les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
Merovingien



Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Ven 3 Juin 2016 - 17:29

Whoknows a écrit:
Je ne sais plus si on avait finalement pu établir avec certitude que 'Rocky' (du dossier CVH) = Luc VK.
Et bien, maintenant, on ne peut plus avoir de doute. J'en ai trouvé la preuve formelle. Rocky = Luc VK.

Whoknows, pourriez-vous nous préciser quelle est la preuve formelle que vous avez trouvé? Parce-que je ne vois pas directement le lien entre le nom 'Rocky' et votre photo de 1982, mise à part qu'il s'agit bel et bien d'une photo de LKV.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Ven 3 Juin 2016 - 18:05

Merovingien a écrit:
Whoknows a écrit:
Je ne sais plus si on avait finalement pu établir avec certitude que 'Rocky' (du dossier CVH) = Luc VK.
Et bien, maintenant, on ne peut plus avoir de doute. J'en ai trouvé la preuve formelle. Rocky = Luc VK.

Whoknows, pourriez-vous nous préciser quelle est la preuve formelle que vous avez trouvé? Parce-que je ne vois pas directement le lien entre le nom 'Rocky' et votre photo de 1982, mise à part qu'il s'agit bel et bien d'une photo de LKV.

Sur cette photo de groupe, le gars se trouve avec la bande des rockabilly que CVH connaissait. Photo prise au centre de Bruxelles.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Ven 3 Juin 2016 - 20:37

michel a écrit:
Merovingien a écrit:
Whoknows a écrit:
Je ne sais plus si on avait finalement pu établir avec certitude que 'Rocky' (du dossier CVH) = Luc VK.
Et bien, maintenant, on ne peut plus avoir de doute. J'en ai trouvé la preuve formelle. Rocky = Luc VK.

Whoknows, pourriez-vous nous préciser quelle est la preuve formelle que vous avez trouvé? Parce-que je ne vois pas directement le lien entre le nom 'Rocky' et votre photo de 1982, mise à part qu'il s'agit bel et bien d'une photo de LKV.

Sur cette photo de groupe, le gars se trouve avec la bande des rockabilly que CVH connaissait. Photo prise au centre de Bruxelles.

La personne sur la photo avait le surnom 'Rocky'.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Ven 3 Juin 2016 - 23:37

Whoknows a écrit:
michel a écrit:
Merovingien a écrit:
Whoknows a écrit:
Je ne sais plus si on avait finalement pu établir avec certitude que 'Rocky' (du dossier CVH) = Luc VK.
Et bien, maintenant, on ne peut plus avoir de doute. J'en ai trouvé la preuve formelle. Rocky = Luc VK.

Whoknows, pourriez-vous nous préciser quelle est la preuve formelle que vous avez trouvé? Parce-que je ne vois pas directement le lien entre le nom 'Rocky' et votre photo de 1982, mise à part qu'il s'agit bel et bien d'une photo de LKV.

Sur cette photo de groupe, le gars se trouve avec la bande des rockabilly que CVH connaissait. Photo prise au centre de Bruxelles.

La personne sur la photo avait le surnom 'Rocky'.
Cela ne doit pas beaucoup aider Merovingien qui voudrait une preuve formelle.
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Ven 3 Juin 2016 - 23:53

Je ne sais pas quelle autre preuve il faut. C'est LVK sur la photo. Cette photo est tirée d'une photo avec l'ensemble des rockers de Bxl des années 80'. LVK était surnommé Rocky.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 5 Juin 2016 - 23:26

Whoknows a écrit:
Je ne sais pas quelle autre preuve il faut. C'est LVK sur la photo. Cette photo est tirée d'une photo avec l'ensemble des rockers de Bxl des années 80'. LVK était surnommé Rocky
Une ancienne punk, qui s'appelait Claribelle si je m'en souviens bien (par 100% certain) s'est inscrit ici il y a quelques années. C'est elle qui parlait de Rocky. Elle l'a identifié comme Luc VK.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 12:39

J'ai reçu une information intéressante (il faut certes la recouper) venant d'une personne fiable.

Le 13/2/1984, jour de la mort de CVH, une soirée aurait été organisée à l'Athénée d'Auderghem : http://www.arauderghem.be/

Cet établissement se trouve avenue du Parc de Woluwé 27 à Auderghem.

Ce jour-là, Christine se serait rendue à cette soirée après les cours. Trois skins l'attendaient devant l'entrée. Ils seraient repartis directement avec elle sans rentrer dans l'établissement.

Si cette info se vérifie, cela expliquerait les 45 minutes "blanches" dans l'horaire de CVH (vu que j'exclus toujours le témoignage de JC L.).

Si CVH est descendue à la station pétillon, elle a mis à pieds environ 30 minutes pour arriver à l'Athénée. Si elle est descendue à Hankar (ce qui serait plus logique dans ce cas) moins de vingt minutes. Si le groupe est reparti vers la champignonnière, ils auront mis 25 minutes (en voiture, moins de 10 minutes). Cette théorie expliquerait pourquoi personne n'a vu CVH entre Pétillon et la champignonnière.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 16:45

C’est étonnant qu’une personne se manifeste maintenant et déclare que Christine allait à une soirée à l’Athénée d’Auderghem le soir de son décès.
1° Elle serait allée à une soirée sans se changer, avec son cartable ?
2° Une école qui organise une soirée un lundi, c’est bizarre.
3° Christine a été vue par des témoins à 18h au coin de la rue Madou et de la chaussée de Wavre.

Par contre, dans le PV 7327 du 24/02/1984 (audition de Nathalie G), on peut lire que Christine a été à une soirée spaghetti à l’athénée d’Etterbeek le samedi 11/02/1984. Paolo G (PV 8346 du 09/03/1984) dit également avoir vu Christine à cette soirée.
Par ailleurs, Michel dB (PV 10909 du 26/04/1984) dit qu’il voit souvent un jeune avec une Datsun noire avec un aigle sur le capot et que ce véhicule se trouve devant l’athénée d’Etterbeek.
A côté de cela, le frère de Christine dit (PV 16588 du 30/07/1984) qu’il est allé avec Christine et son frère à une soirée à l’athénée Vésale (à Etterbeek) en décembre 83 et que Christine a passé la soirée avec 5 punks. Il reconnait sur photo AL, MD et Patrick F (NB : est ce vraiment Patrick et pas Pascal F ? Pascal F était skin d’extrême-droite).
Notez également que Patrick Haemers a fréquenté cette école et que AL aurait fait partie de la bande de Woluwé (avec Haemers).



Dernière édition par Whoknows le Mer 8 Juin 2016 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 16:53

direct de l'école à une soirée (de qoui ?) sans que ses parents était au courant ?

'des skins devant la porte'  > ils ne pouvaient pas rentrer car pas inscrites ds cet école?

je doute fort qu'une école organise une soirée ds l'école même et laisse rentrer des gens qu'ils ne connaissent pas car cela donne une responsabilité sans limites avec cette faune.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 18:11

Cette info doit être vérifiée. Je suis allé peut-être un peu vite sur le nom de l'Athénée (Vésale ou Athénée d'Auderghem) Mais des skins pouvaient participer à des soirées à Vésale (j'imagine que les étudiants pouvaient être accompagnés d'amis pour autant que ceux-là ne foutent pas le bordel).

Je peux imaginer sans autre information que CVH avait promis de passer rapidement à cette soirée (ou une fête d'école ou un repas entre étudiants) et que les skins l'aient attendue. Elle aurait pu décider d'y passer rapidement avant de rentrer chez elle. Cela expliquerait parfaitement le blanc de son horaire.

Cela tient la route. Mais cela reste hypothétique.

Quand au témoin de 18 heures, je rejette ce témoignage. Pas crédible et le témoin a ensuite déclaré qu'il avait vu CVH vers ...16h15.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 19:24

michel a écrit:
Cette info doit être vérifiée. Je suis allé peut-être un peu vite sur le nom de l'Athénée (Vésale ou Athénée d'Auderghem) Mais des skins pouvaient participer à des soirées à Vésale (j'imagine que les étudiants pouvaient être accompagnés d'amis pour autant que ceux-là ne foutent pas le bordel).

Je peux imaginer sans autre information que CVH avait promis de passer rapidement à cette soirée (ou une fête d'école ou un repas entre étudiants) et que les skins l'aient attendue. Elle aurait pu décider d'y passer rapidement avant de rentrer chez elle. Cela expliquerait parfaitement le blanc de son horaire.

Cela tient la route. Mais cela reste hypothétique.

Quand au témoin de 18 heures, je rejette ce témoignage. Pas crédible et le témoin a ensuite déclaré qu'il avait vu CVH vers ...16h15.

Vérification faite : ma source parlait bien de l'Athénée Vésale qui est encore plus près de la champignonnière.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 21:05

Citation :
Adieu l'athénée Vésale
COUVREUR,DANIEL
Page 10
Mercredi 10 mai 1989

Adieu l'athénée Vésale
on t'aimait bien, tu sais

L'athénée Vésale d'Etterbeek devait fêter ses 75 ans l'an prochain mais l'établissement se sait condamné. A la suite d'une hémorragie d'élèves, il est passé de plus de mille à moins de 250 inscrits. Le ministre de l'Education, Yvan Ylieff, s'apprête à signer l'arrêté royal de fermeture.
Parmi les professeurs et les élèves, c'est la consternation. Jusqu'au bout, certains avaient espéré un dernier ballon d'oxygène. A la rentrée 88, l'athénée Vésale était tombé sous la barre fatidique des 254 élèves, au-delà de laquelle la Communauté française impose de fermer ou de fusionner. L'Exécutif peut accorder des dérogations à ce principe, si l'école propose un projet pédagogique susceptible de redresser l'établissement. Malgré l'arrivée d'un nouveau préfet, cette tâche semblait insurmontable à Vésale.
Sans dérogation, il restait la fusion. L'athénée voisin, Jean Absil, a immédiatement brisé cet espoir. Le préfet, les professeurs et les parents se sont réunis pour rejeter toute éventualité de fusion. Il paraît que les deux écoles ne visent pas le même public.


La mort immédiate
Vésale n'avait plus le choix. Le préfet a laissé les professeurs opter entre la mort lente et la fermeture immédiate. Ils ont préféré la solution la moins démoralisante, celle d'une fin rapide. Ils bénéficieront ainsi de six ans de disponibilité pour trouver une place ailleurs. Le préfet cependant ne cache pas sa tristesse.
J'ai été envoyé ici le 1er septembre 1988, quand il était trop tard. L'enseignement d'Etat est en perte de vitesse à Bruxelles. Absil aussi a perdu des élèves ces dernières années. Ils sont passés de 570 à 390 inscrits. Vésale aurait pu être sauvé il y a 3 ou 4 ans encore. Il ne faut pas croire que nous étions devenus l'athénée des voyous parce que nous avions 50 % d'étrangers dans nos classes.

Le corps professoral restait très motivé et le niveau convenable. Vésale fut une pépinière d'étudiants pour l'ULB. Cette fermeture n'améliorera pas l'image de marque de l'enseignement d'Etat.
Vésale était, en effet, une belle école des années 30, récemment rénovée, avec une superbe salle de théâtre et de concert.

Les professeurs semblent satisfaits sur le plan social mais ils n'admettent pas la fermeture.
Certains d'entre nous travaillaient ici depuis 25 ans. Pour eux, ce n'est pas drôle. Nos élèves nous apportent des cadeaux et des bouquets de fleurs pour nous remonter le moral. L'enseignement d'Etat est devenu une affaire de sous. Nos ministres successifs ne pensent plus à la pédagogie mais seulement aux budgets, avec un manque de délicatesse atterrant. Tout cela profite aux autres réseaux. Que restera-t-il de l'enseignement d'Etat dans dix ans?
L'athénée fraîchement repeint ne devrait cependant pas perdre sa vocation d'enseignement. Dès septembre 89, le ministère de l'Intérieur et l'Ecole de promotion sociale d'Etterbeek pourraient y organiser des cours. Quant à l'athénée Absil qui a refusé la fusion, il reprendra les options spécifiques de Vésale, les primaires et le hall des sports.
Da. Cv.

reputation ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 21:10

K a écrit:
Citation :
Adieu l'athénée Vésale
COUVREUR,DANIEL
Page 10
Mercredi 10 mai 1989

Adieu l'athénée Vésale
on t'aimait bien, tu sais

L'athénée Vésale d'Etterbeek devait fêter ses 75 ans l'an prochain mais l'établissement se sait condamné. A la suite d'une hémorragie d'élèves, il est passé de plus de mille à moins de 250 inscrits. Le ministre de l'Education, Yvan Ylieff, s'apprête à signer l'arrêté royal de fermeture.
Parmi les professeurs et les élèves, c'est la consternation. Jusqu'au bout, certains avaient espéré un dernier ballon d'oxygène. A la rentrée 88, l'athénée Vésale était tombé sous la barre fatidique des 254 élèves, au-delà de laquelle la Communauté française impose de fermer ou de fusionner. L'Exécutif peut accorder des dérogations à ce principe, si l'école propose un projet pédagogique susceptible de redresser l'établissement. Malgré l'arrivée d'un nouveau préfet, cette tâche semblait insurmontable à Vésale.
Sans dérogation, il restait la fusion. L'athénée voisin, Jean Absil, a immédiatement brisé cet espoir. Le préfet, les professeurs et les parents se sont réunis pour rejeter toute éventualité de fusion. Il paraît que les deux écoles ne visent pas le même public.


La mort immédiate
Vésale n'avait plus le choix. Le préfet a laissé les professeurs opter entre la mort lente et la fermeture immédiate. Ils ont préféré la solution la moins démoralisante, celle d'une fin rapide. Ils bénéficieront ainsi de six ans de disponibilité pour trouver une place ailleurs. Le préfet cependant ne cache pas sa tristesse.
J'ai été envoyé ici le 1er septembre 1988, quand il était trop tard. L'enseignement d'Etat est en perte de vitesse à Bruxelles. Absil aussi a perdu des élèves ces dernières années. Ils sont passés de 570 à 390 inscrits. Vésale aurait pu être sauvé il y a 3 ou 4 ans encore. Il ne faut pas croire que nous étions devenus l'athénée des voyous parce que nous avions 50 % d'étrangers dans nos classes.

Le corps professoral restait très motivé et le niveau convenable. Vésale fut une pépinière d'étudiants pour l'ULB. Cette fermeture n'améliorera pas l'image de marque de l'enseignement d'Etat.
Vésale était, en effet, une belle école des années 30, récemment rénovée, avec une superbe salle de théâtre et de concert.

Les professeurs semblent satisfaits sur le plan social mais ils n'admettent pas la fermeture.
Certains d'entre nous travaillaient ici depuis 25 ans. Pour eux, ce n'est pas drôle. Nos élèves nous apportent des cadeaux et des bouquets de fleurs pour nous remonter le moral. L'enseignement d'Etat est devenu une affaire de sous. Nos ministres successifs ne pensent plus à la pédagogie mais seulement aux budgets, avec un manque de délicatesse atterrant. Tout cela profite aux autres réseaux. Que restera-t-il de l'enseignement d'Etat dans dix ans?
L'athénée fraîchement repeint ne devrait cependant pas perdre sa vocation d'enseignement. Dès septembre 89, le ministère de l'Intérieur et l'Ecole de promotion sociale d'Etterbeek pourraient y organiser des cours. Quant à l'athénée Absil qui a refusé la fusion, il reprendra les options spécifiques de Vésale, les primaires et le hall des sports.
Da. Cv.

reputation ?

Il a toujours existé des écoles à bonne réputation et d'autres à mauvaise. Dans les années 80, voyous, skins, punks ou autres devaient être scolarisés jusque 16 ans et devaient aller à l'école. Certains y restèrent jusque 18 ou 20 ans pour obtenir un diplôme.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 21:14


Citation :


LES ELEVES DE VESALE ONT SAUVE LEUR ECOLE
COUVREUR,DANIEL
Page 10
Samedi 13 mai 1989
Les élèves de Vésale
ont sauvé leur école
Les élèves de l'athénée Vésale d'Etterbeek étaient partis en grève, mercredi matin, contre la fermeture de leur école. Le ministre de l'Education de la Communauté française, Yvan Ylieff, avait constaté que la fréquentation n'était plus suffisante pour maintenir toutes les options ni pour justifier l'occupation complète des bâtiments.
Les étudiants exigeaient une dernière chance, au nom de la défense de l'enseignement de l'Etat à Bruxelles. Ils se sont rendus en rangs chez le ministre vendredi matin. Après une heure et demie d'entretien, Yvan Ylieff a décidé de différer la fermeture.
Les élèves de Vésale s'étaient donné rendez-vous devant leur athénée à 8 h 15 du matin. Accompagnés par quelques professeurs, ils se sont rendus en cortège jusqu'au cabinet du ministre. La police et le bourgmestre d'Etterbeek avaient pris toutes les précautions nécessaires pour que la manifestation se déroule dans les règles. Les collègues des forces de l'ordre de Bruxelles-Ville avaient également été prévenus.
La veille déjà, Yvan Ylieff avait laissé entendre que même si l'école devait être fermée, les élèves pourraient continuer d'y suivre des cours l'an prochain. Il envisageait de demander à l'athénée voisin, Jean Absil, de proposer des solutions pour permettre de remonter la population scolaire des deux établissements de l'enseignement d'Etat à Etterbeek. Il ne pouvait s'agir cependant d'une fusion, car le principe en avait été refusé par Absil. Les professeurs de Vésale devraient donc quand même être mis en disponibilité.


Au terme de l'entretien de vendredi matin, Yvan Ylieff a revu sa position. Il a publié un communiqué annonçant que l'ensemble du personnel de Vésale était invité à étudier des mesures permettant d'éviter la fermeture définitive. Une nouvelle réunion est prévue dans quelques jours pour examiner les propositions et les mesures qui auront été convenues pour assurer la viabilité de l'établissement. Les élèves décideront, mardi, si le sursis accordé par le ministre est une garantie suffisante pour l'avenir de leur athénée. Ils se réuniront en assemblée générale pour voter la poursuite ou l'arrêt de la grève mardi matin.
Entre-temps, l'Association des parents d'élèves de Jean Absil a aussi réagi aux derniers développements de la situation. Son président, M. Thys, déclare vouloir éviter de jeter de l'huile sur le feu mais il rappelle par ailleurs l'opposition unanime de toute la communauté éducative de Jean Absil à la fusion avec Vésale.
Da. Cv.


devait y avoir des serieux problèmes de comportement des étudiants ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 21:19

même Eddy Merckx est passé par cette école !

et ici ils expliquent la chute!

Citation :


L'ATHENEE ANDRE VESALE COMPTE LES SIENS LE QUOTA DU 75 E
BOURTON,WILLIAM
Page 27
Samedi 18 août 1990
L'athénée André Vésale compte les siens
Le quota du 75e
L'athénée André Vésale d'Etterbeek s'apprête à fêter son 75e anniversaire. Pourtant, au printemps dernier, on a bien cru que la vénérable institution de l'avenue du 11-Novembre ne célébrerait jamais ses noces d'albâtre!
En plein mois de mai 1989, le ministre de l'Education de la Communauté française, Yvan Ylieff, avait décidé de fermer l'athénée, estimant que la fréquentation n'était plus suffisante pour justifier l'occupation des bâtiments.
Professeurs et élèves avaient alors orchestré un tir de barrage contre cette décision de fermeture. Yvan Ylieff avait finalement décidé de leur accorder une dernière chance, à condition que la barre fatidique de 254 élèves soit atteinte.
En septembre 1989, 265 élèves s'étaient présentés aux guichets d'inscription. L'école était sauvée pour un an. Une classe suplémentairre d'humanité avait même dû être créée.
Depuis hier, les inscriptions ont commencé, pour l'année scolaire 1990-1991. Les chiffres définitifs ne seront clôturés qu'au mois d'octobre. Tout le personnel croise les doigts pour que 254 élèves - au moins - fassent confiance à André Vésale.
C'est en octobre 1915 que l'école moyenne de garçons d'Etterbeek a ouvert ses portes, dans un élégant immeuble de la place Saint-Pierre, à l'angle de l'avenue de la Chasse et de la rue Louis Hap.
Les locaux sont vite devenus exigus et, le 3 août 1937, la première pierre des actuels locaux de l'avenue du 11-Novembre a été posée. Quelques mis plus tard, Etterbeek cédait à l'Etat le terrain et les bâtiments et l'école communale devenait athénée royal.
L'athénée atteint son apogée en 1959: 1.350 élèves étaient inscrits aux cours. Dans les sixties, des célébrités comme Eddy Merckx ou le tennisman Patrick Hombergen y usèrent bien leurs fonds de culottes, mais, inexorablement, le nombre d'élève dégringola.

Cause principale de cette chute: l'exode vers la périphérie ou le Brabant wallon des jeunes couples en mal de chlorophylle.
Le fond a été atteint l'an dernier, quand l'athénée n'a pu réunir le nombre d'élève minimum pour obtenir des subsides. En octobre prochain, enseignants, élèves et «anciens» espèrent bien célébrer l'anniversaire de leur école en toute sérénité...


WILLIAM BOURTON

il serait donc interessant de savoir quellele fête fut organisé ce soir là pour voir quelle faune venait écouter ou fêter


Dernière édition par K le Mer 8 Juin 2016 - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mer 8 Juin 2016 - 21:52

michel a écrit:

Quand au témoin de 18 heures, je rejette ce témoignage. Pas crédible et le témoin a ensuite déclaré qu'il avait vu CVH vers ...16h15.

En fait, il y a plusieurs témoins.

J-C. L. a dit avoir vu Christine VH au coin de la rue Madou et de la chaussée de Wavre vers 18h avec un garçon de +/- 17 ans. Son épouse CH confirme. (PV 4392 du 23/02/84)
Le 29/03/96 (PV 150947) il le dit à nouveau et son épouse également (PV 150973).

Une institutrice, PW dit avoir vu un couple de jeunes au même endroit mais elle n'est pas certaine que ce soit Christine. (PV 5675 du 22/03/84).

DC, un jeune-homme qui connait Christine VH dit l'avoir vue au même endroit. Elle était seule mais elle semblait attendre quelqu'un (PV 10903 du 16/04/84).
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Jeu 9 Juin 2016 - 16:15

Bien sûr l’un n’empêche pas l’autre.

Hypothèse : Christine est descendue à la station Hankar. Elle est remontée jusqu’à l’avenue Madoux. Là, elle a attendu quelqu’un pour aller à l’athénée Vésale (soit il y avait une soirée, soit elle avait rencontré quelqu’un le samedi 11/02 à la soirée spaghetti  et avait rendez-vous avec cette personne le lundi soir, soit elle avait oublié quelque-chose….).
Au coin de l’avenue Madoux et la chaussée de Wavre, il y a un arrêt de bus. Peut-être que le jeune-homme avec qui elle a été vue, descendait du bus ou y est monté. Il est aussi possible qu’elle soit montée dans un bus pour arriver plus vite à l’athénée (accompagnée ou non du jeune-homme).
Remarque : le bus 34 s’arrête là et va jusqu’à La Chasse (3 arrêts). (Je ne sais pas si ce bus faisait déjà ce parcours en 1984 mais je pense bien). NB : à pied, il n’y a que 15 minutes.
Elle est arrivée à l’athénée (avec ou sans le jeune-homme) et y a croisé 3 skins (rendez-vous ?).
Après, ils sont soit retournés à pied (à 4 ou 5) ou en voiture en direction de la rue de la Stratégie.
Une personne anonyme signale qu’elle connait Christine très bien de vue et que le coiffeur Raymond lui a expliqué qu’il a vu Christine le 13/02 au soir. Elle descendait la chaussée de Wavre en direction de la rue de la Stratégie. Elle était accompagnée de plusieurs jeunes gens. Elle semblait droguée ou dans un état anormal. (PV 8077 du 15/03/84). NB : le coiffeur a nié ces propos.
Mais il serait possible que les 3 skins auraient donné (ou obligé) Christine a prendre quelque-chose. Ils l’auraient alors emmenée vers la Champignonnière sans qu’elle soit tout-à-fait consciente (ce qui expliquerait comment elle est arrivée-là).
Si cela tient la route, la question qui reste à se poser, c’est le mobile. S’il s’agit d’un viol ou crime crapuleux, on peut se demander pourquoi les auteurs ont assassiné Christine. A l’époque, comme aujourd’hui, malheureusement,  certains garçons ne se gênaient pas pour violer des filles. Ils utilisaient d’ailleurs souvent des ‘Roches’ pour droguer la fille avant. Ce qui me chiffonne, c’est que les auteurs de viol ne risquaient pas grand-chose et qu’ils n’avaient donc pas d’intérêt à tueur leur victime. De plus, quel intérêt avaient-ils à l’attacher (surtout de cette façon – pas pratique pour ensuite violer quelqu’un) et pourquoi mettre le feu ?).
Par contre, Christine écrit dans une lettre à PL datée du 20/12/83 qu’elle a entendu une conversation qu’elle n’aurait pas dû entendre et elle rajoute : « et çà j’en suis sûre ». Or, elle a été a une soirée à l’athénée en décembre 83 et elle a rencontré 5 punks et est restée toute la soirée à discuter avec un des punks.
Il serait donc possible que ce punk lui aurait confié quelque-chose ou qu’elle aurait entendu les punks parler de quelque-chose. Les skins auraient pu avoir été mis au courant. Ou, autre hypothèse, AL parle à Christine de quelque-chose de très secret (pour se vanter ? pour la draguer ?), son frère, gendarme à l’école de police, l’apprend (ou son autre frère, animateur à radio Activité). Des personnes ‘plus haut-placées’ sont averties et décident de faire taire Christine en envoyant 3 skins pour faire le sale boulot.
A la soirée le 11/02, les punks étaient peut-être de nouveau présents et il y avaient peut-être aussi des skins.
Si ce cas de figure se vérifiait, il faudrait identifier ces 3 skins, définir s’ils sont juste les exécutants et découvrir ce que Christine aurait pu apprendre à cette fameuse soirée spaghetti.


Dernière édition par Whoknows le Ven 15 Juil 2016 - 13:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Jeu 30 Juin 2016 - 16:38

Whoknows a écrit:
J'ai entendu dire que AL, un des suspects de l'époque, vient de décéder.

Rectification, c'était une intox. AL est bien toujours vivant.

Comme quoi, les sources ne sont pas toujours fiables et les bruits qui courent ne sont pas toujours corrects.
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Jeu 30 Juin 2016 - 20:55

Whoknows a écrit:


Pourquoi la flèche à côte Jean-Jacques Jespers ? S'agirait-il du journaliste ? Ce dernier est né en 1946, alors que Patrick Haemers est né en 1952. Comment pourraient-ils dès lors être en cinquième tous les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Jeu 30 Juin 2016 - 21:44

Je ne sais pas. J'ai repris ce tableau (avec les flèches) du site web de l'athénée
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Lun 18 Juil 2016 - 16:40

Concernant cette fameuse soirée à l'athénée d'Etterbeek:
KS dit (pv 151.700 du 28/05/97) : « Lors d’une soirée à l’ARE André Vésale, elle a vu Christine avec Paolo….  C’est Paolo qui lui a annoncé le décès de Christine ». Et (pv 151.877 du 06/06/97) : « le seul petit-ami de Christine dont elle se souvient est Paolo ».
Le nom de Paolo est repris dans le carnet d’adresses de Christine (pv 151.663).
Audition de Paolo G. : (pv 151.931 du 07/06/97) : « il habitait au café des 4 coins av. D’Auderghem. Il a connu Christine via son frère Eric (qui était dans son école). Ils se sont vus la dernière fois en septembre 83. Puis, il se souvient avoir revu Christine le 11/02 lors d’une soirée à l’école André Vésale » (pv 151.932 du 07/06/97).
PG avait déjà été auditionné en 84 (PV 8346 du 03/03/84). Il dit avoir vu Christine pour la dernière fois le samedi 11/02 lors d’une soirée à l’ARE A. Vésale. C’est son frère qui l’a ramenée chez elle vers 22h car elle se disait fatiguée.

Remarque le PV8346 (dans le résumé Dutroux) comprend également l’audition de DH : « il a connu Christine à l’Immaculée Conception (même classe) et dit qu’elle avait (entre-autres) comme copain : Fabian Brachman ». Or Fabian Braeckman est le frère de Serge Braeckman (alias Petit Tondu).
Je me demande à quoi ressemblait physiquement Paolo. Agé de 20 ans en 1984,  il peut très bien correspondre au jeune homme avec qui Christine a été vue pour la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
troudbal2000



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 19 Juil 2016 - 14:11


"AL, punk d'extrême-droite faisait partie de la bande de Woluwé (la 1ère bande de Haemers). Il avait 2 frères, un gendarme (école militaire) et un bénévole à Radio activité."

J'ai lu aussi tous les pv d'audition dans l'affaire Dutroux, et si mes souvenirs sont bons, Nihoul à travaillé dans cette radio avant de créer JMB.
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Mar 19 Juil 2016 - 16:26

@troudbal2000
Oui Nihoul a travaillé à radio Activité
DL alias Germain a également travaillé à radio Activité. DL est cité comme témoin dans le dossier CVH et dans le dossier Dutroux.

Dans son audition du 22/08/84 (pv 18488), il dit :
A aperçu plusieurs fois Christine VAN HEES au café Les Bouffons chaussée de Wavre
à Etterbeek.
L’a vu parler avec LENGLET.
L’a vu aussi parler avec un jeune militaire qui vient de terminer son service au Para
Commando (il s’appelle GOOSSENS).
L’a aussi vu avec Thierry DE BOUDT.
Connaît bien LENGLET surtout par le fait que LAMARQUE Dominique a travaillé
pour la radio libre RADIO ACTIVITE rue des Champs 71 à Etterbeek."

Il dit également le 9/11/84 (pv 22744- confrontation avec AL) :
"Lamarque pense avoir vu Christine VAN HEES et LENGLET Alain lors d’une soirée de Radio Activité qui s’est passée dans les sous sols de la maison communale d’Etterbeek.
LENGLET dit ne pas connaître Christine VAN HEES".

Lamarque est parti en 85 au Venezuela. Il est d'extrême-droite.

On peut également lire :
"LAMARQUE = 1m96 - cheveux châtains moyens - trois tatouages (bras et épaules)
Interpellé le 16/09/85 pour BR.21.04.5190/85 : il avait révolver d’alarme et bombonne de
gaz ainsi qu’une carte de presse tarfiquée pour faire PJ
Il a dit connaître des gens à la PJ
Il aurait tenté de se suicider en 1991
Le 22/08/84 il a déclaré avoir déjà vu CHRISTINE aux BOUFFONS avec LENGLET
Il dit avoir vu CHRISTINE aux BOUFFONS vers 10-11/84".

On ne sait pas combien de temps PL, le frère de AL a travaillé à radio Activité.

MG dt ceci : "En 02/84 il nettoyait pour une société de l’avenue de la Couronne (face à l’HM)
Dans le quartier de La Chasse il y avait un surnommé « POIL DE CAROTTE » qui est allé
aux pars en 84/85 et qu’on n’a plus revu".
Dans le carnet de CHRISTINE il était fait mention du fait qu’il est para, qu’il est allé en
CORSE et d’autres manoeuvres (pv 151.935 du 08/06/97. (NB: en 84, il avait déjà été interrogé et il disait ne pas connaître Christine. Or son nom figurait dans son carnet d'adresses. Bizarre qu'on n'ait pas plus creusé à l'époque.
PL était roux. AL également mais AL se teignait les cheveux en blanc.
PL est né en août 66, il avait donc 18 ans en 84. Il est décédé mais je ne sais pas quand et comment.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 14 Aoû 2016 - 12:10

On me signale que l'une des victimes du tueur grêlé a été liée comme Christine Van Hees (position de la gondole).

https://www.youtube.com/watch?v=7O4CUcMJ5Y8


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Dim 14 Aoû 2016 - 12:12

michel a écrit:
On me signale que l'une des victimes du tueur grêlé a été liée comme Christine Van Hees (position de la gondole).

https://www.youtube.com/watch?v=7O4CUcMJ5Y8




Sinon, cela me fait surtout penser à une technique de bondage dite position de Hogtied (je vous laisse le soin de découvrir via google, l'imagination est au pouvoir)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre de la champignonnière - 13.02.1984
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le meurtre est-il le pire des crimes ?
» Meurtre du petit valentin
» 7 mois de prison ferme pour le meurtre d'un chat
» la loi et le meurtre d'animaux
» Meurtre après une émission de télé-réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: