les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Livre   Dim 21 Nov 2010 - 12:59

Michel,

Il y a encore une fois confusion voulue, calculée.
Le livre en objet de mon courrier perso N'était nullement
" Etre et durer " ! Absolument PAS !!!

Il s'agissait d'un échange de courrier privé traitant du livre
" La Peur appivoisée "
Editions Michel frères ( Mars 1986 )

Ceci pour votre entendement personnel.

Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 21 Nov 2010 - 14:29

Monsieur Marlair;

Je pense que vous fatiguez inutilement à tenter de lutter contre ce que tout le monde aura compris à sa juste démonstration ; une campagne de tentative d'enfumage perpétrée par :

a) un pantin toujours suspendu aux ficelles d'officier traitants et payants
b) un nostalgique des campagnes de bravoure consistant un "exploser l'ennemi" sous armé et sous entrainé, quelle que fut sa couleur de peau, sa religion ou sa doctrine sociale opposée aux bailleurs de fonds.

Vous savez, ce genre de petit conflit fondé sur des queues de cerises me rappelle une anecdote assez pittoresque qui, en fait, au fil du temps et à mon insu, a servi de pierre angulaire à mes concetions de la "vérité".

Tout gosse, dans le principal café du village appartenant à mon gand-père, "bourgmestre" (maire) du lieu, un "héros de la dernière guerre" ne cessait de pérorer en narrant ses exploits de dynamiteur, de dérailleur de train, d'exécuteur des traitres et des lâches... Il était réellement la vedette incontestable du lieu.

Agée de 5 ou 6 ans à l'époque, j'écoutais, fasciné, les autres villageois l'encourager dans ss récits sans cesse amendés par de nouveaux détails que lui apportaient servilement les uns et les autres.... "quel héros !" me disais-je !

Jusqu'au jour où j'ai appris que ceux qui lui apportaient des infos était les authentiques acteurs des faits dont ils connaissaient, forcément ! le moindre détail... Alors que celui que je prenais pour le grand victorieux de l'oppression nazie avait passé l'essentiel de la guerre caché de cave en cave par de pauvres bougres compâtissants envers un "réfractaire"... jeté au bas du train par ses oncles emmenés pour l'Allemagne au nom du STO; son unique titre de gloire à 16 ans !

Les plus ferventes démonstrations servent en effet de paravent pudique aux plus grands manques... et cette prise d conscience ne cessant de s'aggraver avec l'approche du "jugement dernier", une certaine effervescence devient tout à fait logique, et de façon plus vive, à mesure que croit une certaine "prise de conscience"... de son utilité futile à la progression de l'espèce.

Vous répétrai-je les conseils qui m'exhortent au sage traitement de ce sujet ?... "Laisse tomber ! Ca ne peut même pas rebondir, même s'il avait fait une indigestion de caoutchouc !" ? Very Happy

L'éventualité qu'on puisse vivre sans être le valet, le servant ou l'obligé d'un individu plus gradé, plus titré, plus riche ne peut même pas effleurer l'esprit d'un être rompu à toutes les formes de servilités !
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 21 Nov 2010 - 15:54

Michel-j,

Vous lire est toujours un plaisir à côté des enseignements qu'il est bon de suivre. Mais parfois, vous devinez les choses sur un mode qui ressemble à un délice. Dommage que la Mère-patrie ne le comprenne pas et se prive ainsi d'un précieux auxiliaire...qu'elle NE mérite d'ailleurs PAS ! Le nombre d'années passées à l'ombre N'étant PAS NON PLUS un critère ( et franchement c'est aussi très dommage ! ) vous auriez tant à apprendre à ceux qui vous écoutent.
Bien sûr, je perds mon temps dans des palabres contre lesquelles je devrais pourtant être vacciné après tant d'aventures africaines. Mais il est difficile de se refaire. Je ne perds cependant pas l'espoir d'y arriver, et vos expériences, enrichissantes car douloureuses parfois, ne peuvent que m'y aider.
Vielsalm a été appropriée par un Garde-Chasse vigilant qui, tel un molosse aux aguets, ne cherche qu'une et une seule odeur qui le fait mordre à l'envi.

Ceci dit, portez-vous bien.
A+.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 21 Nov 2010 - 16:43

Marlair Jean-Claude a écrit:
Michel,

Il y a encore une fois confusion voulue, calculée.
Le livre en objet de mon courrier perso N'était nullement
" Etre et durer " ! Absolument PAS !!!

Il s'agissait d'un échange de courrier privé traitant du livre
" La Peur appivoisée "
Editions Michel frères ( Mars 1986 )

Ceci pour votre entendement personnel.

Très cordialement.


Jean MILITIS : Etre et durer
Auteur : René-Philippe Dawant
Éditeur : Weyrich Edition (Libramont) 23 euro


Résumé Jean Militis, commando parachutiste.
Être et durer, les leçons d'une vie de plus de 80 ans d'épreuves et d'actions.

L'itinéraire aventureux d'un enfant de la Gaume, bûcheron à 16 ans, résistant armé, combattant au sein des troupes américaines, officier supérieur, figure de proue des commandos parachutistes, volontaire de Corée, créateur de la survie en Afrique, recordman de durée de patron du célèbre Centre d'entraînement Commando de Marche-les-Dames, reconnu comme un des officiers les plus décorés de Belgique, invalide de guerre à 75%, élu député à 59 ans, cyclotouriste émérite et responsable toujours actif depuis 1966 d'une œuvre originale en faveur des grands handicapés.
L'idée de ce livre est née au cours d'une conversation à bâtons rompus en consultant des dossiers officiels d'authentification sur le sens d'une vie tourmentée, façonnée par les combats, les drames, les défaites et les victoires personnelles.
Un survol de l'histoire du XXe siècle et une vigoureuse rasade d'énergie.
Quelle leçon pour ceux qui veulent être et durer !

René-Philippe DAWANT


Depuis son premier camp de Noël 1966 à Bastia (Corse) le souci majeur de Jean Militis fut de faire face aux frais (restés d'actualité en 2005) de transports lointains par cars, bateaux, avions militaires ou civils, hébergements, vivres, excursions, compléments d'encadrement (souvent par des anciens para-commandos).

Les trois livres écrits par le bouillant colonel ont été largement diffusés : La peur apprivoisée, La forme après 50 ans, La piste du risque commando parachutiste; le bénéfice des ventes a été versé intégralement à l'asbl «Vacances handicapés».

Je le remercie amicalement ainsi que le renommé journaliste-écrivain René-Philippe Dawant qui abandonne à l'asbl ses droits d'auteur de la biographie Jean Militis, être et durer.

Francis Lagneau,
Président de l'asbl «Vacances handicapés»,
Vice-président de «Fondation médicale internationale» Administrateur de «Hodie Vivere»


Monsieur Marlair à raison: j'ai fait une confusion. Il s'agissait de "la peur apprivoisée". Ce qui ne change pas grand chose sur le fond de l'analyse de la personnalité du Colonel.Dérangeante pour certains.
Et puis je ne peux pas toujours avoir raison et monsieur Marlair toujours tord. Cette constante devient fatiguante.
Je fais le constat que le colonel Militis ,présenté comme un requin, reversait les bénéfices complets de ces livres à l'asbl «Vacances handicapés».
Beau geste pour un requin et qui pourrait inspirer ses détracteurs.
Du moins ma confusion aurat-elle servi à révéler une facette de ce "suspect"



Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 21 Nov 2010 - 17:50

Après un tel panégyrique on en arrive quand même à se demander lequel de ses hommes a bien pu balancer aux flics ce Bigeard amateur de frites et de bonnes bières ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Lun 22 Nov 2010 - 11:12

michel-j a écrit:
Après un tel panégyrique on en arrive quand même à se demander lequel de ses hommes a bien pu balancer aux flics ce Bigeard amateur de frites et de bonnes bières ! Smile

Vous jouez les candides? Reprenez la bible de Bouten et les déclarations d'un des nouveaux évangélites. Vous n'y trouverez plus " Joseph vendu par ses frères", pas plus que "Jésus trahi par Judas"
Vous y trouverez noir sur blanc les dénonciations transmises aux Marchands du Temple Etatique, en l'occurence le ministère de la défense et la cellule de Jumet.

Le panégyrique de Militis, ce n'est pas moi qui l'ai fait. Je sais par contre que Bigeard entretenait une grande amitié et avait un grand respect pour le colonel Militis, Ardennais comme lui. Au niveau de la résistance la révélation que j'aie lue plusieurs fois de Militis étranglant " en même temps" deux sentinelles allemandes ( à la gare de Libramont je crois) sous le regard des curieux abasourdi m'a toujours paru plus que tiré par les cheveux.
1- On prend les soldats allemands pour des cons.
2- Militis avait entre 15 et 18 ans pendant la guerre
3 -Il y aurait eu des représailles sur la population.
Reportons nous au massacre de Bande à 25 kms de Libramont
"Bande se situe sur la route reliant Marche en Famenne et Bastogne.
Pour replacer les faits, il faut remonter jusqu'au mois septembre
1944. A cette époque, alors que les Allemands fuyaient les Alliés,
les Résistants avaient livré des combats aux alentours de ce petit
village. Les Allemands n'ayant pas le temps de "s'occuper"
de la Résistance, ils avaient promis de revenir et de se venger.
Cette vengence tardive vint le 24 décembre 1944.
Le 24 décembre 1944, des agents de la Gestapo et des membres
de la Waffen-SS allemands, français et belges firent irruption
dans les maison du village et emmenèrent les jeunes gens
pour un "interrogatoire" sur les évènements de septembre.
Ils gardèrent 17 d'entre eux, dont 9 habitants du village. Ensuite,
d'autres jeunes furent introduits dans le groupe de prisonniers.
Ces autres jeunes venaient de communes plus éloignées. Certains
étaient séminaristes et avaient fui Bastogne avec l'abbé Musty.
Au total, 35 jeunes gens furent arrêtés par la Gestapo.
On les dépouilla de leurs objets personnels, puis, dans la soirée,
on les aligna sur trois rangs devant une maison en ruine. Ensuite,
on les appela un par un dans la maison ou le plancher avait disparu,
et ou la cave était devenue un trou béant. Un coup de feu claquait,
et un corps basculait dans le trou au moment ou le suivant
était appelé.
Un seul parvint à s'échapper. Il s'agit de Léon Praile, 21 ans."


Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Lun 22 Nov 2010 - 11:51

Et Fresches, il avait quel âge lors de ces joyeusetés ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Lun 22 Nov 2010 - 12:02

Je vois que le dossier avance... et si vous nous expliqueriez le rôle que Militis jouait au sein du GLADIO ? Et ses liens avec Bougerol et d'autres figures-clés de cette nébuleuse ? Ah oui, j'avais oublié que vous étiez tenu par un serment. À quoi bon alors, d'intervenir ici ?
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 23 Nov 2010 - 10:35


Votre alter ego à mené une enquête incisive et fouillée aux fins de compromettre la personnalité et la mémoire du colonel Militis rebaptisé le requin. Tout à charge, rien à décharge.Il serait étonnant que vous ne soyez pas dans les confidences à ce sujet. Vous pourriez donc une nouvelle fois vous instruire en lisant la prose de Bouten. D'autre part monsieur Marlair se présentait il y a 2 ans comme comme étant un des intimes et confident de Bougerol ?
Je vous retourne votre question sur mes interventions
J'ai été invité sur ce forum, je pense? Donc j'y suis.
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: J. Bougerol   Mar 23 Nov 2010 - 12:38

A Titu

Vous avez très bien compris: les mots, toujours les mots et ce qui peut être leur magie aussi ! Ou leur tromperie...

Comme vous le savez, je suis UNE CONNAISSANCE ( depuis 1964 ) de Jean Bougerol. Et NON UN INTIME !!!
Je l'ai suivi 15 jours dans un cours qu'il dispensait alors qu'il dirigeait le P.I.O.
Ce qui NE m'a PAS empêché de le rencontrer encore dernièrement à deux reprises et de prendre contacts téléphoniques. Mais cela Ne fait TOUJOURS PAS de nous des " Intimes ! " Même si nous, lui et moi, savons à quoi nous en tenir !!!

A titre d'information, sans plus.

Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 23 Nov 2010 - 12:47

@JC Marlair,

Je m'éloigne du sujet Vielsalm ( sorry, je referai plus ) mais comme vous nous confiez être une connaissance de Bougerol et être en contact avec lui, auriez-vous pu noter sa réaction aux révélations de Bouten faisant de sa personne le " Monsieur X " de la " missive Nicolas de Kerckhove d’Ousselghem " ?
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 23 Nov 2010 - 15:18

JC,

Connaissance et non " intime et confident " j'entends bien.

Je crois qu'il y a eu référence à un Monsieur X à deux reprises.
Je me souviens de celle relative au compte-rendu de la discution entre J. Gol,
le patron de la SE et le chef de Cabinet de K. d'O. C'est à cela que vous
faites allusion. Et à d'autres écrits de G. Bouten où il met J. Bougerol en
scène.
L'intéressé ne m'en a guère parlé, si ce n'est pour les situer dans le cadre
exclusif de spéculations. Qu'il réfute, NON PAS avec force, car J. Bougerol
est un homme très disons...raffiné qui ne s'emporte pas, réfléchit beaucoup,
et NE fait PAS de vagues. Quand l'homme bout, c'est toujours intérieur et il
ne laissera jamais voir que ce qu'il veut bien montrer, que ce qu'il désire
communiquer.
J. Bougerol a la réputation ( bien méritée ! ) d'être un redoutable débatteur
et celui qui lui fera dire ce qu'il veut taire N'est PAS de ce monde !

Ceci NE vous apprendra PAS grand-chose. Mais c'est ainsi !

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 23 Nov 2010 - 18:42

Supprimé par la modération.

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 23 Nov 2010 - 18:59

Bon, je propose de clôturer ce fil puisqu'il n'apporte rien de neuf depuis trop longtemps.

Je veux bien le rouvrir en cas d'éléments nouveaux.

Le bureau des réclamations est ouvert via mp.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 6 Fév 2011 - 19:15

Fil réouvert en espérant avancer.

Voeu pieu?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 8 Fév 2011 - 16:15


Voeu pieu exausé: la providence vielle

"Pièces disparues du greffe."
Affaire connexe (qui n'interesse plus personne) dans l'affaire de l'attaque de la caserne de Vielsalm, dans l'émission RTBF " la nuit des commandos" de mars 2009 la Procureur de Marche signale que les pièces à conviction ont étés détruites sur instruction d'un Procureur général Bruxellois.Notamment une couverture souillée du sang d'un des agresseurs. Il faut se rappeler que ce dossier instruit à Marche avait été transféré chez madame Lyna et joint au dossierC.C.C. Il transita également à la S.E. .La destruction est donc officielle puisque signalée par la Procureur qui n'est pas très heureuse de cette anomalie. Il paraîtrait que ce fut le résultat d'une rivalité et discordance de vue entre deux Procureurs.Destruction vers 1995 ( je pourais préciser) ...à l'époque on les tests A.D.N. devenaient une normalité dans les enquêtes judiciaires.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 8 Fév 2011 - 16:30

oui, tout comme "l'erreur de la mise à la casse" de la Santana.....il faut se remémorer aussi, que l'un des premiers à investiguer sur cette Santana, n'était autre que FG, en personne...., combien de temps vont ils encore nous tourner en bourrique ..?


Dernière édition par Cusmenne Claude le Mer 9 Fév 2011 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 589
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mar 8 Fév 2011 - 21:11

je vous dit qu'il ce foute de notre gueule
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 9 Fév 2011 - 9:33

dislairelucien a écrit:

Voeu pieu exausé: la providence vielle

"Pièces disparues du greffe."
Affaire connexe (qui n'interesse plus personne) dans l'affaire de l'attaque de la caserne de Vielsalm, dans l'émission RTBF " la nuit des commandos" de mars 2009 la Procureur de Marche signale que les pièces à conviction ont étés détruites sur instruction d'un Procureur général Bruxellois.Notamment une couverture souillée du sang d'un des agresseurs.

Un des agresseurs aurait été blessé? Dans quelles circonstances?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Mer 9 Fév 2011 - 9:49


Il s'est coupé probablement en cassant la vitre ou après en sortant les armes.
Ou celui qui a investi l'armurerie: en entrant ou sortant par le trou pratiqué dans la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 13 Fév 2011 - 17:51

Monsieur Dislaire me fait parvenir la photo (nageurs de combat chez les paras) suivante en me demandant de publier ce commentaire :



Au centre mon ami Jean K. (au centre, debout) qui fit partie des premier nageurs de combats para commando belges en 1963. Tous étaient membres du 3 Para. Le lieutenant L. n'eut pas le brevet parce qu'après un exercice dans le port d'Anvers au cours duquel une vedette les traînaient au fond de l'eau, le pilote de la vedette ayant forcer sur la vitesse, il estimait qu'il avait mis la vie de ses hommes en danger et à peine sortit de l'eau il a assommé le pilote de la vedette de 2 coups de poing.
Le genre de mec sur lesquels on ironise en 2010
Des mecs solides, qui sur un autre volet, sautaient de 30.000 pieds de nuit, en plein hiver, sur le massif ardennais… Jean K. fût aussi champion du monde militaire de saut en chute libre.
Un peu simple et méprisable d’essayer de discréditer ce genre de personnage en essayant de faire une jointure avec les TBW, bien assis devant sa console d’ordinateur, 30 ans après.



_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Jean Marchenoir



Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 13 Fév 2011 - 18:10

n'oublions pas quand on le peut de citer nos sources, merci. Légitimité, crédibilité.

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t6198-les-premiers-nageurs-de-combat-para-commandos-belges

rappelons au passage qu'un membre peut être malade sans pour autant que le corps entier soit touché. Ce qui n'accuse ni ne récuse, c'est un fait, point. PAs d'amalgames, comme peuvent le faire des intervenants, quels que soient leurs motifs: honneurs ou décadence. 1963 - 1984, quel rapport franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 13 Fév 2011 - 20:46


Marchenoir,
mon intervention n'est pas abrupte. J'ai tranmis ce message justement en me posant des questions sur cette intervention de Titu,particulièrement suspicieuse sur la formation des nageurs de combats ( entre autres) les camps Corses et les Paras.


titu a écrit:

Plusieurs participants du camp en Corse auraient reçu une formation de plongeurs de combat à la base d'Aspretto.

Une base, où le SDRA8 s'entrainait tout au long des années 80 jusqu'en 1990 avec le STBH francais.

Une photo beaucoup plus nette que celle de Titu sur les nageurs de combats formés chez les paras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 13 Fév 2011 - 21:31

Sleep
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   Dim 13 Fév 2011 - 22:25

Dans son genre Skorzeny fut un héros aussi (ce que pour ma part je ne conteste pas... Il a simplement porté crédit aux propos délirants de quelques mégalos)... La preuve; c'est que très peu de journalistes d'investigation (vraiment doués) ont osé laissé percer des indications sur les vrais commanditaires (et bénéficiaires) du casse du Glasgow-Londres !

Chacun forge ses idoles... un peu comme on se forge des Dieux, en fait... Sans doute pour nous permettre d'atténuer le poids de nos infamies quand on n'a pas les épaules assez solides pour se regarder dans les yeux droit dans le miroir et se dire ; "Et alors ?"

La vieille histoire de la poule et de l'oeuf, en quelque sorte... Qui a fait l'autre ?... Dieu qui a fait l'homme... l'homme qui a inventé Dieu... Le héros qui s'impose en modèle... ou le modèle que les fieffés malins imposent aux crédules esprits aventuriers pour les transformer en chair à canon... quand ce n'est pas en bouchers ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84   

Revenir en haut Aller en bas
 
vol d'armes dans la caserne de Vielsalm : Oesling84
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte FFL dans le grenier
» Enfin la restauration de la ferme de Mont-Saint-Jean ?
» [Chevalière] Exemples et réalisations.
» In the arms of the angel (dans les bras de l'ange)
» Créquier (écus dans une église)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: