les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Davignon (Etienne)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 12:55

LV1985 a écrit:
Citation :
Les compilations systématiques de Herve forment une documentation exceptionnelle

Permettez-moi d'en douter. Je n'ai rien contre ce monsieur, que je ne connais pas, mais je pense que sa démarche consistant à partager des centaines et des centaines de liens pour montrer qu'un tel connaissait un tel à une époque, sans proposer de synthèse et de message clair au grand public n'apporte absolument rien de concret. C'est du Bouten, qui livre aussi un tas d'informations disparates - cf. le livre Tueries du Brabant : le dossier, le complot, les noms - mais en pire, car ici c'est un flot continu qui s'écoule depuis des années... Alors que Bouten s'est quand même limité à un livre, avec une structure. Même s'il ne prouve rien, en fin de compte. Un peu comme Hervé !

Je prends les documents et propositions d'Herve comme une bibliographie commentée. J'aimerais beaucoup pouvoir bénéficier d'une synthèse de sa part parce que je n'ai pas le temps d'étudier cette masse d'informations. Mais déjà, à la parcourir en diagonale, je retrouve de nombreuses données que j'ai travaillées par d'autres sources depuis plus de vingt ans et je les retrouve sous un éclairage documentaire différent. Jusqu'ici, je n'ai pas eu à réviser mes hypothèses centrales à la lumière des données collectées par Herve. Le forum fourmille, par ailleurs, de données relatives à divers dossiers de ce "pays des mille scandales" (Dirk Barrez , éditions Quorum). En l'état, ce flot continu et disparate de données, de documents et d'avis pas toujours pertinents n'est pas plus directement exploitable que son affluent Herve. Le forum est une auberge espagnole où chacun partage à sa manière la présence des autres sur les chemins de la vérité... ou du dernier mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
LV1985



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 15:19

[quote="michel-j"]Qu'attendez-vous exactement des contributeurs qui postent ici, LV...   Une révélation miraculeuse qui ridiculiserait les milliers d'heures d'enquêtes payées par le contribuable ?
[quote]

Jamais dit cela !

michel-j a écrit:
Vous contestez l'utilité et l'efficacité d'un chercheur qui a la gentillesse de fournir une matière brute qu'AUCUN autre ne trouverait à un niveau semblable.

Honnêtement, cette recherche n'a rien d'exceptionnel. Ce sont juste des copiés-collés de nombreux documents trouvés sur le net, suite à des recherches par mots-clés. Je parlerais d'efficacité et d'utilisé si ces informations étaient traitées correctement. Là, on se retrouve face à des milliers (!) de billets partout avec des documents posés comme ça... Exemple ci-dessus : Civitas qui nous cause de Rex et du père de Davignon. Ok, que faut-il en retirer comme information, hormis l'URL et la capture d'écran ?

michel-j a écrit:
Parlant "utilité" envers la collectivité...   pouvez-vous nous donner un aperçu de la votre ?...   De vos découvertes ?...   de votre théorie forcément argumentée ?


Je l'ai fait sur le forum avec mon ancien compte et sur mon site, que vous aviez apprécié à l'époque !  

michel-j a écrit:
Ou attendez-vous qu'on vous mette le couvert, vous serve avec déférence, tout en attendant la critique de l'éternel insatisfait qui constitue la hantise des restaurants sélects...   comme des gargotes où, par contre, le coup de pied au cul sert de bon de sortie au malotru. Nul n'est obligé de suivre un contributeur...   sachez-le...   et les mouches du coche ne bénéficient pas toujours d'un accueil chaleureux.

Quand le contributeur en question inonde le forum de ces messages, difficile de les ignorer. D'ailleurs je ne suis pas le seul à le regretter, et à critiquer ces liens sans queue ni tête.

michel-j a écrit:
Vous qui avez la dent si dure...   faites-nous profiter des synthèses de tous les livres que vous avez du éplucher sur le sujet...    croyez bien qu'elles seront joyeusement passées au crible par les connaisseurs du dossier.

Déjà fait (à mon modeste niveau) ! Mais je renvoie souvent aux sources elles-mêmes - livres et articles - qui sont parfois déjà bien faites ! study
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2026
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 15:46

Que j'ai pu apprécier votre prose sous un autre pseudo... rien d'exceptionnel à cela; votre dialectique est claire, sinon agréable à lire.

Votre "ancien" pseudo ?... disons un "autre univers"... puisque pour ma part je n'en ai pas changé.

Votre site ??... J'avoue sans la moindre honte un certain penchant pour les alcools forts, mais je n'ai pas la souvenance d'avoir échangé avec vous sur un autre site que celui-ci, ou du site "voisin". Je pense que votre phrasé n'aurait pu changer à un tel point de confusion.

Ces points étant précisés, j'en reste au même constat... HERVE cherche et expose ses trouvailles. Toutes ne sont pas des "pépites", mais quitte à n'en conserver que 10%... ça nous mène très loin, niveau intérêt, à ce que vous et moi avons pu poster.

Comme l'écrit Frédéric à juste raison, chacun y puise ce qui l'intéresse... et l'image de l'auberge espagnole est suffisamment édifiante pour ne pas en rajouter.

Vous avez vos idées, vous avez vos opinions... il est tout à fait de votre droit de les exposer et d'en débattre le cas échéant... mais attaquez vous aux idées des autres si cela vous enrichit... mais pas à l'homme; depuis que je parcours ce forum JAMAIS je n'ai lu d'HERVE une critique envers quiconque... pas même envers ceux qui le brocardaient.

Les querelles d'ego n'amènent rien de bon... à preuve; nous polluons ce fil en barabilles stériles.

Vous "renvoyez au sources"... comme tout bon historien qui se respecte ?... Bravo !... Là encore je n'ai jamais vu HERVE revendiquer un tel statut... il "propose"... chacun est libre d'y puiser ce qu'il veut; ou de sauter le passage.

En toute cordialité.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 15:56

Cher LV1985, vous dites :

Ce sont juste des copiés-collés de nombreux documents trouvés sur le net, suite à des recherches par mots-clés. Je parlerais d'efficacité et d'utilité si ces informations étaient traitées correctement. Là, on se retrouve face à des milliers (!) de billets partout avec des documents posés comme ça...

n'est-ce pas le cas de nombre de posts proposés à notre faculté de les traiter ?

Je l'ai fait sur le forum avec mon ancien compte et sur mon site,

pouvez-vous nous donner votre ancien pseudo et le lien vers votre site ?

D'ailleurs je ne suis pas le seul à le regretter, et à critiquer ces liens sans queue ni tête.

Il y a régulièrement des signalements "Hors sujet", mais les documents et liens proposés par Herve concernent le tableau général, que j'évoquais plus haut, dans le contexte historique duquel s'inscrivent tous les événements. Etablir des corrélations est un travail énorme qui suppose d'être en permanence soumis à la critique. Le forum est précieux, en ce sens. Notre échange au sujet d'Herve l'illustre, à mon avis, quoi que tu en dises, très cher Michel-j. La seule frustration que j'éprouve devant la masse Herve, c'est qu'il ne fait que suggérer, et souvent en creux, certaines hypothèses de corrélations, c'est trop court pour que cela puisse être utile si on n'y passe pas 50 % au moins de ses journées et de ses nuits.
Revenir en haut Aller en bas
LV1985



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 16:22

michel-j a écrit:
Que j'ai pu apprécier votre prose sous un autre pseudo...   rien d'exceptionnel à cela; votre dialectique est claire, sinon agréable à lire.

Votre "ancien" pseudo ?...   disons un "autre univers"... puisque pour ma part je n'en ai pas changé.

Votre site ??...   J'avoue sans la moindre honte un certain penchant pour les alcools forts, mais je n'ai pas la souvenance d'avoir échangé avec vous sur un autre site que celui-ci, ou du site "voisin". Je pense que votre phrasé n'aurait pu changer à un tel point de confusion.

Ces points étant précisés, j'en reste au même constat...   HERVE cherche et expose ses trouvailles. Toutes ne sont pas des "pépites", mais quitte à n'en conserver que 10%...   ça nous mène très loin, niveau intérêt, à ce que vous et moi avons pu poster.

Comme l'écrit Frédéric à juste raison, chacun y puise ce qui l'intéresse...   et l'image de l'auberge espagnole est suffisamment édifiante pour ne pas en rajouter.

Vous avez vos idées, vous avez vos opinions...   il est tout à fait de votre droit de les exposer et d'en débattre le cas échéant...   mais attaquez vous aux idées des autres si cela vous enrichit...   mais pas à l'homme; depuis que je parcours ce forum JAMAIS je n'ai lu d'HERVE une critique envers quiconque...   pas même envers ceux qui le brocardaient.

Les querelles d'ego n'amènent rien de bon...   à preuve; nous polluons ce fil en barabilles stériles.

Vous "renvoyez au sources"...   comme tout bon historien qui se respecte ?...   Bravo !...   Là encore je n'ai jamais vu HERVE revendiquer un tel statut...   il "propose"...  chacun est libre d'y puiser ce qu'il veut; ou de sauter le passage.

En toute cordialité.

J'ai écrit en toutes lettres plus haut que je n'attaque pas l'homme, que je ne connais pas, mais sa production, ce qui est très différent. J'ai le droit de penser et de dire que cette succession de liens n'a pas de sens, et est inutilisable, sauf par ceux qui ont 15 heures par jour à déchiffrer ces liens ou ont déjà fait un travail approfondi à ce sujet, comme Frédéric Lavachery. En fait, c'est surtout de la frustration face au manque de structuration de ces recherches. (Du coup cela rejoint ce qu'écrit ici F. Lavachery :
Citation :
La seule frustration que j'éprouve devant la masse Herve, c'est qu'il ne fait que suggérer, et souvent en creux, certaines hypothèses de corrélations, c'est trop court pour que cela puisse être utile si on n'y passe pas 50 % au moins de ses journées et de ses nuits.
)

Quel lien peut-on trouver entre Escada, Rex et les tueries, concrètement ? Escada est le leader d'un groupuscule insignifiant d'extrême-droite, Civitas, basé en France et rendant parfois hommage au mouvement belge (wallon) Rex, dont la maison d'édition publia le père d'Étienne Davignon. Et alors ? Pareil avec Alain de Benoist, fondateur du Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne, qui vote Mélenchon en France et fut récemment cité ici... Quels rapports entre Civitas, Alain de Benoist, Rex, Davignon, la DIA, Joël Lhost, enzovoort ?

Je m'intéresse à la politique, à l'histoire... J'aimerais comprendre. Mais cette succession de liens ne permet pas de le faire... Et c'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2026
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 16:57

O.K !...   C'est donc le tri qui vous laisse désemparé, et non pas la somme des infos projetées.

Je m'intéresse aussi à l'Histoire...   plus particulièrement à celle que les "vainqueurs" (bien trop souvent devenus seigneurs de guerre=saigneurs d'économie, comme l'illustre Pasqua en France, et dans le moins pire des cas...   pour la partie visible de l'iceberg) se gardent bien d'écrire...   mais voyez-vous, face au posts de HERVE (dont je suis heureux de pouvoir télécharger une partie), je ne prends QUE ce qui peux m'intéresser...   comme les liens dans l'influence rapace des pilleurs de l'Afrique...   continent qui, dans une économie de marché respectueuse, réunirait des pays plus qu'excédentaires en revenus miniers...   peut-être capables de soulager la misère des voisins si l'on y avait cultivé les pires des cancers du Dieu Fric; la cupidité et la corruption.

L'exposé vous paraîtra peut-être confus...   parce que je ne développe pas d'avantage, histoire de ne pas "imposer mes vues", mais je suis redevable à HERVE de dizaines de fils conducteurs que j'aurais mis des années à trouver sans lui...   dans le maquis du Net...   merveilleuse source de liberté vivant très certainement son âge d'or...   avant la chute fracassante.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 18:48


Quand je relis tout ce sujet Davignon, et autres, je suis profondément dégoûté de cette Belgique, de ses institutions, des gens qui nous ont dirigés, et leurs descendants qui nous dirigent encore en employant les mêmes techniques, il suffit de changer les prénoms.

Je comprends pourquoi les enquêtes n'ont jamais abouti et probablement n'aboutiront jamais ou peut-être après la prescription.

Je n'ai aucun conseil à donner à Monsieur le Procureur Général, que j'apprécie beaucoup, à Madame la Juge d'Instruction, à l'équipe d'enquête, mais s'ils veulent aller jusqu'au bout du bout, et s'ils y arrivent, ils leur faudra à tous, un régiment de gardes du corps.

Triste, triste vraiment triste.

QUI A DONNE ORDRE DE OU DE NE PAS?.......

Le Haut de la pyramide en Belgique et tous ses sbires tenus au chantage, corrompus, avides d'argent et de pouvoir etc.





Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2026
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Sam 30 Déc 2017 - 19:07

Grave erreur que de croire qu'une réforme du fonctionnement de l'institution judiciaire puisse venir de l'intérieur !!

Réfléchissez...   ou simplement lisez les passages consacrés à ce sujet...   les flics qui se sont attelés dans une enquête dépassant la classe sociale du parfait péquin se sont fait mutés...   A tel point qu'on pourrait créer une brigade entière rien qu'avec eux !!

Les magistrats ???...   A part transformés en pièces d'échec d'une partie dans laquelle les enjeux (bien souvent...   pas toujours !) les dépassent, comment voulez-vous qu'ils mordent d'un cœur léger la main qui les nourrit, les nomme, les promeut, les médaille et leur offre la perspective d'une retraite au prorata de la servilité et de la souplesse d'échine dont ils auront fait preuve ?

Je vais vous citer un exemple que les septuagénaires pourront vous confirmer...   Début des années 80 fut fondée une "société boule de neige" (donc; prohibée par la loi) dont les actionnaires étaient les fils de ces structures putrides nominativement reprises ici je ne sais trop dans combien d'affaires.

Le but de cette société était l'exploitation de l'inflation exponentielle du chômage et du désarroi qu'elle causait dans les ménages modestes...   pour être vendeur il fallait acheter la marchandise au quantum assez bien calculé...   pour monter en grade et devenir chef d'équipe il fallait soit recruter 5 autres pigeons, soit réinvestir la totalité de la somme acquise -bénéfice 0 pour le vendeur, maxi pour la structure- et pour devenir manager....  exactement les mêmes conditions...   soit bénéfice 0 ou 25 pigeons amenés bourse ouverte vers l'arnaque.

La société savait bien entendu que ses jours étaient comptés.  A ce niveau d'activité, les arnaqueurs bénéficient de l'appui d'avocats et d'experts...   mais quoi mieux qu'un président de tribunal pour établir les statut de cette arnaque, non pas légale, mais ouvertement installée aux yeux du public, de la loi et de la misère humaine.

Le magistrat concepteur n'était ni plus ni moins que président de la cour d'assises de Liège.


Si un procès eut lieu il n'occasionna AUCUN préjudice financier ou autres au concepteur comme aux actionnaires.

Ceci, comme au bon vieux temps d'Hammourabi, s'impose sans aucune pudeur comme une justice de classe...   tolérée non pas seulement par le roi, protecteur de ses féaux...   mais par le peuple !

J'oubliais... ironie machiavélique... cette société se nommait; SMILE... Very Happy ... absolument !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   Jeu 6 Sep 2018 - 8:55

.
Une sorte d'autobiographie (188 pages) de Douglas MacArthur II :

https://www.adst.org/OH%20TOCs/MacArthur,%20Douglas%20II%20.toc.pdf

Intéressant de voir que Douglas MacArthur II connaissait Etienne Davignon au début des années 1960 (quand il était ambassadeur des USA en Belgique).

Par ailleurs, Bouhouche était un ami de Mayerus. Bouhouche et Beyer faisaient des affaires, via leur bureau de détectives ARI, avec l'Institut Européen de Management, une entreprise de sécurité. Mayerus faisait partie du conseil de direction de cette affaire, ainsi que l'ex ambassadeur américain Douglas Mac Arthur junior.

Cela peut expliquer que Etienne Davignon ait pu conseiller ARI à un de ses amis américains.

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Davignon (Etienne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Davignon (Etienne)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Etienne de la Boétie (1550)
» HUGAU Claude Etienne
» Cumum annuel sur Saint Etienne
» Discours sur l'origine de l'univers, un livre d'Etienne Klein
» 21-23 janvier 2011 à Saint-Etienne : Le service public d'éducation, une mission à partager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: