les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christian Amory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Sam 22 Mai 2010 - 23:15

* Marchand d'art
* Ex-informateur de police et de la Sûreté-Belgique
* Escroquerie et faux: ”faux du KGB” (>De Bonvoisin Benoit, Amory)
* Bras droit de Kerimov Suleiman
* Trafic de “dames de compagnie”
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 23 Mai 2010 - 0:05

Ok, affaires plus recentes t'accord

Merci
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 23 Mai 2010 - 10:14

Qqun possede ce PV 21266: Amory, Calmette, agence de mercenaires "Contact", Afrique, ... ? Ca me semble assez important.
Revenir en haut Aller en bas
signordonpedro



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 23 Mai 2010 - 21:15

[quote="dim"]Qqun possede ce PV 21266: Amory, Calmette, agence de mercenaires "Contact", Afrique, ... ? Ca me semble assez important.[/quote]

houla houla dim, vous rassemblez de plus en plus d'éléments contre moi, heureusement vous n'étes pas à la cellule..... petit futé va..............
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 26 Mai 2010 - 17:06

En ce qui concerne le nommé GIGNEZ Freddy, j'ai appris qu'il s'agissait d'une personne étant le président d'une association "Contact" [...] et qu'il pouvait fournir du travail à des aventuriers désirant se rendre à l'étranger. En bas de cette page, vous pouvez constater que j'ai inscrit "Le Marseillais", mercenaire Afrique du Sud. Il s'agit d'un résumé de là conversation que j'avais eu avec BOUHOUCHE [vers sept. 1985] lorsque je lui avais demandé et dit que je désirais trouver un travail plus intéressant et que CALMETTE dit "le Marseillais" engageait pour l'Afrique du Sud des mercenaires qu' il payait 150.000 fr par mois." (s: Amory, PV21266)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 26 Mai 2010 - 17:10

"En ce qui concerne le nommé CALMETTE, j'ai appris qu'il avait loué une fermette à Erbisoeul face a une ferme. A l'époque, lui et certains de ses amis de mêmes opinions politiques y auraient testé des armes et se seraient livrés à certains entrainements de type paramilitaire." (s: Amory, PV21266)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 26 Mai 2010 - 17:19

"Le Mouvement Social Nationaliste Ce mouvement, dont le nom définit si bien l'idéologie, est le successeur du mouvement rexiste à la fin des années 70. Ces enfants de Léon Degrelle étaient dirigés par José Ravet, l'homme qui organise les contacts avec Jean-Marie Le Pen et son Front National. En 1985, pas moins de cinq militants du MSN se présentaient sur les listes du FNNF, comme Jean-Pierre Demol et Freddy Gignez, tous deux membres du bureau politique du Mouvement Social Nationaliste. (s: article 'combat' / 1987)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 26 Mai 2010 - 17:32

Bon travail Dim

J'espère que Don Pedro peut ns éclairer plus sur ce Gigniez
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 18 Juin 2010 - 15:21

10. Pourquoi Amory situe-t-il sa première rencontre avec Asmaoui en 1982 alors que selon Asmaoui ils sont amis d'enfance (carton ch 49, pièce 60).

24. Dans quelles conditions une carte d'identité-volée à Chaumont-Gistoux se trouve entre les mains de Beijer, qui la donne à Arnory qui la remet ensuite à Asmaoui et pourquoi ? (PV 21.234 cellule Brabant wallon, 1 1 février 1988)

25. Quelles sont les autorités hiérarchiques ayant justifié l'intervention de la gendarmerie en faveur de Asmaoui à l'Office des étrangers et chez le directeur de la prison de Lantin en faveur d'une libération conditionnelle ? (CH 49 30 PV CBW 21.167 ,27 janvier 881

(s: questions Magnée et Graindorge)
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1387
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Ven 18 Juin 2010 - 15:57

Aux deux papys mineurs d'archives ; "votre" Asmaoui... est-celui qui se trouvait encagé à la prison de Mons fin d'année 83 ou 84 ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 23 Mar 2011 - 13:53

Date: 07/04/2001
Section: INFORMATIONS GENERALES
Sous Section: FAITS DIVERS

Amory réclame 5 millions Nouvelle Recherche


L'ex-gendarme acquitté demande réparation à l'Etat belge

BRUXELLES L'ancien gendarme de la BSR de Mons, Christian Amory, détenu à tort durant 121 jours (en 1987 et en 1988) dans l'affaire Bouhouche-Beijer réclame cinq millions de francs à l'Etat belge (123.946,76 €) à titre de dédommagement.

Christian Amory était un excellent enquêteur. Entré à la gendarmerie en 1971, membre du groupe Diane, l'ancêtre de l'Escadron Spécial d'Intervention (Esi) jusqu'en 1979, affecté ensuite à la BSR de Bruxelles (de 1979 à 1983) où il rencontrera Bob Beijer et Madani Bouhouche, il terminera sa carrière comme 1er maréchal des logis à la BSR de Mons. Amory est un fouineur. Les événements qui ont secoué la gendarmerie durant dix ans l'intriguent. Il mène sa propre enquête, communique une partie de ses résultats à l'un des as de l'époque, l'adjudant Guy Goffinon.

L'homme, l'un des patrons de l'enquête sur les tueries, suspecte Amory de conserver des informations par-devers lui. Pour le forcer à tout lui dire, Goffinon va faire rédiger 4 faux P.-V. mettant en cause Amory dans le transfert d'armes chaudes. C'est le début de l'enfer.

Certains fins limiers vont, en effet, se souvenir qu'Amory connaissait à la fois Bouhouche et Beijer ainsi que certains membres de ce que l'on a appelé la filière boraine, soupçonnés eux aussi à tort d'être impliqués dans les tueries du Brabant. Inculpé, placé sous mandat d'arrêt, Christian Amory va tout perdre. Une descente aux enfers qui ne s'achèvera pas avec son acquittement par la cour d'assises le 10 février 1995.

Totalement blanchi par la justice, il sera pourtant viré comme un malpropre de la gendarmerie et ne retrouvera pas de travail. Père de famille, il va connaître la misère, morale et financière, la plus noire et ne devra sa survie qu'à une poignée de vrais amis. On ne peut pas, impunément, briser la vie de quelqu'un et se contenter de dire, en bout de course: Désolé, on s'est trompé. Par l'intermédiaire de son avocat, Me François Koning, Christian Amory évalue l'ensemble des préjudices subis à 5 millions de francs. Et c'est peu de choses au regard des souffrances infligées.

Philippe Crêteur


Source : dhnet.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 23 Mar 2011 - 16:22

Signordonpedro alias Amory peut-il nous éclairer sur deux points?

1- qu'est-ce qui vous a poussé à mener votre propre enquête?

2- entre Amory et Goffinon, le journaliste évoque un bras de fer... où plus précisément l'histoire du pot de terre contre le pot de fer...

ALORS.... QU'EST-CE QUE AMORY REFUSAIT DE DIRE AU MEPRIS DE SA CARRIERE ET DE LA SECURITE FINANCIERE DE SA PROPRE FAMILLE?

Pour quelle raison Goffinon s'est-il assis sur son code de déontologie? Que voulait-il savoir à tout prix????
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 23 Mar 2011 - 16:26

... Amory confie une partie de ses résultats à un des as de l'époque... Goffinon.

Signordonpedro,

Pourquoi vous êtes vous tourné vers Goffinon? Qu'espériez-vous de lui? Pourquoi s'est-il retourné contre vous?
Revenir en haut Aller en bas
signordonpedro



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mer 23 Mar 2011 - 17:45

[quote="romain gary"]Signordonpedro alias Amory peut-il nous éclairer sur deux points?

1- qu'est-ce qui vous a poussé à mener votre propre enquête?

2- entre Amory et Goffinon, le journaliste évoque un bras de fer... où plus précisément l'histoire du pot de terre contre le pot de fer...

ALORS.... QU'EST-CE QUE AMORY REFUSAIT DE DIRE AU MEPRIS DE SA CARRIERE ET DE LA SECURITE FINANCIERE DE SA PROPRE FAMILLE?

Pour quelle raison Goffinon s'est-il assis sur son code de déontologie? Que voulait-il savoir à tout prix????[/quote

A l'époque je n'ai jamais accepté ni admis que l'on enlève la vie à des femmes et des enfants... c'est pourquoi je me suis intéressé à l'enquète... je dois bien vous dire qu'a présent je ne le referai plus. Je n'ai jamais refusé de dire au mépris de ma carrière...... j'ai testé par diverses conversations l'état d'esprit de goffinon.... comme je ne venais pas assez vite.... il a agit en m'arrètant espérant ainsi avoir plus de révélétions de ma part....ce qui a été le contraire... finalement..... enfin pour la dernière question.... le gof n'avait pas de déontologie... si je me suis tourné vers lui c'est pour " tenter " de trouver???? j'avais de bons contacts, de bonnes infos, gof était le chef d'enquète....je suis persuadé que nous pouvions en étant franc tout les deux d'avoir des réponses a beaucoup de questions...
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 24 Mar 2011 - 9:27

Mr Amory,

vous avez une formulation particulière lorsque vous indiquez que vous avez "testé l'état d'esprit de Goffinon". Testé? Testé quoi au juste? Ce qu'il savait?

Manifestement, vous avez suscité sa curiosité dans un premier temps et dans un second sa suspicion. Avec le recul, comment expliquez-vous ce basculement dans son attitude?

Pour quelle raison êtes-vous entré dans l'oeil du cyclone? Car enfin, vous étiez du métier, vous connaissiez la hiérarchie militaire qui prévalait à la gendarmerie en ce temps là... C'était un supérieur, vous ne travailliez pas sur l'enquête et vous prenez contact avec lui pour évoquer l'enquête criminelle N°1 qui terrorise toute la population. Lui, il a Bouhouche et Beijer dans sa ligne de mire. Il vous voit débarquer de nulle part et poser des questions, le tester -comme vous dites. Il sait que vous avez travaillé avec deux suspects, que vous entreteniez de bons rapports avec eux. Dès lors, a-t-il pensé que votre curiosité n'était pas si innocente que çà?

Est-ce là l'origine de ces PV à l'origine de votre "Chute d'Icare"?

A mon avis, vous n'avez jamais lâché le morceau ni à Mr Goffinon, ni à personne. Pourquoi?

Dites-le nous. On n'enferme pas quelqu'un pour rien, on ne provoque pas la fin de sa carrière à la légère. Personne en peut affirmer aujourd'hui que Mr Goffinon était ou n'était pas dans la bonne direction, mais une chose est sûre et certaine, c'est que vous avez payé le prix fort pour avoir gardé quelque chose pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
signordonpedro



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 24 Mar 2011 - 10:11

[quote="romain gary"]Mr Amory,

vous avez une formulation particulière lorsque vous indiquez que vous avez "testé l'état d'esprit de Goffinon". Testé? Testé quoi au juste? Ce qu'il savait?

Manifestement, vous avez suscité sa curiosité dans un premier temps et dans un second sa suspicion. Avec le recul, comment expliquez-vous ce basculement dans son attitude?

Pour quelle raison êtes-vous entré dans l'oeil du cyclone? Car enfin, vous étiez du métier, vous connaissiez la hiérarchie militaire qui prévalait à la gendarmerie en ce temps là... C'était un supérieur, vous ne travailliez pas sur l'enquête et vous prenez contact avec lui pour évoquer l'enquête criminelle N°1 qui terrorise toute la population. Lui, il a Bouhouche et Beijer dans sa ligne de mire. Il vous voit débarquer de nulle part et poser des questions, le tester -comme vous dites. Il sait que vous avez travaillé avec deux suspects, que vous entreteniez de bons rapports avec eux. Dès lors, a-t-il pensé que votre curiosité n'était pas si innocente que çà?

Est-ce là l'origine de ces PV à l'origine de votre "Chute d'Icare"?

A mon avis, vous n'avez jamais lâché le morceau ni à Mr Goffinon, ni à personne. Pourquoi?

Dites-le nous. On n'enferme pas quelqu'un pour rien, on ne provoque pas la fin de sa carrière à la légère. Personne en peut affirmer aujourd'hui que Mr Goffinon était ou n'était pas dans la bonne direction, mais une chose est sûre et certaine, c'est que vous avez payé le prix fort pour avoir gardé quelque chose pour vous.[/quote]


J'ai tenté dans un premier temps de connaitre l'homme, son indépendance vis à vis de certaines personnes et certain milieu, s'il était assez tenace que pour accepter des coups de batons... et peu a peu j'ai appris qu'il était trés proche du PR de nivelles (le bien connu) qu'il allait le voir en passant par des portes dérobées, qu'il était trés proches de trés hauts officiers supérieurs de la gendarmerie.....cela m'a inquièté et pas du tout rassuré sur son objectivité.
J'ai réussi à comme vous dites à "suscité " sa curiosité lorsque je lui ai indiqué (et ce en prenant trop de précautions) la cache d'armes qui se trouvait à l'avenue louise.... j'en savais un peu plus que ce que je n'ai bien voulu lui dire et il a du s'en rendre compte. Alors avec le JI schliker il m'a mis en demeure de lui trouver des éléments concrets dans les 15 jours ou j'étais arrèté......15 jours avant mon arrestation officièle.....j'ai avancé dans ce qui m'était demandé mais il me fallait un peu plus de temps, j'ai rencontré le ji Schilker à son domicile pendant ces 15jours, je lui ai dis que j'avais besoin de plus de temps....le JI m'a dis " une parole est une parole 15 jours pas plus "...A partir de ce moment là....plus de discussion, plus rien à dire, et dés lors...montage des faux pv....et arrestation. Vous comprendrez dans ces conditions que je suis devenu un "révolté", et que goffinon pouvait se taper les c...... au mur, j'avais plus rien à lui dire pas plus que maintenant d'ailleurs.
On n'amène pas des éléments concrets dans une affaire aussi importante en 15 jours. oui, la justice est bien souvent soit naive soit imbécile.....
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 24 Mar 2011 - 11:52

PERSO ,je suis entièrement d accord avec les dires de signor !
Et connaissant assez bien le systeme ..... c etait 1 époque ou il fallait pas chercher trop haut .
Juste ramener des voleurs de poules ....... ça ,c'était chapeau : cheers
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 24 Mar 2011 - 14:12

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour votre réponse, Signor.

Pour résumé, vous vous êtes aperçu que ce n'était pas la personne à qui vous vouliez vous confier, mais il était trop tard pour faire marche arrière.

Vous mentionnez la cache d'arme de l'avenue Louise. Cette découverte était un des éléments de votre propre enquête sur les TBW, si je vous comprends bien. La découverte de cette cache représentait-elle déjà un élément à charge de Bouhouche et Beijer pour le Ji et Goffinon? Ce n'était pas suffisant, manifestement pour eux. Ils en voulaient plus... et rapidement!

C'est donc que vous leur avez en partie livré une pièce du puzzle...

Beijer savait-il que vous aviez donné la cache d'arme de l'avenue Louise?
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Jeu 24 Mar 2011 - 14:16

A posteriori, avez-vous le sentiment que vous alliez dans la bonne direction?

Vous dites que vous ne vouliez plus rien livré. Il est fait pourtant mention çà et là dans des PV à vos carnets d'enquête... Les avez-vous donné avant ou après?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Mar 8 Nov 2011 - 11:57



http://www.pereubu.be/wp-content/UBU_PDFs/UBU_877_Web.pdf

Un autre gendarme dont on a beaucoup parlé dans cette
affaire des Tueries est Christian Amory [il habite aujourd’hui
Beaudour et est âgé de 56 ans].

Il a tout du parfait petit soldat manipulé dans cette affaire,
souvent aux abois car à court d’argent. Peu savent que c’était
aussi un tireur d’élite de l’ESI, l’Escadron Spécial d’Intervention.

Il fut d’ailleurs chargé d’une mission ultra-secrète :
il devait se poster sur un toit à Paris et flinguer le numéro
2 du régime algérien de l’époque.

La mission fut annulée en toute dernière minute.

Qui lui a demandé d’aller exécuter cette mission alors qu’il
était encore en fonction ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Dim 20 Mai 2012 - 22:07



Un éventuel lien entre Christian Amory et Aginter n'est peut-être pas si farfelu ...

_ _ _


Dans PERE UBU - 12 juin 2008

http://www.pereubu.be/wp-content/UBU_PDFs/UBU_883_Web.pdf

Page 6

Le point sur le groupe G

Nous posions dans le dernier numéro d’UBU la question de savoir qui applique la stratégie de tension en Belgique. De nombreux lecteurs et d’honorables correspondants nous ont contacté pour nous dire que ce genre de théorie était au programme du groupe G. Voilà comment les membres de ce groupe [e.a. Gringnez, Tchang, De Pauw, Mievis, Tratsaert, Galetta, Fievez, Lekeu, Beijer, Amory, Bouhouche, Marbaix, Poncelet, Mayerus, Beaurir, Lhost, Fievez, Fastrez] définissait le but de leur noyau :

Valeurs morales

« Le but premier de notre groupe consiste à former un noyau solide d'hommes résolus au sein du corps de Gendarmerie, seul organe de police nationale. Il serait en effet stupide d'avoir les mêmes idées et de végéter dans l'inertie. Le fait de nous réunir et d'échanger nos idées est déjà un grand pas. Nous ne faisons qu'exprimer ici un de nos droits, celui de nous réunir, une de nos libertés, celle d'expression et de pensée. Nous ne sommes pas un groupe d'anarchistes, de révolutionnaires ou de conjurés mais simplement un noyau d'hommes fiers et conscients des valeurs morales, des hommes fiers d'appartenir au corps d'élite qu'est la Gendarmerie et nous voulons que dans l'avenir nous puissions toujours être fiers de le dire.

Péril rouge

De nombreux hommes dans le monde et dans notre pays luttent contre le péril rouge. De classes sociales différentes et faisant différentes professions, le plus souvent ils luttent dans l'ombre ou au grand jour suivant leurs moyens et prennent parfois d'énormes risques. Ils sont étudiants, ouvriers, employés, militaires ou exercent des professions libérales. Nous devons les aider du mieux que nous pourrons et cela leur est utile dans le cadre de notre métier. De notre action dépend notre survie morale.

Régime fort

Il faut élargir notre action en recrutant d'autres collègues ayant le même idéal, les mêmes idées que nous et ceci avec prudence et patience. Nous aiderons l'organisation à laquelle nous sommes rattachés par des renseignements, cotisations et par le fait que nous sommes gagnés à leur cause, qui est la nôtre, et par notre cohésion.

Nous diffuserons avec prudence nos idées au sein de la Gendarmerie et nous essayerons de faire prendre conscience à nos collègues du danger qui guette notre civilisation. Nous avons un travail de sape à accomplir, il sera long mais c'est possible puisque nous sommes déjà un groupe. De tout temps les hommes de l'occident ont lutté contre les hordes venues de l'est et ils lutteront à chaque fois que celles-ci mettront en danger nos valeurs, nos coutumes, nos traditions et tout ce que nous avons toujours connu et aimé. Il nous faut un régime fort et des hommes compétents aux rênes du pouvoir”.

Le lien avec la rhétorique d’Aginter Press est confondant…

Léon UBU

L'arme fatale

Ce que peu savent c’est qu’une série d’armes saisies chez l’avocat Michel Delacroix [nouveau président faisant fonction du FN] venaient des membres du groupe G.

Delacroix était un grand amateur d’armes et de nombreux gendarmes inquiétés dans le dossier des Tueries l’ont consulté à l’époque et payé une partie des honoraires en armes.

Charles UBU

Réseau portugais

Le restaurant « La Mirabelle » situé au cimetière d’Ixelles était, dans les années 80, le port d’attache de nombreux truands et sympathisants de l’extrême droite. Les théories de l’Aginter Press y étaient diffusées. Pas étonnant quand on se rappelle que le resto était tenu par des Portugais…

Philippe UBU

Bizarre, bizarre…

A la BSR et à la PJ, chaque flic disposait de son réseau d’informateurs plus ou moins recommandables. Ceux-ci étaient rémunérés [entre 250 et 500 € pour une bonne info, jusqu’à 1000, voire 2000 € pour une info de tout premier ordre] ou remerciés [en cas de poursuites ou procès futurs]. Pendant les années de plomb, on pouvait compter sur un bon millier d’informateurs régulièrement « activés ». Jamais aucun de ces informateurs n’a fait la moindre révélation en relation directe avec les Tueries du Brabant. Malgré la récompense de 10 millions de francs belges de l’époque… Etonnant non, alors que pour le moindre petit trafic, ils se pressent au portillon pour tuyauter les flics !

Pas tellement si on considère que les commanditaires n’étaient pas issus du milieu des truands «classiques». Et de cela, le Procureur du Roi Deprêtre et certains enquêteurs n’ont pas voulu entendre parler. Pourquoi ? Pour protéger qui ?

Vittorio UBU

Hasard et coincidences

Dans la nuit du 31/12/81 au 1/01/82, plusieurs individus pénètrent dans la caserne de l'Escadron spécial d'intervention [appelé aussi groupe Dyane, l'équivalent français du GIGN]. Ils s'emparent de 5 riot-guns, 5 FAL, 2 revolvers, 15 pistolets-mitrailleurs Heckler & Koch et des munitions. Les armes furent emportées dans une Mazda appartenant à ce corps d'élite. Le soir du vol d’armes à l’escadron de l’ESI à Etterbeek, le commissaire de garde était Frédéric dit «Fredo» Godfroid. Ce Commissaire à la P.J. de Bruxelles fut révoqué en 1983 pour avoir exploité un club privé où on se livrait à la prostitution. Il se recycla ensuite dans le banditisme avec certains autres truands.

Comme par hasard, l’enquête qu’il a diligenté sur ce vol n’a rien donné…

Bob UBU


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Lun 21 Mai 2012 - 6:35




PERE UBU 5 juin 2008

http://www.pereubu.be/wp-content/UBU_PDFs/UBU_882_Web.pdf

Page 6 :

La stratégie de la tension

Lors de la perquisition des locaux d’”Aginter Press”, on trouva des documents dans lesquels la stratégie de la tension est décrite comme suit : « La première phase de notre activité politique consiste à créer le chaos dans toutes les structures du régime. Deux formes de terrorisme peuvent provoquer cette situation: le terrorisme aveugle [commettre des attentats au hasard qui font de nombreuses victime] et le terrorisme sélectif [éliminer des personnes précises]. La destruction de la structure de l’Etat démocratique doit s’opérer autant que possible sous le couvert d’activités communistes… Ensuite, nous devons intervenir au sein de l’armée, du pouvoir judiciaire et de l’Eglise, pour travailler l’opinion publique, proposer une solution et faire apparaître clairement l’impuissance de l’appareil légal existant. Cela suppose donc une phase d’infiltration, de récolte des informations et de pression sur les organes vitaux de l’Etat par le biais de nos cadres.

La pression psychologique sur nos amis et nos ennemis doit être telle qu’un courant de sympathie se forme à l’égard de notre organe politique et que l’opinion publique soit polarisée de manière à ce qu’on nous présente comme le seul instrument capable de sauver la nation. Il est évident que nous devons disposer de moyens financiers considérables pour pouvoir exercer de telles activités ».

Courroie de transmission

L’Aginter Press servait de courroie de transmission pour alimenter les réseaux Stay Behind, ces réseaux clandestins coordonnés par l'OTAN. Implantées dans seize pays d'Europe de l'Ouest, ces cellules visaient à parer la menace d'une occupation par le bloc de l'est en se tenant prêtes à être activées en cas d'invasion par les forces du Pacte de Varsovie «derrières les lignes ennemies» [stay behind]. La plus célèbre de ces cellules, et la première à avoir fait l'objet de révélations, est le réseau italien Gladio.

Relais au sommet

En Belgique, l’opticien Thiriart, le “professeur” Dessart et des anciens de l’OAS flirtaient allègrement avec cette structure. Aussi, parmi les militaires en charge de la gestion technique [maintenance, réparation] du bâteau du Roi Baudouin, l’Avilla, quand il était à Motril, certains militaires ont rencontré des gens d’Aginter Press au Portugal. Personne ne s’en inquiétait ! Etait-ce du aux accointances entre la famille de la Reine Fabiola et celle de Franco et entre Franco et Degrelle ? Fort probablement !

Toujours est-il que ces militaires étaient parfaitement formés à l’anti-terrorisme : ils auraient été tout à fait capables de remplacer l’eau de refroidissement du moteur du bateau du Roi par de l’essence, ce qui une fois le moteur en marche, au bout de 8 minutes, aurait tout brûlé sans devoir utiliser de charge explosive et sans laisser de traces…

Autant la rhétorique que les réseaux qu’alimentait cette agence de presse fictive rappellent de manière très claire le modus operandi des tueries du Brabant. Qui était en réellement en relation avec cette « agence » en Belgique? Où étaient diffusées de telles idées ? Quelle était sa philosophie et l’idéologie qu’elle prônait? Autant de questions que la cellule de Jumet ferait bien de se poser plutôt que de se contenter de « fermer des portes »…

Louise UBU
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Christian Amory   Lun 21 Mai 2012 - 11:26

AH! ce pere UBU ,souvent critique ...........poutant il en avait de bonnes infos !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Lun 21 Mai 2012 - 11:45



Des extraits du livre "Reyniers" de Paul Koeck sont sur :


http://www.scribd.com/BEGHINSELEN


http://www.scribd.com/doc/94277115/REYNIERS-extraits


A la page 75 :


(...)


Ik geloog heel sterk dat Bouhouche en Beijer bij de Bende zaten. En Amory. En een lid van de Brusselse GP, Francis Pattyn.

Die heeft zijn boeltje verkocht en is nu "bisschop" bij de Church of Scientology in het Amerikaanse Clairwater Beach. Pattyn was van bij de groep Diane naar de GP Brussel overgekomen. Hij werd daar schietinstructeur. Bij de GP probeerde hij een cel uit de ground te stampen die vergelijkbaar was met de extreem rechtse groep G bij de rijkswacht. Bovendien wierf hij aanhangers voor scientology. Tot ik hem bij mij heb geroepen en een streep onder dat spel heb getrokken. Alweer één die zich opeens in de States veiliger voelde. Opmerkelijk toch.


(...)



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Christian Amory   Lun 21 Mai 2012 - 12:51

Si Reniers avait écouté mieux Toumpsin .....


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christian Amory   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Amory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» christian Barnard : les greffes du coeur.
» Archives de Christian Soudet: les ovnis en Seine-Maritime
» RELATION DU PRIMAT CHRISTIAN DE BELGIQUE AVEC LE VATICAN
» AMORY Jacques - Lieutenant - 30è de ligne -
» 11/03 Anniversaires : Bossy, Christian Garnotel, Fanfoué, Gal82, Moter, Pierreaxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: