les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 21 perquisitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
larquin



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Lun 5 Mar 2012 - 20:01

"Conseiller " de l enquête ...... pourriez vous developper ??
vous bossiez pour le GRU , à l époque , monsieur Beijer ??
Revenir en haut Aller en bas
Shadow



Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Lun 5 Mar 2012 - 21:04

RB a écrit:
michel a écrit:
A l'attention de Robert Beijer.

michel a écrit:
Pour recentrer le débat : est-il exact Robert Beijer que vous avez été entendu par la cbw?

Et une autre : Bouhouche fut-il membre du WNP?

1) Oui, en décembre, à la cellule et pendant environ 4 heures et j'ajouterais: "à titre de témoin, voir de conseiller".
Je ne suis pas autorisé à en dire plus.

2) Bouhouche n'a pas fait partie du WNP et n'a jamais été reconnu comme tel. Mais il connaissait certains d'entre-eux.
Ajoutons pour être claire: "Ce n'est pas parce que vous être ami avec un joueur de foot que vous faites partie de son équipe !"

Bonsoir Robert,

Navré de vous contredire, Bouhouche a fait au moins une action avec et pour le WNP.
Soyons clairs "ce n'est pas parce qu'Hitler avait un berger allemand et que l'on a un berger allemand, que l'on est nazi". Donc, ce n'est pas parce que l'on participe à une action du WNP que l'on en fait complétement partie. Ce qui est vrai dans un sens l'est dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 10:17

Shadow a écrit:
Bonsoir Robert,

Navré de vous contredire, Bouhouche a fait au moins une action avec et pour le WNP.
Soyons clairs "ce n'est pas parce qu'Hitler avait un berger allemand et que l'on a un berger allemand, que l'on est nazi". Donc, ce n'est pas parce que l'on participe à une action du WNP que l'on en fait complétement partie. Ce qui est vrai dans un sens l'est dans l'autre.
J'accepte volontiers votre contradiction et j'ai toujours dit que Bouhouche cloisonnait ses relations. Donc aujourd'hui, je ne serais pas étonné d'apprendre ceci ou cela le concernant et que j'ignorais à l'époque.
Ma précédente réponse est basée sur ce que je sais de lui et ce que j'ai appris dans le dossier.
Mais si vous avez lu mon livre ou d'autres postes sur ce forum, vous savez aussi que je l'ai soupçonné au minimum de relation avec le WNP ou des amis du WNP. (Notamment, quand il m'a proposé d'organiser la sécurité et le renseignement d'une organisation prônant le renouveau de l'Occident). A ce moment-là, on ne parlait pas encore trop du WNP dans les médias mais après la lecture du livre de R. Haquin, j'ai bien sûr pensé de suite au WNP et j'ai regretté d'avoir refusé cette offre. Pour être honnête, mes supérieurs ne m'ont pas autorisé à accepter cette offre. Pour quelle raison? Il faut le leur demander. Je n'ai jamais été qu'un pion ou un peu plus sur l'échiquier.
Au fait, pouvez-vous nous en dire plus sur cette "action" à laquelle vous faites allusion ?
Est-ce la transmission des trois fameux dossiers que j'ai sortis de la section info de la BSR à sa demande?
Car si c'est le cas, ce n'établit pas spécialement qu'il était du WNP. Il a simplement transmis ces dossiers à A.W. si ma mémoire me sert bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 10:22

larquin a écrit:
"Conseiller " de l enquête ...... pourriez vous developper ??
vous bossiez pour le GRU , à l époque , monsieur Beijer ??

Comme vous avez pu le lire: "Je ne suis pas autorisé à en dire plus".

Pour la deuxième partie, c'était en effet très amusant.
Moi, ex-GRU avec M. Fievet, qualifié par Guy Bouten d'agent de la CIA.
Une sorte de rencontre au sommet en quelque sorte !
On en a bien rigolé !
Pour le contenu de nos conversations, "no comment" !
Si vous voulez en savoir plus, adressez-vous à la CBW. Sorry
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
pierre



Nombre de messages : 599
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 10:44

le silence est il justifié ?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
aurore



Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 10:44

RB a écrit:
Comme vous avez pu le lire: "Je ne suis pas autorisé à en dire plus".
Pourquoi? Vous n'êtes tenu par aucun secret d'instruction. Et j'ai du mal à croire que vous êtes payé pour vos services de "conseiller".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 10:54

..


Dernière édition par TEM le Mar 16 Oct 2012 - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 13:29

aurore a écrit:
RB a écrit:
Comme vous avez pu le lire: "Je ne suis pas autorisé à en dire plus".
Pourquoi? Vous n'êtes tenu par aucun secret d'instruction. Et j'ai du mal à croire que vous êtes payé pour vos services de "conseiller".
J'ai toujours respecté la parole donnée.
Cela doit vous paraître puéril car vous ne comprenez sans doute pas ce genre d'attitude !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 13:47

..


Dernière édition par TEM le Mar 16 Oct 2012 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 16:24

RB a écrit:
J'ai toujours respecté la parole donnée.
Pas de probleme, si on vous confie quelque chose off the record. Mais est-ce que c'était le cas? Surtout si on commence a s'interesser à l'extrême droite. Les enquêteurs ne vont pas accepter, pour une seconde, votre histoire de GRU. A moins que vous ne fournissiez des preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 19:00

Pour revenir à Bouhouche, il avait le statut de AX au WNP. Il n'était pas membre mais un "auxilliaire". Comme Calmette et bien d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Machin

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 20:15

Petite question à Bob !

Tu as toujours des contacts avec Christian ?

Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 707
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 20:49

Sauf le respect que je dois à la personne de RB - comme à tout être humain vivant en démocratie - pourquoi ramène-t-on toujours tout aux Pieds Nickelés ?

Après tout, ils ne sont plus le centre du monde judiciaire comme il y a 20 ans, et de l'aveu (Dieu que ce mot est drôle) même de RB: "les TBW ? je n'y étais pas !"... Il me semble que tout est dit au sujet de RB, non ? Il dit ce qu'il peut (ou veut bien) dire, et nous devrons apparemment nous en contenter, mais au-delà de ça, il me semble un peu stérile de rester bloqués sur la case Beijer-Bouhouche-Amory.

Oui, les "survivants" ont été auditionnés une nouvelle fois par la CBW, comme Christian Smets, de la SE,mais il y en a eu d'autres, et des objets et documents ont apparemment été saisis. Que sait-on de tout cela finalement ?

Comme disait Shakespeare, "much ado about nothing"...

Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Machin

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 20:55

Il se fait simplement que certains ont bossé avec d'autres et que ma question était simplement sans malice !!!
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 707
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 21:16

Machin a écrit:
Il se fait simplement que certains ont bossé avec d'autres et que ma question était simplement sans malice !!!

Je n'en doute pas. Ma remarque était plus générale, quant à l'utilité de ce fil...
Revenir en haut Aller en bas
Machin

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 6 Mar 2012 - 21:58

No blem...
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mer 7 Mar 2012 - 22:08

RB a écrit:
michel a écrit:
A l'attention de Robert Beijer.

michel a écrit:
Pour recentrer le débat : est-il exact Robert Beijer que vous avez été entendu par la cbw?

1) Oui, en décembre, à la cellule et pendant environ 4 heures et j'ajouterais: "à titre de témoin, voir de conseiller".

RB vous avez toujours prétendu pouvoir aider la CBW à nettoyer le dossiers sur les TWB en précisant les délits qui n'ont pas été faits par les TWB. Je remarque sur le nouveau site de la CBW que le vol de la Golf à Erps-Kwerps en 1985 n'est plus repris dans la liste des faits attribués aux TBW, de même que la trouvaille de la Golf incendiée dans le Bois de la Houssière.
Est-ce suite à vos conseils?
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mer 7 Mar 2012 - 22:34

Michel et Trish, pourriez-vous nous dire si lors de la réunion du 5 mars avec les victimes et lors de la conférence de presse, la CWB a donné plus d'explications sur les 21 perquisitions? Bizarre qu'on parle de la nouvelle équipe, de la prescription, du nouveau site et de l'empreinte DNA, qu'on casse le rapport de Zucker mais qu’apparemment on ne dit rien sur les perquisitions. Ce n'est plus important?
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Jeu 8 Mar 2012 - 7:13

Merovingien a écrit:
....
RB vous avez toujours prétendu pouvoir aider la CBW à nettoyer le dossiers sur les TWB en précisant les délits qui n'ont pas été faits par les TWB. Je remarque sur le nouveau site de la CBW que le vol de la Golf à Erps-Kwerps en 1985 n'est plus repris dans la liste des faits attribués aux TBW, de même que la trouvaille de la Golf incendiée dans le Bois de la Houssière.
Est-ce suite à vos conseils?
Absolument non. Je ne connais pas ces affaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Jeu 8 Mar 2012 - 7:27

il y en a d'autres affaires qu'on a oubliées et aussi des photos robot disparues par hasard

je pense que ces gens sont connus et mort et donc la poursuite c'est éteinte légalement par la loi


dans 5 ans il ne reste qu'un photo donc !
Revenir en haut Aller en bas
ludoke

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 67
Localisation : Vlaams Brabant
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: photo robot   Ven 9 Mar 2012 - 9:23

K a écrit:
il y en a d'autres affaires qu'on a oubliées et aussi des photos robot disparues par hasard

je pense que ces gens sont connus et mort et donc la poursuite c'est éteinte légalement par la loi


dans 5 ans il ne reste qu'un photo donc !

photo moustache
=tres semblable a un individu de Tongres, dont la garage etait perquisitioné dans un manoevre "militaire" : "on" a ammené un VW blindé, pneus pleines caouchouc, lunettes sans glas etc....sans informer la police de Tongres.
(Son ami est disparu deja 20 ans...)
La garage se situait 100 m de l'hotel chemin de fer, ou s'éclatait l'affaire Francois.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Ven 9 Mar 2012 - 16:13

Petite info provenant d'une source sûre (mais que les magistrats se rassurent, elle ne provient pas d'une source proche de l'enquête Smile ) le frère et le père de Eric Lammers furent visés par les perquisitions.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 707
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Ven 9 Mar 2012 - 16:57

On a ratissé large, mais l'a-t-on fait aussi sur des pistes plus fraîches ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Ven 9 Mar 2012 - 18:59

pe ils veulent s'informer avec quelle voiture ils sont partis au fort de DAVE

une rouge ou une noire ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 21 perquisitions   Mar 13 Mar 2012 - 7:39

dans Masset pag 109 on peut lire:


Citation :
Section B. Les contacts informels entre le procureur du Roi de Nivelles et
l'administrateur général de la Sûreté de l'Etat


Lors de son audition, le procureur du Roi de Nivelles J. Deprêtre, a révélé "J' ai rencontré
à de nombreuses reprises et quasi secrètement, M. Raes, administrateur général de la
Sûreté de l'Etat. Si vous l'entendez, il vous le confirmera. Je connais bien depuis
longtemps M. Raes, qui est un ancien magistrat du parquet de Bruges et que j' ai toujours
considéré comme quelqu'un d'une stricte honnêteté. L'arrestation des CCC est en
grande partie l'oeuvre de ses services. Lors d'une de nos rencontres, je lui ai dit: on
parle de I' extrême droite, c' est possible, mais est-ce-que vous avez dans vos services des
... Il m'a toujours dit -je résume - : l'extrême droite en Belgique, c'est 50 zozos plus
folkloriques que dangereux. En tout cas, M. Raes n'ajamais pu m'apporter un élément
précis sur l'extrême droite. Si quelqu'un en Belgique devait savoir ce qu'était l'extrême
droite, c' était bien lui et ses services. Question: Vous avez fait rapport de vos entretiens
aujuge d'instruction ? Réponse: J'avais dit à M. Schlicker: sije rencontre demain M.
Raes et qu'il m'apprend quelque chose d'intéressant, je rédigerai un procès verbal que
je vous transmettrai.
Question : Dans ce cas-là, est-ce normal que vous ne le fassie: pas entendre par le
juge d'instruction, par exemple au sujet des pistes? Vous rencontre: M. Raes à titre
privé en tant que procureur du Roi mêlé à I' enquête et vous n' éprouve: pas le besoin de
demander au juge d' instruction d' entendre M. Raes officiellement, ne serait-ce que pour
les confirmer? - Réponse : Non - Question : Donc vous excluez la piste de I' extrême
droite ? - Réponse: Non, je ne l'ai pas exclue, mais dès l'instant oü M. Raes me dit qu'il
n'ya rien ( ... ). (Audition 5 février 1997 pp. 51-52) ; Le débat s'est engagé : "Question
du député Deleuze: Vous avez donc jugé ces rencontres suffisamment importantes et
significatives pour les renouveler à plusieurs reprises dans l' espace de deux ans au
moment oü le patron de l'enquête sur le dossier Latinus, mais aussi sur le dossier des
tueries du Brabant menait une enquête concernant les connexions éventuelles que vous
contestez avec la Sûreté de l'Etat et l'Extrême Droite - Réponse : Oui - Question : Mais
pourtant aucun document n' existe sur ces rencontres répétées - Réponse : Non, je n' ai
pas établi de procès verba!. Pour moi il n'y avait pas de raison impérative de le faire.
Si vous voule: les qualifier de secrètes, cela ne me dérange pas, mais j'ai estimé en
conscience, et dans la recherche de la vërité, qu'il était justifié de rencontrer M. Raes.
C' est resté relativement confidentiel, pour ne pas dire secret, mais j' ai toujours dit à M.
le juge Schlicker que j' avais rencontré M. Raes qui m' avait dit que. Et j' ai toujours tenu
M. Van Honste au courant. (Audition 5 février 1997, 2ème partie, p. 4).
Les gendarmes Bihay et Balfroid précisent : "M. Deprêtre ne supportait pas que no us
interrogions les gens de la Sûreté de l'Etat. En voici un exemple. A un moment donné
M. Massart, qui s'occupait de la section espionnage de la Sûreté de l'Etat et qui nous
avait déjà donné plusieurs renseignements, nous dit qu'il était d'accord de remettre à
M. Schlicker certains documents qui se trouvent à l'étranger afin de l'éclairer sur les
affaires du Brabant wallon. Nous étions avec M. Massart dans le bureau de M. Schlicker
au moment ou il était prêt à communiquer ces informations. Sans prévenir M. Deprêtre
entra furieux dans le bureau de M. Schlicker et lui demanda comment il se faisait qu'il
interrogeait des gens de la Sûreté de l'Etat. M. Schlicker lui a répondu que cela faisait

109



partie de l'enquête. M. Massart reprit ses documents et partit. C'était fini ( ... ). Je
présume que M. Deprêtre avait reçu des ordres, certainement de la Sûreté de l'Etat. Je
ne peux interpréter cela autrement." (Audition du 21 février 1997, pp. 32-33).


Le substitut Van Lierde précise quant à lui: "il me paraît tout-à-fait normal que le
procureur du Roi ait des contacts avec la Sûreté de l'Etat. Mais dans le contexte du
dossier Mendez, oü ce service de l'Etat a été mis en cause par certains prévenus qui ont
dit avoir agi pour compte de ce service, j' estimais ne pas devoir intervenir." (Audition
du 21 mars 1997 pp. 53-54).
L'enquêteur Van den Berghe, membre de la cellule Delta et ensuite de la cellule
Brabant wallon, précise, à propos de réunions entre 1987 et 1990 qu'avait été admise la
nécessité de rencontrer M. Raes : Question du député Deleuze: "Est-ce que à ce
moment-là vous étie; au courant ou a-t-il été dit alors que M. Raes avait rencontré le
procureur du Roi de Nivelles huit à 10 fois ? - Réponse : "Je l'ai appris au cours d'une
des séances de cette commis sion, mais je ne le savais pas" - Question : Donc, au cours
de cette réunion de coordination oû vous avez conclu : "ilfaudrait qu'on rencontre M.
Raes", vous n' étie: pas au courant, ni les gens de Charleroi, ni les gens de Termonde,
que le procureur du Roi de Nivelles, dans le cadre de l' enquête, version Nivelles, avait
rencontré l' administrateur général ? Réponse: "Jl n'en a pas été question. Personnel-
lement, je n'étais pas au courant. Peut-être que d'autres étaient au courant. Jl n'a pas
été dit que M. Raes était en contact avec le procureur. Je ne le savais pas. Je n'en savais
rien, jusqu'à ce que l'on déclare devant cette commission que M. Raes était en contact
avec le procureur." (Audition du 13 mai 1997, pp. 59 à 61) .. (Audition du 13 mai 1997
pp. 59 à 61).
Entendu sur ses relations avec le procureur du Roi Deprêtre, M. Raes, administrateur
général de la Sûreté, déclare: "Les contacts personnels que j' ai eu l'honneur d' avoir avec
M. le procureur du Roi de Nivelles étaient d'une même nature et d'une même intensité
et ils portaient sur les mêmes sujets que les nombreux contacts personnels - plusieurs
centaines -que j'ai eus avec la plupart, pas tous, des procureurs du Roi du Royaume -
qui sont au nombre de 27, me semble-t-il -ou. le cas échéant, avec les procureurs
généraux. Jl est, à mon sens, totalement indiqué qu'unfonctionnaire du ministère de la
Justice soit sans difficultés à la disposition des autorités judiciaires qui oeuvrent aussi
dans le cadre de la Justice. Cela s' est fait tant de manière informelle que de manière
formelle. J' ai lu qu'une remarque aurait été formulée àpropos du fait que mes entretiens
avec le procureur du Roi Deprêtre n'ont pas fait l'objet d'un procès-verbal. Je ne me
souviens pas qu'une loi, un arrêté ministériel ou une directive gouvernementale impose,
à mon interlocuteur ou à moi, de dresser un procès-verbal d' une conversation informelle
( ... ) Acette époque, nous avions l'habitude de transmettre, dans un premier temps une
fois par mois et ensuite tous les deux mois, aux autorités judiciaires, soit à l' ensemble
des procureurs généraux et des procureurs du Roi du Royaume, une brochure contenant
les constatations du service, notamment sur les mouvements d'extrême droite et dex-
trême gauche. Ces brochures ont également été fournies à l' état-major de la gendarme-
rie, au ministère de la Défense nationale et au ministère de l'Intérieur. Ceux qui
prenaient connaissance du contenu de ces brochures devaient être conscients que
l' extrême droite présentait un visage nuancé, dont nous ne pouvions évidemment
apprendre que ce qu'il était possible d'apprendre. Nous ne pouvons pas examiner l'àme
110

de chaque citoyen pour savoir dans quelle mes ure il appartiendrait à I' extrême droite
ou à la droit ultra. C'est impossible." (Audition du 7 juillet 1997, pp. 33 à 35)


on se demande si les membres des commissions 2 ont demandé à Massart quels documents étaient à l'étranger ?

on peut se demander si les membres de la commission , tous membres de l'ordre des advocats ,s'ils ont eu des ordres de ne pas pousser trop loin ....

on peut se demander si les enqueteurs après la commission ont eu la possibilité et le mandat de controler tout les pistes possibles qui ont été mis en avant dans cette commission


on peut se demander si les enqueteurs et le JI MICHEL ont connaissance de cette paragraphe
(sur les documents à l'étranger ...)

On peut se demander si quelqu'un ici a le bouqin "les des sont pipées " de Massart

on peut se demander si il y a un journaliste ,historien , prof d'universitaire qui a lu les dossiers des commmissions .

on peut se demander si c'est la peine de continuer si clairement aucun mandaté a osé mettre en lumière les blocages de toutes sortes.

On est en Sicile ici ?

Non c'est pire car en Italie on a su mettre de la lumière dans differentes affaires. et même ds la maffia ils ont trouvés des repentis


Je commence à comprendre pourqoui tous ces politiciens se retirent pour aller vivre en Toscane, terre de soleil et des hommes libres!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 21 perquisitions   

Revenir en haut Aller en bas
 
21 perquisitions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Articles de presse-
Sauter vers: