les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Gelli , licio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Gelli , licio   Lun 7 Oct 2013 - 12:43

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Ven 11 Oct 2013 - 15:26


http://www.lesoir.be/336886/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2013-10-10/tristement-celebre-licio-gelli-poursuivi-pour-fraude-fiscale


Le tristement célèbre Licio Gelli poursuivi pour fraude fiscale


Mis en ligne jeudi 10 octobre 2013, 11h17


Le tristement célèbre Licio Gelli, l’une des figures les plus troubles de l’Italie contemporaine et ancien chef d’une loge maçonnique, est poursuivi pour fraude fiscale et sa villa en Toscane a été saisie, a annoncé jeudi la police.

La police financière accuse Licio Gelli, ancien chef de la loge maçonnique P2, un influent réseau d’hommes politiques, de magistrats, de financiers ou de militaires, ainsi que ses trois enfants, d’avoir une dette de 17 millions d’euros d’impôts sur le revenu envers le fisc italien, selon un communiqué.

«L’affaire remonte à 1998 quand l’agence du fisc italien a obtenu un document des autorités de police judiciaire françaises attestant des importantes disponibilités en patrimoine de Licio Gelli en territoire étranger», affirme le communiqué.

_ _ _


http://www.globalpost.com/dispatch/news/afp/131010/tax-fraud-probe-italys-ex-masonic-schemer

Agence France-Presse    October 10, 2013 15:52


Tax fraud probe for Italy's ex-Masonic schemer


Italy's police said Thursday it was investigating for tax fraud Licio Gelli, a 94-year-old former Masonic leader implicated in some of the darkest chapters in the country's post-war history.

Financial police said they were seizing Gelli's villa in Tuscany as part of an inquiry and were also probing the finances of his three children over a tax debt of 17 million euros ($23 million).

"The case goes back to 1998 when the tax agency obtained a document from French judicial authorities showing significant assets of Licio Gelli abroad," the police said in a statement.

Gelli was the leader of the P2 Masonic lodge, an influential secret network that included the billionaire tycoon Silvio Berlusconi, politicians, magistrates, bankers and military personnel.

The lodge was officially banned by a court in 1981.

Gelli was implicated in the anti-communist paramilitary organisation Gladio and the collapse of the Vatican-linked Banco Ambrosiano bank, whose chairman Roberto Calvi was found hanged on Blackfriars Bridge in London in 1982.

Gelli was convicted several times for financial crimes and has been under house arrest since 1998.

A police raid on his Tuscan estate, Villa Wanda, in 1982 found 179 gold ingots weighing 168 kilogrammes (370 pounds) hidden around the property.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Sam 12 Oct 2013 - 9:17




http://www.de-sede.net/index.php?option=com_content&view=article&id=57&Itemid=57&tmpl=component

(...)

C'était le cas pour la trop fameuse loge italienne P2 dont le Grand Maître Licio Gelli, après avoir travaillé successivement pour les fascistes italiens, pour les nazis et pour la CIA, parvint à contrôler les postes clé des services secrets et du haut commandement, à se faire des amis dans la presse, dans la grande industrie, dans la banque, dans la Mafia italo-américaine et au Vatican, et profita pour fomenter des attentats, des provocations et des tentatives de putschs contre la République italienne.

Je sais qu'on a contesté la régularité maçonnique de la P2. Pourtant, Gelli avait été reçu au Grand Orient d'Italie en 1965 par le Grand Maître de l'époque, Gamberini, membre du parti social-démocrate et grand ami du général américain Lemnitzer, commandant suprême de l'OTAN de 1963 à 1969, lui aussi maçon. Si je ne me trompe, il était donc habilité à conférer des initiations. Et en 1974 c'est le Grand Maître Salvini qui chargea Gelli d'organiser la P2. Il faut savoir que, si le Grand Orient d'Italie avait été mis hors la loi sous le fascisme, il existait aussi une Maçonnerie de tendance fasciste surnommée la Maçonnerie Noire, dont le théoricien était l'ésotériste Julius Evola et qui était représentée par la Sérénissime Grande Loge Nationale. Il faut savoir aussi qu'au lendemain de la guerre c'est la Maçonnerie américaine, par l'intermédiaire de Frank Giliotti, conseiller en chef de l'OSS, organisme qui deviendra la CIA, qui remit en selle la Maçonnerie italienne et qui présida, en 1960, à l'unification du Grand Orient et de la Sérénissime Grande Loge, de sorte que les fascistes, sous diverses étiquettes "spiritualistes" entrèrent massivement dans la Maçonnerie réunifiée. Ainsi, la P2 ne provient nullement d'une génération spontanée.

(...)

_ _ _


Il a été souvent question de Lyman Lemnitzer sur ce forum (opération Northwoods, création de la DIA, etc)


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mar 24 Juin 2014 - 11:33


Un article du "Morgen" du vendredi 16 novembre 1990 :





(sur la même page que l'article relatif à la famille Dossogne et au major Bougerol)

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 16 Déc 2015 - 13:29

Licio Gelli est mort à 96 ans ce 15 décembre 2015.

http://www.ilfattoquotidiano.it/2015/12/16/licio-gelli-morto-lex-venerabile-della-loggia-p2-si-e-spento-a-96-anni-a-villa-wanda/2308216/

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 16 Déc 2015 - 16:53

le fiston de gelli (gelli qui habitait au vu de tout le monde en luxembourg avec registre de securité sociale ,vers 1984et 85 ) est parti vers l'amerique du sud recuperer des sous

mal lui arrive car le gouvernement de droite est changé par des elections et le fiston est arreté
à l'aeroport

le JI de l'affaire ambrosiano holding au lux est allé l'interroger et pendant son absence son bureau au palais de justice de lux est explosé par les bommeleer
le bureau était commun avec le ji boemeleer
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 23 Déc 2015 - 15:30

GELLI vient de deconner .

le comite de controlle de la SREL n'a appris que en 2012 que Gelli habitait au lux ,rue notre dame
avec registre de securité sociale entre 1984-86 >periode boemeleers

le bureau du J.I. bommeleer et JI banco ambrosiano était commun et..... souflé

entre temps son fiston qui était arreté en uruguay 2 semaines avant l'attentat au palais de justice en 1985 était devenu ambassadeur là bas en uruguay pour ORTEGA Nicaragua en 2005


si j'ai compris l'espagnol

jellyfish !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Lun 28 Déc 2015 - 21:28


http://aangirfan.blogspot.be/2006/12/bologna-bomb-1980-gladio-terrorism-in.html

(...)

In the early 1970s there was reportedly a meeting between Alexander Haig and Licio Gelli:

According to Searchlight:

In an interview, an ex-Nato operative said that Ted Shackley, the CIA's deputy station chief in Rome, "fixed a meeting between Alexander Haig and Gelli at the US embassy in Rome in the early 1970s, when Haig was President Nixon's Chief of Staff." Money, he said, was then filtered to Stay Behind or Gladio with the blessing and knowledge of both Haig and the then head of the US National Security Council, Henry Kissinger. Their aim was to prevent a communist takeover at all costs.

(...)

"Declassified secret service papers reveal that Ted Shackley, deputy chief of the CIA station in Rome in the 1970's introduced the notorious Licio Gelli - head of the neo-fascist P2 masonic lodge and for years a fugitive in Argentina - to General Alexander Haig, then Nixon's chief ofstaff, and later, from 1974 to 79, Nato Supreme Commander. P2 was a right-wing shadow government, ready to take over Italy, that included fourCabinet Ministers, all three intelligence chiefs, 48 MPs, 160 military officers, bankers, industrialists, top diplomats and the Army Chief of Staff. After meetings between Gelli, Italian military brass and CIA men in the embassy, Gladio was given renewed blessing - and more money - byHaig and the then head of the National Security Council, Henry Kissinger. Just how those and later funds were spent is a key point in the [Casson]investigation." (William Scobie, Observer, 18/11/90)

_ _ _ _


http://www.worldwizzy.com/library/Licio_Gelli

A meeting with Alexander Haig and Henry Kissinger

According to a November 18, 1990 article by The Observer, quoted by Statewatch, "Declassified secret service papers reveal that Ted Shackley, deputy chief of the CIA station in Rome in the 1970’s introduced the notorious Licio Gelli – head of the neo-fascist P2 masonic lodge and for years a fugitive in Argentina – to General Alexander Haig, then Nixon's chief of staff, and later, from 1974 to 1979, NATO Supreme Commander. P2 was a right-wing shadow government, ready to take over Italy, that included four Cabinet Ministers, all three intelligence chiefs, 48 MPs, 160 military officers, bankers, industrialists, top dipomats and the Army Chief of Staff. After meetings between Gelli, Italian military brass and CIA men in the embassy, Gladio was given renewed blessing – and more money – by Haig and the then head of the National Security Council, Henry Kissinger. Just how those and later funds were spent is a key point in the [Casson] investigations."

_ _ _ _


Pour clarifier les dates :

http://ricerca.repubblica.it/repubblica/archivio/repubblica/1990/11/09/tutte-le-reti-dell-amico-americano.html?ref=search

   Archivio > la Repubblica.it > 1990 > 11 > 09

TUTTE LE RETI DELL' AMICO AMERICANO

(...)  Il primo è un rapporto riservato dei servizi italiani inviato al giudice il 16 aprile 1983 (protocollo numero 446/R) dal nucleo di polizia tributaria della Guardia di Finanza di Milano. Gli 007 raccontano (parzialmente) le attività di Theodore G. Shackley, vice capo della stazione della Cia a Roma negli anni Sessanta e, scrivono, direttore di tutte le azioni coperte della Cia per gran parte degli anni Settanta. Fu Ted Shackley riferiscono i nostri agenti segreti a presentare il capo della loggia massonica Licio Gelli negli anni Settanta ad Alexander Haig. Fu con l' imprimatur di Haig e Kissinger, rispettivamente vice e capo del consiglio nazionale di sicurezza americano, che Gelli reclutò nell' autunno del 1969 quattrocento alti ufficiali italiani e Nato nella sua loggia. Quali fossero i compiti di Gelli e dei suoi uomini lo spiega al giudice Palermo Arrigo Molinari, genovese, vicequestore di Genova, tessera piduista numero 2.055. Il suo interrogatorio è riferito a pagina 5839 del rinvio a giudizio. Per quanto riguarda i rapporto tra Gelli, la P2 e i servizi americani avevo appreso che nel ' 75 quando vi furono le elezioni in giugno in Italia con l' accrescimento di voti per i comunisti italiani, vi fu un incontro presso l' ambasciata Usa a Roma tra uomini dei servizi americani e italiani, rappresentanti delle multinazionali italiani e Gelli.  (...)

_ _

(traduction Google)

Tous les réseaux de l'ami américain

(...)   Le premier est un rapport confidentiel envoyé au juge de services italien 16 Avril 1983 (numéro de protocole 446 / R) du noyau de la police fiscale de la Guardia di Finanza de Milan. Le dépouillement 007 (partiellement) les activités de Theodore Shackley G., chef adjoint de la station de la CIA à Rome dans les années soixante et, écrire, directeur de toutes les mesures couvertes par la CIA pour une grande partie des années soixante-dix. Il était Ted Shackley référer nos agents secrets de présenter la tête de la loge maçonnique Licio Gelli dans les années soixante à Alexander Haig. Il était avec le 'imprimatur Haig et Kissinger, respectivement député et chef du Conseil national de sécurité des États-Unis, qui a recruté Gelli dans' automne 1969 quatre officiers supérieurs italiens et de l'OTAN dans sa loge. Quelles étaient les tâches de Gelli et ses hommes explique au juge Arrigo Molinari Palerme, Gênes, chef adjoint de Gênes, piduista numéro de carte 2055. Son questionnement est rapporté à la page 5839 de l'acte d'accusation. Quant à la relation entre Gelli, P2 et le renseignement américain avait appris que dans le '75 quand il y avait des élections en Juin en Italie avec le 'accrétion de votes pour les communistes italiens, il y avait une réunion à l'' ambassade américaine à Rome entre les hommes de service et les Italo-Américains, des représentants de multinationales et italien Gelli.  (...)


Note : l'information se retrouve dans

http://www.larouchepub.com/eiw/public/1990/eirv17n45-19901123/eirv17n45-19901123_036-operation_gladio_reveals_that_ki.pdf

Il est beaucoup question de Ted Shackley dans le fil de discussion sur le "Cercle".

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mar 29 Déc 2015 - 11:20


Le très intéressant article dont il est question ci-dessus :

November 18, 1990 article by The Observer

est disponible sur

https://fr.scribd.com/doc/294203932/The-Observer-Nov-18-1990







_ _ _ _ _










_ _ _ _ _













Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mar 29 Déc 2015 - 11:40

La veuve de Moro a accusé Henri Kissinger, qui aurait réactivé la P-2 afin de déstabiliser l' Italie.
Kissinger est le protége de Rockefeller, sous-chef du Council on Foreign Relations, Trilateral Commission, Bilderberg.
Revenir en haut Aller en bas
titu



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 30 Déc 2015 - 10:29

Je dois corriger ce que K a écrit sur la présence de Gelli au Luxembourg. Une des sociétés de Gelli a été domiciliée dans la rue Notre Dame à Luxembourg. Mais sa présence au Luxembourg n'a pas été étabile jusqu'à ce jour. Malheureusement... Beaucoup de pistes intéressantes existes, mais encore faudrait-il que quelqu'un les poursuit.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 30 Déc 2015 - 12:47

je ne suis pas enqueteur  mais j'ai suivi pour 80% les évolutions au proces  ds WORT et Tagesblatt en direct et en parallel


chacun avec ces censures et "oublies"   .....


à mon grand étonnement j'ai vu paraitre des membres du forum    de toutes   orientations.

libre à tous  de me corriger ...


j'avais par hasard lu qqs chose en cherchant autre chose d'où ma réaction



une de mes articles lu était celle ci mais il y avait aussi un dossier sur le SREL qqs part


Citation :
• NACHRICHTEN
• MEINUNG
• DIGITAL
• SPORT
• WIRTSCHAFT
• KULTUR
• LIFESTYLE
• WISSEN
• CAMPUS
• SERVICE
• LUXEMBURG
• FAITS DIVERS
• GROSSREGIO
• AUSLAND
• DOSSIERS
23. MAI 2013 10:52;AKT: 23.05.2013 14:17

Gelli war nicht alleine in Luxemburg

RECHTE SZENE
Der umtriebige Faschist und Gladio-Gründer Licio Gelli war Mitte der 1980'er nicht alleine in Luxemburg. Sein Freund "ALFA" und ein weiterer CIA-Killer sollen hier gewesen sein.

Ob SREL-Affäre oder Bommeleeër-Prozess: In den vergangenen Wochen tauchten immer mehr Namen von dubiosen "Kalten Kriegern" und ihren Machenschaften vor 30 Jahren hier in Luxemburg auf. Der überzeugte Faschist, Logenmitglied (P2) und italienischer Gladio-Mitbegründer Licio Gelli lebte zwischen 1984 und 1986 in Luxemburg. Seine Wohnung war in der rue Notre-Dame, er verfügte über eine Sozialversicherungsnummer und ging unbehelligt hierzulande seinen Geschäften nach. Doch er soll nicht alleine gewesen sein. Das schrieb der 2004 verstorbene LSAP-Politiker Marc Zanussi in einem Tageblatt-Artikel aus dem Jahr 1999. Er beruft sich dabei auf paraguayische Geheimdienstberichte.


Im Dunstkreis von Gelli soll sich sein alter Kampfgefährte "ALFA" ebenfalls in Luxemburg aufgehalten haben, schreibt Zanussi. Sein Klarname ist Stefano Delle Chiaie. Der damalige Anführer der "Avanguardia Nazionale" in Italien war eine große Nummer im internationalen Rechtsterrorismus. Er trieb sein Unwesen (Terror und Tötungen) in Italien, Spanien Portugal und Mittelamerika. Der Klaus-Barbie-Freund soll, wie Gelli, für das Attentat auf den Bahnhof von Bologna 1980 verantwortlich sein.
"Operation Condor" in Luxemburg


Delle Chiaie wurde auch beim Kongress der Antikommunistischen Weltliga WACL zwischen dem 7. und 10 September 1986 in einem Hotel in Dommeldingen gesehen, so Zanussi Er soll auch gute Kontakte zu den verschiedenen Stay Behind-Netzen in Westeuropa gepflegt haben.
Marc Zanussi brachte 1999 einen weiteren Namen ins Spiel: Michael Vernon Townley. Der ehemalige CIA-Mitarbeiter war ein Freund von Delle Chiaie. Er war ein wichtiges Glied in der "Operation Condor". Damit hatten die damaligen Militärdiktatoren in Lateinamerika die Unterdrückung von Regimegegnern koordiniert. Townley arbeitete auch, laut der spanischen Zeitung "El Pa�s", für Pinochets Geheimpolizei Dina. Auf sein Konto gehen zahlreiche Morde.
Fragen an Juncker


Im Frühjahr und Sommer 1975 bewegte sich Michael Townley unter dem Decknamen Andres Wilson in Luxemburg. Laut Geheimdienstberichten soll er Asylorganisation aus Lateinamerika in Luxemburg beobachtet haben. "Es ging um eine mögliche Unterwanderung und sogar Killeraktionen," schreibt Zanussi.
In seinem Tageblatt-Artikel stellt Zanussi fragen: Was tat der Killer in Luxemburg? Wer waren seine Kontaktpersonen und wie war es damals um die Effizienz des Luxemburger Geheimdienstes gestellt? "Gut wäre es daher, wenn wenigstens nachträglich die damaligen Vorgänge hierzulande präzise geklärt würden. Staatsminister Juncker, als Chef des 'Service des Renseignements', ist gefordert," schreibt Zanussi 1999. Eine Antwort gibt es bis heute nicht.
CIA-Killer Townley lebt in den USA im Zeugenschutzprogramm unter polizeilicher Obhut.
http://www.tageblatt.lu/lup/Marc%20Zanussi.jpg


et papier maché:

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2582p810-vague-d-attentats-au-luxembourg

http://www.mo.be/fr/node/1646
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Ven 1 Jan 2016 - 18:26

@ titu


bien retrouvé ma source :doc du parlement luxembourg:

Citation :
M. Marco Mille, Ancien directeur du Service de Renseignement de l’État.- Ech soen Iech
nach emol, Här Bausch, ech kann Iech net soen, wat ech 2006 an deem Briefing do gesot
hunn. Ech erënnere mech, dass mer do e Briefing ginn hunn, do ass et ëm e ganz anert
Thema gaang. Ech war selwer iwwerrascht, dass mer am Unhang dorun nach eemol do
iwwert de Bommeleeër geschwat hunn.
M. François Bausch (déi gréng).- Wie koum dann dorobber ze schwätzen?
M. Alex Bodry (LSAP), Président.- De Premier.
M. François Bausch (déi gréng).- De Premier selwer?
M. Marco Mille, Ancien directeur du Service de Renseignement de l’État.- Ma esou, wéi ech
héieren hunn, huet de Premier gesot: Hei Marco, dann ziel emol dem Luc deng Theorie.”

- Extrait du Rapport de la Commission de Contrôle du SREL “Les activités du réseau
“Stay behind” luxembourgeois” du 7 juillet 2008


« Monsieur le Procureur d’État Robert Biever a informé la Commission que le Parquet s’était
renseigné à l’époque extensivement sur la nature et sur la philosophie sous-jacente au
réseau «Stay behind» et qu’il a pu constater qu’il n’existait aucun élément qui permettait de
conclure que des liens existaient entre le réseau “Stay behind” et l’affaire des attentats à
l’explosif. »


M. André Kemmer a déclaré, lors de son audition en tant que témoin cité devant la Chambre
criminelle du tribunal d’Arrondissement de et à Luxembourg du 19 juin 2013 dans le cadre du
procès pénal «Bommeleeër», qu’il n’existe aucune preuve tangible au sujet des liens
présumés entre le réseau «Stay behind» et l’affaire des attentats à la bombe.
Sur demande d’un groupe parlementaire, la piste d’éventuelles structures parallèles du
«Stay behind», avait d’ailleurs été discutée au sein de la commission de contrôle
parlementaire en 2012. Aucun élément en faveur d’une telle piste n’avait été avancé par les
membres du SREL.
Il est en effet curieux qu'une nouvelle théorie surgisse subitement au cours de cette dernière
réunion de la commission d'enquête.
89 | Page

En 2008, M. le Premier Ministre Juncker chargeait la commission de contrôle du SREL
d'établir un rapport spécial sur d'éventuels liens entre le «Stay behind» et l'affaire du
«Bommeleeër».

A aucun moment, les membres de la commission de contrôle ne furent
informés du fait que le SREL avait développé sa propre théorie, que celle-ci avait été
consignée dans un rapport et que M. le Premier ministre avait été mis au courant.

Les membres du Gouvernement sont informés de la présence probable de Licio Gelli sur le
territoire luxembourgeois pendant les années 80’.


Encore une fois faut-il se demander selon quel esprit les responsables politiques du SRE
mettent en œuvre la loi du 15 juin 2004 portant sur l’organisation du Service de
Renseignement de l’Etat et son contrôle par une commission parlementaire.

http://www.chamber.lu/wps/PA_RoleEtendu/FTSByteServingServletImpl/?path=/export/exped/sexpdata/Mag/136/267/123656.pdf


si ce rapport est connu par les jouranlistes de luxeùbourg il parle de soi que ils ont largement le temps de enqueter sur cette vérité ou pas .
mais si beaucoup sont à la solde de la SREL ou officier ds la reserve on peut attendre GODOT
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Ven 1 Jan 2016 - 18:35

je me demande si le fiston de Gelli est parti de aeroport de luxembourg ou celle de BRUXELLES vers le URUGUAY
car cela tombe presque ensemble avec le convoyage de lux à zaventem par mr. F. , d'un inconnu ,

non ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Ven 1 Jan 2016 - 18:43

Citation :
M. Jean-Claude Juncker, Premier Ministre, Ministre d'État.- Jo. An do hunn ech da missen
déi Leit, déi déi Theorie haten, an déi ech net an der Integralitéit novollzéie konnt, froen,
firwat dass se da bei Ären Enquêten hei oder bei Ärem Rapport net dovu geschwat hunn,
obscho se jo schéngt vill mat en zesumme gewiescht ze sinn, sou wéi ech och vill mat deene
Leit zesumme war, awer manner dacks wéi Dir.
Ech hat jiddefalls keng 14 Sitzunge mam Geheimdéngscht iwwert de Staybehind an deem
seng Relatioune mat der Bommeleeër-Affär.

An deem Moment wou dee Rapport hei publizéiert ginn ass, dat ass zwee Joer, no deem
deen Debriefing do gemaach ginn ass, an ech konnt 2006 jo net wëssen, wat d'Kommissioun
géif 2008 feststellen, mä d'Kommissioun stellt fest, och opgrond vun den Aussoe vum
Parquet, dass do keng Liene bestanen hunn. An Dir wäert feststellen, dass dat, wat elo
diskutéiert ginn ass, Gelli an déi aner Affär , an där hirem Zesummenhang den Gelli genannt
ginn ass, dass dat net Material genuch hiergëtt fir dat, wat d'Kommissioun hei festgestallt
huet,
ze invalidéieren.[/b ]




Jucker parle d'une autre affaire ds laquelle le nom de GELLI tombait mais sans que cette piste a  mené à qqs chose


quel autre AFFAIRE ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Ven 1 Jan 2016 - 18:55

puis plus loin:


Citation :
En janvier 2006, le Premier Ministre et le Ministre de la Justice sont informés du briefing
«Lissouba/Elf».
En janvier 2006, le Premier Ministre et le Ministre de la Justice sont informé qu’à cette
époque, le SREL a développé la théorie de la structure parallèle au réseau «Stay behind» /
WACL dans l’affaire des «Bommeleeër». Les membres du Gouvernement sont informés de
la présence probable de Licio Gelli sur le territoire luxembourgeois pendant les années ‘80.
Pour de plus amples précisions, il convient de se reporter au point 1., lettre i) ci-avant.
En 2007, le Premier Ministre, Ministre d’Etat, est informé par le SREL que l’entrevue avec le
Chef de l’Etat aurait pu être enregistrée.


Le Premier Ministre confie au SREL la mission de
poursuivre cette piste. Pour de plus amples précisions, il convient de se reporter au point 1.,
lettre b) ci-avant.
En février 2007, le Premier Ministre, Ministre d’Etat, est mis au courant que des écoutes
illégales ont été menées sur le technicien M.. Pour de plus amples précisions, il convient de
se reporter au point 1., lettre d) ci-avant.


on constate que on parle de l'affaire LISSOUBA et son compte sur bayrische landesbanken ou l'argent pour un contre coup (contre NGOUSSU ) est disparu avec l'aide des services francaises....


une grande casserole pour chi-balamou
mais qui s'interesse à cela.....

lire le canard enchainé SVP de l'époque juste avant Jospin
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Lun 4 Jan 2016 - 15:18

http://www.faillissementsdossier.nl/nieuws/14159/in-memoriam-de-man-achter-het-faillissement-van-de-beruchte-banco-ambrosiano.aspx

In memoriam: de man achter het faillissement van de beruchte Banco Ambrosiano

Door:  Henk Hanssen
18 december 2015

(...)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Lun 4 Jan 2016 - 19:53

allez , c'est la sainte trinité

il était vu partout mais surtout pas au luxembourg où le siège du holding Ambriosiano était.

rien sur l'attentat au palais e justice ni sur sur fiston maintenant ambassadeur là où il etait arreté il y a 25 ans pour essayer de recuper une partie du magot en uruguay justekens avant.

rien sur la façon comment il est échappé du camp Dollon , puis Nice etc
Revenir en haut Aller en bas
titu



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 6 Jan 2016 - 12:30

" Les membres du Gouvernement sont informés de la présence probable de Licio Gelli sur le territoire luxembourgeois pendant les années ‘80."
Cela faisait partie de la piste "Stay Behind / WACL" que le SREL aurait présentée au premier ministre ainsi qu'au ministre de la justice en 2006. Mais apparemment ils ne disposaient pas de plus d'infos que ce qui se trouve sur le forum actuellement. Donc l'avis de recherche des autorités italiens, le numéro de sécurité sociale, et la domiciliation de la société de Gelli à Luxembourg. Et sur ces points, on n'a pas continué à creuser.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Gelli , licio   Mer 6 Jan 2016 - 13:25

il me semble que on parlait du rue notre dame n° xx ou se trouve la Sainte siege de l'aché- vequier ?

centre banquier tout près ?


il est certain que au moins deux membres sont passés devant le juge Conter  donc on peut esperer qu'un jour on va en savoir plus p.e. dès que le procès reprend.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gelli , licio   Aujourd'hui à 11:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Gelli , licio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: