les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stéphane Mandelbaum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tomboy



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

MessageSujet: Stéphane Mandelbaum    Dim 12 Mai 2013 - 20:01

Jeune (mort à 25 ans) peintre très estimé aujourd'hui, Stéphane Mandelbaum est né en 1961
Son corps sera découvert en janvier 1987 (assassiné décembre 1986 ?)

http://archives.lesoir.be/les-miettes-de-l-affaire-mandelbaum-en-correctionnelle-_t-19920206-Z04YP0.html

L'assassinat de Mandelbaum s'inscrivait dans le cadre d'un règlement de comptes lié au vol et à la revente d'un Modigliani qu'on estimait à l'époque à 70 millions

Cela vaudrait la peine de se pencher un peu sur son entourage de l'époque
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Dim 12 Mai 2013 - 22:33

Citation :
Cela vaudrait la peine de se pencher un peu sur son entourage de l'époque
oula! bom

>> Borges, Alalouf, Nourielli, Herygers, Cliquet, Blondiau, Bisiau, Gonzalez Garcia, Weinbaum, Moeris, Sievert, ...

Herygers + Cliquet > R. Marocco, S. Vercruysse, R. Van der Vooren, ...

et puis >> Wybran?

et >>> Mendez?

et Borges > Bouty/Nihoul, Monsieur, Din, Drouviotis, frantsevitch, ...?



voir les ennuis de J.M. Van Mullen !
Revenir en haut Aller en bas
tomboy



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 31/03/2013

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Dim 12 Mai 2013 - 23:04

Merci Dim

qui est J.M. Van Mullen?

je vois qu'on parle déja en détail de l'affaire Mandelbaum sur le lien Juan Borges et le moins que je puisse dire c'est qu'il y a matière à lire...notamment l'histoire de la dentiste Jenart témoin de la commission Verwilghen qui s'est suicidée

on voit aussi que Mandelbaum a fait une réplique du tableau volé puis aurait été liquidé
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 13 Mai 2013 - 8:55

jean-marie, ex-gendarme. il en sait bcp sur ce dossier. et il a payé le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 13 Mai 2013 - 11:06

Il a également été impliqué dans le dossier des titres volés qui a débouché sur l'inculpation de certains protagonistes du dossier Cools par le parquet de Neufchateau.
( Di mauro, Taxquet, Todarello etc)
Là, vous ouvrez la boite à Pandore.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 13 Mai 2013 - 11:25

exact
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 2 Juin 2014 - 13:28


Un lecteur attentif me fait remarquer ce qui suit, en rapport avec des faux "Modigliani" :

Gabriel Tannouri (Tannoury).

« Tony le magnifique » sait aussi se jouer du Trésor public. En 1988, le « financier » est reconnu coupable de fraude fiscale, il doit à l'Etat la bagatelle de 260 millions de francs. Quatre ans plus tard, le Libanais fait apparemment preuve de bonne volonté : il propose de rembourser le fisc par dation à l'Etat de tableaux de maîtres, un Matisse, un Modigliani et deux Degas. Las ! Des cambrioleurs dérobent les toiles juste avant le jour prévu pour la remise. En fait, c'est le chauffeur du « donateur » qui les a subtilisées. Le salarié ira deux ans derrière les barreaux, son patron, soi-disant victime, s'étant porté partie civile contre lui. Un ancien proche de l'intéressé confie : « La vérité, c'est que Tannouri avait tout organisé, et les tableaux étaient des faux. » De fait, bien qu'ayant récupéré ses toiles, il n'a jamais jugé bon de verser son obole au Trésor public. Ou plutôt 18 000 francs d'acompte sur les 260 millions. Un bon début.

_ _ _


Tannouri avait été en prison (condamné) en Belgique dans les années 1970...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 2 Juin 2014 - 15:36


Tout en se méfiant des homonymes, il faudrait s'intéresser à "Bellemans".

En effet :


Contact X 18 du 18/09/1990

Achiel HAEMERS a été en contact avec les avocats de Patrick HAEMERS

(VANDERVEREN – MOTTE DE RAEDT) à propos de la conférence de presse pour

TYACK.

Achiel HAEMERS, Patrick HAEMERS et Michèle DEWIT partent le 19/09/1990 dans le sud

de la France (PORT-CERBERE), à la frontière franco-espagnole après MONTPELLIER.

Achiel HAEMERS serait intéressé par la reprise d'une boulangerie dans un village de

vacances. Cette boulangerie aurait appartenu au père d'Hervé DEHULST, et

Achiel HAEMERS aimerait éventuellement la reprendre pour son fils Eric, au cas où l'affaire

du camping tournerait mal.

A propos du camping, Achiel HAEMERS doit payer 8.000.000 à la propriétaire pour fin

octobre. L'exploitant actuel a toutefois un droit de préemption.

Le comptable d'Achiel HAEMERS dit qu'il aurait reçu 1.000.000 FB de Patrick HAEMERS,

dont il aurait remboursé 100.000 FB. Patrick se serait rendu chez lui avec tout un paquet

d'argent. (Période inconnue).

(Le comptable = BELLEMANS).

MESURES PRISES

Prévenu OCRB (ROCHERAU)

Le père d'Hervé DEHULST = Etienne DEHULST (décédé le 16/06/1990)

Habitait à EVERE, Av. H. Dunant 7/48

==============

Le bras droit de Fiorini était un Belge, Jean Bellemans, qui d'ailleurs a été en prison à Champ Dollon

Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 2 Juin 2014 - 20:55

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Lun 2 Juin 2014 - 21:10


http://www.liberation.fr/france/1997/08/26/prison-ferme-pour-anthony-tannouri_212392

Prison ferme pour Anthony Tannouri.

Alain LEAUTHIER 26 août 1997 à 07:03

Poursuivi pour abus de confiance, l'homme d'affaires franco-libanais Anthony Tannouri, 51 ans, a été condamné à trois ans de prison dont un ferme, par le tribunal correctionnel de Nice, dans une affaire d'escroquerie à l'aide humanitaire au détriment de Madagascar. Lors du procès, le 6 juin, Tannouri s'était défendu d'avoir fait disparaître à son profit une somme de 18 millions de francs que la banque d'Etat malgache, la BTM, aurait versée à une société du Liechtenstein, Flamco, comme garantie pour une opération d'importation de riz à très bon marché. Incapable de rembourser cette caution à l'Etat malgache, Flamco avait porté plainte contre le Franco-Libanais, l'accusant de ne pas avoir honoré des dettes du même montant. Depuis, Tannouri s'en est acquitté mais le tribunal l'a néanmoins condamné à verser 19,56 millions de francs au titre de préjudice à la BTM.

_ _ _

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2007-01-22/le-prince-de-l-entourloupe/917/0/63073

Le Point - Publié le 24/05/2002 à 11:53 - Modifié le 22/01/2007 à 11:53

Le prince de l'entourloupe

«L'homme, ce misérable petit tas de secrets », disait André Malraux. D'Anthony Tannouri on pourrait dire qu'il est « un riche et gros tas de secrets ». Ce Franco-Libanais est une énigme : fortuné comme Crésus, il imite aujourd'hui les moues doloristes de Caliméro pour se plaindre de ses tracas judiciaires : « C'est trop injuste. »

De Beyrouth, Tannouri trouble la baie des Anges et défraie la chronique judiciaire de Nice. Cité dans les dossiers les plus sensibles de la Promenade des Anglais, son nom apparaît sur la ligne de front des guerres menées dans les couloirs du palais de justice de la ville. Pour le procureur Eric de Montgolfier, « Tony le magnifique » incarne les dérives de la Côte d'Azur. Tannouri s'indigne : « Montgolfier veut passer sur mon cadavre pour régler ses comptes. »

Comme Alfred Sirven ou Didier Schuller, Tannouri avait quitté la France, fin 1996, pour éviter les geôles qu'un procès pour escroquerie lui promettait. Un magistrat niçois vient de lancer un mandat d'arrêt international contre cet intermédiaire de haut vol qui possédait un pied-à-terre de 1 200 mètres carrés avenue Foch, à Paris. Dans son appartement du quartier de Badaro, à Beyrouth, Tannouri reçoit Le Point dans une galerie de 72 mètres, entre bustes romains et chefs-d'oeuvre de Matisse ou de Picasso. Vrais ou faux ? « Vrais », répond-il.

Averti de la diffusion d'un mandat d'arrêt par Interpol à son sujet, dans un dossier d'organisation d'insolvabilité qu'il récuse, Tannouri a pris l'initiative, le 10 mai, de se rendre aux autorités de Beyrouth. La justice locale l'a relâché après trois jours en lui confisquant son passeport, le temps d'étudier la demande d'extradition envoyée le 16 mai par la France.

Anthony Tannouri est recherché dans un dossier qui concerne une curieuse opération autour de sa villa de Cap-d'Ail, « La Colombe », tout près du Rocher de Monaco. En aplomb de la Grande Bleue, l'ancienne résidence de la princesse Aliatta de Monterale était le palais de ce prince de la haute société, qui y recevait des hôtes de marque.

En 1996, la demeure fut vendue aux enchères à la suite d'une décision de justice. Les nouveaux propriétaires ne sont autres que l'avocat et le beau-frère de Tannouri. Justement : Anthony Tannouri est suspecté par la justice d'avoir racheté en sous-main ce symbole de sa folie des grandeurs. « L'opération a été réalisée à mon insu ; je suis trop intelligent pour un si piètre montage », se défend l'exilé. La question importe, car « Tony » a des dettes. Un Italien se plaint de lui avoir consenti un prêt pour racheter cette maison sans avoir récupéré sa mise. Redevable, il l'est aussi envers le Trésor public, pour la bagatelle de 50 millions d'euros, après des contrôles fiscaux au début des années 80.

L'affaire de la villa peut sembler mineure. Sauf que, dans ce dossier, le bâtonnier de Nice, Michel Cardix, et deux de ses confrères ont été mis en examen fin 2001 pour « blanchiment d'argent et complicité d'organisation d'insolvabilité ». La somme destinée à l'acquisition - 34 millions de francs - a transité par le compte de Me Cardix à la Caisse des avocats de Nice. Tout est lié : Cardix est l'avocat de la bête noire du procureur de Montgolfier, le doyen des juges d'instruction de Nice, Jean-Paul Renard, mis en examen pour avoir puisé dans le casier judiciaire des informations pour sa loge maçonnique.

Commerce de pétrole et d'armes

La Côte d'Azur est petite. En 1998, l'ancienne gouvernante de Tannouri a accusé deux magistrats de la région, dont Jean-Paul Renard, de s'être laissé corrompre par « Tony », qui leur aurait offert des montres Cartier. Les magistrats ont déposé plainte en dénonciation calomnieuse. Pour vérifier si la gouvernante avait menti, un juge d'instruction de Lyon, Bernard Chifflet, a envoyé une commission rogatoire au Liban.

Etrange Tannouri. Il y a du Janus en lui, si ce n'est du Docteur Jekyll et Mister Hyde. Il y a d'abord la success story du fils d'un architecte de la plaine de la Bekaa, étudiant à Sciences po Paris. A l'âge des premières amours, le Libanais fait fortune dans le bois en Birmanie, le pétrole et le commerce d'armes. Dans les affaires, il use du dicton : « Tu peux mentir, si ce n'est pas vérifiable. »

L'argent amène l'entregent. A Beyrouth, des clichés ornent désormais le piano de Tannouri : sur une photo, l'actrice américaine Joan Collins enlace son ami Tony. Mais il avait bien d'autres fréquentations. A l'époque, l'écrivain Roger Peyrefitte écrit : « Cet homme étonnant et étrange, joyeux conteur d'histoires drôles, géant du monde des affaires, ami du président Nixon et des dictateurs arabes, ce charmeur qui récite du Brel ou du Baudelaire, du Gibran - le "prophète" libanais - ou de l'Abou Nowas est, lui aussi, un poète exquis. »

Pour faire de l'argent, « Tony le magnifique » avait un secret : « Déceler le point faible de l'adversaire avant qu'il ne découvre le vôtre. » Mais ce prodige de l'astuce a son talon d'Achille, la fragilité d'un tigre de papier des affaires. Sous son brillant cursus, en filigrane de son curriculum vitae, transparaît un casier judiciaire sapant sa réputation.

Sa première opération litigieuse marquante remonte à 1980, quand, dans l'ombre, il organise une livraison censée aider le colonel Kadhafi à doter la Libye de l'arme nucléaire. Las ! Les trois conteneurs prévus disparaissent. En 1986, Tannouri sera condamné pour avoir escroqué son associé. Deux ans plus tard, il est sanctionné pour fraude fiscale ; l'année suivante, pour avoir vendu de fausses actions de la Sasea ; en 1998, il tombe pour avoir escroqué 3 millions de francs à une société du Liechtenstein dans le cadre d'une aide humanitaire à Madagascar ; en 2001, il est condamné, par défaut, pour détention d'un faux tableau de Matisse.

Tannouri avait promis d'honorer sa dette fiscale en faisant dation à l'Etat de quatre tableaux de maîtres... La veille de la remise, des cambrioleurs dérobent les toiles. L'auteur du délit : le propre chauffeur de Tannouri. « Tony » s'en tire bien. La justice le traite comme une victime. La police lui rend les oeuvres d'art devant des caméras de télévision. Devant leur poste, des héritiers de Matisse sont stupéfaits : le tableau qu'ils découvrent à l'écran n'existe pas ! Le contrefacteur s'est inspiré de plusieurs toiles authentiques.

Curieuse homonymie

« Je n'ai eu d'ennuis avec la justice qu'à Nice, proteste "Tony", dans le reste du monde on me respecte. » Une fiche de police souligne toutefois la précocité délictuelle de Tannouri, dont les premières entourloupes remontent à 1969. Lui s'en défend, arguant qu'il aurait été victime d'une homonymie. En 1986, « le Magnifique » était détenu à la Santé pour trafic de stupéfiants, sous écrou extraditionnel à la demande des Etats-Unis, quand les autorités américaines ont reconnu une méprise. Elles l'avaient confondu avec un certain Antoine Assad Tannouri. Avec « Tony », la justice a toujours eu un étrange comportement. Dans l'affaire de fraude fiscale, un juge de Nice écrit : « Anthony Tannouri appartient à une race, au sens noble de ce terme, pour laquelle la "parole donnée" revêt une importance quasi religieuse. » Le magistrat en déduisait que Tannouri honorerait sa dette fiscale sans qu'il soit besoin de le maintenir en détention. On connaît la suite. Les relations étroites de Tannouri avec des policiers éminents et des agents des services de renseignement lui ont-elles servi ? En 1987, alors en détention, Tannouri est naturalisé français. « Pour services rendus », dit-il. Lesquels ? « J'étais intervenu dès le début de l'affaire des otages du Liban. Je fais d'ailleurs partie de ceux qui en ont été de leur poche pour obtenir leur libération. » A l'entendre, la République est ingrate à son égard.

Alors, Tannouri refait sa vie au Liban. Le féru d'art fait visiter son prochain palais au centre de Beyrouth, avec piscine et jardin. En chantier, cette demeure a abrité l'hospice français des Petites Soeurs des pauvres, puis le siège de l'Institut français d'archéologie du Proche-Orient. Il l'a rachetée il y a trois ans : « Une opération à 40 millions de dollars », explique-t-il. Revenant une dernière fois sur sa destinée, le maître de céans a un regret : « J'ai été escroqué toute ma vie par tout le monde. »

Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Mar 15 Juil 2014 - 5:50

il y a aussi une histoire en 1994 Anthony Tannouri
32 tonnes d or et la flamco a madagascar

--
Stéphane Mandelbaum

Un peintre qui est impliqué dans un vol d’objets d’art et qui est finalement éliminé par ses comparses ?

Stéphane Mandelbaum (1961-1986) est sans doute l’artiste qui éveille le plus l’imagination dans la récente histoire de l’art belge. En 1987, il a été retrouvé sans vie dans une grotte des environs de Namur.

Le visage de cet artiste âgé de 25 ans a été défiguré à l’acide, et on a retrouvé 2 balles dans son corps.

En fait, la peinture était un art trop lent pour lui. La vitesse du dessin convenait mieux à son tempérament emporté. Il croquait les gangsters, maquereaux et prostituées. Mais il faisait aussi des portraits de personnalités connues, comme Francis Bacon ou Pasolini.

côté de ses dessins, il laissait parfois des inscriptions. Des phrases en hébreu, des bribes de poème, parfois même des textes découpés, pour former des ensembles bigarrés.

 Quand j’ai vu son travail pour la première fois, j’ai été immédiatement bouleversée par ses portraits gravés. Puis par toute son œuvre.

http://www.agendamagazine.be/en/blog/laffaire-mandelbaum
Mercredi 18 octobre 1995

----

Vendredi 16 novembre 1990

La Chambre du Conseil du tribunal de Namur a rendu, mercredi, une ordonnance de non-lieu dans le cadre de l'assassinat, en décembre 1986, du peintre bruxel-lois Stéphan Mandelbaum

L'enquête avait démarré le 3 janvier 1987 lorsque des enfants qui jouaient sur un site rocheux des environs de Beez-Namur avaient découvert un cadavre au visage brûlé à l'acide. Avant d'être défiguré, Stéphan Mandelbaum (25 ans), qui avait disparu depuis plus d'un mois, avait été abattu de deux balles dans la tête.

Les enquêteurs s'appliquèrent à reconstituer l'emploi du temps du jeune artiste, ce qui leur permit de mettre d'abord la main sur Ram Weinbaum, un Israélien qui avoua avoir acheté l'acide dans une droguerie quelques jours avant le crime,

Arrêté, Weinbaum mit fin à ses jours quelques mois après son inculpation dans sa cellule de Jamioulx
.
Ram Weinbaum, l'un des inculpés de l'époque, se suicida en prison pendant l'été 1987, après avoir fait au juge Marotte une longue confession.

un autre Israélien, Nouriel Nourieli, qui était soupçonné d'avoir participé à la mise à mort de Mandelbaum mais aussi du vol du Modigliani. D'autres encore comme Jacques Herigers, Robert Blondiau et Angel Gonzales Y Garcia Caro:

la Chambre du Conseil de Namur ordonna cependant la remise en liberté de tous les suspects. Et a aujourd'hui prononcé un non-lieu
La deuxième partie du dossier, relative à des vols d'oeuvres d'art et d'une voiture doit encore faire l'objet d'un procès à Bruxelles.


http://archives.lesoir.be/non-lieu-dans-l-affaire-mandelbaum-l-enquete-continue-d_t-19901116-Z03A1P.html

L'assassinat de Mandelbaum s'inscrivait dans le cadre d'un règlement de comptes lié au vol et à la revente d'un Modigliani qu'on estimait à l'époque à 70 millions. Ce vol à main armée commis le 12 octobre 1986 chez une vieille dame du quartier Louise à Ixelles avait été précédé au mois d'août par une agression chez un fonctionnaire européen à Auderghem, chez lequel avaient été dérobés des statuettes netsukes, des vases, des argents et bien d'autres valeurs, ainsi qu'en septembre par l'attaque à demi manquée d'un collectionneur de voitures.

Georges Cliquet (excusé hier à l'audience pour raison de santé), tout récemment réarrêté à Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur un vol de toiles de maîtres (dont Marc Chagall et René Magritte) commis il y a quelques années à Barcelone, et Caro Gonzalez Garcia, restaurateur arrêté au printemps dernier dans le cadre de l'enquête ouverte à Bruges à charge notamment d'un ancien de la PJ, Fredo Godefroid.
Nouriel Nourieli a disparu, en Israël, dit-on. Pas de nouvelle de l'épouse de Ram Weinbaum, Alena Florianova. Un avocat représente Juan Borges. Jacques Herygers et son beau-frère Robert Blondiau, Maurice Bisiau et Michel Vervisch comparaissent libres. Bisiau, qui comme Vervisch a avoué son rôle dans les agressions, en implique d'autres,

http://archives.lesoir.be/les-miettes-de-l-affaire-mandelbaum-en-correctionnelle-_t-19920206-Z04YP0.html

Modigiani volée à Ixelles, dans l'appartement de la veuve d'un ancien ministre.

Georges Cliquet, 66 ans, présenté comme un receleur international notoire, pour avoir été condamné deux fois à trois ans, en 1973 en Belgique, et en 1981 en France. Depuis, rien qu'une condamnation à quatre mois pour vol de voitures. Le procureur rectifie: Et une autre à dix mois en décembre 1990.
C'était pour une fraude à la TVA découverte en 1987 lors de la perquisition effectuée pour le présent dossier.

-----
http://archives.lesoir.be/grece_t-19951018-Z0A5R1.html

Dix-huit personnes ont été interpellées la semaine dernière à Rome suite au démantèlement d'une vaste organisation internationale de trafic d'or, de devises et de recyclage d'argent sale, dont le chiffre d'affaires a été évalué à quelque 80 milliards de francs belges. Parmi les personnes interpellées figurent deux Belges, George Cliquet et Jacques Herigers. Ils avaient été cités il y a cinq ans dans le dossier de l'assassinat du jeune peintre Mandelbaum, abattu à Namur de deux balles dans la tête et défiguré à l'acide. Cliquet, 69 ans aujourd'hui, était présenté comme un receleur international notoire condamné à plusieurs reprises; Herigers figurait parmi les connaissances de Mandelbaum soupçonnées d'avoir commis des méfaits en sa compagnie. Ils avaient bénéficié d'un non-lieu.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Mer 16 Juil 2014 - 9:17

ANDERLUES, 1er DECEMBRE 1983
Que sait-on de Maria krystina et Jean Szymusik?

Un couple d'origine polonaise sans histoire. Aucune raison de s'attaquer à eux. Sans histoire ? Je reprends ici un extrait de PV repris dans une des annexes de la commission d'enquête bis" :

(…) qu’il est apparu, au travers de nombreux renseignements et confidences, que, si Jean Szymusik paraissait être un commerçant honnête, il n’en était pas moins en rapport avec des individus suspects qui auraient pu lui proposer des activités plus lucratives et qui ne seraient peut-être pas étrangères à sa mort ni à celle de son épouse.""(...) en multipliant par la suite nos recherches dans le milieu des trafiquants de bijoux, nous avons acquis la quasi certitude que Szymusik était mêlé à un trafic illicite d’or et de diamants. Il aurait un moment, voulu jouer « cavalier seul », mais cela lui aurait été fatal. Il aurait causé préjudice à une puissante organisation à la tête de laquelle on retrouverait des gens de la haute finance, ayant de puissants intérêts dans certaines activités parallèles." Rapport C.E. – Procès verbal N° 21664/88.


« (…) d’un important trafic d’or et de diamants qui existe depuis les années ’60 entre Anvers et Milan, et sur lequel la mafia italienne a le contrôle. Ce trafic, dont le mécanisme m’a été parfaitement décrit, exige la complicité de « bijoutiers » installés en Belgique, dont Szymusik aurait fait partie (…). »

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t58p45-anderlues-1-decembre-1983#47044
--------

Derrière ses verres fumés - souvenir de l'attaque dont il fut victime en 1989 de la part de l'ex-gendarme Madani Bouhouche, et dans laquelle il perdit un œil -, le maître des lieux a la mine sombre. C'est comme cela depuis le 11 septembre 2001, dit-il. Avec ces accusations qui lient le diamant à Al-Qaïda, au terrorisme islamique. Ça n'a pas de sens : le diamant, c'est un milieu de professionnel, où tout le monde se connaît. Moi, je suis là depuis 1975...

La famille Ahmad possède quatre sociétés en Belgique, dont trois sont actives dans le diamant : Triple A Diamonds, Sierra Gem (épinglées toutes deux par les experts de l'ONU) et Ahmad Diamond. La quatrième, Asa Diam, s'occupe d'exports de nourriture et textiles vers l'Afrique (Tanzanie, Zambie, Congo, Angola). Ali Saïd peut-il nier l'accusation selon laquelle il aurait acheté 150 millions de dollars de diamants au Congo ? Cela, il s'en garde : les trois sociétés diamantaires achètent au Congo. Mais les achats arrivent officiellement, de Kinshasa à Zaventem puis Anvers

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t326p2-ronald-rossignol

-------

Jeudi 15 novembre 1990
ANVERS
Un diamantaire
assassiné
Le cadavre d'un diamantaire polonais a été découvert mardi soir dans son appartement situé au 7e étage du 151 de la Belgielei, à Anvers. Edwin Berkovich, 59 ans, présentait des blessures au visage. Le diamantaire a été volé: sa serviette et ses documents d'identité ont disparu. On ignore encore s'il y a un autre butin.

http://archives.lesoir.be/crime-diamantaire-anvers-non-lieu-mandelbaum-cadavre-ca_t-19901115-Z039WY.html
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Ven 18 Juil 2014 - 11:43

Sujet: Re: Van Deuren, Bruno   Sam 15 Fév 2014 - 1:15 par pierre



Salut Michele,
De mémoire voici ce que j'en ai retenu.
Patrice De Breune es un Milliardaire Belge collectionneur et vendeur de voiture de collections qui à fait fortune dans l'édition international
avec le magasine des année 70' "Cromme et Flamme " des photos de voiture tuning américaine.
-----
 la revente d'un Modigliani qu'on estimait à l'époque à 70 millions. Ce vol à main armée commis le 12 octobre 1986 chez une vieille dame du quartier Louise à Ixelles avait été précédé au mois d'août par une agression chez un fonctionnaire européen à Auderghem, chez lequel avaient été dérobés des statuettes netsukes, des vases, des argents et bien d'autres valeurs, ainsi qu'en septembre par l'attaque à demi manquée d'un collectionneur de voitures.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Mar 22 Juil 2014 - 19:12

M. Filip De Boeck. – Jusqu’à la chute du régime de Mobutu en 1997, les comptoirs existants, libanais pour la plupart, travaillaient en collaboration étroite avec des gens du régime : des généraux, des enfants de Mobutu. Les seules rentrées du régime provenaient alors des diamants.
Avec Kabila père, les choses ne se sont pas passées aussi facilement. Sous la dernière année de son régime, il y eut de nouvelles rumeurs d’accords avec l’UNITA, mais il y a toujours eu des comptoirs, aussi bien à Luanda qu’à Brazzaville et à Kinshasa, tenus par des gens d’Anvers

http://www.virunganews.com/content/view/155/2/

Bien que je ne puisse le prouver, je suis persuadé que les dollars de la drogue provenant du trafic de drogue qui part de la Colombie et passe par le Nigeria et l’Afrique du Sud, sont injectés dans le circuit du diamant congolais et sont ainsi blanchis. Je ne connais pas les détails de ces opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stéphane Mandelbaum    Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Stéphane Mandelbaum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frère Stéphane Nehmé, prochain bienheureux libanais
» Les grimoires de Stéphane [reliure]
» PIGEONS DE LUBERSAC Association Stéphane LAMART
» Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier libérés !
» Documentaire 06: "Enlevés" de Stéphane Allix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: