les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ORGANISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 26 Jan 2012 - 21:42



Un schéma qui proviendrait d'une commission d'enquête est disponible sur:

http://www.scribd.com/doc/79498401/SCHEMA-573-11-1995-1996
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Jeu 12 Avr 2012 - 16:09



Pour information, des extraits d'un livre en néerlandais bien documenté qui vient de sortir ... écrit par un des intervenants du forum ...

http://www.scribd.com/doc/89054661/Crapule-de-Luxe

Crapule de luxe - Walter Baeyens (Hoe een machtige elite de wereld regeert)‏


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Sam 29 Juin 2013 - 11:16

Pour information ...




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Sam 17 Aoû 2013 - 14:28


Selon Peter Dale Scott dans "La machine de guerre américaine" ...

(page 55)

(...) Les Etats-Unis continuent d'être régis par un Etat de droit bien plus solide qu'en Turquie ou en Colombie. Néanmoins, ce que l'on appelle le complexe militaro-industriel, autrefois perçu comme un cancer proliférant au sein de l'économie civile, est aujourd'hui une puissance tellement hypertrophiée qu'elle menace de la supplanter.

Dans cette situation l'Etat public, que je définis comme l'ensemble des institutions visibles spécifiées par la Constitution, menace de devenir - sur des questions vitales de politique nationale - rien de plus qu'une forme de théâtre. (...)

Voir :

http://www.911truth.org/article.php?story=20090324183053848

_ _ _


A partir des années 1980, la relation entretenue par les réseaux US de renseignement - et par-dessus tout la CIA - avec le milieu du trafic de drogue international était devenue très complexe et obscure. Mais il ne fait aucun doute que ses origines datent de l'après-guerre. A l'issue de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ont utilisé de façon récurrente les réseaux narcotiques et les groupes terroristes comme des alliés ou des armées par procuration dans la guerre froide. En soutenant ces groupes, les grandes puissances ont considérablement augmenté le pouvoir et l'ampleur du trafic de drogue et des organisations terroristes. Par conséquent, elles ont contribué, sur le long terme, à mettre en place et à renforcer de puissantes forces qui ont affaibli l'Etat de droit tant au niveau domestique qu'international.

(...)

En 1951, avec l'opération "Paper", la CIA commença à fournir des armes et du matériel aux troupes du Kuomintang (KMT) en Birmanie, dont la principale activité était le trafic d'opium. Soutenues ainsi en Extrême-Orient, ces troupes devinrent le premier exemple majeur illustrant la mise en oeuvre constante d'une politique étrangère hors registres, utilisant des ressources dont le reste du gouvernement US était relativement peu informé. La décision de débuter ce programme néfaste fut prise sous la présidence Truman, dans des circonstances qui sont aujourd'hui encore contestées. En revanche, il est évident que des décisions majeures ont été arrêtées par de très petits groupes, cliques et autres factions qui restent obscurs.

(...)

En réalité, la décision initiale n'a pas du tout été mise en oeuvre par la CIA mais par un groupe plus confidentiel, le "Bureau de Coordination Politique" (OPC), dont l'existence était encore plus secrète que celle de la CIA. Cette dernière avait au moins été publiquement mise en place par le "National Security Act" de 1947, loi contenant une "faille" grâce à laquelle la CIA put lancer des opérations secrètes d'une manière qui n'avait pas été "prévue" par le Congrès. Un an plus tard, l'OPC fut secrètement approuvé par le Conseil National de Sécurité (NSC pour "National Security Council") sans aucune autorisation parlementaire.

L'OPC a été décrit comme étant principalement la création de deux vétérans de l'OSS (le service de renseignement des Etats-Unis durant la seconde guerre mondiale). Le premier étant Allen Dulles (...) Le deuxième était le protégé de Dulles, frank Wisner, un autre avocat de Wall Street qui, en 1945, avait rejoint le Département d'Etat avec un titre trompeur, celui d' "assistant secrétaire adjoint pour les pays occupés."

Selon Joseph Trento, "Dulles organisa ce poste pour Wisner, qui le transforma très vite en un centre de pouvoir pour le renseignement."

"A la fin de l'année 1947, Wisner exerçait de façon sournoise un large pouvoir dans la bureaucratie du Département d'Etat. Il ne demandait jamais la permission pour conduire ses opérations. Il jouait plutôt un double jeu mensonger à travers lequel il informait soit le secrétaire d'Etat George Marshall, soit le secrétaire à la Défense James Forrestal que l'un ou l'autre avait approuvé son opération. Il mettait ensuite ses plans à exécution (...) Les employés de l'OPC étaient pour la plupart triés sur le volet par Wisner (...) Sous couverture de l'administration des réfugiés, Wisner menait ses opérations secrètes."

(...) en 1951, les scandales liés au trafic de drogue du KMT, financé et soutenu par l'OPC, étaient devenus si dérangeants que le directeur de la CIA Walter Bedell Smith supprima l'OPC en tant que tel et fusionna son personnel avec les membres de la CIA spécialisés dans les opérations secrètes, créant ainsi un département des Plans (qui deviendra plus tard le Département des Opérations). L'intention était de placer le Bureau de Coordination Politique (OPC) sous une supervision plus étroite mais, le résultat fut inverse au grand détriment des Etats-Unis et du reste du monde. Au lieu de l'absorption et de la mise au pas du Bureau par l'Agence, l'OPC - particulièrement sous la direction d'Allen Dulles - prit le contrôle de la CIA.

En conséquence, la CIA était devenue un mélange contre-nature de cultures radicalement différentes. Parmi les analystes de renseignements (qui étaient essentiellement des chercheurs érudits) et les premiers espions de la CIA venant du Bureau des Opérations Spéciales (préparés si nécessaire à mentir ou à commettre d'autres délits) se trouvaient dorénavant des vétérans de l'OPC, dont certains étaient disposés - voire enthousiastes - à l'idée de commettre des crimes majeurs.

(...) la directive du Conseil National de Sécurité NSC 10/2 du 18 juin 1948 assigna à l'OPC, organe de la CIA nouvellement créé, la tâche d'exécuter des "opérations secrètes" parmi lesquelles était listée "la subversion contre les Etats hostiles, incluant l'aide aux mouvements clandestins de résistance, aux guérillas et aux groupes de libération des réfugiés."

A cette période, l'OPC, autorisé à s'engager dans des activités criminelles, a recruté des alliés dans son combat contre le communisme en établissant des liens secrets avec le crime organisé, principalement dans le secteur du trafic de drogue. Des relations qui avaient été sporadiques avant la seconde guerre mondiale devinrent institutionnelles et protégées. L'OPC ne s'est pas contenté d'armer des groupes engagés dans le trafic de drogue illégal à travers le monde, il a également contribué à rétablir le trafic de drogue d'après-guerre en fournissant une force armée au KMT, active en Birmanie et soutenue par la drogue.

(...) Cependant, la connexion narcotique ne se limitait pas à l'OPC. L'armée US avait déjà eu recours à la Mafia sicilienne pour compléter ses propres forces dans l'administration de l'Italie d'après-guerre, et elle continua d'étendre cette alliance obscure avec plus de 60 mafiosi états-uniens expulsés en Sicile, et sommés d'apporter leur soutien.

(...) A cette époque, la première opération secrète autorisée par la CIA utilisait des fonds saisis à l'Axe (Rome-Berlin-Tokyo) pour soutenir les partis anti-communistes dans l'élection italienne de 1948. (...) Les deux décennies suivantes, la CIA dépensera au moins 65 millions de dollars en faveur des anticommunistes italiens, ne finançant pas seulement les partis politiques traditionnels, mais également un réseau clandestin d'extrême-droite qui organisa un coup d'Etat néofasciste - le coup d'Etat "Borghese" - qui échoua en 1970.

(...) Certains de ceux qui étaient impliqués dans le complot "Borghese" l'étaient aussi dans des actes terroristes sous fausse bannière perpétrés en Italie.

(...) Stefano delle Chiaie, le compagnon de voyage d'Abdullah Catli, fut finalement accusé d'implication dans les attentats contre la Piazza Fontana et la gare de Bologne, de même que dans le complot "Borghese".

Il est clair que les anxiétés et la paranoïa de ce que l'on appelle la guerre froide ont été des facteurs majeurs dans la promotion du recours para-étatique à la violence. Mais lorsque l'on observe le véritable exercice de la violence secrète par les Etats-Unis depuis 1945 - particulièrement dans des pays comme l'Iran (1953) et le Chili (1970-1973) - nous pouvons observer que cette paranoïa typique de la guerre froide concernant la "menace communiste" devint un prétexte récurrent pour dissimuler des motivations bien plus pécuniaires.

(...)

(page 69)

Les pouvoirs secrets, regroupés au sein de la CIA en réponse à ce qui était perçu comme la menace soviétique, ont été très vite exploités, pour des objectifs relevant bien plus du mercenariat, afin de protéger les grandes entreprises US à l'étranger. Il ne relève pas du hasard qu'en 1953, l'Iran ait vu le premier renversement d'un gouvernement étranger par la CIA afin de protéger de la nationalisation la major pétrolière "Anglo-Iranian Oil Company" (renommée British Petroleum Company, ou BP, en 1954), et d'obtenir ainsi des parts de marché pour les compagnies états-uniennes. Par ailleurs, des opérations similaires, au Guatemala en 1954 (United Fruit), au Brésil en 1964 (Hanna Mining), et au Chili en 1970 et en 1973 (Chase Manhattan Bank, Anaconda, et ITT), furent toutes ostensiblement organisées pour garantir les intérêts privés des entreprises US, à l'image de la Marine britannique servant les objectifs de la Compagnie anglaise des Indes au XIX° siècle. A la fin des années 1950, les majors pétrolières montrèrent de nouveau leur importance au sein de l machine de guerre, lorsqu'elles réussirent à imposer par leur lobbying une présence militaire dans le Sud-Est asiatique (suite aux premières indications prometteuses de nouveaux gisements pétrolifères sous-marins dans cette région).

(...)

L'émergence d'un milieu transnational d'extrême-droite, qui était apparemment autonome et qui servait les intérêts de la ploutocratie internationale, a coïncidé avec le déclin du pouvoir public. L'influence globale de ce milieu explique comment Stefano delle Chiaie et Abdullah Catli, deux criminels recherchés mais bénficiant de connexions avec les Renseignements, ont pu voyager ensemble à travers le monde en toute impunité.



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Ven 1 Nov 2013 - 14:30

http://www.dekamer.be/FLWB/PDF/49/0573/49K0573011.pdf

(...)












Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Lun 4 Aoû 2014 - 18:43


Sur le recrutement de nazis après la seconde guerre mondiale :

une vidéo (en français) :

https://www.youtube.com/watch?v=UUv-uoR_7lM

un article (en espagnol)

http://www.waltergoobar.com.ar/notices/view/213/la-santa-sede-y-el-pionaje-.html

Voir aussi :

The Devil's Agent
Par Peter McFarren and Fadrique Iglesias

















Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Sam 7 Fév 2015 - 18:25


Il est aussi mentionné "organization" ci-dessous

http://www.foia.cia.gov/sites/default/files/document_conversions/1705143/BORMANN%2C%20MARTIN%20%20%20VOL.%201_0022.pdf







Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Juin 2015 - 10:19

Question Il me semble que la résolution des tueries et de toutes les affaires criminelles doit passer par une enquête serrée sur l'Organisation. La Commission Parlementaire « 573 / 11 - 95 / 96 » et la conclusion de Godbille "bazar du crime" est clair.
POURQUOI DONC NE PAS S'ATTACHER A UNE ENQUETE CIBLEE AU LIEU DE FOUILLER LE PASSE DE QUELQUES SOUS-FIFRE,MAIS LIES A L'ORGANISATION, EN FAISANT LE JEU DE CEUX QUI SONT "LE NOYAU DUR" DONT X1 A PARLE !
On peut affirmer que Patrick Haemers en était le chouchou !
Qui d'autres ?
Que font les procureurs dans cette affaire ? Si protection il y a, elle vient d'eux et pour cause...
Y a t-il un dossier secret, genre Dutroux Bis, que personne ne peut consulter ?
Ce que n'importe qui peut remarquer c'est le côté Matriochka venant directement du KGB.
Tout y respire la manipulation et une grande intelligence sur le fonctionnement des enquêtes criminelles.
Diriger les enquêtes sur des petits truands grâce à de faux indices.
les grosses tête, on  les connaît et Godbille aussi ! Beaucoup son morts mais pas tous !
Autre question très importante. La Belgique est-elle devenue le cimetière de la démocratie et le principal état d'Europe à la botte de la mafia !
Chercher et vous trouverez disait quelqu'un d'une autre organisation ! Question
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Juin 2015 - 11:06


Quand on voit le peu d'entrain de la justice belge pour le "kazakhgate", on peut se réjouir que nos voisins du sud cherchent la vérité.

Tout cela donne l'impression qu'il y a dans notre pays des choses au sujet desquelles on ne peut pas enquêter.

A mon avis, il faut contourner l'obstacle et passer par l'étranger ...

Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 28 Juin 2015 - 11:37

bounce Twisted Evil Tout à fait !
Il faut forcer la magistrature à se bouger. Après tout cela ressemble à des crimes contre l'humanité.
Un vrai système de couillons !
Les journalistes belges tiennent avec eux malgré leurs devoirs d'informer.
La réponse est : Ailleurs c'est pire ! Cà on s'en fout ! Ce qui compte c'est ici.
En Italie un mafieux se fait tout prendre par l'état ! La confiscation est une bonne pratique.
D'ailleurs ici, il n'y a pas de juge anti maffia ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 30 Juin 2015 - 10:39

J'ai pu constaté de visu, si je puis dire, comment l'enquête s'est déroulée avec l'affaire Benaissa-Derochette. J'ai proprement été éjecté de l'enquête alors que je témoignais sincèrement sur des faits réels. Bilan : Un meurtre sans doute, n'a jamais été enquêté.
Les juges enquêtent selon leur conviction ou celle qu'on leur impose mais jamais dans le but de la "manifestation de la vérité".
Je ne suis pas le seul à avoir été éjecté ! Au moins un policier l'a été aussi !
Au départ l'enquête se passait bien. on cherchait. Puis tout à changer. L'organisation est sans doute intervenue.
Là  What a Face  je sais qui c'est ! Very Happy
Ce ne sont pas des manières d'adulte. scratch
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 30 Juin 2015 - 12:40

@Mad Max : vous avez témoigné dans l'affaire Derochette c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mar 30 Juin 2015 - 19:12

oui, mais pas longtemps. j'ai été très vite éjecté et interdit de consulter le dossier. Je n'ai pas même reçu une copie de mes déclarations Mad
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Sam 4 Juil 2015 - 23:06



La "Cagoule" s'appelait l' "Organisation" ...


http://www.ina.fr/video/CPB86006785

La grande conspiration de la Cagoule

16 avril 1986 3641 vues 01h 07min 15s

La nuit du 15 au 16 novembre 1937, la III ème République a failli disparaître victime d'un complot fomenté par La Cagoule. Alain DECAUX raconte la naissance en 1936 de cette organisation secrète d'extrême droite, les hommes qui l'ont mise sur pied ; Eugène DELONCLE, le docteur Félix Henri MARTIN et le Colonel GROUSSARD.

Alain DECAUX explique le contexte politique et social en France comme à l'étranger qui a permis la création de cet organisme clandestin : crise économique de 1929, le Front Populaire, la guerre d'ESPAGNE, le fascisme en Italie, le nazisme en Allemagne.

La Cagoule, organisée comme une véritable armée de 40000 membres, aura pour but d'anéantir la République. Pour cela, Eugène DELONCLE trouvera de l'argent auprès des grands industriels français (Louis RENAULT, MICHELIN), ce qui lui permettra de dôter La Cagoule d'un stock d'armes impressionnant.

Pour prouver l'efficacité de l'organisation auprès de leurs amis fascistes Italiens, La Cagoule tuera Carlo ROSSELLI et son frère. Ils tueront sans raison le russe Navachine. Afin de mener à bien leur but, La Cagoule s'infiltrera dans l'armée française. Mais la nuit du 15 au 16 novembre 1937, les généraux ne suivront pas DELONCLE et feront échouer le complot contre la République.

Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 15:48

C'est vrai que les méthodes se ressemblent. Terroristes catholiques et royalistes français. Beaucoup ont été fusillés.
Y a t-il eu des survivants ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:03


Avec 40 000 membres, il a dû y avoir des survivants ...

Ce qui me frappe, c'est que la "Cagoule" était financée par des industriels comme "L'Oréal" (une première affaire Bettencourt/Schueller ?).

Une analogie avec les réseaux "Milpol" et "Crocodile" de André Moyen, financés par la Société Générale et Brufina...

Un objectif commun : l'anticommunisme...

Des rencontres de personnages cagoulés se sont tenues en Belgique bien après la seconde guerre mondiale et notamment dans les années 1980.

Je n'exclus d'ailleurs pas que ce soit encore le cas de nos jours... mais l'ennemi a sans doute changé.

Il faudrait que les gens qui ont connu directement ce genre de choses se décident à témoigner.

Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:21

Je m'en souviens car cette organisation était très connue en LORRAINE.
J'ai entendu des noms comme DELONCLDE.
Mais tout les témoins sont morts.
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:22

Je viens de mettre un texte sur serving maiss je ne sais pas le publier.
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:25

http://iso.metric.free.fr/03/mitterrand-cagoule.htm
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:27

La toile est pleine d'info sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:30

http://users.skynet.be/roger.romain/La_cagoule.htmil:
Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 16:32

http://users.skynet.be/roger.romain/La_cagoule.htm
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 17:31


Voir

https://www.youtube.com/watch?v=A5J__4qtJ5s

( aussi sur : http://mai68.org/spip/spip.php?article6113 )

Revenir en haut Aller en bas
Mad max



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Dim 5 Juil 2015 - 17:37

Il y a peut-être des gens de Nancy ou des lorrains qui savent quelque chose ?
Le liens avec les tueurs est que la Cagoule est franchement royaliste et nazi.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Mer 8 Juil 2015 - 12:13


A voir aussi :

http://papystreaming.com/fr/p/attentat-a-la-fete-de-la-biere/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ORGANISATION   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ORGANISATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Organisation Musicale
» Organisation semaine : planning
» SONDAGE organisation du classeur
» L'Organisation des Nations Unies - L'ONU
» Organisation du territoire chez le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: