les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Localisation de la cache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chronos



Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 3:28

ANALYSE 3 : la localisation de la cache des truands

Grâce à certains éléments, nous pouvons localiser avec plus ou moins d’exactitude la zone géographique où était située la cache des truands. Pour ce faire, il est possible de procéder de deux manières différentes.

1ère méthode :

Lors de mon analyse concernant le vol de l’Austin Allegro et de la VW Santana, j’étais arrivé à la conclusion qu’au moins un des truands habitait probablement à Ixelles.

En partant de ce postulat, nous pouvons imaginer que la cache des truands pourrait se situer à proximité immédiate de cette habitation, donc à Ixelles ou dans ses environs.

Pour vérifier si cette théorie est plausible ou non, nous pouvons la confronter aux faits, surtout que certains d’entre eux, suite à des heurts avec les forces de l’ordre notamment, nous renseignent de manière précise sur les directions prises par les truands pour se rendre à leur cache après avoir commis leur méfait.

1. Le vol à main armée de l’armurerie Dekaise à Wavre.

Puisque les truands ont été pris en filature par un véhicule de la gendarmerie, nous connaissons une partie de leur itinéraire de fuite : la N4 jusqu’à Overijse pour prendre ensuite la route qui mène à Hoeilaart, lieu où on perd leur trace. Si leur destination finale était effectivement Ixelles, l’itinéraire de fuite correspond en tout point puisqu’une fois arrivé à Hoeilaart, il leur suffisait de prendre la chaussée de Groenendaal puis la chaussé de la Hulpe pour se retrouver moins de cinq minutes après dans la commune bruxelloise. (Attention, les apparences pourraient laisser croire que la VW Santana a été utilisée comme véhicule relais puisqu’elle a été retrouvée en feu. Mais ce n’est pas le cas car elle a été abandonnée en soirée alors que le hold-up a été commis en matinée. C’est donc bien le fait que le véhicule était devenu inutilisable et trop ‘’chaud’’ qui a poussé les truands à s’en débarrasser)

2. Le cambriolage perpétré à Nivelles

La fusillade qui a eu lieu à Braine l’Alleud, sur la chaussée de Nivelles (N27) un peu après le carrefour avec l’avenue Alphonse Allard, nous donne ici aussi des indications très précises sur la direction prise par les truands. Et une fois encore la route prise initialement par les truands avant la fusillade aurait pu les mener rapidement vers Ixelles, en prenant à Waterloo la chaussée de Bruxelles (N5). De même, après la fusillade qui les a forcés à faire demi-tour, la route empruntée (en direction de la chaussée d’Alsemberg) jusqu’au moment de la crevaison reste logique si l’objectif était de rallier Ixelles.

3. Le double hold-up de Braine l’Alleud et d’Overijse.

Ces faits nous fournissent un double renseignement. Tout d’abord par l’ordre chronologique dans lequel ils ont été exécutés. En effet, lorsque vous commettez un double hold-up, vous vous arrangez logiquement pour que le lieu du second hold-up soit le plus proche en distance et en temps de votre cache. Vous vous arrangez également pour qu’en aucun cas vous ne deviez repasser dans votre fuite à proximité du lieu du premier hold-up. La localisation d’une cache à Ixelles répond parfaitement à ces critères.
De plus, certains témoins du hold-up d’Overijse ont déclaré que le véhicule des truands avait pris la direction de Bruxelles. Or en partant d’Overijse, en empruntant la Brusselsesteenweg, la E411, le viaduc Herrmann-Debroux et l’avenue du Triomphe, vous arrivez en quelques minutes au niveau du cimetière d’Ixelles.

En conclusion, nous pouvons dire que tous les faits où les directions empruntées par les truands sont connues corroborent une localisation éventuelle de la cache à Ixelles ou dans ses environs.

2ème méthode :

Maintenant, examinons les mêmes faits mais en envisageant cette fois-ci toutes les localisations possibles pour les éliminer au fur et à mesure que des déplacements nous sont connus.

1. Le vol à main armée de l’armurerie Dekaise à Wavre.

Nous savons que les truands se trouvaient à Hoeilaart et qu’ils se dirigeaient vers Groenendaal lorsque leur trace a été perdue. De là, 3 possibilités s’offrent à eux : soit la chaussé de La Hulpe vers Ixelles et Watermael –Boitsfort, soit l’Avenue Dubois vers Uccle et Rhode-Saint-Genèse, soit le Ring Ouest vers Waterloo, Braine l’Alleud et tout le sud du pays.

2. Le cambriolage perpétré à Nivelles

Comme les truands se trouvaient sur la N27 direction Waterloo lorsque la fusillade a éclaté, nous pouvons supprimer Braine l’Alleud et tout le sud du pays (direction opposée à celle prise). Nous pouvons en déduire que la cache doit donc forcément se trouver à Ixelles, Watermael-Boitsfort, Uccle (et ses environs), Rhode-Saint-Genèse ou Waterloo.

3. Le double hold-up de Braine l’Alleud et d’Overijse.

En admettant que la cache n’a pas changé d’emplacement entre 1983 et 1985, si celle-ci se trouvait du côté de Waterloo, de Rhode-Saint-Genèse, d’Uccle (et de ses environs), les truands auraient forcément braqué en premier lieu le Delhaize d’Overijse avant celui de Braine l’Alleud pour ne pas devoir revenir sur leurs pas et pour ne pas devoir parcourir de distances trop longues alors que toutes les patrouilles de police devaient forcément être en alerte.
Par conséquent, nous arrivons à la même conclusion que via la 1ère méthode : la cache doit forcément se situer à Ixelles ou dans ses environs car seule cette localisation permet d’expliquer tous les déplacements connus des truands vers leur cache !

Autres faits venant conforter la localisation de la cache à Ixelles :

1. L’abandon de la VW Santana à la drève des Tumuli à Ixelles. Nous pouvons imaginer qu’après la fusillade à Hoeilaart, les truands sont parvenus à rejoindre leur cache et ont attendu la tombée de la nuit pour s’en débarrasser. Le véhicule étant endommagé et activement recherché, les truands ne pouvaient pas prendre le risque de parcourir une longue distance entre la cache et le lieu où l’abandonner. La cache devrait donc logiquement se situer dans un rayon de quelques kilomètres de la drève des Tumuli.

2. Le hold-up du Delhaize de Genval. Cette attaque à main armée est la première attaque d’une grande surface réalisée par la bande. Après la fuite pour le moins mouvementée qui a suivi l’attaque de l’armurerie Dekaise, il est logique de penser que les truands aient choisi une cible qui leur permettait de pouvoir rapidement regagner leur cache. Dans ce contexte le choix du Delhaize de Genval est particulièrement judicieux si la cache était bien localisée à Ixelles car via les longues lignes droites rapides de la N275 (Chaussée de Bruxelles, puis chaussée de la Hulpe) vous arrivez en quelques minutes dans le sud de la commune bruxelloise.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 4:01

Comme dit le dicton : "Tous les chemins mènent à Ixelles !"
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 4:13

Analyse un peu simpliste et qui fantasme trop sur Ixelles, vous ne vous appuyez que sur 4 faits alors qu'il y en a eu une vingtaine, il ne faudrait pas négliger les faits qui se sont passés sur l'axe Bruxelles-Mons (N6) car ça déplace le centre de gravité des tueries. De plus votre raisonnement part de l'hypothèse d'une cache unique pendant 3 ans, je ne suis pas criminologue mais qui prendrait le risque de garder la même cache pendant 3 ans ? Ou alors c'est la cache parfaite !

Je pense qu'il faut aussi raisonner en fonction d'un "cahier des charges" de la cache qui correspondait aux attentes des tueurs à l'époque. Exercice intéressant auquel je vous invite à participer : "Si vous étiez dans la bande à l'époque, qu'auriez-vous rêvé comme cache idéale ?"
Revenir en haut Aller en bas
bricolly



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 9:12

J'ai un vague souvenir qu'une cache avait été découverte rue de l'hospice communale?

ca serait pas compatible avec cette hypothèse?

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1765p1-dreve-des-tumuli
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1551-garagesgaragistesboxes-etc
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 13:01

La cache idéale ?

Je ne connais pas la région bruxelloise donc je ne m'avancerai pas sur des conditions géographiques, je laisse ceci à d'autres mieux placés. Mais je verrais bien un ensemble de boxs de garages situés dans un endroit peuplé, avec du passage pour ne pas éveiller l'attention par des mouvements nocturnes. Endroit peuplé du genre zone résidentielle où tout le monde se calfeutre chez lui dès 19 h et ne s'occupe pas de ce que fait son voisin, encore moins de ce qui se passe dehors. Je ne sais pas si Ixelles correspond à ce schéma de "dortoir pour les gens qui travaillent à BXL".
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 14:51

J'habite Ixelles et toute la partie sud (en dessous du Blvd Général Jacques à droite du bois de la Cambre) c'est-à-dire les quartiers Petite Suisse, Cimetière, Boondael sont soit des quartiers étudiants soit des quartiers d'appartements habités par des personnes âgées (de nos jours, je ne sais pas si c'était déjà le cas à l'époque), avec de grandes avenues anonymes et où vous croiserez peu de gens à pied dans les rues, les gens rentrent le soir en bagnole et se garent soit dans leur parking souterrain soit en face de chez eux.

Je ne penche pas pour des boxes car une fois la porte de garage ouverte les gens de l'extérieur voient tout ce qu'il y a dans la cache, mais plutôt pour un petit atelier/hangar avec un genre de sas pour ne pas avoir une vue directe sur leur matériel depuis la rue.
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 15:41

@totor

Un garagiste ? où mieux cacher un véhicule que dans un garage ?

Et puis ça collerait bien avec les travaux effectués sur le voitures (peinture, mastiquage, modification du turbo et de l'éclairage) . Je vois effectivement mal faire ça dans un box étroit et mal éclairé.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 16:16

Non bien sur un box c'est trop étroit on ne sait même pas se retourner, cette théorie des boxes vient des boxes loués par Bouhouche et Beijer. Mais ici ils devaient pouvoir bricoler.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 20:57

Et les casses de voitures ?
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 25 Mai 2013 - 21:53

Pas très répandu en Belgique les casses, quoique à l'époque, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 119
Age : 59
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Dim 26 Mai 2013 - 8:30

des casses et des garagistes indépendants ou au noir, partout à l'époque. moins maintenant avec les normes d'exploitation enapplication.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Dim 26 Mai 2013 - 11:10

Des casses pas à tous les coins de rue quand même, surtout à la campagne et en zone industrielle, le long des canaux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 119
Age : 59
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Dim 26 Mai 2013 - 12:13

dans certaines villes,des petits garages bien discrets
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Dim 26 Mai 2013 - 14:52

des garages clandestins sans enseigne, juste une grande porte, ça ne mange pas de pain !
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Jeu 6 Juin 2013 - 2:09

totor a écrit:
Analyse un peu simpliste et qui fantasme trop sur Ixelles, vous ne vous appuyez que sur 4 faits alors qu'il y en a eu une vingtaine, il ne faudrait pas négliger les faits qui se sont passés sur l'axe Bruxelles-Mons (N6) car ça déplace le centre de gravité des tueries.

Analyse un peu simpliste ? De toute évidence vous n'avez pas du la lire très attentivement car vous n'avez même pas compris pourquoi je me suis basé sur certains faits en particulier !!!

De plus la situation de la cache à Ixelles et son accès direct via la Ch. de La Hulpe (route quasiment dépourvue du moindre feu de signalisation) permet justement de comprendre pourquoi les truands se rendaient régulièrement du côté de Brabant Wallon pour y commettre des méfaits !

Il ne faut tout de même pas tout vous expliquer !

totor a écrit:
De plus votre raisonnement part de l'hypothèse d'une cache unique pendant 3 ans, je ne suis pas criminologue mais qui prendrait le risque de garder la même cache pendant 3 ans ? Ou alors c'est la cache parfaite !

J'entends par cache l'endroit où était garé le véhicule servant à commettre les cambriolages et les attaques. Si la cache était vide entre décembre 83 et septembre 85, il faut m'expliquer en quoi elle aurait représenté le moindre risque pour les truands !

Et même en admettant que la cache en 85 n'était plus la même qu'en 83, il est logique de penser qu'elle était toujours située à proximité du domicile du truand.



Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Jeu 6 Juin 2013 - 2:25

Chronos a écrit:
totor a écrit:
Analyse un peu simpliste et qui fantasme trop sur Ixelles, vous ne vous appuyez que sur 4 faits alors qu'il y en a eu une vingtaine, il ne faudrait pas négliger les faits qui se sont passés sur l'axe Bruxelles-Mons (N6) car ça déplace le centre de gravité des tueries.

Analyse un peu simpliste ? De toute évidence vous n'avez pas du la lire très attentivement car vous n'avez même pas compris pourquoi je me suis basé sur certains faits en particulier !!!

De plus la situation de la cache à Ixelles et son accès direct via la Ch. de La Hulpe (route quasiment dépourvue du moindre feu de signalisation) permet justement de comprendre pourquoi les truands se rendaient régulièrement du côté de Brabant Wallon pour y commettre des méfaits !

Il ne faut tout de même pas tout vous expliquer !

totor a écrit:
De plus votre raisonnement part de l'hypothèse d'une cache unique pendant 3 ans, je ne suis pas criminologue mais qui prendrait le risque de garder la même cache pendant 3 ans ? Ou alors c'est la cache parfaite !

J'entends par cache l'endroit où était garé le véhicule servant à commettre les cambriolages et les attaques. Si la cache était vide entre décembre 83 et septembre 85, il faut m'expliquer en quoi elle aurait représenté le moindre risque pour les truands !

Et même en admettant que la cache en 85 n'était plus la même qu'en 83, il est logique de penser qu'elle était toujours située à proximité du domicile du truand.




Désolé si je n'ai pas votre intelligence...expliquez-moi plus en détail mon petit monsieur alien cat

Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Jeu 6 Juin 2013 - 17:55

totor a écrit:
Chronos a écrit:
totor a écrit:
Analyse un peu simpliste et qui fantasme trop sur Ixelles, vous ne vous appuyez que sur 4 faits alors qu'il y en a eu une vingtaine, il ne faudrait pas négliger les faits qui se sont passés sur l'axe Bruxelles-Mons (N6) car ça déplace le centre de gravité des tueries.

Analyse un peu simpliste ? De toute évidence vous n'avez pas du la lire très attentivement car vous n'avez même pas compris pourquoi je me suis basé sur certains faits en particulier !!!

De plus la situation de la cache à Ixelles et son accès direct via la Ch. de La Hulpe (route quasiment dépourvue du moindre feu de signalisation) permet justement de comprendre pourquoi les truands se rendaient régulièrement du côté de Brabant Wallon pour y commettre des méfaits !

Il ne faut tout de même pas tout vous expliquer !

totor a écrit:
De plus votre raisonnement part de l'hypothèse d'une cache unique pendant 3 ans, je ne suis pas criminologue mais qui prendrait le risque de garder la même cache pendant 3 ans ? Ou alors c'est la cache parfaite !

J'entends par cache l'endroit où était garé le véhicule servant à commettre les cambriolages et les attaques. Si la cache était vide entre décembre 83 et septembre 85, il faut m'expliquer en quoi elle aurait représenté le moindre risque pour les truands !

Et même en admettant que la cache en 85 n'était plus la même qu'en 83, il est logique de penser qu'elle était toujours située à proximité du domicile du truand.




Désolé si je n'ai pas votre intelligence...expliquez-moi plus en détail mon petit monsieur alien cat


J'apporte quatre compléments d'information.
1. Le garage d'Alain Weykamp (FJ) chez qui Bouhouche et Eric Lammers viennent faire la fête se trouve à la limite Ixelles-Boitsfort (rue de l'hospice communal). Je rappelle que Weykamp est spécialiste 'VW'...
C'est chez lui que les deux associés ARI (RB + MB) livrent les dossiers 'politiques' qu'ils sortent des fichiers de la gendarmerie.
Ils sont photocopiés chez Weykamp et donnés comme gages de leur engagement au coté de l'extrême-droite (WNP, groupe 'G'?)
2. Dans le livre 'les égouts du Royaume' de Rogge il est question aussi d'un point de chute dans le même secteur... En relation avec le milieu des truands-mercenaires (Havelange?)
3. Pol Postal s'intéresse aussi de très près à ce secteur.
4. l'entreprise des 'dupont-dupont' ARI à ses bureaux à Ixelles et ses 'planques' à la rue du Beau Site (Ixelles) avec la société PROGIME...comme propriétaire.
Tous les chemins mènent en effet vers Ixelles-Boitsfort à deux pas de la clinique Derscheid (Santana + camionnette parfumerie 'Paris XL') de l'étang des 'enfants noyés' et des drêves du Tumuli...

Zone de grand confort.

Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Jeu 6 Juin 2013 - 22:35

pami75 a écrit:

J'apporte quatre compléments d'information.
1. Le garage d'Alain Weykamp (FJ) chez qui Bouhouche et Eric Lammers viennent faire la fête se trouve à la limite Ixelles-Boitsfort (rue de l'hospice communal). 1


Rue de l'Hospice Communal c'était le garage Gondry. http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1551-garagesgaragistesboxes-etc

Et pour Weykamp: http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t782-weykamp-alain
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Ven 11 Oct 2013 - 12:49

Grâce à toute une série d’indices (Audi 100 retrouvée rue Lesbroussart, endroit où a été vu pour la dernière fois le taxi d’Angelou Constantin, rayon raisonnable pour commettre le car-jacking de l’Austin Allegro et de la Peugeot 504, ou pour abandonner la VW Santana), j’en étais arrivé à la conclusion que la cache devait se situer probablement à proximité immédiate de la place Flagey (cf mon intervention dans le sujet Wavre / Reconstitution des faits).

Voici dans ce cas, le trajet que les truands auraient effectué pour aller commettre le car-jacking rue d’Italie à Ixelles :



Trois kilomètres en ligne droite. Ni trop près, ni trop loin pour deux individus désirant faire un mauvais coup et devant s’y rendre à pied.

Voici celui que les truands auraient emprunté pour aller abandonner la VW Santana drève des Tumuli.



Le trajet fait ici 4 km 600. De nouveau quasiment en ligne droite. Une distance ni trop proche de la cache, ni trop longue à parcourir avec un véhicule activement recherché et criblé de balles.




Maintenant, partons de l’hypothèse que la cache se situe bien à proximité immédiate de la Place Flagey et intéressons-nous au cambriolage sanglant du Colruyt de Nivelles (commis dans la nuit du 16 au 17 septembre 1983).

Lors de ce fait, les truands circulaient avec la Saab 900 volé au garage Denuit. Lorsque le véhicule a été retrouvé, il ne manquait que 8 litres au réservoir et le compteur journalier indiquait 38 km 400.

Comme le plein du véhicule avait été fait très récemment, il est logique de penser que le compteur journalier avait été remis à zéro à cette occasion. Donc, tout aussi logiquement, nous pouvons déduire que les 38 km 400 ont été parcouru à partir de la station d’essence où le plein fut fait jusqu’au lieu d’abandon du véhicule, dans l’allée du 406 Ch. d’Alsemberg à Braine-l’Alleud.

Imaginons maintenant que nos truands soient partis ce jour-là de la place Flagey, lieu envisagé de la localisation de leur cache, et qu’ils se soient arrêtés à la première station d’essence se trouvant sur leur route.

Pour vous rendre à Nivelles en partant de la place Flagey, vous montez la chaussée de Vleurgat, coupez l’avenue Louise et continuez tout droit. Deux cents mètres plus loin, au croisement rue Américaine, vous avez à votre gauche, la première station se trouvant sur votre route, une station Texaco. Les truands s’y arrêtent, font le plein et remettent le compteur à zéro.



Ils reprennent la route et remontent toute la chaussée de Waterloo (N5) jusqu’au carrefour du Cosmos, puis prennent à droite la N27 jusqu’au Colruyt de Nivelles (170 Chaussée de Bruxelles). Distance parcourue depuis la station : 25 Km 500.



Après le cambriolage et la première fusillade, ils repartent en reprenant la même route qu’à l’aller, jusqu’à hauteur du bar ‘Le Diable Amoureux’ (142 chaussée de Nivelles) à Braine l’Alleud, lieu de la deuxième fusillade. Distance parcourue à ce moment précis : 34 Km 200 (25,5 + 8,7)



Là, ils font demi tour, roulent 450 mètres et prennent le petit sentier de 150 mètres à leur droite (à l’époque accessible) qui mène rue Ernest Laurent. Ils continuent tout droit, prennent à droite l’avenue A. Allard, puis l’avenue Albert 1er, traversent le pont qui enjambe la voie ferrée pour, via l’avenue de la Belle Province et la rue Pierre Flamand, se retrouver chaussée d’Alsemberg, où ils s’arrêteront définitivement dans l’allée du numéro 406. Distance parcourue depuis la station : 38 Km 400 ! (25,5 + 8,7 + 0,45 + 0,15 + 3,6) Soit exactement la distance affichée au compteur !!!



Est-ce juste une incroyable coïncidence ?

Peut-être. Toujours est-il que le kilométrage affiché au compteur ainsi que les routes empruntées avant et après la fusillade de Braine l’Alleud (voir ci-dessous l'itinéraire de fuite qu'escomptait suivre les truands pour rejoindre Ixelles après la fusillade si le pneu ne s'était pas totalement dégonflé) nous amène bien de nouveau vers Ixelles !

Et si les truands ont effectivement fait le plein à cette station, vu l’heure tardive, ils ont du nécessairement utiliser une carte bancaire comme mode de paiement…



Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Ven 11 Oct 2013 - 21:55

Chronos a écrit:

Et si les truands ont effectivement fait le plein à cette station, vu l’heure tardive, ils ont du nécessairement utiliser une carte bancaire comme mode de paiement…
Je pense qu'à l'époque il existait aussi des stations services "automatiques" avec un système à tiroir pour billets.
Revenir en haut Aller en bas
AQT



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Ven 11 Oct 2013 - 22:55

C'est clair que c'est du côté de cette nuit-là qu'il faut rechercher des indices.C'est la seule fois qu'ils ont réellement failli être piégés et qu'ils ont dû abandonner un véhicule (et tous les indices qu'il pouvait receler)de façon tout à fait imprévue sans mise en scène préalable possible.
Mais qu'ils aient mis le compteur journalier à zéro au départ,je n'y crois pas trop.Et qu'aucun d'entre-eux n'ait alors eu l'idée de le remettre à zéro avant de quitter le véhicule me semble tout aussi peu probable.Ou alors,cela confirme l'hypothèse d'une équipe constituée cette nuit là de banals exécutants;voire de simples truands.
Oui,on pouvait à l'époque faire le plein avec des billets.Et qui dit qu'ils ne le faisaient pas à l'aide de jerrycans afin de ne prendre aucun risques?Je ne les imagine en tous cas pas démarrer pour une telle expédition en commencant à aller faire le plein à cette heure pas si tardive que cela,surtout pour un vendredi soir.
Si il est vraiment avéré qu'il manquait si peu d'essence et qu'ils n'en ont pas remis au Colruyt avec la carte de Fourrez,en sachant aussi avec quasi certitude la direction qu'ils voulaient prendre,on peut dégager un périmètre assez précis dans lequel doit se trouver la cache.En y rajoutant tous les autres indices se trouvant dans le dossier,ce périmètre doit encore se restreindre.
Les enquêteurs ont dû examiner tout cela avant nous,et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 12 Oct 2013 - 2:42

AQT a écrit:

Mais qu'ils aient mis le compteur journalier à zéro au départ,je n'y crois pas trop
Je n'ai pas écrit que le compteur a été mis à zéro au départ (de la cache) mais après avoir fait le plein à la station d'essence. Généralement c'est à ce moment là que les gens le font.

A quelle autre moment pensez-vous qu'ils auraient pu mettre le compteur à zéro ?

Car si le rapport d'expertise est correct, il a forcément été mis à zéro à un moment ou à un autre.

De plus, il leur était impossible de prévoir qu'ils devraient abandonner cette nuit là leur véhicule. Ils ne pouvaient donc en aucun cas imaginer les conséquences de ce geste anodin.


AQT a écrit:
Et qu'aucun d'entre-eux n'ait alors eu l'idée de le remettre à zéro avant de quitter le véhicule me semble tout aussi peu probable.Ou alors,cela confirme l'hypothèse d'une équipe constituée cette nuit là de banals exécutants;voire de simples truands.
Après avoir échappé à deux fusillades avec les forces de l'ordre et après s'être retrouvé immobilisé avec un pneu crevé qu'ils n'arrivaient pas à remplacer alors que toutes les patrouilles de police étaient à leur recherche, il me semble normal de ne pas penser à ce genre de détail infime. Surtout que cet indice en soi n'est guère compromettant et n'indique pas grand chose. Ce n'est pas comme s'ils laissaient dans la voiture un papier avec leur adresse !


AQT a écrit:
Oui,on pouvait à l'époque faire le plein avec des billets.Et qui dit qu'ils ne le faisaient pas à l'aide de jerrycans afin de ne prendre aucun risques?Je ne les imagine en tous cas pas démarrer pour une telle expédition en commencant à aller faire le plein à cette heure pas si tardive que cela,surtout pour un vendredi soir.
Je ne vois pas très bien en quoi se rendre à une station d'essence avec un véhicule volé constitue un risque (à condition bien sûr de ne pas se rendre chez son pompiste habituel). En tout cas, ce n'est ni plus ni moins dangereux que circuler sur la voie publique avec ce véhicule.

Personnellement, je vois mal des truands se donner la peine d'utiliser des jerricans (opération trop fastidieuse alors que se rendre à une station ne présente pas une prise de risque majeure), sortir leur véhicule de la cache juste pour faire un plein, ou attendre le chemin de retour pour le faire (trop risqué en cas de poursuite). Le plein d'essence en cours de route est bel et bien à mes yeux l'hypothèse la plus vraisemblable.


Dernière édition par Chronos le Sam 12 Oct 2013 - 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 12 Oct 2013 - 2:50

Kranz a écrit:
Chronos a écrit:

Et si les truands ont effectivement fait le plein à cette station, vu l’heure tardive, ils ont du nécessairement utiliser une carte bancaire comme mode de paiement…
Je pense qu'à l'époque il existait aussi des stations services "automatiques" avec un système à tiroir pour billets.
Effectivement, c'était même encore, je pense, le système le plus répandu en 1983 dans les stations service. Il m'était complètement sorti de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 12 Oct 2013 - 4:48

Le fait d'accorder une place prépondérante à Ixelles ne relève pas du fantasme, bien au contraire.

Déjà par sa position géographique, Ixelles est bien au centre de plusieurs cercles concentriques reliant la plupart des communes citées dans les affaires qui nous occupent ici.

De plus c'est une commune qui revient un nombre de fois incalculable, dans les affaires de trafic d'armes, de drogue, dans l'affaire du CRIES, dans l'affaire Dutroux, dans l'affaire de la petite Loubna, dans l'affaire Van Hees. dans l'affaire de l'incendie du journal Pour, dans l'affaire du WNP etc; il y a les liens avec la bande Haemers et VDB via la Caisse Privée, l'immobilière du Bastion, la revue AMI/FIRE (lien avec mercenaires et armurerie Dekaise), avec la bande à Farcy, Vienne, Hormans, Renson (liste non exhaustive!) et donc lienS (Renson/Havelange et Vienne/Bangkok) avec Vogeleer en Thaïlande, où l'on retrouve pas mal de monde et à nouveau des liens avec les affaires Dutroux, CRIES, Spartacus et la P2 via De Belder, qui ramène à Modulmed...etc.

Sans oublier la salle de sport de la place du Châtelain, le café des gendarmes ED rue du Tabellion, le show-room VW de la rue du Mail, etc., etc.

En ce qui concerne la thèse de la cache, il faut reconnaître que le travail de Chronos mérite d'être salué.

J'ai malgré tout un doute concernant la Santana car pour moi la cache après Wavre se situerait plutôt du côté de la Brugstraat à Hoeilaart et je pense que la voiture a pu être ramenée le soir à Watermael-Boitsfort en passant par la forêt de Soignes (v.aussi curieux contrôle de Renson et De Staercke dans les environs ce soir-là), départ de la gare de Boitsfort et retour parking drève des Tumuli à 500m de la gare?

Mais il est plus que probable qu'il y ait eu plusieurs caches, dont sans doute, une ou plusieurs "planque d'urgence", tout comme il y eut plusieurs véhicules (ensemble d’éléments qui au passage fait penser à une organisation bien structurée et disposant de fonds -on peut noter que ce n'est pas le butin des attaques qui a pu offrir aux auteurs un retour sur investissement mirifique, mais l'objectif était évidemment tout autre, sinon pourquoi ne pas avoir braqué des fourgons comme l'on fait certains, avec un 'rendement' nettement plus élevé par rapport aux risques...).

A l'appui de la thèse de Chronos, on peut aussi penser aux boxes de la rue du Beau Site, qui est à moins d'un km de la place Flagey...

Mes remarques ne changent donc pas grand chose sur le fond et la thèse de Chronos reste à mon sens globalement valable et à prendre -très sérieusement- en considération.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Sam 12 Oct 2013 - 12:14

Très intérressant Chronos, à supposer qu'ils aient bien remis le compteur lors du plein et qu'ils l'ont fait dans une station, ca semble tenir la route (crédible puisqu'ils ne prévoyaient pas d'abandonner le véhicule).

Pour connaître les différentes possibilités il faut simplement chercher toutes les stations d'essences avec une distance de roulage de 38,400 km à partir de chaussée d’Alsemberg, 406 (ce qui est différent de chercher avec un simple rayon à vol d'oiseau).

Il faut aussi prendre en compte une certaine marge de distance : a priori les routes utilisées n'ont pas changées depuis l'époque (?) mais il ne faut pas trop se focaliser sur les 400m du compteur. Ils auraient pu utilisé une autre station d'essence à proximité de celle que vous indiquez, ou faire un tour de repérage, etc.

Donc étendre la recherche à distance entre par exemple 37,400km et 39,400km (1km de marge).

Au pif total je dirais qu'il doit y avoir une dizaine de possibilités toutes directions confondues, et si on restreint par rapport aux points chaud de l'époque/dossier on arriverait disont à 5, avec votre hypothèse comprise.

Chronos a écrit:
Lors de ce fait, les truands circulaient avec la Saab 900 volé au garage Denuit. Lorsque le véhicule a été retrouvé, il ne manquait que 8 litres au réservoir et le compteur journalier indiquait 38 km 400.
Saab 900, 8 litres et 38 km -> ca correspond à quelle vitesse moyenne plus ou moins ? Conduite normale ou agressive ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Localisation de la cache   Aujourd'hui à 9:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Localisation de la cache
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Changer localisation dans le profil
» [Symphyte] Mais qui se cache derrière cette belle chenille ?
» Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer
» Qui se cache derrière la photo ?
» lapin de paques cache cahce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: