les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Deleted by user   Lun 4 Nov 2013 - 8:29

Deleted by user


Dernière édition par VictoryII le Mer 11 Déc 2013 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 9:32



Herve :
- »Quelques idées encore éparses ...

"Au sujet du "para belge", il aurait été intéressant d'avoir l'avis de Jean Militis ... mais c'est trop tard..."
"Peut-on demander à son fils Albert Militis, ancien procureur du Roi d'Arlon ? (à quelles dates exactement ?) »

Mettre le Procureur du Roi sur la sellette !
C’est la meilleure ! Pour qui vous prenez-vous ? Rien de plus simple:téléphones Parquet et privé du fiston à votre disposition sur le Net vous serez bien reçu.pale 

(qui est ce "F.X. Robert" ?)
FNB Front nouveau de Belgique dirigé par François-Xavier Robert, un ancien officier supérieur (colonel)du Régiment Para-Commando. Le FNB possèdait une revue mensuelle, Le Bastion.

- »Il y a plusieurs "paras" dans les dossiers : Guillaume Vogeleer, son "stepson" Patrick Van Den Berghe, etc »
Vous divaguez ! Que viennent faire ces types dans l’affaire Bommeleër ?

- « Les trafics de drogue pourraient impliquer la banque Copine et Léon Finné. »

Pas gentil pour Patricia .Ainsi son père était un mafieux !
Dites - nous Patricia ? scratch 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 9:49


Merci pour l'information sur François-Xavier Robert ... En fait, je suis toujours à la recherche du "Robert" du schéma de Paul Latinus :





Par ailleurs ...

Extrait de "L'enquête, 20 années de déstabilisation en Belgique" de Hugo Gijsels
























Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 10:28


J'ajouterais qu'il est tout-à-fait possible que Singlaub et Vogeleer se soient connus.

Voir :

Just vexations: essays on political culture

Arnold Molina Azurin

Kalikasan Press, 1990 - Political culture - 208 pages





J'essaie simplement d'éclairer les contacts entre des gens comme Guillaume Vogeleer / Jean Militis / Francis "le Belge" / Paul Vanden Boeynants ... et je crois que le trafic de drogue pourrait être un point commun.

Il faut relire "La machine de guerre américaine" de Peter Dale Scott pour se rendre compte de l'importance des trafics de drogue.

Par exemple, en 1971, le prince Sopsaisana, le principal délégué du Laos auprès de la WACL, fut mis en état d'arrestation suite à la découverte de 60 kilos d'héroïne de haute qualité dans ses bagages...





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 11:14

Au sujet de la phrase suivante :

« Les trafics de drogue pourraient impliquer la banque Copine et Léon Finné »

le mot "impliquer" va peut-être trop loin ; il faudrait plutôt dire que ces noms ont été cités dans des dossiers de ce genre.

Jean Bultot est plus affirmatif :

http://archives.lesoir.be/des-%22revelations%22-qui-ressemblent-a-de-vieilles_t-19951110-Z0A91Z.html

(...)  Jean Bultot ajoute qu'un financier bruxellois s'occupait de ces transactions qui passaient par la banque Copine. Son nom : Léon Finné, abattu en septembre 1985 par les tueurs du Brabant près du Delhaize d'Overijse. Il était bien connu que Léon Finné avait travaillé pour la Copine, jusqu'au krach de 1982.   (...)

Mais quelle confiance peut-on accorder à Jean Bultot ?

Par ailleurs :

billbalantines
Nombre de messages: 1382
Date d'inscription: 23/03/2007

Sujet: Re: la piste française   Dim 24 Oct 2010 - 22:13

(...)  La sprl 'Valicia benelux' constituée en 1971.

On retrouve parmi les associés actifs, Michel Devos, technicien à Zaventem et Josiane Fontaine une hotesse de l'air, épouse du gérant Paul Tiberghien. Ces noms sont publics et déposés au tribunal de commerce.

Cette société citée dans le rapport de la commission d'enquête 1 devient une 'sa' en 1978. Elle est installée au 23 avenue des Arts... ce qui n'est pas un endroit anodin. Face à l'ambassade des USA les loyers ne sont pas donnés... Et parmi ses banques créditrices, on retrouve tenez-vous bien la banque 'Copine'. Décidement voilà une petite banque qui a le don d'être appréciée. (...)


Dans le rapport Godbille (sur Paul Tiberghien, page 9) :





On retrouve une fois de plus le même milieu ... peut-être lié à la Thaïlande via Faccenda (et le "stepson" de Guillaume Vogeleer ? Nous savons aussi que des employés de la Sabena se rendaient dans le bar de Guillaume Vogeleer... Il a d'ailleurs été question, dans le livre de François Raes, d'une photo de "Jimmy le Belge" avec un pilote de la Sabena).

Rappel : selon François Raes, l'instruction De Brabandère a été arrêtée abruptement ... parce qu'elle allait trop loin ?

Il est probable que la banque Copine a eu des activités douteuses ... ce qui ne veut pas dire que Léon Finné était malhonnête ... on pourrait tout aussi bien supposer qu'il avait découvert quelque chose et devenait gênant.

Après la banque Geoffrey (rapport Atlas), la BCCI et maintenant la HSBC, on peut s'attendre à tout.

Par contre, je n'ai pas lu de réactions sur "Les trois canards" et "Francis le Belge" ... il y aurait pourtant des choses à approfondir (notamment pour les trafics d'héroïne) ...

http://francis-le-belge.skyrock.com/1.html
http://francis-le-belge.skyrock.com/2.html
http://francis-le-belge.skyrock.com/3.html

Est-ce une coïncidence si le restaurant de Jacques Van Camp, où Vanden Boeynants et Beaurir avaient leurs habitudes, portait le même nom ?

Cela semble un peu gros ... mais Elio Ciolini avait bien appelé "Dollon" la société qu'il avait créée avec René Paulus de Châtelet ... alors qu'il avait fait un séjour à la prison suisse de Champ Dollon (celle de Licio Gelli...).

Cela témoignerait en tout d'un grand sentiment d'impunité ... ce qui rejoint la lettre que Michel a postée plus haut : il y a des complices haut placés dans tous les secteurs ...







Dernière édition par HERVE le Lun 4 Nov 2013 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 12:14

@ Hervé,
Francis le Belge n'avait que le nom de belge, son père venait du nord de la France et sa mère venait d'Algérie.
Il était, c'est vrai impliqué dans la came.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 12:35


Bien d'accord...

http://francis-le-belge.skyrock.com/152691903-La-Famille-Vanverberge-et-l-enfance-de-Francis.html

Son surnom, "le Belge", Francis le doit à son père, tant par ses origines (Croix est très proche de la Belgique) que par son patronyme, quasi imprononçable pour tout marseillais à l'accent trempé. Et ce n'est pas le Milieu qui le lui a donné, mais bien ses copains d'école, l'appelant "Oh Belge!" comme ils auraient dit "Oh Blond!" à un camarade aux cheveux clairs.

_ _ _


Adriano Vittorio a vécu à Marseille ...

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t922-vittorio-adriano

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 13:06

Citation :
Il est probable que la banque Copine a eu des activités douteuses ... ce qui ne veut pas dire que Léon Finné était malhonnête ... on pourrait tout aussi bien supposer qu'il avait découvert quelque chose et devenait gênant.
Mr.Finné a été juste trop ouvert et a été mis a la porte du au ses déclarations paru ds  la presse un 22:xx:yy ds la presse. n'oublie pas qu'il avait plein de clients policiers  et de la justice , non

il faut retrouver la date


je pense juste que Finné a entrepris un peu de recherches lui même et il en a appris trop

je reste sur la présence de GELLI au Luxembourg et la fin du HOLDING AMBRoSIANO situé a Luxembourg (Ciolini à Bruxelles et fils de gelli en Uruguay qui retourne avec le JI qui est ds le meme bureau du JI. des bommelller dont leur bureau est souflé justekens à ce moment là !!!


si c'était une ménace , une signe ,ce signe n'a pas de sens que pour le JI qui cherchait le fils de Gelli

a ce moment on avait besoin de la piste Geiben pour mettre les feux des lumières sur les bommeleer mais en réalité c'est pour Gelli -fils !!!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 13:46

pour revenir à la lettre


je ne comprends pas la presence de "Vielsalm" ni celle:

Citation :
Le Prince de Paris, Jean de Nassau, que je connais très bien... Était au courant de choses, mais n’a jamais activement participé a diverses événement. Il était juste un Garçon qui se rebellait contre sa Famille. (ne l’étions nous pas tous a un certain moment de notre jeunesse?). Il était attiré par l’extrême Gauche, mais comme on le sait, aime les Affaires et contrat juteux. Quel hypocrisie.
L’Hypocrisie est un Mot d’ordre dans votre Affaire.
Bon voilà, c’est tous ce que jepeux vous dire. Je pourrais pas vous contacter ou vous voir. Je travaille toujours ds le privé. Plus pour Geiben. Mais à Luxembourg
pourqoui parler du prince si tout le monde sait que valery et ses fils lui ont fabriqué un alibi en or et pour la deuxième affaire il était à une manoeuvre


pour une groupe qui doit voler qqss vielles armes a vielsam pour j'exercer ,cela me semble une pauvre histoire ,inventée donc je lui donne moins de 20% de fiabilité

une mélange du vrai et fausse info's largrement démenti par les auditions de ces dernières mois.


ça sort maintenant parce que à 15h00 Geiben est denouveau auditioné ?!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 15:28

non tout le bataclan est là , il ne manque que les maréchaux de la cour


14:51

Vorgesehen sind Guy Stebens, Pierre Reuland, Armand Schockweiler, Aloyse Harpes sowie Marc Zovilé. Alles hohe Offiziere zu jener Zeit
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 16:12

16:07
Citation :
Er habe nicht gewusst, dass diese Gegend um den Justizpalast ein beliebter Treffpunkt für Homosexuelle gewesen sei.  
le temoin a vu 7+ gens qui se comportent spécialement mais ....


a-t-on voulu attirer Geiben à cet endroit juste derrière le, palais de justice ou la bombe devait exploser ,mais il avait préféré de faire des gallipètes à l'hotel ?


je ne vois difficillement des stay behind arriver en Porsche ,rouge ferrari pour
faire pêter le palais.

puis le temoin parle soudainement de paris 1986 grossh mais le juge lui demande encore qqs chose sur 1985?!
où en va là?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 16:18

et par hasard ce temoin a travaillé aussi a PARIS:

wort
16:15

 
Citation :
Er habe aber dem Großherzog gesagt, dass er etwas mitzuteilen hätte zum Fall Bommeleeër. Der Großherzog zeigte sich sehr interessiert, so der Zeuge. Doch dieser habe dem hohen Gast (Maniglier arbeitete zu diesem Zeitpunkt im George V in Paris) nichts erzählen dürfen, weil ihm das so gesagt wurde

tagesblat

16:15
0 Gaston Vogel will vom Zeugen wissen, woher er den Großherzog kannte. Antwort vom Zeugen: Ich habe damals in Paris im "Georges V" gearbeitet. Der Großherzog war dort öfters. Wir kamen ins Gespräch und er wirkte interessiert.
16:14
0 Damals wurde der Zeuge nach eigener Aussage von der Polizei und von den Untersuchungsrichtern zum Schweigen ermahnt. Er weiß allerdings nicht mehr, wann das war. Der Zeuge suchte auch ein Gespräch mit dem damaligen Großherzog Jean.


Dernière édition par K le Lun 4 Nov 2013 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 16:19



16:19

Me Lorang fragt nach einem Foto des jungen Pierre Spielmann, Geibens Lebensgefährte. So ein Foto gibt es aber nicht im Dossier.










16:18

Doch auch dieses Foto sagt dem Zeugen nichts.










16:18

Me Vogel scheint entmutigt. Jetzt will er Prinz Jean zeigen lassen.










16:17

Jetzt wird das dritte Foto von Geiben gezeigt und der Zeuge sagt immer noch, dass dieser Mann dem "jungen Schönling" nicht ähnele.










16:17

Me Vogel hingegen behauptet, dass es normal sei, dass er Geiben auf dem Foto nicht wiedererkennt, da er dort in Uniform zu sehen ist ...










16:16

Zum zweiten Mal erkennt der Zeuge Geiben nicht. Doch weder Vogel, noch Me Elvinger lassen nach. "Gibt es noch andere Fotos im Dossier?", so Elvinger.



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 16:30

http://www.wort.lu/de/view/geiben-reuland-stebens-und-co-527732eee4b0b582f958ed4b
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 19:04

michel a écrit:
Exclusif : une lettre anonyme envoyée au Parquet durant le procès des poseurs de bombe et jamais publiée jusqu'à présent. Ma source est fiable à 100%.


Luxembourg le 16 novembre 2012
Cher Monsieur

Une connaissance commune m’a conseillé de vous écrire
Comment vous expliquer.... Je fait toujours parti d’une Organisation de Renseignement (surtout contre espionnage industriel). Donc une Société. Mon ami qui m’a conseillé de vous écrire ces quelques mots., est employé dans une Société similaire. Bon, apparemment il ne vous l’a pas dit.
Quel est notre point commun.
Les années 82-86 ainsi 94- aujourd’hui (il y avait les études entre ces périodes)
Nous avons été recruté par Monsieur Joseph Steil. Bon l’histoire vous la connaissait apparemment (1982-1986)
Moi je voudrais vous parler de la suite.
Certes c’était Politique, mais surtout une Période très intéressante, où lla Partie Bommeleeër n’est peut être pas la plus excitante. C’était la Période du renouveau Economique au Luxembourgh vu la chute de l’ARBED. En plus le Rideau de Fer yétait encore.
Conclusion: Des Contrats juteux et surtout des places a prendre. La politique a perdu le contrôle des choses déjà durant cette Période. Donc rien de nouveau par rapport a 2013.
Quel était notre rôle à nous.
Vu la très bonne Formation de Joseph Steil et du grand Homme Geiben et Lucien, un Français.. Il y avait aussi un Para Belge. Avec ce Belge certains d'entre nous avait accés dans une Caserne en Belgique, à Vielsalm.. Certains de nos armes et autres proviennent de la. Il me semble qu'un commando les avait volés.
Notre job à nous était de contrôler des Politiques ainsi que des Industrielles.
Cette demande était souvent faite contre contrat par une Société qui voulait s’implanter ou une autre qui voulait influencer le Politique. Donc il fallait être au courant des indiscrétion d’un Ministre ou d’un autre Ministre.
Il y avait certes Stay Behind... mais ceci n'avait rien avoir avec nous. Eux c'était plus l'Armée et Bommeleeër ainsi les petites jalousie entre Gendarmerie et Police. Ceci est l'affaire Bommelëer.
Nous pendant ce temps, nous profitions du chaos pour nous former et apprendre à manipuler des Pistes de Personnes et Situations.
Ce n’est qu’après un certain nombre d’entre nous sommes aller faire des études bien spécifiques à l’étranger. Angleterre et surtout État Unit. Aujourd’hui certains d’entre nous sont employés dans des Sociétés de Renseignements privées (pas confondre avec un Détective, rien à voir) Nous sommes dans le contre espionnage Industriel.
Voilà un peut l’Historique a aujourd’hui.
Maintenant notre rôle durant la Période de l’Affaire qui nous intéresse tellement.
Nous étions tous recrutés par un Membre de la Gendarmerie ou l'Armée Luxembourgeoise. Nous sortons tous d'un mouvement scout. Membre de la FNEL. On vient tous de la même Troupe.
Nous étions formé à différent tactique / Munitions, Armes / Dynamite (pour certains) / Surveillance / Ecoutes / Défense/.
Notre  Base était un Chalet à Heiderscheid . (pour l’élite) les autres étaient à Rippig (je crois) et une ferme près de Mersch. Le chalet en Question a été détruit par une autre Personne. M.S. l’ordre venait de Monsieur Joseph Steil. Une autre détente sur demande de Monsieur Steil et Geiben était la cour de justice (l’ancienne). Ceci a été fait par M.S. et deux autre Personnes dont un certain M.S et un future Directeur de Police, je crois R....
Les Politiques étaient aux courant. Surtout Monsieur Santer.
Le Problème dans votre Enquête est que au Luxembourg, les Ex – de l’Affaire sont a tous les Postes. Direction Police / Service de Renseignement / Politique / Administration et dans le Privé. Donc vous imaginez que beaucoup de Personnes n’ont pas trop envie que tous ce Bazar ce sache !
Sutrtout ceux dans l’Opposition seraient bien conseillé de ne pas oublier le Passé de leurs Partis. Car ils ont tous des Cadavre dans leurs tiroirs.
Nous, certaines Personnes (étant employées dans diverses Sociétés), cela déplait pas certaines Personnes du privé que toute cette affaire arrive au bon Moment. Car plus vous allez creuser plus on se dirigera vers une Crise Politique. Et Deiu sait, qu’il nous faut un changement assez vite. Car beaucoup d’investisseur Intl. Ne veulent pas investir au Luxembourg au cause des Dirigeant actuel. Il faut savoir qu’il y a un Paquet de ceux-ci qui aimerait bien venir au Luxembourg.
Donc nous sommes Preneur.
A oui, j’allait oublier. Faite Pression sur le Premier Ministre J-C Juncker. Il a des Informations concernant votre Affaire et certaines Personnes encore a de bonne Place.
Le Prince de Paris, Jean de Nassau, que je connais très bien... Était au courant de choses, mais n’a jamais activement participé a diverses événement. Il était juste un Garçon qui se rebellait contre sa Famille. (ne l’étions nous pas tous a un certain moment de notre jeunesse?). Il était attiré par l’extrême Gauche, mais comme on le sait, aime les Affaires et contrat juteux. Quel hypocrisie.
L’Hypocrisie est un Mot d’ordre dans votre Affaire.
Bon voilà, c’est tous ce que jepeux vous dire. Je pourrais pas vous contacter ou vous voir. Je travaille toujours ds le privé. Plus pour Geiben. Mais à Luxembourg
Comme dirait votre collègue, Affaire à suivre... Je vous souhaite bon vent

Cordialement


Sans intérêt cette lettre? La lettre parle de MS qui aurait été à l'origine de l'attentat contre le Palais de Justice.
MS= Marc Scheer, inculpé dans l'affaire des poseurs de bombes. Aujourd'hui au procès (4/11/2013), un témoin de cet attentat a reconnu formellement Marc Scheer comme guetteur.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 21:50

je n'ai pas lu cela , pourtant j'ai suivi wort et tagesblatt !

pour moi cette lettre anonyme descend a 10 % de fiabilité

Geiben n'a rien à voir dedans l'affaire des bommeleer

ils ont essayé de le mettre là dedans parce qu'il a refusé de monter une affaire comme Monitor au Luxembourg . Regarde le timeline
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 4 Nov 2013 - 22:26


http://www.lessentiel.lu/fr/news/dossier/bommeleeer/story/27950103

Procès Bommeleeër

04 novembre 2013 18:37; Act: 04.11.2013 19:34

Marc Scheer sur les lieux de l'attentat?

LUXEMBOURG - Un témoin a indiqué lundi avoir repéré l'un des accusés du procès Bommeleeër devant le Palais de justice en octobre 1985, juste avant l’attentat.

C’est la première fois dans le procès Bommeleeër qu’un témoignage met directement en cause l’un des deux accusés. Un témoin oculaire, qui se trouvait à proximité du palais de justice en octobre 1985, quelques minutes avant l’attentat, a rapporté ce lundi avoir observé un groupe de personnes assises à l’extérieur du bâtiment. S’il n’a pas pu confirmer qu’il s’agissait bien des coupables, il a clarifié que, selon lui, ces personnes étaient impliquées dans la détonation. «J’avais l’impression de les déranger», a expliqué le témoin. Le gros coup de théâtre a suivi après la pause: après avoir analysé de nouvelles photos qu’il n’avait jamais vues, le témoin a identifié l’accusé Marc Scheer, sans pour autant reconnaître le deuxième accusé Jos Wilmes.

Qui étaient donc les autres personnes avec lui? Le témoin n’a en tout cas pas reconnu l’ancien accusé principal, Ben Geiben, mais se rappelle d’un homme très soigné et attractif, qui ressemblerait à M. Reuter, autre membre de la brigade mobile. Marc Scheer a pour sa part aussitôt nié le témoignage. «C’est impossible, je n’étais pas là», a-t-il tonné.

Le tribunal a également entendu Pierre Spielman, le conjoint de Ben Geiben. Il lui a fourni un alibi en affirmant qu’ils se trouvaient tous les deux dans un hôtel au moment des faits. Alors étudiant, il fixait un rendez-vous secret tous les deux semaines avec Geiben. Ben Geiben, quant à lui, sera une nouvelle fois entendu mardi.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 5 Nov 2013 - 8:44

l'eesentiel :gros titres et à l'interieur:

Citation :
S’il n’a pas pu confirmer qu’il s’agissait bien des coupables



le témoin qui était la avec un "copain americain" rencontré a Heidelberg avec le quel il a visiter plein de villes en europe s'interessait à l'histoire du palais et aux belles hommes qui étaient là
en voiture sport rouge(WORT) =Porsche (Tagesblatt)


cela m'a tout l'air d'un endroit de rendez vous pour galipettes.


si je relis Wort et Tagesblatt live on va trouver plus sur SCHEER
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 5 Nov 2013 - 11:05


MEDIAS:
"S’il n’a pas pu confirmer qu’il s’agissait bien des coupables, il a clarifié que, selon lui, ces personnes étaient impliquées dans la détonation. «J’avais l’impression de les déranger», a expliqué le témoin. "


Le gros coup de théâtre a suivi après la pause: après avoir analysé de nouvelles photos qu’il n’avait jamais vues, le témoin a identifié l’accusé Marc Scheer, ( qu'il ne connaissait pas)sans pour autant reconnaître le deuxième accusé Jos Wilmes."

Voici un témoin qui a vu et revu les photos d'époque des inculpés publiées à profusion par l'ensemble des médias - RTL compris - et cela depuis les inculpations de SCHEER et WILMES

- D'emblée, ce 04 novembre 2013 il ne peut CONFIRMER qu'il s'agissait des coupables.
- "après avoir analysé de nouvelles photos qu’il n’avait jamais vues",MIRACLE ! Le déclic surréaliste! 29 ans après il identifie subitement un individu qu'il aurait vu le 19 octobre 1985, en pleine nuit noire : il était 23h02
On peut se poser des questions sur l'équilibre nerveux de ce genre de témoin.
De toute façon c'est du vent: le bénéfice du doute profite à l'accusé. Si je vous dis que je n'étais pas à "X "tel jour à telle heure il y a 29 ans et qu'un quidam après hésitations vient dire aujourd'hui qu'il m'a vu je ne vois pas le coup de théâtre.
Ou plutôt si: théâtre burlesque et de marionnettes.





Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 5 Nov 2013 - 16:59


16:28

"Klar! Geiben war ja Chef einer Sicherheitsfirma. Er hat drei oder vier Leute aus Belgien mitgebracht", so Thill.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 5 Nov 2013 - 17:29


Quelqu'un peut-il mettre des noms sur les sociétés dont il est question dans ce fil de discussion (sécurité, gardiennage, contre-espionnage industriel, etc) ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 5 Nov 2013 - 20:39


Que peut-on penser actuellement du message suivant posté il y a 5 ans ?

Invité

Sujet: Re: Liens entre la gendarmerie belge et luxembourgeoise Mer 5 Nov 2008 - 22:03

Merci wil, de me donner la possibilité de rectifier l'une ou l'autre chose que j'ai écrit dans le passé.

Lorsque j'ai écrit que l'affaire des Bommeleeër serait une affaire de la Gendarmerie, je vois ceci, aujourd'hui d'une façon plus différenciée.

+ Beaucoup d'indices laissent croire que les Bommeleeër ont été des gendarmes (issue pour la plupart de la BMG)
+ La gendarmerie luxembourgeoise a contribué à détourner les enquêtes

- Mais cette affaire est trop importante pour la gendarmerie lux. La plupart des officiers de la gendarmerie de l'époque ignoraient par exemple l'importance des objets ciblés par les Bommeleeër. Le choix des cibles dépassait largement les connaissances des membres de la gendarmerie. Ainsi p.ex. étaient visés les cables de télécommincation qui reliait le Luxembourg au réseau international et surtout au réseau OTAN. Les seuls qui disposaient de ces connaissances étaient le commissariat à la protection nationale. Ce qui était à l'époque une branche du Service de Renseignement.
- L'affaire des Bommeleeër n'est donc, à mon avis, dans sa conception, dans son choix des cibles pas une affaire de la gendarmerie.
- En sachant que beaucoup de membres de la gendarmerie lux. travaillaient de façon régulière pour le Service de Renseignement Lux.
- En sachant que le Service de Renseignement était le service porteur du STBH
- En sachant que des membres de la BMG luxembourgeoise participaient à des exercices à Bitburg avec les special forces
- En sachant que ces entrainements étaient donnés à des instructeurs du Stay Behind
- J'arrive à la conclusion que l'affaire des Bommeleeër est une affaire du Service de Renseignement , est une affaire du STBH, qui implique un ou plusieurs groupes de gendarmes.

_ _ _


J'ajoute que les liens entre les gendarmeries belge et luxembourgeoise étaient très forts ...

Lhost et Geiben se connaissaient-ils ?

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 6 Nov 2013 - 10:38

je pense qu'il faut chercher des anciens photos de classe à l'école militaire ou les officiers des deux pays ont étudié côte à côte .

sur Geiben

http://www.wort.lu/de/view/bommeleeer-geiben-klagt-an-52795751e4b0b582f958f1af


>>>l'étage superieu de la gendarmerie qui doit faire parti de l'armée lux, comme la police ,sous responsabilité de ministre Fishbach à l'époque .
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 6 Nov 2013 - 16:09

http://www.wort.lu/de/view/ex-geheimdienstchef-keine-abhoeraktion-gegen-harpes-50994395e4b07ead73e2f446
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 6 Nov 2013 - 16:26


Ja! Er war wütend, das stimmt. Doch ich hatte keinen Kontakt bei der Gendarmerie", so Bock.










16:24

"Kaudé kommt montags zur Arbeit. Er schreibt seinen Bericht und legt den Bericht über die Verdachtsmomente dabei. Er war wütend, er hatte schnell geschnallt, dass dort etwas schief gelaufen war. Und Sie intervenieren nicht? Es war doch Ihr Mann!", so die Richterin.










16:24

Der Staatsanwalt kann auch nicht verstehen, dass die Spitze vom Geheimdienst nicht bei der Gendarmerie interveniert war, nachdem Kaudé so verschaukelt wurde bei der Geiben-Beschattung. "Es stand mir nicht zu, mit der Gendarmerie in Kontakt zu treten. Ich habe den Bericht weitergeleiert. Mehr konnte ich nicht machen", so Bock.










16:22

"Das ist doch so, als hätte jeder gewusst, wer es war und genau deswegen ist nichts passiert", sagt die Richterin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: