des chiraquiens, des centristes et des frontistes, dont le numéro deux du Front national, Jean-Pierre Stirbois.

Une semaine auparavant, ce dernier avait bousculé l'échiquier politique avec le "coup de tonnerre de Dreux" : sa liste obtenait près de 17 % des voix au premier tour et il allait réussir l'exploit – obliger les droites à fusionner avec le FN. L'homme de cette victoire historique qui fait connaître le Front national aux Français est l'inverse de Jean-Marie Le Pen. L'un est austère, l'autre brillant, l'un est un tribun, l'autre un apparatchik.

Jean-Pierre Stirbois est un fils d'ouvrier né en 1945. Adolescent, il est proche de l'OAS-Métro-Jeunes. En 1965, il participe à la campagne présidentielle du candidat d'extrême droite Jean-Louis Tixier-Vignancour, dont Jean-Marie Le Pen est l'animateur. Stirbois y rencontre à cette occasion une militante prénommée Marie-France, qui va partager sa vie affective et politique.

La déroute électorale qui suivra va provoquer une lutte fratricide entre Tixier et Le Pen. Stirbois choisit le premier puis s'en va participer au lancement du Mouvement jeune révolution. "Solidariste", ce groupe réunit des anciens de l'OAS-Métro-Jeunes, leur idole est le capitaine Pierre Sergent. Au retour de son service militaire en 1969, Stirbois prend en charge le secrétariat national. "C'est là que vont se former le style et les méthodes d'organisation du futur numéro deux du FN", estime l'historien Jonathan Preda.

Stirbois veut construire une élite révolutionnaire apte à l'action clandestine. Il est lié avec Aginter Press, une officine portugaise de contre-subversion très impliquée dans les actions terroristes qui frappent l'Italie. La découverte dans sa cave d'armes et de matériel destiné à la production d'explosifs lui vaut d'ailleurs un an de prison avec sursis en 1971. L'organisation vit alors des crises successives. En 1975, Stirbois renomme son noyau de fidèles l'Union solidariste et fonde une imprimerie. Dix ans plus tard, elle tournera à 90 % pour le FN.

( ... )

Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 24 Aoû 2011 - 20:33

Ceci pourrait intéresser ceux qui suivent la piste meurtre Olof Palme-TBW.
Selon une source fiable, la Anti-Defamation League y est impliquée, ainsi que dans l'attentat à la vie de de Gaulle. Ce après son fameux 'Vive le Québec libre'. Pour comprendre, il faudra étudier les origines de B'Nai B'Rith.
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 25 Aoû 2011 - 10:51

Institute for Research on Middle Eastern Policy: Declassified-massive-israeli-manipulation-us-media

Declassified: Massive Israeli Manipulation of US Media by grtv
Files declassified in America have revealed covert public relations and lobbying activities of Israel in the U.S.

The National Archive made the documents public following a Senate investigation. They suggest Israel has been trying to shape media coverage of issues it regards as important.

You can download the files from the web-site of the Institute for Research on Middle Eastern policy. And we can cross to Washington now and talk to Grant F. Smith who is a director at that Institute.



Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:19

"sayanim fulfilled many functions. a car sayan, running a rental agency, provided a katsa with a vehicle without the usual documentation. a letting agency sayan offered accomodation. a bank sayan might unlock funds outside normal hours. a sayan physician would give medical assistance -treating a bullet wound for example - without informing the authorities." (s: Gordon Thomas - Gideon's Spies)
tiens, ça nous rappelle un certain médecin juif (Sz.) qui a traité en tout secret la blessure (balle) d'un membre de la bande Haemers (la même bande qui était en contact avec un certain Ciolini, proche du Mossad selon Louvigny et ayant une demi-soeur nommé Cohen... et avec un certain vander Elst, proche du milieu judeobelge cité dans Atlas ... et -via le père Achiel- proche d'un certain Fran.tse.vitch...)
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:42

"WASHINGTON, Aug. 18-2011 /PRNewswire-USNewswire/ -- Declassified files from a Senate investigation into Israeli-funded covert public relations and lobbying activity in the United States were released by the National Archives and Records Administration (NARA) on July 23rd, 2010. The subpoenaed documents reveal Israel's clandestine programs for "cultivation of editors," the "stimulation and placement of suitable articles in the major consumer magazines" as well as U.S. reporting about sensitive subjects such as the Dimona nuclear weapons facility."

Atlas page 2: '...Materiaux nucléaires....Trafics d'influence....'
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:53

Juste une information sur Elio Ciolini (que je vais poster en détail sur le fil dédié) :

http://tadmur.blogspot.com/2010/06/pablo-hervas-chiriboga-o-christian.html

Traduction :

Dans le premier cas, un agent secret français de l'Italie, Elio Ciolini semble révéler aux autorités judiciaires italiennes les noms des auteurs de l'attentat terroriste le 2 août 1980 dans la ville italienne de Bologne. En vertu de ces révélations ont été accusés d'avoir tué 85 personnes, en plaçant une bombe à la gare de Bologne, l'italien néo-fasciste Stefano Delle Chiaie, Maurizio Giorgi et Pierluigi Pagliai, le néo-nazis allemands Joachim Fiebelkorn et Oliver mercenaire français Danet. ( ... )
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Ven 26 Aoû 2011 - 13:34

DOJ and Treasury rebuff calls to investigate alleged $60 billion Israel money laundering ring

Friday, 12.26.2008, 05:36pm

On March 18, 2005, the Jewish Daily Forward reported that U.S. nonprofit organizations such as Hadassah and B'nai B'rith controlled corporations implicated in the criminal activity. On May 5, 2005, University of Chicago researcher Robert Pape compiled an unparalleled database of suicide terrorism attacks leading to stunning conclusions in the book "Dying to Win." Pape's quantitative analysis revealed the major motivations of suicide attacks (such as 9/11) are "to compel modern democracies to withdraw military forces from territory that the terrorists consider to be their homeland." Sasson's report detailed how money laundering from the U.S. funded incremental land seizures and para-military occupation fueling just such a catalyst for global terrorism.

The August 14, 2005, USA Today article "No one knows the full costs of Israel's settlement ambitions," estimated the upper limit of the money laundering at $60 billion, and questioned how the American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) covertly lobbied to preempt offsetting cuts in U.S. foreign aid to Israel.

The Institute for Research Middle Eastern Policy (IRmep) is a Washington-based nonprofit organization studying U.S.-Middle East policy formulation


http://irmep.org/ila/About/news.htm
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Aoû 2011 - 16:37

Plusieurs institutions financières sont citées comme étant en lien avec le "milieu" auquel je pense.

Par exemple : la Banque Colbert, la Discount Bank (Israël) et Republic New York Corporation. Il faudrait un vrai spécialiste pour tirer tout cela au clair ...

La Banque Colbert est une entreprise française disparue. Elle a été créée en 1992 en rassemblant différents actifs appartenant directement ou indirectement au Crédit Lyonnais, parmi lesquels :

La BAFIP (Banque Financière Parisienne)
Banque Saga
Altus Patrimoine et Gestion
Certains actifs de la banque IBSA
Une partie de Alter Banque
Financière Abax

La plupart des actifs provenaient du portefeuille d'Altus Finance.

Très impliquée dans l'immobilier, la banque Colbert a fait partie du premier plan de sauvetage du Crédit Lyonnais et été confiée à l'OIG, première structure de défaisance préfigurant le Consortium de réalisation (CDR).

_ _ _


http://www.discountbank.co.il/wps/portal/hebrew/

Discount Bank is the third largest bank and a leading financial group in Israel.

With nation-wide coverage and a strong and growing domestic franchise, Discount Bank provides a full spectrum of corporate and retail financial products and services to its clients, both in Israel and in key financial centers around the world.


_ _ _


http://en.wikipedia.org/wiki/Republic_New_York

Republic New York Corporation was the holding company for the Republic National Bank of New York and the Safra Republic Bank. The company was controlled by billionaire Edmond Safra, who was killed in a fire in his Monte Carlo penthouse apartment by his nurse Ted Maher .[1] Republic New York Corporation was sold shortly after its chairman's death to HSBC Bank USA, the US subsidiary of HSBC of the UK.

Joseph Safra, the brother of Edmond Safra, controls and owns independently the Safra Group of banks and financial institutions.
(...) Republic was the largest broker for US bank notes,[2] and losses leading to its sale to HSBC and subsequent death of founder in Monte Carlo are attributed to its Russian involvements. (...)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Safra

_ _ _


Je crois aussi que ceci nous mène du côté de Adnan Khashoggi et de Raoul Berthaumieu

Adnan Khashoggi is allegedly in the United Arab Emirates and enjoying his retirement. Last year Deutsche Bank, Germany’s biggest bank, paid 350 million US Dollars in compensation for share fraud, in which both, Deutsche Bank and Khashoggi were involved, the Genesis Intermedia scandal.

_

Meet Adnan Khashoggi

Let’s have a closer look and start with a veteran of arms and shady deals, a close friend of the bin Laden family for decades, an uncle of the late Dodi Fayed, the last partner of Diana Princess of Wales and brother-in-law of the owner of Harrod’s Supermarket in London, Al Fayed, his name: Adnan Khashoggi, once called the richest man on earth. Khashoggi’s origin is Saudi Arabia, his favourite place to live is Marbella in Spain and his favourite businesses are arms deals and the stock market, especially in Vancouver/Canada.

At present, however, he likes more the sand of the beaches of the United Arab Emirates, a better, because safer place to be, when arrest warrants and extradition requests are piling up.

He was involved in the Iran Contra-Affair in the 80s, in which the Pentagon sold weapons to Iran and the profits were used to buy weapons for a CIA sponsored group in Nicaragua, the Contra Rebels. Everything illegal of course, but an army man by the name of Oliver North was day and night putting documents into the shredder, when the scandal was about to be made public. It is good to have such trustworthy people in your house.

Khashoggi was also involved in the Bank of Credit and Commerce International (BCCI), a massive washing machine for illegal money from the Medellin drug cartel, Manuel Noriega, and other drug lords. The bank was forcibly closed in 1992 after investigations by a committee of the US senate, in which Senator John Kerry featured prominently.

_ _ _


Raoul Berthaumieu did not get a good reputation either. If you put the name of his company, Pacific Federal SA into a search engine, plenty of warnings, not to do business with this company, are appearing.

Notamment :

http://archives.lesoir.be/escroc-serbe-extrade_t-20070827-00CRHA.html

_ _ _
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Aoû 2011 - 19:29


On ne semble pas très loin non plus de l'affaire du holding immobilier COMUELE , oeuvrant dans les quartiers européens de Bruxelles ...

Un résumé est sur :

http://archives.lesoir.be/fraude-la-faillite-de-la-societe-immobiliere-avait-fait_t-20030301-Z0MW36.html?query=comu%E9l%E9&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&when=-1&queryor=comu%E9l%E9&pos=0&all=71&nav=1

(...) En 1989, une vieille société coloniale dénommée Comuele et cotée en Bourse de Bruxelles, est reprise en main, au titre de simple coquille vide, notamment par des diamantaires juifs anversois de tout premier plan. Ils veulent la transformer en une société essentiellement immobilière et se font représenter pour cela par deux personnages clés : Arthur Fogel et son alter ego Bruno Goldberger. Ces deux-là représentent le groupe dit des « Anversois ».

Concurrents sur une même offre publique d'achat (OPA), les « Anversois » viennent à faire la connaissance d'un groupe de « Liégeois » : Jacques Schevenevels et son avocat, Guy Wolf.

Entre 1990 et 1993, Liégeois et Anversois, pour compte de leurs puissants commanditaires, se lancent de concert dans l'acquisition d'immeubles ou de certificats fonciers. La structure d'investissement est opaque : il s'agit en l'occurrence d'une société suisse - l'ABN Trust Company - qui crée une société luxembourgeoise - la Jurosio SA -, laquelle crée presque autant de sociétés belges qu'il y a d'immeubles à acheter.

Les opérations vont se poursuivre, pour s'arrêter brusquement en 1995. L'argent avait disparu du territoire belge...· (...)

Voir notamment :

http://archives.lesoir.be/comuele-les-enqueteurs-sur-la-piste-malievsky_t-19970304-Z0DDZV.html

COMUELE : LES ENQUETEURS SUR LA PISTE MALIEVSKY

LALLEMAND,ALAIN

Page 13

Mardi 4 mars 1997

Comuélé : les enquêteurs sur la piste Malievsky

Entendu ce dimanche à Tel Aviv dans le cadre du dossier Comuélé, le chef mafieux Malievsky n'est un inconnu ni en Israël, ni en Belgique, ni en Russie.

L'homme que les enquêteurs belges de la 3e SRC ont interrogé à Tel-Aviv n'est pas n'importe quel mafieux (présumé). Le mandat d'arrêt international délivré à son encontre par les Russes le décrit comme étant Anton Viktorovich Malievsky, alias «Anton Ismaïlovsky», né le 27 février 1967 et chef du gang moscovite Ismaïlovo, non pas le plus important de l'agglomération mais l'un des plus incisifs.

( ... )

Aussi :

http://archives.lesoir.be/comuele-des-gendarmes-belges-enquetent-a-tel-aviv_t-19970304-Z0DE0L.html

COMUELE:DES GENDARMES BELGES ENQUETENT A TEL-AVIV


_ _ _


Goldberger a bien rencontré en personne, en janvier 1995 à Paris, le chef mafieux russe Anton Malievsky (i) ...

Anton Malevski, né en 1967, était le chef de la Izmailovskaya Bratva (mafia moscovite), liée à certains segments des services secrets russes. Il fut poursuivi en 1993 pour détention illégale d'armes et s'expatria avec de faux documents en Israël où il fut accueilli par son vieil ami Mikhaïl Tchernoï dit "Micha". Dans le contexte des guerres de l'aluminium, il devint le "bras armé" du groupe Tchernoï. Malevski fut deux fois l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la Russie, puis fut innocenté par le ministre de l'intérieur russe Vladimir Rouchaïlo. En novembre 2001, le chef criminel d'Izmaïlovo a trouvé la mort, lors d'un saut en parachute en Afrique du Sud. Certains doutent de la réalité de ce décès. Son frère Andreï gère ses affaires en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Aoû 2011 - 20:47

et geoffrey's > monsieur monsieur
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Lun 29 Aoû 2011 - 11:35

Au début des années 1990, la société COMUELE commence à avoir des problèmes financiers.

B. Goldberger aurait alors fait entrer les Russes dans le capital via Maurice Tempelsman.

Sauf erreur de ma part, cette dernière personne (né à Anvers en 1929) est diamantaire et a été le dernier compagnon de Jacqueline Kennedy (Jacqueline Lee Bouvier).

http://www.nytimes.com/books/00/12/17/reviews/001217.17norwict.html

http://www.nytimes.com/1994/05/24/us/death-of-a-first-lady-the-companion-quietly-at-her-side-public-at-the-end.html

Photos sur

http://www.netplaces.com/jacqueline-kennedy-onassis/family-ties/maurice-tempelsman.htm

http://www.people.com/people/archive/article/0,,20103428,00.html

En anglais :

http://en.wikipedia.org/wiki/Maurice_Tempelsman

- - -

Par contre, sauf erreur de ma part, une vision plus obscure apparaît dans les documents suivants :

Devlin, Larry
2007 Chief of Congo Station: A Memoir of 1960-67. Basic Books, New York, NY.

Highly disingenuous and facile report by the architect of the elimination of the first democratically elected government of Congo and the installation by military coup of infamous 30-year dictator, General Joseph Mobuto. Despite Devlin's perjury before the Church committee and his published protestations to the contrary, the full declassified documentary record of the episode shows that he was deeply involved in the assassination of the elected Prime Minister of Congo, Patrice Lumumba, and in fact organized and collaborated in covert political and journalistic disinformation against him, Lumumba's capture, incarceration, beatings, torture, murder by Belgian firing-squad, and the destruction and concealment of his body. The CIA spent millions of dollars in expenses, commissions, and bribes to achieve these results and great effort to create the impression that Congolese were solely to blame. Afterwards, Devlin left to CIA to work for convicted financier Maurice Templeton ( = Maurice TEMPELSMAN) in his fraudulent investment scheme in black diamond operations. Congo, as a consequence of U.S, actions under Devlin's leadership, has had more than 40 years of intense, pervasive corruption, complete social chaos, extreme poverty, hunger, poor health, lack of access to education, and high levels of violence against the population.

Aussi :

http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/programs/transcripts/1209.html

NEWSREEL: Thirtieth of June, 1960. This was a city of radiant joy, as the people celebrated Congo independence day, a happy occasion full of bright hope.

NARRATOR: In the 1960s, the rise of African nationalism presented new challenges to the cartel.

NEWSREEL: The army of the young republic marches by.

NARRATOR: The Congo's first democratically elected leader, Patrice Lumumba, was critical of the colonial mining arrangements and the local Belgian mining companies supported army actions against him.

NEWSREEL: A new chapter begins in the dark and tragic history of the Congo.

NARRATOR: The coup against the leftist leader was backed by the CIA and it ended in Lumumba's murder.

NEWSREEL: --Colonel Mobutu. Taken to Mobutu's headquarters--

NARRATOR: Mobutu Sese Seko emerged as the dictator of what became Zaire. At first, he, too, sounded like an African nationalist.

STEVE ASKIN, Writer, "Diamond Registry Bulletin": Mobutu had made what seemed like very left-wing, radical statements, talking about the "colonial exploiters," threatening to nationalize all sorts of foreign mining property. And in flies American businessman Maurice Tempelsman.

NARRATOR: Maurice Tempelsman is an independent diamond dealer and a key intermediary for De Beers.

Mr. ASKIN: In a matter of, oh, 10 days, Maurice Tempelsman holds consultations in Brussels with key officials. He meets with the U.S. embassy in Kinshasa, has consultations with the U.S. State Department, speaks with Mobutu, flies on to go meet with Mr. Oppenheimer of De Beers in South Africa in what, according to-- what is certainly shown by a number of declassified U.S. State Department documents to be an attempt to stitch together a relationship between the De Beers empire and the Mobutu regime. So it's very clear that from the very beginning of the Mobutu regime Tempelsman had an important role in, to put it most charitably, advising and guiding Mobutu on how to deal with companies like De Beers.

NARRATOR: The Oppenheimers, through Tempelsman, arranged to have the exclusive supply of diamonds shipped to their offices in London. De Beers has done well on Zaire's diamonds. So has President Mobutu.

Mr. ASKIN: For many years, there was a pattern and a practice whereby, at regular intervals, Mobutu would send some of his agents to Miba, the diamond company, to take a look at the most recent production and to select out the best gem-quality stones to be flown off, presumably to be sold for his account in Antwerp.

NARRATOR: Madame Mobutu also has an eye for diamonds.

Mr. ASKIN: This is somebody who's traveling on a diplomatic passport, who just gets whisked right through Customs, doesn't get stopped. However, there was one occasion a few years ago when Madame Mobutu went off to Belgium and she forgot some of her luggage. She sent her secretary, apparently, back to Kinshasa or back to Gbadolite, where Mobutu has his main palace, to get the luggage. The secretary went into Customs, didn't show the right kind of documents, was stopped and inspected. And, according to the Belgian reports, was found carrying $6 million worth of diamonds.

You just need one word. The word is "kleptocracy." I'm not the person who invented that word. I wish I did. But it's been used by political scientists to describe governments whose fundamental organizing principal is one of theft.

_ _


Il ne serait pas impossible de rencontrer, dans tout cela, le "roi du Kasaï" ...

http://en.wikipedia.org/wiki/Albert_Kalonji

http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=5456


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 6 Sep 2011 - 13:04




A noter aussi, dans "Repubblica", une déclaration de Elio Ciolini :

Arrestato finto generale della Nato denunciò falso attentato a Berlusconi
12 luglio 2008 — pagina 5 sezione: ROMA

(...) In una intervista rilasciata durante la latitanza aveva parlato di una sua appartenenza ad un "servizio per la lotta al comunismo che fa capo alla Nato". (...)

"un service pour lutter contre le communisme, qui appartient à l'OTAN"

Le même Ciolini a déclaré à des enquêteurs belges qu'il dépendait de la CIA et on dit de lui qu'il était lié aux services secrets français ...

Comme il est actuellement détenu, on pourrait lui poser à nouveau la question ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 11 Sep 2011 - 16:19

Au sujet des financements occultes, il faudrait aussi parler de l'ESF, qu'un membre du forum m'a fait connaître.

Il y a une série de vidéos à son sujet, mais c'est en anglais (on en parle aussi sur Wilipedia) :

http://www.marketskeptics.com/2011/06/the-esf-and-its-history.html


*****What I have been afraid to blog about: THE ESF AND ITS HISTORY (Part 1-5)*****
June 3, 2011 by Eric deCarbonnel

After months of work, the video series on the Treasury's Exchange Stabilization Fund is finally finished!

Why you should watch these five videos:

It is impossible to understand the world today without knowing what the ESF is and what it has been doing. Officially in charge of defending the dollar, the ESF is the government agency which controls the New York Fed, runs the CIA's black budget, and is the architect of the world's monetary system (IMF, World Bank, etc). ESF financing (through the OSS and then the CIA) built up the worldwide propaganda network which has so badly distorted history today (including erasing awareness of its existence from popular consciousness). It has been directly involved in virtually every major US fraud/scandal since its creation in 1934: the London gold pool, the Kennedy assassinations, Iran-Contra, CIA drug trafficking, HIV, and worse...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 21 Sep 2011 - 9:19


You can access many important CIA cables on the Mary Ferrell website. You simply become a member (which is free) and then you can search and download anything you want. The search engine on the site is quite powerful.


http://www.maryferrell.org/


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 4 Oct 2011 - 16:46



Si vous faites partie de ceux qui "fantasment" (???) sur " l'organisation " ... il y a parfois des textes qui pourraient être interprétés au-delà de ce qu'ils semblent dire.

Les liens que l'on fait sont-ils les signes d'un petit délire ... ou la réalité sur une "nébuleuse" qu'il faut cerner ?

Par exemple :

http://www.amajapan.co.jp/e/2011/01/nbs.html

EXECUTION SUPERSTAR: COSTCO
Bridge #4: Alignment Between Leader Actions and Company Values and Priorities

James D. Sinegal, president and CEO of Costco, is one of the best and most consistent examples of a leader whose behavior is aligned with the organization's values and priorities. Costco operates with razor-thin margins yet manages to maintain solid earnings through its membership fee and its Spartan approach to costs. The fact that the CEO "walks the talk" is at least partially responsible for Costco's success.
In an environment of razor-thin margins, store managers need to be obsessively focused on details. Sinegal models that behavior every time he visits a warehouse store. He quizzes store managers about the sales of each department, what they are doing to move merchandise, and the process of individual items. Here's another way Sinegal signals the importance of keeping costs low: his office overlooks the parking lot of the Costco across the street and he has folding chairs for visitors. He answers his own phone and does not have an entourage like many successful senior executives. His salary and bonus total about $450,000. Now there is someone who lives the values and keeps the organization's priorities front and center every day.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 15 Nov 2011 - 12:37



Sur “alternative” or “shadow” CIA

voir ce qui suit :

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=10095

Deep Events and the CIA’s Global Drug Connection

Peter Dale Scott
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Aujourd'hui à 22:43

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ORGANISATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Organisation Musicale
» Organisation semaine : planning
» SONDAGE organisation du classeur
» L'Organisation des Nations Unies - L'ONU
» Organisation du territoire chez le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: