les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Guy WEBER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Ven 28 Déc 2012 - 22:42

Ah !
Pauvres victimes des tueries du Brabant. On se moque de vous...
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 4:15


Afin de ne pas déclencher l'ire générale sur le forum, je tiens à préciser ma pensée:
Il y a pour moi un caractère malsain dans toutes ces manipulations. On se sert d'un sujet de société grave pour comme le dit un des éminents intervenants se revendiquant d'ailleurs anarchiste, faire la chasse aux substrats du grand Reich. On reconnait à Hervé d'effectivement n’investiguer que à charge de la droite "putride" qui ici est la droite "tous court". Nous sommes donc loin de la raison d'exister du forum.
Ainsi Weber que j'ai fatalement connu au Katanga était un personnage respectable et respecté. Ceci avec raison. Qu'on vienne dire ici que ce jeune patriote , qui fût fait prisonnier par les boches, qui rejoignis les maquis et ensuite l'Angleterre pour revenir à la libération avec la Brigade Piron libérer le pays ait plus que probablement collaborer avec les nazis, je crie aux fous. Et j'ai raison.
Quand on soulève le drame de la champignonnière et que je lis que Plastic Bertrand fréquentait tel bar huppé de la capitale, avec untel et untel, pas tellement loin du drame je crie au scandale. Et j'ai raison.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 10:33


Plastic Bertrand est cité parmi les habitués du " Mirano " et pourrait bien faire partie du milieu "polycriminel" analysé par Godbille. Je ne connais pas du tout le dossier de la champignonnière dont il est question ailleurs sur le forum. Je crois cependant que René Haquin, dont je pense beaucoup de bien, a eu tort de parler "d'amalgames" car il y a à mon avis plus que des coïncidences...

Quant à Guy Weber, mon avis a beaucoup changé depuis deux ans. Au risque de heurter certaines sensibilités, je crois actuellement qu'il a souvent écrit des mensonges et qu'il l'a fait volontairement. Vu son jeune âge au début de la seconde guerre mondiale, il n'a très probablement pas joué le rôle dont il se vante au sein de la résistance. Il n'a rejoint l'Angleterre qu'assez tard. Il serait aussi très intéressant d'étudier ses relations avec les grosses sociétés lors de la sécession du Katanga. Les archives de l'Union Minière sont privées et sans doute difficilement accessibles mais il serait possible pour des experts d'étudier ce qu'il y a à son sujet dans les archives de Tervuren. Tout ce qui permettrait de mieux le connaître serait le bienvenu.

Il ne faut pas oublier que le projet de l'opération Northwoods n'a été dévoilé que très tard ... et presque par hasard car on avait fait disparaître les traces. Il est depuis lors clair que Lyman Lemnitzer a proposé au président J-F Kennedy d'assassiner des citoyens américains et de faire porter le chapeau aux Cubains pour que l'opinion publique des Etats-Unis soutienne une invasion de Cuba ... de la part de qui y a-t-il de la manipulation ?

Or, c'est ce même Lyman Lemnitzer qui est encensé par Guy Weber ; on apprend par ailleurs que Léopold III (qui était pour Guy Weber "l'idole de sa jeunesse") avait de longues conversations et des parties de golf avec Lemnitzer ... On peut regretter que ce soit Guy Weber qui ait été chargé de la gestion des archives de Léopold III.

D'autres éléments troublants sur Guy Weber sont en outre cités dans ce fil de discussion (notamment sa conception de "l'ennemi intérieur" en Belgique et sa préférence pour un "pouvoir fort" au Katanga).

En ce qui concerne Argenteuil de façon plus large, je m'interroge très sérieusement sur le prince Alexandre de Belgique (qui s'est parfois fait appeler Alexandre de Réthy). Il dit lui-même qu'il a été engagé par Mercedes car sa famille connaissait des actionnaires ... il est légitime de penser à la famille Flick et cela repose toute la question des liens entre le couple Léopold III - princesse de Réthy et certains dignitaires de l'Allemagne nazie. Alexandre de Belgique était en outre très lié à Félix Przedborski ... et à Pierre Salik (ces deux derniers ayant notamment participé à la réception dont on a beaucoup parlé avec André Cools). Il faut aussi citer ses liens avec Michel Relecom (proche de Ronald Reagan).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 11:07


Argenteuil est cité depuis longtemps par des spécialistes des dossiers qui nous occupent. A ma connaissance, la seule "perquisition" qui y a été faite était dans le cadre de la commission d'enquête sur l'assassinat de Patrice Lumumba.

On pourrait s'étendre sur l'influence du général Close mais ce qui m'a frappé, c'est ce qui relie Alexandre de Belgique et la famille du comte Philibert de Lidekerke :

http://www.scribd.com/doc/79316421/Photos-mondaines

Maria Cuevas a été très proche du WNP et de Paul Latinus ...

_ _


J'ai l'impression que certaines personnes de bonne volonté négligent les analyses de Godbille ou le rapport ATLAS car cela leur semble trop complexe. Je ne peux que les encourager à persévérer, même si cela demande du temps. De même, quelqu'un comme Elio Ciolini détient beaucoup de clés permettant de comprendre ce qui s'est passé (pas uniquement en Belgique bien entendu). Je crois que feu l'avocat J-P Dumont devait avoir beaucoup d'éléments également ; son collaborateur Didier de Quévy pourrait peut-être nous éclairer ...

_ _


Une question que je me pose (mais qui n'a peut-être pas d'importance ... sauf si cela est lié au rapport PANDA) : pourquoi est-il écrit "Ferrari" dans le document suivant ?

https://servimg.com/image_preview.php?i=433&u=15006171




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 11:36

Sur Salik, voir notamment :

Main basse sur Bruxelles

Par Georges Timmerman





Nous savons que Jean Josi a notamment servi de facteur entre Paul Vanden Boeynants et Douglas MacArthur II quand ce dernier est retourné (temporairement) aux USA ...


A noter :

Cobepa, Compagnie belge de participations, filiale de Paribas en Belgique


VDB Un Citoyen Au-Dessus De Tout Soupcon
Par Jan Willems





Les liens entre Yves du Monceau de Bergendal et Guy Weber étaient très forts (Yves du Monceau de Bergendal a écrit l'éloge funèbre de Guy Weber dans la revue des anciens de la brigade Piron et il avait été invité par Guy Weber à une soirée avec Léopold III).



Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 12:21

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 14:09

HERVE a écrit:

@alain : Flink ou Flick ???

http://www.arte.tv/fr/scandales/6921290,CmC=6921178.html

La famille Flick compte parmi les dynasties industrielles les plus riches et les plus puissantes d’Allemagne. Aucune autre famille n’a eu une telle influence sur les milieux politiques allemands au XXème siècle et n’en a autant tiré autant parti. Le nom de Flick est associé à un groupe industriel surpuissant, à des spéculations boursières spectaculaires et de rachats d’entreprises juteux, mais aussi à la spoliation de biens juifs et au travail forcé, sans oublier à la reconstruction de l’industrie ouest-allemande après la Deuxième Guerre mondiale et au pire scandale politique qu’ait connu la République fédérale.

(...)

Sorry ,il s agissait bien de :FLICK .
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 14:37

Un grand merci à "Alain" et à "Et In Arcadia Ego"

Je constate aussi que le lien entre Pierre Salik et le prince Alexandre était déjà bien établi :

http://fr.scribd.com/doc/78861418/Hoe-Prins-Alexander-de-Kost-Verdiende

Voici un extrait :





Dans les années 1950 - 1960, il y avait une communauté juive de spécialistes du textile à Bruxelles et à Paris. Certains ont fait fortune comme les Levi et les Salik.

La société Levi-Strauss avait une usine à Arlon (usine occupée actuellement par Ferrero Ardennes).

C’est dans ce milieu que l’on retrouve le petit commerçant Félix Przedborski et que Jacques Monsieur a fait ses débuts (Matimco). Sur Jacques Monsieur et Pierre Salik :

http://willyvandamme.wordpress.com/2011/04/11/grootste-belgische-wapensmokkelaar-was-de-ideale-verkoper/

(...) Terwijl hij nog aan de universiteit studeerde, begon hij zijn eerste zaakjes op te zetten. Hij kon daarbij terugvallen op relaties van zijn vader, die als notaris dossiers regelde voor figuren uit het Brusselse affairistenmilieu rond politicus Paul Vanden Boeynants, zoals bouwtycoon Charly De Pauw en textielfabrikant en jeanskoning Pierre Salik. Met als startkapitaal de opbrengst van de verkoop van zijn ouderlijke woning en met de steun van Salik begon hij een kleine keten van jeanswinkels in het Brusselse.

Daarnaast investeerde hij ook in garages, de handel in tweedehandsauto’s en zelfs in de doodkistenmakerij van zijn neef. Na zijn legerdienst als reserveofficier bij de Jagers te Paard in Aarlen, kon hij meteen aan de slag bij de Amerikaanse wapenproducent CIC International, een groep die volgens insiders “heel goede contacten onderhield met de CIA”. Volgens Van Damme ging Monsieur “vermoedelijk in die capaciteit ook werken als informant voor de ADIV, de Belgische militaire inlichtingendienst”.

Begin jaren tachtig installeerde Monsieur zich in Brussel, waar hij actief was in zowel de textielhandel als de wapenhandel. Het eerste diende vermoedelijk vooral als dekmantel voor het tweede. Getuigen uit die tijd beschrijven hem als het prototype van de perfecte zakenman, altijd netjes in het pak, correct, discreet en beleefd, veeltalig en welbespraakt, kortom: een zeer goede verkoper.

Via Pierre Salik werd Monsieur geïntroduceerd bij een aantal joodse zakenlui in de Brusselse wijk Triangle, mannen die goede contacten onderhielden met Israël, zoals vader en zoon Nejman van de Brusselse Geoffrey’s Bank. Toen in een Londense luchthaven bij het laden een kist op de grond viel, bleken er geen machineonderdelen maar wapens in te zitten, bestemd voor Somalië. Het gerecht ontdekte dat de Geoffrey’s Bank, officieel gespecialiseerd in textielexport, in feite als draaischijf diende voor een grote illegale wapenhandel, onder meer voor de Oegandese dictator Idi Amin Dada.

_ _ _


Sur Jacques Monsieur :

http://www.liberation.fr/societe/0101268913-le-croate-qui-en-savait-trop

Selon "Alain", c'est la gendarmerie française qui l'a arrêté. Avec Jacques Monsieur, on touche à plusieurs services secrets militaires (DIA, SDRA ...) mais cela n'a pas empêché sa condamnation. En Belgique, le jugement était à huis clos ... il aurait été question de Serge Frantsevitch ...

_ _ _


Sur Félix Przedborski :

Raymond Van der Elst (le père de Michel Van der Elst, grand ami de Nihoul) était son avocat.

Voir aussi :

http://fr.scribd.com/doc/76865253/Przedborski-Austria






Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 16:40

........chez ces gens la !.........Salik et sa tribu ........
Pour info ,voir comment ils fonctionnent :La Dernierte Heure du08 02007 de Gil Dupont,Bel exemple de juges .
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 16:58



http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=682898

Bel exemple de juge !

BRUXELLES Nous publions des extraits des carnets intimes, saisis par la justice, du juge consulaire de Bruxelles Emile Dereymaker, dont le parquet de Bruxelles propose le renvoi en correctionnelle pour corruption. En 1999, le juge intervenait dans le conflit opposant Pierre Salik à Patrick Abraham. La période 1999 est celle de la faillite de Kid Cool (de P. Abraham) qui fera le bonheur de Salik.

22 avril 1999 : "W-end au Zoute dans la villa de Pierre (Salik, NdlR). Nous avons nagé dans sa piscine. Pierre était à poil."

La faillite de Kid Cool est prononcée le 2 juin. Ce soir-là, Dereymaker écrit : "Souper avec (Salik)."

Et encore, le 6 : "Nouvelle soirée. Super buffet avec orchestre de jazz."

Le 3 août : "Déjeuner chez Salik. Reçu 24 bouteilles de vin."

Le 30, tandis que se règle la faillite de Kid Cool (Abraham) : "Souper chez Salik et sa fille. Celle-ci me montre ses cuisses et sa culotte."

Le 5 septembre : "(Chez Salik), nous rencontrons Spitaels."

Le 17 : "Après-midi de travail. Le soir, souper avec Spitaels." Le 25 : "Souper avec le baron Z., ancien chef de cabinet du prince Charles."

Le juge aime à se distraire des austères dossiers de faillite.

Le 25 août : "Carine (prénom d'emprunt) propose à X. de venir à la maison. Carine en slip et soutien essaie une fourrure pour nous exciter. X. commence à lui sucer les seins pendant que je la déshabille. Ensuite elle se couche à poil sur le tapis. X. lui fait des (illisibles) pendant qu'elle le (illisible). Je lui demande de se mettre à genoux pour me caresser et me faire jouir dans la bouche. Le soir, nous avons rendez-vous avec Salik chez (une des meilleures tables du pays). Sa fille a des seins énormes..."

10 septembre : "J'ai reçu 2 Viagra."

Le 10 décembre : "Petite visite au bureau. Là, Christian se fait tirer sur le tapis de la salle de réunion, vite et par-derrière. Sa queue n'était pas assez dure. Le soir, souper chez Salik avec le prince V."

Le 10 janvier : "Truc est venu me montrer des photos de Carine à poil. Pour le remercier, Carine lui a fait une pipe assis à son bureau. Je bandais tellement. J'ai joui dans sa bouche. Le soir, nous avons soupé avec Salik. Au menu, caviar excellent."

Le 8 avril : "Carine va au parking pour montrer ses cuisses aux gardiens. Un Italien accepte de recevoir Carine qui se précipite au rendez-vous. Il est laid et plein de pustules. Pourtant, Carine va lui prendre sa [...] en main et lui montrer son sexe et ses seins."

13 avril : "Robert a d'abord pris une douche. Il est fonctionnaire à l'ONSS. Queue courte mais large. Carine se met à poil. Couchée sur le lit, etc..."

Gilbert Dupont
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 17:00

Et ,pour Jacques Monsieur .....la ,c est 1 autre histoire que celle des tueries ..........
Ce monsieur est a recasser ds 1 casse de l echiquier entre gerald Bull ,le colonel Blume ,De Vlieghere et ..........Israel !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 17:19


http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=1053109

Date: 02/06/2010

chambre du conseil

Non-lieu pour Pierre Salik

JOHANNESBURG La chambre du conseil de Bruxelles a rendu mardi une ordonnance de non-lieu dans l’affaire Salik, rapporte mardi Le Vif/L’Express. Elle a décidé d’octroyer un non-lieu général “pour absence de charges”. Fin des années 90, l’homme d’affaires bruxellois Pierre Salik avait été accusé de subornation de témoin et de corruption du juge consulaire au tribunal de commerce de Bruxelles Émile Deraeymaeker, dans le cadre de la faillite de Kid Cool, une ligne de prêt-à-porter.

_ _


http://www.rtbf.be/info/societe/detail_affaire-kid-cool-salik-appel-du-procureur-contre-le-non-lieu?id=5028163

Affaire Kid Cool/Salik: appel du procureur contre le non-lieu

SOCIETE | vendredi 11 juin 2010 à 22h33

Dans l'affaire Kid Cool pour laquelle l'homme d'affaires Pierre Salik et ses deux filles étaient poursuivies notamment pour corruption de magistrat, le procureur du roi fait appel contre la décision de non-lieu général rendue la semaine dernière.

L'affaire Kid Cool concerne une chaîne de magasins de vêtements pour enfants déclarée en faillite et reprise par les établissements Salik il y une dizaine d'années. Le juge consulaire Emile Deraeymaeker, l'homme d'affaires Pierre Salik et ses deux filles avaient été accusés de faux, usage de faux et corruption active et passive de magistrat.

La semaine dernière un "non lieu général" avait été prononcé par la chambre du conseil de Bruxelles, évoquant le "flou" de l'accusation de faux ainsi que la prescription.

Ce matin, le procureur du roi a donc signé une demande d'appel contre cette décision de non lieu général. La prescription ne devrait donc plus jouer.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 17:27



http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/277548/corruption-magistrats-la-juge-de-tandt-mise-en-cause-dans-l-affaire-salikkid-cool.html

Corruption magistrats: la juge De Tandt mise en cause dans l'affaire Salik/Kid Cool

(18/08/2009)

L'affaire Peeters/De Tandt cacherait un vaste système de chantage et de corruption impliquant des avocats, des magistrats et des dirigeants d'entreprise

Tous les coups sont permis

Pas encore de mesure d'ordre à l'encontre de Mme De Tandt

De Tandt dépose plainte contre Glenn Audenaert

De Clerck ordonne une enquête sur la juge De Tandt

"Francine De Tandt n'aurait pas dû être nommée"

BRUXELLES Selon des sources émanant du tribunal du commerce de Bruxelles, les enquêteurs et juges d'instruction se heurteraient depuis des années à une omerta politico-affairiste, indique Trends. Les dossiers à l'instruction seraient systématiquement bloqués et couverts par de hauts magistrats bruxellois, du parquet général à la Cour de Cassation.

D'après Trends, l'affaire Peeters/De Tandt soulève aussi dans les milieux judiciaires des questions concernant le rôle de la magistrature dans une série d'autres procès sensibles, tels que la Sabena, Fortis, Sobelair, la banque Belgolaise, Donaldson et l'affaire Salik/Kid Cool.

Dans le cadre de cette dernière affaire, des perquisitions ordonnées en juin 2000 chez le juge consulaire Emile Dereymaeker, désigné comme juge-commissaire par le tribunal de commerce, ont permis de trouver dans son ordinateur des indications d'une corruption possible par l'homme d'affaires Pierre Salik.

Le juge-commissaire aurait plus d'une fois outrepassé son rôle après la reprise effective de Kid Cool par Pierre Salik en juin 1999. Des fragments de notes figurant dans l'agenda qu'Emile Dereymaeker tenait sur son ordinateur font apparaître que le juge avait reçu des cadeaux de Pierre Salik et participé à de petites fêtes intimes.

Les médias ont également publié des extraits d'un enregistrement dont le contenu a été constaté par huissier. Il s'agit d'un entretien téléphonique entre un Emile Dereymaeker enjoué et Pierre Salik: "Bonjour Pierre, c'est Emile", après quoi le juge signale qu'il vient de faire un délicieux petit dîner avec mesdames De Tandt et Spiritus (à l'époque, respectivement vice-présidente et présidente du tribunal de commerce de Bruxelles). "Très positif mais je te parlerai demain de leur petite idée", concluait-il. Cela se passait avant que la juge De Tandt ne prononce un jugement qui s'est avéré désavantageux pour l'ancien propriétaire de la chaîne de magasins Kid Cool, Patrick Abraham.

Sur quoi les avocats de ce dernier et de Kid Cool ont saisi la Cour de Cassation d'une requête en suspicion légitime contre l'ensemble du tribunal de commerce de Bruxelles. En appel, les jugements de De Tandt ont été infirmés, tout comme dans l'affaire Fortis, note Trends.

En octobre 2002, le juge d'instruction Van Espen a mis Emile Dereymaker et Pierre Salik en accusation mais le dossier est resté bloqué durant des années.

C'est seulement après une lettre de Patrick Abraham adressée à la ministre de la Justice de l'époque, Laurette Onkelinx, que le parquet de Bruxelles a conclu au début de 2007 qu'il y avait "suffisamment d'éléments pour demander un renvoi devant le tribunal correctionnel pour Pierre Salik, ses deux filles et le juge-commissaire Emile Dereymaeker". Le chef d'accusation était respectivement la corruption active et passive d'un magistrat. Depuis lors, la chambre du conseil n'a pas encore renvoyé l'affaire en correctionnelle.

Dix ans après la déclaration de faillite de la chaîne de vêtements pour enfants par le tribunal de commerce de Bruxelles, la clarté n'a pas encore été faite dans l'affaire Salik/Kid Cool, souligne Trends. Les circonstances présentent des similitudes avec celles constatées dans les milieux de la haute magistrature bruxelloise pour lesquelles le directeur de la police judiciaire de Bruxelles, Glenn Audenaert, a alerté le ministre de la Justice, conclut le magazine.


Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 17:42

Pour la petite histoire ,Salik a perdu ses procès contre Pere Ubu (du vivant de papa ubu -rudy) par contre Salik a employer des méthodes tres peu catho a l encontre de la mère de rudy (pere UBU ) pour faire pression .
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 17:55

http://archives.lesoir.be/betty-van-der-biest-temoigne-alain-cherchait-un-pere-an_t-20031115-Z0NR86.html

Betty Van der Biest témoigne

* La femme de l'ancien ministre parle pour la première fois depuis le suicide de son mari. Clamant son innocence, elle tourne le regard vers Guy Mathot.

(...)

Mon mari a d'abord été séduit par cette vie facile : alcool, femmes, voyages... Un été, nous étions allés dans la villa des écrivains Lapierre et Collins que Léon-François Deferm (NDLR : ancien patron de l'entreprise liégeoise Trident) avait louée pour Guy Mathot. Des Bengalis nous servaient. Et on n'osait pas utiliser la sonnette pour les appeler. Nous sommes aussi allés dans la villa de l'homme d'affaires bruxellois Pierre Salik à la Côte d'Azur, un endroit de rêve. Nous y avons fait un tour en Riva sur la Méditerranée. Puis, Alain s'est rendu compte que ce n'était pas sain. On en a parlé ensemble. Il savait que, dans ce milieu, j'avais des possibilités de me faire une place, que je pouvais devenir un atout pour lui.

Un atout dans un monde de relations factices, un monde d'argent facile où tout paraît soudainement possible à qui sait y faire... Un jour, à Hoeilaart, André Cools me demande : « Qu'est-ce que tu désires ? » Je lui réponds : « Je suis là, je suis bien ». Et il me lance : « Une femme qui ne désire rien n'est pas désirable ! » Furibarde, je lui lâche : « Tu es président de parti et tu me dis ça ? Mais tu es un gros con ! » Quand j'ai raconté la scène à Alain, il m'a dit: « Tu m'as fait rater un portefeuille ministériel ! » Contrairement à d'autres, je n'ai pas apporté un portefeuille à mon mari. Je lui en ai fait perdre un !·

(...)

_ _ _


Sur Léon-François Deferm :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1496-deferm-leon-francois

On parle notamment de lui dans :

http://www.scribd.com/doc/50944311/Rossem-qui-a-tue-Andre-Cools

Il a eu des liens avec Adil Kashoggi (en décembre 1988, il signait le rachat de la villa de Adil Kashoggi, à MARBELLA pour le prix de 100 millions).

Adil est le frère de Adnan Kashoggi.

Il y aurait beaucoup à dire sur Kashoggi, notamment ses probables liens avec Beherman et avec Faez el Ajjaz ...

Il est aussi question de Deferm dans le rapport ATLAS, pour ses contacts avec Félix Przedborski et une certaine Helena Kohlbruner (arrêtée à Genève).

Voir aussi :

Le dossier Nihoul: Les enjeux du procès Dutroux

Par Herwig Lerouge





Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 19:51

attention hervé, c'est des infos qui peuvent faire monter la temperature...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 21:26

@dim

Vous avez peut-être raison mais il s'agit d'informations qui sont déjà disponibles sur internet ou dans des bibliothèques et qui sont simplement rassemblées. Des personnes de bonne volonté peuvent tomber dans la toile de cette "nébuleuse" parce qu'ils sont naïfs et n'ont pas été prévenus. Cela doit cesser.

A titre d'exemple, certaines personnalités reprises ci-dessous n'ont peut-être rien à se reprocher mais il serait légitime de leur demander pourquoi elles se sont réunies ensemble et quelle est la nature de leurs contacts ...

http://fr.scribd.com/doc/77003676/L-etrange-Monsieur-Felix-Soir-illustre










Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Déc 2012 - 21:48



Dans le dossier ATLAS, il est aussi question de Sylvain Linker, un notaire de Jumet lié à la famille Salik...

http://archives.lesoir.be/drole-de-proces-a-charleroi-l-etrange-vol-de-tableaux-c_t-19960626-Z0C902.html

Dans l'actualité récente, on a reparlé du "trio kazakh" (voir le fil de discussion sur Armand De Decker)...

http://www.marcernst.com/dwnlds/Walter_De_Bock_Tractebel.pdf

(...) Al een tijdje voor ze in Kazachstan in contact komen met de plaatselijke zaakgelastigden van Tractebel, zijn de leden van het Trio in België geïnteresseerd. Ze kopen er vastgoed op, en niet meteen de meest bescheiden optrekjes. De hoofdvogel wordt afgeschoten door Alidjan (soms ook 'Alya') Ibragimov. Op 15 april 1996 tekent een Belgisch jurist in naam van Ibragimov en zijn echtgenote in de studie van notaris Sylvain Linker in Jumet de aankoop van 'een goed' in de Waalse-Brabantse gemeente Braine l'Alleud (Eigenbrakel).

Il est quand même troublant de retrouver le même notaire ...

Quand on ignore l'histoire, on s'expose à devoir la revivre ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Ven 18 Jan 2013 - 16:01



General, Former Chairman of Joint Chiefs, Dead at 89

12 November 1988
The Associated Press
(Copyright 1988. The Associated Press. All Rights Reserved.)


WASHINGTON (AP) _ Gen. Lyman Lemnitzer, a brilliant organizer and diplomat who qualified as a parachutist at the age of 51 and rose to become chairman of the Joint Chiefs of Staff, died Saturday in Washington. He was 89.

Lemnitzer, son of a Homesdale, Pa., shoe company executive, was graduated from the U.S. Military Academy at West Point in 1920 and entered the Army's coast artillery. His last assignment was supreme commander of the North Atlantic Treaty Organization, from which he retired in 1969. In 1987, President Reagan awarded him the Medal of Freedom.

At Lemnitzer's retirement, President Nixon awarded him the Distinguished Service Medals of the Army, Navy and Air Force. He received military decorations from 15 countries.

Lemnitzer was a studious, even-tempered officer with a reputation as a "brain" whose dignity hid athletic skill that saw him pitch for the Army War College team in 1940 and win marksmanship awards for the Coast Artillery Rifle Team as a young officer.

His wife, Katherine, once said he took papers into his study every evening and commented, "I don't know whether he goes in there to work, or read or snooze."

Army Secretary John O. Marsh said, "He will be remembered as a patriot, a valiant combat leader and a wise and capable statesman. ... His passing will be mourned by not only Americans, but by the champions of democracy throughout the world."

Gen. Carl E. Vuono, Army chief of staff, said Lemnitzer's life "stands as eloquent testimony to the enduring value of a lifetime of service to country."

Lemnitzer is survived by his widow, Katherine Mead Tryon Lemnitzer, a daughter and a son. No cause of death was given in the Army's announcement of Lemnitzer's passing.

He will be buried in Arlington National Cemetery on Tuesday following a funeral mass at the Old Post Chapel of Fort Myer, near the Pentagon.

Lyman Louis Lemnitzer, attached to the War Plans Division of Army Headquarters, helped plan the allied invasion of French North Africa in November 1942 and served on the staff of Gen. Dwight Eisenhower, the commander of the invasion.

He accompanied Gen. Mark Clark on a dramatic mission by submarine to visit French officials three weeks before the invasion.

Later, he negotiated with Marshal Pietro Badoglio for the surrender of Italy in 1943, and with SS Gen. Karl Wolff in Switzerland for the surrender of German forces in northern Italy and southern Austria a few days before the final capitulation of Germany in May 1945.

For much of World War II, he was chief of staff to British Field Marshal Sir Harold Alexander, supreme commander in the Mediterranean.

Lemnitzer helped plan the beginnings of NATO in the late 1940s, and helped persuade the Senate to ratify the NATO treaty. Assigned to command the 11th Airborne Division at Fort Campbell, Ky., in 1950, he quietly took the basic airborne course to qualify as a parachutist.

He commanded the Seventh Infantry Division in the battles of Heartbreak Ridge, the Punch Bowl and Chorwon Valley in the Korean War, and was awarded the Silver Star for gallantry. After the war he served as commander of United Nations Forces in Korea before becoming Army chief of staff in 1959, chairman of the Joint Chiefs in 1960 and NATO commander in 1962.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Mar 12 Fév 2013 - 12:10


A noter : la présence de Yves Dumonceau de Bergendal à :





et, par après :




Voir aussi :





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Mar 12 Mar 2013 - 17:18


Une personne qui a dû connaître Guy Weber : le général Claude Paelinck.

Sauf erreur de ma part, il a été directeur de cabinet de François-Xavier de Donnéa.

http://www.bancpublic.be/article.php?id=5030

Sur son expérience en Afrique :

http://www.lenouvelafrique.net/article.php?id_article=496&PHPSESSID=205733253949c6d0a673b193db1c4b96

(...) J'ai donc fait l'école militaire dans le but de revenir au Congo comme militaire de la force publique. Ce que j'ai fait. Après un temps de service en Allemagne, j'ai réussi à avoir ma mutation pour le Congo. Je suis arrivé à la force publique au Katanga. Au moment où je suis arrivé, les troubles débutaient au Kassaï entre les Luas et les Balubas. Et donc mon unité a été envoyée aux Kassaï pour maintenir l'ordre et séparer les combattants. Après l'indépendance, comme j'étais au Katanga, j'y suis resté avec, ce qu'on appelait à l'époque, la gendarmerie katangaise, jusqu'au moment où cette gendarmerie a été défaite par les troupes de l'ONU. En réalité, nous, les officiers belges qui étions dans la gendarmerie katangaise, nous avons reçu l'ordre de la Belgique de quitter la gendarmerie sous peine de nous retrouver exclus de l'armée. Donc, une grande partie des cadres de cette gendarmerie sont rentrés en Belgique. D'abord parce que M. Paul Henri Spaak, ministre des affaires étrangères, le voulait et d'autre part parce que Tshombé, le président du Katanga, avait donné son accord pour que les cadres militaires retournent en Belgique. Certains d'entre nous sont tout de même restés en tant que mercenaires. Par après, dans ma carrière, j'ai eu l'occasion, en 1969, sur demande du maréchal Mobutu à l'époque, d'aller créer à Kinshasa et à Luluabourg le centre supérieur militaire dont la partie dite supérieure se trouvait à Kinshasa au camp Kokolo et la partie de formation de base était à Kananga. (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Mer 26 Juin 2013 - 9:05

Pour information (Lyman Lemnitzer)

http://fr.scribd.com/doc/150082169/Cuba-Project-1962-Northwoods


Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Mer 26 Juin 2013 - 16:35

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Mer 26 Juin 2013 - 20:06

Le message d'un ami, à propos de Spaak:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul-Henri_Spaak

Controverse

Le 19 septembre 2000, le journal Daily Telegraph de Londres, par la voix d'Ambrose Evans-Pritchard, annonce que les archives déclassifiée de l'administration américaine pour les années 1950 et 60 montrent que Paul-Henri Spaak, Robert Schuman, Jean Monnet et d'autres personnalités importantes dans les origines de la construction européenne étaient employés par les services américains. Le journaliste explique que les Américains ont camouflé leur action et ont fait transiter des fonds par le biais des fondations Rockefeller et Ford. Spaak a toujours soutenu qu'il n'avait servi que d'intermédiaire en faisant transiter les fonds vers des associations et des groupes de pression qui en avaient besoin pour soutenir l'idée européenne.

Extrait : « The leaders of the European Movement – Retinger, the visionary Robert Schuman and the former Belgian prime minister Paul-Henri Spaak – were all treated as hired hands by their American sponsors. The US role was handled as a covert operation. ACUE’s funding came from the Ford and Rockefeller foundations as well as business groups with close ties to the US government »34.

Fin de carrière

Paul-Henri Spaak se retire de la politique active. En 1966, il fait un bref « séjour » dans le conseil d'administration de la Bell Telephone Manufacturing, société belge intégrée par la société américaine I T T et qui possède neuf usines en Belgique35.

Les fonds $ du Marshall Plan ont servis aussi de base de départ de l'EU par l'intermédiaire de Monnet.

_ _

Excerpt from Commanding Heights by Daniel Yergin and Joseph Stanislaw, 1998 ed., pp. 29-32.

Monnet was a citizen of the world who could, when needed, behave like an obstinate French peasant buying or selling a cow. He was driven by drink, so to speak, to his internationalism. Born into a brandy family from Cognac, he left school at 16 to travel the world selling the liquor -- from isolated farms on the prairies of Western Canada to villages along the Nile in Egypt. It is said that he ended up, along the way, with a bigger vocabulary in English than in French. On one of his Canadian trips, having traveled from Medicine Hat to Moose Jaw, he found himself in Calgary, looking for a horse and buggy. He asked a stranger for the nearest stable. "Take my horse," the stranger replied. "When you're through just hitch it up here." That, Monnet later said, was his first introduction to the international pooling of resources. During World War I, he played a key role in organizing the Allied supply effort. He also began building up an extraordinary network of friendships on both sides of the Atlantic, which would serve him well in later years. At the Versailles conference, for instance, he met John Foster Dulles (later U.S. secretary of state). Monnet went out of his way to maintain that relationship thereafter, since, he explained, "nothing important is done in the United States without lawyers." In 1919, at age 31, he was appointed deputy secretary general of the new League of Nations. After two frustrating years, he quit, returned to the family business, fixed its troubled finances, and then gave up cognac altogether in favor of international banking. So extensive and far-flung were Monnet's connections, and so hard did he work them to such productive purpose, that he probably should also be remembered, in today's parlance, as the father of networking.

But it was an urgent matter of the heart that truly demonstrated his unique combination of wits, willpower, persistence, connections, and creativity. In 1929, Monnet fell hopelessly in love with an Italian woman, a painter named Silvia di Bondini. She was not only a devout Catholic but was also already married and had a daughter. Divorce -- with child custody -- was frustrated at every turn. Even Reno, Nevada, could not meet their needs. It took Monnet five years to find the solution. In 1934, he was traveling aboard the trans-Siberian railway on his way back from a banking mission in China. Monnet disembarked in Moscow. His beloved was there to meet him. Using his connections, Monnet had her made a Soviet citizen in a matter of days and she was immediately divorced. Wasting no time, they married right there in Moscow. Monnet quickly caught a train to Paris, where he deposited his new wife, moved on to New York -- and then back to Shanghai to resume his work reorganizing the Chinese railways. He was certainly not a man to stand still. But the marriage lasted 45 years.

During World War II, Monnet once again operated at the highest levels, serving as supply and reconstruction coordinator for the French government in exile as well as economic liaison to the United States. He organized the flow of urgently needed supplies and finance and facilitated overall economic policy among the Allies. He had easy access to Roosevelt's inner circle. (Forever after, de Gaulle suspected him of being an American agent.) He came up with the phrase that the United States should become the "arsenal of democracy," for which Roosevelt's advisers heartily thanked him. They also promptly told him never to use it again so that FDR could reserve the historic phrase for himself.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Guy WEBER   Sam 29 Juin 2013 - 17:10

Pour information, une capture d'écran du film "JFK" :





Le général Lyman Lemnitzer est à gauche.

On le voit mieux sur la photo suivante :





Le film commence par le discours de Eisenhower

http://en.wikisource.org/wiki/Military-Industrial_Complex_Speech





Un extrait : "Dans les conseils du gouvernement, nous devons prendre garde à l'acquisition d'une influence illégitime, qu'elle soit recherchée ou non, par le complexe militaro-industriel. Le risque d'un développement désastreux d'un pouvoir usurpé existe et persistera."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guy WEBER   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Guy WEBER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» QUATRE ÉVANGILES EN UN SEUL, par le Chanoine Alfred Weber
» Weber, qu'est-ce que la neutralité axiologique ?
» Sur la réception de l'oeuvre de Max Weber
» Weber, la guerre des dieux
» Le Progrès - Bron - Romain WEBER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: