les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Graf Huyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Hans Graf Huyn   Mer 13 Mar 2013 - 13:53



http://fr.scribd.com/doc/86199372/De-Bonvoisin-et-Cie-2






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mer 13 Mar 2013 - 14:00



Hans Graf Huyn est à droite ...








Hans Graf Huyn, ehemaliger Präsident von KIRCHE IN NOT Deutschland, beim “Internationalen Mitarbeiterkongress zur Lage der Kirche in Osteuropa”, Schönstatt, 1990.



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mer 13 Mar 2013 - 15:09


Voir aussi :

http://www.spiegel.de/spiegel/print/d-46275230.html

http://www.munzinger.de/search/portrait/hans+graf+huyn/0/18209.html

et





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mer 13 Mar 2013 - 15:20


Intéressant de noter que Hans Graf Huyn écrit dans le trimestriel allemand de droite "Criticón" (créé pour lutter contre le mouvement pro-1968 ?) :

http://de.wikipedia.org/wiki/Critic%C3%B3n

http://de.wikipedia.org/wiki/Hans_Graf_Huyn

Parmi les auteurs, on trouve aussi Franz Uhle-Wettler (officier, OTAN, etc) :

http://de.wikipedia.org/wiki/Franz_Uhle-Wettler


Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 14:51

Participe également aux conférences du "Club de l'Horloge":
Citation :
- Hans Huyn, diplomate, député au Bundestag, chargé des relations extérieures auprès du groupe parlementaire C.S.U. ["La crise de la social-démocratie allemande"]
Parmi les intervenants on remarque entre autres, Alain Juppé et Alain Madelin.
Le Club de l'Horloge décernait chaque année (sous forme de canular) le prix Lyssenko. Il est intéressant de parcourir la liste des récipiendaires de ce prix et surtout le motif de son attribution à ces personnes...

http://www.clubdelhorloge.fr/echecs_et_injustice_a.php
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 16:57

Selon Wikipédia en allemand, Hans Huyn organise aussi un "Konservative Büro" (Bureau conservateur), avec entre autres, Gerhard Löwenthal.
Ce dernier apparaît lié à l'Institut européen pour les questions de sécurité (EISF-Europäisches institut für Sicherheits fragen), basé à Luxembourg. (voir post de Herve sur le fil 'Jacques Jonet'): http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2514-jacques-jonet#64680
Citation :

Mit Caspar von Schrenck-Notzing, Lothar Groppe, Christa Meves und Hans Graf Huyn organisierte er das „Konservative Büro“ in Bielefeld. Löwenthal, der mit der CSU sympathisierte, sah sich selbst als „Mann der Mitte“. Er beklagte aber eine zunehmende Verschiebung der Gesellschaft hin zu linken Positionen.
Il est question ICI de Criticon, des "Konservatives Büro" et d'un "Institut für Konservative Bildung und Forschung - IKBF" (Institut conservateur pour l'éducation et la recherche), avec Löwenthal comme membre du conseil d'administration (Kurator).
Gerhard Löwenthal figure également parmi la liste des auteurs collaborant à Criticon
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 17:00

Toujours selon Wikipédia, Löwenthal compte parmi les soutiens à la très controversée Colonia Dignidad au Chili :
Citation :
Er zählte zu den Unterstützern der umstrittenen chilenischen Colonia Dignidad.
Citation :
La colonie Dignidad est une colonie agricole recluse et sectaire qui est fondée au Chili en 1961 par des expatriés allemands dont notamment Paul Schäfer (ou Schaefer), ancien nazi et brancardier de la Waffen-SS, condamné plus tard pour abus sexuels contre des mineurs.

Pendant la dictature militaire d'Augusto Pinochet, la colonie aide la police politique qui y emprisonne et torture des opposants. En 1991, après la fin de la dictature, elle perd son statut protégé et devient la Villa Baviera.
http://de.wikipedia.org/wiki/Gerhard_L%C3%B6wenthal#Politik
https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonie_Dignidad
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 19:36

On parle de lui dans l'affaire des avions renifleurs ...

http://fr.scribd.com/doc/132251311/Enquetes-reportages-Renifleurs-2





Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 20:19

Merci Herve.

Il faut s'intéresser à cette histoire de colonie Dignidad, protégée à la fois par le Chili et l'Allemagne, car outre un étrange et choquant "élevage d'enfants"...(et l'on sait que le "kapo" de la colonie était, encore..., un pédophile) :
Citation :
La colonie disposait d'installations inhabituelles dans cette région du Chili, aussi éloignée de la "carretera central": un hôpital, une piste d'aéroport, une centrale électrique... Elle disposait aussi de licences pour exploiter le titane et, semble-t-il, l'uranium.

A ce sujet, un étonnant et intéressant article de 'Libération' :
http://www.liberation.fr/monde/0101218273-etranges-colons-allemands-au-chili-des-barbeles-une-sombre-histoire-la-pedophilie-du-gourou-et-de-troublantes-protections
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 20:23

Il existe un documentaire sur le sujet:
Colonia Dignidad
Une secte nazie au pays de Pinochet
Citation :

Barbelés, miradors, panneaux en lettres gothiques, nous sommes en pleine campagne chilienne dans un domaine qui ressemble à un camp de concentration. Son nom – par une ironie qui n’est pas sans rappeler celle de l’inscription à l’entrée d’Auschwitz – est "Colonie de bienfaisance Dignité (Colonia Dignidad, aussi appelée Benefactora Dignidad)".
Son curriculum vitae glace le sang : lupanar pour pédophiles, secte reconnue comme l’une des plus dangereuses au monde, multinationale dont le chiffre d’affaires s’élève aujourd’hui à plus de 100 millions de dollars, dernier bastion nazi et cellule de lutte et de déstabilisation politique.
http://www.film-documentaire.fr/Colonia_Dignidad.html,film,18306
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 20:26

Les liens "Colonie Dignidad"/Uranium/DINA font aussi penser à Latinus, ingénieur nucléaire...un temps "réfugié" au Chili avec l'aide...de la DINA...
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 20:34

L’ex-Colonia Dignidad, sur la sellette pour pédophilie et comme centre de torture sous Pinochet, est une enclave allemande fondée au Chili par un caporal-infirmier nazi, qui l’avait transformée en une sorte de secte bénéficiant de protections, selon plusieurs experts.

Citation :
Par Françoise KADRI
AFP. Parral. Chili, 3 décembre 2004

Paul Schaefer a créé en 1961 à l’âge de 40 ans la "Société de bienfaisance et d’éducation Dignidad", à San Manuel, à l’est de Parral (à 350 km au sud de Santiago), après avoir fui l’Allemagne où il était accusé de viol par des adolescents ayant passé des vacances dans sa "mission privée" à Siegburg, près de Cologne.

L’année d’après, il était rejoint par 250 immigrants allemands dont l’ex-capitaine de l’aviation Hermann Schmidt.

La colonie (rebaptisée Villa Baviera après avoir perdu son statut de société de bienfaisance en 1991) fonctionne en autarcie car les 280 habitants cultivent jusqu’à l’avoine de leurs chevaux, élèvent une grande variété d’animaux et ont un barrage pour produire leur électricité.

L’ex-Colonia possède des entreprises (Abratec, Cerro Florido et Prodal), son propre hôpital et son école (autrefois internat ouvert aux enfants pauvres des environs), un restaurant bavarois à Bulnes, et contribue au fonctionnement d’une école chilienne près de son entrée.

Selon le sénateur socialiste Jaime Naranjo qui travaille sur le dossier depuis les années 60, "c’est un immense empire économique présent dans plus d’une centaine d’entreprises actives dans la construction (tuiles, briques, pierres et sable), les supermarchés, des mines d’uranium et titane, des flottes de transport et des biens immobiliers".

Outre des ennuis avec le fisc, la Colonia a défrayé la chronique dès sa création avec la fuite de jeunes colons dénonçant la pédophilie de Schaefer. Pour la première fois, 22 dirigeants dont le fondateur, "l’oncle permanent", ont été condamnés début novembre pour des abus sur mineurs.

"Le viol était un instrument pour garantir la loyauté des hiérarques et des colons. C’est une secte avec la religion comme moyen de soumission. Schaefer avait été pasteur luthérien en Allemagne. Il disait aux enfants : +Ou tu vas avec moi, Dieu, ou à l’enfer+", a indiqué à l’AFP un magistrat informé du dossier.

Aujourd’hui, la Colonia fait aussi l’objet d’au moins deux plaintes pour avoir été un centre de torture du régime Pinochet. En 1997 et 1998, lors des derniers grands ratissages infructueux pour rechercher Schaefer, les policiers ont découvert des bunkers, des détecteurs de mouvement, des caméras cachés dans les arbres, un arsenal digne d’un roman d’espionnage.

La Colonia a aussi été soupçonnée dans la disparition de détenus politiques sous Pinochet et de touristes dont un Américain et un Néerlandais.

Selon le sénateur Naranjo, la Colonia est désormais affaiblie : "C’est le début de la fin". "Son apogée c’était pendant la dictature, qui lui a permis de faire de bonnes affaires et d’acquérir beaucoup de pouvoir", a-t-il dit à l’AFP, précisant que Pinochet y venait souvent et que le chef des services secrets Manuel Contreras y chassait.

Selon lui, jusqu’aux années 90, la Colonia invitait régulièrement juges, militaires, policiers, entrepreneurs, hommes politiques et journalistes pour les faire tomber dans une tentation à caractère sexuel et les faire chanter. Elle a ainsi constitué un fichier de 30.000 personnes, lui assurant des protections bien placées.
http://www.elcorreo.eu.org/Colonia-Dignidad-une-enclave

Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé en Belgique ne peut évidemment être que fortuite.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Lun 25 Mar 2013 - 20:59

Je vois qu'il en est question sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colonie_Dignidad

Cette histoire est assez incroyable ... La DINA a l'air fortement impliquée. Il ne faut pas oublier qu'elle est citée sur le schéma de Libert (en lien avec Latinus ... mais peut-être aussi la comtesse de Liedekerke...).

Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 5:12

Incroyable...mais malheureusement véridique.

Voici un documentaire assez complet, avec des interviews d'officiels et de victimes, réalisé avec la participation de l'AFP, France5, SBS TV Australia, History Television Canada, le Centre National de la Cinématographie.

Le document complet fait 52'11, mais si vous avez peu de temps il suffit déjà de visionner le passage entre les minutes 34 et 43...

Encore plus incroyable...et pourtant! La colonie nazie "Dignidad" apparaît bien au centre d'un réseau international pédocriminel et de chantage, de trafic d'armes, de production de gaz Sarin (!) et, sinon comme centre de commandement de l'Opération Condor, tout au moins comme un nœud extrêmement important, voire principal, de communication dans ce cadre.
Le tout durant des décennies, et jusque dans les années 2000.
On peut aisément imaginer les implications de l'existence, désormais prouvée, d'une telle 'organisation'...


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 9:07



C'est vraiment très intéressant, notamment sur les possibilités de chantage, que l'on retrouve dans d'autres pays (dont sans doute la Belgique). Cela me fait penser à Simon Genevois et sa cassette sur l'Institut Provincial du Hainaut (même si les filles étaient sans doute majeures).

Ouvrant une parenthèse, je me souviens que Jimmy le Belge était sur place lors de la chute d'Allende. Il a même pu prendre des photos grâce à ses bons contacts avec les militaires. Voici une capture d'écran du reportage à son sujet, lorsqu'il montre les photos ...





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 13:38



Au sujet de Hans Huyn :





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 18:07



http://fr.scribd.com/doc/84908835/Rogue-Agents-D-Teacher-2011

(...)

The third Brüsewitz Board member of note was Dr Lothar Bossle, a member of
the Central Committee of German Catholics and one of the most vocal opponents of
liberation theology. Having been a socialist student activist in his youth, Bossle would
switch to the CDU in 1959; from 1960 to 1963, he worked at the German Army
School in Koblenz before being assisted by Filbinger in becoming Professor at the
Pedagogical High School in Lörrach. In 1972, Bossle was active within the Aktion der
Mitte group which used industry millions to publish election propaganda against the
socialist-liberal coalition ("One dose of socialism – from 1933 to 1945 – was quite
enough!"); in 1974, he was a co-founder of the pro-CSU campaign group KDK. In
1975, he courted controversy in calling Allende a "socialist Hitler" and then applying
the same treatment to Willy Brandt and Olof Palme. Bossle would become one of
Pinochet's most fervent supporters in Germany ("Chile is on the path to true
democracy") and a key contact person for the German group in Chile, Colonia
Dignidad
, linked to the Chilean secret service DINA, which Bossle visited at least four
times (316)*.

Bossle's big break would come in 1977 when Strauss intervened with Culture
Minister Hans Maier to override the Julius Maximilian University of Würzburg's
Academic Senate, Nomination Committee and Faculty Council and have Bossle
appointed as Professor of Sociology. His inauguration would be marred by massive
faculty protests, and Bossle's Sociology Department would later become notorious as a
'degree mill', handing out doctorates to those who had the money and who shared
Bossle's world-view.

(...)

(316) Quote from Spiegel, 9/11/87. On Colonia Dignidad, see below. Roth and Ender
add (pg 79) that Bossle and Huyn served on the Presidium of a Deutsch-chilenischer
Freundeskreis (German-Chilean Friendship Circle). Bossle and the IfD would fall out
of favour with the CSU in 1989 due to increasingly public scandal – see Spiegel,
24/7/89.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 18:08



Celsius (N°4, Janvier 1988) en parle également.

Celsius is not a state research/parapolitics publication as such, aiming rather to cover right-wing extremism, but the contents of No 4 (January 1988) show several subjects of potential interest to Lobster readers. Besides articles on the recent congress of the Italian fascist party, MSI, attacks on Third World groups, American media coverage of Nicaragua, and the German 'Colonia Dignidad' in Chile, (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mar 26 Mar 2013 - 18:16


Voir aussi :

http://fr.scribd.com/doc/87381955/Escadrons-de-la-mort-CHP23

"Escadrons de la mort, l'école française" (voir CHP23 et Notes)

notamment

(...) Donné par un intermédiaire, Albert Spaggiari est finalement arrêté. Mais,
le 10 mars 1977, son nom défraie de nouveau la chronique: alors qu'il est
auditionné par un juge, il parvient à s'échapper en sautant par la fenêtre du
palais de justice. En bas l'attend une moto ... On retrouve sa trace au Chili,
où tout semble indiquer qu'il a séjourné à la « Colonia Dignidad », un repaire
de fascistes allemands situé à trois cents kilomètres de Santiago, qui sert
d'école d'entraînement à la DINA, mais aussi de centre de torture. Son chef,
PaulSchafer, qui aime à prêcher que« le diable c'est le communisme et [que]
la torture est la manière de l'extirper 16 », est un sympathisant du groupe
Patria y Ubertad, et connaît personnellement Michael Townley. Celui-ci est
un proche de Spaggiari, alias «Daniel ». Un document déclassifié du FBI fait
état de plusieurs lettres adressées par Townley, depuis sa prison américaine, à
un certain Gustavo &hepare, où il fait référence à « Daniel ».

Dans un courrier du 23 août 1979, dont j'ai pu me procurer une copie
grâce à ma consoeur Monica GonzMez, l'ex-agent de la DINA cite une dette de
40 000 dollars que devrait Della Chiaie à Albert Spaggiari, qui apparemment
est très mécontent. De même, il semblerait que le truand et fasciste français
ait prêté de l'argent à Arancibia Clavel, qu'il fréquenta lors de son séjour en
Argentine. D'où vient cet argent et à quoi était-il destiné? Impossible de le
savoir, le principal intéressé étant décédé d'un cancer en 1989 ... Quant à
Michael Townley, après avoir purgé une peine de dix ans de prison aux
États-Unis pour sa participation à l'assassinat d'Orlando Letelier, l'ancien
ministre des Affaires étrangères de Salvador Allende, il jouit du statut de
« témoin protégé» du FBI et reste muet comine une tombe ...

(...)

Notes

16 Cité par Jaime LAGOS et Paul Friedrich VJQLENSTEIN,
Colonia Dignidad, Ediciones Jean
Richter, Santiago, 1988.

17 Voir le passionnant ouvrage de Samuel
BLIXEN, Operad6n Condor. Del archivo deI terror
y el asesinato de Letelier al caso Berrlos, Virus
Editorial, Montevideo, 1998 j et Stella CALLONJ,
Los aflos de/lobo, op. dt.

18 Voir John DINGES, The Condor Years, op. dt.,
p . 130; et Francisco MARTORELL, Operad6n
Condor. El vuelo de la muerte, op. cit.,
pp. 124-125.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Mer 27 Mar 2013 - 14:43



L'article de Celsius (numéros 4 et 5 de 1988) est sur :

http://fr.scribd.com/doc/132624527/Celsius-n%C2%B04-5-1988-Colonie-Dignidad-au-Chili





Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Ven 19 Avr 2013 - 1:44

Il est encore question de cette colonie nazie dans l'actualité. La plupart des articles sont en langue espagnole ou allemande. Je n'ai trouvé que celui-ci en français.
Citation :
Chili : des anciens dirigeants de la Colonia Dignidad en prison

poster un commentaire »

Trois Allemands (Kurt Schnellenkamp, Gerhard Mucke, Gunter Schaffrik Bruckmann) et le Chilien Dennys Alvear vont passer leur première nuit en prison après avoir été condamnés par la Cour Suprême, lundi 18 février 2013. Les quatre individus étaient des dirigeants de la Colonia Dignidad (devenue Villa Baviera), aux côtés de l’ancien nazi Paul Schäfer. Décédé en 2010, il était le créateur de ce sordide domaine où, dès 1961, les actes pédophiles, les disparitions troubles et les expériences inhumaines ont été légion (Chili et carnets évoquait ce passé trouble ici). Ils vont purger des peines allant de cinq à onze ans pour le viol et la complicité de viol sur un mineur de moins de 12 ans, des abus sexuels, des enlèvements de mineurs…
Seize autres dignitaires ont été condamnés et la justice chilienne espère que l’un d’entre-eux, Gerd Seewald, va se rendre spontanément, comme l’a fait son compatriote Dennys Alvear. Un autre complice, le docteur Harmutt Hopp, a fui en Allemagne en 2011. Il est sous le coup d’une peine de cinq ans pour complicité et abus sexuels. Les quatorze autres ont été condamnés à quatre ans de prison mais bénéficient d’un régime de liberté sous surveillance.
Ces condamnations, plus que tardives, marquent tout de même une avancée, à l’instar du procès des treize militaires chiliens en décembre 2010 (à lire ici). Elles montrent que, peu à peu, le Chili veut se défaire de ses démons. La route est encore longue, de nombreux cas de disparitions n’ont pas encore été étudiés. Entre 1973 et 1990, durant la dictature de Pinochet, plus de 1200 opposants ont disparu.

Rédigé par Anthony Quindroit

19 février 2013 à 20 h 13 min
http://carnetsduchili.wordpress.com/2013/02/19/chili-des-anciens-dirigeants-de-la-colonia-dignidad-en-prison/
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Ven 19 Avr 2013 - 2:40

L’Allemagne a récemment refusé d'extrader l'ancien bras droit du 'kapo' de la colonie, qui s'était enfui du Chili :
http://radio.uchile.cl/noticias/202285/

On se souvient que la 'colonie' avait reçu en 1977 la visite de l'ancien président du CSU (l'équivalent allemand du PSC). Mais il a assuré n'avoir aucune 'relation personnelle' avec le 'kapo' Paul Schäfer.
https://de.wikipedia.org/wiki/Franz_Josef_Strau%C3%9F
En tous cas leurs relations étaient sans doute cordiales puisque selon des témoins, Schäfer avait de son côté décoré les salles communes de portraits de membres de la CSU et que plusieurs auraient fait du lieu une destination privilégiée pour leurs vacances...
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Ven 19 Avr 2013 - 3:16

On se souvient aussi que l'endroit servait entre autres de centre de torture pour la DINA et collaborait selon Michael Townley, avec le laboratoire de guerre bactériologique de l'armée chilienne. Parmi les découvertes étonnantes faites par la police chilienne lorsqu'elle investit le camp, une quantité de gaz sarin, produit et testé sur place !

J'y ai repensé en lisant ceci dans les actualités ces jours-ci:
Citation :

La police néerlandaise a procédé à des fouilles ce lundi dans la banlieue de Maestricht, à la recherche de gaz sarin, un dangereux gaz neurotoxique, notamment utilisé dans l’attaque du métro de Tokyo en 1995 qui avait fait 13 morts.
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-police-neerlandaise-sur-la-piste-d-un-potentiel-trafic-de-gaz-sarin?id=7961023
On peut se poser des questions en lisant la suite :
Citation :
Il n’y a cependant pas, à ce stade, de lien établi avec une quelconque activité terroriste.
Doit-on penser pour autant que des gens qui trafiquent un des gaz neurotoxiques les plus dangereux qui soient, classifié comme arme de destruction massive et interdit de fabrication et d'utilisation dans le monde entier, se livraient à une activité philanthropique ?
A noter que le gaz sarin est à longue durée de conservation tant qu'il n'est pas utilisé (v. Wikipédia).
Une partie de la production de la 'colonie' n'a peut-être pas été perdue pour tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Ven 19 Avr 2013 - 3:35

A propos de Michael Townley:

Citation :
Selon des documents déclassifiés de la CIA (publiés par le National Security Archives), il fut engagé en 1970 par celle-ci. Il a rencontré en 1975 Stefano Delle Chiaie, un terroriste néo-fasciste italien ayant travaillé avec Gladio. Townley était aussi en contact avec l'ancien membre de l'OAS Albert Spaggiari
(...)
Michael Townley a été condamné par contumace à quinze ans de prison en Italie, en raison de son rôle comme intermédiaire entre la DINA et les néofascistes italiens impliqués dans la stratégie de la tension
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Townley
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Jeu 1 Aoû 2013 - 14:00



Sauf erreur de ma part, Hans Huyn (IEPS, etc), décédé récemment, a été conseiller en politique étrangère de Franz Josef Strauss. Il était membre de l'ordre teutonique.

Sur cet ordre (et celui de Malte) :








Sur le site néerlandophone, "Dim" a écrit ce qui sui

Barbier vertelde aan Haquin dat hij zijn codenaam 'von Salza' ook gebruikte in de orde van de 'chevaliers teutonique' in Keulen, waarvan hij lid was (s: les taupes de l'extreme droite). Libert vertelde aan Haquin dat deze orde bestond uit ex-leden van de SS-universiteit van Bad Tülz. De internationale organisatie zou een link hebben gehad met de Spaanse falangisten (via Mujo). In een WNP-postbus (n°321, Centre Monnaie) werden brieven uit Spanje ontvangen die aan Nicole Schollaerts werden overgemaakt (dixit Nemry). Van een bevriende Spaanse dienst vernam men binnen de Staatsveiligheid dat er contacten waren tussen Latinus en buitenlandse militairen. Er kan vermoed worden dat PAL en de 'Ordre Teutonique' in verband stonden met de AESP, gecentreerd rond Otto von Habsburg, waar het Spanje van Frankrijk goed vertegenwoordigd was (bv Sanchez-Bella) waartoe ook Paul Vanden Boeynants, Benoit de Bonvoisin en Bernard Mercier behoorden, allemaal figuren uit de sfeer van WNP.

_ _ _


Il est intéressant de constater tous ces liens avec l'Ordre teutonique, l'Ordre de Malte (Hôpital de saint Jean de Jérusalem) mais aussi la Milice de Jésus-Christ (d'obédience dominicaine ... voir le père Dubois et le père Morlion) et le plus récent Ordre du Rouvre ...

Un mélange de religiosité et de militarisme qui semble être un point commun : c'est ainsi que beaucoup de membres de la loge P2 étaient aussi membres de l'Ordre de Malte (la franc-maçonnerie n'est pas forcément athée ... voir GLNF et Lyman Lemnitzer ...)

A noter aussi les liens entre l'Ordre de Malte et la Légion :

http://www.ordredemaltefrance.org/fr/organisation-qui-sommes-nous-missions-reseaux/reseau-national-et-international/index.php?option=com_content&view=article&id=35&Itemid=353

Le 30 Avril, la Légion Etrangère commémorait comme chaque année le combat de Camerone. Les bénévoles qui interviennent au profit des invalides de la Légion ainsi qu'une délégation officielle composée du Grand Chancelier, du Président de l'Association Française, du Président de l'Ordre de Malte France et du préfet Etienne des Rosaies étaient les invités du Général de Saint-Chamas commandant la Légion Etrangère.

La prise d'armes présidée par le ministre de la Défense a mis à l'honneur les anciens de la bataille de Bir Hakeim, dont on fêtait le 70e anniversaire. Le père Lallemand, aumônier de la Légion Etrangère, a été élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur. Cette journée pleine d'émotion a permis de resserrer les liens qui unissent l'Ordre de Malte France et la Légion. Merci à tous les participants et tous nos voeux pour la suite des actions en faveur des invalides.

_ _


http://www.ecpad.fr/la-legion-etrangere-distingue-deux-personnalites-aux-parcours-exceptionnels


A noter que J-F Etienne des Rosaies porte la croix de l'Ordre de Malte :





http://www.liberation.fr/societe/0101279178-qui-a-voulu-fouiller-dans-le-dossier-du-prefet-bonnet-le-suspect-est-un-autre-prefet-proche-du-rpr

(...)  Il est promu deux ans plus tard «conseiller spécial» auprès du secrétaire général du SGDN, puis obtient en 1994 un poste d'une grande souplesse et qui permet de voyager, puisqu'il est mis à la disposition de l'ordre de Malte comme «délégué permanent et itinérant». (...)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Graf Huyn   Aujourd'hui à 21:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Graf Huyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hans-Urs von Balthasar et Medjugorje
» (1977) hans-georg schmid
» Hans Kung critique le pape....
» Bienheureux Clemens August Graf von Galen, commentaire du jour "Qui s'abaissera sera élevé"
» Karlfried Graf Dürckheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: