les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7238
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Sam 25 Mai 2013 - 16:36

dislairelucien a écrit:

En tant qu'Administrateur du forum vous avez un devoir d'objectivité.
Je vous demande d'avoir l’honnêteté intellectuelle et le respect des membres du forum en plaçant L’ENTIÈRETÉ de la page portant sur cette affaire
Afin que nul n'en ignore bien le bonjour et bienvenue à l'invité mis à nu: Michel Petit alias Titu

Vous vous trompez monsieur Dislaire.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Sam 25 Mai 2013 - 16:50

dislairelucien a écrit:

En tant qu'Administrateur du forum vous avez un devoir d'objectivité.
Je vous demande d'avoir l’honnêteté intellectuelle et le respect des membres du forum en plaçant L’ENTIÈRETÉ  de la page portant sur cette affaire
Afin que nul n'en ignore bien le bonjour et bienvenue à l'invité mis à nu: Michel Petit alias Titu
.


Dernière édition par alain le Mer 1 Oct 2014 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 28 Aoû 2013 - 15:11

28 08 13
GAG
Une soixantaine d'armes devant être détruites ont disparu du commissariat principal de la zone de police anversoise "Minos" à Mortsel, sans que cela ait été remarqué immédiatement, indique mercredi la Gazet van Antwerpen.
Le collège de police avait ordonné de détruire ces armes qui appartenaient à l'ancienne gendarmerie et à la police communale et avaient été remplacées par de nouvelles.

Mais l'une d'entre elles a été retrouvée au cours d'une perquisition chez un truand à Gand. Ce n'est qu'alors que les policiers ont constaté la disparition du lot d'armes à détruire.

Le bourgmestre de Boechout et président du collège de police Koen T'Sijen réclame une enquête approfondie. Le parquet d'Anvers a fait appel au Comité P de surveillance des services de police.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Ven 30 Aoû 2013 - 21:41

billbalantines a écrit:
 L'URSS est morte! la guerre froide est finie!
Quand je pense au nombre de missile nucléaire encore alignés de part et d autres, j'ai comme un doute...Laughing 
billbalantines a écrit:
 le nazisme a disparu dans les oubliettes de l'Histoire
Alors là vous êtes carrément "à côté de la plaque", très chers. Même en mettant de côté les criminels nazis encore en cavale (ils sont très peu nombreux encore vivant) il reste tous les mouvements  dits "néo-nazi" qui sont toujours très actifs comme "Blood & Honour", par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Sam 31 Aoû 2013 - 6:21

davidoff a écrit:
Encore une petite interrogation:

Je pense avoir bien lu quelque part que l'arme utilisée pour neutraliser l'adjudant de garde était une thompson .45

Or, à cette époque, elle n'équipait plus que les unités de défense de la Force Aérienne et était relativement "dépassée" ( trop lourde, pas manoeuvrable, bref pas opérationnelle :

Il était donc impensable que des participants à ce type d'exercice en soient équipés

curieux, vraiment!! Question
La Thompson a été démobilisée en 87-88 Laughing
Par contre ce qui est "curieux" c 'est que des militaires en exercice se promènent avec des balles réelles dans leur chargeur  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Sam 31 Aoû 2013 - 6:54

davidoff a écrit:
Moi, ce qui me sidère, c'est que dans un exercice on trouve quelqu'un armé d'une thompson,avec munitions de guerre!!!! puisqu'il n'existe pas de munitions d'exercice.
cela devient alors de la préméditation, on voulait tuer!!!!
Même si l'inverse peut être plausible, on attaque pas une sentinelle ou une patrouille "par erreur".
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Sam 31 Aoû 2013 - 7:24

Feu Follet a écrit:
Ca peut coller avec la Thompson, qui équipait les UDA... Pure hypothèse bien sûr.
Sauf qu' un UDA est familiarisé avec les techniques de camouflage et que ca ne lui viendrait même pas à l'idée de se promener avec une veste "pilote" (sauf s'il s'agit de frimer devant ces délicieuses créatures que l'on nomme "femme" lol! )

D'autre part, ce qui est étonnant, c'est que ce prétendu mercenaire n'ait pas été inculpé sur base de l'article 47 du Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949 relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux (Protocole I du 8 juin 1977) qui précise qu 'un mercenaire n'a pas droit au statut de combattant ou de prisonnier de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Lun 2 Sep 2013 - 16:35

"D'autre part, ce qui est étonnant, c'est que ce prétendu mercenaire n'ait pas été inculpé sur base de l'article 47 du Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949 relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux (Protocole I du 8 juin 1977) qui précise qu’un mercenaire n'a pas droit au statut de combattant ou de prisonnier de guerre."

Merci de relativiser:
On n'était pas en guerre. La guerre froide, oui. Donc pas de "conflits internationaux"
29 ans après le mystère reste entier quand à savoir qui a attaqué et tiré.
Il n'y avait pas de mercenaire dans l'attaque de la caserne de Vielsalm.
Il y avait bien Dislaire, un ancien mercenaire et ancien para commando belge qui faisait partie de la manœuvre belge luxo S.F. U.S. "Oesling".
Rien de plus normal.
Donc rien d’étonnant sur ce point Cool 
Mais bien détonant quand aux suites confused 
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Lun 2 Sep 2013 - 21:01

Le hasard fait que j'ai rencontré récemment un ex de Vielsalm qui m'a dit qu'en fait, Fresches aurait tiré en premier sur "les agresseurs" et que l'un de ceux-ci aurait peté un plomb et se serait acharné sur la sentinelle, un accident en somme, un dommage collatéral.
Que vaut cette donnée ?
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 3 Sep 2013 - 8:24

Elle ne vaut rien.
Et peut- être cet « ex de Vielsalm » a-t-il pris lecture de mon livre « la nuit des commandos » et a arrêté sa lecture pages 200-204. Ce qui serait vexant pour moi car ceux qui se sont plongé dans la lecture de l’ouvrage ( sic ) me signale généralement avoir été pris par le déroulement des péripéties de cette affaire.
Comme Henry est un ancien du forum je vais lui faire une fleur et ainsi fêter la réouverture de ce fil, fermé pendant 2 ans par la volonté d’apprentis sorciers qui, depuis, ont tous disparus confondus et confus

« LA NUIT DES COMMANDOS »
Page 200 du livre
BSR BASTOGNE
RENSEIGNEMENTS
Ce jour sept novembre 1984, porteur du mandat de perquisition délivré par monsieur le Juge d’instruction KIRCH nous nous rendons à la prison d’Arlon. Nous faisons part de l’objet de notre visite au Directeur de l’établissement qui nous accompagne et nous désigne la cellule n° 5 étant celle occupée par DISLAIRE Lucien.
Nous signalons le mandat de perquisition à l’intéressé qui signe pour « pris connaissance ».
DISLAIRE nous remet les écrits concernés ainsi que la copie. Nous ne découvrons rien d’autre susceptible de nous intéresser.
La fouille de la cellule est effectuée sans incident.

Saisie :
Nous procédons à la saisie de quatre feuilles dactylographiée, de quatre copies ainsi que d’une feuille manuscrite. Le tout est joint au présent.

Dossier saisi :
…/… Page 204 du livre
« Lundi matin vers 8h un commandant du 3 Cha m’a téléphoné pour me faire la déclaration suivante : « Faites état au commandant du groupe commando, que le soldat commando que nous avons récupéré a une grave blessure à l’œil et une hémorragie interne. Nous avons récupéré son paquetage mais pas son arme. Il est hors de danger ». Je me suis posé la question de savoir comment il connaissait mon rôle dans l’opération, celui-ci étant par définition tenu secret.
A 11h, les commandos belges sont arrivés, ayant progressé par les bois depuis OTTRE (7 kms de Vielsalm). Ils étaient harassés et défaits. Un des premiers à arriver m’a déclaré en me tendant un FAL : « Nous avons eu un tué, voilà son arme ». Je l’ai rassuré et ai fait au Lieutenant le rapport du coup de fil reçu. Celui-ci a mis au courant l’ensemble du groupe. Je n’ai pas posé de questions me considérant comme solidaire dans l’opération. Le lieutenant commandant du groupe m’a dit : « Nous avons eu une sale blague : on va encore nous mettre cela sur le dos, nous les commandos »...…/…

…/…L’enchaînement des événements et des circonstances m’amenait à des conclusions qui me paraissaient évidentes : un commando s’était introduit dans la caserne pour prouver,comme le voulait le but des manœuvres l’inefficacité (supposée) de la surveillance. Quoi de mieux que de s’attaquer au dépôt d’armes, en principe l’âme du casernement.
…/…Pour moi, le hasard aurait voulu que l’officier de garde ait surpris le commando, l’ait sommé de se rendre et devant sa réaction ait fait usage de son arme, d’où le commando blessé laissé sur place et récupéré par le 3 Cha. Pour sauver leur peau et pour assurer leur fuite un homme du commando aurait abattu l’officier de garde.
Il faut se situer dans le contexte de l’opération et la motivation totale des hommes de réussir leur action « comme en temps de guerre » ce qui était leur consigne. «


L’accès au dossier m’apprendra que :NON Fresches n’a pas tiré.
( sic ) J'aurais pu inscrire "plonger dans la lecture de l'oeuvre" mais je risquais de foutre une éruption
d'urticaire à certains
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7238
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Ven 20 Déc 2013 - 17:18

Voici un communiqué de Lucien Dislaire :

Quelques infos et la situation sur le sujet :
-Le livre " La nuit des Commandos"a interpellé les services de l'Etat (c’était le but) et notamment le pouvoir judiciaire : la cellule d'enquête sur les tueries du Brabant a prélevé à Marche en Famenne copie de l'entièreté du dossier sur l'attaque de la caserne de Vielsalm en 84 et mène des investigations.
Les inspecteurs ont revus la plupart des acteurs présents dans les opérations militaires « Oesling » de ce W.E.   du 12 au 13 mai 84 au cours desquelles l'officier de garde Fresches fût abattu de cinq balles au casernement du 3Cha et le commando belge Vieslet blessé ( perte d'un œil) dans la forêt de Langlire.
La plupart des membres para commando ont été auditionnés
Ce travail n'avait jamais été fait: à l'époque le dossier ayant  été " bloqué" principalement par les cadres militaires peu désireux de déballer les carences et les égarements de certains.
Personnellement j’ai été longuement réentendu. La dernière fois le 20 novembre en mon domicile.
De ce que je puis dire (car le travail d'enquête continue) suite aux auditions des commandos Belges entendus pour la première fois! il ressort que ceux ci sont complètement étrangers à ce qui s'est passé à la caserne de Rencheux . Il est par ailleurs difficile -autrement dit impossible - pour les enquêteurs d'établir une relation entre les Tueries du Brabant et l'attaque de Vielsalm comme se plaisent à l'affirmer certains faisant valoir les « mêmes techniques commandos » à Rencheux – Vielsalm  que dans les tueries du Brabant Wallon.
Exit donc la piste para commando

La première édition de "La nuit des commandos" parue il y a un an est épuisée.   Il reste quelques exemplaires en librairie dans le pays de Salm  à Bastogne ( Croisy) et chez l'auteur.

Elle ne sera pas renouvelée sous sa forme actuelle, mais adaptée par une maison d'édition en fonction des avancées qui ne manqueront pas de se présenter en 2014
                                                                                 L.Dislaire

Plus : me contacter
Bonnes fêtes

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 28 Oct 2014 - 16:09

[quote="michel"]Voici un communiqué de Lucien Dislaire :

Quelques infos et la situation sur le sujet :
-Le livre " La nuit des Commandos"a interpellé les services de l'Etat (c’était le but) et notamment le pouvoir judiciaire : la cellule d'enquête sur les tueries du Brabant a prélevé à Marche en Famenne copie de l'entièreté du dossier sur l'attaque de la caserne de Vielsalm en 84 et mène des investigations.
Les inspecteurs ont revus la plupart des acteurs présents dans les opérations militaires « Oesling » de ce W.E.   du 12 au 13 mai 84 au cours desquelles l'officier de garde Fresches fût abattu de cinq balles au casernement du 3Cha et le commando belge Vieslet blessé ( perte d'un œil) dans la forêt de Langlire.
La plupart des membres para commando ont été auditionnés
Ce travail n'avait jamais été fait: à l'époque le dossier ayant  été " bloqué" principalement par les cadres militaires peu désireux de déballer les carences et les égarements de certains.
Personnellement j’ai été longuement réentendu. La dernière fois le 20 novembre en mon domicile.
De ce que je puis dire (car le travail d'enquête continue) suite aux auditions des commandos Belges entendus pour la première fois! il ressort que ceux ci sont complètement étrangers à ce qui s'est passé à la caserne de Rencheux . Il est par ailleurs difficile -autrement dit impossible - pour les enquêteurs d'établir une relation entre les Tueries du Brabant et l'attaque de Vielsalm comme se plaisent à l'affirmer certains faisant valoir les « mêmes techniques commandos » à Rencheux – Vielsalm  que dans les tueries du Brabant Wallon.
Exit donc la piste para commando

La première édition de "La nuit des commandos" parue il y a un an est épuisée.   Il reste quelques exemplaires en librairie dans le pays de Salm  à Bastogne ( Croisy) et chez l'auteur.

Elle ne sera pas renouvelée sous sa forme actuelle, mais adaptée par une maison d'édition en fonction des avancées qui ne manqueront pas de se présenter en 2014
20 décembre 2013                                                                                L.Dislaire

J'apportais aussi une précision sur la nature profonde du diffamateur chronique et sur la raison de son courroux; n'avoir pas été admis au chevet du blessé lors de l'attaque de Vielsam... "la nuit même ou d'ardents pourfendeurs de fantômes jouaient à le guéguerre".

Je n’ai pas été admis au chevet du blessé la nuit de l’attaque ? Normal j’étais de l’autre côté de la barrière !
Vous n’avez rien compris !
C’est Schmitz alors sergent qui assurera les secours. Cette nuit la d’après les enquêteurs le gros du 3 Cha était complètement saoul dans les 3 bals de la région dont un à 100 m de la caserne
(W.E. fête des mères).
Alors que la garde devait se trouver renforcée cette nuit il n’y avait qu’un fantôme dans une nuit d’encre : ce brave Fresches et son calibre sans chargeur dans sa gaine comme seul accompagnateur. Histoire Belge.
Ne vous inquiétez pas : je suis venu fin d’avant midi sur les lieux : avec mon passeport diplomatique j’ai été admis sur les lieux de l’attaque en pleine confusion




Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 28 Oct 2014 - 21:15

Des précisions toujours et encore destinées à embrouiller la situation.

Jamais je n'ai prétendu que la victime a refusé de recevoir le sieur Dislaire à son chevet le soir de l'attentat qui a failli lui coûter la vie...   une telle allégation serait d'autant plus absurde que personne n'ignore l'état dans lequel se trouvait Fresh suite à l'attentat.

Ce refus de Fresh de recevoir le sieur Dislaire est beaucoup plus récent...   il date de l'époque où Le Cdt Marlair, dans son désir, d'élucider l'affaire, se décida à accorder sa confiance à l'ancien mercenaire qu'il avait eu la faiblesse de croire "abusé" par une hiérarchie perverse.

Je ne puis être plus précis quant aux dates (du moins pour le moment, et sauf demande impérative d'enquêteurs vraiment motivés) car je ne désire pas importuner le Cdt Marlair pour des vétilles.

"La nuit des commandos"...   je ne puis rien en dire; je ne connais pas...   et si je ne sais pas de façon sure; je la ferme...   et j'écoute mieux renseigné que moi....   dans le cas présent, rapport qualité-prix-finalité, je préfère maintenir ma confiance à l'imprimeur de "Lotus".

Depuis le départ des investigations l'enquête sur les TBW a souffert d'une volonté délibérée de personnes "puissantes" visant à détourner les enquêteurs du réel objectif.

Je n'ai aucun sentiment particulier à l'égard de ces individus...   sinon la conviction profonde de leur nuisance...   et la nécessité d'éradiquer cette nuisance.

Dislaire fait montre de "sincérité"...   à combien de pour cent de la vérité ? Voilà la réelle question à se poser...   enfin...   pour ceux que cela intéresse...   et ceux qui pensent pouvoir trouver une piste au travers de ses plaidoyers pro domo...   A chacun de suivre se pistes.

Pour ma part, dans  l'exposé précédent, je ne constate aucune atteinte à l'honneur d'une personne infiniment respectable...   même au travers de ses défauts; propres à tout homme de bien.

Donc...   no comment.

Dislaire a le droit de s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 28 Oct 2014 - 23:55

Bonsoir.  J'aimerais en revenir aux fondamentaux, par une petite question: au niveau judiciaire, cette affaire n'est-elle pas prescrite ?
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 29 Oct 2014 - 10:51

Michel -J "La nuit des commandos"... je ne puis rien en dire: je ne connais pas"... scratch


Bruxelles Foire du Livre mars 2013 « La nuit des commandos » auteur Dislaire Lucien

- Un auteur qui a rencontré de nombreux acteurs de ces années de plomb. Un livre riche, documenté qui plonge le lecteur dans les grandes affaires belges et même occidentales des années 80 L’Avenir Lux . Bodelet J.M. 01 mars 2013

- « Le titre est pas mal, mais déjà la couverture fait dans le sensationnel " l'auteur des révélations arrêté lundi soir" "ceci" n'est pas une fiction" "les révélation, les noms ...." on dirait une couverture de Paris Match. »

- « Perso, je trouve la couverture intéressante, la couleur, les photos, les textes, cela saute aux yeux! Très attirant.... Et puis il est vrai que monsieur Dislaire a vécu des événements de très près. En ce qui concerne Vielsalm, qui mieux que lui et les militaires présents peuvent nous les raconter!? Ecrire tout un bouquin demande beaucoup de travail, chapeau l'artiste! »

- « Un des chapitres le plus intéressant des années de plomb Belge. De plus Dislaire n’est pas un baratineur, je découvre un bon livre. C’est une bonne nouvelle, on va en savoir un peu plus. »

- « Franchement oui, je ne suis qu’à la page 23 et la table des matière me donne le tournis, ça promet, on peux dire qu'il connaît bien le sujet, et comme il le dit, il vide sont sac, ce livre me semble incontournable. »

"Une fois ouvert, le livre ne se ferme plus. Le narrateur sait conter. Ce qu’il conte n’est rien d’autre qu’une vie, mais quelle vie »
-
« Belle écriture, style incisif. Si tout le livre est de la même eau »…

- « le livre est vraiment sensationnel, enfin un ouvrage détaillé, crédible et précis, exactement ce que l'ont attend quand on traite de sujets si sensibles. »

- « Un livre passionnant, plein de verve, d’émotion, d’humour, écrit par un homme qui ne se contente pas de raconter les aventures des autres, mais les siennes, et qui nous interpelle sur notre époque »

- « Ce livre est comme un fusil dans les mains d’un soldat : Il parle avec autorité »

cheers





Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 29 Oct 2014 - 15:14

Feu Follet a écrit:
Bonsoir.  J'aimerais en revenir aux fondamentaux, par une petite question: au niveau judiciaire, cette affaire n'est-elle pas prescrite ?

Oui
Quoique :après mes découvertes au dossier judiciaire le dossier de Marche est étudié par la Cellule TBW
" La nuit des commandos"
Dernier chapitre " épilogue"
Extraits
ACTES INTERUPTIFS
D - Pro justitia en date d’avril 99

Pistolet mitrailleur tel que recherché a été découvert ( Thomson .45) chez D. Jean Marie rue V. à ATTE
L’arme était détenue avec autorisation la nuit de l’attaque de Vielsalm le 13 mai 1984
Selon les renseignements figurant sur ces documents l’arme en question au moment de l’attaque de Vielsalm devait être en possession de Madani Bouhouche né le 14 06 52 Jette rue J.Lahaye Détenu depuis janvier 86
N° 5 196995
Considérant comme hypothèse que l’ensemble des faits B.W. en marge desquels Bouhouche apparaît et les CCC étant directement liées à l’attaque les armes ayant été trouvées chez eux ceci pourrait participer d’une même campagne de terreur orchestrées.

RECHERCHE A.D.N.


A- La Procureur madame Mons delle Roche, fait mention de la destruction de pièces à conviction se rapportant à l’attaque de l’armurerie.A notamment été détruit, sur décision d’un Procureur Général de Bruxelles une couverture tâchée de sang d’une personne s’étant blessée probablement avec un morceau de vitre de l’armurerie.
A noter aussi que, vu l’évolution des techniques scientifiques depuis 1995, cette couverture « civile » amenée sur place par les assaillants, aurait pu, en dehors de l’analyse sanguine, donner le code ADN d’un ou de plusieurs attaquants.

En mars 2010, lors de mes recherches au dossier judiciaire au Parquet de Marche en Famenne, je trouve un document surprenant.
Il s’agit de trois étiquettes dont deux jaunes de +- 1cm sur 2 cm. Ces deux étiquettes ont été décollées des outils ayant été retrouvés abandonnés sur place. Elles reprennent un numéro de code des différents articles.Ce qui a permis d’orienter les recherches vers les brico GB.
Mais qui, de toute évidence, avait été oubliée par les enquêteurs au moment ou les progrès scientifique de la police - recherche ADN-aurait pu apporter une solution à l’enquête.
Ces trois étiquettes sont scotchées sur une feuille jointe aux photos noir et blanc, établies par la gendarmerie dés le matin de l’attaque.
Photos des différents outils, à savoir
un marteau neuf de 1 Kg, et un coupe vitre neuf.
La troisième étiquette n’est pas définie.( Il se pourrait que ce soit l‘étiquette de la pince coupe fer
saisie chez un suspect et dont j’ai retrouvé la provenance ( piste banditisme retrouvaille X2)

Visibles à l’œil nu, les deux étiquettes jaunes portent des traces importantes de sang.
Je me suis ouvert directement de ma découverte au secrétaire de madame la Procureur.
« Ou avez-vous trouvé cela ? Me dit-il, stupéfait.
Il y a la l’ADN dont on parle depuis si longtemps !

Pour les enquêteurs les 2 outils trouvés sur place ont été achetés dans un brico GB.L’achat groupé de ces deux outils prouve la préméditation et l’organisation planifiée de l’attaque.../...

Je pourrais intenter une action au civil
Mais j'en ai mare de toutes ces histoires et des bacs d'ordures que je reçois quotidiennement Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 29 Oct 2014 - 15:18

Michel-J "Dislaire a le droit de s'exprimer".

Merci de votre autorisation.Je suis touché Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   

Revenir en haut Aller en bas
 
vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Découverte FFL dans le grenier
» Enfin la restauration de la ferme de Mont-Saint-Jean ?
» [Chevalière] Exemples et réalisations.
» In the arms of the angel (dans les bras de l'ange)
» Créquier (écus dans une église)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: