les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 23  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 6 Mai 2012 - 14:16

l'ecole j'e l'avais repere avec street view

il y a maintenant un terrain de tennis a l'arrièe mur de cet école qui est accesible par une porte.

ds les classes la dame de ménage pouvait entendre des cris mais sans vu à l'arriere, c'est difficile de s'orienter d'où cela vient;
par contre si on allait sur ce champ de tennis on devait être tout près des lieux de la championnière.


je vais mettre un scan d'un mauvaise photo des lieux d'un journal le soir de 24 fevrier 1984 mais un bon photo aerien de l'époque serait mieux

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/gallery/Album-personnel-de-K/champ-pic_203.htm
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 6 Mai 2012 - 19:52

Tout le monde a encore accès à cette rubrique? merci de le confirmer.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 6 Mai 2012 - 20:14

même déconnecté , on est dégouté par ce massacre !
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 6 Mai 2012 - 23:29

je confirme, chez moi aussi loggé ou pas on y accède
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 5:22

Même chose en ce qui me concerne, loggé ou pas , depuis hier soir, j'y arrive.

Je reviens sur une chose: DL se rétracte donc après l'arrestation de SC. S'il en a peur, on peut croire qu'il se dit que SC ne pourra plus rien contre lui... Mais est-ce bien la vraie raison de sa rétractation ? N'est-ce pas là aussi brouiller les pistes, peut-être pour protéger un autre secret ? Sans rapport avec CVH...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 7:37

Si on pourrait detecter par les maisons à l'arrière plan comment sont situés les batiments a l'avant plan on pourrait avoir un idee de la situation;


Si la dame nettoyant l'ecole à entendu des cris , elle n'etait pas en vu directe avec la champignonnière ces hurlements , sont passé en dessus du toit de l'école , non ?

cela indique qu'en fevrier, à l'heure 18h00, complètement nuit ?, fenêtres fermés,

- autres maisons autours on pu laisser passer des bruits

-comment ces drogués sont venus sur ce terrain vague et en plus ont brulé les corps ds les sous sol du champ. ?


question:

Elle habitait tout près de metro Petillion


on pourrait donc assumer que venant de l'école de Anderlecht elle aurait parcouru
-un bout de trajet en bus car le stations de metro n'existeant pas encore à Anderlecht
-puis en metro jusqu'au metro " Petillion"


puis de " Petillion " elle est allé par la sortié est vers le champ.
est ce que on a retrouvé son cartable avec ses bouqins d'études ou cette école de langues c'est du pipo où
ils apprennent 5 mots de chaque langue ?

on parle quand même des son journal intime retrouvé avec des pages arrachées ? (reconnu par son père)

quelle fille enmène son journal de bord à l'école ?


-------

autre question on parle du Bierkelder à bruxelles .C'est pas la aussi qu'on situait le jeune sur le photos ROBOT après les reconstitution de Vos sur Alost et Houssiere , aujourdhui rangées ds les oubliettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 10:05

TEM a écrit:
Whoknows a écrit:

OVA est toujours vivant et il serait temps qu'on le laisse tranquille.
Il n'était certainement pas au courant de quoi que se soit parce que je suis persuadé que le crime n'était pas prémédité.
Par contre, il y a des chances qu'il sache qui est (ou sont) le(s) auteur(s) si on reste sur la piste des 'punks'.

Désolé, mais si cet OVA connait le ou les auteurs c'est qu'il est au courant de quelque chose et donc pourquoi
le laisser tranquille ? Ou ai-je mal lu ou compris votre phrase ? scratch

En fait, je veux dire que 'le grand public', dont nous doit (devons) le laisser tranquille parce qu'il n'est pas l'auteur du meurtre. Par contre, la police doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour recueillir le témoignage de OVA et à mon avis OVA a déjà dit tout ce qu'il savait sur l'affaire...
(soit on suit la piste des punks et il manque des preuves matérielles, soit on doit partir dans une toute autre direction)
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 10:10

Feu Follet a écrit:
Même chose en ce qui me concerne, loggé ou pas , depuis hier soir, j'y arrive.

Je reviens sur une chose: DL se rétracte donc après l'arrestation de SC. S'il en a peur, on peut croire qu'il se dit que SC ne pourra plus rien contre lui... Mais est-ce bien la vraie raison de sa rétractation ? N'est-ce pas là aussi brouiller les pistes, peut-être pour protéger un autre secret ? Sans rapport avec CVH...

DL peut s'être rétracté parce que, les autres auteurs du crime (s'il y en avait plus d'un et ce qui est presque certain) étaient toujours en liberté...
Il est possible aussi que les auteurs du meurtre soient au courant de plusieurs affaires 'louches' impliquant DL et qu'ils l'on eu par le chantage : 'si tu nous balances, on te balance aussi!'
nb: ceci n'est qu'une supposition Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 10:22

K a écrit:
Si on pourrait detecter par les maisons à l'arrière plan comment sont situés les batiments a l'avant plan on pourrait avoir un idee de la situation;


Si la dame nettoyant l'ecole à entendu des cris , elle n'etait pas en vu directe avec la champignonnière ces hurlements , sont passé en dessus du toit de l'école , non ?

cela indique qu'en fevrier, à l'heure 18h00, complètement nuit ?, fenêtres fermés,

- autres maisons autours on pu laisser passer des bruits

-comment ces drogués sont venus sur ce terrain vague et en plus ont brulé les corps ds les sous sol du champ. ?


question:

Elle habitait tout près de metro Petillion


on pourrait donc assumer que venant de l'école de Anderlecht elle aurait parcouru
-un bout de trajet en bus car le stations de metro n'existeant pas encore à Anderlecht
-puis en metro jusqu'au metro " Petillion"


puis de " Petillion " elle est allé par la sortié est vers le champ.
est ce que on a retrouvé son cartable avec ses bouqins d'études ou cette école de langues c'est du pipo où
ils apprennent 5 mots de chaque langue ?

on parle quand même des son journal intime retrouvé avec des pages arrachées ? (reconnu par son père)

quelle fille enmène son journal de bord à l'école ?


-------

autre question on parle du Bierkelder à bruxelles .C'est pas la aussi qu'on situait le jeune sur le photos ROBOT après les reconstitution de Vos sur Alost et Houssiere , aujourdhui rangées ds les oubliettes ?

CVH a peut-être crié alors qu'elle était dehors où au 1er étage de la Champignonnière. Dans la Champignonnière, les vitres devaient être brisées. De plus, elle a dû crier fort.
Je crois qu'il ne faut pas mettre en doute le témoignage de cette dame.
On n'a pas retrouvé son cartable mais on a retrouvé des fardes et feuilles de cours brûlées. Son cartable était en toile, il a pu aussi bruler. Ce ce qui concerne le fameux journal intime, on ne sait pas si le cahier retrouvé était son journal intime ou juste un cahier de brouillon. Ce cahier a été retrouvé dans un squat et il manquait des pages. On peut présumer que ces pages ont été arrachées par les auteurs du crime et qu'il l'ont fait pour qu'on ne puisse pas reconnaître l'écriture (et pas forcément parce que le contenu était important !) et se sont dit que ce cahier 'vierge' pourrait encore servir sans penser que la police mettrait la main dessus et que les parents de CVH reconnaitrait ce cahier.

Il y avait pas mal de gens qui fréquentaient le Bierkelder. Delà à faire un lien entre les deux affaires, c'est un peu gros !
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 10:27

Whoknows a écrit:
Feu Follet a écrit:
Même chose en ce qui me concerne, loggé ou pas , depuis hier soir, j'y arrive.

Je reviens sur une chose: DL se rétracte donc après l'arrestation de SC. S'il en a peur, on peut croire qu'il se dit que SC ne pourra plus rien contre lui... Mais est-ce bien la vraie raison de sa rétractation ? N'est-ce pas là aussi brouiller les pistes, peut-être pour protéger un autre secret ? Sans rapport avec CVH...

DL peut s'être rétracté parce que, les autres auteurs du crime (s'il y en avait plus d'un et ce qui est presque certain) étaient toujours en liberté...
Il est possible aussi que les auteurs du meurtre soient au courant de plusieurs affaires 'louches' impliquant DL et qu'ils l'on eu par le chantage : 'si tu nous balances, on te balance aussi!'
nb: ceci n'est qu'une supposition Neutral

Petite rectification: on parle en fait de Thierry D ici ou de Dominique L?
Thierry D. s'est rétracté. Je ne pense pas que Dominique L. s'est rétracté. Il a toujours gardé le même discours. Il a vu CVH en compagnie de AL au café 'les Bouffons'.
De toutes façons TD et DL trainaient tous les deux dans des affaires louches, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 12:20

metro station Petillion n'existe pe pas encore ?en 1984

-la dame temoin n'avait pas de vu sur où venait ses cris donc rien prouve que c'est dans le champion.

CVH peut donc etre tué ds les environs
CVH peut y etre mis ds la champion après, sauf si le dossier indique des traces de meurtre que on ne connais pas (ses cours trouvé à l'étage.


Je ne vois pas des gens entrer pendant la nuit ds un batiment désaffecté et surtout pas ds les sous sols


rue de strategie comportait probalement ,donnant sur la rue, d'autres maisons désaffectées car le photo montre plus- tôt l'interieur des jardins mais vu de où ?

à 18h00 la route toute près du chaussee de waver était bruyant déjà, et l'école est gigantesque 150 à 200 metres de long : où se trouvait cette dame de ménage?ds la cour au rez de chaussee ,àa mi chemin sous l'arbre elle avait aucun idee d'où venait ces cris?


si elle les entendait là dans la cour , d'autre habitants ont du été beaucoup plus près encore .



Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 13:30

Réponse à K en bleu dans le texte

metro station Petillion n'existe pe pas encore ?en 1984

La station Pétillon existait déjà en 1984.

-la dame temoin n'avait pas de vu sur où venait ses cris donc rien prouve que c'est dans le champion.

CVH peut donc etre tué ds les environs
CVH peut y etre mis ds la champion après, sauf si le dossier indique des traces de meurtre que on ne connais pas (ses cours trouvé à l'étage.

Elle aurait été tuée ailleurs, dans un autre bâtiement. Son corps aurait dû être déplacé... Cela me paraît peu probable.


Je ne vois pas des gens entrer pendant la nuit ds un batiment désaffecté et surtout pas ds les sous sols
Pourquoi pas ? En plus, cela ne s'est pas passé la nuit mais entre 18h30 et 19h. Le soleil s'est couché à 17h54 le 13/02/1984. En plus, s'il s'agit des punks, on voit bien que vous ne les connaissiez pas. Avoir peur du noir... On ne parle pas ici d'enfants de 10 ans mais de jeunes en quête de sensation forte.
A mon avis, et d'après ce que j'ai lu, CVH a été tuée au 1er étage du bâtiment (et pas dans les sous-sols). Elle a très certainement suivi quelqu'un de sa propre volonté jusque-là. Elle a été tuée et on a ensuite déplacé son corps vers les sous-sols, on a mis le feu au corps et on pensait que le corps serait entièrement carbonisé et qu'il n'y aurait plus aucune trace. On est remonté au 1er, on a mis le feu aux affaires personnelles de CHV.
Le ou les atueur(s) ne pensai(en)t certainement pas que le corps allait être retrouvé le soir-même et que l'on ferait le lien si vite avec la victime.



rue de strategie comportait probalement ,donnant sur la rue, d'autres maisons désaffectées car le photo montre plus- tôt l'interieur des jardins mais vu de où ?

à 18h00 la route toute près du chaussee de waver était bruyant déjà, et l'école est gigantesque 150 à 200 metres de long : où se trouvait cette dame de ménage?ds la cour au rez de chaussee ,àa mi chemin sous l'arbre elle avait aucun idee d'où venait ces cris?


si elle les entendait là dans la cour , d'autre habitants ont du été beaucoup plus près encore .
De toutes façons, je ne vois pas pourquoi il faut s'attarder sur des détails de la sorte. Une dame a entendu des cris, on a retrouvé un corps. CHV a encore été vue vivante vers 18h. Donc elle est forcément décédée après 18h et avant sa découverte (vers 21h). Comme son corps était en état de combustion avancé, elle n'est pas décédée à 20h30 Exclamation

Remarque: je suis désolé pour la famille et les amis de CHV de placer de pareils détails dans ce forum. Je ne veux surtout pas choquer qui que se soit.... Je veux juste que la vérité éclate enfin.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 14:29

si après 25 ans les recherches n'ont rien donné il y a deux possibilités:

-tourner en rond : re-interroger ceux qui ont survécu et qui savent presque rien

- ou voir s'il n'y pas d'autres témoins et pour cela il faut faire le tour du quartier après avoir compris ce qui c'est passé ce soir là.

qq'' un a téléphoné au pompiers par exemple .....

----------------
j'ai fait un tour un jour pour des autres affaires à nivelles par exemple avec un membre qui faisait des beaux dessins de situation mais qui ne connaissait pas de français.
Vu que le magasin était complètement changé et des batiments rasés autour, on demandait à un voisin si le batiment disparu se trouvait bien là ou on pensait .

Au mem moment en a appris que depuis 25 ans personne ne lui a demandé qoui que se soit , et ses voisins , exproprié pour agrandir le parking non plus , et en plus ils avaient RIEN entendus ce soir là , tandis que le parking était jonchés de douilles et depretre avait meme shooter là dedans .

un autre membre du site ici a confirmé qu'un voisin derrièrele colruyt n'avait rien n'entendu non plus

et ils n'avaient pas PEUR pour temoigner , seulement personne à pris la peine de le demander.


donc vous pouviez toujours espèrer ......ou faire des demarches vous même

c'est pas par la poste que cela avancera ,

une serie d'affiches , appels à temoins ,ds la rue , chez des boulangers peut aussi être efficace.




Dernière édition par K le Lun 7 Mai 2012 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 14:42

Je crois que dans cette affaire-ci, c'est mon avis personnel bien-sûr, il n'y a pas beaucoup de doute sur le (ou les) auteur(s) mais on manque de preuves.
Ou bien, les enquêteurs se sont tout-à-fait plantés au départ... Dans ce cas, effectivement, il y a peu de chances pour que la vérité sorte un jour à moins que le meurtrier fasse des aveux sur son lit de mort No
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 19:05

Whoknows a écrit:
Je crois que dans cette affaire-ci, c'est mon avis personnel bien-sûr, il n'y a pas beaucoup de doute sur le (ou les) auteur(s) mais on manque de preuves.
Ou bien, les enquêteurs se sont tout-à-fait plantés au départ... Dans ce cas, effectivement, il y a peu de chances pour que la vérité sorte un jour à moins que le meurtrier fasse des aveux sur son lit de mort No

Et il me semble impossible de trouver encore des preuves aujourd'hui? Sauf s'il existe une trace adn exploitable.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 19:56

Ce qui me gêne, avec le recul, c'est d'une part, le modus operandi du meurtre, et d'autre part les déclarations "farfelues" de SC. J'y vois encore une fois la volonté d'égarer les enquêteurs, mais pourquoi ? Faut-il y voir une tentative de se dédouaner, qui par hasard aurait réussi, sans vraiment déboucher sur autre chose (incompétence des milieux policiers ?) ? Ou plutôt une tentative de manipulation externe pour camoufler tout autre chose ?

Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 7 Mai 2012 - 21:57

Je ne crois pas qu'il ait encore des traces adn exploitables.
Je crois que la seule façon de résoudre l'enquête c'est via un aveu ou via des témoignages précis...
Pour le modus operandi, je crois personnellement qu'il s'agit (excusez-moi l'expression) d'un 'simple viol' qui a mal tourné suivi d'un meurtre et on a brûlé le corps pour ne pas laisser de trace.
SC a fait des déclarations 'farfelues' d'après moi pou égarer les enquêteurs mais également pour se couvrir lui-même ou parce que ses complices lui ont dit de dire autre chose. Il a inventé n'importe quoi pour sauver sa peau sans même savoir ce qu'il y avait dans son dossier et ce que les enquêteurs avaient contre lui -> pour moi il s'agit de l'incompétence des policiers de l'époque qui si sont mal pris.
S'il y a eu manipulation externe, que voulait-on cacher? Je crois qu'on voulait juste protéger les complices (qui étaient plus malins que lui et qui avaient des appuis). Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet



Nombre de messages : 643
Age : 50
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 5:18

Donc, votre religion est définitivement faite.

Si je comprends bien, l'échec de l'enquête est imputable aux seuls policiers, qui n'auraient pas su comment s'y prendre avec les punks pour les faire avouer.

N'y voyez aucune malice de ma part, je voudrais juste être sûr de vous comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 7:38

on tout cas le J.I. a eu un problem de santé et a demissionné par apres.

c'est de bestialité complète cet affaire :une cellule psy. aurait du les aider .


les pol et J.I sont pas les seuls "pianistes" sur qui on tire , regardes les articles de Haquin sur cette affaire ds le soir.


en jpg ni pdf )
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 9:20

Feu Follet a écrit:
Donc, votre religion est définitivement faite.

Si je comprends bien, l'échec de l'enquête est imputable aux seuls policiers, qui n'auraient pas su comment s'y prendre avec les punks pour les faire avouer.

N'y voyez aucune malice de ma part, je voudrais juste être sûr de vous comprendre.

Je ne veux pas tirer des conclusions hâtives Exclamation
Je ne veux pas non plus 'casser du sucre' sur le dos des policiers de l'époque ou même de l'instruction judiciaire en générale.
Je n'ai pas tous les éléments de l'enquête et je tire mes conclusions d'après ce que j'ai pu lire dans les différents procès-verbaux mis sur Internet et d'après ma connaissance personnelle de l'affaire...
Je ne veux certainement pas accuser des personnes sans preuve et je l'ai déjà dit plus haut : il est dangereux de jouer au détective en herbe Sad

A la lecture du résumé des procès-verbaux, on ne peut tirer que deux conclusions :
Soit l'affaire était limpide, on était sur la bonne piste MAIS alors pourquoi n'il y a t'il pas eu de jugement en fin de course...

Soit on était tout-à-fait à côté de la plaque et on s'est trompé de piste...
Donc, soit on a affaire à des policiers (ou plutôt un système!) incompétents -> ce qui n'aura d'ailleurs pas été la dernière fois malheureusement dans l'histoire de la Belgique (chf. Dutroux, et récemment Janssen).

Ou on a affaire à un (ou plusieurs) auteur(s) très ingénieux et on tend vers le crime parfait.

NB: par rapport à l'incompétence des policiers, une nuance est à faire : plongez-vous dans la culture punk pour savoir ce qu'ils pensent de la police (lisez les textes des plus grands groupes punks, recherchez la signification de leurs slogans écrits sur leurs vestes en cuir et replacez-vous dans le contexte des années 80 (avec le contexte très parano : les tueurs du Brabant, les CCC, ...) où 'comme disait si bien B. Sassoye : 'ne jamais rien dire sur ses préférences politiques à la police' (citation de mémoire...) et élargissez cette citation au milieu punk, vous aurez 'ne jamais rien dire à la police sur quoi que ce soit'. Aucun punk ne voulait se retrouver dans une quelconque base de données policière et être fiché! Donc, même si on considère la piste des punks comme la seule et vraie piste à suivre, on peut comprendre que la tâche était très ardue pour la police de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: le soir 24:02:84   Mar 8 Mai 2012 - 10:12

article reconstitué d'un mauvais fotocopie:


Citation :
L'ENQUETE sur le crime de Auderghem est pratiquement au point mort,
dix jours après le drame.


Les policiers ont réussi à reconstituer l'emploi du temps de
Christine, depuis l’ecole d'Anderlecht qu'eue a quittée vers
16 h 30, le lundi 13 lévrier, jusqu'au moment où on t'a vue
pour la dernière fois, chaussée de Wavre, peu de temps avant
qu'on entende ses appels à l'aide du côté de la champignonnière désaffectée.

Tous restent traumatises par l'horreur de ce meurtre

Les habitants du quartier, les condisciples et amis de Christine,
les squatters de l'université Des quesaons montent aux lèvres, qui touchent à l'urbanisme absurde qui consiste à garder en pleine ville semblable chancre de béton, quand on sait depuis bien des années
qu'ils ne peuvent plus avoir d’autre destination que de servir
de bases secrètes à des hordes de jeunes ayant te mal de vivre


Lorsque , sur les instances de la commune, université fit enfin démolir, l’an dernier, les ruines de l’ilot sacré numéro un, aujourd'hui rasé, on savait depuis longtemps qu’il était fréquenté par des bandes violentes, dangereuses, qui, à plusieurs reprises, avaient accueilli les policiers ou les gendarmes à coups de barre de fer ou de chaînes à vélo.

Pour l'îlot numéro un. Les sommations communales furent efficaces, parce que ce dédale de murs branlants menaçait de s'écrouler. Dans la champignonnière, l'état des caves ne menaçait pas ruine et ensemble avait été clôturé.



les autorités communales estiment donc qu'ainsi là champignonnière ne menaçait personne. La mort de Christine prouve bien l'inverse !

Il est lamentable de garder de telles caries urbaines. Il est
triste d'entendre les uns ou les autres parler de règlements
sans qu'aucune autorité décide sans plus attendre de lancer les
pilons et les bulls sur ces cavernes des temps modernes. La
police, qui passait quotidienne-ment par là, du n'y avoir pas
remarqué de rôdeurs ou de bandes récemment- Nous avons
visité ces catacombes sordides,nous avons remarqué le nombre de traces d'activités : chaises, foyer de tôle bricolée, tas
de cendres, tracts revanchards , disques en miettes, matelas.

Tout cela n’y est pas venu tout seul , depuis quinze ans.
Car ce chancre est à l’abandon depuis 1969…

Et qu'on se garde d'accuser trop vite les squatters flamands de l’universités , qui se sont installés dans les bâtisses encore habitables. Sans doute,sont-ds quelquefois bruyants.
Peut-être pas toujours propres.
Ces jeunes intellectuels pauvres, avec tous leurs défauts,
donnent malgré tout une leçon de vie aux responsables qui
discutent, plutôt que de agir.

Ces étudiants qu'on appellent squatters et que nous
aAvons vu , l’autre nuit , ont l'âme des pionniers, des cowboys d'Amérique qui s'en furent s'établir sur des territoires inoccupés, des gauchos d'Australie qui poussèrent leurs troupeaux sur les grandes prairies gouvernementales, il y a cent cinquante ans .Nos squatters aujourd'hui vont, la journée, se gorger de dogmes qu'on leur enfourne à l’université et,le soir, rentrent dans les bâtisses expropriées, vides, marginales, qu'ils ont fait revivre à leur manière.

Ceux-là n'ont rien de commun avec les abrutis de la chaîne à vélo ou de la barre de fer .
Bien de commun avec les sadiques qui ont détruit Christine.
Deux mots enfin des personnes qui ont entendu les hurlemonts, et qui ont jugé inutile de réagir, d'appeler la police .
Leur passivité, leur indifférence n'est pas exceptsonnelle.
La ville toute entïêre est devenue indifferente.On est seul dans la ville
Seul quand la voiture bloque dans un tunnel.
Seul quand on récent un coup au coin d'une rue et
que passent des badauds, en se détournant.

Faut-il rappeler que de la solidarité d'une population dépend aussi sa sécu rité ? Fsut-il rappeler que l’indifférence, la passivité, cela
s'appelle aussi en termes juridique la non-assistance à personne en danger, et que cela se punit ?

RENÈ HAQUiN



-on apprend que comme je l'avais presumé il y avait d'autres batisses squattés dans les environs

peuvent y avoir eu d'autres témoins ? pas occulaire mais auditives


pourqoui Haquin parle de condisciples de CVH ? c'est qoui cela ?



Dernière édition par K le Mar 8 Mai 2012 - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 10:24

Oui, bien sûr qu'il y avait d'autres bâtiments squattés puisqu'une partie de la Champignonnière avait été aménagée en kots pour étudiants de la VUB.
Et c'est évidement possible qu'il y ait eu d'autres témoins mais c'est étonnant qu'ils n'aient pas pris contact avec la police après tout ce temps et pour vérifier quels étudiants squattaient là bas, je crois que c'est peine perdue...

Haquin veut certainement parler des camarades de classe ou des jeunes de l'âge de CVH lorsqu'il parle de ses condisciples.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 10:35


J.R. le soir du 18-19

Citation :
C'est mardi, vers 17 h 45, que
ses parents, inquiets de ne pas
l'avoir revue depuis lundi matin,
signalèrent sa disparition à la
Sendarmerie de Bruxelles. Mais
es jeunes filles disparaissent
tous les jours Le plus souvent, il
ne s'agit que d'une banale fugue.
Ici, hélas, la vérité était plus
atroce.. Jeudi, les parents Van
Hees reconnurent les bijoux
(dont nous avions publié la pho-
to) et ont identifié, à la P.J., les
notes de cours de leur fille.


une indication qu'elle sortait souvent et restait dormir chez un de ces "condisciples"

les parents s'inquetaient que le lendemain ? ou elle était en brouille /crise d'ado ...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 10:47

si les parents ont téléphoné à 17h45 ala gendarmerie c'est que'elle arrivait toujours avant 17h30 donc elle arrivait à petillion autour de 17h15.

si la police semble avoir reconstitué le traject de son école vers le metro il serait interessant de savoir si elle a fait une partie du trajet en metro avec des copines , copains de classes sur ce trajet où s'il elle etait tout seule en arrivant au petillion.

l'arrivé au petiliion semble le point de choix: aller à la maison ou aller (forcé,?) au champ.
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 8 Mai 2012 - 11:06

On a pensé que CVH avait dormi chez une ancienne camarade de classe. je crois MA qui a démenti la chose.

Les parents ont téléphoné à la gendarmerie le lendemain à 17h15 parce qu'ils avaient d'abord téléphoné à l'école et que on leur a dit que CVH n'était pas allée à l'école.

Les parents de CVH travaillaient jusque 18h près de la station Montgomery. Ils ne rentraient donc pas avant 18h 15, 18h 30 chez eux.

On ne peut donc pas déduire que CVH rentrait normalement à 17H.
De plus CVH a encore été vue par un ami (scout) à 17h30 alors qu'il faisait des copies dans un copie presses à Anderlecht. Il a même discuté avec elle.

CVH a encore été vue vers 18h par des gens du quartier qui la connaissaient. Elle attendait près d'une cabine téléphonique. -> Elle devait certainement attendre quelqu'un...
Si elle prenait de la drogue (que ses parents m'excusent!), elle avait peut être rendez-vous avec un dealer et ils sont peut être allés dans la champignonnière pour goûter la marchandise....
Peu après 18h, on a vu CVH avec un jeune-homme un peu plus petit qu'elle -> peut être le dealer en question ? Ceci expliquerait pourquoi il n'a pas pris contact avec la police...
Entrés dans la Champignonnière, ils ont peut être fait la rencontre des futurs auteurs du meurtre qui ont volé la drogue et commis l’atrocité que nous savons après avoir fait fuir le dealer...
nb: ceci ne sont que des suppositions mais je crois que cela tient la route Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le meurtre est-il le pire des crimes ?
» Meurtre du petit valentin
» 7 mois de prison ferme pour le meurtre d'un chat
» la loi et le meurtre d'animaux
» Meurtre après une émission de télé-réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: