les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Mer 19 Oct 2011 - 19:23

colonel D........ à la retraite c'est naturellement pas evident de trouver des colonels.

generaux ,oui mais qui connait ces colonels des armées ?

peuvent y avoir plusieures p.e. chaque pilote est fin de carrière full colonel ou pas ?

peuvent y avoir donc de tout les lettres de l'alphabeth


mais si on regarde la Grece en 1970 le boulot des colonels c'est pas de parader ou faire des acrobatie en alfa-jet , non, leurs occupations primaire c'est faire des coups-état et mettre un gouvernement de droite au pouvoir

colonel Ttejero idem , meme col Mayerus voulait un bon coup d'état

il faut donc foutre tout ces colonels en Afghanistan !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 9:04


Voici un autre extrait lié à ce que "Alain" a écrit plus haut sur la famille Gambino. C'est à la page 89 et suivantes, dans le chapitre consacré à Bruno Farcy.

Na de vernietiging van de French Connection nam de Cosa Nostra de business over. Ze ontving de gevluchte corsicaanse chemici die de labs draaiende hielden, met open armen. De Sicilian Connection was geboren. De Belg Albert Gillet, een vriend van VDB, bijgenaamd Merluzzo (Italiaans voor "kabeljauw"), vloog in opdracht van de clans Inzerillo en Bontate minstens vijftienmaal met de Concorde naar New York met in zijn reiskoffers telkens een tiental kilo zuivere heroïne bestemd voor de familie Gambino. Die versneed de heroïne en coördineerde de verdeling via de Pizza Connection, enkele honderden pizzeria's in New York en Bew Jersey. Gillet keerde telkens met de opbrengsten terug. De miljoenen dollars werden door Edgar Barbé, een agent van het BIC, en Paul Charlier, een Luikse wapenhandelaar die voor de Mossad werkte, witgewassen in Genève.

Men schat dat ruim twaalf miljoen dollar in Palermo terecht kwam.
Door het uitbreken van de mattanza, een maffiaoorlog tussen de clan van Palermo en die van Corleone onder leiding van de nieuwe sterke man Toto Riina, lag de weg breed open voor Farcy. Albert Gillet liet op de luchthaven van Rome tegen de lamp met tien kilo zuivere cocaïne, maar kreeg dankzij de tussenkomst van VDB in België maar een lichte gevangenisstraf. In een brief riep Gillet zelfs de hulp van de DEA in, want hij beschouwde zichzelf als een medewerker die recht had op bescherming. (...)

La lettre est reproduite à la page 92 ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 9:28

En lien avec ce que "K" dit à propos des colonels ...

(pages 93 et 94)

Farcy zat in de gevangenis van Scheveningen (...) Na de ontsnapping van Farcy (...)

De inzet was een partij heroïne verstopt in 93 Boeddhabeeldjes uit Thaïland met een waarde van 12 miljoen gulden (5,4 miljoen euro). De bende van Fens overviel een geldtransport van Van Gend en Loos, in totaal 240 kilo goud en 3,5 miloen dollar, afkomstig van de Nederlandse Bank. De opbrengst diende om de geplande staatsgreep van kolonel Tejero te financieren. Dezelfde Tejero was nog kort daarvoor te gast geweest bij de WNP in Brussel. Het geld kwam uiteindelijk niet bij de putschisten terecht, wat de mislukking van de staatsgreep zou kunnen verklaren. Er werd een kleine jachthaven mee gefinancierd in Benalmadena vlak bij Torremolinos, die tegelijk fungeerde als aanlegplaats voor drugsschepen uit Marokko en Libanon. De drugs waren bestemd voor de Nederlandse markt. Tinus Fens deed toen net als zijn landgenoot Kercher zaken met de Palestijn Hassan Zubaidi, waardoor hij ook op de belangstelling van de Mossad kon rekenen. De CIA mengde zich ten slotte in het debat omdat Zubaidi samenwerkte met Rifad Hassad, de broer van de Syrische president die ook connecties had met Faez Al Ajjaz. Rifat bleek van groot nut in de wapenhandel met Iran dat vanaf 1984 de oorlog tegen zijn rivaal Irak aan het verliezen was. (...)

Sur Tinus Fens :

http://forum.crimesite.nl/showthread.php/3532-Foto-s-van-bekende-personen-deel-4/page13

http://www.mafiapage.nl/

http://www.stelling.nl/kleintje/342/Portein.htm


Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 9:47

Zubaidi > Ecoovie + Dessart + Maltais + ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 10:16



Le lien avec Ecoovie semble en effet clair...


A noter, dans http://www.stelling.nl/kleintje/342/Portein.htm :

Inmiddels was Mitric op redelijk goede voet geraakt met de eveneens op tijdelijke basis in Esserheem verblijvende Frans de Wit, alias Pappa Blanca. Van deze Rotterdamse koppelbaas vernam hij een verhaal dat ook aan Fens en zijn volgelingen bekend was. Nederland zou volgens De Wit verzeild zijn geraakt in een deal waarbij Urenco tegen een navenante betaling in het geheim een gestolen partij uranium zou verrijken ten behoeve van een cliënt van Hassan Zubaidi, die voor Pappa Blanca geen onbekende was. Eén van de participanten in deze deal aan Nederlandse zijde zou een lid van de familie Lubbers zijn. En ook daarmee zou Pappa Blanca connecties onderhouden. Hij zou namelijk als koppelbaas arbeiders hebben geleverd aan Hollandia Kloos, één van de bedrijven van de familie Lubbers, en daardoor vooral directeur Rob Lubbers redelijk goed hebben leren kennen. Mitric zag zijn kans schoon om zowel voor zichzelf als voor De Wit een flinke krop sla uit de affaire te slaan. Ruud Lubbers had zich dan ook in 1982 nog maar nauwelijks in het Torentje gevestigd of hij ontving over deze nucleaire materie al een brief van Slobodan Mitric. In de loop van de volgende drie jaar ontstond een vrij regelmatig contact tussen de premier en Karate Bob, waarvoor de ambtenaar van Algemene Zaken Mansfeld (alias Mansfield!) als postillion d'amour fungeerde. Maar de onderhandelingen, waarbij Bob een pakket eisen bij de premier op tafel legde in ruil voor de partij gestolen uranium, leverde uiteindelijk niets op. De Joegoslavische ex-agent bleek namelijk in tegenstelling tot wat hij beweerde niet te weten waar de handelswaar verborgen was.

(...)

In diezelfde maand augustus waarin Görlitz plotseling overleed werd Karate Bob van de koepel in Haarlem overgeplaatst naar Leeuwarden. Dat had nogal wat voeten in de aarde. Het was namelijk de enige keer in zijn jarenlange periode van detentie dat Mitric bang was om vermoord te worden. Dat gebeurde echter niet. Op zijn oude tegenstander Fens was inmiddels kort na zijn vrijlating een mislukte aanslag gepleegd. Een tweede, ditmaal succesvolle poging om bij hem het licht uit te doen volgde op 17 december van hetzelfde jaar in de hal van Almathon BV (11). Mitric maakte daarna zijn boek over de Fens-affaire af. Maar niet nadat hij aan de Nederlandse, Amerikaanse, Britse en Israëlische autoriteiten had beloofd daarin niets over de nucleaire zaak naar buiten te dragen (12). Hij hield zich aan zijn woord. Het geheime commando liep in de tweede helft van de jaren tachtig op zijn laatste benen en hield op te bestaan in 1990 toen Hans Teengs Gerritsen alias "Titani" op 7 oktober van dat jaar overleed. Temidden van gekrakeel over Gladio en de IDB, die beide door Lubbers in de periode die volgde om hals werden gebracht. Niet lang daarna kwam eveneens een roemloos einde aan zijn eigen politieke bestaan. Vooral door toedoen van de Amerikaanse president Clinton. Toeval bestaat niet.

11. Zie het derde deel van "De achterkant van het beursschandaal"in Kleintje Muurkrant 320.
12. Dat valt te concluderen uit documenten uit het dossier-Mitric dat voorlag bij het proces rond de verkrachtingszaak en voor een klein deel in bezit zijn van Kleintje Muurkrant.
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 10:22

dim a écrit:
Zubaidi > Ecoovie + Dessart + Maltais + ...
ET, ds la meme ligne le cdt Eugene ANDRE (garde du corps du MALTAIS )
Mais qui etait donc le CDT ANDRE :agent double ,triple ,il intervient pour la bombe placée au palais de justice de Liège en 85 (affaire SYSTERMANS ,ensuite membre de la loge de justice (DARE),puis Front de la jeunesse ,puis vient ds les locaux de DE LAET (locaux d ECOOVIE)et tente de former le FRONT NATIONAL en structure militaire ....puis va au BLOC WALLON .
Bizarre ,un cdt meme a la retraite ,qui puisse militer si longtemps ds ces MIC-MAC ....sans être rappelé a l ordre et meme éventuellement être prive de sa retraite ......
GLONS .....est elle 1 base sous controle USA /DIA .....et avait elle le controle des operations:HOST NATION SUPPORT (retour des armes nucléaires et déchets militaires NBC des bases en Allemagne via le port de ZEEBRUGGE ( VOIR LES CANCERS DES DOCKERS a ZEEBRUGGE)


Dernière édition par alain le Jeu 20 Oct 2011 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 10:26

HERVE a écrit:

Voici un autre extrait lié à ce que "Alain" a écrit plus haut sur la famille Gambino. C'est à la page 89 et suivantes, dans le chapitre consacré à Bruno Farcy.

Na de vernietiging van de French Connection nam de Cosa Nostra de business over. Ze ontving de gevluchte corsicaanse chemici die de labs draaiende hielden, met open armen. De Sicilian Connection was geboren. De Belg Albert Gillet, een vriend van VDB, bijgenaamd Merluzzo (Italiaans voor "kabeljauw"), vloog in opdracht van de clans Inzerillo en Bontate minstens vijftienmaal met de Concorde naar New York met in zijn reiskoffers telkens een tiental kilo zuivere heroïne bestemd voor de familie Gambino. Die versneed de heroïne en coördineerde de verdeling via de Pizza Connection, enkele honderden pizzeria's in New York en Bew Jersey. Gillet keerde telkens met de opbrengsten terug. De miljoenen dollars werden door Edgar Barbé, een agent van het BIC, en Paul Charlier, een Luikse wapenhandelaar die voor de Mossad werkte, witgewassen in Genève.

Men schat dat ruim twaalf miljoen dollar in Palermo terecht kwam.
Door het uitbreken van de mattanza, een maffiaoorlog tussen de clan van Palermo en die van Corleone onder leiding van de nieuwe sterke man Toto Riina, lag de weg breed open voor Farcy. Albert Gillet liet op de luchthaven van Rome tegen de lamp met tien kilo zuivere cocaïne, maar kreeg dankzij de tussenkomst van VDB in België maar een lichte gevangenisstraf. In een brief riep Gillet zelfs de hulp van de DEA in, want hij beschouwde zichzelf als een medewerker die recht had op bescherming. (...)

La lettre est reproduite à la page 92 ...

ALBERT GILLET ,le rapporteur du parlement ?
Et ,GAMBINO =FERRERA =titres voles Neufchateau =les LIBANAISES =Michel LIBERT =HAEMERS frere .
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 10:57

Pour Alain : vous parlez d'articles de "La Libre" (De Liège ?) sur la question... Pouvez-vous fournir les références exactes ? Cela vaut la peine d'en savoir plus.

Je suppose qu'il s'agit de Maurice-Eugène ANDRE dont on parle sur :

http://aipri.blogspot.com/2011/09/11-septembre-communique-de-protection.html

http://perso.numericable.fr/~jdezette/mauriceandre.html

etc...

Maurice-Eugène ANDRE, ancien officier instructeur en protection NBCR (protection nucléaire, biologique, chimique et radiologique) (Belgian Air Force).

Sur Glons ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Glons ) :

Sur le territoire de la commune, un centre radar de l'OTAN est installé depuis 1972. La base est dirigée par des officiers allemands et hollandais. Ce centre informatique pour la défense aérienne de l'Europe occidentale occupe deux cents militaires et civils de douze nationalités différentes.

Voir aussi :

http://archives.lesoir.be/troublante-similitude-de-symptomes-chez-des-dockers-aya_t-19950505-Z09GKY.html

TROUBLANTE SIMILITUDE DE SYMPTOMES CHEZ DES DOCKERS AYANT MANIPULE DES DECHETS NUCLEAIRES TRANSPORTS CANCERIGENES A ZEEBRUGGES ?

SURMONT,EDDY

Page 22

Vendredi 5 mai 1995

Troublante similitude de symptomes chez des dockers ayant manipulé des déchets nucléaires

Transports cancérigènes à Zeebrugge ?

Les transports nucléaires opérés à Zeebrugge ont-ils causé des cancers ? Certains dockers l'affirment.

Au moins quatre dockers du port de Zeebrugge, impliqués, dans les années septante et quatre-vingt, soit dans la manipulation et le transport des têtes nucléaires pour l'armée américaine en Europe, soit dans les nombreux transports de déchets nucléaires, sont morts anormalement jeunes suite à un cancer : tous quatre étaient âgés de quarante à cinquante ans.

Aucune corrélation n'a encore été établie entre leur mort et ce travail sur les bateaux de transport nucléaire. Mais hier, le conseiller communal de Blankenberge Piet Wittevrongel, qui, fin des années septante, avait dénoncé le transport nucléaire par Zeebrugge, disait ne pas exclure cette éventualité, et de toute façon exiger des autorités compétentes dont le ministre de la Santé, une enquête allant au bout des choses.

Deux des familles des dockers défunts ont exprimé leur inquiétude suite à cette mort mystérieuse. Selon la famille de H.B., de Ramskapelle, mort à 41 ans suite à un cancer au ganglion de la lymphe en 1994, l'homme ne buvait pas ni ne fumait. Ils disent vouloir toute la clarté sur la cause du cancer qui a tué l'ancien docker. La famille d'un ancien docker de Blankenberge, également mort d'un cancer à 48 ans, s'exprime dans le même sens.

Hier, un ancien docker de Zeebrugge, habitant Loppem et âgé de 43 ans, a révélé qu'il souffre d'un cancer, qu'on lui a déjà amputé une partie d'un poumon ainsi qu'une partie de la trachée-artère, et qu'il subit actuellement un traitement à base de chimiothérapie dans une clinique brugeoise. Je ne suis pas le seul ancien docker ayant travaillé avec des produits nucléares à Zeebrugge à devoir être traité contre un cancer dans cette clinique. Même que mon cas est loin d'être le plus sérieux, affirme l'homme, qui pour des raisons familiales veut garder l'anonymat.

Interrogé sur la possibilité d'une corrélation entre ces morts inquiétantes et le travail, le porte-parole des autoritées portuaires MBZ de Zeebrugge disait ne pas être averti d'un seul cas de cancer chez les anciens dockers, ni qu'a priori ces cancers auraient les transports nucléaires comme cause, ni qu'ils auraient entraîné la mort de certaines personnes. La MBZ a néanmoins promis de mener une enquête interne et d'en communiquer le résultat ultérieurement.

Quand, fin des années septante, des organisations écologiques ont dénoncé lesdits transports nucléaires via Zeebrugge, les autorités avaient longuement nié les faits avant de devoir l'admettre quand des activistes écologiques avaient pu produire des preuves photographiques. En juin 1980, il y eut de violents heurts entre les forces de l'ordre et les activistes lors du chargement de déchets nucléaires à bord du navire « Andrea Smits». Aujourd'hui les langues se délient chez d'anciens dockers, mais également chez les gendarmes qui, à l'époque, assuraient la garde auprès des navires nucléaires. Selon les anciens dockers certains fûts étaient percés. Tous les dockers étaient muni d'un compteur Geiger en forme de stylo - le dosimètre -, qui devait enregistrer la dose de radioactivité à laquelle était soumis chacun. En principe nous devions arrêter le travail dès que la dose maximale de radioactivité était atteinte. Plusieurs d'entre nous qui se sont présentés chez les patrons avec le dosimètre recevaient tout simplement un nouveau «stylo» et pouvaient continuer le travail.

Au centre nucléaire de Mol, un porte-parole confirmait hier l'emploi de tels « stylos-compteurs» à l'époque à Zeebrugge, ajoutant que si ces stylos indiquaient une dose maximum, cela ne voulait pas dire pour autant que le docker avait été exposé à une radiation radio-active à ne pas dépasser : Ces compteurs portables étaient connectés à une centrale qui elle enregistrait la totalité par jour et par travailleur.

Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 11:05

Question.

Est-ce bien normal de transcrire sur le forum par pages entières, en néerlandais,le bouquin que Guy Bouten vient de sortir? N'est-ce pas une spoliation de ses droits d'auteurs?L'encre n'est pas encore sèche que tout est déballé par notre grand spécialiste du copier-coller à outrance. Ou Herve est mandaté pour essayer de promotionner le bouquin sur le forum. Alors la, c'est le fiasco.

Le déballage du livre fait la démonstration que rien de neuf n'apparaît et qu'il s'agit de compilations des précédents bouquins, eux mêmes compilations des nombreux livres édités " a chaud" sur le sujet après les massacres, donc quand les professionnels du "quatrième pouvoir" avaient l'avantage d'être informés en direct de la progression des enquêtes.
Rien de neuf aussi parce que, après touts les coups tordus, trahisons, manipulations, menés par Guy Bouten et ses comparses pour établir leurs interviews pour " de bende van Nijvel" il a beau, aujourd'hui, mendier les infos en tendant sa sébille.
Et voici que le forum embraye et patauge sur les élucubrations de nos grands experts.
27 ans après, a contrario de ce que l'on voudrait démontrer, on nous fait l'étalage qu'il n'y à rien de nouveau à apprendre.
Et en flamand sur un site en français. Ceci coupera l'intérêt de sortir 20 ou 25 € quand le livre arrivera dans sa version française. ( S'il en est).
Dommage pour Bouten cette vivisection par des apprentis sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 11:44

Déchets Nucléaires a ZEEBRUGGE :LIB /BELGIQUE du 09 05 95 page 9 de Jean FRédéric DELIEGE ET + ds DERNIERE HEURE (2 pages) du 12 08 02 .
QUI va croire que les USA allait accepter 1 gouvernement SOCIALO /COCO / ECOLO /PACIFISTE ......DS 1 pays ou les bombes nucléaires sont entreposées ,centre radars ds bunkers 6 étages sous sol _control aerien sur Europe ,retour sur ZEEBRUGGE par trains et péniches matériels de guerre NBC pour rembarquements usa 5ur BASE navale PAYEE PAR OTAN ....les OLEODUCS ....ETC ETC .....
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 12:00

Voici donc un lien vers un article en français qui a quelques similitudes avec le message précédent :

http://archives.lesoir.be/coup-d-etat-drogue-sexe-mentez-mentez-encore-dit-vdb_t-19900222-Z02DZ8.html

Je m'abstiendrai pour une fois de faire du copié-collé ... et je ne crois pas que Guy Bouten me reprochera d'avoir utilisé quelques extraits de son livre.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 12:42


Pour compléter les références d'Alain, il y a aussi ce qui suit, en anglais :

The Bulletin - 16 juin 1980 (page Cool

http://news.google.com/newspapers?nid=1243&dat=19800616&id=4SZYAAAAIBAJ&sjid=3PYDAAAAIBAJ&pg=3257,3249211

On peut aussi chercher avec "Andrea Smits"

Cela donne une idée du climat de l'époque ...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 12:52

Citation :
via le port de ZEEBRUGGE ( VOIR LES CANCERS DES DOCKERS a ZEEBRUGGE)

je viens d'apprendre que le constucteur de sous- marins de poche belge, plongeur, docker c'est aussi tiré une balle ds la tête suite à un cancer


c'est lui qui m'avait raconté que les futs de déchets marqués devaient être chargés à l'avant du cargo.

et après plusièures jours des dockers devaient vomir;
c'était pas grave cela payait bien et puis la retraite , on s'en fout.....entre fumeurs
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 12:56

andreas smits , il y avait un match de football ce soir - là

les gendarmes étaient furieux

il devait sortir du bar pour aller taper sur des cons ......

je me demande qui était le médecin de garde qui avait brisé son pare -brise en roulant sous la barrière du port.

il peut tout raconter s'il a encore sa tête lui- même
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 13:15

Au sujet du parcours étonnant de Maurice Eugène André ...

http://leliencommun.org/journeesdetudes/expertises/avertissement-andre-A4x2.pdf

(16 pages)

Maurice Eugène André, ancien militaire belge, instructeur en protection NBCR (nucléaire,
biologique, chimique et radiologique), président fondateur de l’AIPRI (Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants), est un expert internationalement connu en matière nucléaire, particulièrement pour avoir découvert et mis en évidence “l’effet de proximité” des particules radioactives.

Ses arguments furent publiés par Jean Pignero sous le titre Le plutonium, cauchemar intégral n° 65-66, éd. PRI,1977, et dans la revue scientifique internationale Études & Expension, n°276, 1978.

(...)

Maurice Eugène ANDRE a étudié ces irradiations internes et est le premier a en avoir vraiment calculé les valeurs. Il s’est aussi engagé à en diffuser la connaissance afin de dénoncer les erreurs propagées par le lobby nucléaire, en faisant face à tous les ‘barrages’ médias et politiques. Conduit à défendre ces informations sur le plan politique, il fonda le Parti Progressiste belge (PPB) en 1978 et le Parti des Européens progressistes en 1989. Jamais il ne trahira sa mission. Retraité, il continua à étudier l’atome.

Croyant sincèrement en Dieu, respectant profondément la vie, MEA - comme on l’appelle - servira sa cause jusqu’à son dernier souffle, en mai 2008. Ce pionnier antinucléaire est un exemple pour tous.

Paolo Scampa, qui a succédé à Maurice Eugène André comme président de l’AIPRI, retient de ses analyses : « Il n’existe qu’une seule et unique règle de radioprotection collective et individuelle : l’éloignement de la source radioactive. Ne pas approcher une source radioactive et ne pas laisser qu’une source radioactive s’approche de nous sont les seuls et uniques moyens efficaces de protection.

(...)


http://archives.lesoir.be/le-gourou_t-19890417-Z01K1E.html

(...) A sa sortie de prison vendredi, Norman William s'est défendu d'avoir été le gourou de la secte Ecoovie (Le Soir de samedi) et a annoncé une conférence de presse après qu'il aura quitté la Belgique comme l'ordre lui en a été donné par l'Office des étrangers. Il avait entamé une grève de la faim et est apparu très affaibli à sa sortie de prison, soutenu par M. Maurice Eugène André et par un de ses proches. Il a été hospitalisé dès vendredi soir, nous dit-on.

De son côté, Gustave Keteleer a également annoncé une conférence de presse sur la question des promissory notes indonésiennes. (...)




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 13:46


Un article récent qui devrait intéresser Alain :

http://newyork.cbslocal.com/2011/01/20/feds-arrest-over-100-in-ny-nj-mob-takedown/

Feds Arrest Over 100 In Massive East Coast Mob Takedown

FBI Does Number On New York's 5 Infamous Crime Families

January 20, 2011 7:29 PM

In the morning the FBI made arrests from New England to Florida. In all, 127 mafia members and associates were charged with a wide range of crimes — some going back 30 years, CBS 2’s John Slattery reports.

It was the largest mafia bust in FBI history. (...) Bobby Vernace, of the Gambino leadership, is charged in a 1981 murder in Woodhaven, Queens.

(...) Since the death of Gambino crime boss John Gotti, top members of La Cosa Nostra have kept a low profile but stayed active.

Je m'éloigne un peu du sujet peut-être ... quoique ...

http://www.carpenoctem.tv/mafia/gambinof.html

http://www.carpenoctem.tv/mafia/luciano.html

(...) In 1946 Luciano was paroled for what was described by Governor Dewey as his wartime services to the country. It was evident that Luciano did order the mob to help in tightening wartime security on the New York docks. Additional later claims that Luciano was instrumental in enlisting the Mafia in Sicily to aid the Allied invasion of the island are more debatable.

When he was released in 1946, Luciano was deported to Italy. He sneaked back to Cuba later that year to run the American syndicate from that off-shore island. From Cuba, Luciano approved the execution of Bugsy Siegel for looting the syndicate's money in building the Flamingo Hotel in Las Vegas. But government agents soon discovered Luciano's presence in Cuba, and he was forced to return to Italy where he continued to issue orders to the states and got his monthly cut of syndicate revenues delivered by special couriers, including Virginia Hill. (...)







Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 14:06

dislairelucien a écrit:
Et en flamand sur un site en français.
oulalala, quelle horreur
depuis quand vous vous inquietez pour Bouten, mr Dislaire? Ne vous en faites pas, je suis certain que Bouten va apprecier le coup de pub par Hervé (que je remercie, car j'ai pas encore eu la possibilité de me procurer le livre)
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 16:13

dim a écrit:
dislairelucien a écrit:
Et en flamand sur un site en français.
oulalala, quelle horreur
depuis quand vous vous inquietez pour Bouten, mr Dislaire? Ne vous en faites pas, je suis certain que Bouten va apprecier le coup de pub par Hervé (que je remercie, car j'ai pas encore eu la possibilité de me procurer le livre)

"Et en flamand sur un site en français":Je parle de la perception ( lecture)pour la plupart des membres du forum. Laissez leur le temps de juger par eux mêmes Moi ce n'est pas un problème ma femme est flamande et je me débrouille.
Pour le reste si vous trouver un coup de pub la frénésie que trois au quatre déploient sur le fil depuis trois jours tant mieux. Amusez vous dans votre bac à sable.
Je n'ai rien contre Bouten, je le connais certainement mieux que vous. Il jouent subtilement avec des couillons demeurés que je me dois de ne pas citer.
Pour ne pas vous vexer.
Kadhafi est mort. ça c'est de l'info.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 17:08


En ce qui concerne la Lybie, vous pourriez être intéressé par :

http://www.veteranstoday.com/2011/09/20/cia-opening-its-books-some-surprises-in-store-wanta-libya-and-more/

Ceci dit, je voudrais documenter un peu ce que dit Alain sur le commandant Eugène André.

Ce commandant a été en charge de la formation de Latinus quand ce dernier était officier de réserve à l'ABL, et s'est aussi occupé de la secte Ecoovie ainsi que de l'infiltration du FN belge.

Il semble avoir passé sous silence l'affaire des dockers de Zeebrugge qui s'occupaient des wagons plombés provenant des bases américaines en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 17:39

Un autre article sur Maurice-Eugène André ...

Me Moerman, avocat de Systermans, a sorti un témoin surprise de ses dossiers. Le commandant en retraite Maurice-Eugène André est venu rapporter les propos que lui aurait tenu un avocat liégeois, Me Jean Casters, en 1988. Si l'on en croit ce témoignage, Systermans aurait été victime d'un complot monté dans les milieux d'extrême droite liégeois.

Et M. André d'ajouter que Me Casters était très proche d'un groupuscule extrémiste, le Dare, dont les fondateurs avaient également créé une mystérieuse Loge Noire dite Loge de Justice calquée sur le Ku Klux Klan. Cette organisation avait été démantelée en avril dernier par la PJ de Liège. C'est à ce moment, déclare M. André, que j'ai découvert qu'il s'agissait d'une "bande de fascistes".

"Mensonge" nous a déclaré le président du Front national, le Dr Féret (...) Peu après, André a participé à une réunion à Bruxelles où il m'a proposé d'organiser le FN en structure militaire avec services de sécurité, de renseignement, de logistique, etc."

(...) En 1988, le commandant e.r. André posait sur une photo (...) en compagnie de A. Henry, Me Casters (ex-PFN), Louis Orban (militaire retraité, ex-FN), et d'autres personnages dont un individu condamné depuis lors pour trafic d'armes. Il s'agissait de la photo de famille des candidats de la liste "Famille Wallonne des droites progressistes" aux élections communales.

(...) Par ailleurs, pourquoi M. André a-t-il attendu le troisième procès Systermans pour venir témoigner ? "J'étais terrorisé" dit-il. Etonnant pour un homme qui a certainement pris beaucoup plus de risques pour défendre, il y a deux ans, le gourou de la secte Ecoovie, Norman William. Un gourou dont le père "adoptif", le faux prince Alexis de Faucigny-Lucinge, avait souhaité devenir membre du Front national en 1987 par l'intermédiaire d'un trafiquant d'armes bien connu sur la place bruxelloise. (...)

Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 17:42

ET plus de 10 flics de BXL en etaient menbres cheers (de ECOOVIE )
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Jeu 20 Oct 2011 - 22:01

ds gendarmes partis ds des sectes scientologie en amerique
des flics ds ecoovie
des paras jouret ds le roue solaire


des colonels des armée et 'SGR/SDR dans des ordres papale du grand inquisiteur de Aulnes

la belgique semble un hopital psy !

au secour docteur .....
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Sam 22 Oct 2011 - 22:11



Guy Bouten commente aussi la reconstitution de l'attaque de Aalst (9 novembre 1985)

Voici une partie des critiques :


(pages 216-217-218)

GATEN IN HET ONDERZOEK

(...) De Deltacel (van Dendermonde) vond verbindingen met de bende-Haemers en extreemrechts. Zo blijkt onder meer uit interne werkschema's. Wat wordt er door de onderzoekcel Waals-Brabant in de reconstructie van Aalst zoal niet gemeld :

- Het deponeren, tien dagen voor de overval, van twee geladen revolvers en een muts in het Osbroekpark, ontdekt door spelende kinderen.

- Twee joggers die in hetzelfde park een "woest kijkende man" observeren die ze later identificeren als Philippe De Staerke.

- De getuigenissen van de vriendin van De Staercke en van haar dochtertje over het bezoek in de late namiddag van 9 november aan de Delhaize van Aalst, hoewel ze in Brussel wonen en daar altijd hun boodschappen doen.

- De robotfoto van de man met het geweer die een uur voor de aanslag in Aalst de autoweg in Groot-Bijgaarden oversteekt. Waarom toont men nummer GI4 niet ? Omdat de man, ongeveer dertig jaar en tussen de 1m60 en 1m70 lang, te veel op ex-rijkswachter Beijer lijkt ? Of omdat Beijer volgens de onderzoekscel geen Bendelid kan zijn ?

- Waarom maakt men wel de robotfoto (nummer 24) bekend van de bestuurder van de Golf op de autoweg naar Aalst, en publiceert De Morgen enkele maanden later dat "politielui" de man habben geidentificeerd als Dominique Salesse, een lid van de bende-De Staercke die ervan verdacht wordt bij D'Ieteren op 22 september 1985 een Golf GTI te hebben gestolen ?

(...)

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Dim 23 Oct 2011 - 7:29

HERVE a écrit:
Waarom toont men nummer GI4 niet ?
oui, pourquoi il y a des portraits que la celulle nous refuse de montrer? et le "barbu"?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Dim 23 Oct 2011 - 8:49


A la page 240, Guy Bouten dit ceci au sujet de Patrick Haemers et de l'extrême-droite :

Patrick Haemers was veel meer bij die politieke stroming betrokken dan hij altijd heeft laten uitschijnen. Volgens zijn omgeving interesseerde politiek hem niet. Patrick werd echter niet opgevoed doot zijn vader Achiel, een rijke textielhandelaarn maar door Robert Jacobs, een lid van extreemrechts die nauwe contacten underhield met het blanke en racistische Zuid-Afrikaanse apartheidsregime en met Baron Benoît de Bonvoisin, (...)

Il y a un portrait du "discret Monsieur Jacobs" dans la revue Celsius.

R.L. Jacobs, né le 5 janvier 1914, était jusqu'en décembre 1988 directeur de la société D'Artagnan Chocolates Ltd, spécialisée dans la vente de confiserie de luxe (ensuite contrôlée par sa fille Nadine et son gendre, Paul Leech). Derrière cette façade de respectabilité se cache en réalité une famille toute entière dévouée à la cause de l'extrême-droite britannique la plus pure.

Pendant la guerre, Robert L. Jacobs a été membre pendant quelqes mois du Mouvement Socialiste Wallon, dirigé par Arthur Pernet. Ce Pernet faisait en outre partie de la Propaganda Abteilung de l'AGRA, les Amis du Grand Reich Allemand.

Interné au Petit Château du 19 octobre au 27 décembre 1944, R.L. Jacobs avoua avoir été national-socialiste mais pas rexiste.

On retrouve sa trace en 1950 lorsqu'il se réinscrit dans la commune d'Ixelles. Il milite ensuite dans divers groupes d'extrême droite dont le jeune MAC (Mouvement d'Action Civique). En 1981, il devient membre de la direction de la CIDEP, la société éditrice du Nouvel Europe Magazine.

La famille Jacobs entretient depuis des années d'étroites relations avec l'Afrique du sud. Le clan Jacobs a en outre lié des contacts avec le régime chilien du temps de Pinochet.

Jacobs senior est également un habitué des voyages au pays de l'apartheid. En juin 1988, il pubie dans Europe Magazine une interview de Jan Groenewald, le niméro deux de l'AWB (Mouvement de résistance Afrikaner). Pour compléter letableau, ajoutons que Jacobs détient depuis 1982 les droits du film antisémite de Goebvels, "Le juif Suss".

On en dit sans doute plus sur le fil consacré à la CIDEP ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 
De Bende van Nijvel en de CIA ( Bouten, Guy, 2011 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parole d'Amour
» Date des résultats d'admissibilité des troublien(ne)s
» Chasse aux comètes, je veux en être !
» Nombres de postes offerts CRPE 2011
» La grande messe du matériel astro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Bibliographie :: Ouvrages sur les Tueries du Brabant-
Sauter vers: