les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 schéma de Michel Libert

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 15 Jan 2018 - 19:32


http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-sint-maartensfonds-ne-renie-rien-de-l-ideologie-nazie-51b87252e4b0de6db9a5c444

Le Sint-Maartensfonds ne renie rien de l'idéologie nazie

ANNICK HOVINE et PAUL VAUTE Publié le mercredi 09 mai 2001 à 00h00 - Mis à jour le mercredi 09 mai 2001 à 00h00

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Fév 2018 - 9:22


http://www.multinationalmonitor.org/hyper/issues/1982/01/brooks.html

JANUARY 1982 - VOLUME 3 - NUMBER 1

IRIS: Global bankers, diplomats, spies and a computer launch a private CIA

by Philip Brooks in Paris

The specter of the Iranian revolution continues to haunt international financial circles. Western bankers and industrialists who had considerable investments in Iran still wonder how a regime such as Pahlavi's, described as an island of stability, collapsed after only a few months' popular pressure.

The lesson that financiers seem to have drawn from the Iranian "disaster" is that Western intelligence services such as the CIA cannot be relied on to provide adequate warning of an imminent crises.

To prevent another such lapse of intelligence gathering, consortium of European banks has created a private international intelligence company called IRIS - International Reporting Information System - based in Crystal City, Virginia, just a few mile from CIA headquarters. IRIS is incorporated in the Netherlands.

Consortium members, who have reportedly invested $10 million, are the Bank of Bilbao (Spain), the Bank of Liechtenstein, the Swedish insurance company Scandia, the British investment bank Henry Ansbacher, and two privately held companies, Seascope Group Corporation and the Washington D.C.-based Government Research Corporation.

A spokesperson for IRIS at the firm's Cyrstal City headquarters said the company currently has about 30 employees at work and expects to have 33 full-time analysts in house within six months. The collection and analysis of data - by about 100 correspondents worldwide - will be managed under contract by GRC International, a subsidiary of Government Research Corporation which publishes the government and politics periodical National Journal.

One reason the firm maybe operating out of the U.S. is to take advantage of First Amendment protection on information gathering in the U.S., and the absence of laws regulating computer intelligence systems.

IRIS's information will be entered into a computer which the company claims is modelled on the one used by the CIA, and subscribers to the service will be able to receive virtually instant printouts of information which will vary as to length and range according to the fees paid by the subscriber. A spokesperson for IRIS estimates charges will be between $20,000 and $300,000 a year.

IRIS has also established an "international advisory council" to lend prestige and to provide an undefined degree of judgement on the information. Members of the council include former British prime minister Edward Heath as chairman, former president of the World Bank Robert McNamara representing North America, former Colombian finance minister Rodrigo Botero representing South America, and former French minister of commerce Jean-Francois Deniau representing Europe. Heath, who says his IRIS activities will take him "only a few days' work a year," will receive $100,000 annually for his services. Heath has yet to select directors for the Middle East, Asia and Africa.

Director of Information for IRIS is Paul Boaker, onetime assistant to former U.S. secretary of state Henry Kissenger and former U.S. ambassador to Bolivia. The operation will be managed by Washington publisher Anthony Stout, chairman of Government Research Corporation.

_ _ _ _ _

Communication and Conflict: Studies in International Relations
Par Jörg Becker




_ _ _ _ _







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Jeu 1 Fév 2018 - 15:02


Commentaire de Michel Libert :

_ _ _


(...)   Les balbultiements d'IRIS ont débuté dès 1979 et les crédits opérationnels  libérés (ce qui explique la réponse que me fit Paul Latinus au sujet des fonds considérés illimités devant servir aux opérations en cours et à venir ... au sujet desquels fonds nous ne devions (nous et d'autres) nous faire aucun soucis).


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mer 14 Fév 2018 - 12:03

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Mar 6 Mar 2018 - 11:48


Le chevalier Jean Breydel (44 ° ), le 39ième candidat sur la liste (Ixelles), fut vers 1970 le dirigeant du JBJ après avoir un militant de divers mouvements d'extrême-droite dans les années '60 avec Emile Lecerf.

Breydel a toujours été, avec son ami Benoit de Bonvoisin, un confident de Vanden Boeynants qui l'a nommé, en '76, secrétaire-général du CEPIC et, par la suite, architecte au ministère de la Défense Nationale. Dénoncé par la sûreté, dans la fameuse note de la sûreté de '81 pour ses liens avec l'extrême-droite, il entre en rupture avec le PSC à partir de la fin '82. Breydel devient ensuite un des dirigeants du nouveau parti d'extrême-droite, le PLC, avant d'entrer au PRL ou il devient le conseiller du président Louis Michel. Breydel n'a jamais renié ses sympathies pour les idées et les hommes d'extrême-droite parmi lesquels il compte beaucoup d'amis.

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Sam 17 Mar 2018 - 0:06

HERVE a écrit:

our éviter une telle déchéance de la collecte de renseignements, un consortium de banques européennes a créé une société de renseignements internationale privée appelée IRIS - International Reporting Information System - basée à Crystal City, en Virginie, à quelques kilomètres du siège de la CIA
Il y avait bien mieux que ca. En l'occurence le programme "Echelon" dont les données étaient analysées au quartier général de la NSA
Big brother is watching you Laughing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 18 Mar 2018 - 13:36


Ce qui me frappe avec "IRIS", c'est le financement privé. Cela me fait penser à "Milpol" de André Moyen, financé par l'Union Minière et par Brufina. On peut aussi se demander s'il n'y avait que du renseignement ou bien s'il y avait également un volet "action".

Les liens entre André Moyen et l'Union Minière ont été très forts puisque André Moyen a pu utiliser un local de l'Union Minière à la rue des Comédiens (maison qui appartient toujours à Umicore).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Dim 18 Mar 2018 - 13:56


Une autre présentation du schéma (avec peut-être quelques différences) :





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   Lun 16 Avr 2018 - 9:35


Sur Jean Breydel...

Par une lettre datée du 26 février 1980 et adressée à Jean-Michel Detournay qui dirige "PDG", Jean Breydel présente sa démission :

" Par la présente, je tiens à vous signaler que j'ai été appelé à occuper un poste dans un cabinet ministériel.
Je me vois donc dans l'obligation de vous présenter ma démission durant une période indéterminée."

La réponse de Jean-Marie Detournay du 28 février 1980 :

"Croyez que nous regrettons ce fait étant donné les nombreux et satisfaisants services que vous nous avez toujours rendus au sein de notre société.
Cependant, si pour des raisons personnelles vous désirez réintégrer notre société, nous vous assurons, dès à présent, d'agréer positivement votre demande.
Nous sommes donc d'accord de vous libérer le 18 avril prochain."


Sur PDG :

Dès l'origine, la SA Promotion et Distributions générales (PDG) a été associée au financement de certaines activités de PIO, en particulier Inforep et les conférenciers militaires; depuis 1975, des remboursements de frais de voyage furent par ailleurs effectués au profit du major Bougerol. Sise au 39, rue Belliard, à Bruxelles, fondée en 1971, dirigée par J.-M. Detournay, elle était, semble-t-il, contrôlée totalement par le baron Benoît de Bonvoisin; depuis l'augmentation de capital de 1974, elle comptait des Libanais parmi ses principaux actionnaires. En principe PDG s'occupait de promotion industrielle et de relations publiques au plan international en Afrique, en Amérique latine et au Moyen-Orient; elle assurait également la promotion et la commercialisation d'un brevet d'«économisateur» d'essence appelé SVB 3, qui appartenait à une société panaméenne. En échange de ses services, PDG recevait des exemplaires d'Inforep vendu à des sociétés sympatisantes à raison de 60.000 F par abonnement; en 1978, il y en avait eu neuf.

De la publicité pour le "SVB 3" apparaissait dans le "Nouvel Europe Magazine".


Le soi-disant « Gladio belge »
Par Hervé Hasquin





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: schéma de Michel Libert   

Revenir en haut Aller en bas
 
schéma de Michel Libert
Revenir en haut 
Page 26 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Autres documents et sites web-
Sauter vers: