les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bougerol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Bougerol   Ven 3 Aoû 2012 - 10:32


https://www.scribd.com/doc/264230379/Des-Barbouzes-Americains-en-Sauraient-Long


(...)   Selon un rapport de la Sûreté de l'Etat, de Borchgrave aurait servi "d'intermédiaire entre la CIA et de Bonvoisin".

Il est par ailleurs établi que de Borchgrave est celui qui, en 1972, mit en contact le baron et un personnage qui a fort intéressé les parlementaires de la commission "Gladio", à savoir, le major Jean-Marie Bougerol.

Dans son interview à la BBC, Ray Cline ajouterait une pièce au puzzle en évoquant "la formation aux techniques de contre-insurgence du major belge Jean-Marie Bougerol et de ses hommes aux Etats-Unis.

Pour rappel, Bougerol est l'ancien animateur du "Public Information Office". Créé à l'époque où VDB était ministre de la Défense nationale, sous la couverture d'un "bureau de conférenciers militaires", le PIO n'était en fait qu'un vaste réseau clandestin de renseignements et d'actions qui a compté jusqu'à 445 correspondants dans le pays.

Dans le cadre de ses opérations "antisubversion", le PIO a tissé des liens avec des gendarmes, des fonctionnaires de la Sûreté de l'Etat et ... des milieux activistes d'extrême-droite. Quant à Bougerol, il est établi qu'il a entretenu des contacts étroits avec plusieurs personnes qui apparaîtront dans l'affaire du Westland New Post. Enfin, il convient de signaler que, dès l'origine, certaines activités de PIO étaient financées par "Promotion et distribution générales".  (...)



Dernière édition par HERVE le Mar 5 Mai 2015 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
w424785



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Bougerol   Mer 3 Oct 2012 - 20:54

" Men heeft me om de tuin geleid. Ik heb zo dikwijls aan mijn militaire collega's gevraagd: wat is dat daar met majoor Bougerol?
Wij stelden dit en dat en zus en zo vast. Geen reactie, of in het beste geval: 'We zullen zien'. Ik heb een brief geschreven dat
Bougerol daar weg moest. Geen reactie. Ze hebben me beetgenomen, sommige van mijn militaire collega's."

De baas van de staatsveiligheid Raes in Humo, 23 september 1993
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Mer 3 Oct 2012 - 21:58

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 546
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 6:36

Interview du major Bougerol

http://youtu.be/DCKkuGyvo_k
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 9:33

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 10:26

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 10:57



Au sujet de l'interview du major Bougerol

http://youtu.be/DCKkuGyvo_k

Je note le passage à Taïwan (guerre psychologique).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_mondiale_pour_la_libert%C3%A9_et_la_d%C3%A9mocratie

L'origine de la WACL se trouve dans un pacte entre Taïwan, la Corée du Sud et le Bloc des nations anti-bolchéviques (en) (Anti-Bolshevik Bloc of Nations, ABN) de l'Ukrainien Yaroslav Stetsko (en) (1912-1986). Présidée par Tchang Kaï-chek et financée par la Chine nationaliste, elle devait ainsi étendre la Ligue anticommuniste d'Asie-Pacifique (Asian Pacific Anti-Communist League) dans une internationale d'extrême-droite.

La WACL comptait de nombreux ex-nazis, néofascistes ou encore des criminels de guerre, tels le Japonais Ryōichi Sasakawa (1899-1995), qui se présentait comme « le fasciste le plus riche du monde » [1] et qui prétendait que « la ligue anticommuniste mondiale [lui servait] d'instrument » [1].

De hauts responsables de la CIA, tels Ray S. Cline, ont joué un rôle important dans l'organisation de la WACL [2]. Cline et Stestko étaient chargés de l'instruction militaire à l'Académie de guerre politique de Taïwan, équivalent de Fort Bragg et spécialisé dans la formation à la « guerre psychologique ».

_ _ _


http://en.wikipedia.org/wiki/Ray_S._Cline

(...) In the midst of World War II, Cline joined the Office of Strategic Services. He became Chief of Current Intelligence in 1944. He later traveled to China where he worked with other legendary OSS officers such as John K. Singlaub, Richard Helms, E. Howard Hunt, Paul Helliwell, Robert Emmett Johnson, and Lucien Conein. (...)


http://en.wikipedia.org/wiki/John_K._Singlaub

(...) In 1977, while Singlaub was chief of staff of U.S. forces in South Korea, he publicly criticized President Jimmy Carter's decision to withdraw U.S. troops from the Korean peninsula. On March 21, 1977, Carter relieved him of duty for overstepping his bounds and failing to respect the President's authority as Commander-in-Chief.[2][3]

After retiring from the army, in 1979 Singlaub, with John Rees and Democratic Congressman from Georgia, Larry McDonald founded the Western Goals Foundation. According to The Spokesman-Review, it was intended to "blunt subversion, terrorism, and communism" by filling the gap "created by the disbanding of the House Un-American Activities Committee"[4]

Singlaub was founder in 1981 of the United States Council for World Freedom, the U.S. chapter of the World Anti-Communist League (WACL). The chapter became involved with the Iran–Contra affair,[5] with Associated Press reporting that, "Singlaub's private group became the public cover for the White House operation".[6] The WACL was described by former member Geoffrey Stewart-Smith as "largely a collection of Nazis, Fascists, anti-Semites, sellers of forgeries, vicious racialists, and corrupt self-seekers."[7] Singlaub is credited with purging the organization of these types and making it respectable.[8]

U.S. Army General William Westmoreland described Singlaub as a "true military professional" and "a man of honest, patriotic conviction and courage."[citation needed] Congressman Henry J. Hyde (Judiciary, Foreign Affairs, and Intelligence Committees), described Singlaub as "a brave man, a thorough patriot, and a keen observer"; someone who had been "in the center of almost every controversial military action since World War II." Active for 40 years in overt and covert operations, he had private and secret interviews with many military and government leaders worldwide. He personally knew William Casey, Director of Central Intelligence during the Reagan Administration, as well as Oliver North, and was involved in the Iran–Contra affair.

(...)

_ _ _


A mon avis, Bougerol et Singlaub sont très suspects.




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 10:57


Au sujet de l'interview du major Bougerol

http://youtu.be/DCKkuGyvo_k

Je note le passage à Taïwan (guerre psychologique).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_mondiale_pour_la_libert%C3%A9_et_la_d%C3%A9mocratie

L'origine de la WACL se trouve dans un pacte entre Taïwan, la Corée du Sud et le Bloc des nations anti-bolchéviques (en) (Anti-Bolshevik Bloc of Nations, ABN) de l'Ukrainien Yaroslav Stetsko (en) (1912-1986). Présidée par Tchang Kaï-chek et financée par la Chine nationaliste, elle devait ainsi étendre la Ligue anticommuniste d'Asie-Pacifique (Asian Pacific Anti-Communist League) dans une internationale d'extrême-droite.

La WACL comptait de nombreux ex-nazis, néofascistes ou encore des criminels de guerre, tels le Japonais Ryōichi Sasakawa (1899-1995), qui se présentait comme « le fasciste le plus riche du monde » [1] et qui prétendait que « la ligue anticommuniste mondiale [lui servait] d'instrument » [1].

De hauts responsables de la CIA, tels Ray S. Cline, ont joué un rôle important dans l'organisation de la WACL [2]. Cline et Stestko étaient chargés de l'instruction militaire à l'Académie de guerre politique de Taïwan, équivalent de Fort Bragg et spécialisé dans la formation à la « guerre psychologique ».

_ _ _


http://en.wikipedia.org/wiki/Ray_S._Cline

(...) In the midst of World War II, Cline joined the Office of Strategic Services. He became Chief of Current Intelligence in 1944. He later traveled to China where he worked with other legendary OSS officers such as John K. Singlaub, Richard Helms, E. Howard Hunt, Paul Helliwell, Robert Emmett Johnson, and Lucien Conein. (...)


http://en.wikipedia.org/wiki/John_K._Singlaub

(...) In 1977, while Singlaub was chief of staff of U.S. forces in South Korea, he publicly criticized President Jimmy Carter's decision to withdraw U.S. troops from the Korean peninsula. On March 21, 1977, Carter relieved him of duty for overstepping his bounds and failing to respect the President's authority as Commander-in-Chief.[2][3]

After retiring from the army, in 1979 Singlaub, with John Rees and Democratic Congressman from Georgia, Larry McDonald founded the Western Goals Foundation. According to The Spokesman-Review, it was intended to "blunt subversion, terrorism, and communism" by filling the gap "created by the disbanding of the House Un-American Activities Committee"[4]

Singlaub was founder in 1981 of the United States Council for World Freedom, the U.S. chapter of the World Anti-Communist League (WACL). The chapter became involved with the Iran–Contra affair,[5] with Associated Press reporting that, "Singlaub's private group became the public cover for the White House operation".[6] The WACL was described by former member Geoffrey Stewart-Smith as "largely a collection of Nazis, Fascists, anti-Semites, sellers of forgeries, vicious racialists, and corrupt self-seekers."[7] Singlaub is credited with purging the organization of these types and making it respectable.[8]

U.S. Army General William Westmoreland described Singlaub as a "true military professional" and "a man of honest, patriotic conviction and courage."[citation needed] Congressman Henry J. Hyde (Judiciary, Foreign Affairs, and Intelligence Committees), described Singlaub as "a brave man, a thorough patriot, and a keen observer"; someone who had been "in the center of almost every controversial military action since World War II." Active for 40 years in overt and covert operations, he had private and secret interviews with many military and government leaders worldwide. He personally knew William Casey, Director of Central Intelligence during the Reagan Administration, as well as Oliver North, and was involved in the Iran–Contra affair.

(...)

_ _ _


A mon avis, Bougerol et Singlaub sont très suspects.




Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 11:15

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 11:31

@K vous avez sans doute accès à des documents que je n'ai pas et les liens que vous faites ne me semblent pas si clairs ...

Si Schlicker a été ménacé à une certaine époque, il se peut qu'il n'ait eu plus rien à craindre plus tard. Qu'est-il devenu ?

J'ai l'impression que les langues se délient ... en espérant que le mouvement s'amplifie. Je crois que ce sont les gens qui faisaient peur auparavant qui doivent maintenant être très inquiets.

Ceci dit, sans en nier l'importance, les Tueries du Brabant s'inscrivent dans un cadre beaucoup plus large. La collaboration entre les enquêteurs doit être véritablement internationale sinon ils n'arriveront à rien.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 11:51

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 12:01

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 12:07

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 12:57


Vous pensez sans doute a Liban parce que le major Bougerol y a été ...

Juste un complément sur l'école de guerre psychologique de Taïwan, où Bougerol s'est aussi rendu (il dit qu'il a toujours été très intéressé par la guerre psychologique).

http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/JFKclineR.htm

http://www.powerbase.info/index.php/Ray_Cline,_extract_from_The_%22Terrorism%22_Industry

http://www.sourcewatch.org/index.php/Ray_Cline

Sans certitude, l'école en question pourrait être :

http://www.fhk.ndu.edu.tw/editor_model/u_editor_v1.asp?id={8A2899A9-9314-4227-A845-E13594476157}

Une similitude avec Fort Bragg (où le major Bougerol a aussi été) ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Special_Forces

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 13:05



A voir :

(traduction en anglais d'un site chinois )

http://translate.google.be/translate?sl=zh-CN&tl=en&js=n&prev=_t&hl=en&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fzh.wikipedia.org%2Fwiki%2F%25E5%259C%258B%25E9%2598%25B2%25E5%25A4%25A7%25E5%25AD%25B8%25E6%2594%25BF%25E6%25B2%25BB%25E4%25BD%259C%25E6%2588%25B0%25E5%25AD%25B8%25E9%2599%25A2

National Defense University, School of Political Warfare

Un coup d'oeil rapide sur les "anciens" donne notamment :

Hussein : Iraq's former leader ( far Peng classes ).
Gadhafi : Libya's former leader ( far Peng classes ).


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 14:18

Fort Bragg, oui ! Mais Bad Tölz est aussi fort intéressant. La guerre psychologique et révolutionaire, c'est là qu'on donnait des cours aux luxos !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 14:34


Je ne connaissais pas :

http://fr.wikipedia.org/wiki/SS-Junkerschule_Bad_T%C3%B6lz

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 14:44

Intéressant, non ? Les membres du WNP parlaient aussi de Bad Tölz et de la SS, mais dans les années 80s c'était les Special Forces qui y étaient stationnés. Les luxos se rendaient chez eux ! Les membres du WNP aussi ?

http://en.wikipedia.org/wiki/10th_Special_Forces_Group_%28United_States%29
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 14:59

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 16:36


C'est quand même dans de vieilles archives que l'on a retrouvé la correspondance entre Paul Vanden Boeynants et Douglas MacArthur II (via Jean Josi) ainsi que celle entre Michel Relecom et le président Reagan (via l'ambassadeur des USA à Bruxelles).

Nous sommes tout-à-fait dans le sujet de ce fil de discussion.

Le but avoué du P.I.O. du major Bougerol était principalement de récolter des informations sur tous les groupes subversifs étiquetés à gauche sur le territoire belge. Le Pio continuera toujours ses activités occultes, après sa dissolution, au sein de nouvelles structures privées comme celle de la firme PDG derrière laquelle se trouvait le Baron de Bonvoisin ou encore «l’European Institute of Management» (EIM) relié à feu Michel Relecom, homme d’affaire très influent et très proche de Mobutu.

C'est aussi dans des archives déclassifiées que l'on retrouve des traces du Stay-behind en Allemagne.

Dans un fonds américain se trouve ce qui suit, que je n'ai pas pu obtenir :

http://www.oac.cdlib.org/view?docId=kt6g5013m5;style=oac4;view=dsc

Box/Folder 8 : 2-3

Ordre des Chevaliers du Rouvre, 1973.

Scope and Content Note

Includes correspondence with Giorgio G. Gherardi Dandolo

Box/Folder 142 : 1-3

Vankerkhoven, Paul

Box/Folder 42 : 8

Vankerkhoven, Paul (European Parliament), undated

Cela pourrait être une lecture intéressante.

Par contre, j'ai du mal à comprendre pourquoi vous accordez de l'importance à :

" la coincidences de l'audition de Lafinneur et Bougerol "

Si vous pouviez clarifier les choses, ce serait très utile pour moi et sans doute pour d'autres.

Je ne nie évidemment pas l'intérêt d'une ligne du temps précise.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 17:20

.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7253
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bougerol   Lun 8 Oct 2012 - 22:53


.


Dernière édition par K le Dim 29 Juin 2014 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Bougerol   Mar 9 Oct 2012 - 1:38

http://nl.kapaza.be/antwerpen/2-jaar-bendecommissie-een-schimmengevecht-63357071.htm
Goed geluk !
di,dah,didid dahdit etc TTR ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Bougerol   Mar 9 Oct 2012 - 5:54

titu a écrit:
Intéressant, non ? Les membres du WNP parlaient aussi de Bad Tölz et de la SS, mais dans les années 80s c'était les Special Forces qui y étaient stationnés. Les luxos se rendaient chez eux ! Les membres du WNP aussi ?

http://en.wikipedia.org/wiki/10th_Special_Forces_Group_%28United_States%29


...jumelé avec Vichy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bougerol   Mar 9 Oct 2012 - 9:00

Cela doit être dûr, la vie d'un ex-truand, ex-mercenaire, ex-gladiateur, ex-jenesaisquoi, d'un ex quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bougerol   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Bougerol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHU Sud Grenoble — Pr Bougerol, psychoéducation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: