les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 14 Mar 2017 - 11:15

Citation :
Kommissar Paul Haan ermittelte in der Frühphase der Anschlagsserie gegen die Attentäter. Er hatte damals einen guten Ruf in Polizeikreisen. Auch heute noch sind seine Ermittlungserfolge in zahlreichen Kriminalfällen legendär.


le commisaire HAAN était une execellent enqueteur et on l'a enmerdé et saboté incroyablement

on l'a même désarmé et muté !!!

(il faut pas le mélanger avec l'agent des service secret hollandais qui a été le superviseur de l'agent provocateur GARDINER cfr les obus volées de Florennes et Woensdrecht
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 14 Mar 2017 - 13:06

Citation :
War Paul Haan den Bommeleeërn schon vor der eigentlichen Attentatsserie auf der Spur? Als die Attentate ihren Lauf nahmen, wurde eine neue Ermittlergruppe auf die Beine gestellt. Topermittler Haan war nicht mehr dabei. Er wurde in eine andere Abteilung in ein Büro versetzt.

est ce que Paul HAAN etait deja sur les traces des boommeleer avant que ceux -là avait commencer leurs serie d'attentats ?

Quand les attentats prenaient leurs élan , un nouveau groupe d' enqueteurs étaient mis en route.

Top enqueteur HAAN n'était plus là dedans . Il était muté dans un autre departement dans un bureau

(et dé-s-armé !)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 14 Mar 2017 - 13:10

le nouveau groupe s'appelait le G.O.R


aucun journal ou hebdomadaire a écrit un yota sur le proces des boemmeleers en belgique  

pourtant si vous prenez la route vers le chunnel une fois via FURNES à CALAIS haha ,arrivé à la frontière "les boemeleers" font du pub sur un toit d'une grange en grande lettres de deux mètres !!!


https://www.google.be/maps/place/Le+domaine+du+Bommelaers+Wall/@51.0478215,2.4801054,65m/data=!3m1!1e3!4m13!1m7!3m6!1s0x47dcbdf9fd87a221:0xfd76e102ea40b1c3!2sVeurne!3b1!8m2!3d51.073159!4d2.6680341!3m4!1s0x0:0x5c1eec625fb62a6f!8m2!3d51.0525936!4d2.4766405
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7246
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 15 Mar 2017 - 13:32


Affaire Bommeleeër
Un arbre détruit par explosion en 1984 à Steinsel
RTL - mardi 14 mars 2017
Luxembourg
Partagez

0
© RTL Radio Lëtzebuerg / Nico Graf

Au printemps 1984, on s'était aussi exercé avec des explosifs dans la forêt de Steinsel. Le garde forestier local y avait en outre découvert un bunker.

Début 1984, les futurs Bommeleeër se sont entraînés dans les forêts du nord de la capitale.

C'est ce qu'indiquent deux explosions dans les environs de Steinsel, explosions qui doivent être considérées dans le contexte des attentats qui allaient suivre.

L'ancien garde forestier de Steinsel, Jeannot Theisen reste fâché quand il y pense. Il s'était passé quelque chose sur son territoire et il n'en avait rien su. En effet, le 10 avril 1984, quelque part le long de la route entre Steinsel et Bridel, un gros arbre avait été détruit par une explosion. Au printemps, après les deux attentats de Beidweiler, l'enquêteur Paul Haan faisait un rapport sur le sujet qu'il transmettait au Procureur.

Peu de dégâts, les autorités n'avaient pas pensé plus loin et n'avaient pas fait le lien avec les vols de dynamite. L'explosion de l'arbre à Steinsel n'avait pas intéressé outre-mesure la gendarmerie. Pourtant, à la même période, le garde forestier Theisen avait remarqué une autre destruction à l'explosif, plus haut sur la côte de Steinsel. Il se souvient encore aujourd'hui de l'endroit de sa découverte, à la lisière de la forêt.

Pour Jeannot Theisen, qui est passé par l'Armée, pas de doute sur la quantité d'explosif utilisée, pour lui, il s'agissait de 100 grammes de Luxite.

Previous
Next

A l'époque, Jeannot Theisen avait informé la gendarmerie. Des gendarmes s'étaient déplacés mais n'avaient pas dit grand-chose et avaient simplement pris quelques notes.

A un kilomètre de l'arbre détruit, Jeannot Theisen avait à la même époque découvert une sorte de bunker dans la forêt : un trou creusé dans le sol, d'1m50 sur 1m70 peut-être, plutôt profond, et recouvert de branches. Une toile cirée avait été tirée là-dessus. Du travail bien fait. Si le garde n'avait pas été jusque-là, il n'aurait rien remarqué. Le trou avait ensuite été rebouché pour que personne n'y tombe. Il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui.

Une tempête a détruit beaucoup d'arbres et tout le paysage a changé.

En résumé, il s'est passé pas mal de choses début 1984. En janvier, de l'explosif Luxite est volé à Helmsange, en février, une barrière est détruite à l'explosif à Dommeldange, en avril, c'est au tour d'un gros arbre à Steinsel et d'un plus petit un peu plus loin, sans compter qu'un bunker est découvert dans la forêt.
Deux mois plus tard, fin mai-début juin, deux bombes explosaient aux pieds des pylônes à Beidweiler. Deux explosions d'une série qui était loin d'être terminée et qui avait déjà commencé depuis un moment.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 15 Mar 2017 - 16:32

de memoire

un armurier de la police avait pendant un demo souflé aussi une stère de bois en lucifers.

il était illégalement collectioneur des armes (de guerre) en grande quantité et quand tout le bataclan avait ete saisi chez lui il s'est suicidé ...
----------
ala fin des bommeleer on a trouvé une lumière ds un bois et l'equipe de la gendarmerie avait joué malin et contourné l'endroit pour l'approcher par l'arrière .

heureusement car il y avait une booby- trap attachée à des arbres sinon les arbres seraient tomber sur leurs têtes
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 24 Mar 2017 - 21:30


En allemand :

http://www.tageblatt.lu/nachrichten/story/Schlafende-Hunde-26118642

Schlafende Hunde

1982 brechen Unbekannte in das Militärdepot Waldhof ein. Ein Munitionsbunker wird aufgebrochen. Soldaten sprachen damals von „Insidern“. War es die Bommeleeër-Truppe?

(...)

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 24 Mar 2017 - 22:58

bien

Citation :
Einer der damaligen Soldaten wurde gehört.



cela me fait penser à WORT -imprimerie
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 30 Mar 2017 - 7:02


Dans un courrier envoyé à la société "Grace" (très liée à l'Ordre de Malte), avec une brochure en annexe :

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP85M00158R001000060029-6.pdf





(...)





Voici une description de la brochure en question :

http://www.nytimes.com/1982/02/18/us/cloak-and-dagger-business-booming.html


(...)

But even with its new openness, a cloak of mystery still surrounds the C.I.A., and this is reflected in ''Intelligence: The Acme of Skill,'' the booklet published by the agency and used by its recruiters. The publication is almost, to use a word favored by the intelligence agency itself, a sanitized version of intelligence operations.

Beside the introduction, for example, are pictures of Queen Elizabeth I of England and Sir Francis Walsingham who, according to the photo caption, ''created an extensive intelligence organization which sent agents to foreign lands.'' Later, there is a full-page picture of a group of people carrying a giant-size picture of Josef Stalin in a street march and the caption: ''In its early years, the Central Intelligence Agency's primary concern was with Soviet military activities and political intentions.''

Although the agency has received much attention for its covert activities, the subject itself is barely covered in the brochure. Intelligence, according to the booklet, ''has less to do with cloaks and daggers than with the painstaking, generally tedious collection of facts, analysis of facts, exercise of judgment and quick, clear evaluation.''

Cloaks and daggers excepted, the brochure is lavishly illustrated. A picture of its headquarters is inset in a wide shot of the attack on Pearl Harbor. There is a picture of a mushroom cloud. And there are pictures of unnamed C.I.A. employees accompanied by quotes like this, from a senior analyst with the agency: ''I believe that the analyst is at the center of the intelligence process and, I would like to believe, the most important part of the intelligence process.''

(...)



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 30 Mar 2017 - 8:08

vient de lire ds bouqin sur les banques nationales:


les services secrets en USA se sont occupés vers 1860 +
surtout des fausses monayeurs car cela representait 50%
du monnaie en circulation après la guerre de sécession

dégats plus importants que n'importe quelle  pief , pouf,  paf
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 30 Mar 2017 - 10:38


Our Own Backyard: The United States in Central America, 1977-1992
Par William M. LeoGrande







_ _ _


Il est aussi question de J. Peter Grace dans l'article suivant (1983) :

http://churchandstate.org.uk/2013/04/cia-and-the-vaticans-intelligence-apparatus/

The CIA and the Vatican’s Intelligence Apparatus

By Martin A. Lee | July/August 1983 Issue
Mother Jones

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 3 Avr 2017 - 8:16


En espagnol :

http://blogs.lavanguardia.com/paris-poch/2017/04/02/bommeleeer-la-novela-negra-luxemburgo-76886/

Bommeleeër, la novela negra de Luxemburgo

Rafael Poch - 2 abril, 2017 - 8:57 h

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 14 Avr 2017 - 11:19


http://5minutes.rtl.lu/grande-region/laune/1025587.html

Affaire Bommeleeër

Les gendarmes avaient ordre de rester dans leur véhicule

RTL - jeudi 13 avril 2017


Pendant les attentats des Bommeleeër en 1985, les gendarmes en patrouille avaient été précisément prévenus de rester dans leur véhicule.


Un avertissement qui jette un curieux éclairage, notamment sur le dispositif piégé d'Asselscheuer. Nos journalistes ont recueilli le témoignage d'un ancien gendarme.

Le gendarme se souvient encore précisément de ces claires nuits d'été au cours desquelles les patrouilles ont été si nombreuses, particulièrement pour surveiller les piliers. Un jour, un ordre bizarre est venu de la hiérarchie pour les gendarmes en patrouille : ne pas sortir du véhicule, ne pas rouler dans les champs.
 
Aujourd'hui, pour l'ancien gendarme, il ne reste qu'une explication possible à cet ordre : c'était un avertissement.

Après cet avertissement, les Bommeleeër ont pu tranquillement mettre en place leur piège à Asselscheuer. Un piège sur lequel ne pouvait passer qu'un sanglier ou un chevreuil, ou alors un promeneur ...

L'ordre de rester impérativement dans les véhicules - donc de ne pas aller voir ce qui se passait dans les champs - a suivi la voie hiérarchique habituelle. Le chef des opérations était à l'époque Charel Bourg.


Pour Mémoire, Charel Bourg est l'un des gendarmes haut-gradés de l'époque, sur lesquels une enquête est aujourd'hui ouverte, car il s'était empêtré dans des contradictions lors du procès Bommeleeër.

_ _ _

Voir aussi :

http://www.tageblatt.lu/nachrichten/story/Befehl-von-oben-24760714

Pour rappel :

http://5minutes.rtl.lu/grande-region/laune/922702.html

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 14 Avr 2017 - 12:04

http://www.tageblatt.lu/nachrichten/story/17341844


Citation :
Gesprengte Eisenschranke

Man muss in der Affäre allerdings die Uhr ein wenig zurückdrehen, vor den ersten Anschlag am 30. Mai 1984. Genauer gesagt auf Anfang April. Was bislang in der Öffentlickeit nicht bekannt ist und auch im Bommeleeër-Prozess nicht behandelt wurde: Die Attentäter hatten vor der Anschlagsserie eine Testsprengung durchgeführt. Zwischen dem 4. und 6. April 1984 entdeckte der zuständige Staatsförster auf dem Gebiet Waldhof, Raymond Fraiture, in der Waldparzelle 9 am "Routbroeschten" auf dem Dommeldinger Berg eine gesprengte Eisenschranke. Er meldete den Fall bei der Gendarmerie. Am Tatort wurden Reste der Zündschnur gefunden.



bizar est que une des premières bombes était un "Metal Schrank"  pe cabine elctrique ,

en belgique cetait la meme chose jamais repertorié : une puit ds un champ a louvain la neuve et une cabine electrique  en flandre (passendale?) avant les C.C.C

source bouqin de deux journalistes francophones ...


au lux cela semble une affaire de adolescents pour après être prolongés par qqs mécontents ds la gendarmerie
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 14 Avr 2017 - 12:11

bizarre un des commentaires:

Citation :
Mad... am 14.03.2017 18:02
@J. Sch... Komisch aber, dass nachdem 2 Mitglieder der BMG einen Sprengstofflehrgang bei den deutschen Kollegen absolviert hatten, ging das Ganze los.


donc 2 gendarmes BMgendarmes venaient de finir un stage d'explosifs avec les allemands et les travaux pratiques commençent

haha


juste avant le


Citation :
Das Manöver „Oesling84“
(offizielle Dauer: vom 24. April bis zum 15. Mai)
endete keine zwei Wochen vor dem ersten Attentat
der „Bommeleeër“ in Beidweiler
(Anschlag auf die Stromleitung zur
Versorgung des RTL-Senders am 30. Mai 1984
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 15 Avr 2017 - 20:07

aussi debuté en 1984


les RA RA en hollande


http://www.elsevier.nl/nederland/article/2015/07/hoe-politie-rara-verdachten-vond-en-moest-laten-lopen-2660530W/

qqs part devait y avoir en 1984 collision / collusion entre Venus et MARS et Jupiter
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 17 Mai 2017 - 9:32


http://5minutes.rtl.lu/grande-region/laune/1036205.html

Affaire Bommeleeër

10 ans après, des suites judiciaires dans le volet "Frisbee"

RTL - mardi 16 mai 2017

"Frisbee" était en fait le nom de code de 3 CDs, qui devaient déclencher le scandale du SREL en 2012 avec les conséquences politiques que l'on connaît.

Dix ans après les faits, cette affaire va avoir des suites judiciaires. La Chambre du Conseil du tribunal a décidé que les employés du SREL Marco Mille, Frank Schneider et André Kemmer allaient être poursuivis et qu'un procès allait avoir lieu.


BREF RAPPEL DES FAITS

Quand le témoin Eugène Beffort avait déclaré sur notre antenne qu'il avait vu un personnage suspect en 1985 lors de l'attentat au Findel, suspect qu'il avait identifié comme étant le Prince Jean, et qu'il avait communiqué ces informations au Premier ministre, l'émotion avait été grande. Le Premier ministre Juncker et le Grand-Duc Henri en avaient évidemment parlé. Et soudain, la rumeur s'était mise à circuler que la conversation avait été enregistrée. Et des CDs cryptés auraient été réalisés à partir de l'entretien enregistré au plus haut niveau, avait dit l'électronicien Loris Mariotto à son contact au SREL. Les trois CDs avaient été dénommés plus tard „Frisbee“ au SREL, le Service de renseignement de l'Etat luxembourgeois. Et son directeur, Marco Mille, le sous-directeur, Frank Schneider et l'agent André Kemmer avaient voulu faire savoir à Jean-Claude Juncker que cet enregistrement existait. Mais ce jour-là, le Premier ministre n'était pas en forme et la conversation avait sérieusement dérapé. Fin janvier, Marco Mille était retourné voir le Premier ministre, armé d'une montre espion et il avait enregistré son entretien, où il était question qu'il y avait des CDs cryptés et que le SREL avait réalisé des écoutes de Loris Mariotto sans les autorisations juridiques nécessaires. Le fait que Marco Mille avait de son côté, enregistré le Premier ministre, ne devait sortir que plus tard.


TROIS ANCIENS MEMBRES DU SREL POURSUIVIS

Il semble que l'enregistrement avec la montre espion, ne connaîtra pas de suites judiciaires : les faits seraient prescrits. Le Parquet souhaite cependant que les trois hommes du SREL passent devant la Chambre correctionnelle et cela, pour avoir mis illégalement sur écoute au SREL Loris Mariotto et l'avoir enregistré, une fois pendant 40 minutes, quand ils voulaient découvrir ce qui se trouvait sur ces fameux CDs cryptés et ce que l'électronicien savait de cela. Et les données de contact de 20 conversations téléphoniques privées de Loris Mariotto avec son épouse, auraient aussi été enregistrées illégalement.

Le Parquet demande également que Marco Mille soit poursuivi pour avoir sorti les trois CDs du SREL.

Selon nos informations, la Chambre du conseil a suivi le réquisitoire du Parquet, qui veut un procès en correctionnelle. Les points retenus précisément par la Chambre ne sont pas connus. Cela serait toujours couvert par le secret de l'instruction. Nous avons cependant appris qu'il y avait déjà appel contre la décision de la Chambre du conseil et ce sera la Cour d'appel de la Chambre du conseil, qui devra trancher.

Cela peut prendre du temps.

Le volet initial de l'affaire dite du SREL est entré dans une phase décisive sur le plan judiciaire.

Il faut encore préciser qu'on ignore toujours ce qui figurait sur les CDs cryptés.

Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Bientôt d'avantage ?!   Ven 9 Juin 2017 - 22:41

https://www.facebook.com/andre.kemmer.3/videos/vb.100007239697464/1879622465622392/?type=2&theater


https://www.facebook.com/andre.kemmer.3/videos/1872327883018517/
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 5 Juil 2017 - 16:51


http://5minutes.rtl.lu/grande-region/luxembourg/1053388.html

Affaire "Frisbee"

RTL dispose de la conversation téléphonique Kemmer-Mariotto

RTL - mercredi 5 juillet 2017

S'il devait y avoir un premier procès dans l'affaire SREL, l'un des principaux accusés serait celui qui avait enregistré illégalement Loris Mariotto.

Nous disposons de la transcription de cet entretien téléphonique.

Frisbee est le nom donné au CD sur lequel figure la conversation. La police l'a confisqué et l'a retranscrit mot à mot, pour autant que cela soit compréhensible. Le 26 janvier 2007, l'ancien employé du SREL, André Kemmer, avait enfin obtenu de Loris Mariotto le fameux CD crypté, où devait figurer un entretien entre le Grand-Duc et le Premier ministre Juncker sur l'affaire "Bommeleeër". Quand André Kemmer est arrivé au SREL avec le CD, ils ont remarqué qu'ils ne pouvaient ni le lire ni l'écouter par les procédés habituels et André Kemmer a reçu l'ordre de téléphoner à Mariotto. Une conversation qui a débuté à 19h40, qui a duré 40 minutes et qui a été enregistrée via un téléphone-test du SREL. La transcription de la discussion fait 17 pages.

Il s'agit d'une conversation très bizarre. L'un, André Kemmer, veut absolument savoir et entendre si le Grand-Duc et le Premier ministre figurent bien sur le CD et l'autre, Loris Mariotto, parle et parle, sans vraiment le reconnaître de manière décisive. Autrement dit : André Kemmer n'obtient rien à entendre.

En-dehors de cela, on remarque que les deux se connaissent depuis un bout de temps. Mariotto se montre familier avec Kemmer, il est nerveux, il tente de détourner la conversation, il mélange tout et André Kemmer essaye de mettre la pression et d'obtenir plus de précisions.

Ce qu'il apprend, selon les mots de Loris Mariotto, c'est où l'entretien crypté a été enregistré :

"soit au ministère soit au Palais, je pense, je suppose que c'était au Palais plutôt qu'au ministère."

Loris Mariotto dit, à propos des deux personnes qui lui ont apporté le CD pour le déchiffrer, que l'un s'appellerait Feltes ou Fettes et qu'il travaillerait au Service des Grand-Ducs. Et vu que le SREL n'a pas pu ouvrir le CD ou a pensé qu'il n'y avait rien dessus, il y a ces informations :

"ce CD est décrit, jusqu'au dernier bit, ainsi tu ne vois pas qu'il est décrit. (…) C'est du travail, je te le dis ! De toute façon, je n'ai plus le programme ici, et, je ne peux plus le ...,hmhm, je ne peux plus le décoder, ha (…) si vous le donniez à un spécialiste, si vous le donniez à quelqu'un qui s'y connaît vraiment en cryptage, eh ben,"

... André Kemmer reçoit donc des tuyaux techniques sur la manière dont on peut, peut-être, éventuellement, ouvrir le CD :

"un cryptage ne passe jamais en Windows, oublie Windows, ok? (…) un cryptage est toujours créé à partir d'un code machine, toujours"

Et ce cryptage serait très ancien sur le plan de la technique informatique, il vient de l'ex-Yougoslavie, c'est un vieux programmateur courageux, qui connaît encore les anciens procédés de cryptage, qui s'en serait occupé. Bien entendu : Loris Mariotto est d'accord sur un point : il sait ce qui est dessus.

"je t'ai dit ce qui était là-dessus, ce que j'avais entendu"

Et ça s'envenime quand il met en garde son vieil ami Kemmer :

"C'est très dangereux, crois-moi (…)"

"le contenu est dangereux (…)"

Loris Mariotto affirme encore qu'il aurait 6 copies du CD, qu'il aurait lui-même cryptées et qu'il pourrait décrypter facilement.

"C'est ma garantie ! Tu ne croyais quand même pas que j'allais rester là comme ça, sans protection ?"

André Kemmer en apprend donc beaucoup, mais il n'avance pas sur le point essentiel. Il n'apprend rien sur ce qui figure sur le CD et même quand il supplie ou fait pression pour en entendre 10, 30 ou 60 secondes, afin d'être certain que le Grand-Duc et le Premier ministre figurent sur le CD, il se fait éconduire et il reçoit le conseil de transmettre le CD crypté à quelqu'un qui s'y connaît. Et sur ce :

"Bon week-end"

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Historique


http://5minutes.rtl.lu/grande-region/luxembourg/1052614.html?_x_preview=1

Quand le témoin Eugène Beffort avait déclaré en novembre 2005 sur notre antenne qu'il avait vu un personnage suspect en 1985 lors de l'attentat au Findel, suspect qu'il avait identifié comme étant le Prince Jean, et qu'il avait communiqué ces informations au Premier ministre, l'émotion avait été grande. Le Premier ministre Juncker et le Grand-Duc Henri en avaient évidemment parlé.

Et soudain, la rumeur s'était mise à circuler que la conversation avait été enregistrée. Et des CDs cryptés auraient été réalisés à partir de l'entretien enregistré au plus haut niveau, avait dit l'électronicien Loris Mariotto à son contact au SREL. Les trois CDs avaient été dénommés plus tard "Frisbee" au SREL, le Service de renseignement de l'Etat luxembourgeois. Et son directeur, Marco Mille, le sous-directeur, Frank Schneider et l'agent André Kemmer avaient voulu faire savoir à Jean-Claude Juncker que cet enregistrement existait et ce qu'il contenait éventuellement.

Mais ce jour-là, le Premier ministre n'était pas en forme et la conversation avait sérieusement dérapé. A partir de là, Marco Mille avait perdu toute confiance en son chef. Mais le SREL voulait absolument avoir les CDs cryptés. L'opération avait été baptisée „Frisbee“ en interne. Ce n'est que fin janvier 2007 qu'il les avait finalement obtenus de Mariotto. Le Service tenait alors à savoir ce qu'ils contenaient. Mais sans succès. André Kemmer avait alors appelé Mariotto avec un téléphone particulier du SREL et cette conversation avait été enregistrée sans les autorisations nécessaires. Cinq jours plus tard, Marco Mille était retourné voir le Premier ministre, armé d'une montre espion et il avait enregistré son entretien, où il était question qu'il y avait des CDs cryptés et que le SREL avait réalisé des écoutes de Loris Mariotto sans les autorisations juridiques nécessaires. Le fait que Marco Mille avait de son côté, enregistré le Premier ministre, n'était sorti que plus tard, et ce dernier l'avait confirmé sur RTL en novembre 2012. A l'époque, Marco Mille travaillait déjà depuis près de deux ans chez SIEMENS.

L'enregistrement avec la montre espion, ne connaîtra pas de suites judiciaires. Le Parquet souhaite cependant que les trois hommes du SREL passent devant la Chambre correctionnelle et cela, pour avoir mis illégalement sur écoute au SREL, Loris Mariotto et l'avoir enregistré, une fois pendant 40 minutes, quand ils voulaient découvrir ce qui se trouvait sur ces fameux CDs cryptés et ce que l'électronicien savait de cela. Et 20 conversations téléphoniques privées de Loris Mariotto avec son épouse, auraient aussi été enregistrées illégalement. Les trois enregistrements "Frisbee" auraient en outre été sortis du SREL, cela aussi, de manière illégale, selon le Parquet.

Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 6 Juil 2017 - 9:21

Je ne connais rien à cette histoire au Luxembourg.
Mais cette affaire de CD ressemble à une belle arnaque...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 6 Juil 2017 - 12:56

en effet il y a deux histoires au luxembourg et ici les deux affaires se rencontrent.

les scandales SREL tombaient sous la responsabilité du premier ministre legalement et c'est pour cela qu'il a du demissioner.

mais il était aussi victime !


et les scandales des attaques bommeleers dont lesquelles deux (+) gendarmes ala retraite maintenant sont passées devant le tribunal pendant des mois.

le procès est temporairement arrêté car ds les différentes séances les différentes chefs de l'époque ont très mal actés comme des guignols.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11892
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 6 Juil 2017 - 17:17


Ce qui intrigue, c'est que le contenu de la discussion entre le Grand Duc et le premier ministre puisse susciter les commentaires suivants :

"C'est très dangereux, crois-moi (…)"

"le contenu est dangereux (…)"

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 6 Juil 2017 - 19:35

il peut y avoir deux morts en relation avec les affaires de bommeleers mais cela n'est pas confirmé au procès

-un journaliste belge retrouvé sans tête par des promeneurs ds un bois 25 ans après

-une infirmière qui aurait pu soigner pour brulûres et reconnu un des boemeleers on aurait retrouvée avec une overdose d'insuline


mais peut y avoir d'autres affaires.....
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 6 Juil 2017 - 20:52

HERVE a écrit:

Ce qui intrigue, c'est que le contenu de la discussion entre le Grand Duc et le premier ministre puisse susciter les commentaires suivants :

"C'est très dangereux, crois-moi (…)"

"le contenu est dangereux (…)"

Tout ce que est dit vient de Loris Mariotto. Il a l'air d'avoir vendu du vent et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Juil 2017 - 20:40

https://www.wort.lu/fr/luxembourg/bommeleeer-le-reseau-stay-behind-a-l-origine-des-attentats-5170ceffe4b064fdcdfaad80
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7813
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Juil 2017 - 21:22

c'est du vieux

il faut relire ce proces qui c'est arreté


si je me trompe pas ce R a fait failite en bourse vers 2000 et toute sa retraite est pris

il a ete logé ds un maison de la SREL -sureté puis quand cela est arrivé à
l' oreille du premier il a obligé la sureté de le metre ds la rue

finalement le patron de la SREL sureté est partie et a monté
sa propre boite d'espions eco&logiques en vaudrouile et a hérbergé de nouveau ce fameux R.


il y a tant de histoires des gens qui se tienent de la barbichette mutuellement que c'est pire que le
trump-mania de maintenant avec en plus des detectives privés qui
doivent observer le SERVICE des Etrangers
soi- disant pour savoir qui entre et sort ds une histoire de trafic
de femmes thai. mais en réalité c'est pour savoir
qui va voir les enqueteurs de l'affaire bommeleer qui se sont installés
ds un des ces étages du même batiment car ils avaient déjà
plus de con- fiance ds leurs collègues gendarmes qui les sabotaient
ds leur recherches.

le detec a été très courageux et a fait front au procès  .

j'espère qu'il est encore en vie .


les stay behind est un paravent


si vous lisez les textes des audiences dispo ds la prese il faut savoir que

SREL (lux):= la sureté lux

et Sureté(lux):= le BSR lux ds la gendarmerie lux  !!!!

BMG (lux := les ESI (B)ou dyanekes (B) ou mieux:= les boemeleers lux en partie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: