les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et Hourpes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Sam 21 Avr 2007 - 17:05

auliffe a écrit:
Pour continuer sur la lancée OAS, Bouhouche était de père algérien et de

mère française,

nous avez-vous dit...mais que son statut "algérien" était tabou

entre vous...

Bouhouche est-il né en Algérie ? Quid de sa relation avec l'Algérie

blanche, française (nostalgique,probablement vu la relation avec

C)...pourquoi cette rage raciste ? de par sa relation

avec son père ? Je suppose que toutes ces questions ont trouvé

une réponse dans le procès de 94, mais je n'en ai aucun document.

Je ne peux m' empêcher de penser que le rôle que s'attribue Amory

dans l'alliance avec le MDA en vue d'assassiner le numéro 2 du FLN

dépasse un peu sa carrure,et que Bouhouche y était plus impliqué

que ce qu'Amory a bien voulu en dire...c'est d'ailleurs "amusant" de

lire dans les rapports le MDA décrit comme mouvement terroriste

(on est toujours le terroriste de quelqu'un...)...faudrait demander

à Ben Bella ce qu'il en pense aujourd'hui.

Désolé pour cette salve de questions; puisque nobody-undercover

fait la pause, j'en profite !

A BR

Pas de réponse possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: bouhouche, amory   Sam 21 Avr 2007 - 17:24

auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
Pour continuer sur la lancée OAS, Bouhouche était de père algérien et de

mère française,

nous avez-vous dit...mais que son statut "algérien" était tabou

entre vous...

Bouhouche est-il né en Algérie ? Quid de sa relation avec l'Algérie

blanche, française (nostalgique,probablement vu la relation avec

C)...pourquoi cette rage raciste ? de par sa relation

avec son père ? Je suppose que toutes ces questions ont trouvé

une réponse dans le procès de 94, mais je n'en ai aucun document.

Je ne peux m' empêcher de penser que le rôle que s'attribue Amory

dans l'alliance avec le MDA en vue d'assassiner le numéro 2 du FLN

dépasse un peu sa carrure,et que Bouhouche y était plus impliqué

que ce qu'Amory a bien voulu en dire...c'est d'ailleurs "amusant" de

lire dans les rapports le MDA décrit comme mouvement terroriste

(on est toujours le terroriste de quelqu'un...)...faudrait demander

à Ben Bella ce qu'il en pense aujourd'hui.

Désolé pour cette salve de questions; puisque nobody-undercover

fait la pause, j'en profite !

A BR

Pas de réponse possible ?
J’avais simplement perdu votre question de vue. Sorry !
Non, là, je crois que vous cherchez trop loin ! Et cette partie de la personnalité de Bouhouche n’a pas vraiment été développée au procès. Les parents de Bouhouche étaient Belges de nationalité et Bouhouche est né en Belgique. Mais c’est son père qui était d’origine algérienne. Effectivement, cela semblait l’affecter et c’est pourquoi, du moins je le pense, il préférait dire qu’il était d’origine arménienne.
Pour ce qui est de Amory et du MDA, sous toute réserve, il s’est beaucoup attribué un rôle qu’avait plutôt joué une de ses connaissances algériennes. Mais à un moment donné, il est vraiment intervenu et était couvert par un officier supérieur, qui est venu témoigner en sa faveur, pendant le procès. Comme vous, je pense que cette affaire ne colle pas à sa personnalité mais il s’en est en tout cas servi (excuse-moi Christian si tu mes lis) pour justifier quelques armes qu’il avait fait passer vers cet algérien et qui provenaient de Bouhouche. Après, il a encore resservi cette affaire au sujet des armes de box que Md. B. lui avait demandé de vider. Bien lui en a pris !
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Sam 21 Avr 2007 - 20:42

Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Recentrer les buts du forum   Dim 22 Avr 2007 - 7:51

Claude-1300 a écrit:
[Il faudrait savoir qui a tué, dans les portraits robots, qui a tiré et qui n'a "rien" fait (si j'ose dire)
Très bonne question dont la réponse est simple quand on connaît le dossier!
Il faut bien se rendre compte que personne sur ce forum et moi y compris, n'avons une connaissance exacte et complète des faits et de leurs constatations.
Et je considère que les livres des uns et des autres ne peuvent en aucun cas être repris comme des constatations objectives.
Donc, et à moins d'avoir les confessions d'un "transfuge" de la C.B., on peut donc émettre toutes les hypothèses que l'on veut, cela ne sert à rien du tout. On perd son temps! On tourne en rond !
La vraie question est: "Comment pouvons-nous être constructifs?"
Puisqu'on n'aura jamais ni le dossier, ni le transfuge, (faut pas rêver !) ne pourrait-on imaginer de poser des questions précises à la C.B. par l'intermédiaire d'une des victimes par exemple? Je crois qu'actuellement et sous réserve, la loi autorise les victimes à demander des devoirs supplémentaires dans les enquêtes.
Dans cette perspective, une des fonctions de ce forum serait de rassembler sur un fil bien précis, les questions "pertinentes" sur le sujet.
Reste le problème de savoir qui va déterminer la "pertinence" des questions, histoire de ne pas inonder la C.B. avec n'importe quoi!
Et là, c'est encore joué!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7238
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Dim 22 Avr 2007 - 9:08

Il existe une rubrique devoirs d'enquête pour cela.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Dim 22 Avr 2007 - 9:12

michel a écrit:
Il existe une rubrique devoirs d'enquête pour cela.

hé bien déplaçons sans effaçons ...
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Lun 30 Avr 2007 - 22:42

B.R. a écrit:
Claude-1300 a écrit:
[Il faudrait savoir qui a tué, dans les portraits robots, qui a tiré et qui n'a "rien" fait (si j'ose dire)
La vraie question est: "Comment pouvons-nous être constructifs?"
Puisqu'on n'aura jamais ni le dossier, ni le transfuge, (faut pas rêver !) ne pourrait-on imaginer de poser des questions précises à la C.B. par l'intermédiaire d'une des victimes par exemple?

Mijnheer Beijer,

Wat bent u toch lief voor de mensen van de CBW!

Dat ontroert mij.

En u denkt dat zij het dossier kennen...?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 1 Mai 2007 - 5:59

minimouse a écrit:
B.R. a écrit:
Claude-1300 a écrit:
[Il faudrait savoir qui a tué, dans les portraits robots, qui a tiré et qui n'a "rien" fait (si j'ose dire)
La vraie question est: "Comment pouvons-nous être constructifs?"
Puisqu'on n'aura jamais ni le dossier, ni le transfuge, (faut pas rêver !) ne pourrait-on imaginer de poser des questions précises à la C.B. par l'intermédiaire d'une des victimes par exemple?
Mijnheer Beijer,
Wat bent u toch lief voor de mensen van de CBW!
Dat ontroert mij.
En u denkt dat zij het dossier kennen...?
Je vous avoue qu'il y a longtemps que je n'ai plus vu la C.B., même très longtemps. Je ne connais donc pas l'avancement de leurs travaux ni surtout leur état d'esprit au niveau de l'enquête. Mais je constate qu'il n'y a qu'eux qui restent en charge du dossier et donc, ce sont les seuls interlocuteurs possibles à mes yeux. Je préfère leur faire confiance qu'à n'importe quel journaliste ou tout autre personne qui prétend faire l'enquête sans même avoir devant ses yeux le fameux dossier! Logique quand-même et ce, sans porter aucun jugement de valeurs sur ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Dim 5 Juil 2009 - 19:14

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: helicoptère   Jeu 9 Juil 2009 - 10:12

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Oct 2010 - 16:05

Notamment sur Hourpes :

( Journal "Le Soir" - 1997 )

LE REGARD DE DEUX ENQUETEURS DE LA PREMIERE HEURE SUR L'ENORME DOSSIER DE JUMET TUERIES DU BRABANT: DES PISTES MAIS PAS UN INDICE

HAQUIN,RENE; THIENPONT,PIERRE-YVES

Samedi 7 juin 1997


Le regard de deux enquêteurs de la première heure sur l'énorme dossier de Jumet

Tueries du Brabant : des pistes mais pas un indice


La commission «bis» sur les tueries a entendu hier deux «vieux» engagés dans l'enquête depuis 1985, restés jusqu'ici dans l'anonymat et qui, sur les multiples pistes suivies, ont remis les pendules à l'heure, dans la simplicité, la transparence et la rigueur. Ce sont les sous-officiers de gendarmerie Lionel Ruth et Alain Lachlan.

Ruth dit que l'enquête sur les tueries est différente de toute autre. Ici nous n'avons rien, ni éléments matériels, ni identification. Il est partisan des cellules mixtes, à condition de faire travailler les gens ensemble. Originaire de province, il déplore le complexe de supériorité des bruxellois de la PJ et de la BSR.

Où mena la piste des gendarmes ou des militaires ? Nulle part, mais des noms pleuvent : Beijer, Bouhouche, Lekeu, Marbaix, Lhost, Majerus, Beaurir, Bougerol, l'expert en balistique Dery. Un bout d'enquête sur René Majerus, colonel de gendarmerie décédé en 1985, révèle par exemple qu'à la demande d'un colonel aviateur qui ne savait que dire à son filleul incité par Latinus à entrer au WNP, Majerus avait répondu que le WNP travaillait avec la Sûreté et était sérieux et propre. Pensionné, recyclé chez EIM, une société américaine de renseignement, Majerus revenait aussi voir des fiches à la gendarmerie et dut être interdit de quartier.

Un ex-gendarme de l'antiterrorisme dit aussi que Majerus avait, dans les années 70, tenté d'introduire Calmette (acolyte de Latinus) comme instructeur d'arts martiaux. Calmette qu'on retrouvait aussi avec Barbier, dans les violences racistes imputées à la société (américaine) Wackenhut qui gardiennait City 2 dans les années 79-81.

L'extrême droite dans les tueries ? Deux lieux de regroupements intriguent : le bois d' Hourpes où se retrouvaient Latinus, Barbier, Libert et d'autres du WNP (et où furent abandonnées deux Golf volées et utilisées par les tueurs) et le bois de La Houssière où Nemery, Lammers, Bultot et d'autres du WNP allaient tirer (et où furent trouvés des indices calcinés des tueries de 1985 à Braine, Overijse et Alost).

- On a toujours voulu rester terre à terre, dit Lionel Ruth. Au bois d' Hourpes, le lieu de rencontre des gens du WNP était bien le lieu où on a retrouvé les Golf des tueurs. Au bois de La Houssière, le lieu des tirs des gens du WNP en 1981 ne correspondait pas aux endroits où on a retrouvé les indices liés aux tueries des Delhaize en 1985.

Ruth et Lachlan disent n'avoir pas été empêchés d'enquêter sur ces pistes, ni par le parquet de Nivelles, ni par celui de Charleroi. Pour eux, la réduction des effectifs de la cellule de Jumet en 1994 ou le dessaisissement de Termonde en 1990 ne révèle pas une volonté de bloquer ces enquêtes qui toutes restent ouvertes. Mais ces décisions doivent être réexaminées dans le contexte d'époque.

Une lettre du général de gendarmerie Beaurir félicitant Dossogne, le leader du Front de la Jeunesse, figurait-elle dans les pièces saisies par la BSR de Bruxelles, comme l'a affirmé Balfroid, de la BSR de Wavre ? Moi je n'ai pas vu de telle lettre, dit Lachlan qui a lu toute une nuit les documents saisis.

Les deux «vieux» enquêteurs disent aussi n'avoir pas vu tous les documents dont la commission parlementaire dispose aujourd'hui. Notamment un bout de rapport concernant le colonel Lhost et le vol d'armes au groupe Diane en 1981.

Qu'en fut-il de la piste rose, d'une cassette video compromettante pour des personnages importants du pays ? Lachlan ne confirme qu'à demi la déclaration faite par son ancien collègue Balfroid, de la BSR de Wavre, qui mettait en cause le procureur Benoit Dejemeppe :

- Balfroid avait appris qu'après l'attaque à l'auberge de Beersel en décembre 1982, l'attaché-case de la victime, retrouvé vide, aurait contenu cette cassette qui provenait d'un notaire et aurait été rachetée à prix d'or par un entrepreneur. Nous avons cherché. Sur apostille du juge Schlicker, nous avons demandé à voir le dossier de l'escroquerie au rachat de la raffinerie de Feluy. Ce n'est pas le procureur Dejemeppe, mais bien le juge Harmel qui nous a refusé l'accès à ce dossier. Parce que c'était explosif.

Et de la piste Bultot ? Ruth et Lachlan voulaient aller à deux au Paraguay pour obtenir des confidences de Bultot comme témoin. Les enquêteurs de Termonde (dans le dossier De Staercke) et ceux de Nivelles (dans le dossier Mendez) voulaient l'entendre comme suspect. C'est finalement le commissaire De Vroom qui partit seul à leur place, pour raisons d'économies. A deux, notre devis de déplacement n'atteignait pas le tiers de ce qu'a coûté le voyage de De Vroom seul, disent-ils, amers à l'égard de l'actuel patron de la PJ...

Lionel Ruth ajoute, en conclusion : Nous avons beaucoup travaillé sur ce dossier, avec notre mémoire humaine. Dommage que nous ne soyons plus aujourd'hui qu'une poignée à bien connaître ce dossier...

La commission entendra donc Dejemeppe, Harmel et d'autres. Prochaine séance lundi.

RENÉ HAQUIN
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Oct 2010 - 17:53

Quelle était la marque des gilets pare-balles utilisés par la société Wackenhut ?... Quelqu'un aurait-il l'info ?... Ou effectuer un lien quelconque avec d'autres éléments du dossier TBW ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mer 13 Oct 2010 - 8:38


Au sujet de la société Wackenhut, voici quelques paragraphes ... mais je ne suis pas certain que cette discussion soit au bon endroit sur le site. En tout cas, ils avaient la manie des fiches ...

Toujours est-il que le bois de Hourpes revient souvent dans les "affaires" : lieu d'entraînement du WNP, voiture golf des Tueurs du brabant, château mafieux des frères Di Luciano ...


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/atom-heart-fucker-saison-5-le-74938

( ... )

En 2003, Wackenhut hérite d’un second contrat en or : celui de remplacer les MP, la Police Miliaire US sur les bases de l’US Army : le prétexte fourni étant le manque de personnel de l’armée, envoyé en... Afghanistan ! "Pour la première fois en 20 ans, les militaires utilisent des gardes privés dans les bases américaines. Wackenhut assure la sécurité dans 18 bases aux Etats-Unis, dont Fort Bragg et West Point". Comme le note "Dispatch from the Tranches", Wackenhut faisait alors aux Etats-Unis ce qu’Halliburton, KBR et Parsons faisaient en Afghanistan. En 2004 un incident notable allait se produire avec Wackenhut. Lors d’un exercice, pourtant bien balisé, des gardes vont presque faire feu sur leurs assaillants : "la force de l’ombre" fut stoppée quelques secondes avant qu’elle ne tire sur des adversaires non armés" raconte POGO, un organisme anti-corruption US. Cet incident grave, qui aurait pu dégénérer, n’était que la suite de multiples incidents dus à ses mercenaires, l’un d"entre eux, un jour, envoyant une rafale dans un frigo.

Le groupe Wackenhut et son fondateur sont en réalité les piliers d’un système de neo-cons, opposés à tout activisme dans le pays. "George Wackenhut était connu comme un allié de la ligne dure de la droite US. Il a construit des dossiers sur les Américains soupçonnés d’être communistes ou de gauche ou à penchants "subversifs et sympathisants" et a vendu les informations aux parties intéressées (...) Dans son livre "Age of Surveillance", Frank Donner raconte que même après que l’hystérie McCarthy ait reflué, il a continué à ajouter les noms des manifestants anti-guerre et des manifestants des droits civils à sa liste de "types péjoratifs." En 1965, Wackenhut se vantait auprès des investisseurs potentiels que sa société détenait des fichiers mis à jour sur 2,5 millions dissidents présumés - un sur 46 adultes américains qui vivaient alors. En 1966, après l’acquisition du fichiers privés de Karl Barslaag, un ancien membre du personnel du "House Committee on Un-American Activities", Wackenhut pouvait prétendre qu’ avec plus de 4 millions de noms, il possédait le plus grand fichier privé sur les dissidents présumés en Amérique. En 1975, alors que le Congrès américain a mené une enquête sur les entreprises qui avaient des fichiers privé, Wackenhut a donné ses dossiers à la défunte Anti-Communist Church League of America de Wheaton, dans l’Illinois". Les champions de la recherche de la "menace rouge" sous Reagan ! Qui clamaient alors posséder 7 millions de fiches sur les opposants potentiels ! En 1982, ils en étaient à promouvoir une "Christian Contemporary Music" face à la musique "dégénérée" qui "avait envahi les Etats-Unis, selon eux (l’été 67 !). Finalement, sous Reagan, l’Anti-Communist Church League of America se sabordera, en proie à un schisme, comme il est fréquent dans l’extrême droite.

En 2007, le groupe, très lié à l’extrême droite US et à la branche du parti républicain, et aux groupes ultra d’Afrique du Sud (où Wackenhut possède 65 000 employés) vit son étoile commencer à se ternir. En 2008, deux filiales de Wackenhut Services, Chenega et Doyon perdirent des contrats de sécurité avec l’US Army. Les "Black Copters" avaient du plomb dans l’aile. En 2009, un autre incident à Kaboul remettait Wackenhut au cœur du débat sur la sécurité des centrales nucléaires US : on venait de se rendre compte que c’était une bande de mercenaires mal formés qui les gardait depuis 2003 : les hommes de Wackenhut ! Un rapport accablant d’un député démocrate du Massassuchets, Edward Markey, au nom du House Energy and Commerce Committee, fustigeait le travail de ces mercenaires contractuels. "Dans la seule année écoulée," écrivait Markey , "les personnels de Wackenhut ont été pris en train de tricher sur les tests de sécurité, ont altéré la sécurité requise lors de formations, on violé les réglements du Ministère de l’énergie, et ont exercé des représailles contre les dénonciateurs - pourquoi donc cette société n’a-t-elle pas été définitivement exclue de la garde des armes nucléaires et des sites de matériaux utilisables pour faire des armes ?".
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mer 13 Oct 2010 - 8:56



Vous pourriez être intéressé par une relecture de

http://www.observatoirecitoyen.be/IMG/pdf/bende11.pdf

M. Ruth : Cela vient s’imbriquer dans le dossier qui
parlait de la société Wackenhut - il est plus facile de la citer
pour pouvoir se situer - dans laquelle on retrouve d’anciens
du Front comme Marcel Barbier. Cela venait à nouveau
rejoindre les informations contenues dans le dossier Latinus.
Je dirai que dans la procédure Brabant wallon, on a
introduit toutes ces données-là. Les auditions de certaines
personnes qui étaient en contact avec Latinus se retrouvent
dans l’enquête du Brabant wallon, dans le dossier 390 de
1985 pour les faits de Braine l’Alleud et Overijse, etc. Au
niveau du classement, il est vrai que cela est fait de manière
un peu empirique chez M. Schlicker, mais c’était tout à fait
logique quand on voit la charge de travail qu’on lui avait
laissée.

( ... )

J’en viens à une deuxième série d’investigations qui,
elles, présentent un intérêt peut-être plus correct. Il s’agit de
devoirs en rapport avec une déclaration de Marcel Barbier.
Je rappelle que ce monsieur a été condamné par la cour
d’assises du Brabant comme auteur du double meurtre de
la rue de la Pastorale qui, en réalité, est l’affaire qui va
révéler au grand jour le mouvement WNP.

Quand Marcel Barbier parle de ses diverses activités
surtout à caractère paramilitaire — c’est-à-dire qu’on est à
la limite de l’activité paramilitaire et du scoutisme dévoyé
— auxquelles il se livre avec Latinus, il déclare qu’il a fait
des repérages dans la région de Thuin et en particulier dans
le bois de Hourpe. Il désigne comme endroit précis d’un de
ces repérages, qui avaient précisément pour objet de déterminer
le lieu d’une sorte de base secrète d’entraînement, un
lieu très proche de celui où a été découverte la voiture ayant
servi aux faits d’Anderlues; l’attaque de la bijouterie Szymusik
du 1er décembre 1983.

C’est évidement un fait. Jusqu’ici, l’instruction n’a pu
aller au-delà de ce simple rapprochement.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mer 13 Oct 2010 - 9:23

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2401
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Lun 15 Aoû 2011 - 19:57

Un Capitaine Libert à la Waffen SS avec Degrelle, même famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Lun 15 Aoû 2011 - 20:03

CS1958 a écrit:
Un Capitaine Libert à la Waffen SS avec Degrelle, même famille ?
Ne confondez-vous pas avec le capitaine Lippert qui a été aussi commandeur de la Légion Wallone ?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2401
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Lun 15 Aoû 2011 - 20:53

Je pense que vous avez raison. Autant pour moi ! Tout ça, c'est la faute à Léon...Son accent de Bouillon ou mon appareil auditif qui fait des siennes ?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2401
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Lun 15 Aoû 2011 - 21:03

K a écrit:
pour comprendre hourpes/Anderlues il faut lire et dechiffrées les petites textes mal fotocopiés ds les personnes impliquées.pdf

on y parle de cafes et d'interrogation de cafetiers etc

et il faut savoir ce qui c'est passé ce jour la avec les interrogations des borains , des liberations à midi et ce qui c'est passé ds le café du peuple et savoir d'où vient la plaque d'immatriculation de la voiture (= Gouzee)et eventuelement en apprendre en plus sur le voisinage
(lire boreux)et
l'ordre qui est situé tout près dont a été membre un certain "expert " semble-t-il.

tout cela est une promenade ds un bel region qui doit encore etre fait par tous il me semble.

Je vous suis mal K.
Quels cafés ? "Café du Peuple" ? à Boreux ? Pour Gozée, commune soulignée sur la carte déchirée.
Quel expert ?
Pouvez-vous nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Juin 2012 - 15:45

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 587
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Juin 2012 - 19:43

Je n'ai jamais compris pourquoi la piste de (Hourpes Lobe, abayé d'aulme, Anderlues) n'a jamais abouti,rendez vous compte, même la personne qui à us un contact avec eux l'or de l'altercation
à pus les revoir au C.T.
De plus, les flics de la région, spécialisé dans l'automobile comme Zicot, connaissaient très bien ce milieu du trafic de voiture,bien connu pour être un milieu de balance.
Ils ont attrapés beaucoup de voleur de voiture avec moins d'élément,

Je me dit que la cellule connais surment le ou les voleurs,fournisseur des deux Golf volée avec les clés, pratiquement au même endroit et retrouvé au même endroit
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Juin 2012 - 20:46

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 587
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Mar 12 Juin 2012 - 21:23

peux être une poubelle personnel

ils étais tous connu
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Jeu 14 Juin 2012 - 10:54

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   Jeu 14 Juin 2012 - 11:36

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et Hourpes ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et Hourpes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: