les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 4 Jan 2008 - 13:28

Questions pour titu peut-être.

Trois attentats étaient dirigés contre des personnes : la fille du notaire Hellinckx, le juge d'instruction Heisbourg et le colonel Wagner.

On déjà abordé le sujet du notaire. Mais les deux autres peuvent être intéressants : dans quel corps a travaillé le colonel? Sur quoi le juge d'instruction enquêtait-il en 1985?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 5 Jan 2008 - 12:58

Merci VoltR pour ces précisions.

Je remarque aussi que l'attentat contre l'aéroport Findel (un blessé grave) se déroule le même jour que la tuerie d'Alost (9/11/85). Simple coïncidence?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 5 Jan 2008 - 13:03

Les tueries du Brabant
Les ccc
Attentats au luxembourg
Attentats à la frontière Franco espagnol
Attentats en Espagne
A. D en France
...etc...

Une stratégie européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 6 Jan 2008 - 13:52

Tu ne t'attends quand meme pas à entendre qch de nouveau du rapport de l'inspection de la police. Si je suis bien informé il s'agit d'un membre actif du CSV qui va le rédiger. En sachant que Reuland est un ami fidèle de Frieden (notre tant aimé super-ministre de la police et de la justice)... D'ailleurs Reuland a passé le dimanche matin de la conférence de presse de Biewer chez Frieden... j'aurai bien voulu entendre ce qu'ils se racontent.

Titu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 7 Jan 2008 - 17:04

Salut VoltR,

je sais que ce n'est pas Z. qui prépare le rapport mais qn d'autres. Il s'agit d'un civil membre actif du CSV.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 7 Jan 2008 - 23:26

Et bien si mes informations sont correctes le rapport ne sera pas fait par qn de la cellule meme, mais par un externe. Je vais cependant vérifier
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 19 Jan 2008 - 14:48



Les Renseignements luxembourgeois cités en Belgique

La question mérite d'être posée: les attentats du Bommeleeër sont-ils liés aux exactions d'une manœuvre militaire très douteuse, baptisée Oesling? Avec, en toile de fond, le service de Renseignements cité dans un dossier judiciaire belge, l'attaque sanglante de la caserne de Vielsalm. Enquête.
Michel Petit

Oesling: c'est le nom d'une manœuvre militaire, et paramilitaire, menée de front, en mai 1984, par des militaires belges, luxembourgeois et américains. Rien que le gratin. Les troupes de Diekirch se mêlent aux chasseurs ardennais, basés à Vielsalm (en Belgique, aux confins avec l'Oesling), les para-commandos belges ainsi que les troupes d'élite des Special Forces américaines. C'est cette manœuvre qui fait l'objet d'une question parlementaire de Claude Meisch (DP), à l'adresse des ministres Schiltz (Défense) et Frieden (Justice), auxquels il demande des précisions, ceci dans la foulée du dossier du Bommeleeër. Car le député se demande si la Brigade mobile de la gendarmerie, citée dans les attentats du Bommeleeër, a «joué» dans cette manœuvre.
Celle-ci se déroule dans le cadre très tendu de la Guerre froide où les troupes de l'OTAN craignent toujours l'offensive du Pacte de Varsovie. Par la manœuvre, dit un participant (belge), il s'agissait en quelque sorte de démontrer la perméabilité et le manque d'efficacité des systèmes de protection et de garde des points stratégiques, comme les casernements. "Oesling '84" a donc pour mission de former militaires et partisans à une éventuelle invasion.
Mais qui sont donc ces partisans? Etrangement, l'armée, belge en tout cas, recrute pour la circonstance d'anciens para-commandos regroupés dans... une Amicale. Cette amicale ne regroupe pas que des enfants de chœur, mais plutôt des durs à cuire. On y trouve, à titre d'exemple, cet ancien mercenaire, un rien truand, condamné pour escroquerie en Belgique et arrêté à Remich, en 1985, alors qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international pour la tentative de meurtre d'un militaire belge, l'adjudant Fresches, alors de garde à la caserne de Vielsalm (L.J. du 13.12), un fait pour lequel le suspect, L.D., a finalement été blanchi.

Interpeller Juncker

L'attaque de la caserne de Vielsalm, voilà sans doute un fait, en plein cœur de la manœuvre de l'Oesling, simultanée aux premiers attentats du Bommeleeër, qui devrait intéresser les autorités luxembourgeoises.
Ce soir du 12 mai 1984, nous dit L.D., je conduis les hommes en car, à quelques centaines de mètres de la caserne. Selon les ordres, je les laisse là. C'est à eux, à travers bois, d'atteindre la caserne Ratz. Je transporte sans doute des Belges et des Américains. Mais je suis incapable de vous dire s'il y avait des Luxembourgeois. Tous ces hommes ne parlent pas. Et je ne suis pas là pour poser des questions mais pour obéir aux ordres. Par ailleurs, son hôtel, à Houffalize, servait de point de chute aux militaires.
Les ordres, ce soir-là? Investir la caserne en sectionnant les barbelés, violer l'armurerie, s'emparer des armes, fuir.
Mais sont-ce vraiment les ordres du commandement militaire, comme nous l'affirment L.D. de même qu'un ancien officier de la caserne de Vielsalm? Ou, comme l'ont soutenu les autorités judiciaires mais sans jamais le démontrer, l'attaque serait-elle le fait de terroristes? Personne n'a jamais été poursuivi devant la justice pour ces faits.
Toujours est-il que cette nuit-là, l'adjudant Fresches s'est interposé devant les intrus et s'est fait descendre par deux rafales de mitraillette Thompson 45 que l'on n'a jamais retrouvée. Mais qui, selon un témoignage, aurait été remise aux militaires après l'opération. Laissé pour mort, Fresches a finalement survécu à ses blessures et (contrairement à ce que dit Claude Meisch dans sa question parlementaire), vit toujours en Belgique.
Est-il pensable que des (para)militaires s'en prennent ainsi à de tels objectifs, en faisant usage d'armes de guerre. Manifestement, la manœuvre Oesling fut le théâtre de moult exactions. Outre Vielsalm, on pense à l'attaque de la gendarmerie de Neufchâteau, de la caserne de Bastogne, d'un pylône de la radio-télévision belge (avec un soldat blessé), d'un dépôt de carburant à Stockem (Arlon)...
De véritables bavures, si l'on en croit des témoins, tous officiers, entendus en 1984-1985 par des enquêteurs belges, notamment de l'Auditorat militaire.
Et c'est là que l'on peut se poser des questions sur le rôle réel des autorités luxembourgeoises de l'époque.
Un témoignage: A posteriori, ces bavures se sont expliquées par le fait que les hommes sur le terrain n'avaient plus de contacts avec leurs chefs respectifs qui étaient basés au Grand-Duché de Luxembourg. Ce sont les chefs locaux qui ont voulu faire du zèle en prenant ces initiatives d'attaque.
Un autre officier: J'avais appris ce projet d'attaque par un sous-officier américain. J'ai tenté de le faire interdire, réalisant le danger d'attaquer de tels objectifs. J'ai communiqué mon interdiction d'attaquer ces objectifs, mais sans résultats. En réalité ajoute un témoin, les objectifs, faute de commandement, étaient purement et simplement inventés, pour s'occuper.
Cet officier, parmi les hauts responsables de la caserne de Vielsalm, ajoute une précision qui ne manque pas de piquant: Ledit commandement avait été fait prisonnier au Grand-Duché de Luxembourg par la sûreté grand-ducale.
De quoi interpeller aussi le Premier ministre, Jean-Claude Juncker, responsable du service de renseignement.
Quasi-certitude: les autorités judiciaires belges et luxembourgeoises n'ont jamais échangé d'informations sur ces manœuvres très, très douteuses.


Source : http://www.le-jeudi.lu/edition/article.asp?ArticleId=11491

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 19 Jan 2008 - 16:18

Le journaliste Michel Petit, il est freelance ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 19 Jan 2008 - 18:05

C'est un ex-journalist du Soir
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 19 Jan 2008 - 22:25

Montrez plutot ces photos à Manu...
Revenir en haut Aller en bas
nooneisinnocent



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 0:58

A lire!

Quelque peu plus recherché l'article du "jeudi"

(pour ceux qui ont qui ont des notions d'allemand)


"Stay behind": kalter Krieg oder kalter Kaffee?


http://www.wort.lu/articles/6408110.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 10:16

Voilà la machine de désinformation qui se met en marche. La bataille est ouverte, à vos canons Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
nooneisinnocent



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 10:46

explique stp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 10:59

Tu ne sembles pas être Luxo. Sinon tu saurais que le journal Letzebuerger Wort appartient à l'échevé. C'est la "presse-amie" du PSC luxembourgeois. Cela n'a rien à voir avec du journalisme impartial et objectif. Leur intérêt dans cette histoire est dû au fait que l'opposition politique a lancé une série de questions parlementaires (même une demande d'une commission d'enquête) qui commencent à embarasser le gouvernement. Maintenant on essaye d'étouffer l'histoire avec des articles pareils.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 11:23

titu a écrit:
Voilà la machine de désinformation qui se met en marche. La bataille est ouverte, à vos canons Twisted Evil

Est ce anormal ?
Revenir en haut Aller en bas
nooneisinnocent



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 12:06

donc si j'ai bien saisi, ces gens n'abordent le sujet que pour tromper le monde et par conséquent, tout ce qui y est dit, est mensonger, manipulateur et faux? pale
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 12:45

On est tous cons, sauf eux.
Simple.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 12:49

titu a écrit:
Tu ne sembles pas être Luxo. Sinon tu saurais que le journal Letzebuerger Wort appartient à l'échevé. C'est la "presse-amie" du PSC luxembourgeois. Cela n'a rien à voir avec du journalisme impartial et objectif. Leur intérêt dans cette histoire est dû au fait que l'opposition politique a lancé une série de questions parlementaires (même une demande d'une commission d'enquête) qui commencent à embarasser le gouvernement. Maintenant on essaye d'étouffer l'histoire avec des articles pareils.

Titu, pourriez-vous nous faire un rapide topo de la situation politique actuelle (majorité-opposition) au Luxembourg? Merci.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 14:20

@ nooneisinnocent

comme vous devriez le savoir, personne n'est innocent, je me demande d'ailleurs si vous l'êtes.

@ michel

Pour le moment on a un gouvernement CSV / LSAP, donc Chrétiens-sociaux et Socialistes. L'opposition est constitué du Parti Libéral (DP), des Verts (déi Gréng) et ADR (Alternativ Demokratesch Reformpartei /Droite Populiste). Le Luxembourg est cependant dans la situation unique en Europe que les Chrétiens-Sociaux ont participé a tous les gouvernements, sauf une période législative, celle de 1974 à 1979. C'est vous dire que les Chrétiens Sociaux sont "bien ancrés" dans l'état.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 16:28

xc


Dernière édition par sindbad4u le Jeu 28 Fév 2008 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nooneisinnocent



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 21 Jan 2008 - 18:44

titu a écrit:
@ nooneisinnocent

comme vous devriez le savoir, personne n'est innocent, je me demande d'ailleurs si vous l'êtes.

L'innocence est relative et généralement très volatile.

Mon intention n'était pas d'ouvrir un débat sur la qualité de l'information issue du Jeudi ou du Wort, mais plutôt de rendre attentif à un article qui apporte ( à mon plus humble avis) des éléments intéressants dans le contexte des discussions sur ce forum (discussions, que je suis depuis un petit moment avec beaucoup d'interêt).
Revenir en haut Aller en bas
pendulum



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Affaire Journal   Mer 23 Jan 2008 - 0:39

et puis...


Dernière édition par pendulum le Ven 29 Fév 2008 - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 23 Jan 2008 - 2:39

lettre ouverte apparue recemment dans l'hebo lux. "feierkrop"

un lecteur jette un regard critique sur la mort soudaine d'un depute socialiste, apres que celui ci voulait publier un article sur des rammifications du service de renseign. lux. , le wacl et gladio.

Der Kreis schliesst sich

ich habe mit grossem Interesse ihre auf belgischen Gerichtsunterlagen basierenden Ausführungen zur Bombenlegeraffäire gelesen.
Ich möcht darauf verweisen, dass der LSAP-Abgeordnete Marc Zanussi 1999 in einem (teilweise zensurierten) "Tageblatt"-Artikel ¨ber die Aktivitäten von Terroristen und killern berichtete, die im Auftrag von CIA und südamerikanischen Geheimdiensten auch in Luxemburg weilten. Zanussi konnte den ihm zugespielten geheimdienstlichen Unterlagen entnehmen, dass der Chef der "Operation Condor"-Bande, eine Art Führungsoffizier der Geheimdienste, sich nicht nur mit dem Condor-Terror befasste. Besagter Herr weilte bereits in Luxemburg aus Anlass des Dommeldinger Kongresses der "World Anti Communist League" (WACL). Er hatte ebenfalls Kontakte zum Luxemburger Gladio-Ableger un war zu Gast in belgischen Gladiokreisen.
Als Marc Zanussi in einer parlamentarischen anfrage an Staatsminister und Geheimdienstchef Juncker Aufklärung über gewisse Vorgänge forderte, stiess er auf eine Mauer des Schweigens. Juncker verwies auf die für den Geheimdienst zustäandige Parlamentskommission. Dort allerdingst äusserte er sich nie.
Vier Tage nach Zanussis plötzlichem Tod war sein Dossier über die Geheimdienstaktivitäten (genau wie das ebenso brisante über den Luxair-Flugzeugabsturz)unauffindbar...
In der Bombenlegeraffäire schliesst sich der Kreis (die Schlinge?) langsam aber sicher. Bleiben Sie dran!
Die Richtung stimmt.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 23 Jan 2008 - 9:46

Vraiment suspecte cette mort du député?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 23 Jan 2008 - 19:19

il parrait que le service de renseign. lux (srel) n'est pas tellement innocent que junker veut le faire croire a ces sujets



Éditorial _ Letzebuerger Land- www.land.lu 18. Januar 2008

Völlig vereinbar
Der parlamantarische Kontrollausschuss hört dem Nachrichtendienstdirektor brav zu - Romain Hilgert

Geheimdienste müssen immer eine widersprüchliche Rolle in der Demokratie spielen. Sie können selbstverständlich dazu dienen, die Demokratie vor Gegnern der Demokratie zu schützen, so weit dies mit dem Selbstverständnis der Demokratie vereinbar ist. Gleichzei-
tig müssen sie gegen eine Grundvoraussetzung der Demokratie, die Transparenz, verstoßen. Dass das nicht bloß Theorie ist, veranschau-
licht derzeit ein Staatsanwalt am Beispiel der merkwürdigen Beschattung eines Verdächtigen in der Bommeleeër-Affäre durch den Nachrichtendienst.

Kurz vor den Wahlen 2004 – in jenem Jahr, als die nicht minder merkwürdige Hausdurchsuchung beim Nachrichtendienst stattfand – hatte das Parlament eine Reform des als Privateinrichung der CSV-Premiers geltenden Service de renseignement verabschiedet. Sie bescherte dem nach dem Ende des Kalten Kriegs bereits tot gesagten Dienst ganz neue Mittel und stellte ihn im Gegenzug erstmals unter die Kontrolle eines parlamentarischen Ausschusses. Diesem gehören die Fraktionssprecher der Parteien an. Als Aly Jaerling die ADR-Fraktion sprengte, kämpfte er nicht nur gegen seine Spielschulden, sondern machte sich auch um die nationale Sicherheit verdient: Mangels Fraktion wurde die ADR aus dem Geheimdienstausschuss ausgeschlossen.

Im Sommer 2006 hatte der Ausschuss seinen ersten Rechenschaftsbericht vorgelegt. Der erklärte mit einem Schuss unfreiwilligen Humors, dass er zwar 2005 nicht in der Lage gewesen war, seine Kontrolltätigkeit auszuüben, dass die Operatio­nen des Dienstes aber mit dem geltenden Recht vereinbar waren.

Deshalb konnte man auf den zweiten Rechenschaftsbericht gespannt sein, der, trotz der Wahl eines neuen Vorsitzenden, zeigen sollte, ob der Ausschuss endlich seine Kontrolltätigkeit aufgenommen hat. Nun liegt der Rechenschaftsbericht für 2006 vor. Die Niederschrift der acht Seiten dauerte genau ein Jahr.

Hatte sich der Ausschuss unter dem Vorsitz von Henri Grethen (DP) noch gescheut, die Zahl der Agenten zu nennen, ist dem von Charles Goerens (DP) unterzeichneten Bericht zu entnehmen, dass das feste Personal 2006 auf 41 Beamte und Angestellte aufgestockt worden war. Das Gesetz von 2004 erlaubt die Beschäftigung von bis zu 60 Agenten. Über die Haushaltsmittel des Dienstes werden keine Angaben gemacht, so als wären die 550 000 Euro in den provisorischen Staatskonten von 2006 nur die halbe Wahrheit.
Seine erste konkrete Kontrolltätigkeit versuchte der Parlamentsausschuss nach den Klagen eines irakischen Asylsuchenden auszuüben, er sei in den Büros des Arbeitsamtes von Agenten erpresst worden, um als Informant für sie zu arbeiten. Nach der Weigerung des Asylsuchenden erhob die Staatsanwaltschaft zufällig in sieben Punkten Anklage gegen ihn, von denen er nun vom Berufungsgericht in sechs Fällen freigesprochen wurde (d’Land, 01 / 08 )

Der Kontrollausschuss schlussfolgert, dass das Vorgehen des Nachrichtendienstes „völlig vereinbar“ mit dem Gesetz war. Seine Kontrolltätigkeit übte er dabei so aus, wie er sie in Zukunft wohl immer ausüben wird: Er hörte brav der Erzählung des Direktors jenes Nachrichtendienstes zu, der über eine jahrzehntelange Tradition von Fehlleistungen und politischen Einmischungen verfügt. Und glaubte sie aufs Wort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Aujourd'hui à 11:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: