les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les avions rénifleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: les avions rénifleurs   Ven 23 Nov 2012 - 20:57

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 13:45

wicki:

Citation :
L'utilisation des fonds détournés

Les crédits ont été versés principalement à Fisalma, une société implantée à Panama et dont le fondé de pouvoir est Jean Violet et le président Philippe de Weck, président de la banque suisse UBS. C'est cette société qui profitera des fonds détournés, et non les deux inventeurs.

Or cet individu se trouve lié à un cercle de conservateurs défendant les valeurs de l’Occident et ayant en Italie des liens étroits avec des membres de la hiérarchie catholique (comme le cardinal Marcinkus). La justice italienne a plus tard mis au jour une organisation qui ressemble plutôt à une entreprise mafieuse. Cette affaire a fait également scandale.

Il semble que les fonds détournés aient servi au financement de cette organisation. Cependant, le manque de sources sérieuses ne permet pas à ce jour de connaître toutes les dimensions de cette vaste escroquerie.

Dans son ouvrage Les Industriels de la fraude fiscale, Jean Cosson, ancien chef de la section financière du parquet de Paris, devenu conseiller à la Cour de cassation, démontre qu'il s'agit d'une fausse escroquerie. En effet, selon l'ouvrage, les escrocs n'étaient pas crédibles et la somme aurait pu être récupérée. S'appuyant sur le rapport parlementaire et sa propre enquête, Jean Cosson conclut que la décision d'accepter, en toute connaissance de cause, cette fausse escroquerie et ce vrai détournement, incombe au Premier ministre de l'époque, c'est-à-dire Jacques Chirac. Il conclut également que les sommes ont servi, au moins en partie, à constituer une caisse noire électorale pour la droite française8.



si on lit bien les questions de M/G on constate q'une connaissance d'une des victimes des TBW vivait a une certaine époque tout près du chateau de villegas de Ganshoren

si en plus la victime
- travaillait à une époque pour une filliale d'une banque avec des liens avec le vatican et
- on trouve que la victime était en contact avec la sureté suisse comme avec beaucoup d'autres policiers
- vivait armé


on peut se questioner si ce monsieur ne travaillait pas en "deep undercover" afin de recuperer des sous disparus dans cette vaste "fausse" escroqerie des avions rénifleurs.

ils ne peuvent pas tous travailler pour la Sureté ni pour le GRU !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 20:07

http://books.google.be/books?id=dy-yYbzLgzIC&pg=PA188&lpg=PA188&dq=
Fisalma&source=bl&ots=vk7z-cjMny&sig=jgyLfxOvJmmt9laEdcRhaqboruc&hl=
fr&sa=X&ei=ZPS8UI_zDqSf0QXYjYAo&ved=0CD4Q6AEwAQ#v=onepage&q=Fisalma&f=true


Grands Dossiers Criminels en Belgique, Les
Par Haquin-stephany
ed RACINE

Citation :
Le 28 mai 1976, la société Elf, qui a créé Erap pour la circonstance,
signe à Zurich un accord avec Alain de Villegas et un groupe finan-
cier suisse qui sera représenté par la Fisalma, une société
panaméenne dont le fondé de pouvoirs n'est autre que le président
de l'Union des banques suisses, le puissant Philippe de Weck
. Il
assume la présidence de la Fisalma à titre exclusivement privé,
dira-t-il plus tard. Ce qui n'engage donc finalement pas l'Union des
banques suisses.

Ce banquier entretient aussi des relations de
confiance avec le Vatican: c'est lui qui a été nommé expert lors de
la retentissante faillite de la Banco Ambrosiano1
, la banque très
proche du Saint-Siège alors dirigée par Roberto Calvi, retrouvé
pendu en juin 1982 sous le pont des Blackfriars à Londres, suite à
sa banqueroute frauduleuse.
et
....

Citation :


dinaire qui est un agent du Vatican... Ce personnage était Maître
Violet. J'ai demandé à mes collaborateurs les plus sûrs de me dire
ce que ce super-champion du renseignement avait apporté au
service pour mériter de telles sommes. Avec beaucoup de difficul-
tés, on m'a apporté, au bout de deux ou trois jours, ses " papiers" :
un être normalement doué aurait pu les rédiger à partir de la lecture
du Monde, du Figaro, de trois ou quatre revues, en y ajoutant une
touche personnelle. C'était là toute sa production. J'ai alors décidé
de m'en séparer. Cela se passait en 1970. Un beau jour, en 1977, on
s'est aperçu que Maître Violet était en train de monter une affaire
avec un Belge, puis avec un Italien. C'était, bien sûr, l'affaire qui vous
préoccupe. Nous n'avions rien à faire avec la recherche pétrolière
mais mon devoir était de prévenir l'autorité politique et de lui dire :
"Méfiez-vous! C'est un spécialiste de ce genre d'activités. Nous le
connaissons bien. À vous d'aviser." Des indices un peu inquiétants
ont été communiqués au ministre de l'Industrie d'alors, M. Monory,
et à M. Barre. À partir de 1978, on y a regardé d'un peu plus près.
M. Giraud, le nouveau ministre de l'Industrie, a été prévenue-
Question d'un commissaire, M. Jans: «Il s'est constitué entre
l'Erap, les inventeurs et les arbitres une association qui avait son
siège à Bruxelles et qui y entendait des personnalités étrangères telles
que M. Sanchez Bella, ancien ministre de l'Information de Franco.

Avez-vous entendu parler de cet état-major?»
De Marenches: «Non. Jamais.»

















et là on trouve le nom des gens qui ont gagner le prix DAG Hammerjoeld de CAMS !!!


Dernière édition par K le Lun 3 Déc 2012 - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 20:27

Citation :
Avez-vous entendu parler de cet état-major?»
De Marenches: «Non. Jamais.»
M. Jans: «Le président Pinay et des représentants de l'Église
catholique semblent avoir joué un rôle important. Quelle est votre
opinion?»
Alexandre de Marenches: «Je n'en ai pas, sinon celle de tout le
monde. Il est certain que quand on trouve un banquier italien
pendu sous un pont de Londres, on peut se poser des questions... »
Puis, interrogé sur les montages financiers d'Erap, Alexandre de
Marenches indique encore: «Il est normal que de grandes socié-
tés, d'État ou non, pour certaines opérations à l'étranger, aient
besoin de distribuer des bakchichs, sans quoi elles ne feraient pas
d'affaires. Il est, sinon moral, du moins normal que la France ne se
prive pas de faire des opérations par l'intermédiaire de pays comme
la Suisse, le Luxembourg ou la Belgique. Cependant, il est intéres-
sant de savoir où va cet argent et qui le reçoit.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 20:35

Donc "PORTOS" n'a rien vu venir ,sous la presidence de giscard ,de ce scandale des avions rénifleurs et lien avec le cercle Pinay

incroyable mensonge ou in compétence ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 20:42

Le président de la commission parlementaire, Jean-Pierre Michel,
conclut par une dernière question: «Quel est votre sentiment
personnel sur cette affaire?»


Réponse très «pro» d'Alexandre de Marenches: «Je n'en ai pas.
Je suis simplement venu par déférence pour votre commission. Je
n'avais pas à m'immiscer dans des affaires intérieures à l'Hexagone
mais, sachant que ce "monsieur" était un escroc, il était de mon
devoir d'en prévenir les autorités. À elles d'en tirer ensuite les
conséquences. »


un vrai pro qoui !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   Lun 3 Déc 2012 - 20:46

Citation :
Le cercle Violet

Puis l'écrivain allemand Jurgen Roth est interrogé sur le cercle
très privé constitué autour de l'avocat Violet. «Je l'ai découvert par
des documents internes, notamment par des comptes-rendus de
réunions de 1979 et 1980 et par des déclarations devant la commis-
sion d'enquête du Landtag de Bavière sur l'affaire Langemann,
répond-il. Dans tous ces documents, le cercle Violet est décrit comme
un centre très important, où des personnes influentes dans le
domaine politique et dans celui de la communication et des médias
cherchent à développer une certaine stratégie.

Il y a un autre point
très important: ce sont les liens entre le cercle Violet et les mouve-
ments de droite, voire d'extrême droite en Europe, en Afrique du Sud,
en Amérique latine, dans le but d'exercer ou de mettre en œuvre une
certaine idéologie politique.

Mais on ne trouve rien dans les docu-
ments relatifs au cercle Violet qui concerne les "avions renifleurs".

Cependant, beaucoup de gens qui sont impliqués dans cette affaire
ont été en contact avec le cercle Violet et les organisations qui gravi-
tent autour. Je nomme notamment la loge P2.

Et l'on voit très clairement aussi les relations qui existaient entre le cercle Violet et
le gouvernement de l'époque. Elles étaient manifestes. Il y a des rela-
tions entre le cercle Violet, l'Opus Dei et la loge P2, ainsi qu'entre
ces organisations et un certain Institut européen sur les questions
de sécurité, qui s'intéresse aux questions militaires et stratégiques.

Cet institut chapeaute un peu toutes les organisations internatio-
nales comme la loge P2, l'Opus Dei, le cercle Violet. Aujourd'hui, le
cercle Violet et la loge P2 peuvent être considérés comme des chapi-
tres clos, puisque leurs activités ont été étalées au grand jour.»
195
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les avions rénifleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
les avions rénifleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les équipages de 5 avions de ligne rapportent avoir vu des OVNIs (Mexique)
» La vitesse maximale des avions des années 40 à nos jours
» L'Aéronavale et ses Portes Avions
» (Avion de ligne) phares d'avions?
» Un Rennais a réalisé un radar virtuel pour localiser les avions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: