les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 schéma de Michel Libert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Mar 2012 - 6:39




Un utilisateur de YouTube a mis des documentaires intéressants en ligne :


http://www.youtube.com/user/ThisWeekInFascism


Il y a notamment celui de la BBC sur Gladio (1992) :
http://www.youtube.com/watch?v=gw2sbJ5BEnw&list=PL7A8E84F601C96465&feature=plcp&context=C3e5e5f3FDOEgsToPDskLF-EnLvksNXuo24GsAtw8-


Les documentaires sont également relatifs à l'Iran-Contragate et d'autres scandales politiques des années 1970-1980 impliquant la CIA. Il y a même une vidéo où on peut voir le général Singlaub (WACL etc) passer en revue les Contras et prononcer un discours devant leurs troupes.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Mar 2012 - 15:25



Le numéro d'octobre 1983 de la revue Damoclès est sur :

http://www.scribd.com/doc/83327701/Damocles-Octobre-1983

Il traite notamment de la XVI° conférence de la WACL à Luxembourg, du 20 au 22 septembre 1983.

La cérémonie d'ouverture s'est tenue dans l'hémicycle du parlement européen au Kirchberg...

Voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_de_Habsbourg-Lorraine


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Mar 2012 - 15:51



Un extrait de " Europe Magazine " ( 1982 - CIDEP - Baron de Bonvoisin ) :


http://www.scribd.com/doc/83331457/Europe-Magazine-1982-Armes



Voir :

http://opteron1.kbr.be/cgi-bin/opac.cgi?P0=FKBR&P1=3_JAN&P9=&P5=20&P4=&P2=2&P3=R_BBH&P6=_674220


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Mar 2012 - 16:04



Un autre extrait, sur le tiers-monde ...


http://www.scribd.com/doc/83333306/Europe-Magazine-1982-Tiers-Monde
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Mar 2012 - 22:08



Dans le tout premier exemplaire de " Damoclès " (décembre 1967)

http://www.scribd.com/doc/82936120/DAMOCLES-LIL-WACL

on peut lire à la page 2 :

" La LIGUE INTERNATIONALE DE LA LIBERTE, dirigée par Mme Suzanne LABIN et Mr Yvan Mattéo LOMBARDO, comprend actuellement une section française, une section italienne et un section belge."


On retrouve son nom dans " Europe Magazine "

http://www.scribd.com/doc/83331457/Europe-Magazine-1982-Armes


C'est une vraie forcenée ... active pendant toute la guerre froide.

Selon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suzanne_Labin

elle était communiste dans les années trente, avant de retourner sa veste.

La version en anglais

http://en.wikipedia.org/wiki/Suzanne_Labin

ne semble même pas mentionner son appartenance à la WACL.



Voir par exemple

http://books.google.be/books/about/La_libert%C3%A9_se_joue_%C3%A0_Sa%C3%ADgon.html?id=Ojk5AQAAIAAJ&redir_esc=y



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 11:17



Dans le schéma de Libert, il est aussi question du général Guy Sokay.

C'est sans doute la personne dont on parle dans un article (traduit du néerlandais) mis sur le site par Michel dans le fil relatif à Guy Mathot ...

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1930-mathot-guy

Sujet: Re: Mathot, Guy Mer 5 Mai 2010 - 13:26

(un peu long pour le recopier intégralement)

On est (une fois de plus) en plein dans les marchés d'armement ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 15:17


Dans le schéma de Latinus, il y a aussi les "soldats de fortune" ...

Pour information :

http://www.armees.com/Les-entreprises-para-privees-de.html

(...) Le crépuscule des soldats de fortune

On peut difficilement analyser l’émergence des sociétés de services militaires ou sécuritaires françaises sans dresser un état des lieux du milieu de la décennie 1990. Depuis une trentaine d’années, les mercenaires faisaient de nouveau partie du paysage militaire mondial. Ils avaient profité des avatars de la décolonisation et de la « drôle de guerre froide » pour reprendre du service et ajouter quelques pages, souvent peu glorieuses, à leur histoire séculaire. C’était l’époque des Schramme, Tavernier, Hoare et autres Denard.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 15:41


Sur Eveillard ...


http://www.sdnl.nl/fraude.htm


To: Magda Aelvoet, President of the Greens in the European Parliament.

Forward: The presidents of the other political groups in the EP and the co-ordinators of the political groups in the Budget Control Committee.

From: Paul van Buitenen, assistant of the Internal Audit Unit in DG XX - Financial Control of the European Commission

Subject: How the European Commission deals with its internal irregularities and fraud.


(...)

- Mrs. R-M. HHHH, one of the people working for ECHO/Perry, was recruited by Mr. Hubert Onidi at ECHO on recommendation of Mr. Pierre Eveillard of the Bureau de Securité (annex-44). Mr. Eveillard is now also subject of a disciplinary investigation in another case.

(...)


Some quotes from this internal Financial Control note of 23/04/98 (annex-71):


In the various press articles there are many references to the dubious connections of Mr Eveillard (the former assistant of the BDS) to people and organisations connected to extreme right wing organisations in Belgium - However, whilst this issue is briefly touched upon in the UCLAF report, no in-depth investigation has been carried out.

Apparently, the method of recruitment of Mr Lhost as head of the Security unit in the BDS was doubtful. The Commission services were alerted to this individual by a parliamentary question of Mrs R. Dury in around 1986/87 who was surprised to learn that a former national guard officer of the extreme right (Mr Lhost has appeared in front of the Commission investigating the Brabant killings in connection with suspected extreme right wing activities) had been recruited by the Commission. After some time, Mr Lhost was removed from the BDS, but at present, is still working in DGXII.

Apparently, Mr Lhost got Mr Eveillard to arrange a job for Mr Lhost's ex-wife (Mme Peyman) so that he (Mr Lhost) could get out of having to pay her maintenance. (note: this seems to be confirmed by the findings in the Reichenbach report).

There are also serious allegations about Mr Thomas (who exercises a similar function in the Council as Mr Eveillard did in the Commission) and how Mr Eveillard was connected to him (and other extreme right wing figures) via the extreme right wing organisation of Mr Latinus.

Mr Robert Thomas was one of those responsible for the supervision of the security contract which was also concluded with Group 4 Securitas by the administration of the European Council in 1992. Mr Thomas has been known for years because of his exploits with guns. In the 1980's he belonged to practical shooting clubs which were investigated because they had been infiltrated by people from the extreme right wing. Even long after he was in employment as an official of the European Council in the security service, Mr Thomas was hired by the Front de la Jeunesse and the neo-nazi militia the Westland New Post of Paul Latinus. He is even alleged to have used Council buildings to organise weapon exhibitions and make use of the diplomatic pouch for unauthorised activities.

Additionally, allegations say that Mr Eveillard also used his position at the BDS of the Commission to ensure that his brother (a policeman in Etterbeek, who had been suspended whilst another matter was investigated by the police) became liaison officer with the Commission for the Commission buildings situated in Etterbeek and used this position to claim excessive overtime. UCLAF did not want to take this up in their report because it was considered to be just one more example of abuse of position and conflict of interests.


Quotes from a recently published book: "Het Gevaar Demol",
EPO publishers 1998, ISBN 90 64455 065 X (free translation from Dutch to English, annex-72):


During the weekend of 2-3 January 1982, heavy, specialised and secret anti terrorism material was stolen from the heavily guarded Gendarmerie Headquarters in Brussels. The robbers were well up to date with the patrol schemes and the whereabouts of the secret weaponry. On 12-01-1982 Major Demessemakers, independent from the involved Mobile Legion unit, was charged with the investigation. On 18-02-82, he is being replaced by Lieutenant-Colonel Gérard Lhost who is from the Mobile Legion and Head of the Dyane Special Intervention Forces. From then on, the Gendarmerie systematically neglected any possibility to investigate towards extreme right wing connections or towards the possibility of inside co-operation with the robbers. The Gendarmerie decided who could be questioned.

Lhost was questioned by the Parliamentary committee-II on banditry. His declarations are very doubtful and full of contradictory statements. Lhost claims (under oath) to have examined the extreme right wing connections thoroughly, but appears to have done nothing in this area. A so-called search warrant from Lhost to conduct a search of the premises at "Forces Nouvelles", shortly after the robbery, does not appear to exist. Two closely involved investigators deny the existence of such an order.

Investigators, when being questioned by the Belgian parliamentary committee, explained that they were struck by the flagrant negligence of Lhost towards the traces of extreme right. Lhost appears to have had close contacts with "Forces nouvelles" during his service as Gendarmerie district commander in Liège.

End 1985, Lhost suddenly left the Gendarmerie. He went to the internal security service of the EU institutions in Brussels, which happens to be a meeting point of Belgians who belonged to the Gendarmerie or other police forces. Half a dozen of them are known for their extreme right sympathies. Lhost, who is still a Commission official, found as colleagues ex-policeman Pierre Eveillard (ex-cabinet Vanden Boeynants), Robert Thomas (a specialist in political violence, who gave training to extreme right wing organisations like Front de la Jeunesse and Westland New Post) and also, the in the mean time deceased, Roland Maffioli (ex-member of the political section of the Brussels BOB, who helped infiltrating neo-nazi Paul Latinus into the State Security Service).

_ _ _


Note : liens avec le contrat "Securitas" ??


http://www.europarl.europa.eu/experts/6_fr.htm


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 16:09

securitas fondé par Moy.

pas loin de erps kwerps ds le temps

voir déclaration ex directeur Flour devant le commission> !!!!!

note: Wackenhut foutu dehors en ce periode là est entre temps repris par Securitas 4 et rentrer ds le giron securitas de nouveau de nouveau en belgique .

il n'y plus de sous ici que du cuivre a garder ! et des grand secrets !!

des coffres plein et bientot les armoires de la CBW?

si ce n'est déjà pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 17:42


André Moyen a en effet été très actif lors de la création de la filiale Belge du groupe (suédois) SECURITAS et dans la formation du personnel.

Le cheminement de Wackenhut a été, à ma connaissance, un peu tourmenté. Il faut noter son importance dans des pays comme l'Afrique du Sud. Dans nos régions, il faut regarder "G4S"

Pour information (il y a d'autres fils de discussion là-dessus) :

http://en.wikipedia.org/wiki/G4S

In 2002 Group 4 Falck went on to buy Wackenhut. In 2003 Group 4 Falck signed a Detention Services Contract with the Department of Immigration and Multicultural and Indigenous Affairs (Australia). Under this contract Group 4 Falck took over direct control of Australia's refugee detention centres from Australasian Correctional Management, owned by its subsidiary Wackenhut, which had run them since 1998. In 2004 Group 4 Falck merged with Securicor, a security firm founded in 1935 in London, to form G4S.

"Falck buys Wackenhut Security". New York Times. 9 March 2002. Retrieved 18 April 2011.
"Media Release: Group 4 To Manage Immigration Detention Facilities". 27 August 2003.
"Group 4 Falck and Securicor plc announce terms of merger". Findarticles.com. 24 February 2004. Retrieved 18 April 2011.

On parle également de SECURITAS dans

http://www.scribd.com/doc/83071101/Olof-Palme-Brabant-Wallon

L'article est du "Pourquoi Pas ?" et j'entends déjà les critiques me rappeler que ce magazine était lié au groupe Josi (Jean Josi était un ami de Paul Vanden Boeynants et de Douglas MacArthur II, voir :

http://www.scribd.com/doc/81586870/Lettre-de-Paul-Vanden-Boeynants-a-Douglas-MacArthur-II

Je crois cependant que le "Pourquoi Pas ?" n'était pas un monolithe et que certains journalistes prenaient un peu de liberté ... sans être soutenus ... Voir comment la direction désavoue ses employés dans

http://www.scribd.com/doc/83054012/Pourquoi-Pas-Damocles-septembre-1980

Ceci dit, j'aurais voulu en savoir plus sur "Souris" et "Davister" ... étaient-ce des pseudonymes ou des noms véritables ?

Je m'écarte un peu du sujet avec toutes ces questions ...






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 22:34


Pour en revenir à LIL - WACL ...

Dans le tout premier exemplaire de " Damoclès " (décembre 1967)

http://www.scribd.com/doc/82936120/DAMOCLES-LIL-WACL

page 2 :

" La LIGUE INTERNATIONALE DE LA LIBERTE, dirigée par Mme Suzanne LABIN et Mr Yvan Mattéo LOMBARDO, comprend actuellement une section française, une section italienne et un section belge."

On trouve facilement des informations relatives à Yvan Mattéo LOMBARDO sur internet.

Par exemple :

http://www.eui.eu/flora_ahue/jsp/search/search_direct_js.jsp?query=EXPERT_ENT&INDEX_ENT1=DACC_FONDS&CRIT1=IML


Quant à Suzanne LABIN ...

A écouter à partir de la minute 58

http://sdebeketch.com/tag/suzanne-labin/

( cela semble être une radio " Front National " ... )

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 22:44



Un ami français me communique quelques renseignements sur Mr De Beketch (qui a interviewé Suzanne LABIN, voir le message précédent) ; parmi ses associés, on compte d'anciens pétainistes et même un ancien nazi.

Jos Vander Velpen, "Les voilà qui arrivent. L'extrême-droite et l'Europe" 1993:

Fin 1987, d'anciens rédacteurs de Minute fondent Le Choc du Mois, qui s'assure la collaboration occasionnelle de hauts dignitaires du FN tels que Pierre Vial. Ce n'est pas un hasard si le lancement de ce mensuel, proche des «païens» de la Nouvelle droite, a lieu peu avant les importantes élections présidentielles et législatives de 1988. Son message politique se devine sans peine.

En mars 1988, le magazine dont le rédacteur en chef est Serge de Beketch, titre: «Mitterrand, le Parrain et ses mafias». Quelques mois plus tard, c'est : «Sans accord avec Le Pen, le suicide de la droite». En juin 1988, Le Choc publie l'intégralité de la fiche de police du président Mitterrand ! Depuis mars 1990, François Brigneau et Christian de la Mazière occupent les premiers rôles dans la rédaction du Choc. Le premier était membre de la Milice, le second des SS.

Mais bon, tout ça n'est pas si extraordinaire quand on sait qu'en 1944-45 , l'épuration a été faite par dessus la jambe. En France, l'extrême-droite a acquis une grande puissance pendant la Guerre Froide et aujourd'hui elle s'est infiltrée jusqu'au sommet de l'Etat.

1) Robert Hersant (1920-1996), magnat de la presse (le groupe Hersant: http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Hersant ) et propriétaire du principal quotidien conservateur français (Le Figaro) , fut lui même un ancien pétainiste et collaborateur des nazis pendant l'Occupation. Condamné à la libération , il a été amnistié dès 1952 et a repris les affaires.

2) Les notables du parti de la majorité actuellement au pouvoir (l'UMP , pourtant d'origine gaulliste) ont milité dans ou créé des partis fascisants / néo-nazis lorsqu'ils étaient étudiants dans les années 1960-1970 : GUD (Groupe Union Défense) , Ordre Nouveau , Occident etc. Certains de ces partis ont même été déclarés hors-la-loi et leurs membres avaient fait l'objet de poursuites judiciaires pour des motifs divers (trafic d'armes, violences etc). Ca n'a pas empêché les intéressés de se "recycler" , et d'obtenir des positions très élevées. On peut citer Alain Madelin, Patrick Devedjian, Gérard Longuet , Claude Goasguen, Alain Robert , et j'en oublie sûrement plein d'autres.

3) L'un des plus proches conseillers du président Sarkozy , Patrick Buisson , appartient aux milieux catholiques d'extrême-droites / intégristes. Avant d'être embauché par Sarkozy, il a dirigé le journal "Minute"; c'est un ami de Le Pen; il a même conseillé Phillippe de Villiers.

http://www.dailymotion.com/video/xing9l_buisson-eminence-grise-de-sarkozy_news

Pour l'ensemble du reportage:

http://www.dailymotion.com/video/xipbg9_reportage-de-complement-d-enquete-decryptage-de-la-stategie-xenophobe-de-l-ump_news

Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Ven 2 Mar 2012 - 23:06

HERVE a écrit:

André Moyen a en effet été très actif lors de la création de la filiale Belge du groupe (suédois) SECURITAS et dans la formation du personnel.

Le cheminement de Wackenhut a été, à ma connaissance, un peu tourmenté. Il faut noter son importance dans des pays comme l'Afrique du Sud. Dans nos régions, il faut regarder "G4S"

Pour information (il y a d'autres fils de discussion là-dessus) :

http://en.wikipedia.org/wiki/G4S

In 2002 Group 4 Falck went on to buy Wackenhut. In 2003 Group 4 Falck signed a Detention Services Contract with the Department of Immigration and Multicultural and Indigenous Affairs (Australia). Under this contract Group 4 Falck took over direct control of Australia's refugee detention centres from Australasian Correctional Management, owned by its subsidiary Wackenhut, which had run them since 1998. In 2004 Group 4 Falck merged with Securicor, a security firm founded in 1935 in London, to form G4S.

"Falck buys Wackenhut Security". New York Times. 9 March 2002. Retrieved 18 April 2011.
"Media Release: Group 4 To Manage Immigration Detention Facilities". 27 August 2003.
"Group 4 Falck and Securicor plc announce terms of merger". Findarticles.com. 24 February 2004. Retrieved 18 April 2011.

On parle également de SECURITAS dans

http://www.scribd.com/doc/83071101/Olof-Palme-Brabant-Wallon

L'article est du "Pourquoi Pas ?" et j'entends déjà les critiques me rappeler que ce magazine était lié au groupe Josi (Jean Josi était un ami de Paul Vanden Boeynants et de Douglas MacArthur II, voir :

http://www.scribd.com/doc/81586870/Lettre-de-Paul-Vanden-Boeynants-a-Douglas-MacArthur-II

Je crois cependant que le "Pourquoi Pas ?" n'était pas un monolithe et que certains journalistes prenaient un peu de liberté ... sans être soutenus ... Voir comment la direction désavoue ses employés dans

http://www.scribd.com/doc/83054012/Pourquoi-Pas-Damocles-septembre-1980

Ceci dit, j'aurais voulu en savoir plus sur "Souris" et "Davister" ... étaient-ce des pseudonymes ou des noms véritables ?

Je m'écarte un peu du sujet avec toutes ces questions ...







Je crois que Christian Souris est un journaliste qui écrit sans pseudo. C'est un ancien 'katangais' pour ce que j'en ai entendu dire. A confirmer.
Et point commun avec Davister, c'est que lui c'est le 'nègre' de mobutu, sans rire! Le Congo est donc au centre des deux hommes. Davister a été payé longtemps pour faire la propagande du régime mobutiste. Quelqu'un peut confirmer?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 3 Mar 2012 - 9:58


Dans le schéma de Latinus (Sujet: Re: schéma de Michel Libert Lun 27 Fév 2012 - 19:42), il y a " Robert ".

On en parle dans la vidéo suivante :

http://www.dailymotion.com/video/x93f0d_barbouzes-gladio-p2-tueries-du-brab_news?ralg=meta2-only#from=playrelon-13

à partir de la minute 11.

" Robert a donné des cours de placement d'explosifs dans des cages d'escaliers, a donné des cours de démontage et de montage d'armements et de tirs , et également de tuer sans laisser de traces. "

(...)

"autorités militaires étrangères" - Services secrets militaires
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 4 Mar 2012 - 7:22


Dans le schéma de Paul Latinus, il y a Christian Tavernier (et les "soldats de fortune").

Voir :

http://www.congonline.com/Culture/Litterature/Mercenaires02.htm

http://www.congonline.com/Culture/Litterature/Mercenaires03.htm

Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 4 Mar 2012 - 13:38

Le Robert en question est bien Robert T. chef du service de sécurité de la Communauté Européenne à Bruxelles à l'époque...

Avec Tavernier, on revient sur les traces d'une certaine "droite" colonialiste et des ses hommes de main...
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 4 Mar 2012 - 16:47

Citation :
Je crois que Christian Souris est un journaliste qui écrit sans pseudo.
Malheureusement décédé.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 5 Mar 2012 - 7:21

qqs lignes
-qqs semaines avant la mort de Latinus Raes s'informe sur Latinus par telex.... auprès les israeliens
-Thomas lien israel
-lekeu aussi
-louis michel l'aide pour partir

-raes- smets>bodyguard gol

il me resemble que des gens se parlent en language "false flag" , s'attirent des mouches facho et d'autres "false flag" , s'embrouillent ds les actions et pattadra personne ne sait qui a fait qoui ni pourqoui .


ou ces liens sont que papier ou c'est l'embrouille est voulu


remarque à coté du KDL= karel de lombarde il y a aussi le scandale K.D.L. qui est qqs chose avec des obligations congolaise mais cela n'a rien à voir avec les affaires à laquelle on s'interesse ici.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 5 Mar 2012 - 7:57

Doli declare a la fin du P.V
J m'a cherché et a même été à la police pour avoir mon adresse
>> cela est écrite pour montrer qu'elle ne le connait pas bien .

puis il déclare à elle que c'est pour la prévenir qu'elle va avoir visite de la gendarmerie ;

>>>tiens depuis quand on s'inquiète pour quelqu'un qu'on connait à peine ?


plus loin : il déclare qu'il cherche un dossier disparu sous le reigne de VDB au ministère militaire

et un carnet bordeau ds lequel Lat note des choses..... et cela depuis trois mois !

>>c'est un peu tard pour prevenir qqun qu'on on est enmerdé depuis Trois mois !


et si c'est trois mois >que'est-ce que a declenché cette recherche désepèrement ? donc depuis juin 1985 ? c'est facile !

puis quand on voit tout les jours les gendarmes à cheval , pourqoui on decide enfin d'aller voir le
paisible retraité lafinneur >on a pas confiance ds ces gendarmes ou ds le JI du dossier volé chez VDB ?


et puis doli connait du "monde" pour une femme au foyer..... ou elle est vraiment au solde de raes comme declare libert qqs part ? si c'est le même doli


et Schl fait ce PV sans broncher et puis la pointe :

Jand. lui a glissé que Calmette est en tôle !!!

pourqoui il aurait raconté cela à quelqu'un qui'l ne connait à peine qui n'a plus vu latinus depuis des lustres avant sa mort.


tout cette PV est du plus bizarre et personne ne semble y faire un peu d'attention.




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 11:39


Dans le schéma de Latinus, on mentionne

Christian Tavernier

Voir

http://www.congonline.com/Culture/Litterature/Mercenaires02.htm

(...) Ces soldats de fortune sont au nombre de 655 au 1er mai 1961 selon Weber. Ils sont surtout belges (45O) comme Roger Bracco, pilote de la Force Aérienne, des anciens de la guerre de Corée comme Jacques Dufrasne et Bob Noddyn ou comme le capitaine Christian Tavernier, qui entame sa carrière de soldat de fortune à la tête du bataillon "Marsupilami", du nom de l'animal né de l'imagination fertile de Franquin, l'un des maîtres de la BD belge. Mais 220 d'entre eux ont été mandatés par le gouvernement de Bruxelles, témoigne Weber.

A côté des professionnels et de quelques paumés, des garçons de café et même des chauffeurs de taxis, recrutés par des officiers belges, se battent les "volontaires étrangers" dont le plus célèbre est Jean Schramme, le fils du bâtonnier de Bruges, devenu planteur au Congo belge, qui commande le bataillon "Léopard". Contrairement à leurs camarades de la première catégorie fort bien rémunérés (voir encadré), ces volontaires sont des colons pour qui la solde importe peu, surtout désireux de récupérer leur plantation ou leur commerce. Parmi eux, s'égare un frère de la mission catholique de Bunia, raconte Schramme.(...)

Il faudra attendre janvier 1963 pour que la sécession soit vaincue par les forces de l'ONU soutenues matériellement par les Etats Unis, qui après l'élection de John Kennedy ont opéré un virage à 180° dans l'affaire katangaise. (...)

Note : on parle de Jean Schramme sur

http://www.orbspatrianostra.com/in-memoriam.html

Je ne vois pas les liens que Latinus fait entre de Villegas et ces mercenaires ... Par contre, Jacques Offergeld connaissait Christian Souris qui a dû avoir des contacts avec eux.

Un autre extrait :

Dans la troupe, on trouve de tout, y compris des jeunes gens en mal d'aventure et quelques psychopathes: Burlion recueille auprès de mercenaires des récits de rebelles brûlés vivants ou d'un soldat de fortune collectionneur de têtes de mort... . Hoare lui-même tient un discours édifiant à son retour du Congo dans une interview parue dans le quotidien la "Libre Belgique" du 15 décembre 1965: "tuer des communistes, c'est comme tuer de la vermine. Tuer des nationalistes africains, c'est comme tuer des animaux. Je n'aime ni les uns ni les autres".

_ _ _


Dans les multiples recherches sur les exécutants des Tueries, on a parlé de personnes issues du grand banditisme et même de braconniers ... mais je ne me souviens pas de mercenaires ... dont certains auraient pourtant le profil adéquat ...




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 17:34


Dans le schéma de Paul Latinus, on retrouve Jacques Offergeld.

On en parle déjà ailleurs sur ce site, notamment dans le fil dédié à Christian Souris vu qu'ils ont écrit des livres ensemble. Je ne vais pas répéter ce qui a déjà été dit, si ce n'est "La semaine d'Anvers" et ce qui relie Jacques Offergeld et le présentateur du JT Luc Beyer (...), notamment sur certaines listes électorales.

Il serait intéressant de mieux savoir ce qui rattache Jacques Offergeld et les francophones d'Anvers. On voit aussi sur le schéma qu'on est proche des "diamants" ... (ce qui fait penser à des trafics en tout genre, notamment avec l'Afrique).

A noter également :

http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/t126-pio-bougerol-et-cie

et le transit en Belgique de Eckehardt Weil, un terroriste allemand d'extrême-droite.

http://archives.lesoir.be/stay-behind-et-les-autres-reseaux-les-mysteres-du-major_t-19910904-Z04D57.html

(...) Excédé par les agissements de Bougerol qui se faisait passer pour un ancien du SDRA et qui paraissait également mêlé, sans qu'on puisse en apporter la preuve, au transit en Belgique de Eckehardt Weil, un terroriste allemand d'extrême-droite, le nouveau chef du SDRA demanda en 1981 qu'on lui retire son certificat de sécurité; la demande resta sans suite.

Ceci fait penser à "l'exfiltration" de Gaëtano Orlando en fuite par la Belgique (Mario Spandre) et son repas à l'OTAN !

http://antonella.beccaria.org/index.php

Gaetano Orlando: il suo viaggio in Belgio, il traffico d’armi e il “pranzo di lavoro” alla sede della Nato

_ _ _


Je reprends par contre ce qui est dit ailleurs sur le site :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t288p45-l-independance-du-congo

Avions renifleurs

De l'autre côté des lieux de combat de l'Afrique centrale se trouvait la France qui voyait ses intérêts en Angola menacés par le gouvernement marxiste à Luanda, la capitale. Les français se sont évidemment joints aux rebelles angolais de l'Unita, emmenés par Jonas Savimbi. Juste derrière l'Unita – et, d'après ses propres dires, pour des raisons politiques et idéologiques – se trouvait Benoît de Bonvoisin, allié de l'industrie française et ami du président Mobutu.

D'après un magistrat belge, toute l'affaire des avions renifleurs, cadre dans les efforts français pour abolir le régime du président angolais Neto. Vers le milieu des années 70, l'inventeur italien Aldo Bonasolli et le comte belge Alain de Villegas avaient conçu un avion avec lequel on pouvait renifler des gisements pétrolifères souterrains. C'était un grand pas en avant pour l'industrie pétrolière, puisqu'elle permettait d'éviter de coûteux forages. Elf acheta la licence à la société belge qui avait été montée pour mettre l'invention sur le marché. Il s'agissait d'une transaction de 5 milliard de francs. Pendant un certain temps, les avions renifleurs ont satisfait tout le monde, mais en 1977, l'affaire a été considérée comme une grande escroquerie. "Ces avions renifleurs n'étaient qu'une façade" déclare ce haut magistrat. "L'entreprise, hébergée dans un château, appartenait en fait à la France. Il s'agissait d'une opération française top-secret, dont les français estimaient qu'elle ne pouvait pas se dérouler sur leur propre territoire. Ces avions n'ont jamais reniflé de pétrole. Ils servaient à surveiller les mouvements de troupe à Luanda.

Les tensions idéologiques en Afrique centrale peuvent aussi expliquer en partie les accrocs qui ont eu lieu entre certaines personnes en Belgique en 1977. Cette année-là il y a eu un gros conflit entre Vanden Boeynants et Albert Raes, le chef de la sûreté de l'Etat. Ce dernier n'avait pas informé Vanden Boeynants du départ de mercenaires de Liège pour le Zaïre. Lorsque nous avons dit à Benoît de Bonvoisin que cette affaire des mercenaires semblait très sensible, Benoît de Bonvoisin a répondu nous a répondu : "Mais mon cher, d'une part la Belgique essayait d'éviter la déstabilisation du Zaïre et d'un autre côté, la Sûreté de l'Etat faisait partir des mercenaires".

Depuis des années, le baron proclame urbi et orbi que ses ennuis avec la justice sont dus à une chasse aux sorcières menée par la sûreté de l'Etat. D'après lui, il s'agit d'une vengeance parce qu'en 1977, suite à l'affaire des mercenaires, il a exigé que les services de la sûreté de l'Etat soient contrôlés. Ils seraient infiltrés, toujours d'après Benoît de Bonvoisin, par les services d'espionnage russes. Le premier substitut bruxellois Godbille, qui a mené une enquête sur les sociétés CIDEP et PDG, qui tournent autour de Benoît de Bonvoisin, a dû entendre plusieurs fois les thèses du baron. "Jusqu'à en avoir assez" a déclaré Godbille il y a peu devant la commission d'enquête des tueurs du Brabant wallon. "Le Baron a chaque fois mis ses ennuis en relation avec les faits de 77 et 78 à Kolwezi. Il allait en apporter les preuves. Elles ne sont jamais venues. Je lui ai alors dit "Soit vous êtes un initié des secrets d'Etat, soit vous ne faites que provoquer un écran de fumée."

Des admirateurs silencieux

Le Zaïre, et par extension toute l'Afrique centrale est une zone où d'une part, entre Belges et d'autre part entre Belges et Français les esprits s'échauffaient parfois. Les différends pouvaient surgir tant pour des raisons idéologiques qu'économiques. Nous avons déjà fait remarquer auparavant que les amateurs "du pays, de son peuple et de ses chefs" ne se limitaient pas à des cercles francophones ayant Vanden Boeynants et Benoît de Bonvoisin comme figures de proue.

Du côté des démocrates-chrétiens flamands, on trouve Léo Tindemans – qui a récemment démontré sur la chaîne télévisée VTM qu'il était un fervent défenseur de Mobutu – et chez les libéraux, Herman De Croo est bien connu pour son amour pour le Zaïre. La maison socialiste, malgré son opposition rabique à Mobutu, a aussi ses admirateurs silencieux du maréchal. Albert Cahen en est l'exemple par excellence. Il fut chef de cabinet de Simonet et, plus tard, il a été pendant longtemps le directeur politique du ministère des affaires étrangères.

Mobutu a attentivement observé l'activité autour de sa personne. Et visiblement, avec les informations dont il disposait, il tenait un certain nombre de personnes. Des sources fiables à Kinshasa affirment qu'il n'est pas exclu que l'affaire Agusta ait éclaté grâce à la collaboration de Mobutu. Pour jouer un mauvais tour à Willy Claes, ajoute-t-on. Quoi qu'il en soit, des informations ont été récoltées et considérées comme suffisamment intéressantes que pour les rassembler dans un dossier. Dossier qui, visiblement, était très utile aux affaires que défendait l'extrême droite en Belgique. Dans l'enquête judiciaire concernant le suicide suspect de Paul Latinus, chef du mouvement d'extrême-droite Westland New Post (WNP) on mentionne un "Dossier Zaïre".

Lors d'un interrogatoire, le militant du WNP Marcel Barbier, jugé pour un double meurtre, a déclaré qu'un dossier à propos du Zaïre a été transmis à un agent libanais des phalangistes. Plus tard, les enquêteurs ont demandé à la maman de Latinus si elle avait jamais entendu son fils parler d'un dossier concernant Kolwezi. Elle a répondu par la négative.

_ _ _


Il pourrait être intéressant de relire

Les grands dossiers criminels en Belgique, Volume 1

Par Haquin-stephany

notamment sur les liens entre l'avocat français Violet (aussi sur le schéma) et de Villegas ...


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 18:30



Dans le schéma de Latinus, il y a aussi

Robert (Thomas ?) et Eveillard

Voir :

http://www.sdnl.nl/fraude.htm

(...)

Mr Robert Thomas was one of those responsible for the supervision of the security contract which was also concluded with Group 4 Securitas by the administration of the European Council in 1992. Mr Thomas has been known for years because of his exploits with guns. In the 1980's he belonged to practical shooting clubs which were investigated because they had been infiltrated by people from the extreme right wing. Even long after he was in employment as an official of the European Council in the security service, Mr Thomas was hired by the Front de la Jeunesse and the neo-nazi militia the Westland New Post of Paul Latinus. He is even alleged to have used Council buildings to organise weapon exhibitions and make use of the diplomatic pouch for unauthorised activities.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 23:10



Dans le schéma de Latinus, il y a aussi

Jean Bredel

Je n'ai trouvé qu'une personne portant ce nom. il était architecte et en charge de travailler sur le patrimoine architectural bruxellois au sein de la Commission Culturelle Française de Bruxelles... Pas certain que ce soit la bonne personne ...
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 23:47

probablement Jean Breydel = Jean Breydel de Groeninghe (décédé en 23/08/1996), PSC puis PRL, CEPIC, Cercle des Nations, fondateur en 1968 de Jeunesses Belges-Belgische jeugd (JBJ) (avec Guy De Keyser, Patrick Cocriamont, Christian Vanden Boeynants, Aldo-Michel Mungo, ...) = très à droite + unitaire, avec support de Jo Gérard, VdB, ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2012 - 23:54


@dim

Vous avez certainement raison ... c'est beaucoup plus convaincant même si le nom n'est pas facile à lire sur le schéma.

_ _ _


Juste un complément sur le transit en Belgique de Eckehardt Weil.

Jean Bougerol has spoken at lectures organized by the NEM-clubs... This officer, who keeps in close contact with Bernard Mercier, board member of the C.E.P.I.C., was mentioned as one of the organizers of the transport from Antwerp to the seat of the C.E.P.I.C. in Brussels of a wanted neo-nazi terrorist. This person had to be taken by Bernard Mercier to a domain in the Ardennes belonging to de Bonvoisin and subsequently to France. The German was intercepted by State Security during the trip from Antwerp to Brussels.

Il serait intéressant d'avoir des détails sur le passage de Eckehardt Weil à Anvers ...

Il est clair qu'il y avait une forte présence de l'extrême-droite à Anvers, en Bavière et dans le nord de l'Italie (ainsi qu'en Suisse ?) ...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Aujourd'hui à 23:00

Revenir en haut Aller en bas
 
schéma de Michel Libert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Autres documents et sites web-
Sauter vers: