les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Philippe Lebrun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Mer 26 Juin 2013 - 18:39

Un lecteur attentif me communique ce qui suit :

A propos de Spaak:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul-Henri_Spaak

Controverse

Le 19 septembre 2000, le journal Daily Telegraph de Londres, par la voix d'Ambrose Evans-Pritchard, annonce que les archives déclassifiée de l'administration américaine pour les années 1950 et 60 montrent que Paul-Henri Spaak, Robert Schuman, Jean Monnet et d'autres personnalités importantes dans les origines de la construction européenne étaient employés par les services américains. Le journaliste explique que les Américains ont camouflé leur action et ont fait transiter des fonds par le biais des fondations Rockefeller et Ford. Spaak a toujours soutenu qu'il n'avait servi que d'intermédiaire en faisant transiter les fonds vers des associations et des groupes de pression qui en avaient besoin pour soutenir l'idée européenne.

Extrait : « The leaders of the European Movement – Retinger, the visionary Robert Schuman and the former Belgian prime minister Paul-Henri Spaak – were all treated as hired hands by their American sponsors. The US role was handled as a covert operation. ACUE’s funding came from the Ford and Rockefeller foundations as well as business groups with close ties to the US government »34.

Fin de carrière

Paul-Henri Spaak se retire de la politique active. En 1966, il fait un bref « séjour » dans le conseil d'administration de la Bell Telephone Manufacturing, société belge intégrée par la société américaine I T T et qui possède neuf usines en Belgique35.

Les fonds $ du Marshall Plan ont servis aussi de base de départ de l'EU par l'intermédiaire de Monnet.

Excerpt from Commanding Heights by Daniel Yergin and Joseph Stanislaw, 1998 ed., pp. 29-32.

Monnet was a citizen of the world who could, when needed, behave like an obstinate French peasant buying or selling a cow. He was driven by drink, so to speak, to his internationalism. Born into a brandy family from Cognac, he left school at 16 to travel the world selling the liquor -- from isolated farms on the prairies of Western Canada to villages along the Nile in Egypt. It is said that he ended up, along the way, with a bigger vocabulary in English than in French. On one of his Canadian trips, having traveled from Medicine Hat to Moose Jaw, he found himself in Calgary, looking for a horse and buggy. He asked a stranger for the nearest stable. "Take my horse," the stranger replied. "When you're through just hitch it up here." That, Monnet later said, was his first introduction to the international pooling of resources. During World War I, he played a key role in organizing the Allied supply effort. He also began building up an extraordinary network of friendships on both sides of the Atlantic, which would serve him well in later years. At the Versailles conference, for instance, he met John Foster Dulles (later U.S. secretary of state). Monnet went out of his way to maintain that relationship thereafter, since, he explained, "nothing important is done in the United States without lawyers." In 1919, at age 31, he was appointed deputy secretary general of the new League of Nations. After two frustrating years, he quit, returned to the family business, fixed its troubled finances, and then gave up cognac altogether in favor of international banking. So extensive and far-flung were Monnet's connections, and so hard did he work them to such productive purpose, that he probably should also be remembered, in today's parlance, as the father of networking.

But it was an urgent matter of the heart that truly demonstrated his unique combination of wits, willpower, persistence, connections, and creativity. In 1929, Monnet fell hopelessly in love with an Italian woman, a painter named Silvia di Bondini. She was not only a devout Catholic but was also already married and had a daughter. Divorce -- with child custody -- was frustrated at every turn. Even Reno, Nevada, could not meet their needs. It took Monnet five years to find the solution. In 1934, he was traveling aboard the trans-Siberian railway on his way back from a banking mission in China. Monnet disembarked in Moscow. His beloved was there to meet him. Using his connections, Monnet had her made a Soviet citizen in a matter of days and she was immediately divorced. Wasting no time, they married right there in Moscow. Monnet quickly caught a train to Paris, where he deposited his new wife, moved on to New York -- and then back to Shanghai to resume his work reorganizing the Chinese railways. He was certainly not a man to stand still. But the marriage lasted 45 years.

During World War II, Monnet once again operated at the highest levels, serving as supply and reconstruction coordinator for the French government in exile as well as economic liaison to the United States. He organized the flow of urgently needed supplies and finance and facilitated overall economic policy among the Allies. He had easy access to Roosevelt's inner circle. (Forever after, de Gaulle suspected him of being an American agent.) He came up with the phrase that the United States should become the "arsenal of democracy," for which Roosevelt's advisers heartily thanked him. They also promptly told him never to use it again so that FDR could reserve the historic phrase for himself.

Dans les cercles capitalistes investissant dans les chemins de fer chinois, russes (et autres) on retrouve Nagelmackers, Hoover, Francqui et bien d'autres (Banques belges...Tractebel..)

Francqui=Congo==> Davignon Julien père, ministre + fils Etienne. Filière Rockefeller. Congo=Leopold II (Saxe-Cobourg=filière Rothschild)

Un autre nom de Atlas: Bell (Telephone)= ITT=filière Rockefeller. Impliqué dans le coup chilien 1973. ITT=CIA.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 10:51

Un lecteur attentif m'a transmis un document qui me semble important, même si ce qu'il décrit doit être vérifié (comme toujours) :


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 13:13


http://fr.wikipedia.org/wiki/Center_for_Strategic_and_International_Studies

Le Center for Strategic and International Studies (CSIS) basé à Washington DC est un cercle de réflexion et d'influence sur la politique étrangère des États-Unis fondé en 1964 par l'amiral Arleigh Burke et l'histoiren David Manker Abshire, originellement dans l'enceinte de l'Université de Georgetown.

Le centre conduit des études politiques et des analyses stratégiques sur de nombreux sujets en relation avec la politique, l'économie, la sécurité, la finance, la technologie et l'énergie.

Le centre fut originellement crée avec l'objectif d'encourager un lien fort entre Européens et Américains face à l'URSS et une approche réaliste des relations internationales1. Il compte dans son conseil d'administration Zbigniew Brzezinski, Henry Kissinger, James Woolsey1 et l'ex-ambassadeur Joseph Farland (jusqu'à son décès en 2007). Le centre est à l'origine de la déclaration commune pour une renouvellement du partenariat transatlantique faite le 14 mai 2003, au plus fort de la guerre américaine contre l'Irak

http://www.sourcewatch.org/index.php?title=Center_for_Strategic_and_International_Studies

Originally CSIS sprung out from Georgetown University's School of Foreign Service, and many of principals were also faculty members at the university. For some time CSIS had an office on the Georgetown campus. Several of the principals were "Cold Warriors" and made a little industry out of finding "communist influence" around the world. During the war against Nicaragua, CSIS produced several documents "proving" a communist plot, etc. For many years, CSIS was also seen as a think tank where right-wing "officials-in-waiting" could wait until their next appointment in government.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 13:24


Vernon Jordan

Homme de loi

Vernon Eulion Jordan, Jr. est un homme d'affaires afro-américain. Il est considéré comme l'une des éminences grises démocrates de Washington. Il a participé à de nombreuses réunions du groupe Bilderberg et est membre de la direction de ce groupe.

Il est membre du Council on Foreign Relations depuis (au moins) 1995.

Naissance : 15 août 1935 (77 ans)

Sur le site de son employeur :

http://www.akingump.com/en/lawyers-advisors/vernon-e-jordan.html

Vernon E. Jordan Jr.
Senior Counsel

Washington, D.C.

Vernon E. Jordan Jr. practices general, corporate, legislative and international law.

Practice & Background

Prior to joining Akin Gump in January 1982, Mr. Jordan served as president and chief executive officer of the National Urban League, Inc.; executive director of the United Negro College Fund, Inc.; director of the Voter Education Project of the Southern Regional Council; attorney-consultant at the U.S. Office of Economic Opportunity; assistant to the executive director of the Southern Regional Council; Georgia field director of the National Association for the Advancement of Colored People; and as an attorney in private practice in Arkansas and Georgia.

Mr. Jordan’s presidential appointments include: the President’s Advisory Committee for the Points of Light Initiative Foundation; the Secretary of State’s Advisory Committee on South Africa; the Advisory Council on Social Security; the Presidential Clemency Board; the American Revolution Bicentennial Commission; the National Advisory Committee on Selective Service; and the Council of the White House Conference “To Fulfill These Rights.“ Mr. Jordan served as the chairman of the Clinton Presidential Transition Team in 1992.

Mr. Jordan’s corporate and other directorships include: American Express Company (Senior Advisor); Asbury Automotive Group, Inc.; Howard University (Trustee); Lazard Ltd; Xerox Corporation (Senior Advisor); International Advisory Board of Barrick Gold; and DePauw University (Advisory Trustee).

Mr. Jordan has received numerous honorary degrees and awards in recognition of his accomplishments. In 2001 he was the recipient of the NAACP’s highest honor, the Joel E. Spingarn Medal, awarded for distinguished achievement by black Americans. In addition, he has authored a weekly newspaper column that appeared in over 300 newspapers, has broadcast commentaries on current issues for the Westinghouse Broadcast Network and has been a frequent guest on major national television broadcasts, including Meet the Press, Issues & Answers and Face the Nation.

A graduate of DePauw University and the Howard University Law School, Mr. Jordan holds honorary degrees from more than 70 colleges and universities in America. He is a member of the American Bar Association and the National Bar Association.

He is the author of Vernon Can Read! A Memoir (Public Affairs, 2001) and Make it Plain: Standing Up and Speaking Out (Public Affairs, 2008).
Community Involvement

Mr. Jordan is active in civic and community programs including being the Former President of the Economic Club of Washington.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 14:01

Sur Robert S. Strauss :

http://www.nndb.com/people/917/000055752/

http://www.strausscenter.org/Strauss-Articles/robert-s-strauss.html

Il a peut-être un lien familial avec la famille Rothschild ... (à vérifier)

http://www.genealogy.net/vereine/ArGeWe/sm/Strauss.html

David STRAUSS (Samuel STRAUSS4, Salomon, Schloime STRAUSS 3, Eli (von) Miehlen, Erster Schutzjude STRAUSS 2, STRAUSS1) was born 17 APR 1871 in Miehlen,Rheinland-Pfalz,D, and died 27 JAN 1921 in Zurich,Switzerland. He was buried in Zurich,Untere-Friesenberg. He married Irma BOLLAG, daughter of BOLLAG. She was born 1871 in Lengnau,AG,CH, and died 1902 in Zurich,CH. He married Bertha ROTHSCHILD . She was born 1882 in Baden,Baden-Wuertenberg,D, and died 1967 in Zurich,CH.
 
_ _

Il ne faut pas oublier qu'il y a eu un Robert Rothschild dans la vie politique belge : ancien chef de cabinet de Paul-Henri Spaak, ministre belge des Affaires étrangères ... il était au Congo (notamment au Katanga) à l'indépendance ...

Davignon et un certain "Lebrun" ont fait partie de la cellule "Congo" de Rothschild (mais ce "Lebrun" n'a très probablement pas de lien avec ce fil de discussion).

Voir aussi :

https://wikispooks.com/ISGP/organisations/introduction/PEHI_Etienne_Davignon_bio.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Rothschild

(...)  his brother Maurice started his service at the Brigade Piron.

La brigade Piron ... dans laquelle se trouvaient Guy Weber et Yves Du Monceau de Bergendal ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 15:45

Dans le document ci-dessus, il est aussi question de diamantaires (Tempelsman, Gertler, Schnitzer...)

Voir :

http://www.digitalcongo.net/article/45924

A noter aussi :

Dan Gertler fait des affaires avec ENRC du "trio kazakh", dont Pathok Chodiev (voir le fil de discussion sur Armand de Decker):

http://www.africaintelligence.fr/AMF/demain/2009/09/30/dan-gertler-sort-de-camec,70539264-BRE

n°211 du 30/09/2009

Dan Gertler sort de Camec

Le diamantaire et entrepreneur minier israélien Dan Gertler a cédé l'ensemble de sa participation dans Central African Mining & Exploration Co. (Camec) dans le cadre du rachat de cette dernière par ENRC, l'entreprise de Pathok Chodiev. ENRC va investir 230 millions € dans Camec au cours des cinq prochaines années pour augmenter la production de cuivre et de cobalt en RDC. L'accord porte aussi sur des projets de mines de platine au Zimbabwe, de charbon au Mozambique et sur un gisement de bauxite au Mali.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 18:46

En ce qui concerne le Center for Strategic and International Studies (CSIS) :

A voir pour la période de la guerre froide:
http://rightweb.irc-online.org/articles/display/Center_for_Strategic_and_International_Studies/
https://wikispooks.com/wiki/Center_for_Strategic_and_International_Studies
http://www.powerbase.info/index.php/CSIS

Pour la période actuelle:
http://www.sourcewatch.org/index.php/Center_for_Strategic_and_International_Studies

Enfin, une liste de résultats intéressants et de sujets liés (par exemple Michael Ledeen).
https://wikispooks.com/w/index.php?search=CSIS&title=Special%3ASearch
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 18:52



Il est aussi question du CSIS dans le livre de David Teacher ("Rogue Agents").



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 19:07

Voir aussi :

http://fr.scribd.com/doc/150728626/Reagan-et-ses-hommes-BIIC-1981-pdf


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 19:18

Dans la même revue :

http://fr.scribd.com/doc/150730432/CSIS-tour-d-ivoire-pour-vieilles-barbouzes-pdf


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 19:26

Un autre article :

http://fr.scribd.com/doc/150731745/CIA-Le-Monde-Diplomatique-aout-1984-pdf




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Sam 29 Juin 2013 - 19:33

A voir :

http://fr.scribd.com/doc/150732596/A31-Les-boites-a-penser-1984-pdf


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 7:16


Les propos de Evariste Mulangala sont sur :

http://regionbuzz.com/Africa/Congo/---21112012

Il est difficile d'imaginer que "Strauss" ait acheté "Lebrun" s'il n'y avait pas déjà une certaine 'convergence d'idées' auparavant.

On peut très bien imaginer un lien 'diamants' entre Atlas et TBW. Il semble aussi être question de diamants dans le schéma de Latinus.

Une victime d'Alost revenait justement du Congo, impliqué dans une affaire de diamants (à vérifier).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 11:15


Les diamants, cela fait penser à Beijer et Bouhouche (Zaventem, Anvers,...)

La victime d'Alost liée (peut-être) aux diamants était Jan Palsterman. Je ne sais pas ce qu'il faut en penser, si ce n'est que sa veuve estime que cette piste n'a pas reçu toute l'attention nécessaire...

Voir

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviewren%C3%A9dewitte

(...)

Certains ont émis l’hypothèse que la tuerie d’Alost avait pour but d’éliminer Jan Palsterman. Que sait-on de cet homme ? Cette hypothèse vous semble-t-elle crédible ?

Palsterman, LA cible? L'homme a abattre? Un meurtre camouflé en vraie tuerie? Non, je n'y crois pas. Palsterman n'était en aucun cas impliqué dans des trafics (de diamants) comme certains le prétendent.

A son retour d'Afrique, Palsterman a quitté son épouse. Les enfants ont suivi le père. Palsterman a éduqué les enfants malgré le fait qu'il avait très difficile à arrondir les fins de mois. Palsterman n'avait pas du tout le profil d’un trafiquant, bien au contraire. Je me base sur des éléments concrets, entre autres son courrier personnel de l'époque, ces extraits de banque. Camoufler une liquidation en tuerie me semble complètement improbable. Il aurait été bien plus simple d' assassiner Palsterman n'importe où, mais encore une fois, il n'y a rien (de concret) qui indique que l'homme était impliqué dans de sales affaires ou qu'il craignait pour sa vie. A moins bien sûr que Palsterman ait eu une double vie. Ce qui me semble très peu probable.

Sur le site flamand circule depuis peu la hypothèse que Palsterman était UNE des cibles de la tuerie. A ce stade je préfère ne pas donner de commentaire sur cette piste, mais disons que je ne l'exclus pas tout à fait. L'homme qui a développé cette hypothèse, et que j'ai longuement rencontré, n'est en aucun cas un fabulateur mais il m'est impossible de donner des détails sans prendre le risque de diffamation à l’égard de certaines personnes et familles. Je pense que les enquêteurs font erreur à ne pas attacher plus d'attention aux liens que l'homme a trouvé entre certaines victimes d'Alost. Ce sont des liens indirects, mais quand même...

A ma connaissance il n'y a pas eu d'enquête sur les victimes et je comprends. L'opinion n'aurait pas accepté.

Je pense que la question clé dans le dossier des tueurs est : pourquoi Alost ? La question est pour moi aussi importante que la question pourquoi Delicto et pas p.e. Colruyt?

Je n'ai pas de réponse, même pas d'idée. C'est l'énigme complète.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 12:05

Citation :
C'est l'énigme complète
mendez n'a pas pris des calmants pour rien>piste de trafic d'armes ....pour la corse ...contre drogues
(cfr Cessna)

ou

la piste evoquée de DDc sur les hollandais habitant la rue immerseel à erembodegem comme 4/8 victimes > caroussel TVA  ,(ocean trad. ?)

remarque : ancienne piste en d'herbe d'atterissage pas si loin de Immerseel aussi)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 12:48


Le trafic de diamants est souvent en lien avec celui des armes ...

On pourrait aussi penser à Kabongi, roi du Kasaï, et à "monsieur Félix".

Pour en revenir à Jan Palsterman et à son épouse Marie-Jeanne Callebaut ... Le récit de M.-J. Callebaut ne coincide pas avec l'article ci-dessus.

Palsterman était parti au Congo sans laisser de traces. C'était plutôt sa femme et les enfants qui avaient de gros problèmes financiers à ce moment.

Un jour, sans avertir, Palsterman est revenu et a réussi à convaincre les enfants à habiter chez lui.

Il aurait dit aux enfants qu'il devait retourner une dernière fois au Congo et qu'après tout serait réglé (finances).

Il avait déjà à ce moment des diamants bruts en poche.

Il fréquentait une dame à Alost (un snackbar) où il mangeait tous les jours (avec les enfants).

Cette dame aurait averti Michiels, le roi des bingos, que Palsterman était une cible intéressante.

Inutile de dire que les problèmes de Palsterman ne se sont pas résolus. Ou sont passés les diamants?

Détail: après la mort de Palsterman, cette dame d'Alost a envoyé à M.-J. Callebaut une grosse facture à payer pour les repas impayés de Palsterman et des enfants les derniers mois.

Actuellement M.-J. Palsterman fait des recherches au Congo (Mbandaka), elle essaye d'établir ce que son mari y a fait (travail, connections).

Voir aussi

http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-premier-echevin-suspendu-51b8d157e4b0de6db9c0da78

http://www.bendevannijvel.com/feiten/aalst_interviews.html

Difficile de savoir si cela a un rapport avec les dossiers qui nous intéressent.

"Strauss" et "Lebrun" me semblent plus importants à étudier ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 19:47


http://www.top-law-schools.com/akin-gump-strauss-hauer-feld-llp.html

Akin Gump was originally founded just after the close of WWII by a pair of FBI agents in Dallas, Texas. Both had political ambitions, and quickly allied themselves with the Texas Democratic party. Firm founder Robert Strauss became very politically connected, being good friends with law school classmate and eventual Texas governor John Connally, as well as President Lyndon Johnson. By the 1970s, the firm had opened its Washington D.C. office, and Strauss was serving as chairman of the Democratic National Committee.

The firm opened its first overseas office in Moscow in 1994. This was in response to client demand after Strauss had been named ambassador to the Soviet Union in 1991. The firm was sought out by clients looking to do business in the now capitalist country.

(...)

When Robert Strauss and Richard Gump originally founded the firm, they did so intentionally planning to be involved in politics. As such, it comes as no surprise that the firm’s lobbying work is both central to the firm’s identity, as well as among the largest and most influential in the country.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 19:50


http://www.modrikamen.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15&Itemid=14

(...)

Après une première année passée comme stagiaire au sein du cabinet américain Akin Gump Strauss Hauer and Feld, Mischaël Modrikamen a terminé son stage d'avocat chez Stibbe.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 19:52


http://www.delhaizegroup.com/fr/GouvernancedEntreprise/Comit%C3%A9Ex%C3%A9cutif.aspx

Michael R. Waller
Michael Waller (1953) est Executive Vice President, General Counsel et Secrétaire Général du Groupe Delhaize, de même que Executive Vice President, General Counsel and Secretary of Delhaize America. M. Waller a été nommé Executive Vice President, General Counsel and Secretary of Delhaize America depuis juillet 2000. Auparavant, M. Waller était associé dans la société internationale d'avocats Akin, Gump, Strauss, Hauer & Feld, L.L.P. Avant de rejoindre Delhaize America, M. Waller a été Managing Partner des bureaux de Akin Gump à Moscou et Londres, avec une clientèle internationale. M. Waller a obtenu une licence en psychologie à la Auburn University ainsi qu'un Juris Doctorate degree à la University of Houston, où il a été rédacteur en chef de la Houston Law Review. Avant de travailler dans le privé, M. Waller a été law clerk for U.S. District Judge Robert O'Connor, Jr dans le Southern district du Texas.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Dim 30 Juin 2013 - 22:14


Etonnant quand même de voir un associé de Akin, Gump, Strauss, Hauer & Feld, L.L.P. chez Delhaize America ... Une coïncidence ?

A noter aussi (dans la liste des coïncidences ?) : à la page 372 du livre "Crapule de luxe" de Walter Baeyens, je lis que Keteleer était membre de l'IEPS. Je ne m'attendais pas à voir Ecoovie là-dedans.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Ven 5 Juil 2013 - 10:08

Strauss a été membre de la CSIS.

Un membre important de la CSIS a été Ray Cline.

The News Shapers: The Sources Who Explain the News
By Lawrence C. Soley





Dans le livre " L'arme de la drogue " de Henrik Krüger :




(...)



(...)




Ce document se trouve sur

http://fr.scribd.com/doc/150728626/Reagan-et-ses-hommes-BIIC-1981-pdf

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Ven 5 Juil 2013 - 10:27

A côté de Robert S. Strauss, on retrouve beaucoup de personnes intéressantes au sein de la CSIS ( http://csis.org/ ).

Voir :

https://www.larouchepub.com/eiw/public/1999/eirv26n17-19990423/eirv26n17-19990423_047-csis_making_policy_impact_for_th.pdf

(une source à consulter avec des réserves mais je lui ferais confiance pour ce qui suit)







Kissinger, Davignon, ... on se croirait au Bilderberg ...

A noter aussi que Paul Desmarais est très proche de Albert Frère ...

http://argent.canoe.ca/nouvelles/affaires/desmarais-alliance-frere-18122012

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Ven 5 Juil 2013 - 11:25


En français, voir :

http://www.voltairenet.org/article14455.html

CSIS, les croisés du pétrole

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Ven 5 Juil 2013 - 12:07


Un lecteur attentif me communique ce qui suit :

http://en.wikipedia.org/wiki/David_Manker_Abshire

David Manker Abshire (born April 11, 1926) has served as a Special Counselor to President Reagan and was the U.S. Ambassador to NATO from 1983-1987

(...)

In 1962, Dr. Abshire and Admiral Arleigh Burke founded the Center for Strategic and International Studies (CSIS).

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Ven 5 Juil 2013 - 12:29

Sur Abshire :

http://www.foreignaffairs.com/articles/44034/gregory-f-treverton/preventing-world-war-iii-a-realistic-grand-strategy

Preventing World War III: A Realistic Grand Strategy

David M. Abshire

Reviewed by Gregory F. Treverton

Spring 1989

This readable memoir by an experienced Washingtonian, most recently U.S. ambassador to NATO, is a defense of NATO with side glances at issues elsewhere. The book is neither venturesome nor long on specifics-it calls for more-of-the-same-only-better, stronger conventional defense plus a more coherent arms control strategy-but it is distinguished by Abshire's career-long preoccupation with the public politics of defense. He is optimistic and charitable to almost everyone, even Europeans :  "Aggressive Americans like myself typically want to fix things. Europeans often prefer to live with them.

_ _ _


http://csis.org/expert/david-m-abshire

et

https://www.google.be/#q=David+M.+Abshire&source=univ&tbm=vid&tbo=u&sa=X&ei=ZZ7WUfizAcnNOL-QgLgC&sqi=2&ved=0CF8QqwQ&bav=on.2,or.r_qf.&fp=7ad550edbb407c81&biw=1117&bih=792
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Lebrun   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Lebrun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» KACOU PHILIPPE est un faux prophète
» La République Française est une double oligarchie - Philippe Nemo
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: