les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la piste du grand banditisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
michel-j



Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: la piste du grand banditisme   Lun 29 Oct 2012 - 21:01

Le milieu est un ensemble hétéroclite d'individus vivant en marge de la loi. Gangréné par les indicateurs en mal de "condés*" et autres sycophantes s'octoyant par la délation la possibilité de s'engraisser sans risques, le milieu est l'endroit où l'affranchi "trouve tout et n'importe quoi"... les bons filons, les fourgues, les adresses à l'étrangers, sans compter les armes et les papiers bidons.

Sur une échelle "des valeurs", la fange du milieu se situerait... au milieu... entre les "prédateurs" de bas étages et les malfrats en devenir... et les "casés" qui se regroupent par affinités, en comités très restreints, aux fins de déjouer la curiosité des indics. Ces casés sont des truands qui ont "réussi" mais qui sont toujours actifs.

Le grand banditisme est une appelation visant les gangs structurés... braqueurs, grossistes en came, tenanciers de clandés, etc... bref; la fine fleur du gangstérisme... qui se méfie du milieu.

Dans le cas qui nous intéresse (ceci est un avis purement subjectif, mais...) une structure n'ayant que très peu de choses à voir avec le banditisme "classique" s'apprétait à déclencher un vent de panique dans le pays... Malheureusement, les fers de lance pré vus pour ces attaques sensées créer une psychose se retrouvent "H.S"... On fait le tour des "bien placés" pour dénicher des bras de substitution... ou ce que je pense beaucoup plus plausible; on envoir carrément au front les individus prévus pour porter le chapeau, des boucs émissaires minutieusement choisis au paravant.

Le résultat est si pitoyable que les "responsables" s'accordent le temps de "reformer du personnel". Des "responsables qui ont pris soin de conserver les ustensiles de la première vague pour, en plus de la psychose sécuritaire, flanquer une pagaille avilissante pour la G-D et la P-J.

*condé ; avantage en nature offert par les autorités à un délateurs connaissant quelques soucis avec la loi; tel qu'une interdiction de séjour à "oublier", un sursis à conserver sous le coude, etc... Bref ! des moyens de chantage aussi classiques que sordides permettant aux flics de se glorifier d'être "aidés" par des "bénévoles"... jusqu'à ce que des dérapages se produisent, bien évidemment; Dutroux, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: la piste du grand banditisme   Lun 29 Oct 2012 - 21:44

Pour ces faits de gangstérisme a-typique, à plusieurs étages, qualifieriez-vous michel les exécutants de "prédateurs" ?
Exécutants recrutés par des "un cran au dessus", les "Manpower du crime", pour le compte de tireurs de ficelles.
Cette catégorie intermédiaire, à tout hazard des gendarmes déchus tongue , ne sont pas a priori les premiers clients des analyses ADN et prises d'empreintes et pour la seconde vague, ces intermédiaires de la première n'ont-ils pas voulu faire le travail eux-même ?(même constat pour les indices énumérés donc).
Reste une difficulté pour la première vague:
Ces exécutants de la première vague, pourquoi rien par rapport aux empreintes 'cf. chapitre Maubeuge) ?
Jamais pris avant Maubeuge ?
Oui mais depuis 30 ans, pas un pas de travers ?
Je serais curieux de savoir si depuis 30 ans, chaque fois que l'on a pris les empreintes de quelqu'un, même en Belgique, on a eu comme préoccupation de les comparer avec celles de Maubeuge.
Une ou des empreintes d'ailleurs ?
Les gendarmes déchus avaient accés au fichier des empreintes (???) mais à l'époque, comment cela fonctionnait techniquement un tel fichier (avec les moyens de l'époque ?).
Qui gérait ce type de fichier ? Centralisé ? Par qui ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: la piste du grand banditisme   Mer 25 Sep 2013 - 14:45

CS1958 a écrit:
des gendarmes déchus
Sauf que pendant cette période on est en pleine guerre froide et que la gendarmerie est aux ordres des militaires qui n'auraient pas hésité à dégommer l'un ou l'autre gendarme si le besoin s'en faisait sentir.
(Etant donné que les militaires ne sont pas "éligibles" comme les politiciens, ils se foutent pas mal de plaire ou pas à leur auditoire. Par ailleurs plus ils sont craint, moins ils ont à travailler et plus ils ont donc de temps à consacrer à leurs loisirs.  Dire que c'est le principe de ce que l'on nomme "la dissuasion nucléaire", c'est déjà tout dire... Wink

michel-j a écrit:
entre les "prédateurs" de bas étages et les malfrats en devenir..
idem.
Puisqu'à cette époque on est sur la fin de la guerre froide avec les russes, ceux qui ont eut l'inconscience de se "frotter" aux militaires qui sont forcément "sur le pied de guerre", se sont tous fait "botter le derrière" en guise de réponse. C'est même un grand moment d’anthologie dans le genre "con mais marrant" puisque les militaires n'avaient plus que ca à faire (ou presque)
Pour "la jeunesse" je dirais qu'il faut voir les militaires de cette époque (et particulièrement les "unités de combat d'élite") comme étant "des super-prédateurs"  se situant au sommet de la chaîne alimentaire et qui n'ont pas pour habitude de se laisser impressionner par leur petit déjeuner .....
N'est-ce pas, p'tit déj.....
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: la piste du grand banditisme   Ven 11 Aoû 2017 - 11:02

nobody a écrit:
La filiere du grand banditisme tient difficilement la route pour des personnes qui connaissent le milieu.
On le rappelle dans plusieurs fils (pas d'info, personne ne parle, aucun indicateur, rien, etc...)

Oui, il est probable que le milieu aurait balancé les gangsters après les faits de 1985 (meurtres gratuits de femmes et d'enfants), si ceux-ci en avaient fait partie. Donc, l'hypothèse des gangs Haemers ou de Staerke ne résiste pas à l'analyse. Ou bien, alors un de ces individus avec d'autres complices, mais c'est peu probable également (trop de risques pour un résultat faible, et un mode opératoire qui ne correspond pas).

On a affaire à des individus plus secrets et masqués, voire insoupçonnables.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la piste du grand banditisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
la piste du grand banditisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Pere René-Luc, du grand banditisme à la foi - DIEU en Plein Coeur
» Grand coléoptère noir
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Je vous enverrai le prophète Elie avant la venue du jour grand et redoutable
» Petites questions avant d'entrer à Louis le Grand...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Grand banditisme-
Sauter vers: