les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 réunion du 5 mars 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: réunion du 5 mars 2012   Lun 5 Mar 2012 - 21:00

Ce 5 mars 2012, une réunion d'informations des familles des victimes a eu lieu au palais de verre de Charleroi.
J'ai assisté à la partie ouverte à la presse. Je vais donc faire un petit compte-rendu.

Avant d'aborder la réunion, notons l'article de la DH du matin où l'ancien juge d'instruction Raynal jette de l'huile sur le feu (je vais essayer de le mettre en ligne).
Il était prévu que la presse assiste dès le début de la réunion à 15 heures avant de quitter la salle pour laisser seuls les familles des victimes avec les Magistrats (Martine Michel, De Valkeneer, Michaux) et la Ministre de la Justice madame Turtelboom. Finalement, la presse devra attendre dans le couloir que la séance d'informations aux victimes se termine. Les chevaliers de la plume devront attendre environ 1 h 30 avant de renter dans la salle.
La réunion avec les familles fut parait-il houleuse.
Une fois les journalistes entrés, ils eurent donc droit à un topo de la réunion.
La juge Michel insista sur la volonté d'aboutir et sur la motivation des enquêteurs. Les anciens enquêteurs comme Vos (parti de son plein gré) restaient disponibles si nécessaire.
En ce qui concerne les éléments matériels, un échantillon d'ADN masculin unique a été trouvé (provenant d'un objet retrouvé dans le canal en 1986). Il sera comparé à la banque de données adn en Belgique et à l'étranger.
L'enquête continue vers l'extrême-droite sans autre précision, secret de l'instruction oblige. Le mot WNP ne fut jamais cité.
Le rapport de Madame Zucker fut ensuite abordé. Il fut jugé partiel et partial par les magistrats et trop influencé par Lionel Ruth. Le Procureur De Valkenner ira traiter le rapport Zucker de "escroquerie intellectuelle". Et qu'il était hors de question qu'elle soit réengagée surtout vu ses émoluments (56 000 euros). Un journaliste me dira 22 000 euros. Qui dit vrai?
Et puis surréalisme à la belge : le commissaire Quinet téléphona en pleine réunion au commissaire Vos afin de savoir s'il était exact qu'il connaissait les noms des tueurs et qu'il proposait de tenir un procès d'Assises. Propos qui avaient rendus public par le sénateur Bert Anciaux. Réponse de Vos : je ne connais pas Anciaux et je n'ai que des soupçons sur les auteurs. Je n'ai donc jamais déclaré rien de tel.
Le nouveau site de la CBW sera ensuite présenté. Il faut admettre qu'il est très bien fait.
La juge d'instruction a rappelé l'existence de la prime Delhaize de 250 000 euros tout en disant qu'il était possible de rémunérer un indicateur en plus de la prime. Jusque combien? A voir.
La ministre quant à elle n'est pas opposé au rallongement de la prescription mais estime que c'est prématuré.
La réunion se termina ainsi. Je ne sais pas comment ont réagi les familles exactement.
En aparté, j'ai interrogé deux magistrats sur une loi sur les repentis. Réponses : oui, mais…

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 597
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Lun 5 Mar 2012 - 22:20

ont il donnés leur avis sur...

ont il parlé de Hammers?
ont il parlé du Luxembourg?
ont il parlé de M.B.au Surinam?

Q'uont t'il bien pus dire de plus aux famille.
j'imagine qu'il y a us des questions réponces.

les familles des victimes peuvent elles communiqué ?

Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
pierre



Nombre de messages : 597
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Lun 5 Mar 2012 - 22:50

@ Trich,

Michel a écrit,

...Les chevaliers de la plume devront attendre environ 1 h 30 avant de renter dans la salle.
La réunion avec les familles fut parait-il houleuse.

qu'ont il bien pus ce dire pandant tout ce temps?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
DocGenicot



Nombre de messages : 13
Age : 45
Localisation : Genappe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Lun 5 Mar 2012 - 22:51

Du neuf dans le dossier des Tueries du Brabant(05/03/2012)


© BELGA
La piste de l'extrême-droite est actuellement suivie et un nouveau site internet vient d'être mis en ligne

CHARLEROI Lors de leur rencontre de lundi avec les proches des victimes des Tueries du Brabant, les enquêteurs de la Cellule de Jumet ont précisé qu'un profil ADN masculin avait été isolé. La piste de l'extrême-droite est actuellement suivie et un nouveau site internet vient d'être mis en ligne.

Six ans après leur dernière réunion, les enquêteurs de la Cellule de Jumet ont rencontré lundi les proches des 28 victimes des Tueries du Brabant wallon, au palais de justice de Charleroi.

Le procureur du Roi, Christian De Valkeneer, et la juge d'instruction Martine Michel, ont précisé qu'un profil ADN masculin avait pu être isolé sur une pièce à conviction repêchée à Ronquières, après la tuerie d'Alost de 1985. Ce profil est actuellement comparé aux banques de données belges et européennes et pourra être confronté à tout prélèvement effectué sur des suspects.

La juge d'instruction Martine Michel précise que la piste de l'extrême-droite est suivie, que des techniques particulières d'enquête sont utilisées et que des auditions sont en cours.

Le site internet www.killersbrabant.be a par ailleurs été mis en ligne. Il relate les différents faits selon leur chronologie et présente les pièces à conviction.

Interrogée sur l'allongement de la prescription, qui prendra cours le 10 novembre 2015, la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, a déclaré "que la priorité devait être donnée à l'enquête, mais qu'elle n'était pas opposée à une réflexion".


© La Dernière Heure 2012

Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 0:41

Je viens de jeter un coup d'oeil au site. Nettement mieux que le précédant. Toutefois, je suis surpris de voir que les portraits robot de 1985 avaient été retirés, de même ques quelques autres de la vague de 82. A t'on fait une annonce à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
gilbertmuda



Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 16:28

je reposte ici un message que j'ai mis sur le fil du profilage, je n'avais pas vu qu'on parlait ici aussi du sujet ( désolé pour le doublon)

voici le lien vers le JT de la rtbf de ce midi avec la profileuse daniele Zücker invitée qui parle de son travail à voir à partir de 17'08''

http://www.rtbf.be/tv/revoir/detail_jt-13h?uid=106929778668&idshedule=f33f8d2b9c973d8c483547ffa1899ce8&catchupId=12-TIJAP100-066-13-1&serieId=12-TIJAP100-000-13
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11982
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 17:11


RTBF

Tueurs du Brabant: comment l'ADN permet une identification

SOCIETE | mardi 6 mars 2012 à 16h08

Lundi, on apprenait qu'une nouvelle trace génétique avait pu être isolée et clairement identifiée dans l'affaire des tueurs du Brabant. Une trace dont on a pu déterminer qu'il s'agissait d'un ADN masculin unique. Qu'est-ce que cela veut dire ? Pourquoi cette découverte soudaine? Est-ce que cela peut vraiment mener les enquêteurs à trouver les auteurs de ces braquages sanglants qui ont marqué les années 1982 à 1985 en Belgique ?

Un ADN masculin unique, cela veut dire que l'"on suppose que c'est un profil génétique que l'on peut attribuer qu'à une seule personne", nous explique Daniel Léonard, expert judiciaire au laboratoire des analyses génétiques de l'INCC, l'Institut National de Criminalistique et de Criminologie. Reste à identifier cette personne et c'est bien là toute la difficulté.

En Belgique, il existe deux bases de données : une banque de données "condamnées" et une banque de données "criminalistiques". Seules les personnes condamnées pour des faits graves sur des personnes figurent dans cette première base de données (cela représente tout de même 15 000 à 20 000 empreintes). L'autre, "la criminalistique", "contient tous les profils génétiques provenant d'une scène de crime et d'une qualité suffisante mais qui ne sont pas forcément identifiés", précise Daniel Léonard. Depuis 2011, il est aussi possible de comparer les ADN à des banques de données étrangères.

En d'autres termes, si les tueurs du Brabant n'ont fait l'objet d'aucune condamnation, ce sera compliqué de les identifier. Dans le meilleur des cas, un lien peut-être fait entre deux affaires et apporter ainsi de nouveaux éléments à l'enquête.

Rien ne dit non plus que la trace génétique qui a été isolée appartient effectivement à l'un des tueurs. "Est-ce que c'est sur un objet où on est certain que l'un des auteurs a pu laisser une trace ? ", s'interroge l'expert.

Selon le Procureur du Roi de Charleroi, Christian De Valkeneer, l'objet sur lequel a été retrouvée cette nouvelle trace biologique "donne à penser qu'il y a de bonnes chances que l'objet ait pu être utilisé par un des auteurs".

Pourquoi soudain cette découverte ?

Comment expliquer qu'on ait seulement pu retrouver cette trace 27 ans après les derniers faits ? "Par des moyens techniques qui ont évolué", répond Christian De Valkeneer.

"Il est certain que les techniques actuelles sont beaucoup plus sensibles", confirme l'expert judiciaire. "Aujourd'hui on peut travailler sur une base d'ADN beaucoup plus faible (...) il y a 27 ans, des objets manipulés, on ne les utilisait pas car ils étaient non exploitables". Aujourd'hui, on peut donc identifier un ADN sur base d'une empreinte sur une poignée de porte, par exemple.

Quant à savoir si ces traces n'ont pas été altérées par les années, Daniel Léonard réponde ceci : "Une trace biologique peut être conservée des dizaines d'années, sans problème. Elle va sécher et rester sur l'objet". A condition tout de même que les pièces à conviction soient conservées "à température ambiante, dans un environnement sec". Et si actuellement, ces consignes sont respectées, ce n'était peut-être pas le cas à l'époque.

Le problème de la prescription

On comprend dès lors toute la difficulté d'identifier un auteur sur base d'une trace génétique. Or, les faits seront prescrits en novembre 2015.

Un problème "purement politique", selon le Procureur du Roi de Charleroi qui estime que tout "dépendra de la volonté du parlement".

Une base de données "suspectes"

En attendant, les acteurs concernés essaient de tirer les leçons de cette affaire. Des discussions sont actuellement en cours pour mettre en place une base de données "suspectes". Celle-ci permettrait de conserver tous les ADN des personnes suspectées, mais pas forcément impliquées, dans une affaire. Une sorte de fichage génétique qui évidemment ne plaît pas à tout le monde et plus précisément à ceux qui défendent le respect de la vie privée.

Un fichage généralisé a aussi été évoqué. Mais là aussi il pose problème sur le plan du respect de la vie privée.

Daniel Léonard, par exemple, en tant que scientifique y est plutôt pour. "Les données auxquelles nous avons accès sont de toute façon codées", explique-t-il, "on sait juste si l'ADN est de genre masculin ou féminin".

Seules "un nombre limité de personnes ont accès au code", confirme le Procureur du Roi de Charleroi, "au niveau des parquets et de l'INCC". L'Institut National de Criminalistique et de Criminologie a en effet deux missions : il gère les banques de données et travaillent avec des experts qui analysent.

C. Biourge


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 19:01


Citation :
Aujourd'hui, on peut donc identifier un ADN sur base d'une empreinte sur une poignée de porte, par exemple.


donc sur toutes les douilles et munitions idem car ils ont été chargées sans précaution
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11982
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 19:21



Pour information


http://www.levif.be/info/actualite/dossiers/les-entretiens-du-vif/valere-de-cloet-arreter-des-violeurs-a-partir-de-leur-sperme-c-est-devenu-la-routine/article-4000010951923.htm#

Valère De Cloet : "arrêter des violeurs à partir de leur sperme, c'est devenu...la routine "

lundi 28 novembre 2011 à 07h13

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11982
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 19:24


On a sans doute beaucoup évolué depuis

http://archives.lesoir.be/la-genetique-n-a-pas-debusque-de-tueur-les-expertises-d_t-19980415-Z0F3UD.html

La génétique n'a pas débusqué de tueur

Les expertises de la KUL ne visent actuellement qu'à une sélection négative, précise le juge Lacroix.

HAQUIN,RENE

Mercredi 15 avril 1998

La génétique n'a pas débusqué de tueur Les expertises de la KUL ne visent actuellement qu'à une sélection négative, précise le juge Lacroix.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11982
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 19:26


Et on évoluera encore ...


29/1/12 - 13 h 00 AFP - SCIENCES


A Davos, une machine pour décoder le génome individuel en quelques heures



C'est la révélation de Davos, une lueur d'espoir dans un océan de morosité: une machine miracle qui permet de décrypter le génome humain en quelques heures et pourrait révolutionner les soins.


Au Forum économique mondial, le Ion Proton a été présentée pour la première fois en Europe par son créateur l'Américain Jonathan Rothberg, un biotechnicien de 48 ans, directeur général de Ion Torrent Systems, propriété de la société américaine Life Technologies qui produit le Ion Proton.


Grâce à cette machine permettant de décoder rapidement l'ADN d'un individu grâce à des puces à semi-conducteurs, les malades n'auront plus besoin d'attendre des semaines pour savoir s'ils ont un cancer et les médecins sauront immédiatement de quelles maladies ils souffrent, ce qui leur permettra de choisir le type de thérapie adaptée, d'éviter des retards préjudiciables ou, pire, des erreurs, et de sauver des vies.


Plus tard, des chercheurs dans les pays en développement pourront grâce à cette machine identifier de nouveaux virus ou vérifier la qualité de l'eau.


Et la police scientifique pourra rechercher le profil ADN d'un suspect aussi rapidement que dans les séries policières télévisées et les militaires sur le terrain pourront identifier les corps de leurs compagnons d'armes ou de leurs ennemis.


A Davos où la finance internationale fait grise mine, Rothberg a été accueilli comme une rock star de la science.


"C'est un génie. Je veux acheter ses machines", s'enthousiasme Sami Sagol, un neuroscientifique israélien qui soutient la recherche.


"J'étais assis à côté de lui lors du dîner. Il est époustouflant", dit un jeune banquier qui a trouvé les débats scientifiques du Forum plus attrayants que les sujets économiques.


Rothberg, bonnet de ski sur la tête et chemise rayée aux couleurs vives, explique que sa trouvaille permet de passer de la tâche laborieuse du séquençage du génome humain à l'ère des puces à semi-conducteurs.


Sans fausse modestie, il compare cette révolution à celle qui a permis de passer du gros ordinateur occupant toute une salle au PC à usage domestique. Il prédit qu'un jour, le Ion Proton actuellement de la taille d'une photocopieuse, pourra être réduit et transporté à la main comme les ordinateurs portables.


"C'est la première machine qui permet de séquencer le génome entier d'un individu pour moins de 1.000 dollars et en deux heures", a-t-il dit dans une interview à l'AFP à Davos.


"Auparavant, elles pouvaient coûter plus d'un demi-million de dollars et cela prenait des semaines pour avoir les informations sur votre génome", dit-il. Le génome d'un individu est l'ensemble du matériel génétique codé dans son ADN. Chaque individu a un génome unique.


"Le Ion Proton est destiné à la recherche pour découvrir de nouveaux gènes dans les maladies du cancer, de l'autisme ou des diabètes", explique-t-il encore.


"Mais il est aussi destiné à la médecine clinique pour être certain que l'on donne le bon traitement à la bonne personne et pour aider à diagnostiquer les maladies chez les nouveaux-nés", ajoute Jonathan Rothberg.


Les échantillons d'ADN sont introduits dans une puce de 2,5 cm, puis dans le Ion Proton, à l'instar d'une carte SIM dans un téléphone portable, et deux heures plus tard, le code génétique peut être déchiffré dans sa totalité.


"Quand mon fils Noah est né, il a été immédiatement emmené aux soins intensifs car il avait des difficultés à respirer. J'ai réalisé alors que j'étais moins intéressé par le génome humain en tant que concept abstrait que par celui de mon propre fils", raconte-t-il. "Il me fallait une technologie adaptée. Et pendant qu'il était en soins intensifs, j'ai eu l'idée des puces à semi-conducteurs".


Noah s'est rétabli. Il n'avait pas une maladie génétique en fin de compte. Mais une fois que le Ion Proton sera utilisé communément dans les hôpitaux, d'autres parents attendront moins longtemps d'être fixés sur le sort de leur enfant.

Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mar 6 Mar 2012 - 22:22

A voir... Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
mel



Nombre de messages : 16
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mer 7 Mar 2012 - 12:42

Il y a aussi une technique de reconnaissance ADN particulière - utilisée dans les pays anglo-saxons - qui a permis récemment, et pour la première fois en France, de résoudre un meurtre vieux de 10 ans:

http://nord-pas-de-calais.france3.fr/info/l-affaire-kulik-resolue-grace-a-l-adn-72063940.html
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mer 7 Mar 2012 - 16:00

question sur la legislation


en GB on a bien une banque de données sur toutes les prises mais on n'est pas authorisé par la loi à l'utiliser.
chaque fait doit avoir une recherche ADN propre, authorisé donc
avec ordre donné par le juge ou donation de l'authorisation volontaire du propriétaire


je me demande comment est la situation ds les pays européènes?

cela doit etre unifié j'espère

ou chaque pays a ces propres lois encore ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mer 7 Mar 2012 - 16:24

Lors de cette réunion, De Valkeneer a également critiqué une proposition de Danièle Zucker qui consistait à effectuer des recherches dans un rayon de 2,5 kilomètre autour d'une rue bien précise d'Ixelles. de Valkeneer estima ce devoir d'enquête inutile.

Pourtant, il suffit de lire sur le forum la rubrique consacrée à Ixelles...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Mer 7 Mar 2012 - 21:55

Effectivement avec cette information des enquêteurs pourraient pourtant faire beaucoup de choses: vérifier si un des suspect y est domicilié ou y travaille, idem pour les box de garages, d'immeubles, de témoignages, de faits, ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11982
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Jeu 8 Mar 2012 - 6:46


http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx?articleid=D23N6A4O


Spoor werd ontdekt op kogelwerend vest

Nieuw DNA-spoor Bende is (wellicht) bloed van Killer



donderdag 08 maart 2012, 03u00

Auteur: Yves Barbieux


Het nieuwe DNA-profiel in de zaak van de Bende van Nijvel is afkomstig van een bloedvlek aan de binnenkant van een kogelwerend vest. Als dat vest bij de laatste overval van de Bende in Aalst werd gebruikt, zoals de speurders vermoeden, dan hebben zij wellicht het DNA-profiel van Killer te pakken, de man die 23 van de 28 doden op zijn geweten heeft.

Het kogelwerende vest waarop het bloedspoor werd aangetroffen, werd in 1986 in Ronquières uit het kanaal Brussel-Charleroi opgevist. Het vest was een van de zeven exemplaren die in 1983 door de Bende gestolen werden. Het vest lag in een van de zakken die in de nacht van 10 op 11november 1985, de nacht na de overval op het Delhaizewarenhuis in Aalst, in het kanaal gegooid werden. Die zakken bevatten niet alleen wapens, maar ook verscheidene voorwerpen die onder meer afkomstig waren van de overval in Aalst.

Dat laatste stemt de Bende-speurders tot nadenken. Want de enige keer dat de overvallers van de Bende onder vuur werden genomen, was bij de overval in Aalst. Daarbij zou een van hen gewond geraakt zijn. Na de bloedige raid vertrokken de moordenaars in een VW Golf, waarvan de achterklep open stond. 'Killer', de meest bloeddorstige van de overvallers, zat in de koffer. Om de vlucht veilig te stellen, schoot hij op alles en iedereen die hen een strobreed in de weg wou leggen. Een agent schoot viermaal op de vluchtende auto. Hij is er nog altijd van overtuigd dat hij de man in de koffer geraakt heeft. En die man droeg een kogelwerend vest, daar zijn de speurders van overtuigd.

Databank

De puzzelstukken passen dus mooi in elkaar om te zeggen dat het nieuwe DNA-profiel dat van Killer kan zijn. Maar dan stelt zich nog de vraag of zijn naam ooit uit een databank zal komen. In 1985 was DNA immers een onbekend begrip en toen werden dus ook geen DNA-databanken samengesteld. Als de theorie klopt dat de gewonde Killer na de overval in Aalst in het Bois de la Houssière, tussen 's Gravenbrakel en Nijvel, begraven werd, dan is het DNA-profiel van Killer nooit in een databank opgenomen.

De speurders hopen dus stiekem dat Killer die nacht niet is omgekomen, maar dat hij later, zeg maar in de jaren90, nog om een of andere reden tegen de kar van het gerecht is gereden. En dat toen ook zijn DNA is afgenomen. Dan zouden die speurders tenminste over een naam beschikken. En zelfs als Killer daarna is overleden, dan kan zijn naam toch nog helpen om na te gaan met wie hij enkele jaren voordien optrok.

De onderzoekers zitten wel verveeld met het wachten op de resultaten van de DNA-analyse. De zak waaruit de kogelwerende vest met het bloedspoor werd gehaald, bevatte immers ook voorwerpen die verwezen naar feiten uit de jaren 1982 en 1983, toen de eerste reeks overvallen plaatsvond. Het is echter onmogelijk om het bloedspoor op het kogelwerende vest te dateren. Mocht de bloedvlek uit de eerste Bende-periode stammen, dan valt het Killer-spoor meteen stil. Want het staat intussen vast dat de twee reeksen overvallen wel door dezelfde personen werden georganiseerd, maar door verschillende daders werden uitgevoerd.


Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Jeu 8 Mar 2012 - 17:31

stoukette69 a écrit:
Je viens de jeter un coup d'oeil au site. Nettement mieux que le précédant. Toutefois, je suis surpris de voir que les portraits robot de 1985 avaient été retirés, de même ques quelques autres de la vague de 82. A t'on fait une annonce à ce sujet ?

Les portraits-robots qui ont été conservés sont ceux qui sont le plus fiables.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Ven 9 Mar 2012 - 22:25

michel a écrit:
Lors de cette réunion, De Valkeneer a également critiqué une proposition de Danièle Zucker qui consistait à effectuer des recherches dans un rayon de 2,5 kilomètre autour d'une rue bien précise d'Ixelles. de Valkeneer estima ce devoir d'enquête inutile.

Pourtant, il suffit de lire sur le forum la rubrique consacrée à Ixelles...

Et j'ajoute ... qu'un garagiste membre du 'commando' de 7 personnes autour de Calmette (WNP? Trident?) qui correspond aux nombres de gilets pare-balles volés et qui s'entraînent à la salle BIBKA en compagnie d'un géant d'1,90 un temps inculpé dans le dossier TBW (H.M) pour des faits qui concerneraient Tamise(?) habitait avec son garage à la Bascule... (ixelles) son nom a été donné il y a peu sur ce forum 'van ...' ?. Que de nombreux indices nous amènent dans ce secteur avec Watermael Boitsfort juste à coté!
Donc pas à jeter le rapport Zucker mais sans doute à 'compléter' mettre en rapport avec d'autres infos..., bref utiliser!!!
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Sam 10 Mar 2012 - 6:52

michel a écrit:
Les portraits-robots qui ont été conservés sont ceux qui sont le plus fiables.

Ou bien c'est qu'ils ont décidé de les écarter et de les "oublier" pour éliminer certaines pistes... certains suspects (identifiés ?)
Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Jeu 15 Mar 2012 - 11:31

On y revient donc ?

Michel, un groupe de travail sur une proposition de loi pour les repentis ?

Avec un forcing...on ne sait jamais....

James007 , je suppose que tu penses a un portrait bien precis ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   Jeu 15 Mar 2012 - 18:09

undercover a écrit:


Michel, un groupe de travail sur une proposition de loi pour les repentis ?


Bonne idée en effet. proposez-moi une méthode de travail.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réunion du 5 mars 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
réunion du 5 mars 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Tour de Garde 15 mars 2012
» Semaine du 27 février au 4 mars 2012
» Samedi 3 mars 2012 à Paris : manifestation devant le salon de l'agriculture !
» LE 25 MARS 2012 CHANGEMENT D'HEURE D'ETE !!
» Quelques nouvelles de notre mobilisation contre l'euthanasie le 24 mars 2012 au Trocadéro?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Evolution future de l'enquête :: Espoirs et motivations-
Sauter vers: