les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 schéma de Michel Libert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: schéma de Michel Libert   Sam 25 Fév 2012 - 20:33

Je reposte ici le document posté par Dim qui est un document écrit par Michel Libert (WNP). Si les enquêteurs enquêtent dans cette direction, cela promet d'être chaud :


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 25 Fév 2012 - 21:17

J'avais encerclé les noms en rouge qui mènent vers la WACL, just en guise d'explication. Mais sinon vous avez raison michel, c'est une piste qui mène directement dans les milieux politiques.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 25 Fév 2012 - 21:56



Au risque de me répéter, il est intéressant de regarder la fin de la première vidéo suivante et le début de la seconde. Michel Libert y présente son schéma.


http://www.dailymotion.com/video/xgvjqn_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-4-6_news#rel-page-under-3

http://www.dailymotion.com/video/xgvj6n_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-3-6_news#rel-page-under-4
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 25 Fév 2012 - 23:28

Dans la vidéo

http://www.dailymotion.com/video/xgvj6n_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-3-6_news#rel-page-under-4

Débat sur le réseau Gladio / Brabant Wallon 3/6

Marcel Libert déclare (à partir de la minute 16 ...)

" On était à la solde sans le savoir de gens en politique et en finances, installés au plus haut degré, qui demandaient par souci soit électoral soit financier soit économique ou d'influences tout-à-fait privées d'utiliser des réseaux organisés dans un combat qui pouvait être réorienté à des fins privées. "


A titre d'information, voir l'enquête parlementaire suivante :

http://www.senate.be/lexdocs/S0611/S06110269.pdf


A noter, au début de

http://www.dailymotion.com/video/xgvjqn_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-4-6_news#rel-page-under-3

... Vanden Boeynants, Benoît de Bonvoisin ...

Michel Libert précise (minute 4' 35") que WNP n'était pas le seul : il cite Minerve, Scorpion, Mouvement 80, Alliance ...

Cela ne me dit rien mais j'espère que ces entités sont connues de la justice ...

De même, plusieurs noms de ce schéma sont connus (et le lien vers la secte Moon me fait penser à Alexander Haig et Douglas MacArthur II ... ainsi qu'au WACL) mais il y en a d'autres qui me sont inconnus (rabbin Samuel G...).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 7:52


Pour information ...

PV: 100418 du 22/02/1988
Verbalisants: Goffinon Guy, Vega y Laruelo BSR-Wavre cellule Mendez
Objet: Audition de LIBERT Michel

(…)

Q : Connaissez-vous les nommés BOUHOUCHE Madani et BEIJER Robert, faisaient-ils partie du W.N.P. ? Vous me soumettez les photographies de ces personnes.

R : Je connais effectivement le nommé BOUHOUCHE Madani, il m’a été présenté par le nommé WEYKAMP Alain. Je ne pourrais plus vous préciser l’époque. Il m’a été présenté comme une personne pouvant fournir occasionnellement des renseignements et de ce fait, il a été considéré comme membre auxiliaire du W.N.P. Il a sûrement reçu une carte du W.N.P. avec la mention « AX » (ndr= auxiliaire). Je ne sais pas être affirmatif à ce sujet. Vous me demandez si on m’a précisé à l’époque la profession de BOUHOUCHE. J’ai su qu’il appartenait à un service officiel mais je ne saurais pas vous dire si on m’a directement précisé qu’il était gendarme. Je tiens à vous préciser que je procédais à de rares occasions à une interview d’un future membre. Si ce fut le cas pour BOUHOUCHE, c’est parce qu’il m’a été présenté par WEYKAMP du fait qu’il existait un climat de connaissance entre cette personne et moi-même. WEYKAMP était l’ami de BARBIER qu’il avait connu au Front de la Jeunesse. Vous me demandez si j’ai revu par la suite BOUHOUCHE. Je l’ai revu une fois lorsque je suis sorti de prison. J’avais appris qu’il était devenu détective privé et qu’il était susceptible de me fournir des renseignements sur la profession du but, de point de vue de sa légalité. Je ne tenais pas à rester à charge de l’état, je comptais donc devenir indépendant et de créer une société de multiservices.

Vous me demandez si BOUHOUCHE m’a spontanément donné ou demandé des informations. Je vous répondrai que, d’après ce que je me souviens, il ne m’a demandé aucun renseignement. Il est fort probable qu’il ait fourni spontanément des renseignements, mais je ne saurais pas vous dire si cela a été fait par mon intermédiaire ou par « la chaîne de parrainage ».

(…)

Q : En dehors des boîtes aux lettres, est-il arrivé de louer des appartements ou des boxes ?

R : Effectivement, des appartements et des boxes ont été loués mais ils étaient destinés à recevoir les archives du Mouvement. Je précise que les frais de location étaient supportés par le bureau BURAFEX (Bureau des Affaires Extérieures).

Q : Connaissez-vous la nommée Nicole SCHOLLAERTS qui a procédé à l’intervieuw de SAUCEZ frédéric lorsqu’il a voulu être incorporé au WNP ?

R : Durant les années 1980 – 1981, Nicole SCHOLLAERTS procédait aux intervieuws de futures membres du WNP, brillant par leurs capacités. J’ai également tenu ce rôle par la suite, de temps à autres, pour les chaînes de parrainage qui m’étaient attribuées. Nicole SCHOLLAERTS était membre du WNP avec le grade de Colonel. Elle était domiciliée à l’époque rue des Eperviers ou Résidence des Eperviers à Auderghem (dans le quartier de l’église St-Julien). Vous me demandez de préciser qu’il s’agissait bien du domicile de l’intéressée, ou s’il s’agissait d’un appartement loué par le WNP. Il est possible que ce soit l’un ou l’autre. Je ne pourrais vous répondre avec certitude à ce sujet.

Q : Avez-vous connaissance que Nicole SCHOLLAERT était un agent de la S.E. ou en faisait partie.

R : Tout ce que je peux vous préciser, c’est qu’elle étaait un agent d’un sevice officiel, visiblement de style actif vu le rôle qu’elle jouait, mais j’ignore le statut exact qu’lle avait.

Elle n’était piur moi qu’un supérieur hiérachique au sein du WNP. A un moment donné, je n’était plus tenu à avoir des contacts avec cette personne et de ce fait, je ne l’ai plus rencontrée. Je sais que du courrier arrivait encore régulièrement au domicile de cette personne. Peu avant mon arrestation, LATINUS m’a fait savoir que pour les cas spécifiques, je devais m’adresser à une nommée Simone DOLIMON (phonétique) domiciliée à Wavre ou OTTIGNIES qui, d’après LATINUS, travaillait également pour la S.E.

Q : Etiez-vous vous-même en contact avec des membres de la S.E. ?

R : Qui, d’abord avec Christian SMETS, ensuite avec Bernard ESTIEVENART, puis avec Joseph KAUSSE et puis, sur ordre de Bernard MERCIER, avec PERRAT, commissaire à Charleroi, qui me demandait de travailler avec lui et de ne rien dire aux membres de la S.E. de BRUXELLES (Joseph KAUSSE). Je n’ai pas suivi les instructions de PERRAT et je suis resté en contact avec KAUSSE.

Q : Comment les membres du WNP faisaient-ils parvenir leurs demandes de renseignements ?

R : Tout transitait par BURAFEX, mais les rapports avec KAUSSE ont toujours été verbaux et directs. Chaque demande d’un service officiel était identifiée par un nom ou un numéro code. Lorsque je répondais à leur demande, c’était par écrit. La réponse était reproduite en sept ou neuf exemplaires pour info à d’autres services compilés dans un dossier.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 10:34

à propos de dolimont, voir



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 11:37


Dans le débat télévisé, Michel Libert cite des associations similaires au WNP : Minerve, Scorpion, Mouvement 80, Alliance ...

Il est dommage qu'on ne l'ait pas laissé parler plus longtemps car cela aurait éclairé ma lanterne. J'aurais aussi voulu savoir comment fonctionnait une "chaîne de parrainage" ...

Je soumets une hypothèse à votre sagacité ... même si les liens sont très ténus. Toutes les réactions sont les bienvenues ...

La seule mention au "mouvement 80" que j'ai trouvée est sur le site suivant :

http://www.djazairess.com/fr/liberte/134478

Cela nous conduit au "printemps berbère" en Algérie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps_berb%C3%A8re

La question berbère (reconnaissance de la langue et de la culture berbère) est importante en Afrique du Nord. A une certaine époque, elle a été instrumentalisée par les Européens car elle pouvait affaiblir les Arabes.

Par ailleurs, il faut s'intéresser à Ben Bella :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Ben_Bella

En 1962, quelques semaines après l’indépendance, le président Ahmed Ben Bella donne le ton à partir de Tunis où il prononce un discours dans lequel il martèle : « Nous sommes des Arabes, des Arabes, dix millions d’Arabes ».

Pour le premier président de l’Algérie indépendante « Il n’y a d’avenir que dans l’arabisation ». D’aucuns se demanderont : « Si nous sommes arabes, pourquoi vouloir nous arabiser ? »

Il rentre à Alger et, le 27 septembre 1962, est désigné président du Conseil. Il installe alors un pouvoir sans partage. Ben Bella a pour objectif de construire un socialisme typiquement algérien (liens avec Cuba et la France à la fois) tout en épurant le parti, l'armée et l'administration. Son dauphin désigné est alors le colonel Boumedienne. Après l'adoption d'une constitution (la langue arabe est inscrite dans la Constitution comme langue nationale et officielle), il se fait élire en septembre 1963 président d'une République très présidentielle et autoritaire, il réussit, dans la violence, à réduire les insurrections kabyles et les diverses oppositions politiques.

Partisan du panarabisme et admirateur du colonel Nasser, il entreprend une politique d'arabisation de l'enseignement et fait appel à des instituteurs égyptiens. Il est renversé par le coup d'État de Boumedienne le 19 juin 1965, emprisonné jusqu'en juillet 1979, puis assigné à résidence jusqu'à sa libération en octobre 1980.

Le Mouvement pour la démocratie en Algérie est un parti politique algérien présidé par l'ancien président algérien, Ahmed Ben Bella.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_pour_la_d%C3%A9mocratie_en_Alg%C3%A9rie

Il faut ensuite se souvenir de ce que Michel dit de Mohammed Asmaoui (qui doit être décédé aujourd'hui) : il pourrait être le lien entre les borains (Vittorio) et ce que est dans le sillage de Madani Bouhouche (d'origine algérienne).

Mohammed Asmaoui aurait pu essayer d'infiltrer le MDA ...

Le "mouvement 80" pourrait être une organisation pro-berbère opposée à Ben Bella et au MDA.

Il y aurait donc une certaine cohérence.

Un intervenant pourra peut-être nous en dire beaucoup plus sur le "mouvement 80" et me démontrer que je suis peut-être tout-à-fait à côté de la réalité ...








Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 12:27

Citation :
Q : Avez-vous connaissance que Nicole SCHOLLAERT était un agent de la S.E. ou en faisait partie.

R : Tout ce que je peux vous préciser, c’est qu’elle était un agent d’un sevice officiel, visiblement de style actif vu le rôle qu’elle jouait, mais j’ignore le statut exact qu’lle avait.

Elle n’était piur moi qu’un supérieur hiérachique au sein du WNP. A un moment donné, je n’était plus tenu à avoir des contacts avec cette personne et de ce fait, je ne l’ai plus rencontrée. Je sais que du courrier arrivait encore régulièrement au domicile de cette personne. Peu avant mon arrestation, LATINUS m’a fait savoir que pour les cas spécifiques, je devais m’adresser à une nommée Simone DOLIMON (phonétique) domiciliée à Wavre ou OTTIGNIES qui, d’après LATINUS, travaillait également pour la S.E.

Q : Etiez-vous vous-même en contact avec des membres de la S.E. ?

R : Qui, d’abord avec Christian SMETS, ensuite avec Bernard ESTIEVENART, puis avec Joseph KAUSSE et puis, sur ordre de Bernard MERCIER, avec PERRAT, commissaire à Charleroi, qui me demandait de travailler avec lui et de ne rien dire aux membres de la S.E. de BRUXELLES (Joseph KAUSSE). Je n’ai pas suivi les instructions de PERRAT et je suis resté en contact avec KAUSSE.




merde alors:


on retrouve là le "Perrat" que je ne conaissais pas


mais il y a aussi ici en haut le PV interessant du 18 octobre 1985 d'un certain Dolimon ou Dolimont

probable que c'est la même personne


Ce date s'acorde avec ce que je cherchais car dans les documents du parlement comm 2 on y fait reference aussi.(voir Masset)
c'est JI Schlicker directement qui je jour là quelqu'un a fait reference d'un lien jusqu'a la
inconnu au CBW(voir footnote prof DR MASSET pag 43

Citation :
Audition de D

L'audition de D par je juge d'instruction Schlicker, je 18.10.1985 dans le cadre du décès
de Paul Latinus laisse apparaître un élément qui ne paraît pas avoir attiré l'attention de
la CB W: 20 21 22

footnotes:
Citation :

20. Ch, F26, CA68, FA IV, * 39
21. L'attaque du Delhaize avenue Fort Jaco à Uccle du 25.02.1983 est répertoriée sous la référence Ch, E7, CAI9:
Michel Cocu y a donné des aveu x comme ayant été le chauffeur, aveux présentés devant le juge d'instruction
Wezel de Nivelles le 24.11.1983, puis s'est ensuite rétracté.
22. Le nom de X est déjà apparu dans I'axe de recherche WNP oü il a dénoncé au juge d'instruction Schlicker la
possible implication du groupe de J-F Calmette dans les tueries du Brabant: cf. supra.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 13:11


Des Taupes dans L'Extreme-Droite La Surete de l'Etat et le WNP

Par René Haquin

(page 29 et suivantes)

Au Westland New Post, Himmler sera le maréchal Latinus, feuilles de chêne et étoiles. Karl Wolff sera Michel Libert alias baron Michaël von Graffenberg, alias Werner pour les opérations secrètes. Le Gruppenführer Heydrich sera Marcel Barbier, alias Von Salza, alias Hassan pour les opérations secrètes.

Leur épuration, Latinus et Libert vont l'organiser à l'admission des candidats. Ainsi, les militants du front de la jeunesse sont fichés selon des critères bien particuliers : identités, adresses, téléphones, état civil, nom de l'employeur, tendance politique (exemple : nouvelle droite arriviste, ancien sympathisant de la gauche humaniste ou encore Ordre noir en Italie en 1974 et 1975 ou encore réactionnaire sans idéologie précise...). Suivent des notes sur les habitudes de vie des personnes fichées. On lit notamment, au hasard des pages du dossier Front de la jeunesse, ces annotations : meurs normales, n'a pas de vice, ou encore Aime l'alcool, surtout le whisky, ainsi que la cuisine espagnole ou encore homosexuel et pédophile ou cette ahurissante fiche de signalisation A part la politique, ne s'intéresse à rien, catholique croyant mais non pratiquant, aime les petites filles (13 à 17 ans), n'a plus fait l'amour depuis trois ans et en est fortement traumatisé, est obsédé par le sexe et se branle à longueur de nuit, chômeur de temps en temps, travaille pour le Front dans son bureau de détective.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 14:06

.


Dernière édition par K le Dim 12 Oct 2014 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 14:25

Des Taupes dans L'Extreme-Droite La Surete de l'Etat et le WNP

Par René Haquin

(suite)

Latinus et Libert s'inspirent aussi des étapes du noviciat SS de Himmler. Aux nominations d'aspirants en uniformes noirs sans écussons correspondent, au WNP, les nominations de junkers. Des cartes provisoires du WNP sont inspirées par les cartes provisoires de la SS qui étaient traditionnellement délivrées le 30 janvier, anniversaire de la prise de pouvoir national-socialiste.

(...)

On retrouve, tout au long de la courte mais inquiétante histoire du Westland New Post, bien plus que des évocations de l'organisation himmlérienne : de véritables copies qui plongent aussi dans l'univers romantique et dans l'idéologie nazie. Le WNP est en quelque sorte, aux sphères de l'extrême-droite aiguë d'une région comme celle de Bruxelles, ce qu'était la SS à l'Allemagne du III° Reich.

On retrouve d'étranges lieux de réunions parmi lesquels un local semi-secret à Saint-Gilles, où les documents du WNP voisinent avec les uniformes scouts et les poignards d'apparat, un local-chalet à Haecht où les scouts iront planter des endives et entonner les chants SS, des appartements où se donneront de cours très secrets, maître et élèves portant tous la cagoule, une salle à Londerzeel où se célébreront au milieu des candélabres le mariage rituel et païen de Marcel Barbier et de Marcelle Gobert, ainsi que le baptême d'un bébé d'un an, fils d'un militant WNP, un samedi précédant le solstice d'été ...

(...) Michel Libert a 25 ans lorsqu'éclate l'affaire du WNP. Ancien élève des frères maristes, fils unique d'un père originaire des cantons de l'est et d'une mère bruxelloise, il dit avoir été introduit dans l'Ordre teutonique par un grand-père d'adoption, Michel Vanden Hauwe, en 1958. Michel Libert a été initié dans une crypte située, me dit-il, dans l'Ilot Sacré à Bruxelles.

(...) dans l'ordre teutonique, Michel Libert s'appelle baron Michaël von Graffenberg. Ses humanités terminées, il entre à la force navale et navigue pendant 1200 jours, notamment sur le drageur côtier Mechelen.

A 15 ans, il est chef d'une troupe de sea scouts. Son totem lui ressemble : tamanoir sérieux.

Il dit avoir, en Allemagne surtout, des contacts avec des agents du contre-espionnage. Certains contacts sont à Cologne. Parmi les Allemands avec lesquels il collabore, Michel Libert parle d'agents du PAL (Polizei Algemeine Lichtung) mais aussi des chevaliers de l'Ordre, anciens de l'université SS de Bad Tülz avant 1937.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 14:43

Merci K, je pense aussi qu'il faut prendre avec BEAUCOUP de précautions les témoignages de Lib.
J'ai eu le "plaisir" de lui parler personellement, un vrai mythomane !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 14:57

@K

Je partage les soupçons relatifs au service de renseignement militaire. Quand on sait que ce service a généré quelqu'un comme Jacques Monsieur, on peut s'attendre à beaucoup de choses.

Je crois cependant que Libert est sincère ... mais qu'il ne sait pas tout.

Le livre de René Haquin (Des Taupes dans L'Extrême-Droite - La Sûreté de l'Etat et le WNP) est en grande partie sur Google Book.

On y parle aussi de KDL que l'on retrouve sur le schéma de Libert : Karl de Lombaerde (le commandeur d' "Irminsul"). KDL, connu dans l'extrême-droite, a été pupille depuis l'âge de dix ans. Il a fait une carrière militaire en Belgique, puis du côté allemand, pendant la guerre. Il est resté fidèle à ses idéaux.

Par ailleurs, selon Latinus : "Pour le recrutement, nous utilisons le système utilisé par le Front national de libération à Alger il y a 25 ans : dans le groupe, un membre ne connaît que son parrain, et chacun recrute quatre personnes. (...) Officiellement, la raison d'être du WNP, c'est d'organiser ici la résistance en cas d'invasion soviétique."


Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 15:11

Citation :
par un grand-père d'adoption, Michel Vanden Hauwe

plus d'infos?

Citation :
" On était à la solde sans le savoir de gens en politique et en finances, installés au plus haut degré, qui demandaient par souci soit électoral soit financier soit économique ou d'influences tout-à-fait privées d'utiliser des réseaux organisés dans un combat qui pouvait être réorienté à des fins privées. "
pour les demandes de "petits services", ça semble avoir passé par des intermédiaires (ch. verpoort. de special l'eventail > pour les gars du rouvre et du cercle des nations ?; al ajjaz? moon? mercedes? vw? ...?)

d'ailleurs qu'est-ce qu'est devenu libert? voudrait il encore parler?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 15:22


Il serait en effet intéressant que Libert dise publiquement tout ce qu'il sait ... Je n'ai pas non plus de certitude absolue quant à sa sincérité mais il y a une cohérence avec ce que l'on sait par ailleurs.

Si je peux ouvrir une parenthèse, il ne faut pas minimiser le caractère "tordu" de certains "services", y compris des "services" occidentaux.

Peut-être avez-vous un peu de temps pour surfer dans les archives électroniques de la Maison Blanche (http://whitehousetapes.net/).

Selon A., il y a notamment un discours prononcé par Reagan en 1982 à l 'ONU dans le cadre d'une opération de propagande contre le Vietnam et l'Union Soviétique. Il s'agissait de "démontrer" l'utilisation d'armes bactériologiques / chimiques par ces deux Etats contre les guerrillas anticommunistes (financées par la CIA) dans la péninsule indochinoise et en Afghanistan.

L'un des objectifs de cette campagne était de remettre en cause le processus de désarmement chimique et justifier l'accroissement des stocks américains de gaz innervants.

Parallèlement , les américains aidaient secrètement l'équipe sud-africaine du Dr Wouter Basson (surnommé Dr Death), responsable du "Project Coast". Evidement, le programme sud-africain a également bénéficié du savoir-faire rhodésien.

Le documentaire en question , concernant le rôle des Américains et Britanniques dans "Project Coast", est sur :

http://www.anthraxwar.com/1/?p=461

A voir aussi:

http://www.youtube.com/watch?v=0pao4Th9zhc
http://www.youtube.com/watch?v=vwWK9v4RXXM&feature=related
http://en.wikipedia.org/wiki/Project_Coast

C'est aussi "tordu" que l'opération Northwoods de Lyman Lemnitzer ...

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 15:27

HERVE a écrit:
mais il y a une cohérence avec ce que l'on sait par ailleurs.
mon opinion aussi, pour ceux qui ont lu "Rogue Agents" de David Teacher, les propos de Libert ne peuvent être une surprise
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 15:35

Avant de refermer la parenthèse : il y a un rapport de l'ONU sur le Projet Coast ... il est téléchargeable en ligne :

http://unidir.org/bdd/fiche-ouvrage-fr.php?ref_ouvrage=92-9045-144-0-en

Il y a des intervenants belges dans ce projet. Cela vaut sans doute la peine de faire des recherches avec "Belgium" ou "Belgian" dans le PDF ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 15:44



Au sujet de "Rogue Agents" de David Teacher, la dernière version est sur :

http://www.mediafire.com/?2qvkx4nvdj9zyk6

"text only" est sur

http://www.mediafire.com/?46yvpnyg5y0stdp

A noter que c'est l'auteur lui-même qui l'a mis sur internet et invite les personnes intéressées à le diffuser.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 16:07

.


Dernière édition par K le Dim 12 Oct 2014 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 16:16

Libert n'affrime pas que Dol. travaillait pour la Surêté, il dit seulement que l'info vient de Latinus (plutot Latinus qui disait à tous les membres que WNP travaillait pour la Sureté - moi aussi je crois plutot aux SDRA/SGR- pourqui alors? pour donner de la credibilité au mouvement? pour compromettre la Sûreté pas assez pro-USA?)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 16:23

Doli elle meme declare qu'un jour ou latinus venait le chercher ala bibliotheque


elle peut etre etudiante ou bibliothecaire donc


elle dit aussi:

Citation :
Doli déclare :je dois également preciser que Paul Latinus m’avait , en septembre 1982 , demandé de travailler pour lui.
Mon travail devait consister à assister à des reunions de la gauche , de dresser des listes de presence

Ce que j’ai refusé

Il a fait la même proposition à la femme de J .C’est elle-même qui me l’a dit….
J’ignore si elle a accepté

donc c'est claire que Lat a raconté des conneries à Lib. ou c'est Lib.qui raconte des conneries ds le pv

il est donc necessaire de savoir plus si on veut utiliser le moindere info de Lib.

Cette doli me semble precis ds ces declarations car elle situé bien le depart de lat vers l'amerique

bizar c'est qu'il ny plus trace de cette Helena apres son retour de AM.Sud


elle est soi -disant partie au Baleares ? et si elle était morte ?

je crois les declarations de Doli complètement vu ces antecedents .
il y a plein de nouveaux infos ds ce PV mais il faut le lire:


"Calmette en tôle par exemple lors du visite de Jeandrain à DOLI le 12 octobre 1985 ? "


time line:

Barb. en appel plus fortement condamné


le lendemain la deuxième vague commence

Est-ce que tout les gens qui ont a ce moment i indiqué que le groupe de Calm. était à l'origine de certaines attaques ont forcé certains juges de mettre Calm. en tôle après la reprise de la deuxième vague:

ceci a faché si fort son groupuscle qu'ils ont fait Alost pour le donner un ALIBI ???
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 16:46

Le fait que Libert "raconte des conneries" ne veut pas directement dire qu'il n'est pas sincère. Je suis presque certain que beaucoup de membres du WNP ont affirmé et affirment encore qu'ils travaillaient pour la sûreté de l'Etat ... parce que c'est ce qu'on leur a dit.

Par ailleurs, en parcourant rapidement "Rogue Agents" de David Teacher, recommandé par Dim, je tombe sur le passage suivant que je devrais ajouter au fil de discussion sur Guy Weber ...

A la page 90 : "The AESP, VDB and PIO"

(...) Faced with massive student protests in early 1973, Lt-Col. Weber, head of Counter-Information in the Belgian military intelligence service SDRA, wrote in apocalyptic terms of the threat to freedom and democracy posed by professional agitators within the media and the peace movement, and urged the creation of a permanent group within the SDRA to combat subversion. Weber's study came at a critical moment : in mid-August, the Press had reported the existence of a planned coup. Three days before Weber wrote his study, the Gendarmerie General Staff received Major de Cock's report alleging links between VdB, de Bonvoisin and hte NEM Clubs. Weber's report and similar concerns within the Army General Staff led to a decision in 1974 to strengthen the Army's counter-subversion and propaganda roles by creating the Public Information Office PIO, headed by Major Bougerol, as an autonomous group within the Army General staff.

Despite its independent status, PIO had considerable links to the SDRA : Bougerol claims he was given the use of an office within the Counter-information section of SDRA in 1974-75 whilst he was setting up PIO, and one of his closest collaborators was Commissioner Fagnart of the Military Security section of SDRA.

_ _ _

Ainsi donc, Guy Weber, après son passage au SHAPE comme assistant de Lyman Lemnitzer (celui qui a présenté le projet de l'opération Northwoods à J-F Kennedy) est devenu "head of Counter-Information in the Belgian military intelligence service SDRA".



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 26 Fév 2012 - 17:42

.


Dernière édition par K le Dim 12 Oct 2014 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 27 Fév 2012 - 12:30


Pour étoffer un peu la documentation sur WACL, voici le premier numéro (décembre 1967) et quelques extraits plus récents de la revue " Damoclès " de la Ligue Internationale de la Liberté (WACL).

http://www.scribd.com/BEGHINSELEN

http://www.scribd.com/doc/82936120/DAMOCLES-LIL-WACL

Il faudrait y passer plus de temps ... Robert Close semble très actif et la liste des "organisations subversives" est intéressante (même le GRACQ !).
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 27 Fév 2012 - 12:46

Sur ce schéma apparait une liaison entre le docteur Devaux et Latinus. Devaux fut l'un des fondateurs du FJ avec Dossogne et Gilson auxquels il était resté fidèle. Curieux qu'il apparaisse dans le giron de Latinus.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Aujourd'hui à 2:50

Revenir en haut Aller en bas
 
schéma de Michel Libert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 25Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Autres documents et sites web-
Sauter vers: