les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Sep 2013 - 6:57


The CIA's self-described "Family Jewels" file lays out the agency's most closely held secrets about their domestic intelligence activities conducted at the height of the Cold War, through 1973.





J'ai mis le document sur

http://fr.scribd.com/doc/169573237/DNSA-pdf

Il se trouve bien sur le site de la DNSA ...

Il est authentique.



Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Sep 2013 - 8:14

HERVE a écrit:

The CIA's self-described "Family Jewels" file lays out the agency's most closely held secrets about their domestic intelligence activities conducted at the height of the Cold War, through 1973.





J'ai mis le document sur

http://fr.scribd.com/doc/169573237/DNSA-pdf

Il se trouve bien sur le site de la DNSA ...

Il est authentique.



Là n'est pas la question, mais les numéros en bas (600...) ont été apposés le 21 juin 2007 !!!
Donc cet exemplaire précis ne pouvait pas se trouver au Luxembourg dans les années 80 !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Sep 2013 - 9:58

Je suis tout-à-fait d'accord que ce document demande, en son entier, une étude très fouillée.

Après une première lecture, il y a plusieurs éléments qui font réfléchir.

D'abord la mention "Joint CIA/USAID ..." : voilà qui apporte de l'eau au moulin de ceux qui accusent les "humanitaires" des Etats-Unis de se livrer à des activités d'espionnage. On avait déjà soupçonné les volontaires du Peace Corps (pour lesquels j'ai beaucoup de respect) d'écrire un rapport à la fin de leurs activités, ce rapport arrivant ensuite dans les mains de la CIA. Vrai ou faux, cela les met en danger.

Ensuite, on note que les gens qui ont suivi les formations dont il est question deviennent des experts en agents incendiaires et en explosifs. Bien entendu, on insistera sur le fait qu'ils peuvent désamorcer des colis piégés ... mais leurs connaissances leur permettent aussi d'être de l'autre côté de la barrière.

Par ailleurs, le document "family jewel" contient aussi un texte intéressant :





Je note la mention de la Hoover Institution, une organisation de droite qui conserve des documents très intéressants sur les Chevaliers du Rouvre, sur Gherardi Dandolo et sur d'autres personnes citées dans nos dossiers. Je n'ai pas réussi à obtenir des copies, malgré des essais répétés. J'espère que d'autres auront plus de chance que moi.

Il est aussi question du "Center for strategic studies" de la Georgetown University.

Voir :

http://csis.org/experts

Abshire, David M.
Co-Founder & President Emeritus

http://csis.org/expert/david-m-abshire

(...) head of the National Security Group under President Ronald Reagan (1980), U.S. ambassador to NATO (1983–1987), and special counsellor to President Reagan (1987). (...)

_ _ _


La CSIS est mentionnée ailleurs sur le forum.

Voir les fils de discussion sur

Ledeen (Michael)

Davignon (Etienne)

Philippe Lebrun

Alexander HAIG

Nous sommes en plein coeur de nos dossiers !



Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: 2007   Ven 20 Sep 2013 - 15:28

"Apparemment certains Luxembourgeois étaient de la partie vu que le SREL avait reçu une invitation intéressante.

Cette invitation datant de 1973 était signée par le chef légendaire de la CIA James Angleton."

http://5minutes.rtl.lu/fr/actualite/luxembourg/468767.html

Non ! Les docs datent de 2007, vu les numéros 600,601 ... en bas à droite.

http://news.rtl.lu/wahlen/news/468602.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Family_Jewels_%28Central_Intelligence_Agency%29


Dernière édition par VictoryII le Ven 20 Sep 2013 - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Sep 2013 - 16:27

Les documents ont bien été rédigés en 1973, quel que soit le moment où les numéros dont vous parlez ont été ajoutés. Je ne sais pas si le SREL a été invité ou pas dans les années 1970 mais cela est bien possible. C'est aussi l'occasion de discuter de tout cela avec vos amis au Luxembourg...

A noter par exemple : le document a été envoyé à Sam Halpern





Pour en savoir plus sur ce Sam Halpern :

http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/JFKhalpern.htm

Il est joint un document de James Schlesinger (datant de 1963).

A son sujet, voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Schlesinger

Quant à Colby :

http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Colby

et James Angleton :

http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Angleton

Voir aussi :

http://en.wikipedia.org/wiki/Arleigh_Burke


_ _ _


Ce qui a notamment retenu mon attention, c'est que le document de James Schlesinger (datant de 1963) a été édité par le "Center for strategic studies" de la Georgetown University.

Voir :

http://csis.org/experts

Cela indique clairement l'importance de cet organisme et ses liens avec la CIA.

Dans le CSIS, on retrouvera Kissinger et Davignon, comme au Bilderberg.

D'où l'intérêt de relire ce qui concerne Michael Ledeen, Etienne Davignon, Philippe Lebrun et Alexander Haig...

Ce qui est dit sur la propriété de Philippe Lebrun et les Tueries n'est pas une coïncidence ... où alors il faudrait croire que tous les éléments accusant Claude Nitelet sont aussi des coïncidences.

Cela rejoint par ailleurs ce que le juge italien Imposimato a récemment écrit sur la culpabilité du Bilderberg dans les années de plomb en Italie.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 23 Sep 2013 - 19:55

64

http://news.rtl.lu/wahlen/news//471532.html
Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: 2007 année cruciale:   Lun 23 Sep 2013 - 22:18


http://justpaste.it/1973_2007

&

http://fr.scribd.com/doc/170299770/Point24-lu-N%C2%B0-1-du-27-11-2007
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 24 Sep 2013 - 21:41

merci , manipulation donc pour égarer
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 26 Sep 2013 - 19:17



http://www.lequotidien.lu/bommeleer/48961.html


Le BKA présente ses conclusions

2013-09-26 10:09:00

LUXEMBOURG- D'après l'expert de l'Office fédéral de la police criminelle allemande, les poseurs de bombes voulaient avant tout attirer l'attention du public.

Alors que l'enquêteur principal, Carlo Klein, avait déjà donné les principales conclusions des investigations du BKA en mars dernier, hier, l'expert du BKA a présenté plus en détail la méthode et les résultats de cette analyse.

De notre journaliste
Fabienne Armborst


Le 4 août 2000, la juge d'instruction Doris Woltz avait recouru aux services du BKA pour voir plus clair dans l'affaire du Bommeleeër. «L'analyse du BKA se base uniquement sur des données objectives (preuves matérielles, photos du lieu de l'attentat, etc.). Les témoignages ne sont pas pris en compte. L'objectif est de livrer des indices permettant d'appuyer l'enquête», a expliqué l'expert du BKA, qui est aussi l'un des auteurs de l'analyse, en début de séance.

L'expert allemand s'est ensuite concentré sur les quatre premières lettres de chantage et l'attentat à Hollerich, avant de présenter les résultats finaux du BKA. D'après l'analyse du BKA, «les coupables ont encouru des risques plutôt réduits à l'exception de l'attentat à Hollerich contre la conduite de gaz le jour de la fête nationale. Les coupables ont pris un grand risque, car ils voulaient attirer l'attention du public.»

En comparaison avec d'autres attentats analysés par le BKA, les poseurs de bombes ont obtenu un véritable succès au niveau des dommages causés et des retombées médiatiques. Derrière les lettres de chantage ne se trouvaient cependant pas d'intérêts pécuniaires. Le BKA qualifie ces lettres de manœuvre de diversion.

Le BKA a par ailleurs conclu que les coupables étaient au moins quatre, car plusieurs personnes étaient nécessaires pour l'organisation des attentats. Toutefois, il n'est pas possible de déterminer leur nombre exact à partir des compétences de chaque individu : «Tout au plus sait-on qu'au moins un d'entre eux était formé aux explosifs, un autre avait des capacités de bricoleur, un autre était habitué à se servir d'une machine à écrire et un autre avait de bonnes connaissances en anglais. Ils étaient également habiles physiquement.»

Finalement, comme les auteurs des attentats n'étaient pas désordonnés et n'avaient pas le profil de terroristes, il en résulte pour le BKA qu'ils étaient animés par un idéal commun.


Pas l'intention de tuer à Asselscheuer

Quant à la question de savoir si les coupables cherchaient à porter atteinte à des personnes, l'expert du BKA a retenu que lors de l'explosion à Asselscheuer, aucun dommage corporel n'était prévu : comme ils ont effacé le numéro sur la barre de dynamite, ils n'avaient pas l'intention de la faire exploser. De même, le fil du piège n'était pas monté en travers mais le long du chemin. «Cela est un élément important pour la défense», a déclaré Me Lydie Lorang, l'une des avocats de la défense, à la sortie de la séance.

Au cours de la séance, Me Lorang a voulu savoir si une autre analyse du BKA était possible : «Il faudrait de nouvelles découvertes essentielles, mais d'après les informations que je détiens, cela n'est pas le cas», a répondu l'expert allemand.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 27 Sep 2013 - 18:03

le journaliste n'a jamais entendu parler Vogel son theorie stay behind ?


en allemand:


http://www.wort.lu/de/view/bommeleeer-keine-toetungsabsicht-in-asselscheuerhof-524322a1e4b0c159be9ac5a4


Citation :
LëtzebuergVeröffentlicht am 25.09.13 19:51
Vorlesen
Bommeleeër: "Keine Tötungsabsicht in Asselscheuerhof"

Den Verteidigern Me Lydie Lorang und Me Gaston Vogel kamen am Mittwoch nur bestimmte Aussagen des Sachverständigen gelegen.
Foto: LW
(gs) - Im Bommeleeër-Prozess ging es am Mittwoch um die Fallanalyse des Bundeskriminalamts, die ein BKA-Beamter vor dem Richterpult erläuterte. Dabei wurde zwar nicht viel Neues enthüllt, in einer Detailfrage aber wichtige Anmerkungen gemacht. Sehr zur Freude der Verteidigung.
So war am Mittwoch nämlich auch die Sprengfalle in Asselscheuerhof (5. Juli 1985) ein Thema, die mit ein Grund dafür ist, dass in der Anklageschrift auch der Vorwurf des versuchten Totschlags angeführt ist. Dass aber bei diesem Attentat, anders als bei den übrigen 19, ganz konkret Menschen getötet werden sollten, diese Annahme hielt der BKA-Beamte vor Gericht nicht so aufrecht.
Anders als in der Schlussfolgerung der Fallanalyse, die die Tötungsabsicht als Alternative zumindest nicht ausschloss, betonte der Beamte am Mittwoch, dass seines Erachtens nach bei der „Booby Trap“ keine Personen zu Schaden kommen sollten. Dafür sei der Stolperdraht zu deutlich entlang und nicht quer über den Spazierweg gespannt gewesen.
„Wir könnten, wenn wir wollten“
Auch deute die Ausradierung der Seriennummer auf dem verwendeten Dynamit darauf, dass die Täter geplant hatten, dass die Sprengfalle vor Detonation entdeckt werde. Dieser Sprengsatz sei wohl eher als Machtdemonstration zu verstehen, getreu dem Motto „wir könnten, wenn wir wollten“.
Der Verteidigung kamen diese Erklärungen natürlich gelegen, schließlich wiegt der Vorwurf des versuchten Totschlags im Fall einer Verurteilung schwer. Nicht einverstanden war die Verteidigung aber mit den Antworten des BKA-Beamten auf Fragen zum Thema Stay Behind, die der beigeordnete Staatsanwalt Georges Oswald ihm gestellt hatte.
Stabilisierung statt Destabilisierung?
Der BKA-Beamte meinte nämlich, Stay Behind sei in Zusammenhang mit den Anschlägen zwar eine Hypothese, allerdings scheine sie ihm unwahrscheinlich. Denn unterm Strich hätten die Attentäter ja eine Stabilisierung der Sicherheitslage – durch Reformen und Personalaufstockungen im Polizeiapparat – erreicht, wobei das Stay-Behind-Netzwerk doch eher auf eine Destabilisierung hingearbeitet hätte.
Die Verteidigung sah dies anders. Me Lydie Lorang hatte den Eindruck, dass die BKA-Beamten die Anschlagsserie nicht richtige in den geschichtlichen Hintergrund eingeordnet haben.



"Keine bunt zusammengewürfelten Chaoten"

Die BKA-Fallanalyse war bereits während der ersten Prozeswochen von den Ermittlern vorgestellt worden. So wiederholte der Beamte am Mittwoch zu großen Teilen das, was bereits bekannt war. Nämlich, dass es sich bei den Tätern nicht um eine Truppe bunt zusammengewürfelter Chaoten handele.
Sie verfügten über gewisse körperliche Eigenschaften, eine Sprengausbildung und handwerkliches Geschick. Geld sei auch kein Motiv für die Täter gewesen, denn von den Mitgliedern der Gruppe habe niemand Interesse an der hohen Belohnung gezeigt – ebenso sei die Erpressung der Cegedel nie ernst gemeint gewesen.
Die Täter seien demnach auch jetzt noch abhängig voneinander und hätten viel zu verlieren, sollte sich eines der Mitglieder den Behörden anvertrauen. Es liege auch keine terroristische oder politische Gesinnung vor. Vielmehr sei Idealismus das bindende Element dieser Gruppe gewesen, so das BKA.
Verfassungsgericht tag am 11. Oktober
Darüber hinaus wurde am Mittwoch bekannt, dass das Verfassungsgericht sich nun am 11. Oktober mit der Frage befassen wird, was höher einzuordnen ist, das recht der Verteidigung oder die Geheimhaltungspflicht. Es dürfte also bald Klarheit herrschen, ob sich Zeugen hinter der Geheimhaltungspflicht verstecken können. Diese Frage war bekanntlich im Vorfeld der Anhörungen zur Stay-Behind-Spur aufgeworfen worden.
Pierre Reuland nochmals vor Gericht
Da die Anhörung des BKA-Beamten bereits am Mittwoch abgeschlossen werden konnte, dafür aber zwei Sitzungen vorgesehen werden, wird die Verhandlung am Donnerstag ausgesetzt. Der Prozess wird nun am Montag fortgesetzt Dann soll Ex-Polizeigeneraldirektor Pierre Reuland nochmals Einsicht in das Aussageprotokoll erhalten und dies im besten Fall auch unterschreiben.


Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 1 Oct 2013 - 11:52

(L'essentiel Online)19 septembre 2013 19

Une exhumation pour enfin obtenir la vérité?
LUXEMBOURG - Les analyses ADN demandées par la justice démontrent que Johannes Kramer, ancien agent des services secrets allemand, pourrait avoir joué un rôle. bom 
Son corps pourrait être exhumé.
L'ADN permettra-t-il de trouver une réponse à la question qui hante le Luxembourg depuis près de 30 ans? scratch 

Voici tout l'enjeu des débats qui se sont déroulés ce jeudi, suite au témoignage du Dr Elisabeth Petkovski, experte mandatée par les juges pour examiner plusieurs pièces du dossier afin de rechercher des traces du ou des auteurs des attentats perpétrés au début des années 80.
Des résultats qui, au lieu d'apporter des réponses claires, viennent un peu plus jeter le trouble sur la tenue du procès.confused 
En effet, une trace retrouvée sur l'une des pièces à conviction pourrait accréditer l'hypothèse de la participation de Johannes Kramer, ancien agent supposé du BND, les services secrets allemands.Suspect  Un indice qui viendrait conforter les déclarations d'Andreas Kramer, fils du ressortissant allemand, pourtant mises à mal par ses incohérences.geek  En avril dernier, ce dernier avait ainsi affirmé que son père avait activement participé aux attentats perpétrés au Luxembourg et qu'il en était même le principal auteur.
Selon le témoignage de l'experte, une filiation ne pourrait pas être exclue entre l'ADN d'Andreas Kramer et celui retrouvé sur une pièce du dossier. Seul moyen d'en avoir le cœur net: effectuer une analyse auprès du père ou de la mère de l'historien allemand pour comparaison. Mais ces derniers étant tous les deux décédés, seule l'exhumation reste envisageable.affraid  Une proposition que n'a pas hésité à faire Me Gaston Vogel, avocat de l'un des deux accusés. Sa demande doit être examinée par les juges. Aucune information quant à la date de rendu de la décision n'a été donnée.study 



RTL -23.09.2013, 19:36

Le procès a commencé lundi avec les traces d'ADN qui ont été discutées la semaine dernière.

Me Vogel a expliqué que la dépouille du père de M. Kramer a été incinérée:lol:  mais que la Défense disposerait de certains effets personnels dudit père.
La présidente du tribunal a notamment déclaré que le rapport de la spécialiste d'ADN Petkovski se référait à une lettre de Jos Steil qui n'était pas une lettre de chantage et qui n'aurait pas dû être considérée. La spécialiste sera entendue d'ici une semaine à ce sujet. Embarassed 

Selon Me Vogel tout ce qui a trait au réseau Stay-Behind chez le SREL devrait être conservé et présenté à la Défense.

Le témoin Daniel Lauckes a dit qu'un adjuvant connaîtrait un des noms des membres de Stay-Behind.


Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 1 Oct 2013 - 11:59

Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 1 Oct 2013 - 12:48

En effet , toute la semaine est reservé pour une rélecture à vive voix des déclarations de Reuland

(de début juillet) , ancien patron de la police mis dehors au Luxembourg et maintenant à Interpol où c'est aussi Eu.


Avant ces comiques partaient à la légion mais maintenant on n'en veut plus.


Pour le DNA de Kramer : il n'y qu'un "allele" qui semble être commun et en plus c'est pas avec un de lettres de rançon.


quand même bizarre que les advocats de la défense font semblant de rien comprendre à ces histoires de DNA: que des manœuvres de retardement .

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 1 Oct 2013 - 17:28

WORT live

Citation :
15:54 Gaston Vogel ist wieder da.
16:00 Die Sitzung wird für 15 Minuten unterbrochen.
16:22 Es geht weiter. Die Mes Vogel und Lorang sind nicht mehr im Saal.
16:22 Die Gerichtsschreiberin fährt mit dem Vorlesen fort.
16:27 Mittlerweile ist nur noch ein einziger Zuschauer im Saal.
j'espère que c'est pas Dislaire qui c'est endormi ds la salle !
Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Pour parer l'ennui:   Mar 1 Oct 2013 - 20:49

http://replay.newmedia.lu/2013/10/01/3897032_wifi.mp4
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 2 Oct 2013 - 9:16

K a écrit:
WORT live

Citation :
15:54 Gaston Vogel ist wieder da.
16:00 Die Sitzung wird für 15 Minuten unterbrochen.
16:22  Es geht weiter. Die Mes Vogel und Lorang sind nicht mehr im Saal.
16:22 Die Gerichtsschreiberin fährt mit dem Vorlesen fort.
16:27 Mittlerweile ist nur noch ein einziger Zuschauer im Saal.
j'espère que c'est pas Dislaire qui c'est endormi ds la salle !
Pour votre info: étant cité comme témoin, je ne peux pas assister aux débats.C'est comme ça.
Donc ce n'est pas moi qui roupille dans la salle. Peut être Titu ou un de la bande à Kramer? Cool  
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 2 Oct 2013 - 9:52


non c'est gaston , (pas Gaston.)

il se porte bien j'espère , ce n'est qu'une indigestion de trop de "Reuland", quel honneur pour la police

je vais aller le réveiller avant que le procès est terminé .

bizarre que nul part ds ce procès on parle du décès de deux personnes: le détective belge décapité et le sage femme qui a soigné un blessé par brûlures .


le grand show du stay behind va commencer

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 2 Oct 2013 - 16:34

plombiers demandés d'urgence:fuites

http://www.tageblatt.lu/nachrichten/story/Ermittlungen-beim-Srel-25568190
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 8 Oct 2013 - 10:54


Un article qui mériterait une bonne traduction :

http://www.wort.lu/de/view/bommeleeer-prozess-pierre-reuland-bringt-stay-behind-ins-spiel-5252f1cfe4b01316222f30ea

Veröffentlicht am 07.10.13 19:39

Bommeleeër-Prozess: Pierre Reuland bringt Stay Behind ins Spiel

Ex-Polizeidirektor mit überraschenden Aussagen vor Gericht

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 8 Oct 2013 - 10:57


http://www.lequotidien.lu/bommeleer/49362.html

2013-10-08 09:22:00

Le témoin Pierre Reuland a accepté de signer ses dépositions. Dans les quelques précisions qu'il a apportées, il a évoqué l'hypothèse Stay-Behind.

De notre journaliste
Fabienne Armborst

En début de séance, Pierre Reuland, l'ancien directeur de la police grand-ducale, a été amené dans la salle des témoins afin de comparer l'enregistrement audio à la copie écrite du plumitif. Un peu plus de deux heures après, il avait déjà terminé et fait quelques déclarations inattendues.

La semaine dernière, la greffière a passé trois séances et demie à lire les dépositions de Pierre Reuland, ancien directeur de la police grand-ducale, qui avait refusé de les signer fin juillet. La chambre criminelle avait également proposé au témoin en question de comparer ensuite (donc à partir d'hier) l'enregistrement audio à la copie écrite dans la salle des témoins en présence d'un policier audiencier.

C'est ce que Pierre Reuland a fait hier. Il avait cependant rapidement terminé, car en fin de séance il était de retour et se déclarait prêt à signer le plumitif après y avoir ajouté quelques explications à certains passages de la note Welter. Ainsi, en ce qui concerne sa déclaration «Vous allez arriver jusqu’à un certain point sans parvenir à aller au-delà», Pierre Reuland a apporté des précisions.


L'hypothèse Stay-Behind

En 1985/86, la piste militaire constitue une sérieuse hypothèse à considérer en pleine guerre froide. Il a aussi dit avoir évoqué cette piste parmi d'autres dans une note en janvier 1986, sans que celle-ci ait été pour autant suivie. «Je ne peux cependant pas expliquer pourquoi», a-t-il ajouté.

«Dans cette optique, les services secrets ou organisations secrètes sont à même de se procurer des informations d'initié. Ils ont les compétences nécessaires et ressources pour exécuter des attentats. Ils ont également les structures adéquates pour garder cela secret durant 30 ans», a-t-il ensuite poursuivi.

Une des conclusions de Pierre Reuland était que si, dans cette hypothèse, un enquêteur luxembourgeois s'était adressé à un service secret ou une organisation secrète et avait demandé d'accéder aux archives de 1985, on pourrait été sûr qu'on aurait atteint ce point. Cette piste expliquerait sa déclaration selon laquelle l'enquête n'irait pas au-delà d'un certain point.

Le procureur d'État adjoint à Luxembourg, Georges Oswald, s'est demandé pourquoi le témoin n'avait pas donné ces pistes précises plus tôt et a constaté qu'avec son hypothèse il se trouvait en accord avec la défense.

Le procès se poursuit aujourd'hui. La présentation du déroulement des auditions des deux prévenus, Marc Scheer et Jos Wilmes, par les enquêteurs devrait occuper le reste des séances de la semaine.


_ _ _


La défense

En début de séance, la défense a déposé trois corps de conclusion. Me Lydie Lorang a, entre autres, demandé le rappel de l'expert du BKA (Office fédérale de la police criminelle). D'après Me Gaston Vogel, «l'expert a parlé de choses archaïques, il a présenté les conclusions d'une analyse datant de 2000». L'expert aurait banalisé ses conclusions, la défense demande donc à lui poser quelques questions au sujet de la réunion du 5 novembre 2007, précédant de 3 semaines l'arrestation des deux accusés.

Dans une autre conclusion, les deux avocats de la défense ont demandé la nullité des interrogatoires de leurs deux clients respectifs : «Les accusés n'avaient pas accès à un avocat dès leur première audition par la police. Cela va à l'encontre de l'article 39.» Dans ce contexte, la défense a également cité un arrêt de la Cour européenne des droit de l'Homme. La présidente de la chambre criminelle, Sylvie Conter, a déclaré qu'on tiendra compte de cette conclusion lors du jugement final.


Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 548
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 8 Oct 2013 - 11:52

«Vous allez arriver jusqu’à un certain point sans parvenir à aller au-delà»


La même tirade que le Borain Cocu
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 8 Oct 2013 - 11:59

ne te fais pas leurer(?)


si tout ces clampins se taisent et envoient le public vers le grosshertog , stay behind ou autre c'est ils leurs manquent un dossier "PINON" pour cacher la verité .

il faut attendre les déclarations de Monsieur Dislaire pour voir plus clair !...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 8 Oct 2013 - 12:34

Je crois que Jean Bultot a tenu des propos assez semblables ...



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 11 Oct 2013 - 19:49


Je crois comprendre que la cour constitutionnelle doit remettre son avis avant la Saint Nicolas ...


http://www.wort.lu/de/view/stay-behind-verfassungsgericht-will-bis-6-dezember-entscheiden-525815dde4b08667041a245b

Veröffentlicht am 11.10.13 17:14

Stay Behind: Verfassungsgericht will bis 6. Dezember entscheiden

Verfassungsgericht wurde im Bommeleeër-Prozess mit einer Prinzipienfrage befasst

(...)

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 11 Oct 2013 - 19:59

c'est probalement l'histoire posé au début du procès ce qui est le plus important

-le droit defense ou
-l'obligation du secret pour les "services" et stay -behind
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: