les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Innovation criminelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flanby



Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Innovation criminelle   Ven 17 Aoû 2012 - 16:28

Extrait tiré de l'interview du DRH de Delhaize probablement fin 90-début 2000 (je n'ai pas l'article de base, seulement un copié-collé du forum) :


"Pourquoi considérez-vous l'attaque de l'avenue Georges-Henri comme un des coups des tueurs du Brabant wallon ?

Le dernier samedi de mai 1997, deux bandits masqués sont entrés dans notre magasin de Bouffioulx. Ils ont obligé la caissière à ouvrir le tiroir en lui braquant un pistolet sur le front et se sont enfuis avec le peu d'argent qui restait. Des coups ont volé, mais on n'a pas tiré. Des attaques de grands magasins, il s'en produit encore tous les jours, vous savez, chez nous ou chez nos concurrents. Les tueurs n'ont toujours pas été démasqués, on ne peut donc pas dire quand ils ont commencé et s'ils ont jamais arrêté. Le 21 janvier 1983, le Delhaize de l'avenue Georges-Henri à Woluwé a été attaqué, et une bande armée a pris la fuite avec 1.300.000 francs. S'agissait-il des tueurs du Brabant wallon ? C'était en tous cas la première attaque d'une grande surface en Belgique. C'était la première fois qu'une bande visait les coffres et pas de la marchandise, et qu'ils sont entrés avec violence. Cela se passait trois semaines avant le hold-up de Genval, après lequel ceux qui ont été baptisés "les tueurs du Brabant wallon" se sont enfuis avec 700.000 francs. Cette toute première agression n'a jamais été élucidée."

A voir dans le bas de la 2ème page de :

Interview Dumont, DRH de Delhaize Group.

Même si l'attaque du Delhaize de Woluwé n'avait probablement rien à avoir avec les TBW, ces derniers ont quand même innové en braquant des supermarchés pour le cash, ils étaient parmi les tout premiers à faire ça en Belgique !

D'où leur est venue l'inspiration selon vous ?
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 599
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Ven 17 Aoû 2012 - 18:23

le Delhaize de l'avenue Georges-Henri à Woluwé

était un cartier Hammers->magasin de sport il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
flanby



Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Ven 17 Aoû 2012 - 18:34

je le sais très bien le journaliste l'évoque dans l'interview, mais je ne parle pas des éventuels liens Haemers-TBW...

Ce que je cherche à comprendre c'est le cheminement intellectuel qui a poussé les tueurs à s'intéresser aux supermarchés

Faut-il y voir une conséquence de la protection toujours accrue des banques et des fourgons blindés ? Inspiration en regardant un film ou en lisant la presse étrangère ?

J'y vois une rupture avec le milieu traditionnel, des petits jeunes qui veulent "innover" et qui pensent avoir trouvé la facilité en s'attaquant aux supermarchés.

J'aimerais avoir l'avis de gens s'intéressant aux grandes tendances criminelles de l'après-guerre
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Ven 12 Fév 2016 - 10:32

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Ven 12 Fév 2016 - 10:50

https://www.youtube.com/watch?v=zbCyXG9Y-KE


qq'un bien intentioné a fait ce film mais le resultat est in audible et incompréhensible et on voit qu'il a acces ou dossiers
ou il invente des chose jamais mentionées sur site ou ds des bouqins


qui connait cet auteur ?

par mp ?

une nouvelle version plus lente et plus detaillé pourrait apporter plus de compréhension des choses qui se passent au même moment par là ...car à des moments clés il saute du coq à l'âne
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 20 Fév 2016 - 12:27

Umberto est décédé

Citation :
"I am a philosopher; I write novels only on the weekends," Eco told Britain's Guardian newspaper last year. "As a philosopher I am interested in truth. Since it is very difficult to decide what's true or not ,
I discovered that it's easier to arrive at truth through the analysis of fakes."


on trouve en effet souvent 3+ versions ds la litterature ds affaires qui nous interessent qui se reveillent fausses plus tard par d'autres.......... fausses
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Dim 19 Mar 2017 - 11:15

regarde la deux mainenant disponible encore ici


programme interessante sur la poice scientdfique


https://www.rtbf.be/auvio/detail_police-scientifique-quand-les-vrais-experts-menent-l-enquete?id=2195196
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Ven 16 Juin 2017 - 22:44

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 17 Juin 2017 - 20:38

dans l'article ils parlent de ....


http://www-03.ibm.com/software/products/fr/analysts-notebook

Citation :
Analyse et visualisation de données permettant une analyse efficace du renseignement
IBM i2 Analyst’s Notebook est un environnement d'analyse du renseignement visuel qui permet d'optimiser la valeur des quantités énormes d'informations recueillies par les organismes gouvernementaux et les entreprises. Intuitif et contextuel, il permet aux analystes de collecter, d'analyser et de visualiser rapidement les données de sources disparates, tout en accélérant la découverte des informations clés dans les données complexes. IBM i2 Analyst’s Notebook fournit un renseignement concret et opportun permettant d'identifier, de prévoir, d'empêcher et d'interrompre les activités terroristes, criminelles et frauduleuses.
i2 Analyst’s Notebook aide les entreprises à :
Associer rapidement entre elles des données disparates au sein d'une image unique et cohérente de renseignement.
Identifier les personnes, les événements, les connexions et les tendances qui peuvent autrement passer inaperçues.
Mieux comprendre la structure, hiérarchie et méthode de fonctionnement des réseaux criminels, terroristes et frauduleux.
Simplifier la communication de données complexes pour permettre une prise de décision opportune et exacte.
Tirer parti du déploiement rapide qui apporte rapidement des gains de productivité grâce à une solution d'analyse visuelle reconnue.



mais ds l'émission télé ils parlent de ANACRIM


et ARC

https://fr.wikipedia.org/wiki/ANACRIM

programme français et militaire (gendarmerie):


ANACRIM est un logiciel basé sur la suite logicielle de la société I2 (rachetée depuis par la Société IBM et utilisé par de nombreux services de renseignement, tant nationaux qu'alliés).
En France, c'est un fichier de police judiciaire, utilisé par la Gendarmerie nationale pour l'analyse criminelle.

Citation :
Présentation :

Le logiciel permet, à travers une base de données aux entrées multi-formats (personnes, lieux, événements, matériels), de créer des relations entre toutes les entrées de la base de données.
Une fois cela réalisé, un outil de présentation graphique permet la visualisation de la base, soit complète, soit ciblée sur un temps, un espace, une personne. Ensuite, en prenant appui sur ces données ou cette visualisation, les analystes formulent des hypothèses ou expriment une requête de complément afin de combler des lacunes ou vérifier certaines hypothèses intellectuellement bâties. Certains enrichissements graphiques permettent une meilleure présentation visuelle.
Dans la dernière version, un outil permet de cheminer entre les entrées de la base de données pour mettre en relation deux entrées choisies (lieux, personnes, matériels) et ainsi démontrer leur relation plus ou moins éloignée : par exemple, deux personnes ayant le même véhicule et allant chez le même garagiste, la présence dans le temps de plusieurs personnes ciblées dans un lieu commun...
« Il convient de traiter de toutes les relations entre toutes les entités : par exemple, de rattacher les appels téléphoniques à des abonnés, les abonnés à leurs correspondants, les correspondants à leurs autres relations et ainsi de suite. »
« Toutes les « entrées » sont ainsi possibles pour répondre à des questions de temps, de lieux, de relations, et dans certains cas toutes les questions qui peuvent permettre de préciser les lieux fréquentés par un individu, sa réputation, voire le profil de ses habitudes ou de ses comportements. »1
ANACRIM a d'abord été utilisé sans déclaration légale à la CNIL par la Gendarmerie (perception que les fichiers précédemment déclarés couvraient le domaine logiciel de ANACRIM), avant d'être régularisé auprès de la CNIL, par la Loi relative au traitement de la récidive des infractions pénales, en date du 12 décembre 2005. La loi autorise l'enregistrement de personnes même sans indices, à l'appréciation des enquêteurs. Les magistrats, avocats, experts, témoins et victimes impliqués dans une enquête peuvent aussi être enregistrés.
Les enquêteurs utilisant cette technique sont appelés ANACRIM ou ARC (analyste en recherches criminelles). En Gendarmerie, ils ont majoritairement la qualité d'officier de police judiciaire. Ils sont formés en partie au centre national de formation de police judiciaire à Rosny sous Bois, en liaison avec l'université de Troyes.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 17 Juin 2017 - 21:01

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 17 Juin 2017 - 21:04

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Mar 20 Juin 2017 - 20:33

http://www.bfmtv.com/police-justice/comment-identifier-l-auteur-d-une-lettre-anonyme-on-va-du-general-au-particulier-explique-une-experte-1188138.html

Citation :
Comment identifier l'auteur d'une lettre anonyme? "On va du général au particulier", explique une experte
17/06/2017 à 00h27

Newsletter BFMTV Midi
Newsletter
BFMTV Midi


Depuis le début de l'enquête, en octobre 1984, les lettres anonymes sont au centre de l'affaire Grégory. Sur notre plateau ce vendredi soir, Suzanne Schmitt, experte honoraire en documents et écritures, a expliqué la méthodologie employée pour tenter d'identifier l'auteur de ces missives d'un genre particulier.

L'envoi de lettres anonymes est l'élément central de l'affaire Grégory. Ce sont même de nouvelles analyses en écritures qui ont relancé l'enquête autour de la mort du petit Grégory, dont le corps avait été retrouvé dans la Vologne (Vosges) le 16 octobre 1984, cette semaine. Les experts en écritures ont donc un rôle capital dans ces investigations. Sur notre plateau ce vendredi soir, Suzanne Schmitt, experte honoraire en documents et écritures, a expliqué la méthodologie qui est la leur.

"On ne traite pas une lettre anonyme isolément. Il faut un dossier de comparaison qui doit être le plus proche possible, en termes de dates, de la pièce anonyme car l’écriture peut évoluer, se modifier. On examine d’une part les particularités qui ressortent du document litigieux. Puis on travaille de façon indépendante sur les documents de comparaison. On vérifie surtout leur homogénéité", a-t-elle commencé.
Examiner la place d'une virgule

Une fois ces bases posées, l'expert peut s'attaquer au gros oeuvre: "A partir de là, on utilise un protocole de comparaison d’écritures. Pour résumer, on va du général au particulier. Le général, c’est la mise en page. Par exemple, sur une enveloppe, l’adresse est positionnée différemment par chacun. L’espace est important, les interlignes etc", a détaillé Suzanne Schmitt. Voilà pour le général, et s'agissant du particulier: "Et puis, on en arrive aux particularités qui sont propres à l’individu. Et ça peut être un point en forme d’accent circonflexe, ça peut être une virgule placée en plein milieu de l’espace au lieu d’être collée à la lettre, il y a plein d’automatismes propres à chacun", a poursuivi la spécialiste.

Les auteurs de lettres anonymes contrefont généralement leur écriture. Mais aussi doués que puissent être ces faussaires, ils finissent toujours par commettre quelques impairs sur le papier:


"On se trahit toujours. Pour la bonne raison que quand on essaye de déguiser son écriture, on va se concentrer sur la modification de la forme, éventuellement sur la modification de l’inclinaison de l’écriture, mais on va oublier les points, les virgules. C’est inconscient. On part alors de ces petits indices pour venir conforter au fur et à mesure par d’autres éléments les points qui permettent de dire : ‘untel est l’auteur de cette lettre anonyme’", a noté Suzanne Schmitt.
Des "corbeaux" très discrets

Il existe quelques traits saillants communs aux "corbeaux" selon Suzanne Schmitt. "La plupart des lettres sont soit en capitales d’imprimerie et dans le cas d’une écriture cursive très fréquemment le scripteur prend sa main gauche, s’il est droitier. C’est une façon comme une autre de se cacher. Mais même avec la main gauche, les particularités ressortent", a-t-elle observé.

Aussi malveillants que soient les courriers anonymes, leurs auteurs sont souvent des personnages des plus discrets. "Avec l’expérience, on s’aperçoit que les personnes qui écrivent des lettres anonymes sont très souvent discrètes. Ecrire une lettre anonyme, c’est une façon d’exprimer ce qu’elles ne peuvent pas dire oralement", a conclu Suzanne Schmitt.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 24 Juin 2017 - 14:15

DNA analyse evolue encore:

http://edition.cnn.com/2017/06/22/health/ancient-egypt-mummy-dna-genome-heritage/index.html

je me demande si les analyses belges ont été comparé avec les banques de données françaises vu les differentes lois des pays .

là on peut aller beaucoup plus loin et les analyses familiales sur un victime d'un accident de voiture ont permis de resoudre partièlement une affaire d'une meurtre crapuleuse d'une gérante de banque de Peronne d'il y a + de dix ans.

mais l'agresseur était mort ......Je ne sais pas s'ils ont pu identifier les complices .....

Dans une autre affaire :
un transgression des lois françaises a permis aussi à un juge instruction de resoudre une serie de dix viols avec meurtres à Paris .
Suite à cette affaire conclue la loi limitant l'acces à été changée .
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Sam 29 Juil 2017 - 10:15

doit y avoir un serie darticles interessant mais il faut etre abonnée

:

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/07/24/le-portrait-robot-genetique-commence-a-se-dessiner_5164129_1650684.html

Citation :
Le « portrait-robot » génétique commence à se dessiner
Scènes de crime (2/6).

Après l’analyse des empreintes génétiques, une nouvelle révolution s’annonce : la quête de caractéristiques physiques – couleur des cheveux, de la peau, morphologie faciale, calvitie, taches de rousseur… – à partir de l’ADN.

LE MONDE | 24.07.2017 à 06h49

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/07/24/le-portrait-robot-genetique-commence-a-se-dessiner_5164129_1650684.html#YbOjhcRS6pviKWSe.99
Revenir en haut Aller en bas
gilbertmuda



Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Dim 30 Juil 2017 - 10:48

pour rebondir sur ce que dit K au sujet de l'adn, il s'agit de l'affaire Kulik

À 24 ans, Élodie Kulik était surnommée « la banquière de Péronne » parce qu'elle dirigeait une agence de la Banque de Picardie à Péronne. Deux ans auparavant, elle était devenue la plus jeune directrice d'agence bancaire du pays1,. Le 10 janvier 2002, elle passe la soirée dans un restaurant chinois de Saint-Quentin avec Hervé Croisile, un ami, puis boit un thé chez lui. La jeune femme rentre à son domicile en automobile en fin de soirée, alors que la route est gelée avec un important brouillard et peu fréquentée à cette heure tardive. À 0 h 21, elle appelle les pompiers, mais l'appel est brusquement coupé après des hurlements indiquant qu'elle vient d'être enlevée. Ses agresseurs lui arrachent son téléphone, le débarrassent de sa batterie et le jettent dans la nature. Plusieurs (deux, peut-être trois) voix d'hommes sont entendues sur l'enregistrement des pompiers.

Son véhicule, une Peugeot 106 rouge, est signalé une demi-heure plus tard, accidenté dans un champ bordant la route départementale 44, sur la commune de Cartigny. Son corps est retrouvé le 12 janvier 2002 par un agriculteur dans une décharge, sur un terrain militaire désaffecté datant de la Première Guerre mondiale, sur la petite commune de Tertry dans la Somme. L'autopsie indiquera qu'elle a été violée et étranglée. Son corps a été volontairement incendié mais un ADN nucléaire, c'est-à-dire complet, extrait du sperme retrouvé dans un préservatif, quatre ADN incomplets et une empreinte digitale sont retrouvés. Autant de signatures que les assassins n'avaient pu effacer en brûlant le corps retrouvé sur place.

En janvier 2012, quelques jours après une marche blanche en mémoire d'Élodie pour le 10e anniversaire du drame, un des agresseurs est identifié par recoupement avec le fichier national automatisé des empreintes génétiques, où figure l'ADN de son père alors emprisonné pour une affaire d'agression sexuelle sur mineurs : cette recherche en parentèle est une première en France (mise au point par le commandant de gendarmerie Emmanuel Pham-Hoai, chef du département de biologie de l'IRCGN) pour cette technique venue des États-Unis et qui se base sur l'ADN nucléaire. Ce jeune homme, Grégory Wiart, plombier né en 1979, s'était tué dans un accident de voiture le 1er novembre 200314, en fonçant sur une ligne droite, sur une route sèche, pour aller s'encastrer sous un camion arrivant en face.

Le 24 janvier 2012, l'exhumation du corps de Gregory Wiart est organisée dans le cimetière de Montescourt-Lizerolles afin de pouvoir définitivement comparer les ADN et ces dernières confirment l'identité de l'agresseur. Ses relations de l'époque sont placées sur écoute par les gendarmes.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Lun 31 Juil 2017 - 7:51

oui c'est ça

je passe souvent à Peronne  , j'y suis tombé en panne même recemment  .
cet affaire n 'est pas encore résolu car un des complices présumé , membre du même club 4x4

va passer en justice mais les preuves sont pas bon...

il y avait un serie de meurtres ( 8 ?)  de femmes aussi mais à Paris qui a mené le J.I? à dépasser les lois sur l'acces au ADN

il en a fait outre et il a pu resoudre l'affaire .

depuis les lois sont changés .


en USA on avait mis un noir en tôle  .

après des années de recherche   c'est un membre de sa famille qui  a resolu l'affaire grâce au complicité des compagnons de cellule de tôle (d'un autre assassin) qui les avait guidé sur cette piste.

(ancien voisin du victime)

l'analyse de lADN l'a confirmé par après : l'agresseur ! c'était un blanc pas un noir

donc on peut espérer encore du progrès en la matière .

récemment je tombe sur un As de la deuxième guerre  ,

polonais de nationalité , né près de BERLIN, pilote ds la bataille d'angeleterre ,marié à une anglaise
vivant a Paris (night club-smugler , marchand d'armes )....mais aussi mercenaire en Katanga et BIAFRA.


là il aurait pu etre tres difficille de resoudre en ADN qoui que ce soit sauf que l'individu avait le gout de l'aventure et les capacités .... comme Disl. ...qui peut l'avoir connu ds ces périples katangaises.


Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2762
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Innovation criminelle   Lun 31 Juil 2017 - 22:39

K a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=zbCyXG9Y-KE


qq'un bien intentioné a fait ce film mais le resultat est in audible et incompréhensible et on voit qu'il a acces ou dossiers
ou il invente des chose jamais mentionées sur site ou ds des bouqins


qui connait cet auteur ?  

par mp ?

une nouvelle version plus lente et plus detaillé pourrait apporter plus de compréhension des choses qui se passent au même moment par là ...car à des moments clés il saute du coq à l'âne


j'ai visionné à nouveau hier cette vidéo qui est tout à fait remarquable. Pertinence du propos. Maîtrise de la technique audiovisuelle. C'est vraiment un superbe travail. Personnellement, je pense que cela vient de la cellule du Brabant wallon. Le choix de ces faits spécifiques plutôt que d'autres épisodes permet de penser que ce point particulier évoqué dans le reportage est tout à fait crucial. C'est vrai que l'épisode est quand même bien documenté par rapport à d'autres. Malheureusement, nous n'entendons plus tellement parler de celui-ci. Pourquoi ? Je ne fais aucune spéculation. Je n'en sais strictement rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Innovation criminelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Innovation criminelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Prière du Tarâwîh : Sounnah ou innovation ?
» « Celui qui apporte dans notre religion-ci une innovation...
» une affaire criminelle
» Orléans, 1er et 2 juin 2012 : Forum des Enseignants Innovants et de l'Innovation Educative
» Brigade criminelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Profilage criminel-
Sauter vers: