les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ..., Buslik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7264
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: ..., Buslik   Sam 4 Fév 2012 - 15:53

qqun a lu que Buslik avait un autre adresse , genre , lasne ou Braine ?


j'aimerais savoir ou se trouvait le magasin Tandy à Braine l'alleud.?

Suivant ponssaers&dupont:
Citation :

La puissance de la bombe avait été considérablement augmentée et s’il reconnut encore avoir acheté dans un magasin ‘Tandy’ à Braine-le-Comte les batteries nécessaires à la mise à feu à distance de l’engin, Jean-François Buslik ajouta qu’il avait tout fourni à quelqu’un qui lui avait dit qu’il souhaitait ne faire sauter qu’une porte de garage.


mais je pense d'avoir lu que c'était à Braine l'alleud:


Minus :
Citation :
Buslik est resté à l'époque 3 mois en prions car il avait acheté des piles dans un magasin "tandy" près de chez lui et que ces piles ont été retrouvées dans le package de la bombe


Van damme guido :


Citation :
...Buslik (le cinquième accusé, en fuite) aurait assuré le mécanisme électromécanique de l'engin, pour le compte d'un certain Jean De Knop, boulevard Anspach, 133, dont le nom se retrouve sur un registre d'achat «Tandy» à Braine-l'Alleud. Surprenant ce qu'on peut ficeler avec un indice précis. ......

- Jean De Knop? Il n'était pas aux registres de la population et l'adresse du Boulevard Anspach devait être fausse, dit le gendarme Charles Van den Bossch (audience du mercredi 16 novembre à 12 h 20).

- Jean De Knop? M'en souviens pas. Peut-être un collaborateur de Bruno Farcy, trafiquant de drogue? dit le gendarme Eric Van Reybroeck (audience du 16 novembre à 11 h.)

- Selon Vienne, Farcy aurait commis l'attentat contre Vernaillen, dit le commandant de gendarmerie Paul Calluy (audience du 17 novembre à 15 h 15).

- Jean De Knop, habitant dans un établissement de Farcy? Je voudrais bien savoir d'où vient cela, dit l'adjudant Goffinon (audience du 18 novembre à 14 h 30)

- Jean De Knop? probablement un faux nom «puisque l'adresse n'était pas bonne» dit le gendarme Nicolas (audience du 22 novembre à 11 h 30)

- Jean De Knop, dont l'enquête a révélé qu'il n'existait pas, dit l'adjudant de gendarmerie wavrien Tinant (audience 22 novembre à 13 h 40)


Humo :3410/3

Citation :
Le 23/10/81 Jean-F. Buslik (agent américain du Drugs Enforcement Agency, opérant et résidant en Belgique) ami de Bouhouche a acheté dans un magasin Tandy à Bruxelles des objets pour fabriquer le mécanisme d'allumage.
Son téléphone est mis sous surveillance.


comme toujours , on trouve au moins trois versions et la plus correcte version c'est Be. !

mais il dit rien non plus de sa domicile à ce moment là.

mais naturelement à ce moment là , il n'avait pas encore la possibilité de dire ses premières verités.


Qui a encore un guide d'achat de tandy ? d'époque .
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Dim 5 Fév 2012 - 3:59

@K
A l'époque, Buslik habitait au dessus du stock américain de son père quasi à la place St-Josse. Il y avait effectivement un magasin Tandy dans une rue parrallèle. Mais il n'a pas acheté toutes les composants dans le même magasin. Il est allé dans d'autres Tandy. Logique !
Jean De Knop n'a jamais existé et a bien évidemment été inventé de toute pièce par Buslik pour couvrir MB.
Buslik n'a jamais été un agent de la DEA ou même un officiel américain.
Buslik n'a jamais déclaré qu'il voulait faire sauter une porte de garage. Si non, c'était reconnaître qu'il était au courant de la bombe ! Il a déclaré qu'un certain Jean De Knop lui avait commandé un système électronique d'ouverture de porte de garage.
Que de conneries encore et toujours dans ces articles de "journaleux" !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
K



Nombre de messages : 7264
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Dim 5 Fév 2012 - 10:13

Merci pour votre reponse;

il reste encore a trouver pourqoui qqun declare que son bateau -voilier superbement equipé d'appareilles de transmission se trouvait ds le port de plaisance de nieuport a coté de celles des officiers de la marine et d'autres militaires de la SDRA.

il se peut qu'il était simplement aussi radio amateur .


les journalistes sont incaple de verifier leurs papiers;
Des années apres les faits il sortent des histoires ala va vite de leurs crayons
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Dim 5 Fév 2012 - 12:29

@K,
Son voilier est équipé d'appareils de transmissions. Rien que de très normal. Le "superbement" est encore un mot placé malicieusement par un "journaleux".
Il est dans un port belge. Oui, en effet. Je ne le vois pas place St-Josse !
Il y a plusieurs bateaux dans le port et il peut être à côté de n'importe lequel. Ce n'est pas lui qui choisit la place.
Le reste, c'est du journalisme. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Dim 5 Fév 2012 - 21:04

K a écrit:


il reste encore a trouver pourqoui qqun declare que son bateau -voilier superbement equipé d'appareilles de transmission se trouvait ds le port de plaisance de nieuport a coté de celles des officiers de la marine et d'autres militaires de la SDRA.

L'occupation d'un emplacement pour bateau est une charge financière qu'on essaie d'alléger dans la mesure du possible.
Il existe un Cercle Nautique de la Force Aérienne qui à l'époque était réservé aux militaires http://www.wsklum.be/bienvenu.htm et était nettement moins onéreux.
Par l'une ou l'autre astuce des civils pouvaient y être admis; j'y avais mon voilier sans être militaire et j'imagine que Buslik qui était probablement féru d'aviation avait ses entrées à la Force Aérienne belge ce qui lui a permis d'obtenir un emplacement pour son voilier et de ce fait de côtoyer des militaires du même club.
Même à cette époque une radio de bord n'était pas une rareté pour un bateau.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7264
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Lun 6 Fév 2012 - 12:52

exellent tuyau

enfin on va savoir qui était le colonel D....... de l'aviation....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7264
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Lun 6 Fév 2012 - 13:02

on avait déjà

Citation :
HERVE



Nombre de messages: 1253
Date d'inscription: 08/12/2009

Sujet: Re: Buslik Jean-François Sam 17 Sep 2011 - 14:42

--------------------------------------------------------------------------------


Il avait d'ailleurs déjà un bateau en Belgique ... si j'en crois l'article suivant (qui ne vient pas de mon journal préféré mais ... )

http://www.pereubu.be/wp-content/UBU_PDFs/UBU_938-web.pdf

n° 938- 20e année 2 juillet 2009

Exit Taras Bulba

Le 24 juin dernier paraissait l'avis nécrologique du décès de Jacques
De Vlieghere dans Le Swar [conformément à ses convictions philosophiques].
Entre frères, on se comprend.

Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose : il s'agit en réalité de
l'ex n° 2 de la Sûreté de l'État, mieux connu sous son nom de code Taras
Bulba, merveilleusement incarné par Yul Bryner dans le film de Thomson.

Propulsé en 1979 par André Cools avec le soutien de VDB comme adjoint
de Raes [surnommé le Roi Albert] à la tête de nos services secrets,
ce lieutenant-colonel de la Force aérienne forma un tandem CVP-PS
qui se contrôlait mutuellement.

Intelligent, habile, rusé, il ne se partira jamais du fameux aveu fait
par son chef devant la commission d'enquête : "notre métier est de mentir".

Nous ne doutons pas un seul instant que pour sa crémation, l'ensemble
de ses compagnons se seront retrouvés, cachés chacun derrière
une colonne : "Le Roi Albert" [Albert Raes], "Le canard" [Christian
Smets], "Totor" [Victor Massart], "Le lapin" [Joseph Kausse], "Le chien"
[Estievenart], "Viandox"et "Musaraigne", à ne pas confondre avec son
homonyme du WNP [qui était le n°3 de la milice, grand organisateur des
"solstices" et de son vrai nom Xavier Sandron].

Ce qui est nettement moins connu du grand public, c'est que Taras
Bulba aimait naviguer : il possédait un bateau à Nieuwpoort amarré au
Yachting Club, juste à côté de celui de ... Jean-François Buslik, grand
ami de Bouhouche et Beyer, maître ès électronique et grand artificier
en chef, surnommé le roi de la "bombeke".

Ce zèbre de Buslik, Américain de naissance, a été inquiété comme
complice dans l'attentat contre la Peugeot 404 d'un officier de la BSR
en octobre 1981 et pour l'assassinat du convoyeur Francis Swartz, lequel
travaillait comme couverture à la Sabena comme personnel de sécurité,
alors qu'il était en réalité un agent de la Sûreté publique.

Sans l'entregent de Me Dumont, Buslik aurait moisi plus de 10 ans
dans nos geôles. Le fait que Buslik était agent de la DEA [une division
de la CIA] a bien sûr aussi aidé : les loups ne se mangent pas entre eux.

Quant au malheureux Swartz, on sait ce qu'il en est advenu : son corps
a été coulé dans du béton dans la région de Chaumont-Gistoux par
ces fous furieux.

Il n'empêche : avoir le n° 2 de la Sûreté qui a son bateau à côté d'un des
suspects dans le dossier Tueries, cela jette un fameux trouble !

Surtout que la bateau de Buslik était équipé de matériel électronique
dernier cri appartenant à la société SAMFA Ltd : le responsable du service
Afrique de la Sûreté, Charles Tellier [surnommé "Monsieur Charles"],
qui a eu l'occasion de fouiller le bateau pourra en témoigner...

Ajoutons encore que ce Yacht Club à l'époque avait comme voisin la
base nautique de réserve de l'armée belge où végétaient nos dragueurs
de mine, cela en fait un peu beaucoup en matière de curieuses
coïncidences... et que le Yachting Club de l'armée se trouvait aussi à
Nieuwpoort.

Il faut dire enfin que ce que détestaient le plus "les Morpions" [c'est
le nom donné par le Service de documentation, de renseignements et
d'action de l'armée, le SDRA, aux hommes de la Sûreté], c'est d'être
filochés par un autre service. Ainsi quand "les vieilles bottines" [le
SDRA] les tenaient à l'oeil, ils devenaient dingues.

Un petit jeu auquel s'adonnaient avec un plaisir non contenu les
agents du SDRA était de dire à un contrôleur de train qu'il y avait un
drôle de type sans ses papiers dans un compartiment voisin.
Le type en question n'était autre qu'Albert Raes, qui tout penaud, devait
décliner son identité, furibard de ne pas avoir été reconnu.

Imaginez un seul instant qu'une telle scène se passe avec le chef de
la CIA...





donc si cet histoire UBU-esque est confirmé

on a voilier taras bulba à coté de BUSLIK ds le club de voiliers de la force aerienne


et on avait aussi


Taras bulba , copain de colonel DUBOIS de l'armée de l'air ,aimait enmerder de bonvois.


pe de bonvois. avait son pedalo à coté de bateau de Taras et Dubois?
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: ..., Buslik   Lun 6 Fév 2012 - 20:50

Citation :
Jean-François Buslik, grand
ami de Bouhouche et Beyer, maître ès électronique et grand artificier
en chef, surnommé le roi de la "bombeke".

Ce qui me laisse toujours un point d'interrogation concernant l'attentat de la rue des Tanneurs http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1421-armurerie-des-tanneurs?highlight=tanneurs, plusieurs liens sont possibles, mais ce ne sont que des présomptions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ..., Buslik   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
..., Buslik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: