les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 16:39

FASCISTEN BIJEEN IN KORTRIJK Zaterdag 27 aug. werd in Kortrijk (België) een internationale fascistiese bijeenkomst 'Het Euro-Ring-Congres' gehouden, georganiseerd door de Vlaamse Militante Orde, het VMO. Opgericht in 1949 door hun leider Werner van Steen, werd het VMO in 1983 verboden en kwam even later weer terug onder de naam van Vereniging voor Meer sport en Ontspanning, VMO dus. Werner van Steen begon er mee toen hij niet zo kon aarden in het fascistiese Vlaams Blok. De burgemeester van Kortrijk, E. de Bethune, de provincie/ gouverneur en de SP-minister van Binnenlandse Zaken hebben een goor spelletje gespeeld omtrent het Euro-Ring-Congres. Op 19 juli verklaarde De Bethune het volgende: "Toelating verlenen veronderstelt een aktieve daad die ik zeker niet gesteld heb en t.o.v. private vergaderingen ook niet kan stellen". Hiermee stelde hij zich openlijk op tegen het Congres. Merkwaardig genoeg wist Werner van Steen al die dag zelf, dat het besluit van de burgemeester geenszins het verbod van zijn congres betekende. Hij verklaarde dit aan de pers. En Warempel! Op 25 aug. vertelde De Bethune aan een delegatie van het Kortrijk's Komitee tegen Fascisme en Racisme het toch toe te laten. Dit had hij besloten samen met 2 andere circusartiesten: de provincie/ gouverneur en de a-socialist Tobback, deze laatste was groot voorstander van het doorgaan van het congres. Dat besluit werd genomen omdat het Congres een privékarakter had en omdat fascisten ook mogen zeggen wat ze willen (even een teiltje aub!). Er werd speciaal voor het fascistiese congres een commandopost opgericht, die alle fascistiese acties van zowel politie als rijkswacht volgde en coördineerde. Ook werd besloten tot een samenscholingsverbod (Nee, dit was niet Chili maar België). Een dag van tevoren werden op de toegangswegen naar Kortrijk personen met lang haar en baarden uitgekozen voor kontrole. Franse anti-fascisten werden 15 min. lang aan de grens gekontroleerd, terwijl Franse fascisten van het Front National van dictator Le Pen, die met de trein naar Kortrijk kwamen, geen moeilijkheden ondervonden. Hieruit bleek aan welke kant de politici en hun keurkorpsen stonden. Op de dag van het Congres werd dit nogmaals benadrukt. Kortrijk werd op 27 aug. onguur gemaakt door Engelse, Franse en Belgiese fascisten, maar gelukkig brachten anti-fascisten uit België, Frankrijk en Nederland een beter klimaat mee. Wij, de anti-fascisten, verzamelden om 9 uur in de ochtend bij het station. In groepjes van 5 gingen wij met eieren naar de plek des onheils. Toen nazi Van Steen bij het Congres aankwam, begonnen de gevechten met de staats-fascisten. Van Steen kreeg tot aller vreugd een ei op zijn ongezonde knakker. Helaas waren de staats-fascisten beter bewapend. Met de wapenstokken werden wij van het Congres weggeslagen. Vijftien mensen werden gearresteerd, inklusief de organisatoren. Helaas waren wij snel geïntimideerd en werd er na dit fascistiese geweld niets meer ondernomen dan alleen het scanderen van anti-fascistiese leuzen. Wij besloten om 11.30 naar het politieburo te gaan, omdat daar het circusvertoon van politici en Rijkswacht werd gedemonstreerd op een perskonferentie. Omdat we niet toegelaten werden gaven wij een persverklaring af. Wij denken dat ons optreden gedeeltelijk gelukt en gedeeltelijk mislukt is. Gelukt omdat wij de fascisten hebben aangetoond dat wij hun Congres absoluut niet dulden. Tevens hebben wij het valse gedrag van de bloedhonden De Bethune, de provincie/gouverneur en Tobback in het daglicht weten te plaatsen. Onze betoging heeft ervoor gezorgd dat het Congres niet meteen al werd verzwegen. Mislukt omdat de fascisten hun vergadering konden houden en 's nachts hun lusten konden botvieren tijdens 'rock against communism'. Als we radikaler en doeltreffender hadden gereageerd was het Congres in het water gevallen. We hadden het gebouw met stenen of bommetjes onklaar moeten maken, zodoende zou hun fascistiese vergaderen niet plaats hebben kunnen vinden. De schrik zal er bij de fascisten de volgende keer nog inzitten. Wij hebben ons te snel door de Rijkswacht laten intimideren. Een sit-down zou bijv. goed zijn geweest toen wij niet meer opgewassen waren tegen het geweld van dat keurkorps. Ook bleek dat toen de organisatie was opgepakt er geen goede eenheid meer was. Een slechte zaak. Wij moeten meer zelfinitiatief tonen, dan er als een zoutzak bij lopen. Ook zijn we teleurgesteld dat er uit Nederland maar twee mensen waren gekomen (+de BVD, maar die telt niet mee), terwijl het een belangrijke gebeurtenis was. Belangrijker dan Kedichem, omdat het internationaal was. Antifascisten moeten elke vergadering van fascisten aan het licht brengen en verstoren. Ruimte geven aan fascisten betekent ruimte geven aan racistiese en seksistiese diktatuur. Blijkbaar hebben mensen dit in Nederland niet goed beseft. Wij hopen dat jullie de volgende keer jullie lamlendige houding omzetten in aktie tegen fascisten. 'Als een fascist ademt dan liegt ie' betekent dat antifascisten zijn strot moeten dicht knijpen, zodat de lucht in de wereld niet nog meer wordt vervuild. namens 2 anti-fascisten Noot NN: Mogelijke reden van slechte opkomst zou kunnen zijn: de slechte werving! Slechts in de NAR en in de GRRR.KRT. werd melding gemaakt (NN ontving helaas de oproep na verschijning NN #8, 20-Cool. Volgens de Belgiese politie waren er 30 arrestaties onder fascistiese jongeren, onder wie 9 Britten. Enkelen van hen werden ingerekend toen zij zich lieten fotograferen in een paramilitair uniform. Een 20-tal demonstranten dat slaags raakte met de neo-nazi's werd voor korte tijd aangehouden. Volgens VMO-leider Werner van Steen zou Jean-Marie Le Pen, de voorzitter van het Frans extreem-rechtse Nationale Front, gevraagd zijn thuis te blijven omdat hij "een demokraat is."

http://www.ravagedigitaal.org/1988/09/6.html
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 16:42

In 1987 kende de VMO een moeilijke periode van interne tegenstellingen. De effectieve leiding werd overgenomen door Werner Van Steen en Jef Eggermont, maar ook tussen die twee boterde het niet. Resultaat was dat er twee VMO's bestonden in 1988: de versie van Van Steen en de versie van Eggermont dat de steun genoot van Eriksson. De verdeeldheid leidde echter tot een teloorgang. Toen de VMO min of meer verdwenen was van het actieve politieke toneel was Eriksson de sterke man achter een poging om een nieuwe radicale jongerengroep op te zetten. Midden jaren '90 werd een dergelijke groep opgezet. Odal was de naam van deze groep naar het voormalige café van Eriksson in Antwerpen. De groep werd geleid door Kris Berteryan, een jonge neo-nazi. -

http://www.blokbuster.be/bb/index.php/incidenten/63-vmo-feestje-in-alveringem#sthash.VczmMEG7.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 16:55

Auteur van ‘Black Blubber’ is de uit Berlare (ja, de gemeente van die De Gucht) afkomstige Werner van Steen die na het doorlopen van de hotelschool in Anderlecht (in dezelfde periode dat zijn vriend Guy van Cauteren, de latere chef van Het Laurierblad, de beenhouwerijschool volgde in Anderlecht) steeds in de horeca heeft gewerkt en politiek actief was in de VMO (Vlaamse Militanten Orde) waarvan hij trouwens de laatste leider was. Het boek begint met de jeugdjaren van Van Steen in Berlare, hoofdstukken die heel wat gemeen hadden met vroegere schelmenromans uit de Vlaamse heimatliteratuur. Al op vrij jonge leeftijd bekeert de auteur zich tot het Vlaamsnationalisme (een logische keuze gezien zijn afkomst) en richt in Berlare een afdeling op van de Volksunie. Daar die partij hem al vlug te ‘mak’ wordt kiest hij voor radicalere actie. De VMO wenkt maar brengt hem ook, eind jaren zeventig, serieus in de problemen. Een poging om enkele Oost-Duitsers over te brengen naar het Westen mislukt en kost hem zeven maanden gevangenisstraf in Polen. Eens terug thuis wil hij bovendien de nog in Polen gevangen zittende Oost-Duitsers vrij krijgen door de in België spelende Poolse stervoetballer Loebanski te gijzelen. Ook dat loopt met een sisser af (Loebanski is verhuisd) maar doet Van Steen wel weer in de ‘bak’ (nu een Belgische) belanden… Betogingen in de Voerstreek, in de Vlaamse Rand enz… al dan niet met de ‘(te) brave jongens en meisjes van het Taal Aktie Komitee’ en ten slotte het leiderschap van de dan al zieltogende VMO, ronden de politieke car-rière van Van Steen en ook het boek af. ‘Black Blubber’ is een bijwijlen hilarisch boek dat echter, en nu ernstiger, ook een inzicht geeft in de gedachtenwereld van een extreem nationalist die om zijn idealen te verwezenlijken soms heel ver kan gaan.

http://www.eulalie.eu/eula_sch/eula_index.php?opt=LVE&ord=DESC&lim=50&art=5150&rub=&con=230&vv=yes

1988: Dans quatre villes flamandes, lors des élections communales, le Vlaams Blok va devoir faire face à la concurrence du Nationaal front (NF), un groupuscule ultranationaliste conduit par Werner Van Steen (ex-dirigeant du VMO) et hostile à l'hégémonie électorale du VB. S'adressant à un identique électorat, les résultats de ce rivale seront néanmoins insignifiants : 0,3 % à Koksijde et Ostende, 0,2 % à Leuven et 1,1 % à la Panne. http://www.resistances.be/vbzizan02.html
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 17:53

Comme quoi les MENAPIENS venaient aussi en territoire des EBURONS !
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 17:56

Et ,Feret a envoyé ses missi dominici au EURO - RING et au pèlerinage de DIXMUDE ......(dont présence des KKK (qui avaient fait le déplacement ) Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 10 Mai 2014 - 19:19

et pour revenir aux Dunes : possible que FERET avait son pied a terre à BRUY DUNES mais en quel année.

le chantier "ASWEBO" où GHISLAIN HEYNDERICKS? fut trouvé en juillet 1988 est exactement là ,où la route tourne
-à droite vers bray dunes
- tout droit vers  Furnes ou à base de l'air de Coxide.

l'autoroute vers Calais n'étant pas près ils sont sortis de l'autoroute qqs km plus près de nieuwpoort.
certains ont continué mais d'autres en BMW sont retournés à Waterloo où fut brulé le BMW.

il serait interessant de savoir où car la dernière fois q'une Peugeot fut trouvé là -bas c'était à
200 mètres de 3CC !!!  donc je préfère plus près de l'endroit ou fut trouvé les restes de chez Dekaize après WAVRE.

Quand son corps fut trouvé on a du montrer sa photo de la morgue pour l'identifier au tele

on a retrouvé sa camionette à Molenbeek où , le soir de sa meurtre il a du rencontrer des pas trop bons  copains avec qui il du avoir des disputes.

bizar c'est que KAPL.. en fuite à ce moment là prenait peur et par voie de presse il laisse savoir qu'il a bien connu Ghislain mais qu'il n'a rien a voir avec sa meurtre !!!!!

6 mois plus tard Bruno reçoit d'une bonne fee "un ticket de lotto gagnant" et peut sortir de tôle .

directo il semble partie vers la veuve de ghislain ,un ancien bon copain de longue date , je suppose .
puis arrive aussi aussi à  Molenbeek .

là il veut parler avec un ancien policier qui a été correct avec lui et prend un rendez vous.

mais avant ce rendez vous il se laisse enmener dans une attaque sur le joualier DEVILLE , pas si loin !

le reste on connait moins
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Lun 12 Mai 2014 - 9:10

Citation :
l histoire de Bruno ,et le parc de la villa royale a OOSTENDE a toujours etait considéré comme 1 pied de nez a la justice .......démonstration des tueurs de l impunité ........et cerise sur le gâteau qui etait concierge de la villa royale ....1 copain ,visiteur de

oui l'histoire ressemble à celle du brol retrouvé près du Derscheid en droite ligne avec l'entrée des artistes à l'arrière de Argentiuel   et l'histoire qu'un témoin qui a reconnu soi disant des gens semblable a celle vue a beersel (2) tirer ds un arbre par là aussi juste après .

>>que des histoires rocambolesques s'il n'y avait pas eu le sac plastique du magasin par là aussi;


pour ostende, Boudew. et fab n'y venait depuis longtemps , préfèrent motril .
depuis deux ans c'était geré par la ville d'ostende et celle ci l'avait loué à un moment à un restaurateur ;

c'est pour cela que il serait intertessant de savoir ou exactement Bruno était trouvé mort en face d'un mur qui existe encore mais c'est pas clair si c'est dans la parti publique ou de l'autre coté ds l'ancien terrain de tennis appartenant au villa dont au restaura&teur

Si ce Werner van St  était ,concierge je doute donc que c'est du même époque que de l'assassinat

probalement le SDRA ,co- responsable pour la protection des nos lustres avait sous- dirigé la protection du villa , non utilisé avant à une groupe privé ,comme Sécuritas.

un peu comme Monitor de G. supervisait les bombes de l'otan ensemble avec les amerloc à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 5 Juil 2014 - 12:52

pag 405  hilare !  

qqs part ds la deuxieme partie des années 80+
l'auteure rencontre par hasard un policier copain avec un des duponts devant le palais de justice au poelaertplein et elle échange qqs mots sur les recherches contemporaine

je pense qu'ils (TBW?) ont utilisés des échanges (verwisselingen) et il fait réference au film de Hitch

Citation :
L'inconnu du Nord-Express (1951)

"Strangers on a Train" (original title)

 101 min   -  Crime | Film-Noir | Thriller  -  30 June 1951 (USA)  

Ratings: 8,1/10 from 71.934 users  
Reviews: 246 user  | 121 critic  

A psychotic socialite confronts a pro tennis star with a theory on how two complete strangers can get away with murder...a theory that he plans to implement.


Director: Alfred Hitchcock

Writers: Raymond Chandler (screen play), Czenzi Ormonde (screen play), 3 more credits »

Stars: Farley Granger, Robert Walker, Ruth Roman |  See full cast and crew »


jai fait aussi reference au CRISS -CROSS ici sur site  mais je ne sais pas si c'est ce bien ce filme

qqun a vu ce film?


wicki:

http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Inconnu_du_Nord-Express_(roman)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Sam 5 Juil 2014 - 13:07

p.e.

à mettre en perspective avec

http://www.moustique.be/actu-societe/89011/tueries-du-brabant-les-pistes-les-plus-sulfureuses
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 8:06

le santan semble avoir été vu a bruxelles avant Wavre

a cette adresse on=(Fredo) a fait perqui mais il y avait deux boites à lettres là

comme il était en train de préparer son futur il n'était que à moitié ds la police donc il n'a fait que la moitié des perquisitions


qqs recherches montrent qu'une firme sérieux c'est installé cette année là

difficile à savoir si c'était avant ou après
mais ils sont connus pour capots et baches

encore 100 pages à phantasmer pour les amateurs de tinky toys avec capots et baches.

des trous , des ptetits trous....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 8:12

et si je retrouve la page , c'est ecrit que cette  endroit était ds un agenda de bou sous le nom de "STILLEMANS"? ou qqs chose ds ce genre


pour les uni-jambistes cela veut dire " l'homme silencieux"

>>>un client potentielle des silencieux de Dekaise qoui !

ou" l'homme à tout faire avec silencieux "  


tis leutig ! pag 365


tzal nodig zijn om eens mijn mening over de schrijfsels van Bouten te herzien.

Wie heeft zijn proces over de laster t.O.V. B gevolgd ,

hoe is dat weer afgelopen ?

Had hij met "j'accuse" dan toch gelijk ?

of moet eindelijk Waver afgescheiden worden van de andere TBW affaires zoals Depretre wilde ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 12:59

Citation :
Een half uur voor de overval bij deKaise stopte een blauwe Santana met franse nummerplaat in
....

Een grote man stapte uit en ging de poort binnen , terwijl de chauffeur aan het stuur bleef zitten.
De passagier kwam weer buiten met een zak , die hij in de kofferruimte gooide.

Een vrouw die er stond te wachten, hoorde de klank van metaal.
Ze melde zich later bij de politie toen ze de chauffeur , een goedgeklede man , herkende in de robotphoto die kort na de holdup werd verspreid.

Het p.v. van haar verhoor kwam terecht op het bureau van commissaris Fredo G. bij de gerechtelijke politie van Brussel.

etc


ce Fredo était ds quel section de la PJ.  "banditisme" ouah ?

ils se parlent un p- eu entre eu- x ces sections ?

Marnette et Zimmer ,  "SEX"  étaient là aussi non?

ou il se voient que ds le café à coté tenu par Calmette à un moment .?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 16:01

le viet cong et le tsang too ont fait des etudes vers 1970 a ULB quand un de nos dupong faisait ses premiers pas là bas aussi ..

en croissant et lisant entre les lignes "le dernier mensonge"  et "beetgenomen"  on peut bien supposer qu'ils se sont connus à l'université vers 1970 avant son départ ds la carrière gendarmesque

mais vu que les actions de boubou de ARI ne semble pas avoir été acheté par le dupong comme il a écrit qqs part mais par une famille du shangai  (pag ...) il me semble bien possible qu'il était déjà ds sa jeunesse en contact avec le milieu des restos asiatiques bien connu comme clients de son père adoptif


important ? ,  non , car il y a d'autres écrivains qui situent le viet TOC  des mois avant dekaize

donc quand le viet est arreté ensemble avec BRAS -LON ds le parking de beau site Bruno prenait le poudre descampette avec la moto en bonne connaissance des gens qui connaissent un des dupong et l'autre dupong loue les 3 box  ds le même batiment!!!


donc le matin de dekaize le SANTANA prend le départ d'une adresse qui est ds le clampin  d'un des dupong et le soir on va se coucher avec 2 copains présumes de l'autre dupong

c'est comme dans les strips de kuifje dont le box est emprunté par BRUNO ds le beau site


comment croire un scenario pareil , du pure KA KA FKA , impossible à imaginer.


mais il y a encore mieux pour rigoler un peu ...

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 17:32

K a écrit:
le viet cong et le tsang too ont fait des etudes vers 1970 a ULB quand un de nos dupong faisait ses premiers pas là bas aussi ..

en croissant et lisant entre les lignes "le dernier mensonge"  et "beetgenomen"  on peut bien supposer qu'ils se sont connus à l'université vers 1970 avant son départ ds la carrière gendarmesque

mais vu que les actions de boubou de ARI ne semble pas avoir été acheté par le dupong comme il a écrit qqs part mais par une famille du shangai  (pag ...) il me semble bien possible qu'il était déjà ds sa jeunesse en contact avec le milieu des restos asiatiques bien connu comme clients de son père adoptif


important ? ,  non , car il y a d'autres écrivains qui situent le viet TOC  des mois avant dekaize

donc quand le viet est arreté ensemble avec BRAS -LON ds le parking de beau site Bruno prenait le poudre descampette avec la moto en bonne connaissance des gens qui connaissent un des dupong et l'autre dupong loue les 3 box  ds le même batiment!!!


donc le matin de dekaize le SANTANA prend le départ d'une adresse qui est ds le clampin  d'un des dupong et le soir on va se coucher avec 2 copains présumes de l'autre dupong

c'est comme dans les strips de kuifje dont le box est emprunté par BRUNO ds le beau site


comment croire un scenario pareil , du pure KA KA FKA , impossible à imaginer.


mais il y a encore mieux  pour rigoler un peu ...

à suivre

Des BD et une auberge célèbre... study 
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 17:55

en effet Pam et Hergé dixit est client là aussi mais quand ? des années avant ?

il ne manque que madame Castafioré mais celle là va certainement être cliente aux 3 coin coin avec son amant

suite épisode 2

devant dekaize les attaquants se garent et regardent le garage FIAT où dopong A est client puis ils enfuient après l'attaque et changent des plaques de voitures ou carrément de voiture comme vous voulez là  derrière le garage VOLVO où de l'autre dupong B est client


à suivre
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 18:13

puis apres l'attaque , le lendemain Bruno est arreté  avec son moto volé
puis moins de deux semaines apres son arrestation pas dieu sait quelle information

Toumpsin et Carré vont l'interroger en prison pour lui demander son alibi pour le jour de dekaize

30 ans plus tard Toumpsin  tombe des nues  

moi , fait un audition de BRUNO VD avec Carré : Impossible pag (...) s'exclame -t-il en 2013


pas si incomprehensible  car


pag.365:

Citation :
Les enqueteurs qui avaient essayé de recontroler cet histoire remarquaient que
Jacques Carré avait été dans la section INFO un collegue de dupong A
puis ce même Carré avait été qqs temps plus tard le commandant donc le chef de Dupong B au brigade de UCCLE.

hilare pour pleurer !

si ce n'est que personne n'a pu prouver qoui que ce soit ce même Carré a du partir de Uccle pour autre chose....

et Toump et Car n'avait pas bien controlé l'alibi de BVD .....

à suivre....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mar 8 Juil 2014 - 18:19

.


Dernière édition par K le Lun 4 Aoû 2014 - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 9 Juil 2014 - 9:13

on savait déjà l'info lu ailleurs et ici:

le jour même de Wavre dupongA entend la nouvelle de l'attaque de Wavre et prend
l'initiative de telephoner a dupong B >> alibi


et celui est en train de règler le trafic d'armes au place misère et repond ,
"merde alors on n'est jamais tranquille "




mais étant puni (version agravée) dans deux brigades différentes (Ganshoren? et Uccle)comment savoir que dupong B est en congé et joignable par téléphone à cet endroit là ?

bien probable il était très occupé à faire les dernières répétitions pour l'affaire de aeroport de zavemtem qqs semaines après.

quel alibi ! : je n'étais pas à Wavre car je préparais Zaventem !

heureusement qu'on n'a 'pas demander le nom des témoins !

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 9 Juil 2014 - 10:27

66 en ligne

et puis le soir quand on trouve le Santana en feu c'est a peine a qqs centaines de mètres ou les parfums de la camionette toyota avait été mis ds la rue qqs mois avant.
camionette volée en vue de monter ARI ou pour sous- marin d'observation  ds dautres affaires ?.

on trouve ds l'appart de bou/quit à cnoc même un bout de plan de bruxelles avec dessus des croix à cet endroit  , bizar cet ineptie !

ou cela avait y été placé volontairement à son insue pour couler les dupong pe?.
sait on jamais qu'ils sont victimes du GRU ???


à suivre
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 9 Juil 2014 - 11:35

.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 30 Juil 2014 - 11:27

la pêche miraculeuse

pag140 - 146

très interessant pour ceux qui ont 20 sou

acheter ,scaner, traduire en petit NEGRE francais de Google ou bing
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 30 Juil 2014 - 11:40

pag 145

troisième secret :

delta apprenait qu'ils ont trouvé en novembre sur base des 2 témoignages  le label legia  donc pas delta mais nivelles , sur le bord du canal sans rien faire avec.

et de nouveau DELTA analyse et trouve que.....

ce qui mène au distributeur des explosif de la bande de H.


vu qu'il me semble que cet individu avait vécu au Congo et que tout ces tirailleurs en herbe se connaissent là bas entre bon belges et ici , il serait intéressant de savoir si après les courses automobiles au KIN auquelles il semble avoir participé , il avait gardé son surnom en Belgique.


il serait aussi intetressant de savoir si il y a lien entre les divers explosifs utilisés et retrouvés chez la bande de H si se sont les mêmes était retrouvé  chez mendez, bou, Beij et près du château (procès Bou/bei)


vue que l'armurier était connu comme relation des deux groupes et aussi par AD? et CCC ? ou c'était FRAP?


Ds "mensonges" on parle d'un congolais deux fois ,  un vrai "Flatulent...." pour le vol du MAZDA et un faux (surnom) qui fait le guet pendant un vol d'explosifs .


Revenir en haut Aller en bas
Hubert Bonisseur de La Ba



Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 30 Juil 2014 - 12:40

Attention K, le Robert "distributeur de pétards" ne semble pas être le même que le pilote de la brousse. Tout au plus un lien familial comme avec son oncle JCD.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Mer 30 Juil 2014 - 21:19

BEETGENOMEN:  BEERSEL2

pag 85 86

un BSR de Halle connaissait Freddy VerMaelen.il avait tenu un BAR au chaussée de Waterloo  the butterfly;Il était aussi a un moment boucher ;Il n'avait pas peur...

L' enquêteur lambda , explicait la raison pourqoui ils étaient si en retard :

Citation :
"Ce que je sais avec une certitude absolue , c'est que les malfaiteurs du meurtre de Vermaelen
connurent parfaitement notre équipe de BSR. Ils durent savoir que nous eûmes été tout seul de garde cette nuit là et ce fut moi
.

Au moment suprême , j'ai du venir tout de suite au Colruyt .Là , une ligne de téléphone pour les indicateurs eut été installé après l'annonce d'un prime par les supermarchés pour toute information qui pourrait mener à l'arrestation de la bande de Nivelles.

Ils eurent au téléphone un indicateur qui voulut subito presto parler a un BSR; L'homme retéléphonerait.
J'y suis aller comme un Con et j'ai attendu une demie heure auprès du téléphone .Personne n'a téléphoné .Quand je retournai ,j'ai entendu au radio qu'un attaque eut eu lieu au Delhaize de BEERSEL

milledju ça shoota à travers mon esprit il m'ont eu . J'ai jeté deux mitrailleurs dans ma voiture et je suis allé me poster sur l' entrée de l'autoroute derrière le pont de BEERSEL . Les malfaiteurs  ont pris un autre chemin . Ils durent très bien connaitre les environs."  

tout cela pour introduire les déclararations de popolino à son arrestation début 1986
demain
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Jeu 31 Juil 2014 - 13:09

c'est pas si simple , c'est imparfiat

pag 192

retournons maintenons aux déclarations du menteur poloplino à son arrestation au début 1986

ça parle et fuit par toutes les planches à bord de la bande arrêtée par delta sauf DEST himself .


mais poloplino utilisait une tactique spéciale pour se dédouaner.



peu après son arrestation il se met en avant comme l'homme providentiel que va résoudre le mystère de la bande de nivelles , pas comme devoir civique mais en plus il veut la prime de 250.000 euros !!!.
et il venait avec les données suivantes: il présumait qui avait organisé le RAID au Delhaize de BEERSEL

...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "BEETGENOMEN" , HILDE GEENS   Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 
"BEETGENOMEN" , HILDE GEENS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prophétie de ste-Hildegarde sur l'antéchrist
» gâteau sans gluten spécial pour hilde
» L'oeil de Sainte-Lucie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Bibliographie :: Ouvrages sur les Tueries du Brabant-
Sauter vers: