les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Ronald Reagan - une idole controversée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Ronald Reagan - une idole controversée   Ven 11 Nov 2011 - 14:15


http://videos.arte.tv/fr/videos/ronald_reagan_une_idole_controversee-4242938.html

Ronald Reagan - une idole controversée

Issu d'un milieu modeste, Ronald Reagan incarne le "rêve américain" : son charisme lui ouvre bien des portes, à commencer par celles d'Hollywood, où il commence sa carrière d'acteur et de syndicaliste, avant de se convertir à l'anticommunisme et de se hisser jusqu'à la Maison Blanche. En forgeant un conservatisme moderne, qu'il a popularisé auprès des masses, il laisse un héritage politique et idéologique colossal, ainsi qu'une image contradictoire. Pour bien des Américains, leur patrie reste d'ailleurs aujourd'hui le "pays de Reagan". Pourtant, son rôle d'informateur pour le FBI à l'époque du maccarthysme, sa politique économique inégalitaire, sans oublier la sombre affaire dite Iran-Contra, où il appuya des opérations criminelles à l'étranger au mépris de la constitution américaine, auraient de quoi ternir son image . Comment a-t-il pu gagner un tel soutien parmi les classes populaires, alors que son action leur était si défavorable ? N'était-il qu'un être de communication, en accord avec sa formation de vendeur chez General Electric ? La réalité est bien moins tranchée.

Grâce à une impressionnante compilation d'archives et d'interviews, Eugene Jarecki tente de mettre en lumière la complexité du personnage. À la vision simpliste que donnent de Reagan ses plus fidèles zélateurs comme ses détracteurs les plus farouches, le cinéaste américain oppose les analyses poussées de spécialistes - historiens, économistes, journalistes - mais également de proches de l'ancien président. En évitant de prendre position, Jarecki entend faire de son film un outil, afin que la lucidité politique l'emporte sur l'hagiographie ou la diabolisation.

Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 622
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Dim 13 Nov 2011 - 2:00

Excellent documentaire biographie,
On y parle notamment de ca lute acharnée contre le communisme...
A voir.

Ronald Reagan une idole controversée.
Etats-Unis, 2011, 97mn

http://videos.arte.tv/fr/videos/ronald_reagan_une_idole_controversee-4242938.html
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Dim 13 Nov 2011 - 7:37



Dans le livre de Andrew Feinstein ("The Shadow World inside the Global Arms Trade"), on peut lire (page 273 ...)

On assuming office, Reagan delivered on his rhetoric. With his hardline defense Secretary, Caspar Weinberger, he pushed through $ 75 bn in additional military spending in 1981 and 1982 alone, hitting a top line of $ 185 bn in the fiscal year 1982 - a 39 per cent increase over 1980 levels. By the end of Reagan's second term military spending doubled, marking the largest peacetime military build-up in US history. This was a massive windfall for the MICC ("Military-Industrial-Congressional Complex"), with, for instance, Lockheed's Pentagon contracts doubling to $ 4 bn a year from 1980 to 1983.

_ _ _


Il est question des agents de Lockheed page 262 et suivantes.

The key agent used by Lockheed in Japan was one Yoshio Kodama, aka "The Monster".(...)

In Germany, Lockheed deployed a huge lobbying force with the aim of winning over the German Defence Minister, Franz Josef Strauss, who would later work with Merex's Gerhard Mertins (note : un nom qui revient souvent ; l'histoire de Merex en vaut la peine).

In the Netherlands, Lockheed aimed higher. With Meuser's help the company recruited none other than Prince Bernhard, the husband of Queen Juliana and father of the current monarch, Queen Beatrix. (...) It later emerged that Bernhard and Meuser had simultaneously been working for Lockheed's rival, Northrop. Clearly, there is little honour among arms agents.

In Italy, Lockheed hired a well-connected agent, Olvidio Lefebvre. (...)

During this period, the company also paid bribes in Turkey, Indonesia, Colombia and, of course, Saudi Arabia. (...)

The biggest commissions were paid on sales to Saudi Arabia. (...) Lockheed's agent was the flamboyant Adnan Kashoggi.

Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 622
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Mar 22 Nov 2011 - 21:39

Ce documentaire ma inspiré ce texte.

A qui Profite le crime  :
A R.Regean  .
J'aimerai me trompé mais vus de haut, et avec le recul, je pence que malheureusement la seul piste réaliste qui tienne encore la route es celle du terrorisme, de la stratégie de la tentions organisé sur notre territoire, je pence qu'elle à été autorisé par R.R. dans le but de faciliter l’implantation des missiles nuc sur notre territoire et ainsi mètre toutes les chances de son côté en vue de gagné la guerre froide.

Cette informateur codé de la C.I.A.(T.10), patron du syndicats des acteurs pendant la chasse au sorcière Hollywoodienne étais particulièrement bien placé pour savoir ce qui ce disaient dans le milieu du cinéma. (l'outil de propagande Américaine par excellence)

Plus tard, dans ca lute acharnée contre le Communisme, il à dé ca venue au pouvoir mis tout en ouvre pour gagné la bataille contre le bloc de l'est, pour arrivé à ses fins il a donné carte blanche à ses conseillés et à augmenté de trente neuf pour cent le budget militaire des États-Unis .
Avec son grand bleuf de guerre des étoiles, le bouclier nucléaire qu'il doit installé au porte de l'occident es la pièce maîtresse de son plan.

Par ailleurs, il gagne sa popularité au près des électeurs Américain en adoptent une position ferme face au mouvement massif de jeunes « Bic-nic » revendiquant une idéologie utopiste, allant à l'encontre des valeurs républicaine .
 Faite l'amour pas la guerre. R.R. - Ils ne savent faire ni l'un ni l’autre.

Ces fort de de cette expérience que le11 novembre 1985, 48 heures a penne après l’attentat
d' Alost, qu'il atterrit sur notre sol, un allié historique.
En fait Il viens finalisé le deal pour l’implantation des missiles.

La seul ombre au tableau es cette opinion publique de par nature confiante qui ni ai pas favorable, et stimulé ou manipulé par une opposition de gauche, elle à tôt fais de ce retrouvé dans la rue pour manifesté sont refus.

D'une manière ou d'une autre ce problème devra être résolu.
Pour ce faire et dans ses conditions géopolitique délicate, il n'a pas d'autre choix que de renversé la tendance en fessant basculé cette opinion tranquille et sereine, à inquiète et paniquée.
La technique es connue, utilisée et enseignée, comme a Bologne il faut terrorisé au nom de l'adversaire.

Ces opérations sur notre sol national débutera le 1mai 1983 avec le 1er attenta revendiqué par CCC et ce terminera le 9 novembre 85 par le troisième et dernier attenta TBW.

Pour l'anecdote, ses M.B. qui nous préviens de l' arrêt des hostilités lors de son audition par la BSR de Wavre, il rétorque aux enquêteurs, : Si vous cherchez pour les faits du brabant wallon, ne vous inquiétez pas, il ne se passera plus rien.

Ironie du sort, à la fin de ses jours, alors gagner par la maladie, il sera surpris par ca femme, l' avant bras trempé, tenant dans la main un objet en plastic blanc, en fait une petite reproduction de la maison blanche qui décorais l'acoirium « je ne sais pas pour quoi, il me semble que cette chose es liée a ma vie. »
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
pierre



Nombre de messages : 622
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 3 Déc 2011 - 22:25

Bon d’accot j'y ai été un peux fort, mai camp même, cella semble possible,non ?
J'aimerai avoir vos avis d'expert.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
h4 o

avatar

Nombre de messages : 162
Age : 49
Localisation : 50,765645,3,004798
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Dim 4 Déc 2011 - 11:26

la conquete de l.ouest.....
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 622
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Dim 4 Déc 2011 - 21:54

ben ouai
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
h4 o

avatar

Nombre de messages : 162
Age : 49
Localisation : 50,765645,3,004798
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Lun 5 Déc 2011 - 0:45

-On est tous des Indiens en sursis , je le crains ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Mer 4 Sep 2013 - 15:36


Extrait du "Nouvel Europe Magazine" d'octobre 1981 :





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Mar 12 Sep 2017 - 12:24


Ronald Reagan et Alexandre de Marenches :





https://en.wikipedia.org/wiki/Alexandre_de_Marenches

Count Alexandre de Marenches (June 7, 1921, Paris - June 2, 1995) was a French military officer, former director of the SDECE French external intelligence services (6 November 1970 - 12 June 1981), special advisor to U.S. President Ronald Reagan and a member of the Academy of Morocco.

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3177
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Ven 22 Sep 2017 - 20:52

Je me suis toujours posé la question de la pertinence de l'existence d'une telle rubrique dans le cadre des tueries du Brabant wallon.
Je ne doute pas un seul instant que l'Histoire contemporaine et la Géopolitique soient des disciplines extrêmement intéressantes.
Je m'y intéresse mais je ne pratique pas le mélange des genres.
La création en parallèle sous la même initiative d'autres rubriques, a priori et sous les plus expresses réserves de nature à nous rapprocher un peu plus de la Belgique me paraissait amplement suffisante.
Ma critique (constructive sauf à considérer que la vérité ne m'intéresse pas) vise essentiellement des sujets redondants, qui tournent en boucle et sont de nature à décourager (des pages et des pages de documents en anglais) non seulement les meilleures bonnes volontés mais plus sûrement ceux qui, d'une manière ou d'une autre, avec des mots simples, sont susceptibles d'apporter une contribution au travers de leur expérience personnelle. Ainsi, avons-nous évoqué depuis de très nombreuses années, la possibilité pour une personne qui par exemple a recueilli le témoignage d'un proche, une information apparemment anodine, de venir apporter ici sa contribution en toute liberté, conscient d'ailleurs de sa capacité s'il le souhaite, de pratiquer par message personnel. C'est aussi en parallèle la possibilité d'apporter une contribution constructive de la part d'une personne sur des faits tout à fait spécifiques, en dehors peut-être d'une logique globale concrétisée par l'affirmation selon laquelle les tueries du Brabant wallon sont un tout. Cela veut donc dire la possibilité d'apporter un éclairage très important, sans pour autant endosser concrètement et moralement, même de manière interposée, ce que l'on appelle communément et peut-être par un certain confort intellectuel « les tueries du Brabant wallon ».
Il y va de la responsabilité personnelle de chacun. Il y va aussi d'un minimum de respect vis-à-vis de 28 victimes d'une barbarie innommable.
Qui, ici, aura le courage de relayer mon propos ? Qui acceptera de dire une bonne fois pour toutes que le délayage et des supputations par définition totalement invérifiables sont contre-productives ?
Merci de votre attention et bon courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 622
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 23 Sep 2017 - 5:12

Salut CS ,
Compliquer…
Ce cour fil à 7 ans, il porte le nom du documentaire. A l’époque  les informations expliquée n’était pas connue du grand public. Et nom se n’étais pas qu’un ancien comédien Hollywoodien.
Le documentaire explique entre autre se qui préoccupais l’homme le plus puissant du monde en 1985. La guerre contre l’union soviétique et le communisme.
Ce forum devient une fabuleuse banque de données et ce film est un bon document d’archive.
‘’La pertinence de l'existence d'une telle rubrique dans le cadre des tueries du Brabant wallon.’’ est importante car il faut connaitre l’histoire de la lutte anti communiste si on s’intéresse au fait 1985 et Il se trouve que justement, cette guerre international, qui à toucher d’autre pays d’Europe, est la piste qui donne le plus de résultat dans l’enquête sur les tueries. En fait il semblerait que ce soit la seule suivie. Il est donc normal que ce soit celle qui génère le plus de message actuellement. En ce qui concerne les témoignages. Le forum est par définition le meilleure endroit possible pour communiquer, vérifier, décortiquer, la moindre information concernant TBW . Cela fonctionne.

Un  problème apparait quand on poste des messages sur des rubriques qui n’ont rien avoir avec les filles important en cour de discussion. Car voulu ou pas il pousse les sujet important en dehors de la fenêtre de discussion récurrente avec les conséquences que l’on sait.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
CS1958



Nombre de messages : 3177
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 23 Sep 2017 - 11:44

Oui Pierre, bien sûr que j'ai visionné le documentaire en question. Il est extrêmement intéressant. Je comprends votre point de vue. Je le respecte. Toutefois, je ne suis pas totalement certain que la fameuse dernière piste dont vous parlez soit la seule qui reste. Elle a très certainement impressionné les enquêteurs ces derniers temps. Faute de mieux. Toutefois pour reprendre le fil de l'actualité, reste à déterminer par exemple dans quelle mesure une affaire comme celle de Pilarski doit s'inscrire ou non dans le contexte en question… Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3177
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 23 Sep 2017 - 15:14

pierre a écrit:
Salut CS ,
Compliquer…
Ce cour fil à 7 ans, il porte le nom du documentaire. A l’époque  les informations expliquée n’était pas connue du grand public. Et nom se n’étais pas qu’un ancien comédien Hollywoodien.
Le documentaire explique entre autre se qui préoccupais l’homme le plus puissant du monde en 1985. La guerre contre l’union soviétique et le communisme.
Ce forum devient une fabuleuse banque de données et ce film est un bon document d’archive.
‘’La pertinence de l'existence d'une telle rubrique dans le cadre des tueries du Brabant wallon.’’ est importante car il faut connaitre l’histoire de la lutte anti communiste si on s’intéresse au fait 1985 et Il se trouve que justement, cette guerre international, qui à toucher d’autre pays d’Europe, est la piste qui donne le plus de résultat dans l’enquête sur les tueries. En fait il semblerait que ce soit la seule suivie. Il est donc normal que ce soit celle qui génère le plus de message actuellement. En ce qui concerne les témoignages. Le forum est par définition le meilleure endroit possible pour communiquer, vérifier, décortiquer, la moindre information concernant TBW . Cela fonctionne.

Un  problème apparait quand on poste des messages sur des rubriques qui n’ont rien avoir avec les filles important en cour de discussion. Car voulu ou pas il pousse les sujet important en dehors de la fenêtre de discussion récurrente avec les conséquences que l’on sait.

Pierre, je reviens sur votre message plein de bonnes intentions avec en toile de fond une vision pédagogique des choses. C'est estimable. Très estimable. Mais j'ai quand même l'impression que vous n'avez pas totalement répondu à un certain nombre de points que je soulevais légitimement et que je vous remercie d'avoir l'amabilité de relire, sollicitant de votre part, un avis point par point. Très cordialement à vous et au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 23 Sep 2017 - 15:18


John K. Singlaub, un grand ami de Robert Close :

https://www.youtube.com/watch?v=q83GktOBOzQ&t=2384s





Cela vaut aussi la peine de revoir

https://www.youtube.com/watch?v=1OLQqZzr8ho&t=209s

et de se souvenir que John K. Singlaub connaissait bien Guillaume Vogeleer.

https://www.youtube.com/watch?v=ikpa3a7I8xg&t=321s

Ce sont ceux qui ont été plus ou moins écartés sous la présidence de Jimmy Carter avec Stansfield Turner à la tête de la CIA (1977-1981) qui reviennent en force sous la présidence de Ronald Reagan avec William Casey à la CIA : John K. Singlaub, Ted Shackley (et sa "Secret Team"), etc

Alexandre de Marenches (qui n'aimait pas Jimmy Carter mais est devenu conseiller de Ronald Reagan) avait créé le Safari Club en 1976 pour accomplir les missions que la CIA ne prenait plus en charge après le Watergate (qui commence en 1972 mais qui se prolonge sur plusieurs années). Le financement venait d'Arabie Saoudite (il faut se souvenir que le financier du WNP était Faez al Ajjaz). La DIA était moins contrôlée par le Congrès que la CIA.

Des gens comme Vernon Walters (grand ami de Alexandre de Marenches) et Daniel O. Graham ("guerre des étoiles", Moon, etc.... ami de John K. Singlaub) ont joué sur les deux tableaux : DIA et CIA.

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3177
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 23 Sep 2017 - 16:31

Oui Hervé, tout à fait d'accord pour le Chili. Votre vidéo est plus claire que la précédente. Mais que de chemin à parcourir n'est-ce pas ?Tout est dans l'articulation. Avec le temps, l'arthrose s'installe... Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Ven 13 Oct 2017 - 12:08


Monique Garnier-Lançon a écrit au président Ronald Reagan.

Voici le début d'une lettre de 1985 :





(...)


_ _ _


Monique Garnier-Lançon a essayé de rencontrer George Bush (alors vice-président) mais je ne crois pas que ses efforts aient été couronnés de succès.





(...)

Elle se proposait de parler du Liban.

En 1983, elle avait par ailleurs une correspondance avec Mme Solange et M. Pierre Gemayel.

_ _ _


Pour information :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eli_Lilly_and_Company

(...)   Après avoir quitté la CIA en 1977, George H. W. Bush devint un des dirigeants de Eli Lilly. Bush a activement œuvré de l'intérieur comme de l'extérieur de l'administration, en tant que Vice-Président à partir de 1981, pour défendre les intérêts des industriels du secteur pharmaceutique notamment au travers du Texas Medication Algorithm Project   (...)

_ _ _


Monique Garnier-Lançon écrivait aussi à Robert McFarlane

https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_McFarlane

et le ton était plus familier :





De même avec Pat Buchanan

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pat_Buchanan





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12165
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   Sam 14 Oct 2017 - 18:51


https://whowhatwhy.org/2017/01/11/dark-shadows-iran-contra-secret-wars-covert-operations-part-1/

Dark Shadows: Iran-Contra, Secret Wars & Covert Operations, Part 1

https://whowhatwhy.org/2017/01/25/dark-shadows-iran-contra-secret-wars-covert-operations-part-2/

Dark Shadows: Iran-Contra, Secret Wars & Covert Operations, Part 2

https://whowhatwhy.org/2017/02/09/dark-shadows-iran-contra-secret-wars-covert-operations-part-3/

Dark Shadows: Iran-Contra, Secret Wars & Covert Operations, Part 3

_ _ _











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ronald Reagan - une idole controversée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronald Reagan - une idole controversée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RONALD REAGAN . Contact extraterrestre . De quoi parlait - il dans son discours à l' ONU ?????
» RONALD REAGAN . Son discours sur une probable menace extraterrestre .
» Ronald Reagan et le phénomène OVNI
» Engins anti-gravité, Reagan était au courant..
» Quelle idole souleve ainsi les foules depuis 2000 ans ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Videos et photos-
Sauter vers: