les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 schéma de Michel Libert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 29 Mar 2012 - 18:02

Pierre ATTALA est parti vers le sud de la france ou Suisse ? , voir Postal
il insinu que attala a participé aussi a des jambes en l'air et que les premières chantages venues il est parti


il a insinué aussi des" facilitées" du 3CC et un resto près du lac de genval

pour moi il a une fixation sur le sexe .Il laisse passer l'idée que des gens influents venait diner avec des filles mineures aux 3CC mais tout est floué

je n'ai jamais suivi ces histoires car pour cela on ne tue pas car c'est de toutes les époques
car par exemple Leo2 a en son temps été condamné en grand brittanie ensemble avec un membre de la fam royale anglaise.

pour moi il y a ds toutes ces histoires un mélange de plusieures affaires comme postal-souris l'a mentionné déjà ds la première vague avant l'affaires CAMS qu'il y lie aussi et l'affaire Anderlues. : differentes buts, groupes et mêmes armes et là je suis t'accord.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 29 Mar 2012 - 22:51


Pour en revenir au schéma de Latinus (reproduit dans le livre de René Haquin sur le WNP) et les "soldats de fortune", j'ai appris que le brugeois Jean Schramme ( voir : http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/decolonisation/video/CAF89016605/les-mercenaires-de-bukavu.fr.html ) est arrivé en Bolivie en 1978 ( voir : http://www.derechos.org/nizkor/bolivia/libros/cocacoup/cap3.html ).

Klaus Barbie y était.

Voir l'intéressant article :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-revelations-du-general-aussaresses_472640.html

Quand la France payait Klaus Barbie

Les révélations du général Aussaresses

Par Jérôme Dupuis et , publié le 16/04/2008

(...)

Le général Aussaresses faisait partie du "11° Choc"

http://fr.wikipedia.org/wiki/11e_r%C3%A9giment_parachutiste_de_choc

Il y côtoyait Yves Guérain-Sérac (Aginter, etc).

Il a pratiqué la torture en Algérie (avec Trinquier, que l'on retrouvera en Indochine - trafic de drogues - et au Katanga, où il s'oppose à Guy Weber).

Extrait de l'article de l'Express :

(...) En Bolivie, à part votre correspondant, vous aviez des contacts personnels ?

Oui, bien sûr! Je connaissais bien le chef d'état-major de l'armée de terre, Franco. Son nom de famille était Franco. Il avait d'abord été un de mes élèves à Fort Bragg [centre où Aussaresses formait à la contre-guérilla], puis je l'ai retrouvé au Brésil. Il était lui aussi attaché militaire de son pays à Brasilia. Nous étions copains.

(Note : Bougerol est passé à Fort Bragg)

(...) A ce moment-là, l'homme d'âge s'incline vers moi et me salue en espagnol. Je lui réponds: «Bonjour, monsieur.» Il ne se présente pas, boit son punch et s'en va, suivi aussitôt par les barbouzes. Diego me demande si je connais ce type. Je réponds que non. «C'est Altman. - Je ne connais pas d'Altman. - Mais voyons, c'est Barbie!» (...)

(...) je lui parle de cet Altman que j'ai aperçu la veille. Irribarne, pas gêné pour deux sous, me met au parfum. «C'est un tabou, ici. Ne prononcez jamais le nom de Barbie, surtout devant l'ambassadeur. Sa présence emmerde tout le monde, mais il est protégé. Comme c'est de notoriété publique qu'il a aidé Banzer à prendre le pouvoir, il est impossible de faire quoi que ce soit.» Aidé par les Américains, Klaus Barbie - alias Altman - s'est installé en Bolivie et a obtenu la nationalité de ce pays en 1957. Il dirige alors une entreprise prospère d'exploitation de bois, tout en fréquentant les réseaux d'anciens généraux allemands liés au pouvoir bolivien. En France, il est condamné par contumace pour crimes de guerre. Barbie, soutenu par le général Barrientos, devient en 1966 gérant de la compagnie maritime nationale de Bolivie. En réalité, c'est une couverture qui lui permet d'entretenir un trafic d'armes au profit des militaires d'extrême droite. Il participe également à la prise de pouvoir du général Hugo Banzer, en août 1971. (...)






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 30 Mar 2012 - 6:38


Sur Stefano Delle Chiaie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stefano_Delle_Chiaie

(...) Selon le journaliste argentin Martín Sivak, la piste des assassins du général Joaquín Zenteno Anaya, ancien chef des forces armées boliviennes, tué à Paris le 11 mai 1976, remonterait à une agence de mercenaires installée à Valladolid et liée à Delle Chiaie et à des anciens de l'OAS 9.

Stefano Delle Chiaie participe, à Buenos Aires, en septembre 1980, au 4e congrès de la Confédération anticommuniste latino-américaine (CAL), affiliée à la Ligue anti-communiste mondiale (WACL), présidée par le Coréen Woo Jae-sung, qui est aussi dirigeant de la secte Moon10. Le congrès de Buenos Aires est alors présidé par le général Guillermo Suárez Mason, en charge du Bataillon d'intelligence 60110, et réunit, à part Woo Jae-Sung et Delle Chiaie, le major Roberto d'Aubuisson et Luis Ángel Lagos, fondateurs des escadrons de la mort au Salvador10, Mario Sandoval Alarcón, aussi chef d'un escadron de la mort au Guatemala10, des membres du groupe terroriste anti-castriste Alpha 6610.

Il participe ensuite, aux côtés de Klaus Barbie, au Cocaine Coup dirigé par Luis Garcia Meza Tejada en 1980 en Bolivie11. Durant une audition devant le sénateur Giovanni Pellegrino, pendant laquelle il rapporte ce fait, il raconte avoir voulu participer à un « mouvement révolutionnaire mondial » et se référait à une « internationale noire fasciste » 11 (...)

9. ↑ Martín Sivak, El Asesinato de Juan José Torres, Ediciones del Pensamiento Nacional, Buenos Aires, 1999, cité par Marie-Monique Robin, Escadrons de la mort, l'école française [détail des éditions], p.385
10. ↑ a, b, c, d et e Marie-Monique Robin, Escadrons de la mort, l'école française [détail des éditions], 2008, p.390
11. ↑ a, b, c et d Audition [archive] de Stefano Delle Chiaie le 22 juillet 1997 devant la Commission italienne parlementaire sur le terrorisme présidée par le sénateur Giovanni Pellegrino (it)

_ _ _

Stefano Delle Chiaie a donc rencontré Klaus Barbie et aurait bien pu rencontrer Jean Schramme aussi (en Bolivie en 1978).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 30 Mar 2012 - 6:51


Je ne suis pas encore certain de la présence d'Elio Ciolini en Bolivie vers 1978.

En 1982, il a été détenu à la prison suisse de Champ Dollon (pour escroquerie) et a fait des déclarations fracassantes (et - au moins en partie - fausses). C'était avant son passage en Belgique (où il a été proche de la bande Haemers-Lacroix).

Connaissait-il Jean Schramme ? La question reste posée.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 30 Mar 2012 - 16:14


Quelques extraits intéressants de "Intelligences secrètes" (Calvi - Schmidt) sont sur

http://www.scribd.com/BEGHINSELEN

http://www.scribd.com/doc/87352684/Intelligences-secretes-Calvi-extraits

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 30 Mar 2012 - 22:54

tres bien,
a relire

PS :eva peron=eva DUARTE=allemande
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 30 Mar 2012 - 23:21

La Guerre Froide n'a pas fini de nous livrer ses secrets.

Quand on regarde un peu l'histoire de la contre-guerilla occidentale, on est fasciné de constater que l'anti-communisme ait pu être à ce point viscéral, et surtout, qu'il n'est ni l'invention ni l'apanage des américains, mais bien de la droite européenne.

Aussaresse, après l'Algérie, a été la principale cheville ouvrière de l'instauration des états-policiers d'ultra-droite en Amérique du Sud, à qui il a apporté ses "méthodes" et son expérience... Les anciens nazis ont fait de même, après leur exfiltration vers le nouveau continent grâce aux services secrets alliés dans l'immédiat après-guerre...

Les mercenaires ont été le fer de lance de ces idées en Afrique décolonisée, et en même temps une sorte d'arrière-garde oubliée. Certains ont du en garder une grande frustration.

Ce schéma de Libert va vraiment tous azimuts, c'est ça qui est intéressant. Et même si ce n'est qu'une construction théorique, les liens qui apparaissent entre toutes ces organisations, et cette mouvance brune qui sous-tend toutes les relations entre elles laissent rêveurs...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 31 Mar 2012 - 13:21

beaucoup de lectures à faire , beaucoup de choses vraies ,mais est ce que cela n'est pas le but de ce schema recopié en net par Libert


comment adjoint de latinus peut connaitre tout cela? ,..... c'est impossible


donc "schema de construction voulue" par ..... pour quelle raison .....?

Egarer les rechercheurs ds les méandres des pouvoirs occultes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 1 Avr 2012 - 9:27

Le context dans lequel ce schéma a été dressé a déjà été décrit sur le forum. Je pense qu'il n'y a pas la volonté explicit de manipuler. Mais Libert est un mythoman. Il exagère énormément dans ses récits. Le grand défaut de ce genre de schéma c'est qu'il ne se prononce pas sur la qualité des relations entre les différentes personnes. On n'apprend seulement qu'une personne x aurait été en relation avec une personne y.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 12 Avr 2012 - 18:01


Le nom "Louis Michel" est clairement indiqué et Libert en a parlé dans le débat télévisé.

J'avoue ne pas voir de lien entre le WNP et Louis Michel ... J'ai même cru un moment qu'il s'agissait de Luc Michel de "Conscience européenne" ...

Voir :

http://www.scribd.com/doc/89049777/Enquetes-sur-la-droite-extreme-CHP5

Nous verrons le groupe de Jean Thiriart, organisation lilliputienne, mais dont la renommée est grande dans la droite subversive ; ce groupe poussa la logique de ses convictions de
droite extrême jusqu'à soutenir le communisme soviétique et les organisations euroterroristes en Occident. Nous dresserons un panorama rapide des tentatives de prises de contact, de contrôle ou de manipulation des organisations euroterroristes, en particulier Action directe en France, par la droite subversive.

(...) Quelques mois plus tard, la revue des disciples de Thiriart, Conscience européenne, jugera «légitime mais prématuré» «le terrorisme anti-américain», en s'appuyant sur Mao, Lénine et le colonel Kadhafi. Elle cite alors les Brigades rouges italiennes, Action directe, la Fraction Armée rouge (RAF) et les Cellules révolutionnaires (RZ) en RFA, les Cellules communistes combattantes (CCC) belges. «Les principales lacunes des guérillas anti-américaines : absence d'une idéologie européenne et d'une méthodologie de type léniniste, pas d'organisation unitaire, aucun appareil politico-légal de surface (...)

Titre : Conscience européenne
Numérotation : N° 1 (avril 1982)-n° 14 (déc. 1986)
Editeur(s) : Charleroi : Luc Michel, 1982-1986
Annotation(s) : Trimestriel
ISSN : 0773-5359

Pas facile de suivre les zig-zags de Thiriart ...

Voir

http://www.pcn-ncp.com/editos/fr/bio.htm

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 12 Avr 2012 - 19:45

loui michel = liberaux
et ces liberaux ont acceuilli les restes du Cepic qui sont partis du parti chretien après la purge de .....DEPREZ


pe les liberaux ont aussi utilisé des gardes du WNP pour faire du pub pour certain reunions et les éclections

on tout cas qqs part on parle de latinus qui est allé à un reunion qqs part avec Michel


donc pas impossible que Michel a aidé aussi Lekeu pour partir .




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 13 Avr 2012 - 21:05


Juste une parenthèse sur Luc Michel de "Conscience européenne".

J'ai mis quelques extraits sur

http://www.scribd.com/doc/89228481/Conscience-Europeenne-extraits

Il y a des liens entre Luc Michel et Jean Thiriart.

Il est intéressant de creuser le parcours de Jean Thiriart.

http://www.scribd.com/doc/89049777/Enquetes-sur-la-droite-extreme-CHP5

Le militant d'extrême droite belge Jean Thiriart, militant des Amis du Grand Reich allemand (AGRA) pendant l'occupation de la Belgique, emprisonné pour collaboration après la
guerre, construit, au début des années soixante, une nébuleuse internationale d'activistes opposés à la décolonisation.

(...)

«Question : vous prônez la collaboration totale avec l'URSS ?

« Réponse : Totale, absolue. Mais pas inconditionnelle. J'ai vécu et j'ai payé durement l'aventure du IIIe Reich qui m'a valu des années d'emprisonnement. Hitler n'a jamais voulu l'Europe européenne ; il a tenté l'Europe allemande et c'est pourquoi il s'est cassé les dents.

« Si Moscou veut une Europe russe, je serai le premier à recommander la résistance armée à l'occupant. Si Moscou veut faire l'Europe européenne, je prône la collaboration totale à l'entreprise soviétique. Je serai alors le premier à mettre une étoile rouge sur ma casquette. L'Europe soviéti-que, oui sans réticence. [...]

(...)

Quelques mois plus tard, la revue des disciples de Thiriart, Conscience européenne,
jugera « légitime mais prématuré » « le terrorisme anti-américain », en s'appuyant sur Mao, Lénine et le colonel Kadhafi. Elle cite alors les Brigades rouges italiennes, Action directe, la Fraction Armée rouge (RAF) et les Cellules révolutionnaires (RZ) en RFA, les Cellules communistes combattantes (CCC) belges.

_ _ _


http://www.pcn-ncp.com/pdf/LNE01.pdf

« NOTRE LONGUE MARCHE » : ENTRETIEN DE LUC MICHEL AVEC JEAN-MARC LARBANOIS
(Université de Liège)

(...) Les réactions au niveau maintenant des polices proprement dites, puisque c’était votre question, eh bien ça s’est passé très simplement : nous avons été, pas uniquement à cause des positions soviétiques, mais aussi de l’affaire des CCC, une des cibles principales des polices politiques belges, entre la fin de 84 et 86. Thiriart et moi-même avons été accusés d’être en fait les véritables idéologues des CCC. Il y a une chose qui est réelle dans tout ça, c’est que nous avions diffusé beaucoup de textes dans les milieux proches d’ « Action Directe » notamment, et qu’un certain nombre de nos thèmes ont été repris dans l’idéologie
des «Cellules Communistes Combattantes ». Nous avons donc subi des filatures, des surveillances, etc.

Nous y avons mis un terme en révélant publiquement l’utilisation d’anciens militants du WNP, un groupuscule néo-nazi, pour les fonctions de surveillance. A plusieurs reprises ensuite, on a découvert notamment la fameuse secrétaire de Thiriart qui a été virée en 1987. (...)

_ _ _


Curieux parcours d'un " Amis du Grand Reich allemand " qui serait l'idéologue des CCC.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mar 17 Avr 2012 - 22:09



Serait-il possible que le "LA VEGA" que nous cherchons (schéma de Latinus) soit lié à la famille "de Garcia de la Vega" :

http://gw0.geneanet.org/antterli?lang=fr;p=albert;n=de+garcia+de+la+vega

Voir :

http://www.unionisme.be/de_Garcia_de_La_Vega.htm

Flostoy est une section de la commune belge de Havelange située en Région wallonne dans la province de Namur.

_ _ _

DE Garcia de la Vega (B*"* Victor), docteur en droit, 37, rue du Luxembourg. — Bruxelles.

_ _ _


http://investing.businessweek.com/research/stocks/people/person.asp?personId=8289762&ticker=FLUX:BB&previousCapId=1073371&previousTitle=GDF%20SUEZ


Jean de Garcia de la Vega served as General Secretariat of Electrabel SA., since March 15, 2003.

Mr. de Garcia de la Vega served as a Head of the joint Legal Department of the Tractebel group from 1992 to March
2003.

He serves as Honorary Director of Electrabel SA.

He served as Director of Tractebels Legal Department of Distrigas SA.

He began his career as a lawyer and started his career as a solicitor.


From 1992 to March 2003, he served as Head of the joint Legal Department of the Tractebel group.

He serves as Director of CPTE and various other Tractebel subsidiaries.


He served as a Non Executive Director of Distrigas SA.

He served as a Director of Fluxys SA until February 1, 2004.

He served as Director of Electrabel SA since 1993.

He is a Ph.D of Law.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 18 Avr 2012 - 16:48



Dans le schéma de Libert, on voit "gen. Lorge".

S'agit-il de la personne dont on parle dans :

http://www.scribd.com/doc/89983467/Celsius-La-Belgique-a-l-heure-Gladio-1991

Troisième colonne de la première page : " ... un chef de service dénommé Lorge se rendait dans les BSR de la gendarmerie et s'occupait des dossiers politiques (...) Pour alimenter le fichier sans doute."


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 18 Avr 2012 - 18:11

et des galipettes sont de retour:

extrait


Citation :
Les commissaires devraient parti-
culièrement éplucher les comptes justifi-
catifs du budget du SDRA présentés
sous la dénomination sibylline "frais de
documentation". Certaines pratiques fi-
nancières n'ont-elles pas été dénon-
cées par des officiers de l'Etat-major et
par l'Inspection des finances, telles la
vente de voitures de service banalisées
à certains agents "méritants" et la cons-
titution de caisses noires avec le produit
de cette vente qui normalement,aurait
dû revenir au Trésor ?

Les parlementaires seront peut-être
amenés à se pencher sur des questions
délicates. La forêt de Meerdael a-t-elle ,
été utilisée pour l'organisation de par-
ties fines compromettantes (pour qui et
dans quel but ?) dans un chalet cons-
truit sur le terrain militaire d'une unité
logistique de la force aérienne qui
gère ... armes et munitions de nos avia-
teurs et de nos gendarmes ?

Des armes de guerre ont-elles été
destinées à des fins non prévues et à
des entraînements non commandités ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 18 Avr 2012 - 19:43

tiens autre chose

je trouve en cherchant une date une parti d'un Pv declaration qui parle aussi de Thiriard

Citation :
....un complot neo-nazi. Début 1983, rapporta de l'existence des
instructions Puma. C'est un rapport de commando. Le 13 avril
1983, un rapport de Smets sur les faits du Solstice d'Hiver
organisé par Libert et le taximan Wachtelaer à Haacht.
£n mai 1983, un rapport révèle que Bernard Mercier serait
le landers-vertreken-inspecktor du W.N.P. de Belgique pour
le compte d'un chancelier de l'ordre teutonique à Cologne.
Il est fait également question du B.Q.S. dans ce rapport dont
faisait partie Barbier et Libert. Le 17 août 1983, Marcel
Barbier est arrêté. Le 26 septembre 1983. Smets faisait un
nouveau rapport sur la composition de l'état major du W.N.P.
et que Paul Latinus a été membre du mouvement d'action civique
de Thiriard.
Au mois d'octobre 1983 , j'ai un rendez-vous avec
l'avocat americain Simon Neusbaum qui me parle d'un projet de
coup d'état en Belgique* Le 4 octobre I983, Lamers est arrête
au fort de Dave. Il est dénoncé par Barbier.

Relativement aux chevaliers de Jesus- Christ de l'abbaye
d'Aulne , j'en avais parlé avec le major Bougerol du centtre
des transmissions de Tervueren. je crois que cet homme connait beaucoup plus
de renseignements que moi à ce sujet.


je ne sais plus d'où cela vient..... mais cela semble assez .....préfabriqué
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 18 Avr 2012 - 22:19


Dans le schéma de Latinus, on trouve Christian Tavernier...

" Christian Tavernier, un ancien mercenaire, membre du Conseil de Sécurité de Mobutu, et très actif dans la région.

Au début des années 90 : il avait proposé - contre rétribution - un plan de réorganisation de l'armée congolaise au président Lissouba, et essayait d'en faire adopter la même mouture au président Mobutu.

(...)

A cette même époque, Tavernier s'était rendu à plusieurs reprises dans la région voisine du Soudan, Watsa, Faradje, d'où il avait d'ailleurs informé «Le Soir» du danger que représentait une nouvelle épidémie d'Ebola. Mais si Tavernier, à l'époque, opérait pour Mobutu, dont il fut toujours très proche, il travaillait aussi pour un homme politique belge bien connu, Leo Tindemans. (...)

Désireux de travailler avec Leo Tindemans (qui nie avoir eu des contacts étroits avec l'ancien mercenaire qualifié de journaliste), Tavernier, à plusieurs reprises, se rendit à Goma et dans les camps de réfugiés, et proposa à la Belgique de soutenir le plan Tindemans qui en réalité était plutôt le sien. (...)

_ _ _


On parle de Christian Tavernier dans

http://www.scribd.com/doc/89983467/Celsius-La-Belgique-a-l-heure-Gladio-1991

(...) Enfin, Xavier de Donnea a publié, en 1988, un livre (...) édité par New Fashion Media, la maison d'édition de Christian Tavernier, ancien mercenaire au Zaïre, qui, selon différentes sources, aurait travaillé pour le compte de la CIA (...)

De retour en Belgique, Tavernier contrôla la maison d'édition "Action Press", qui a notamment édité la revue AMI, "revue d'armes, militaria et tir".

(note : "AMI" est repris sur le schéma de Latinus)

Le dossier judiciaire de VdB a fait apparaître que celui-ci était actionnaire de la société. Lorsque "Action Press" a fait faillite, en 1982, Tavernier fonda un autre maison d'édition "New Fashion Media". (...)

Tavernier est aussi membre du club de tir de Woluwe. Il semble, en outre, avoir entretenu des liens étroits avec Faez Al Ajjaz, ce journaliste saoudien très trouble, associé à l'affaire WNP et dont la voiture aurait été utilisée dans l'attentat contre Vernaillen.



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 18 Avr 2012 - 23:41

c'est pas faez qui a acheter le revu avant de changer son nom , lu ici qqs part
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 19 Avr 2012 - 9:37



Il est probable que Christian Tavernier et Michel Relecom se connaissaient ... voir aussi les liens de ce dernier vers les USA et vers EIM (Douglas MacArthur II, etc).

Douglas MacArthur II, Paul Vanden Boeynants et Jean Josi étaient en contact ... il n'est donc pas si étonnant que VdB ait mis de l'argent dans "Action Press" de Tavernier ...

On peut donc émettre l'hypothèse que tous ces gens avaient au minimum entendu parler de Faez al-Ajjaz (dont au moins deux témoignages indiquent qu'il était en contact avec le prince Albert ... cela serait-il aussi en lien avec Eurosytems et les call-girls ?).

Faez al-Ajjaz, cela nous amène à Marbella (Khashoggi ?) et à Beijer - Bouhouche (affaire Vernaillen ... mais aussi ARI).

Sur Khashoggi :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adnan_Khashoggi

(pour la petite histoire, voir les liens familiaux avec Dodi Al-Fayed ... et Lady Di)

Ajjaz has been accused of working with Count Carl Armfelt, a CIA agent and WACL member in close contact with Vanden Boeynants and de Bonvoisin, in high tech military supplies to Israel, Libanon, Lybia, Iraq, the PLO, IRA, ETA, and underground militant groups in Belgium and Sweden. Other accusations against Armfelt include that he played a large role in setting up the CIA's stay-behind network in Scandinavia and that in the Netherlands he was involved in planning the countercoup in Suriname against Desi Bouterse. The countercoup failed, because Bouterse tortured and killed all the CIA, DIA, NSC and Dutch-backed countercoup operatives. In all likelihood, Ajjaz was one of many CIA-assets along the lines described in the Cercle Pinay article.











Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 19 Avr 2012 - 9:47



Pour compléter ce qui précède, on parle de Kashoggi (et d'Akhram Ojjeh) dans :

http://www.scribd.com/doc/89984656/Celsius-Les-6-derniers-mois-du-ministre-VdB-1991

(n°44 d'octobre 1991)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 19 Avr 2012 - 10:24



Sur Akhram Ojjeh ;

http://www.scribd.com/doc/89984656/Celsius-Les-6-derniers-mois-du-ministre-VdB-1991

(...) (un des associés de Adnan Khashoggi) est l'homme d'affaires Akhram Ojjeh couronné de l'ordre de Léopold par les ministres Simonet et VdB à l'occasion d'une cérémonie organisée aux Affaires étrangères.

(...) VdB avait cherché à prendre contact avec Adnan Kashoggi, grand manitou du commerce international des armes, dont Triad Corporation avait une représentation permanente à Bruxelles.

(...) C'est pourquoi VdB, mais aussi Simonet, se précipitaient pour couronner de l'ordre de Léopold un ami de Kashoggi tel qu' Akhram Ojjeh. Chez Beherman-Demoen à Bornem - un fournisseur de la défense nationale - l'épouse du ministre des Affaires étrangères Henri Simonet dédait en janvier 1979 sa place d'administrateur au comte charles de Chambrun, politicien français et ancien ministre, mais surtout homme de confiance de Khashoggi à Paris et administrateur au Luxembourg du Triad Investment Fund.

(...)

_ _ _


Les dîners de madame Ojjeh

Article publié le 03 Octobre 2006

Par ariane chemin

Source : LE MONDE

Extrait :

Nahed Ojjeh, veuve d'Akram Ojjeh,richissime marchand d'armes, n'est pas seulement mécène. La fille de Mustafa Tlass tient table ouverte à Paris pour les influents et les puissants. Longtemps, elle a organisé ses dîners place des Etats-Unis, dans le 16e arrondissement de Paris. Elle a cédé l'hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles à la célèbre maison Baccarat, mais continue à recevoir avenue Henri-Martin dans son nouveau chez-elle, le Paris qui compte. On se presse chez cette femme de 46 ans, riche, cultivée et vive, qui fut, pour certains, « la plus belle femme du Moyen-Orient ».

_ _ _


Voir aussi :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nahed_Ojjeh

et

http://www.rue89.com/making-of/2011/05/15/pourquoi-les-journalistes-ne-parlaient-pas-de-la-vie-privee-de-dsk-203858

(...) De même, je savais que Roland Dumas, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères, était l’amant de Nahed Ojjeh, la fille du ministre syrien de la défense Mustafa Tlass. Fallait-il l’écrire ? Je ne l’ai pas fait, en rangeant cette information dans le domaine de la vie privée, alors que, s’agissant du chef de la diplomatie, je ne pense pas que c’était anodin. J’ai sans doute eu tort.

(...)

_ _ _


http://fr.wikipedia.org/wiki/Akram_Ojjeh


Akram Ojjeh (1918-1991) était un homme d'affaires, multi-milliardaire saoudien - d'origine syrienne - de Damas. Sa troisième femme fut Nahed Ojjeh, fille du général Mustafa Tlass, ancien ministre syrien de la défense et probable chef effectif des services secrets syriens.

Akram Ojjeh a fondé dans les années 1970 le Groupe TAG, une société holding hautement diversifiée, dotée d'un capital social de $ 100 millions entièrement détenu à l'origine par lui-même et ses deux fils aînés, Mansour Ojjeh et Aziz Ojjeh.

Ventes d'armes[modifier]Il fut conseiller du ministre saoudien de la Défense, et joua un rôle d'intermédiaire dans de grands marchés d’armement, notamment entre la France et l’Arabie saoudite.

Comme Samir Traboulsi, les trois frères Al-Fayed de Londres, et Adnan Kashoggi, Akram Ojjeh fit partie des intermédiaires qui bâtirent des fortunes colossales dans les années 1970-1980 en s'installant opportunément à la croisée de la diplomatie, du « renseignement » et des affaires.

Les groupes français Thomson-CSF, Matra, Dassault passèrent par Akram Ojjeh pour tous leurs gros contrats d'armement, au centre du système de recyclage des pétrodollars. Ainsi, au début des années 1970, Akram Ojjeh signa avec Hugues de l'Estoile, alors directeur de l'armement, un accord réservant une commission de 7 % chacun sur toutes les ventes d'armement de Paris à Riyad. La SOFRESA (Société française d'exportation de systèmes avancés), une émanation de la DGA (Délégation générale pour l'armement) dont le siège social est à Saint-Cloud, reversait à Akram Ojjeh de confortables commissions à hauteur au moins de 7 % du montant des contrats signés entre l'Arabie Saoudite et la France.

Akram Ojjeh est fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1950, sous Vincent Auriol. Il fut promu Officier de la Légion d'honneur en 1974 par Valéry Giscard d'Estaing, puis commandeur par Charles Hernu, en 1983.

Akram Ojjeh avait pour principale structure d'investissement le Groupe TAG, acronyme de Techniques d'Avant Garde, fondé en 1975 en Suisse et au Luxembourg. Propriété aujourd'hui de ses héritiers, le Groupe TAG est notamment propriétaire de 15 % du capital de l'écurie de Formule 1 McLaren.

Akram Ojjeh fut propriétaire du paquebot France, acheté le 24 octobre 1977 pour 80 millions de francs et revendu le 25 juin 1979 à l'armateur norvégien Knut Ulstein Kolster, propriétaire de la société Norwegian Caribbean Line, pour 77 millions de francs. Il fut aussi propriétaire d'une version du tableau de Fragonard Le Verrou.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 20 Avr 2012 - 14:46


On peut supposer que Christian Tavernier et Michel Relecom se connaissaient car ils "fréquentaient" tous les deux le président Mobutu. Il en allait sans doute de même de Ronald Rossignol qui a notamment racheté le Mystère 20 du président zaïrois et qui aurait eu d'autres affaires avec lui (y compris via le commerce des armes ?). Ronald Rossignol était aussi au Cercle des Nations (si je me souviens bien).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 28 Avr 2012 - 11:03



http://nl.wikipedia.org/wiki/Protea_(groepering)

Protea was een vooraanstaande Vlaams-Zuid-Afrikaanse vriendschapsvereniging die zich al gauw ontpopte tot één van 's werelds machtigste pro-apartheidsgroepen. Deze organisatie werd in 1977 opgericht door een aantal gelijkgezinde Vlaamse prominenten. De groepering ontleende zijn naam aan de gelijknamige Zuid-Afrikaanse bloem.

In 1977 was Karel Dillen stichtend lid van Protea.

_ _


Selon ce que j'ai lu, Andries Vlerick était aussi à Protea (et à la Kredietbank).

Andries Vlerick (CVP) a été ministre des finances en 1972-1973.

Il était un des administrateurs de UNIBRA (Michel Relecom) !

D'autres administrateurs de UNIBRA : Albert Frère (GBL), le baron Empain (Electrorail), le baron Kronacker (Raffineries tirlemontoises).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 28 Avr 2012 - 11:17



A relever, en lien avec l'Afrique du Sud ... un autre nom qui se trouve sur le schéma (et le débat) de Libert ...

http://arts.eldoc.ub.rug.nl/FILES/publications/general/Historical/1981/debaets_waar/waar.pdf

... samenwerking tussen BRT en de SABC (South African Broadcasting Corporation) vanaf 1960 : uitnodiging en reizen van radio- en TV-journalisten (ook van de RTB, met name M. L. Beyer de Rijke) ... onder impuls van direkteur-generaal P. Vandenbussche (die enkele jaren geleden de Belgishce ambassadeurpost in Zuid-Afrika ambieerde) ...


Il est passé beaucoup de gens et il s'est passé beaucoup de choses à l'ambassade d'Afrique du Sud.

A noter : la recherche de mercenaires pour l'Afrique du Sud par Freddy Gignez (MSN) ; voir le fil de discussion " pv 1184 , 9 avril 1986 ".





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 28 Avr 2012 - 15:53



Un complément sur "la revue des armes" nommée "A.M.I." et les liens avec Vanden Boeynants...

Les enquêteurs ont trouvé chez VDB des actions de "Action Press".

Cette société était l'éditeur de "AMI", une revue pour les amateurs d'armes (Armes Militaria International) ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/AMI/ArMI/Fire

Militaria = Il peut s'agir de tout, une ou des parties d'uniformes, armes, munitions, insignes ou décorations militaires, équipements, éléments de camouflage, documents ...

Le premier numéro de AMI est sorti en mai 1979.

Le directeur était Christian Tavernier, auparavant mercenaire au Zaïre (sécession katangaise).

La revue a vécu 8 ans. Parmi les collaborateurs : des compagnons de Tavernier au Zaïre et aussi Bob Louvigny (détective privé, voir le fil de discussion), l'américain Chuck Taylor l'ancien para-commando Roger Swaelens ("practical shooting").

Peu après AMI, Tavernier a lancé "L'événement".

Quand Action Press a eu des problèmes financiers, l'ambassadeur zaïrois à Bruxelles (Kengo Wa Dondo) est intervenu (1980), ainsi que le frère de Alain de Villegas de Jette Saint-Pierre (affaire des avions renifleurs). Selon De Morgen, il y a aussi eu une aide de Jean Gol. La faillite est néanmoins arrivée en septembre 1982.

AMI a alors été édité par New Fashion Media.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Aujourd'hui à 4:03

Revenir en haut Aller en bas
 
schéma de Michel Libert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Autres documents et sites web-
Sauter vers: