les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant
AuteurMessage
michel-j



Nombre de messages : 2026
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 30 Oct 2017 - 10:14

Entre nous, le 2° lascar en partant de la gauche ne vous évoque-t-il rien... question taille et "portrait" ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 30 Oct 2017 - 10:31







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 2 Nov 2017 - 9:08


http://www.lelibrepenseur.org/ecoutes-illegales-du-srel-jean-claude-juncker-implique-dans-une-drole-daffaire/

Écoutes illégales du SREL : Jean-Claude Juncker impliqué dans une drôle d’affaire !

1 novembre 2017 - 19:48 Aguelid
Source : Luxemburger Wort

Le patron tout puissant de l’UE, Jean-Claude Juncker, est impliqué dans une salle affaire d’écoutes téléphoniques illégales. Après avoir été le dirigeant d’un des plus grands paradis fiscaux européens, le Luxembourg, le faux état qui permet aux multinationales d’échapper à l’impôt des pays dans lesquelles elles réalisent des profits gigantesques, l’histoire le rattrape… Ahhh ces hypocrites humanistes faux démocrates !

(...)

_ _ _ _ _

https://www.wort.lu/fr/politique/le-proces-debute-le-29-novembre-ecoutes-illegales-du-srel-jean-claude-juncker-devrait-temoigner-59f0439456202b51b13c5ced

Le procès débute le 29 novembre

Écoutes illégales du SREL: Jean-Claude Juncker devrait témoigner

Publié le mercredi 25 octobre 2017 à 09:56

(mth/SH trad. SW) - Les trois anciens employés des services secrets luxembourgeois, Marco Mille, André Kemmer et Frank Schneider verront leur procès dans le cadre de la soi-disant «affaire SREL» débuter le 29 novembre prochain.

Une information confirmée mercredi matin par le service de presse du pouvoir judiciaire.

Huit sessions sont prévues pour ce procès. Le nombre de personnes devant témoigner n'a pas été divulgué mais une chose est sûre: Jean-Claude Juncker, qui a dû démissionner en 2013 de son poste de Premier ministre à cause de cette affaire, sera parmi elles.

Les trois anciens employés du SREL sont accusés d'avoir enfreint la loi sur la vie privée. Comme indiqué par le bureau du procureur général en juillet, il y avait «suffisamment de preuves» dans l'enquête pour justifier une accusation devant un tribunal.

L'ex-PDG de SREL, Marco Mille, ainsi que le collaborateur de SREL, André Kemmer, sont également accusés d'avoir transféré illégalement le sinistre "Frisbee", un CD contenant des informations présumées compromettantes.

Vous pouvez retrouver toutes les informations complètes concernant cette affaire dans notre dossier.

https://www.wort.lu/fr/luxembourg/le-service-de-renseignement-de-l-etat-sous-les-feux-de-la-rampe-50c0bc14e4b01bf23d29c393

Revenir en haut Aller en bas
Marcomille



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 02/02/2014

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 24 Nov 2017 - 11:11

Juncker ne vient pas au procès suite aux révélations de Marco Mille qui montrent que le rapport de la commission de surveillance du service de renseignement avait "omis" de transcrire la phrase dans laquelle Juncker disait qu'il était au courant de l'écoute sur mariotto
http://www.rtl.lu/themen/bommeleer/1098995.html
Revenir en haut Aller en bas
Galahad



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/10/2017

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 25 Nov 2017 - 0:11

Le Monde (qui est il me semble un journal sérieux) dit le contraire..

Luxembourg : Juncker témoignera dans une affaire d’écoutes illégales

L’ex-premier ministre dit ne pas avoir été informé des dérives de ses services secrets.

LE MONDE | 24.11.2017 à 11h38 • Mis à jour le 24.11.2017 à 19h47 |

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/24/luxembourg-juncker-temoignera-dans-une-affaire-d-ecoutes-illegales_5219787_3214.html


Affaire à suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Marcomille



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 02/02/2014

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 27 Nov 2017 - 11:53

et ben non Juncker ne témoignera pas!
Comme il est sorti que la transcription de l'enregistrement entre Juncker et Mille avait été mal transcrite ou truquée Juncker ne témoignera pas.
Il a encore une fois démontré que Juncker aime mentir
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 27 Nov 2017 - 12:43


https://www.wort.lu/de/lokales/vor-zehn-jahren-robert-bievers-grosse-stunde-5a186702c1097cee25b77cd0?variant=A&utm_expid=83959466-12.SpI6vqyGSSyCfbAQ6TzOyQ.1&utm_referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.be%2Furl%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%3D%26esrc%3Ds%26source%3Dnewssearch%26cd%3D6%26ved%3D0ahUKEwiRg4Lw1N7XAhXShRoKHcs2DZ0QqQIINygAMAU%26url%3Dhttps%253A%252F%252Fwww.wort.lu%252Fde%252Flokales%252Fvor-zehn-jahren-robert-bievers-grosse-stunde-5a186702c1097cee25b77cd0%26usg%3DAOvVaw1Jytqv_U8o21k_dcP8-Wwo

Freitag, 24. November 2017 um 19:37

Vor zehn Jahren

Robert Bievers große Stunde

Traduction Google :

Il y a dix ans

L'heure de Robert Bievers

(...)

Le 25 juin 2014, le parquet a déclaré que les ex-officiers Guy Stebens, Aloyse Harpes, Charles Bourg, Pierre Reuland, Armand Schockweiler et Marcel Weydert, ancien membre de BMG, ne pouvaient plus être entendus comme témoins. Ils doivent voir les suspects à la suite de leurs déclarations et actions.

Après une période de 172 négociations, l'affaire pénale n'est toujours pas en mesure de suspendre la procédure avant la fin de l'enquête. Et ceux-ci sont encore en train de courir, menés par l'enquêteur Ernest Nilles. "Pour le moment, il travaille encore activement et intensivement sur le dossier", a-t-il déclaré vendredi soir à la Cité judiciaire.


Revenir en haut Aller en bas
Galahad



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/10/2017

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 13 Déc 2017 - 16:08

Écoutes illégales: Juncker serait impliqué dans une enquête judiciaire

Mis en ligne le 13/12/2017 à 11:13

http://www.lesoir.be/129183/article/2017-12-13/ecoutes-illegales-juncker-serait-implique-dans-une-enquete-judiciaire

L’enquête viserait d’anciens fonctionnaires (de l’époque à laquelle Juncker était Premier ministre) pour falsification de pièces et concerne des écoutes téléphoniques irrégulières qui avaient causé la chute du dernier gouvernement Juncker en décembre 2013.
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 15 Déc 2017 - 17:36

Peux être bien que le prince Jean est un héro et qu'il aurait fait tout péter pour éviter les TGD. Ci c'est le cas les Luxembourgeois devraient lui envoyés des Fleurs.

Wikipedia :
L'affaire des poseurs de bombe (Bommeleeër en luxembourgeois) est une série d'attentats terroristes ayant frappé le Grand-duché de Luxembourg durant les années 1980.

Cette série d'attentats effectués avec des explosifs volés dans des carrières a été rapprochée par certains de l'affaire des tueries du Brabant en Belgique. Il y eut cinq blessés au total.

En février 2013, deux anciens membres de la brigade mobile de la gendarmerie, un groupe d'élite de la gendarmerie luxembourgeoise1, sont accusés d'avoir participé aux attentats. L'implication éventuelle de réseaux stay-behind au nom d'une stratégie de la tension a été évoquée par les avocats de ces personnes
Les avocats des deux gendarmes avaient affirmé fin 2013 que les investigations auraient été menées uniquement à charge, accusant les enquêteurs de vouloir à tout prix trouver "un coupable" après 30 ans d’échec3.
Le Monde diplomatique de février 2016 écrit que lors d'une enquête parlementaire consacrée menée parallèlement au procès des attentats, il a été révélé que le Service de renseignement de l'Etat de Luxembourg (SREL), « détient un enregistrement datant du début des années 2000 dans lequel M. Juncker discute avec le grand-duc Henri de l'implication de son frère le prince Jean, dans les attentats. »


To be continued ...
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 30 Jan 2018 - 8:08


https://www.lequotidien.lu/politique-et-societe/affaire-du-srel-marco-mille-charge-juncker-dans-le-spiegel/

Affaire du SREL : Marco Mille charge Juncker dans le Spiegel

Mis à jour le 29/01/18 12:29 | Publié le 29/01/18 12:29

Le magazine allemand a publié, samedi, trois pages sur l’affaire du SREL. L’ex-directeur du Service de renseignement, Marco Mille, qui s’est confié en exclusivité au Spiegel, charge l’ancien Premier ministre.

On ne sait pas si Jean-Claude Juncker a passé un week-end de tout repos. Mais en tout cas, il ne doit pas avoir apprécié les trois pages publiées dans la dernière édition du Spiegel, magazine d’information de référence publié tous les samedis en Allemagne. Nos confrères basés à Hambourg reviennent en long et en large sur l’affaire du SREL et le futur procès sur les écoutes illégales lors duquel trois anciens agents du service de renseignement luxembourgeois, dont l’ex-directeur Marco Mille, devront répondre de leurs actes.

En novembre dernier, ce procès avait été reporté à la dernière minute en raison de l’agenda trop chargé de Jean-Claude Juncker, cité comme témoin dans ce procès qui fera du bruit. L’ancien président de la commission d’enquête parlementaire sur les dysfonctionnements au SREL, Alex Bodry (LSAP), nous avait dit le 27 novembre dernier que Juncker risquait «de passer un moment difficile» lors de ce procès, dans lequel il n’est «que» témoin. Mais ce sont bien les conclusions de cette même commission d’enquête qui en juillet 2013 avaient mené à la chute du gouvernement Juncker, au pouvoir depuis 1995 avec un CSV ultradominant. Les élections anticipées d’octobre 2013 aboutirent à la mise à l’écart des chrétiens-sociaux mais ouvrirent la porte européenne tant désirée par Jean-Claude Juncker.

Mais maintenant, à quelques mois seulement de la prochaine échéance électorale, les démons du passé refont surface, et ce de manière de plus en plus fracassante. «Ce procès aura un retentissement au-delà des frontières du Luxembourg, y compris dans la presse et au niveau de la politique internationale, en raison de la citation comme témoin de Jean-Claude Juncker. Par contre, je ne vois pas dans l’immédiat des répercussions sur la politique nationale. Mais les vieux spectres vont bien évidemment refaire surface. On aura à nouveau des débats sur tout. Et on ne sera pas à l’abri de l’une ou l’autre surprise», avait confié dans nos colonnes Alex Bodry en novembre.

Le chef de file du LSAP à la Chambre des députés avait vu juste. Dès le mois de décembre, le London Times avait consacré plusieurs articles à l’affaire du SREL. Si l’entourage de Juncker se dit étonné par cette campagne, le principal intéressé a préféré garder le silence après les publications dans la presse britannique. «Avec l’âge, j’ai appris à faire le dos rond», s’était ainsi contenté de dire l’ancien Premier ministre en marge du sommet européen du 16 décembre dernier.

La prochaine salve vient d’être lancée par le Spiegel, avec le concours de Marco Mille. L’ancien directeur du SREL, qui avait enregistré le 31 janvier 2007 un entretien avec Juncker ayant concerné l’écoute du technicien Loris Mariotto, s’est confié en exclusivité à nos confrères allemands.

Mille : Juncker a autorisé l’écoute

Cette écoute portant sur celui qui est l’auteur du fameux CD crypté qui contiendrait un entretien du Premier ministre avec le Grand-Duc Henri sur l’affaire Bommeleeër, est considérée comme illégale par la justice, qui a donc mis en accusation Marco Mille et deux autres anciens agents. «Mille a longtemps été un acteur mineur dans cette affaire. Aujourd’hui c’est tout le contraire. Maintenant Mille doit répondre de ses actes devant les juges et pourrait mettre en difficulté Juncker», peut-on lire dans le Spiegel. Marco Mille est depuis son départ en 2009 du SREL chef de la sécurité chez Siemens. On apprend dans l’article publié samedi qu’il a notamment cordonné une mission de sauvetage de plusieurs collaborateurs de la société munichoise encerclés en juin 2014 par des combattants de l’État islamique au nord de Bagdad, la capitale irakienne.

Marco Mille n’est donc pas quelqu’un qui «hésite», comme le souligne le Spiegel. Face à la presse luxembourgeoise, il a cependant gardé le silence. Seule exception : la publication de deux procès-verbaux qui ont servi de base à la mise en accusation des trois anciens agents du SREL. Dans une première version, l’implication de Juncker avait été rendue moins accablante. Mille a dès novembre déposé plainte contre X pour usage de faux.

Dans l’entretien, Marco Mille insiste sur le fait que l’ancien Premier ministre lui avait bien donné l’autorisation pour écouter le téléphone de Mariotto. Jean-Claude Juncker a affirmé devant le juge d’instruction le 2 mai 2015 ne pas se souvenir d’avoir donné cette autorisation. C’est précisément ici que se trouve LA question à trancher par les juges. Marco Mille accuse aujourd’hui Juncker d’avoir «menti» au juge, le tout après avoir prêté serment.

Le procès sur l’affaire du SREL, pour lequel il n’existe toujours pas de nouvelle date (contacté par nos soins, le service de presse de la justice nous a confirmé l’absence de date précise), risque donc bien d’être retentissant à bien des égards. Jean-Claude Juncker doit commencer à s’en rendre compte… dans la douleur.

_ _ _


https://magazin.spiegel.de/SP/2018/5/155477192/index.html

Af­fä­ren

Lauschen und lauschen lassen

Neue Dokumente belasten Luxemburgs Ex-Premier Juncker in einem Skandal um Bomben, Spione und dubiose Abhöraktionen. Hat der Chef der EU-Kommission gelogen?

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 7 Fév 2018 - 11:26


https://www.monde-diplomatique.fr/2016/02/WATKINS/54705

(...)

En mars 2014, le PPE, réuni pour les élections primaires à Dublin, désignait donc M. Juncker comme son candidat à la présidence de la Commission. Il entendait sans doute par là récompenser un vieil ami. Cet éminent spécialiste des politiques de copinage a dirigé l’Eurogroupe pendant la crise de 2008 et occupé pendant près de vingt ans le poste de premier ministre du grand-duché de Luxembourg, réputé pour le laxisme de son système financier et pour exempter les multinationales d’impôt sur les sociétés. M. Juncker a dû démissionner en juillet 2013, car il était accusé d’avoir couvert les scandales qui entachaient le Service de renseignement de l’Etat du Luxembourg (SREL) : surveillance illégale, fuite d’informations confidentielles à des fins commerciales, corruption systématique et combines qui rappellent celles de Gladio (3). Au milieu des années 1980, en particulier, une série d’attentats à la bombe avaient visé des bâtiments publics afin d’accroître la tension politique et de nourrir la peur du « rouge ». La responsabilité en reviendrait à la famille royale, qui gangrène ce petit Etat pittoresque. Le SREL détient un enregistrement datant du début des années 2000 dans lequel M. Juncker discute avec le grand-duc Henri de l’implication de son frère, le prince Jean, dans les attentats. Ces révélations sont intervenues début 2013, à la suite d’une enquête parlementaire luxembourgeoise menée parallèlement au procès — longtemps reporté — de jeunes officiers de police mis en cause dans le scandale du Bommeleeër (4).

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 24 Fév 2018 - 11:21


Traduction Google (c'est mieux que rien)

http://www.tageblatt.lu/headlines/werde-schonungslos-vorgehen-me-gaston-vogels-rueckblick-auf-die-affaere-bommeleeer/


23. Februar 2018. 21:57 Uhr - Akt: 24. Februar 2018. 10:03 Uhr


"Ne passera pas inaperçu" - Me Gaston Vogels  Revoir l'affaire de Bommeleeër

Le 25 février 2013, le plus grand processus de l'histoire du crime luxembourgeois a commencé. La feuille de jour revient à Me Gaston Vogel, le défenseur de l'un des deux accusés.

Par Laurent Graaff


Journal: Quelle est votre tête quand vous pensez au lancement du processus le 25 février 2013?

Me Vogel: Je suis plein de colère dans ce processus. Premièrement, parce que le tribunal a reçu un dossier incomplet pour enquêter sur l'affaire. Deuxièmement, parce que je sais que cela a été déterminé de façon très unilatérale et que nous avons dû lutter contre une montagne de mensonges et d'hypocrisie. Le tribunal a donné beaucoup de problèmes et l'a laissé à dix séances comme l'a recommandé un ancien juge lors d'entrevues. La cour a procédé avec une grande minutie. Après les 177 séances, nous avions accumulé beaucoup de nouveaux mensonges et d'innombrables autres incohérences, mais nous n'étions pas au début de la fin. C'est un processus surréaliste. C'est un processus de Kafka.

Deux personnes seront le processus qui a toute la responsabilité d'eux-mêmes, et qu'ils ont été - quelle que soit la forme qu'ils ont toujours formellement - alors même sous dictée, et non de blagues. Sous dictée de qui? Et où était cette saucisse entière mise en scène? Quand? Et à quel niveau? Le gouvernement savait-il quelque chose ou ne le savait-il pas? Ce sont les principaux problèmes qui ne se sont jamais produits. C'est une chose incroyable. Je ne peux pas comprendre qu'un procureur prétende «chercher la vérité» et ne rien faire, mais aussi rien dans le sens de la plus haute responsabilité.

Lors du procès Bommeleeër, nous avons essayé de travailler sur un sombre chapitre de notre passé.

Du travail! Prosper Klein a déclaré: "C'est une affaire d'Etat qui ne peut être résolue." Cela résume tout. Une affaire d'état qui ne peut être expliquée. C'est bon! Dois-je ajouter quelque chose? Cette déclaration a été faite sous serment par l'un des magistrats les plus puissants et les mieux connus du Luxembourg. Un homme plein d'honnêteté et plein de compromis. Et encore plus compétent.

Que fait cette affaire d'état?

Les accords qui ont été pris pendant la guerre froide. Tout ce que le Premier ministre italien Andreotti 1990 a dû payer sous la pression du public et de l'enquêteur était: l'existence du réseau de gladiateurs ou mieux dit par "Stay Behind". L'Europe a dû passer par les gouvernements. Et notre pays et notre gouvernement ne sont probablement pas des exceptions. Je ne peux pas le prouver. Mais j'ai remarqué que le gouvernement était relativement calme au moment des assassinats. Il y a des déclarations du Premier ministre Jacques Santer qui n'ont pas rencontré d'oreilles sourdes. Il a également remercié les membres restés au Luxembourg pour le travail accompli. Quel travail? Et répondant à la responsabilité dans cette affaire embarrassante, il a répondu mystérieusement, chaque partie a été impliquée.

Un mensonge d'élite, donne la contre-vérité au meilleur, mais il n'a pas de conséquences directes.

L'enquêteur est là pour le découvrir et compte six autres personnes en vue. Le processus a été mis sur la glace. Nous, et donc la défense, je ne sais pas ce qui se passe maintenant. Depuis lors, vous devez jeter un coup d'oeil au système de justice.

Comment jugez-vous la procédure d'enquête?

L'enquête a été menée d'une manière blâmable. Cela doit donner à tout le monde à penser. Le bureau du procureur général a déclaré qu'il n'avait jamais eu à trouver autant d'irrégularités dans une instruction. Par exemple, le commissaire en chef Jean Disewiscourt voulait clarifier le tout avec un vœu. C'est bon. En outre, tous ces mensonges et ceux et surtout des politiciens. Ceux qui n'ont jamais déclaré fatigué et ont toujours embrassé la "mule en bois".

Qu'est-ce qui se passe réellement avec Ben Geiben, le fondateur de la "brigade mobile"?

Ben Geiben a commencé depuis le début comme le principal suspect. Dans l'une des dernières sessions, il a été entendu comme témoin, et il a donné une explication très comique à propos de l'assassinat du Palais de Justice. C'était, en tout cas, très drôle ce qu'il avait fait. Et le dicton ne l'a certainement pas aidé à le croire. Est-il sous protection? La question que je posais lorsque j'ai appris que le bureau du procureur général l'avait cherché d'une manière mystérieuse à Oberdonven, chez l'un des fonctionnaires qui enquêtait sur l'enquête. Ils ont bu du café et ont bavardé. De quoi parlaient-ils? Lamentabel!

En outre, les armes à feu n'ont pas été renvoyées à l'enquêteur comme six autres. Pourquoi? Parce qu'il sait trop de l'affaire de l'Etat pour rappeler les déclarations de Klein? Je ne peux rien dire de précis et savoir. Mais avec tout cela dans le dossier, il méritait aussi d'être accusé. On ne peut pas dire qu'il est le principal suspect, et en même temps, rien n'est fait. C'est complètement absurde! Pourquoi la ponte est-elle totalement épargnée?

Quel a été le jour le plus marquant pour vous?

Le jour le plus remarquable fut le dernier à avoir entendu Ben Geiben. L'assassinat du Palais de Justice est plein d'informations. Vous pouvez voir comment le SREL ne fait pas son travail. Tant de détails sont venus à la conclusion que vous devez vous demander quelle indignité vous pouvez mentir. Je ne retrouve pas encore l'anecdote juive de Jankel et Sarah:

Un homme et une femme sont assis dans un bar d'hôtel à Paris au comptoir. L'homme a acheté les sous-vêtements en soie. À cause de l'appel d'un ami, il doit dire au revoir à la femme. Quand il revient, elle a disparu. À partir du portrait, il a appris qu'elle avait fouillé la chambre d'hôtel avec un autre homme. Il glisse haut, regarde les deux à travers le trou de la serrure et voit que la femme chante sa jupe. Les sous-vêtements en soie sortent. Et c'est ainsi qu'elle met la femme ... Mais à ce moment crucial, quelque chose bloque sa vue à travers le trou de la serrure ... Juste à ce moment crucial. "Toujours cette incertitude", dit-il.

Comment voyez-vous les deux prince Jean et Guillaume qui ont été entendus comme témoins?

Les princes sont très intéressés par moi. C'est un aspect d'une chose. Je ne connais rien de ces prince. En plus de ce qu'on a dit être des gens très ordinaires sous serment et avec beaucoup de courage. Ils ont eu la grande chance dans le processus que les titres étaient morts. Je parle d'Eugene Beffort. Il est difficile de supposer que cet homme a menti. Compte tenu du statut des princes, il est difficile de supposer qu'il est difficile de dire des choses si sérieuses. De plus, nous n'avons jamais compris quels sont les joints de fonte qui ont constamment été observés. C'est une monstruosité qui sera ajoutée à tous les autres monopoles.

Quand des hauts fonctionnaires comme Guy Stebens disent devant le tribunal qu'il est difficile de l'appeler le prénom, y a-t-il des noms?

Je dois supposer que tout a été tenté pour étouffer et saboter l'affaire immédiatement dans l'enquête sur les germes. Pierre Reuland, l'ancien chef de la police, a déclaré: «jusque-là, et puis il est parti." Qu'est-ce que c'est? Est-ce que cela signifie qu'à partir d'un certain point tout devient si chaud que vous vous brûleriez les mains et la tête si ça se passait? Reuland doit donc savoir très bien ce qu'il ne nous dit pas. Cela a également causé la disgrâce de la cour.

Et l'armée?

Pourquoi n'avez-vous pas cherché l'armée? L'ancien commandant Armand Bridge s'est comporté plus que méfiant. Son chauffeur devait se rendre à Beidweiler la nuit. Et peu de temps après, il y a les premiers assassinats sur des tours à haute tension. Bridge était l'un des personnages principaux de l'armée. Si la théorie de Gladio et Stay Behind est vraie, alors vous comprenez pourquoi il était un homme d'armes au premier plan. Mais jamais été perquisitionné par l'armée. Tu ne voulais pas te brûler les mains et la tête? Ou était-il supposé être au plus haut niveau que vous en parlez seulement et que peu importe ce qui n'a pas d'importance? Et tout le reste reste dans l'obscurité?

Comment gérez-vous le processus et le bombardement de dossier du tout?

"Je suis le cœur qui m'a ramené à la gorge" quand j'y pense. Tous les mensonges et toute l'hypocrisie. Abominable! Ce qui m'a profondément choqué, c'est que Doris Woltz, l'actuelle directrice du SREL, s'était déjà identifiée comme enquêteuse pour le SREL. Elle était aussi celle qui a toujours dit que rester derrière était un remue-méninges. J'ai envoyé une lettre au Premier ministre Bettel et lui ai demandé ce que c'était pour une nomination.

Comment vas-tu?

Vous devez poser cette question. Pas moi! L'avocat de la poursuite, Oswald, et l'enquêteur Nilles ont répondu avec espoir. Plus il faudra de temps, plus le processus de la convention des droits de l'homme sera controversé. Le soi-disant "raison raisonnable" est déjà dépassé mille fois. Pendant ce temps, 850 pages du plaignant se sont réunies, qui attendent juste d'être présentées. Et si vous me demandez combien de temps il faudra pour le lire, je vous répondrai que cela prendra 30 séances. Et ici, je vais être sans pitié et malheureuse et surtout contre l'état qui a permis au cynisme d'exiger, malgré tout l'argent d'Omertà des deux innocents. C'est un peu remords. Et je me permets de le dire à ce stade: c'est fatigué!

Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2333
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 24 Fév 2018 - 11:38

En lisant cet article, je vois une effrayante similitude avec l'enquête sur les tueries du Brabant.
La plus belle phrase: "Un procureur qui dit qu'il cherche et qui ne cherche pas"
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 24 Fév 2018 - 12:38

attention Henri

cet article est une traduction comique d'un article en allemand sur cet affaire comique

par exemple : l'attentat sur le palais de justice est devenu "assassinat "

si on n'est pas trilingue comme tous les lux il est impossible de comprendre ....

ce weekend là + lundi (3 jours) vaut un film de Funes & Bourvil au luxembourg....
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2333
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 24 Fév 2018 - 13:14

Je persiste et signe, K.
J'ai bien fait la part des choses.
Retenez surtout ma dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 25 Fév 2018 - 19:57


http://www.tageblatt.lu/meinung/kommentar/keine-ausnahme/comment-page-1/

24. Februar 2018. 05:36 Uhr - Akt: 24. Februar 2018. 09:41 Uhr

Traduction Google

Aucune exception

Avec un anniversaire tout a commencé, ce sont les collègues journalistes Marc Thoma et Nico Graf qui, à l'occasion du 20ème anniversaire de la série de tatouages ​​"Bommeleeër", ont repris le thème. L'intérêt du public pour une affaire oubliée avait été éveillé. Il y avait des informations dans la journée. Des témoins intéressants sont venus. Le pouvoir judiciaire a commencé à se rétablir à nouveau. Et à partir du 25 février 2013, deux anciens membres de la «brigade mobile» ont dû être en cour.

Après 177 réunions, le processus «Bommeleeër» a été mis en glace le 2 juillet 2014. Depuis lors, il est devenu silencieux. Raison suffisante pour mâcher. Ce n'est pas que le "fichier BL" se retrouve sous le tapis. Mais ce n'est pas le cas. Le juge Ernst Nilles essaie de le savoir. Et d'ici la fin de l'année, il pourrait y avoir de nouvelles découvertes.

Si quelque chose n'est pas clair pendant longtemps, la probabilité est que l'état lui-même soit impliqué. Mais c'est la rumeur que l'une des six personnes en position de justice a maintenant déballé. Omertà, Omertà elle. Il y a toujours un maillon faible dans la chaîne.

Un mot pour les anniversaires: vous vous souvenez souvent des moments et des chapitres les plus sombres de l'histoire d'un pays. L'anniversaire du processus "Bommeleeër" ne fait pas exception.

_ _ _

If something is not clear for a long time, the probability is that the state itself is implied. But it is the rumor that one of the six people who are in the position of justice has now unpacked. Omertà, Omertà her. There is always a weak link in the chain.

Revenir en haut Aller en bas
luxpc



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 2 Mar 2018 - 19:17

Affaire "Bommeleeër"
L'ex-officier de gendarmerie Charel Bourg entendu par la justice
RTL - vendredi 2 mars 2018
.
L'ancien officier de gendarmerie Charel Bourg, aujourd'hui âgé de 72 ans, a été entendu par la justice une nouvelle fois mardi et mercredi. Il a été interrogé par un commissaire en chef de la police grand-ducale ainsi que par un enquêteur. L'avocat de M. Bourg, Maître Rodesch, a confirmé que l'entrevue avait été plutôt agréable mais que tout avait pris du temps, son client étant maintenant un vieux monsieur voulant être laissé tranquille et étant loin de jouer dans une quelconque ligue de poseurs de bombes.

Si Charel Bourg est interrogé actuellement, c'est parce qu'il faisait partie d'un groupe de 6 gendarmes dont les propos s'étaient contredits devant la justice à l'époque du procès. Des charges de faux témoignage et d'entrave à la justice pèsent donc sur ces hommes.

L'enjeu des interrogatoires menés est donc de savoir ce que Charel Bourg sait et ce qu'il a fait en cette année 1985, année Bommeleeër.
.
http://5minutes.rtl.lu/grande-region/laune/1144089.html
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 24 Mar 2018 - 21:33

un peu d'histoire

http://www.self.gutenberg.org/articles/eng/German_occupation_of_Luxembourg_during_World_War_II


certains ministres du gouvernement juste avant le debut des bommeleers etaient ds la resistance en 40-45
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 26 Mar 2018 - 13:12


Il y a aujourd'hui un article dans un journal (sérieux ?) du Grand-duché posant la question d'un éventuel lien entre le Luxembourgeois Henri Grethen et le "bommeleeër" :

https://www.luxprivat.lu/news/detail/was-weiss-grethen-ueber-die-bommeleeer.html

Il est noté que Henri Grethen avait décoré Angelo de Bernardi (Ambrosiano Holding's manager) en 2003.

_ _ _ _ _

https://gouvernement.lu/fr/actualites/toutes_actualites/communiques/2003/01/06grethen.html

Remise des insignes de Commandeur de l'Ordre de Mérite à Angelo ...  

5 janv. 2003 - Le Ministre de l'Economie Henri Grethen vient de remettre à Monsieur Angelo de Bernardi les insignes de Commandeur de l'Ordre de Mérite. Monsieur de Bernardi joue un rôle actif dans le renforcement des relations économiques entre l'Italie et le Luxembourg

_ _ _ _ _

https://www.nytimes.com/1982/08/06/business/italy-bank-liquidation-is-planned.html

Angelo de Bernardi, Ambrosiano Holding's manager

_ _ _ _ _

Il semble présomptueux de tirer des conclusions mais c'est à garder en mémoire...


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 26 Mar 2018 - 22:41

bein oui mais il faut signaler que par manque de bureaux au palais de justice
 il y avait deux j.i. ds le bureau du palais de justice qui a éte
souflé pendant la nuit de ....

les deux étaient....

1. boem boem

2. celui qui était partie en amerique du sud pour y recuperer le fiston de


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14174
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Juil 2018 - 13:56


http://paperjam.lu/news/le-proces-srel-reprogramme-debut-2019

Le procès Srel reprogrammé «début 2019»

19 Juillet 2018

Initialement prévu fin 2017, mais repoussé en raison de l’indisponibilité de Jean-Claude Juncker, appelé à témoigner, le jugement de trois anciens agents des services secrets ne se tiendra pas cette année, indique jeudi l’autorité judiciaire.

Le procès de Marco Mille, Frank Schneider et André Kemmer, l’ancien directeur du Srel et deux anciens agents des services secrets luxembourgeois, devrait se tenir «début 2019», indiquent jeudi nos confrères de la radio 100,7, citant Henri Eippers, l’un des deux porte-parole de l’administration judiciaire. Aucune date plus précise n’a toutefois été avancée.

Les trois anciens agents secrets sont accusés d’avoir participé à des écoutes illégales, en 2007, sur l’informaticien et ancien intermédiaire du Srel Loris Mariotto, ainsi que d’avoir participé au détournement d’un CD crypté, surnommé «Frisbee». Ce dernier contiendrait une conversation entre le Grand-Duc Henri et Jean-Claude Juncker au sujet des attentats des années 80, dits du «Bommeleeër».

Affaire à l’origine de la chute de Juncker

Initialement prévu en décembre 2017, le procès avait été ajourné en raison de l’indisponibilité de Jean-Claude Juncker, actuel président de la Commission européenne et ancien Premier ministre luxembourgeois, et donc responsable politique des agissements des services secrets. Ce dernier y sera entendu sous le statut de témoin. Il devrait confirmer ses propos tenus en janvier 2013 devant la commission d’enquête sur les dysfonctionnements du Srel, à savoir qu’il n’avait pas autorisé la mise sur écoute de Loris Mariotto. Ce que contestent les accusés.

Pour cela, la défense des anciens agents du Srel devrait se baser sur l’enregistrement de l’ancien Premier ministre, réalisé par Marco Mille via une montre en janvier 2008, dans lequel Jean-Claude Juncker aurait évoqué cette autorisation. C’est cette conversation, révélée en novembre 2012 par RTL et publiée par le Land et la radio 100,7, qui déclenchait l’affaire des dysfonctionnements du Srel. Une affaire qui menait à des élections législatives anticipées en octobre 2013, qui, à leur tour, écartaient le CSV du pouvoir.

À noter que, sur le plan politique, la tenue de ce procès devrait se tenir à quelques mois ou quelques semaines des prochaines élections européennes, programmées en mai 2019. Des élections auxquelles Jean-Claude Juncker a d’ores et déjà annoncé qu’il ne participerait pas. Du moins, pas pour briguer un second mandat de président de la Commission


Revenir en haut Aller en bas
Limir



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Juil 2018 - 15:43

En attendant, qui cherche à décrédibiliser l'Union Européenne en tirera profit ...
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 20 Juil 2018 - 18:49

Limir a écrit:
En attendant, qui cherche à décrédibiliser l'Union Européenne en tirera profit ...
CQFD

Tout a fait d'accord... Mais juste pour récupérer ce qui nous appartiens de pleins droit.
Pour info l'ONU a refusé de reconnaitre l'existence d'un peuple "européen"
"Avant de vouloir commander, il faut savoir obéir", dit-on Wink

pierre a écrit:

Wikipedia :
L'affaire des poseurs de bombe (Bommeleeër en luxembourgeois) est une série d'attentats terroristes ayant frappé le Grand-duché de Luxembourg durant les années 1980.

Cette série d'attentats effectués avec des explosifs volés dans des carrières a été rapprochée par certains de l'affaire des tueries du Brabant en Belgique. Il y eut cinq blessés au total.

En février 2013, deux anciens membres de la brigade mobile de la gendarmerie, un groupe d'élite de la gendarmerie luxembourgeoise1, sont accusés d'avoir participé aux attentats. L'implication éventuelle de réseaux stay-behind au nom d'une stratégie de la tension a été évoquée par les avocats de ces personnes

To be continued ...
A mon humble avis l'EU veut se débarrasser des "stay-behind" parce qu'ils présentent une menace pour son émergence.
C'est tellement facile de leur faire "porter le chapeau" quand on tiens les rennes du "pouvoir" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Limir



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 21 Juil 2018 - 16:28

Un livre ne suffirait pas pour répondre à cette question.
D'autant que l'histoire est toujours en cours (s'est réveillée ...)
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 22 Juil 2018 - 16:47

Limir a écrit:
Un livre ne suffirait pas pour répondre à cette question.
D'autant que l'histoire est toujours en cours (s'est réveillée ...)
En résumé ca donne que c'était l'époque de la "French Connection" et que la brigade des "stups" à voulu jouer "aux gros bras". Mais comme ils n'étaient pas la hauteur, c'est partit en vrille puis dans le décor Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Revenir en haut 
Page 30 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: