les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas de Kerchove d’Ousselghem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 11:05


Nicolas de Kerchove d’Ousselghem était à l'époque chef de cabinet du vice-premier Jean Gol.


Voir :

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviewren%C3%A9dewitte


Toutes les informations à son sujet sont les bienvenues ...







Dernière édition par HERVE le Lun 10 Juin 2013 - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 12:31

dabord dommage mais dewitte fait des erreurs là:

Citation :
Ne trouvez-vous pas étrange que la découverte des armes et des objets de la bande dans le canal de Ronquière n’a été faite qu’après une deuxième fouille décidée par le juge Troch ? Comment peut-on l’expliquer ?

Pendant le deuxième commission parlementaire on a développé la thèse que la cellule Delta a été manipulée. Le gendarme qui a retrouvé le procès verbal relatif à la première fouille n'était à la cellule que depuis quelques jours. Il avait été envoyé par le lieutenant-colonel L'Host. Les parlementaires se demandaient si le gendarme n'avait pas été envoyé pour qu'on attache à nouveau de l'attention au canal et qu'on trouve absolument les armes. Grâce aux armes on a pouvait faire le lien entre les deux séries, mais en même temps les choses devenaient très compliquées.

lhost est parti vers mars 1986 vers les EU


Citation :
.....Il faut enfin observer que Lhost a déclaré devant la
commission qu'il n'avait, dans l'ensemble, pas été concerné
par la rédaction du rapport du 31 janvier 1986, destiné au
procureur général Van Honsté, bien qu'il travaillât encore
à l'état-major général à ce moment (568) :

«M. Lhost: En janvier '86,j'étais encore à la gendarmerie.
J'ai quitté fin février '86
. Que je sache, quand j'étais à
Dope, on ne m'a plus rien demandé sur le vol d'armes à l'ESI.



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 12:44

Sait-on quand le juge Troch a demandé la seconde fouille ?

Martine Michel semble accorder une très grande importance à ce qui tourne autour de Ronquières en 1985 -1986. Il faut creuser ce point ...

Quant à la note confidentielle de Nicolas de Kerckhove d’Ousselghem sur "monsieur X", il y a un autre éclairage qui mérite l'attention: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem ne devrait-il pas lui-même être classé dans les "suspects" ? Il faut vraiment en savoir plus sur son parcours ... et sur ses liens avec l'OTAN.



Dernière édition par HERVE le Lun 10 Juin 2013 - 9:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 13:40

il faut demander au plongeurs quand il ont du interrompre leurs congés d'été


une possibilité:
notre renard pourrait en jeune gendarme avoir travaillé à Halle


un bateau allemand specialisé est commandé pour faire des fouilles/détection métaux dans une autres affaire à Halle

vu l'éfficacité ce bateau est disponible encore .....deux semaines et ce bateau remonte la fleuve tranquille jusqu'au Ronquieres il est utilisé par Troch.

les plongeurs militaires de Brecht ?, font le travail en dessous après détection ?du métal

mais tou cela c'est du super dupont de ma pouce.


Dernière édition par K le Lun 3 Juin 2013 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 13:41



http://books.google.be/books?id=W5Mnwe7-dU4C&pg=PA77&lpg=PA77&dq=Nicolas+de+Kerckhove+d%E2%80%99Ousselghem&source=bl&ots=sSVqvyPMnj&sig=ak-vGIqItuZWdj7X86cY4HTVyN4&hl=fr&sa=X&ei=rHisUb2RNuOd0AXhxYDgDA&ved=0CEQQ6AEwAw#v=onepage&q=Nicolas%20de%20Kerckhove%20d%E2%80%99Ousselghem&f=false


VDB Un Citoyen Au-Dessus De Tout Soupcon
Par Jan Willems


Citation :

Nicolas de Kerckhove d'Ousselghem est le troisième
collaborateur important de Vanden Boeynants. Il fut
pendant des années assistant à la faculté d'économie
de l'Université Catholique de Louvain et il fut égale-
ment pendant un certain temps attaché de cabinet de
l'ancien ministre Wigny. Il est également membre du
groupe de Bilderberg et actif dans divers groupements
de droite dans la région bruxelloise, mais nous y revien-
drons plus tard. Au début de cette année, de Kerckho-
ve, qui est noble, comme son nom le laisse supposer,
participa à la création d'un Institut Européen pour les
Problèmes de Sécurité, avec l'ancien premier ministre
Tindemans et le général Close, qui siège au parlement
sur les bancs libéraux. Nicolas de Kerckhove collabora
77
Citation :
au deuxième livre de Close, "Encore un effort et nous
aurons perdu la troisième guerre mondiale", dans le-
quel le général de réserve fait un vibrant plaidoyer pour
un renforcement de l'armement de l'OTAN. Il y a quel-
ques années, Close acquit une certaine notoriété pour
son langage rabique de Guerre Froide, ce qui lui valut
l'épithète d'aiguiseur de sabres".
Ce furent Algoet, Jonnart et de Kerckhove qui lancè-
rent en février 1969 la publication Cap 80 - Kaap 80' ,
qui devait préparer les élections communales de 1970.
Entretemps, Vanden Boeynants avait commencé à œu-
vrer pour un renouveau politique, comme il l'avait pro-
mis l'année précédente. Au cours d'un débat à Louvain
le 6 mars 1969, il expliqua ce qu'il entendait par là. Sel-
on Vanden Boeynants, il ne suffisait pas de réformer
l'Etat, d'instaurer l'autonomie culturelle et de décen-
traliser l'économie. Il fallait aussi changer les gens.
Mais l'emprise des partis politiques était si grande que
les gens leur étaient liés corps et âme. Les formations
politiques devaient donc se renouveler, car elles ne
pouvaient plus résoudre les vieux conflits. Vanden
Boeynants ne précisa pas à Louvain comment il voyait
cela concrètement. Mais entretemps, il avait pris con-
tact avec des politiciens libéraux et socialistes, en vue
des élections communales. Il voulait créer avec eux un
front commun contre les partis linguistiques. Mais il...

page 136 semble pas disponible

Citation :
Selon un rapport du Comité Supeneur de Contrôle, le
service social et culturel de l'armée (CDSCA) aurait fait
pression en 1974 sur plusieurs de ses fournisseurs pour
qu'ils versent de l'argent dans la caisse électorale de
Vanden Boeynants. Le baron de Bonvoisin intervint
comme intermédiaire dans cette transaction illégale ef-
fectuée par Freddy Rossignol (collaborateur et fidèle
ami de Vanden Boeynants). Les attachés de cabinet
Jonnart, Algoet, Libert et de Kerckhove participèrent
également à la récolte des fonds. Le lendemain de la
publication par le journal 'De Morgen' d'extraits de ce
rapport du Comité Supérieur de Contrôle, Vanden
Boeynants déclara qu'il n'avait eu connaissance de ces
pratiques qu'après coup et qu'il y avait mis fin. De plus,
il mit en doute les déclarations de l'un des principaux
témoins, la secrétaire de M. Rossignol, selon lesquelles
certains de ses collaborateurs directs seraient impli-
qués. Ce témoin nous a pourtant assuré qu'elle n'avait
fait aucune fausse déclaration aux enquêteurs du Co-
mité Supérieur de Contrôle.
Si de telles pratiques étaient découvertes, par exem-
139

ici : vous:


Citation :
“In 1989, [Nicolas] de Kerchove d’Ousselghem [CEPIC; chef de cabinet of Vanden Boeynants; contact of VdB to the PIO intelligence organization] and Paul Vankerkhoven, CEPIC member and co-founder of Cercle des Nations [among many other things]… were employees of the magazine ‘Revue Belge’. This right-wing magazine had as manager the present director of the Center for Missing Children and former BBL-director Daniel Cardon de Lichtbuer.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 14:01

http://fr.scribd.com/doc/89984656/Celsius-Les-6-derniers-mois-du-ministre-VdB-1991




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 18:23

Wikipedia :

En 1983, Robert Close fonde avec Jacques Jonet, Paul Vankerkhoven et Nicolas de Kerchove l'Institut européen pour la paix et la sécurité. Cet Institut devait faire contre-poids à la propagande des mouvements pacifistes.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 20:18

Citation :
Bovendien heeft André Vandoren ook in een ander dossier waarbij Van-
den Boeynants betrokken was, een onduidelijke roI gespeeld. Het betreft het
dossier Cedisca waarin de illegale partijfinanciering van Vanden Boeynants
en de CEPIC onderzocht werd: 'Maar er werd geen vervolging ingesteld.
Daarom ook wordt de inhoud van dit sedert jaren bestaande gerechtelijke
dossier ten laste van VDB en de CEPIC hier ook voor de eerste maal publiek
gemaakt. Dossier nr.25.97.660-78 van de procureur des konings te Brussel
werd immers tot vandaag op een mysterieuze wijze verduisterd. Er waren in
de loop van 1979 nochtans verschillende magistraten van het parket in Brus-
sel belast met dit dossier. Eerst kreeg de substituut van de procureur te Brus-
sel, Marchal, de zaak in handen. Later kwam de substituut van de procureur
Van Dooren aan de beurt. En nadien gebeurde er niets meer.' 57
De geldinzamelaar voor de illegale partijfinanciering van Vanden Boey-
nants binnen Cedisca was niemand minder dan baron Benoît de Bonvoisin,

32

die sinds 1976 penningmeester was van de rechtse CEPIC -vleugel. Baron de
Bonvoisin werd net zoals CEPIC'er Nicolas de Kerchove d'Ousselghem, de
kabinetschef van Vanden Boeynants, trouwens ook vemoemd in het Cedis-
ca-dossier. (m)
Nicolas de Kerchove, die na de ontmanteling van de CEPIC naar de PRL
was overgelopen en later deel uitmaakte van het Gol-kabinet, was op 30
oktober 1987 reeds in opspraak gekomen in de parlementaire onderzoeks-
commis sie over de illegale wapenhandel, wegens zijn cumul met een
beheerdersmandaat bij de wapenfmna Transmarcom
.(58)
Vu-parlementslid Willy Kuypers diende op 1 augustus 1980 een paar
markante schriftelijke parlementaire vragen in over lopende onderzoeken
van het Hoog Comité van Toezicht. Zo vroeg hij: 'Welk is het resultaat van
het onderzoek van het Hoog Comité van Toezicht inzake de betwiste trans-
acties op de Centrale Dienst voor Sociale en Culturele Actie (nvda Cedis-
ca)?,59 Maar premier Martens gaf geen antwoord.
--------------------------
note (m) ln 1989? waren de Kerchove d'Ousselghem en Paul Vankerkhoven, CEPIC'er en
medestichter van de Cercle des Nations, waar de rechtse PRL'ers en CEPIC'ers

samenkwamen, medewerkers van het blad Revue Belge. Dit rechtse blad had als
beheerder de huidige directeur van het Centrum voor de Verdwenen Kinderen
en toenmalig BBL-directeur Daniel Cardon de Lichtbuer. Wat op zich niet ver-
werpelijk is, maar wel iets zegt over het milieu waarin de huidige directeur van
dit Centrum toen vertoefde.
33

puis Gol declare qqs part devant les comm2 que ces chefs l'ont retenu pour rechercher les trafics d'armes et le propre chef du cabinet semble être impliqué ? c'est qoui ce bazar ?


TRANSMARCOM ????? en octobre 1987
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 21:59

.Petite question d'un béotien, de Kerchove et Vankerckoven, ce ne serait pas de la même famille?
J'ai connu dans la région verviétoise des de Kerchove de Denterghen, il occupaient un château qui aurait été le QG d'Eisenhower à la fin de la 2° guerre mondiale, le baron de l'époque disposait d'ailleurs un peu plus bas d'un endroit ou son avion atterrissait.
Cela n'a surement rien à voir avec nos affaires mais j'aurai aimé savoir si toutes ces familles étaient apparentées.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 22:37

honnêtement je suis en train de ramasser tout et voir où cela mène

-un était chef de cabinet de vdb puis gol voir lettre X avec RAES
-l'autre travaillait ds celle de Grafe

-il y a même un troisième celle des prêt VDK- depoortere? lie avec laffaire not. lefère >> attaque nivelles Fourez dewit semble t'il

mais là aussi :amalgame entre deux affaires >> verdeyen a réagit qu'une était fausse

affaire presque inconnu ici mais il y avait un doc. sur les années que je cherche , en vain
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 22:51



[…] ses attributions actuelles dans la gestion journalière de la société. Transmarcom reprise par une société néerlandaise La firme d'expédition internationale […] principal est à Venlo aux Pays-Bas, a repris l'entreprise d'expédition belge Transmarcom. Transmarcom qui a plusieurs bureaux en Belgique est un des principaux expéditeurs […]

"Eco-Soir" du 23/12/1988

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 22:55


UNITA, myth and reality
Augusta Conchiglia




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 22:58


Africa Now
Numéros 48 à 50





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Lun 3 Juin 2013 - 23:03






Il commence à y avoir beaucoup de trafiquants d'armes dans ces dossiers ...




Revenir en haut Aller en bas
MAXANCE



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 7:38

Pour info :

Nicolas de Kerchove d'Ousselghem fut durant longtemps Assistant à l'Université catholique de Louvain (de 1952 à 1975). C'est important car c'est là qu'il fera la connaissance de Paul VANKERKHOVEN, Jacques JONET, REMY.R. VAN WIJK, Vincent VANDENBOSCH, Gérald WAILLIEZ et Philippe SCHEPENS. etc.... et où il rejoindra à la même occasion toute la mouvance qui se constitue autour de l'Ordre du Rouvre auquel il adhérera. Ce même Paul Vankerkhoven le soutiendra ardemment en avril 77 lorsque celui-ci se retrouve candidat CEPIC sur la PSC dans un courrier adressé à son listing personnel. A cette occasion, VDB le soutiendra en lui rendant un vibrant hommage par ces quelques lignes qui se retrouve sur son tract: "Mon cher de Kerchove, Appartenir à l'élite intellectuelle et sociale d'une nation n'est pas un mérite, c'est une responsabilité. Il arrive un moment où l'engagement politique devient une obligation pour celui qui a été formé pour comprendre et qui est bien placé pour savoir. Ce moment est venu pour vous. Ceux qui seront élus demain auront à choisir le type de société dans lequel vivront vos enfants et nos petits-enfants. J'espère que vous serez parmi eux et que l'expérience de nos dix années de collaboration amicale guidera utilement vos pas. Vous aurez à mener des combats difficiles. Ce sont les seuls qui méritent d'être livrés. en politique comme ailleurs, rien de grand ne se fait dans la facilité" Bien cordialement Paul Vanden Boeynants TOUT UN PROGRAMME ?... Exclamation

Il était aussi à cette époque Directeur de "la Revue Générale"
Président des Jeunes dirigeants Politiques Atlantiques
Administrateur du CEDI
Président de l'Ordre belge de la Courtoisie
Membre du Comité directeur du CEPIC & Président de la Commission chargé de la Défense





Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 7:46

on a maintenant son pédigree un peu après nos affaires maintenant il faut trouver ce que faisait ce quichotte qui voit des cocos derrières tout les moulins d'hollande , avant l'épisode au cabinet vdb et gol

il va de soi que le changement de cabinet n'est pas seulement le resultat des élections mais aussi le perte d'immunité de VDB suite aux fraude et la démolition du CEPIC.
toutes ces affaires compliquent la mise en relation avec ces multiples engagements ds les différentes organisations internationales qui en plus changent plus vite leur peau que les serpents


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 7:51

merci Maxence , messages sont croisés,
une question

le sauveur de le parti chretien wallon G;Deprez a été aussi assistant et a fait des études sur le fonctionnement de la commission d'Europe en ce periode là je pense


il est donc probable que les deux se sont connus de près ? à luniversité et plus !
au cabinet de VDB !?


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 8:08

Gerard Deprez( le 13 août 1943 à Noville, qui a été notamment président du PSC et député européen. Il est candidat en philosophie et lettres (1961-1963), licencié en sociologie (1963-1967) et docteur en sociologie de l'Université Catholique de Louvain (1974).Il fut assistant en sociologie à l'Université catholique de Louvain et professeur à l'Institut supérieur de culture ouvrière (ISCO) (1966-1974); membre associé de l'Association universitaire de recherche en administration (1969-1974)(POULLET)
• 1974-1975 : Conseiller au cabinet du ministre de la culture française.(Grafé ?, van Aal)
• 1975-1978 : Conseiller politique du président du PSC xxxxxx
• 1979-1981 : Chef de cabinet du Vice-Premier ministre
• 1978-1979 : Secrétaire politique général du PSC-CVP.
• 1981-1996 : Président du PSC
• 1984-2009 : Député au Parlement européen

Citation :
(Grafé:

• Ministre de la culture française dans les gouvernements Tindemans I et II (1974). ,
Citation :
Léo Tindemans 1

Paul Vanden Boeynants

Willy De Clercq

Renaat Van Elslande

Et Jean-Pierre Grafé

Citation :
Léo Tindemans 2

Paul Vanden Boeynants

Willy De Clercq

Renaat Van Elslande

Ministre de la Culture française Jean-Pierre Grafé ,remplacé le 4.10.74 : Henri-François Van Aal , aussi PSC.


Si les deux se sont connus un peu à l'uni ils se sont rencontrés après dans la parti , le cabinet et pe même plus ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 8:36

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 8:37



Depuis des années, de Kerchove est l'homme de contact du CEPIC avec Ies organisations non militaires de l'OTAN. En 1981, il siège avec de Bonvoisin au Mouvement d'Action pour l'Union Européenne (installé rue Belliard no 39 à Bruxelles), à la commission de gestion du Musée de l'Armée, et au CEDI. Il est président de la commission de la Défense du CEPIC et directeur de la Revue Générale.

Pendant des années, de Kerchove fut aussi l'un des membres belges du groupe de Bilderberg et le président des Jeunes Dirigeants Politiques Atlantiques, une organisation civile dépendant de l'OTAN. Son beau-frère était le comte Yves du Monceau de Bergendal, lui aussi membre du bureau national du CEPIC et bourgmestre d'Ottignies. Il est en outre sénateur PSC et membre de la commission sénatoriale de la Défense Nationale. Le comte du Monceau est un représentant direct du grand capital à la tête du CEPIC (essentiellement GB-Inno-BM et COBEPA).

Revenir en haut Aller en bas
MAXANCE



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 9:06

C'est tellement vrai HERVE, que les deux compères de Kerchove & du Monceau de Bergendal, ont assisté ensemble avec VDB et le général Close à plusieurs manœuvres de l'OTAN comme celles de Siegen en 77/78. En tout cas je crois me souvenir qu'il s'agissait des manœuvres "Blue fox", mais il faut que je vérifie ma documentation. Il existe probablement des photos...
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 10:21

HERVE a écrit:


Depuis des années, de Kerchove est l'homme de contact du CEPIC avec Ies organisations non militaires de l'OTAN. En 1981, il siège avec de Bonvoisin au Mouvement d'Action pour l'Union Européenne (installé rue Belliard no 39 à Bruxelles), à la commission de gestion du Musée de l'Armée, et au CEDI. Il est président de la commission de la Défense du CEPIC et directeur de la Revue Générale.

Pendant des années, de Kerchove fut aussi l'un des membres belges du groupe de Bilderberg et le président des Jeunes Dirigeants Politiques Atlantiques, une organisation civile dépendant de l'OTAN. Son beau-frère était le comte Yves du Monceau de Bergendal, lui aussi membre du bureau national du CEPIC et bourgmestre d'Ottignies. Il est en outre sénateur PSC et membre de la commission sénatoriale de la Défense Nationale. Le comte du Monceau est un représentant direct du grand capital à la tête du CEPIC (essentiellement GB-Inno-BM et COBEPA).


Bonjour Maxance,
il y a un truc qui m'échappe.
Dans quelles circonstances et à quel moment
Nicolas de Kerchove, proche de VDB et CEPIC se retrouve,
subitement chef de cabinet de Jean Gol ?
Que s'est-il passé ?

Deuxième sous question :
VDB était bien membre de l'académie des sciences politiques
et il n'apparait plus dans IEPS. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
MAXANCE



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 10:43

La réponse 007 est peut être tout simplement la suivante:

Malgré la concurrence sur le plan du terrain politique et des campagnes électorales parfois violentes, le principal enjeu de la stratégie à cette époque se déroulait en coulisse. Il s'agissait de contrer par tous les moyens possibles la gauche et toutes ses ramifications et de tenter au-delà des clivages une "Grande Alliance" de droite. Celle-ci était voulue par les américains et et répercutée vers diverses organisations et mouvements comme le MAUE. Là de ces cénacles discrets les libéraux et les catholiques s'entendaient comme des larrons en foire. GOL par exemple faisait partie du MAUE tout comme le Ministre VAN OFFELEN...
Nicolas DE KERCHOVE parmi les "honorables Correspondants" des américains naviguait pour la bonne cause. N'hésiatnat pas à s'allier des contacts partout et tout azimut, jusqu'à collaborer un jour dans le cabinet de GOL. De là à penser qu'il était l'Oeil de Moscou pour VDB. Laughing il n'y a qu'un pas que certains ont déjà franchi allègrement... à cette époque
Revenir en haut Aller en bas
MAXANCE



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 11:05

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Mar 4 Juin 2013 - 14:31


http://fr.scribd.com/doc/145640325/Damocles-LIL-octobre-1981







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas de Kerchove d’Ousselghem   Aujourd'hui à 4:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas de Kerchove d’Ousselghem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mine St Nicolas à Steinbach
» Renseignement Dauptain Nicolas Robert
» PREVOST DE VERNOIS Simon Pierre Nicolas Colonel
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» PECHEUX Marc-Nicolas-Louis _Général et baron d'Empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: