les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christian Amory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
JPP



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Christian Amory   Mer 14 Mar 2007 - 14:39

quelqu'un a t-il son pedigree ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 14 Mar 2007 - 16:06

JPP a écrit:
quelqu'un a t-il son pedigree ?
AMORY Christian Jules, né à Baudour, le 8 mars 1952, gendarme, (domicilié ….)
Il est entré à la gendarmerie en septembre 1971 - Il a été affecté successivement au 5ème Groupe mobile, à l'Escadron Spécial d'Intervention, à la BSR de Bruxelles (section stupéfiants) et, enfin, à la BSR de Mons (section stupéfiants, puis section vols).
Depuis le ler mars 1988, AMORY à fait l'objet d'une suspension par mesure d'ordre, à la suite de son implication dans l’affaire Mendez.
Il a été acquitté dans le procès Mendez et a quitté la Gd.
Il était noté par ses supérieurs, comme travailleur, volontaire et honnête, ayant le souci de bien faire et n'hésitant pas à s'engager personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 14 Mar 2007 - 17:04

Amory, selon Saint Gilbert (Dupont) « La Dernière Heure -26 septembre 2000 )

Le Chaînon manquant - Pour les tueries du Brabant, Amory a dû expliquer un hasard sur dix millions !

Dès les premières tueries - en 1982-83 - le parquet de Nivelles fait arrêter la filière boraine, des truands capables de beaucoup. Tout se calme. Mi-1985, reprise des tueries dans les Delhaize. Après le meurtre (en janvier 86) de l’ingénieur Mendez, les flics se braquent sur deux ex-gendarmes bruxellois, Robert Beijer et Madani Bouhouche. La Belgique compte 10 millions d'habitants. Dans le nombre, il n'en est pas dix ni trois ni deux mais un qui connaisse - et même très bien - les premiers et les seconds. Cet homme est gendarme en BSR à Mons et s'appelle Christian Amory ! Chez les Borains, il connait Estiévenart, Baudet, Michel Cocu, Vittorio. Gosse, Amory a joué aux billes avec un petit Algérien qui, devenu grand, est devenu un bon copain du gros Vittorio. A l'époque des tueries, la meilleure informatrice d'Amory, c'est Graziella, qui tient un café, place de Cuesme, le Van Gogh, dont Vittorio a fait son QG: rien de ce que préparent les Borains n'échappe à Amory. Du coup, la tentation fut grande de penser qu'Amory était le chaînon manquant qui avait mis les deux bandes en présence. Bouhouche et Beijer étaient assez malins pour avoir utilisé, manipulé les Borains, récupéré lès armes et fait ou fait faire des coups ailleurs. Bouhouche et Beijer étaient connus pour avoir projeté de racketter des Delhaize.

Ce hasard invraisemblable - deux bandes dissemblables, un lien possible - permettait tous les scénarios. D'autant qu'en creusant, les gendarmes apprenaient que le fameux .38 Ruger de Cocu ayant mis le parquet de Nive/les sur la piste des Borains avait transité à la BSR de Mons par le bureau d'Amory avant d'être remis à l'expert Dery. Qu'à Mons, Amory était le seul à avoir marqué de l'intérêt pour l'affaire des tueries et avait même été détaché à Jumet à la Cellule Brabant wallon. Tant qu'à faire, d'autres ont dit et même écrit qu'avec son physique, Amory aurait fait un bon géant ! Hier, Amory s'explique. Pour la première fois. Ces coïncidences, dit-il, ont cassé ma vie. "Je jure que je n'ai jamais mis les Borains en présence de Bouhouche et Beijer. Jamais je n'ai parlé des uns aux autres et j’ai beau me creuser, je n'imagine pas que ce lien ait pu se faire à mon insu." Le cri d'Amory est un cri d'innocence. La justice, jamais, n'a pu prouver qu'il mentait. Et ce n'est pas faute d'avoir mis le paquet. Pour Amory, ni Beijer ni Bouhouche n'ont trempé dans ces bains de : sang qui ont fait 28 victimes. Les tueurs venaient d'ailleurs, pas de Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
nobody



Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 15 Mar 2007 - 8:55

Alors cet homme là, il a du subir une horreur.
Accusé de tout les mots, harcelé par la justice et la gendarmerie pendant des années. Suspecté des pires choses, Son honneur sali, son nom trainé dans la boue, il perd son boulot, etc...
Il est envoyé aux assises...pour au final etre acquitté pour tout.

On s'est acharnée sur un innocent pendant toute ses années.

Et ensuite on entends que certaines cellules font bien leur boulot. Moi, je me pose toujours la question.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mar 27 Mar 2007 - 23:14

CharlyN a écrit:
Amory, selon Saint Gilbert (Dupont) « La Dernière Heure -26 septembre 2000 )

Le Chaînon manquant - Pour les tueries du Brabant, Amory a dû expliquer un hasard sur dix millions !

Dès les premières tueries - en 1982-83 - le parquet de Nivelles fait arrêter la filière boraine, des truands capables de beaucoup. Tout se calme. Mi-1985, reprise des tueries dans les Delhaize. Après le meurtre (en janvier 86) de l’ingénieur Mendez, les flics se braquent sur deux ex-gendarmes bruxellois, Robert Beijer et Madani Bouhouche. La Belgique compte 10 millions d'habitants. Dans le nombre, il n'en est pas dix ni trois ni deux mais un qui connaisse - et même très bien - les premiers et les seconds. Cet homme est gendarme en BSR à Mons et s'appelle Christian Amory ! Chez les Borains, il connait Estiévenart, Baudet, Michel Cocu, Vittorio. Gosse, Amory a joué aux billes avec un petit Algérien qui, devenu grand, est devenu un bon copain du gros Vittorio. A l'époque des tueries, la meilleure informatrice d'Amory, c'est Graziella, qui tient un café, place de Cuesme, le Van Gogh, dont Vittorio a fait son QG: rien de ce que préparent les Borains n'échappe à Amory. Du coup, la tentation fut grande de penser qu'Amory était le chaînon manquant qui avait mis les deux bandes en présence. Bouhouche et Beijer étaient assez malins pour avoir utilisé, manipulé les Borains, récupéré lès armes et fait ou fait faire des coups ailleurs. Bouhouche et Beijer étaient connus pour avoir projeté de racketter des Delhaize.

Ce hasard invraisemblable - deux bandes dissemblables, un lien possible - permettait tous les scénarios. D'autant qu'en creusant, les gendarmes apprenaient que le fameux .38 Ruger de Cocu ayant mis le parquet de Nive/les sur la piste des Borains avait transité à la BSR de Mons par le bureau d'Amory avant d'être remis à l'expert Dery. Qu'à Mons, Amory était le seul à avoir marqué de l'intérêt pour l'affaire des tueries et avait même été détaché à Jumet à la Cellule Brabant wallon. Tant qu'à faire, d'autres ont dit et même écrit qu'avec son physique, Amory aurait fait un bon géant ! Hier, Amory s'explique. Pour la première fois. Ces coïncidences, dit-il, ont cassé ma vie. "Je jure que je n'ai jamais mis les Borains en présence de Bouhouche et Beijer. Jamais je n'ai parlé des uns aux autres et j’ai beau me creuser, je n'imagine pas que ce lien ait pu se faire à mon insu." Le cri d'Amory est un cri d'innocence. La justice, jamais, n'a pu prouver qu'il mentait. Et ce n'est pas faute d'avoir mis le paquet. Pour Amory, ni Beijer ni Bouhouche n'ont trempé dans ces bains de : sang qui ont fait 28 victimes. Les tueurs venaient d'ailleurs, pas de Belgique.
Ah bon, quelqu'un sait donc d'où ils venaient...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 16 Jan 2008 - 10:23

Quelques déclarations intéressantes d'Amory :

Belgique, an 1973, la dictature?

Selon des archives officielles, des enquêtes détaillées et des témoignages dignes de foi, vers 1973, un réseau clandestin a programmé un putsch militaire dans notre pays. Récemment, un «acteur» de ces «années de plomb» belges s'est encore exprimé à ce sujet. Comme Avancées, depuis plusieurs années. Et le journaliste Walter De Bock, que nous avons rencontré (voir interview).

Il y a quelques mois, le quotidien libéral La Dernière Heure publiait à sa Une un titre accrocheur et inquiétant: «La Gendarmerie a préparé un coup d’Etat!» (1). Réalité ou rumeur? Fantasme ou vérité? Serait-on une fois de plus tombé dans le panneau? Victime du phénomène, bien connu à l’extrême droite, de la croyance aveugle dans le «complot occulte»? Avons-nous grossi les rêves de conspiration de hauts gradés de l’Armée belge adeptes d'une méthode plus virile pour mater la rébellion gauchiste post-soixante-huitarde et faire barrage au démantèlement du pays? C’est possible.

Cependant, une chose est sûre, plusieurs éléments concordant établissent ce scénario bien connu des «républiques bananières». Nous étions à l’époque au début des années septante. En Espagne, au Portugal et en Grèce, les forces militaires régnaient. Le «mode d’emploi» de ces dernières pour prendre le pouvoir fut le modèle de leurs amis belges de l’ultradroite. Sous l'œil complice de l'Oncle Sam.

Un ex-gendarme se met à table

Les dernières révélations de La Dernière Heure (DH) se basent sur le témoignage de Christian Amory. Ce n'est pas la première fois que cet ancien de l'Escadron spécial d'intervention (ESI) de la gendarmerie (lire Avancées, octobre 1998, p. 27) dévoile des informations détaillées à propos de ce projet de coup d'Etat. Il donnera le nom de code de ce plan, "l'Opération bleue». Un nom qui fut souvent cité lors des travaux d'auditions des deux commissions parlementaires d'enquête sur le banditisme et le terrorisme. Dans l'interview accordée à la DH, Amory avance plusieurs informations détaillées (avec des noms, des dates, des lieux). Il affirme que l'ESI était entièrement impliqué dans ce projet fou. Voici quelques extraits de l’entretien DH-Amory.

A la date convenue par les conspirateurs, nous avons été mis en stand-by de 24 heures (…). Nous étions mobilisés pour un coup d'Etat. Notre objectif était de prendre le Parlement. Par la suite, j'ai appris que ce jour-là, tous les MP chargés de sa protection avaient été désarmés. Sous prétexte que l'un des leurs s'était suicidé récemment. Christian Amory poursuit: On a appris par la suite aussi que ce jour-là les blindés avaient fait mouvement d'Allemagne jusqu'à la frontière belge. Que les paras devaient intervenir. Que la gendarmerie avait acheté - hors dotation pour ne pas laisser de traces - des cristaux permettant d'assurer sur le terrain des liaisons radios entre les gendarmes et les militaires. Que ces cristaux ont été retrouvés par la BSR de Bruxelles (…). Que les cibles étaient le Parlement, le Palais royal, la RTBF, les principaux nœuds de communication.

Toutefois, malgré une planification préparée depuis de longs mois et le soutien de plusieurs secteurs du régime, ce scénario antidémocratique n'a pas été mis en œuvre. Une personnalité politique de premier plan devait prendre le pouvoir. C'était le scénario prévu. Deux heures avant, son secrétaire privé l'a informé de ce qui se préparait et du rôle qui lui était offert. Cette personnalité a refusé. Et tout s'est arrêté.

Philippe Créteur, le journaliste de la DH (et ancien militant d’extrême droite) qui a recueilli les propos de Christian Amaury (1), rappela alors qu'en commission d'enquête, le commandant de la gendarmerie de l'époque aurait admis certains mouvements de troupes. C'était des manœuvres, a-t-il expliqué. Quant au nom de ce politicien choisi par ces «cagoulards», un autre témoin de l’époque, contacté voici quelques jours par Avancées, désigna Paul Vanden Boeynants, alors ministre de la Défense nationale.

Enquête personnelle

Christian Amory, pour sa part, après un service actif au sein de l'ESI (1971-1979), un passage à la BSR Bruxelles (1979-1983) et dans la cellule d'enquête sur les tueurs du Brabant, reçut finalement son C4, en 1995. Il faut savoir que ce témoin clé des «années de plomb» belges fréquentait par ailleurs les deux gendarmes Robert Beijer et Madani Bouhouche (lire Avancées, avril 1998, pp. 28-29). Il fut même soupçonné d'avoir été le lien entre ses deux ex-collègues et la bande des Borains (les premiers suspects des tueries du Brabant).

Le nom d'Amory est aussi cité dans des PV ayant trait au vol d'armes commis au QG de l'ESI (1980). Plusieurs de ces armes réapparaîtront dans le cadre des investigations pour retrouver la trace des auteurs des massacres dans les grandes surfaces entre 1983 et 1985. Selon lui, son renvoi de la gendarmerie est lié au fait qu'il s'était intéressé de très près à tous les événements qui ont secoué la gendarmerie ces dix dernières années, car je croyais être dans un milieu très proche de tout cela. J'ai fait ma petite enquête personnelle: les résultats, je les communiquais à l'adjudant Goffinon (Avancées, novembre 1998, p. 25) et à l'Etat-Major.

Silence radio

Suite aux nouvelles révélations publiées dans la DH sur ce projet de coup d'Etat impliquant la gendarmerie et l'Armée belge, le silence radio de ces dernières fut une fois de plus au rendez-vous. A la veille de l’instauration de la police unique, c’est pour le moins inquiétant. D’autant plus que la structure de la nouvelle force de l’ordre est sous la coupe d’une gendarmerie qui n’a pas encore lavé son linge sale. La Belgique est décidément un pays où l'omerta, cette fameuse loi du silence, à encore de longs jours devant elle.

Manuel ABRAMOWICZ

1. Philippe Créteur: «La Gendarmerie a préparé un coup d’état!», in La Dernière Heure du 26 septembre 2000.



Putschs et juntes fascistes, les exemples

A l’époque où des militaires, des gendarmes et des hommes d’affaires belges planifièrent une option militariste musclée pour mater la «rébellion» gauchiste et instaurer une dictature, les exemples de juntes militaires européennes au pouvoir étaient nombreux.

Au Portugal, un régime national-catholique autoritaire et corporatiste était déjà en place depuis 1933. Son dictateur, Salazar, avait promulgué une Constitution sur mesure instaurant le concept de l’Etat nouveau, avec un parti unique (l’Union nationale), une milice (la Légion portugaise) et un mouvement de jeunesse pour encadrer et contrôler le peuple. L’église portugaise fut sa complice et au cœur du régime salazariste. En 1974, la «Révolution des Oeillets», menée par des militaires progressistes et anticolonialistes, mit fin à l’Etat nouveau.

Après un putsch militaire contre le gouvernement démocratique et une sanglante guerre civile (1936-1938), le dictateur Franco installa également un régime musclé en Espagne. Grâce au soutien de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste. Là encore, c’est un parti unique (la Phalange espagnole) qui décidait de tout; avec l’aval du clergé local en général et de l’Opus Dei en particulier. Pour mater la rébellion, au programme: arrestations massives des opposants, ouverture de camps de prisonniers, contrôle de la presse, interdiction des activités syndicales, … Le régime franquiste (mais pas ses «fonctionnaires») sera mis au placard après le décès de son «guide» le 20 novembre 1975.

La Grèce fut pour sa part victime d’un putsch militaire le 21 avril 1967. Une junte conduite par le général Papadopoulos s’installa au pouvoir à Athènes. La Constitution et le système parlementaire furent abolis. La liberté de la presse limitée. Après la défaite grecque à Chypre devant l’armée turque, en 1974, le régime dit «des colonels» est renversé. Les conjurés sont arrêtés et l’année suivante, Papadopoulos est condamné à mort. Plus de 40.000 réfugiés politiques reviennent au pays en 1978.

Ces trois pays européens furent des modèles et des destinations «touristiques» pour l’extrême droite européenne. En effet, plusieurs terroristes néofascistes et autres barbouzes de l’OAS rejoignirent dans leur exil politique les collabos nazis qui y avaient déjà trouvé refuge dès 1945.

A l’époque où les militaires contrôlaient le Portugal, l’Espagne et la Grèce, les offensives démocratiques du type de celle emmenée par un Louis Michel vis-à-vis de l’Autriche n’étaient pas à l’ordre du jour. Pire, ces dictatures furent soutenues par des Etats démocratiques et accueillies sans broncher dans les principaux organismes internationaux. En 1949, le dictateur Salazar figurait parmi les fondateurs de l’OTAN. Six ans plus tard, l’Espagne franquiste bénéficia d’une représentation à l’ONU. Ce sont les Etats-Unis qui jouèrent les protecteurs de ces «républiques bananières», avec l’aide d’un puissant lobby politico-affairiste constitué, en Belgique, de personnalités sociales-chrétiennes et libérales.


Source : http://archive.indymedia.be/news/2001/01/2109.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 16 Jan 2008 - 11:33

BR, votre ami serait il pour le grand complot ? Very Happy Very Happy Very Happy

Pour moi, l'ami A a raison sur plusieurs points; dommage qu'il ait été naif .
Revenir en haut Aller en bas
Baude



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: incroyable révélation de Pere UBU   Ven 2 Mai 2008 - 15:34

Selon Pere UBU de ce jour, Amory aurait recu une mission d'éliminer un important ministre algérien en le tuant depuis les toits d'un hotel parisien !
La mission aurait été annulée en dernière minute.
Peut-on vérifier ces fais et surtout qui était le donneur d'ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 16:12

Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 17:56

Baude a écrit:
Selon Pere UBU de ce jour, Amory aurait recu une mission d'éliminer un important ministre algérien en le tuant depuis les toits d'un hotel parisien !
La mission aurait été annulée en dernière minute.
Peut-on vérifier ces fais et surtout qui était le donneur d'ordre ?
J'ai vérifié!
En fait, il a voulu profiter d'un moment intime du Ministre avec une call-girl du réseau Montaricourt, laquelle sera impliquée plus tard dans l'affaire Dutroux. hihihi.
Non, blague à part, après une vérification approfondie, on se rend compte qu'il ne s'agit pas d'Amory, mais bien de Belmondo dans "Le Professionnel".

Very Happy Very Happy Very Happy

C'est un forum ou un vaudeville?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 20:05

michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 20:14

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Vous confirmez !!!!!
Vous mélanger du vrai et du faux.
Vous ne savez pas de quoi vous parler et finalement, vous confirmez des conneries!
Revenir en haut Aller en bas
ludivine



Nombre de messages : 90
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 20:55

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

_________________
http://www.justice-affairescriminelles.org
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 2 Mai 2008 - 23:40

ludivine a écrit:
billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

OK. Ludivine. Je mets toute la phrase au conditionnel...
Car tout peut être faux. Les documents, les déclarations devant les enquêteurs, les..., oui évidemment.
Donc, j'ai entendu dire que... Amory aurait déclaré certaines choses.
Mais comme il n'est pas là pour les confirmer, ni les infirmer.
Cela demeure une hypothèse de travail.
Pour tout dire, je pense que tout cela a été évoqué par la presse lors du procès d'Amory. Il s'est expliqué en long et en large sur la piste MDA...
C'était pour espérer pièger BR et Bouhouche et récupérer les 'armes' des TBW et ... la rançon promise par Delhaize. (10 millions, on ne crache pas dessus...).
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 4:03

billbalantines a écrit:
ludivine a écrit:
billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

OK. Ludivine. Je mets toute la phrase au conditionnel...
Dans ce cas, plus rien à redire.
Car tout peut être faux. Les documents, les déclarations devant les enquêteurs, les..., oui évidemment.
Donc, j'ai entendu dire que... Amory aurait déclaré certaines choses.
Ah, pour déclarer des choses, il en a déclaré!
Mais comme il n'est pas là pour les confirmer, ni les infirmer.
Croyez-moi, il ne perd pas un mot de ce que vous écrivez. Je parle régulièrement avec lui. Il ne veut pas intervenir! C'est son droit. Il faut le respecter. Il vaut du reste mieux. Car ce qu'il pense de ce qu'il lit .... je préfère ne pas vous le dire. On me traiterait encore de tous les noms!
Cela demeure une hypothèse de travail.
Là, rien à redire!
Pour tout dire, je pense que tout cela a été évoqué par la presse lors du procès d'Amory. Il s'est expliqué en long et en large sur la piste MDA...
C'était pour espérer pièger BR et Bouhouche et récupérer les 'armes' des TBW et ... la rançon promise par Delhaize. (10 millions, on ne crache pas dessus...).
Permettez-moi d'intervenir en bleu dans votre texte!
Si vous savez qu'Amory a raconté toute cette belle histoire dans le but de nous pièger, Dany et moi-même, comme se fait-il que vous lancer un grand "Je confirme" au sujet du prétendu "projet d'assassinat du n 2 du FNL etc..."
C'est alors du grand n'importe quoi !
Je ne cherche nullement les polémiques improductives. Mais je réponds du tac au tac quand je lis, ce que je sais être "des bêtises"!
C'est cela, ma petite contribution au forum.
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 6:44

piotr a écrit:
B.R. a écrit:
EVE a écrit:
Bob , vous etes agacant .
Nous n avons ni notre vécu , ni votre savoir !!
nous sommes , pour la majorité ( ?) de l autre coté de la barrière .....
pourriez vous nous aider , au lieu de nous mépriser si nous ne sommes pas à votre niveau ??
A lire tant de conneries...
Je ne vous méprise nullement.
Je méprise l'imbécillité et la bêtise humaine!
quelle prétentieuse panouille !
S'il existe une quelconque prétention dans mes propos, c'est celle de savoir de quoi je parle.
Et cette prétention-là, je la revendique haute et forte.

aux autres: mais que ne vous cessiez de vous répandre à ses pieds.
Vous lui donnez bcp trop d'importance, et il s'en régale. Il a raison.
Mais que de procès d'intention!
Et quelle prétention que de prétendre connaître la pensée des autres!

Et pourquoi, chère ludivine, ne faites vous pas la même remarque au génie des carpathes ? Il insulte les (petites) gens, a-t-il des preuves à contre proposer aux hypothèses qu'ils formulent ?
Dire la vérité, si blessante soit-elle pour votre orgueil, n'est pas une insulte!
Et c'est encore vous qui qualifié les autres de "petites gens" !

Je suppose qu'on aimerait les lire.
Permettez-moi d'intervenir en bleu dans votre texte...

Pour ce qui est d'apporter des contre-propositions, il y a longtemps que je ne me prête plus à votre petit jeu de pêche aux informations. Si vous affirmez, sans fondement aucun, quelque chose de grotesque, (ce qui est monnaie courante sur ce forum) je ne vois pas pourquoi je devrais y répondre avec des arguments rationnels et donc, des éléments du dossier.
Cela, ça s'appelle la pêche aux moules et je ne veux plus y aller maman!
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 13:10

piotr a écrit:
Monsieur B., ne faites l'innocent. Soit vous dites votre vérité clairement et entièrement, soit vous vous la gardez, vous vous la fermez et vous laisser jouer les apprentis détectives de salon entre eux, ces "petits" imbéciles à vos yeux. Mais de balancer votre mépris et vos insultes, tout en gardant le silence, ne fait que marquer aux yeux de chacun votre propre malaise et votre désobligeance. En avez-vous tant de ce temps si précieux à perdre ? Votre logique n'est pas cohérente. Sinon dans le désir que vous avez d'arrogance et de dédain, marques des malheureux. Et, si vous étiez génial à ce point, seriez-vous obligé de vous planquer de l'autre côté du monde ?

Si vous dites, "bande de cons (j'interprète à peine), votre déduction est fausse", cela n'a pas valeur ni d'argument ni de preuve, sinon celle que l'on traite encore et tjs l'autre comme l'on se voit soi-même, au fond, même - et surtout - sans se l'avouer.
Amen !
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 18:29

piotr a écrit:
J'admire, nous admirons tous, le respect que vous avez des victimes. Vous faites bien de vous pavaner sur ce site. Vous êtes un grand homme, la classe incarnée, bravo, et quel courage ! C'est renversant. Vraiment. Quel type ce Beijer ! Nous recevons vos insultes comme des bénédictions. Envoyez-nous un ongle, une mèche, qqchose, n'importe quoi qui nus illumine et que nous pourrions adorer au même titre que votre sainte parole de vérité.
Quelle dialectique! Quelle argumentation! Quelle intelligence dans le discourt! J'en reste sans voix.
re - Amen
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 21:34

B.R. a écrit:
billbalantines a écrit:
ludivine a écrit:
billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Amory avait été engagé semble-t-il par un agent de Ben Bella dans le but d'exécuter le numéro 2 du FNLA Sheriff Messaadia. Amory a déclaré avoir accepté ce contrat pour mieux infiltrer le mouvement (MDA) de Ben Bella.

Je confirme. Des documents existent là-dessus. Amory a promis aussi de livrer des armes au MDA... et a proposé à BR et Bouhouche d'évacuer des armes 'chaudes' vers le MDA. Il y aura un début d'exécution avec la livraison (interceptée par les douaniers français) d'un GP 9mm dans la période qui a précédé (?) ou suivi (?) l'assassinat de Mendez.
Curieusement Amory aurait évoqué son 'ami' Mendez qui pouvait livrer 200 armes sorties de la FN... (source: son indicateur Asmaoui).
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

OK. Ludivine. Je mets toute la phrase au conditionnel...
Dans ce cas, plus rien à redire.
Car tout peut être faux. Les documents, les déclarations devant les enquêteurs, les..., oui évidemment.
Donc, j'ai entendu dire que... Amory aurait déclaré certaines choses.
Ah, pour déclarer des choses, il en a déclaré!
Mais comme il n'est pas là pour les confirmer, ni les infirmer.
Croyez-moi, il ne perd pas un mot de ce que vous écrivez. Je parle régulièrement avec lui. Il ne veut pas intervenir! C'est son droit. Il faut le respecter. Il vaut du reste mieux. Car ce qu'il pense de ce qu'il lit .... je préfère ne pas vous le dire. On me traiterait encore de tous les noms!
Cela demeure une hypothèse de travail.
Là, rien à redire!
Pour tout dire, je pense que tout cela a été évoqué par la presse lors du procès d'Amory. Il s'est expliqué en long et en large sur la piste MDA...
C'était pour espérer pièger BR et Bouhouche et récupérer les 'armes' des TBW et ... la rançon promise par Delhaize. (10 millions, on ne crache pas dessus...).
Permettez-moi d'intervenir en bleu dans votre texte!
Si vous savez qu'Amory a raconté toute cette belle histoire dans le but de nous pièger, Dany et moi-même, comme se fait-il que vous lancer un grand "Je confirme" au sujet du prétendu "projet d'assassinat du n 2 du FNL etc..."
C'est alors du grand n'importe quoi !
Je ne cherche nullement les polémiques improductives. Mais je réponds du tac au tac quand je lis, ce que je sais être "des bêtises"!
C'est cela, ma petite contribution au forum.

Oui, je sais qu'Amory a beaucoup 'causé' et dans des sens 'divers'...
Mais lorsque j'ai dit 'je confirme' je répondais à Michel sur les liens avec le MDA... pas sur l'intention de flinguer réellement le numéro 2...
Là-dessus, seul Amory sait jusqu'où il était prêt à aller... dans son projet d'infiltration... (au profit de qui? Sureté? ; RG français, autre?)
Mais les contacts avec le MDA sont avérés et revendiqués par Amory.
Voulait-il se couvrir par après en disant que c'était pour vous piéger vous et Bouhouche ou s'agissait-il réellement de son mobile? Là aussi, la réponse, il est seul à la connaître...
Le dossier reste 'nébuleux' à bien des égards. Amory a le profil type du parfait agent double, triple, etc... (ce qui n'est pas un défaut dans son métier, que les choses soient dites. Mais qui rend la lecture a posteriori plus ...difficile).
D'où sortait réellement ce GP 9mm remis à Asmoui pour prouver sa bonne foi au MDA sur de futures livraisons d'armes...? A quoi a servi ce GP 9mm auparavant? Venait-il directement du banc d'essai de la FN via Mendez comme l'affirmerait Asmaoui ? car Asmoui aurait évoqué une arme sans numéro d'immatriculation...??? Pas de trace apparente de manipulation (lime, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 3 Mai 2008 - 21:37

ludivine a écrit:
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

Ludivine : Les informations que j'ai placées sur le forum proviennent d'écrits de journalistes. Je sais évidemment bien qu'ils ne recoupent pas toujours leurs sources et que certains livres ou articles contiennent bon nombre d'inexactitudes. Tant mieux si elles sont corrigées.

Br : Je tiens toujours à éviter de diffamer qui que ce soit sur ce forum. Mais le problème pour le citoyen lambda comme moi reste le manque de documentation fiable. Même les rapports parlementaires se basent parfois sur des articles de journaux.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
welkominn



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 4 Mai 2008 - 0:11

piotr a écrit:
"s" à discours, Bob.

Le mépris, l'argument des faibles, à nouveau. Quel évantail dans votre attirail, c'est impressionnant, Bob. C'est la grande classe, Bob, ya pas à dire.

Ca à l'air de vous tarauder l'intelligence, vous n'avez que ce mot à la bouche, sans doute faute de l'avoir ailleurs. Quand vous aurez des choses intéressantes à dire, faites moi signe, Bob. Je vous apprendrez la classe, aussi, en passant.

Il me semble que vous cherchez la confrontation facile, caché derrière

l'anonymat...il existe des pugilats simples, qui recherchent les fautes

d'othographe comme preuves d' imbécilité.

Vos interventions ne montrent que deux choses : une agressivité débile,

et un manque flagrant de connaissance du dossier.
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 4 Mai 2008 - 6:40

welkominn a écrit:
piotr a écrit:
"s" à discours, Bob.

Le mépris, l'argument des faibles, à nouveau. Quel évantail dans votre attirail, c'est impressionnant, Bob. C'est la grande classe, Bob, ya pas à dire.

Ca à l'air de vous tarauder l'intelligence, vous n'avez que ce mot à la bouche, sans doute faute de l'avoir ailleurs. Quand vous aurez des choses intéressantes à dire, faites moi signe, Bob. Je vous apprendrez la classe, aussi, en passant.

Il me semble que vous cherchez la confrontation facile, caché derrière

l'anonymat...il existe des pugilats simples, qui recherchent les fautes

d'othographe comme preuves d' imbécilité.

Vos interventions ne montrent que deux choses : une agressivité débile,

et un manque flagrant de connaissance du dossier.
Merci de votre intervention, mais laissez tomber!
Vous ne l'avez pas reconnu avec ses gros sabots?
Il est revenu et voudrait bien "refoutre" le B... sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 4 Mai 2008 - 7:21

billbalantines a écrit:
Oui, je sais qu'Amory a beaucoup 'causé' et dans des sens 'divers'...
Mais lorsque j'ai dit 'je confirme' je répondais à Michel sur les liens avec le MDA... pas sur l'intention de flinguer réellement le numéro 2...
Là-dessus, seul Amory sait jusqu'où il était prêt à aller... dans son projet d'infiltration... (au profit de qui? Sureté? ; RG français, autre?)
Mais les contacts avec le MDA sont avérés et revendiqués par Amory.
Voulait-il se couvrir par après en disant que c'était pour vous piéger vous et Bouhouche ou s'agissait-il réellement de son mobile? Là aussi, la réponse, il est seul à la connaître...
Le dossier reste 'nébuleux' à bien des égards. Amory a le profil type du parfait agent double, triple, etc... (ce qui n'est pas un défaut dans son métier, que les choses soient dites. Mais qui rend la lecture a posteriori plus ...difficile).
D'où sortait réellement ce GP 9mm remis à Asmoui pour prouver sa bonne foi au MDA sur de futures livraisons d'armes...? A quoi a servi ce GP 9mm auparavant? Venait-il directement du banc d'essai de la FN via Mendez comme l'affirmerait Asmaoui ? car Asmoui aurait évoqué une arme sans numéro d'immatriculation...??? Pas de trace apparente de manipulation (lime, etc...)
Pour revenir à du concret... Les liens avérés avec le MDA.
Qui nous confirme cela réellement, si ce n'est Amory lui-même et Asmaoui? Et aussi, pendant le procès, un ex-colonel de l'ESI qui vient nous dire qu'il savait qu'Amory était sur une "affaire" en France, mais dont il ne connaît pas vraiment les détails. Il pense bien qu'il puisse s'agir du MDA.
Et ces contacts se situent quand, d'après eux? Après la mort de Mendez et après l'arrestation de Bouhouche.
Que sait-on de ces contacts avec le MDA et la mission? Rien! Tout le reste est pure invention des journalistes.
On sait juste qu'Amory prétend les infiltrer en allant leur proposer des armes! Mais les infiltrer pour le compte de qui? Ici, en Belgique, tout le monde s'en fou! Or, Amory ne travaille pas pour les services Français!
Voici une autre explication:
Amory, qui est finalement très profondément honnête, ne s'est pas remis de la pseudo-expédition du vol du dinghy à Knokke (Pour ceux qui connaissent le dossier! Sorry, je ne peux pas tout reprendre dans une seule réponse). Il traîne cela sur sa conscience depuis longtemps. Or, après l'affaire Mendez et les premières révélations, il sent bien qu'il est mal pris et qu'il va être projeté bien malgré lui dans le dossier et la tournante. Il sait qu'il a "chipoté" quelques armes avec Bouhouche (dont le GP dont vous faites allusion) et il a peur tout naturellement d'être associé à cette bande de malfaiteurs. Il est mis sur la sellette par Goffinon et promet à ce dernier de "faire" quelque chose. Il va donc essayer de se rapprocher de moi, car son "vrai" ami est au trou! Comme je lui parle "d'armes chaudes" à faire sortir, il pense qu'il tient là le bon bout pour Goffinon. Et il monte l'affaire du MDA avec son copain Amsaoui. A moi, il raconte que ces gens seraient très intéressés. Une très grosse erreur d'interprétation de sa part est de penser "qu’armes chaudes" = "armes du Brabant Wallon" alors que ce n'est pas du tout le cas! Mais cette erreur va exciter encore plus les enquêteurs et va abîmer l'amitié qu'Amory porte à Bouhouche jusqu'à ce qu'Amory se rendra compte plus tard de sa méprise!
Donc, finalement, le MDA deviendra un prétexte pour faire sortir les "armes chaudes" et rien d'autre. Il n'y a jamais eu d'enquête réelle, ni d'infiltration, ni encore moins de projet d'assassinat. Avec l'aide d'Asmaoui, le copain d'enfance d'Amory, les deux avaient suffisamment d'informations pour lancer cette petite histoire.
Les choses sont toujours beaucoup plus simples qu'on ne le croit Bill.
Le GP 9mm dont vous parlez a été recomposé au départ d'une des nombreuses gardes volées lors de la visite organisée à la FN par Bouhouche et Mendez. J'ai déjà expliqué en détail cette visite dans ce forum. Vous retrouverez cela sans problème si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
ludivine



Nombre de messages : 90
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 4 Mai 2008 - 12:41

michel a écrit:
ludivine a écrit:
Attention Bill et michel, une affirmation doit être etayée d'une preuve....
de qui provient cette source et qui affirme précisément quoi?
vous savez, moi les indics.... Arrow

Ludivine : Les informations que j'ai placées sur le forum proviennent d'écrits de journalistes. Je sais évidemment bien qu'ils ne recoupent pas toujours leurs sources et que certains livres ou articles contiennent bon nombre d'inexactitudes. Tant mieux si elles sont corrigées.


ok, merci bill et michel, je comprends mieux...
je souhaitais juste que les choses soient précisées Wink

_________________
http://www.justice-affairescriminelles.org
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri



Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 4 Mai 2008 - 14:24

B.R. a écrit:
billbalantines a écrit:
Oui, je sais qu'Amory a beaucoup 'causé' et dans des sens 'divers'...
Mais lorsque j'ai dit 'je confirme' je répondais à Michel sur les liens avec le MDA... pas sur l'intention de flinguer réellement le numéro 2...
Là-dessus, seul Amory sait jusqu'où il était prêt à aller... dans son projet d'infiltration... (au profit de qui? Sureté? ; RG français, autre?)
Mais les contacts avec le MDA sont avérés et revendiqués par Amory.
Voulait-il se couvrir par après en disant que c'était pour vous piéger vous et Bouhouche ou s'agissait-il réellement de son mobile? Là aussi, la réponse, il est seul à la connaître...
Le dossier reste 'nébuleux' à bien des égards. Amory a le profil type du parfait agent double, triple, etc... (ce qui n'est pas un défaut dans son métier, que les choses soient dites. Mais qui rend la lecture a posteriori plus ...difficile).
D'où sortait réellement ce GP 9mm remis à Asmoui pour prouver sa bonne foi au MDA sur de futures livraisons d'armes...? A quoi a servi ce GP 9mm auparavant? Venait-il directement du banc d'essai de la FN via Mendez comme l'affirmerait Asmaoui ? car Asmoui aurait évoqué une arme sans numéro d'immatriculation...??? Pas de trace apparente de manipulation (lime, etc...)
Pour revenir à du concret... Les liens avérés avec le MDA.
Qui nous confirme cela réellement, si ce n'est Amory lui-même et Asmaoui? Et aussi, pendant le procès, un ex-colonel de l'ESI qui vient nous dire qu'il savait qu'Amory était sur une "affaire" en France, mais dont il ne connaît pas vraiment les détails. Il pense bien qu'il puisse s'agir du MDA.
Et ces contacts se situent quand, d'après eux? Après la mort de Mendez et après l'arrestation de Bouhouche.
Que sait-on de ces contacts avec le MDA et la mission? Rien! Tout le reste est pure invention des journalistes.
On sait juste qu'Amory prétend les infiltrer en allant leur proposer des armes! Mais les infiltrer pour le compte de qui? Ici, en Belgique, tout le monde s'en fou! Or, Amory ne travaille pas pour les services Français!
Voici une autre explication:
Amory, qui est finalement très profondément honnête, ne s'est pas remis de la pseudo-expédition du vol du dinghy à Knokke (Pour ceux qui connaissent le dossier! Sorry, je ne peux pas tout reprendre dans une seule réponse). Il traîne cela sur sa conscience depuis longtemps. Or, après l'affaire Mendez et les premières révélations, il sent bien qu'il est mal pris et qu'il va être projeté bien malgré lui dans le dossier et la tournante. Il sait qu'il a "chipoté" quelques armes avec Bouhouche (dont le GP dont vous faites allusion) et il a peur tout naturellement d'être associé à cette bande de malfaiteurs. Il est mis sur la sellette par Goffinon et promet à ce dernier de "faire" quelque chose. Il va donc essayer de se rapprocher de moi, car son "vrai" ami est au trou! Comme je lui parle "d'armes chaudes" à faire sortir, il pense qu'il tient là le bon bout pour Goffinon. Et il monte l'affaire du MDA avec son copain Amsaoui. A moi, il raconte que ces gens seraient très intéressés. Une très grosse erreur d'interprétation de sa part est de penser "qu’armes chaudes" = "armes du Brabant Wallon" alors que ce n'est pas du tout le cas! Mais cette erreur va exciter encore plus les enquêteurs et va abîmer l'amitié qu'Amory porte à Bouhouche jusqu'à ce qu'Amory se rendra compte plus tard de sa méprise!
Donc, finalement, le MDA deviendra un prétexte pour faire sortir les "armes chaudes" et rien d'autre. Il n'y a jamais eu d'enquête réelle, ni d'infiltration, ni encore moins de projet d'assassinat. Avec l'aide d'Asmaoui, le copain d'enfance d'Amory, les deux avaient suffisamment d'informations pour lancer cette petite histoire.
Les choses sont toujours beaucoup plus simples qu'on ne le croit Bill.
Le GP 9mm dont vous parlez a été recomposé au départ d'une des nombreuses gardes volées lors de la visite organisée à la FN par Bouhouche et Mendez. J'ai déjà expliqué en détail cette visite dans ce forum. Vous retrouverez cela sans problème si nécessaire.

ca se tient, mais pourquoi ne pas l'avoir sortie plutot cette explication...
Quel était le role exact d'Amory dans l'histoire du Dinghy ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian Amory   Aujourd'hui à 1:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Amory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» christian Barnard : les greffes du coeur.
» Archives de Christian Soudet: les ovnis en Seine-Maritime
» RELATION DU PRIMAT CHRISTIAN DE BELGIQUE AVEC LE VATICAN
» AMORY Jacques - Lieutenant - 30è de ligne -
» 11/03 Anniversaires : Bossy, Christian Garnotel, Fanfoué, Gal82, Moter, Pierreaxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: