les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vague d'attentats au Luxembourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 27  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 7 Mar 2014 - 20:29


Je m'intéresserais notamment à Charles Bourg et à ses proches ...

_ _ _


Petit complément à partir des "avions renifleurs" ...

La suite du livre " V " de Pierre Péan est sur :

http://fr.scribd.com/doc/211242664/V-Pierre-Pean-3

Ce livre nous conduit au schéma de Latinus, via Jean Violet et via de Villegas...

D'une part avec Jean Violet

Il est lié sur le schéma à Benoît de Bonvoisin. Il semble que Jean Violet connaissait aussi Paul Vanden Boeynants. Ils étaient notamment ensemble à l'AESP en 1970, avec Otto de Habsbourg, Antoine Pinay, Carlo Pesenti, Auguste Bekaert, etc ... et plusieurs d'entre eux étaient à la réunion de Washington en décembre 1970 avec Henry Kissinger et David Rockefeller.

Benoît de Bonvoisin n'était apparemment pas à cette réunion (son nom n'est pas cité) mais il connaissait aussi Antoine Pinay et David Rockefeller, comme en témoigne la photo suivante :





Sur Maurice Brébart :

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20111203_00087946


D'autre part avec de Villegas





Il faut noter que la famille de Villegas est liée à François-Xavier de Donnéa.

En ce qui concerne Jacques Offergeld :

http://fr.scribd.com/doc/77306582/Les-Brigades-Noires-CHP14





JBJ nous conduit à Jean Breydel, aussi sur le schéma de Latinus, et on voit que Jacques Offergeld était lié à Benoît de Bonvoisin.


http://tractotheque.blogspot.be/2010/09/schaerbeek-1976-liste-union-des-belges.html





Une des choses qui me frappent est le lien entre les Européens (AESP ...) et des personnalités des USA comme Henry Kissinger et David Rockefeller (ce qui fait évidemment penser au Bilderberg).

Le pendant militaire de ce lien est bien entendu l'OTAN.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 7 Mar 2014 - 20:51


Les Européens (Jean Violet, etc) sont aussi liés à Brian Crozier (il y a un fil de discussion à son sujet ; il a notamment rencontré Ronald Reagan), comme en témoigne le document suivant ... qui démontre que Jean Violet avait besoin d'argent (et pas uniquement de celui de Carlo Pesenti).





Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 7 Mar 2014 - 20:56

.


Dernière édition par K le Ven 27 Juin 2014 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Ven 7 Mar 2014 - 21:06



Autre document tiré du livre " V " de Pierre Péan ... sur les activités de l'AESP ...





(...)





A noter :





Ce n'est pas la première fois que l'on voit passer le nom de la banque de Paris et des Pays-Bas ... ce qui fait penser à Yves du Monceau de Bergendal.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_du_Monceau_de_Bergendal

(...)  Yves du Monceau combat comme volontaire de guerre au sein de la Brigade Piron pendant la seconde guerre mondiale. À ce titre, il participe au débarquement de Normandie1. Il devient lieutenant-colonel de réserve du 1er régiment des guides et président du Cercle royal des officiers de réserve « Mars et Mercure ».

Il se consacre ensuite à une carrière dans le monde de l’entreprise, et occupa les fonctions de vice-président et directeur général du Groupe GIB.  (...)

Il était également ambassadeur de l'Ordre souverain de Malte en République démocratique du Congo et en République tchèque, ainsi que président de l'Union royale Belgo-Britannique.  (...)

_ _ _


http://nl.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Rochtus

_ _ _


A relire aussi :

http://archives.lesoir.be/les-multiples-crises-du-groupe-gib-le-premier-distribut_t-19951117-Z0A9XW.html

(COBEPA - Yves du Monceau de Bergendal)

(...) l'action GIB est aujourd'hui au même niveau qu'il y a huit ans. Pas vraiment de quoi réjouir les actionnaires. Au premier rang desquels on trouve, avec 17 % du capital, le holding Cobepa, lui-même contrôlé par les Français de Paribas. Suivent, avec 14 %, les groupes familiaux, c'est-à-dire, primo, les descendants de François Vaxelaire, l'ancien patron décédé en 1990, deuxio, les descendants de son frère Raymond et, tertio, ceux d'Yves du Monceau de Bergendael, époux de Rainy Vaxelaire, la soeur de Raymond et François. Les autres actionnaires de taille sont le fonds de pension du groupe (3,9 %) et la Sofina, le holding contrôlé par la famille Boël (3,2 %).
(...)


Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 7:30

Que viennent foutre de pareilles interventions sur le fil des attentats Bommeleeër?
Je lis : à noter :13 03 1973 dîner à la Banque de Paris et des Pays Bas à Anvers sur invitation de son directeur Mr Léon Rochtus....

Archives le Soir en... 93!
...) l'action GIB est aujourd'hui au même niveau qu'il y a huit ans. Pas vraiment de quoi réjouir les actionnaires. Au premier rang desquels on trouve, avec 17 % du capital, le holding Cobepa, lui-même contrôlé par les Français de Paribas. Suivent, avec 14 %, les groupes familiaux, c'est-à-dire, primo, les descendants de François Vaxelaire, l'ancien patron décédé en 1990, deuxio, les descendants de son frère Raymond et, tertio, ceux d'Yves du Monceau de Bergendael, époux de Rainy Vaxelaire, la soeur de Raymond et François. Les autres actionnaires de taille sont le fonds de pension du groupe (3,9 %) et la Sofina, le holding contrôlé par la famille Boël (3,2 %).
(...)


Ce fil ne ressemble plus à rien et n'est plus fréquentable .
On précise pourtant dans le statuts du forum d'être concis, pragmatique et de rester dans le fil du sujet .
Or ici c'est de la franche rigolade de piliers de comptoir
Revenir en haut Aller en bas
xyu



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 16/03/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 9:20

100% d'accord avec M. Dislaire.
Le volume de la ch(i)asse à l'OTAN, CIA, Iran-Contra, secte Moon, ... est en train de quadrupler le volume des contributions sur les Bommeleeërs.

Serait-il possible d'ouvrir un nouveau fil à Hervé sur "Le complexe militaro-industriel et la conspiration mondiale" où il pourrait s'éclater?
Revenir en haut Aller en bas
titu



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 14:16

Ce qui m'agace moi, c'est qu'on ne se donne même plus la peine de chercher des liens avec l'affaire et le Luxembourg, là ou il y en a. Un exemple, on parle de Pinay, de l'AESP etc... Je veux bien ! Il y a d'autres fils pour cela sur le forum. Sauf, si on établi un lien concret avec le GD ou l'affaire. Et non pas la CIA, la mafia et j'en passe. Il y a déjà des années que j'ai écrit sur le forum que le père spirituel de la droite intégriste, Pierre Grégoire, était membre de l'AESP, des chevaliers du Rouvre, du Cercle des Nations, et de la WACL. C'est lui qui a influencé Fischbach et les autres. Ca c'est du concret ! Et c'est là ou il faudrit continuer à creuser !!!!
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 14:39


Robert Close a présidé la conférence de la WACL à Luxembourg en 1983 ; il a passé la main à John Singlaub qui, à son tour, sera remplacé par José Desmarets lors de la conférence de la WACL de 1986, également à Luxembourg.

Difficile de faire la clarté sur les attentats au Luxembourg si on ne s'intéresse pas à ces personnages, auxquels il faut ajouter James Pavitt et Richard Holm.

Difficile aussi de ne pas tenir compte de la parenté entre la famille grand-ducale et la famille royale belge. Le prince Jean est le cousin d'Alexandre de Belgique ... et Otto de Habsbourg est proche aussi.

Je suis tout-à-fait d'accord au sujet de Pierre Grégoire. On ne lui accorde pas assez de place. Les volontaires sont les bienvenus.

Voir

http://www.docstoc.com/docs/147504211/Luxembourg-Network-of-Spies---Renseignement-tous-azimuts

et

http://www.forum.lu/pdf/artikel/4498_203_Blau.pdf




Revenir en haut Aller en bas
VictoryII



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: deleted by user   Sam 8 Mar 2014 - 15:07

deleted by user


Dernière édition par VictoryII le Lun 2 Juin 2014 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 16:20

Hervé :" Otto de Habsbourg est proche aussi."

connexité probable de l'Archiduc avec les Bommeleeër  Suspect 
Un peu plus sur ce suspect, l'archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine (né Franz Josef Otto Robert Maria Anton Karl Max Heinrich Sixtus Xavier Félix René Ludwig Gaetano Pius Ignazius von Habsburg-Lothringen scratch le 20 novembre 1912 à Reichenau an der Rax1, décédé le 4 juillet 2011 à Pöcking en Bavière, Allemagne),
Otto de Habsbourg-Lorraine (en allemand : Otto (von) Habsburg-Lothringen1), archiduc d'Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohème,  king   est né le 20 novembre 1912 à Reichenau an der Rax, et mort le 4 juillet 2011 à Pöcking en Bavière, Allemagne. Fils aîné de Charles Ier, dernier empereur d'Autriche et dernier roi de Hongrie et de Bohême, il était le chef de la maison de Habsbourg-Lorraine (branche aînée de la maison de Lorraine) et prétendant aux trônes d'Autriche et de Hongrie.
Il était président du Comité international pour le français langue européenne, du Mouvement pan-européen5 (1973-2004) et député au Parlement européen (1979-1999).
En janvier 2007, il renonce à son rôle de prétendant au trône pale  et c'est son fils aîné, l'archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine, qui lui succède.
En novembre 1916, à la mort de son grand-oncle l'empereur François-Joseph, Sad  le père d'Otto monte sur le trône et l'enfant devient héritier de l'empire d'Autriche et des royaumes de Hongrie et de Bohême.sunny 
En 1918, avec la défaite de l'empire austro-hongrois,pale  Charles Ier renonce à toute forme de participation au gouvernement sans abdiquer formellement face aux troubles populaires et révolutionnaires. Les trois monarchies sont abolies : l'Autriche, la Hongrie et la Bohême, sont proclamées républiques, et la famille impériale doit s'exiler.
Par la loi d'exil dite « loi des Habsbourg » (Habsburgergesetz du 3 avril 1919), le Parlement autrichien bannit officiellement les Habsbourg-Lorraine et récupère leurs propriétés courtoises. Après deux vaines tentatives du roi Charles pour reprendre son trône, en mars et octobre 1921, la Hongrie, bien que se déclarant être une monarchie, destitue les Habsbourg, le 6 novembre 1921. De la sorte, Otto se déclare ou se fait déclarer, par ses partisans, « prétendant » aux trônes d'Autriche et de Hongrie jocolor .
La famille impériale se réfugie à Madère, où le jeune empereur et roi meurt prématurément de maladie à l'âge de 34 ans,  pale le 1er avril 1922. Otto devient alors le prétendant au trône.
Après le décès de son père,( re Sad  l'archiduc Otto vit dans différents pays : l'Espagne, la France, la Belgique, le Canada (au Québec) en 1940, les États-Unis (New York).
Diplômé de l'université belge de Louvain en sciences sociales et politiques, Otto de Habsbourg-Lorraine doit en 1940, avec sa famille, fuir la Belgique, puis la France, au début de l'offensive d'Hitler, qui le déteste car Otto de Habsbourg s'est publiquement opposé à l'Anschluss en 1938.
Grâce au consul portugais à Bordeaux, Aristides de Sousa Mendes, les Habsbourg-Lorraine obtiennent des visas pour passer la frontière franco-espagnole et ensuite quitter l'Europe pour les États-Unis où ils s'installent à Washington.
Après la Seconde Guerre mondiale, Otto vit en exil entre la Bavière, la France et une résidence au Pays basque espagnol.
En 1961, il renonce officiellement à ses prétentions sur le trône d'Autriche, mais il n'est autorisé à revenir dans son pays natal qu'en 1966. Otto de Habsbourg est naturalisé ouest-allemand en 1978 sous le nom d'« Otto Habsburg-Lothringen ».
Membre de la Ligue anti-communiste mondiale affraid , il fait partie du comité de parrainage du Cercle Renaissance, une organisation patriotique française.
Partisan de l'unité européenne, il est député au Parlement européen de 1979 à 1999, représentant du Land allemand de Bavière au sein de la formation conservatrice CSU. Doyen d'âge, il préside par deux fois la séance inaugurale du Parlement européen. Il fonde, avec un groupe de députés européens favorables à l'apprentissage de la langue française, le GEDULF, qui fait la promotion du français comme langue de référence de l'Europe  cheers ; il conteste à l'anglais cette place, au nom de la spécificité et de l'indépendance européenne par rapport aux États-Unis.
Début 1989, il récupère la nationalité hongroise, et est reçu à Budapest qui vient de remettre en place la statue de l'impératrice Sissi. Comme il parle le hongrois et vient souvent dans le pays, ses partisans lui proposent d'être candidat à la présidence de la République, mais il refuse Evil or Very Mad . Le 3 avril, il assiste dans l'église du roi Matthias à Budapest, à une messe de requiem célébrée par le cardinal-primat de Hongrie, à la mémoire de sa mère, l'impératrice Zita de Bourbon-Parme.
En août, son parti, le Mouvement pan-européen organise, près de Sopron, un vaste pique-nique, à l'occasion duquel plus de cinq cents Allemands de l'Est, en jogging, forcent la frontière austro-hongroise, pour se réfugier à l'Ouest.
Il est membre de la Société du Mont Pèlerin clown  et participe à l'écriture d'un livre en hommage à l'économiste de l'école autrichienne d'économie, Ludwig von Mises.
Invité par le groupe conservateur (ÖVP) au Parlement autrichien, le 10 mars 2008, à l'occasion de la commémoration des 70 ans de l'Anschluss, il déclenche une polémique en déclarant que l'Autriche a été le principal pays victime de la Seconde Guerre mondiale, en estimant que le 15 mars 1938, lors de l'entrée d'Hitler sur la Heldenplatz, il n'y avait que 60 000 personnes, affluence comparable à celle d'« un match de football le week-end », alors que les historiens estiment cette foule à 250 000 scratch . Ses déclarations relancent le débat sur le rapport des Autrichiens à leur passé pendant la Seconde Guerre mondiale.
Otto de Habsbourg-Lorraine meurt le 4 juillet 2011 Sleep  à son domicile de Pöcking en Bavière. Selon sa famille, il s'est « endormi paisiblement ».
Le 5 juillet, son corps est mis en bière ( jupiler )dans l'église Saint-Ulrich près de son domicile à Pöcking. Des commémorations, s'étalant sur 13 jours, sont organisées dans plusieurs pays qui faisaient partie de l'ancien empire d'Autriche-Hongrie. Le cercueil d'Otto est recouvert du drapeau des Habsbourg décoré avec les manteaux impériaux et royaux de l'Autriche et de la Hongrie.
Six messes de requiem se succèdent en mémoire de l'archiduc  Crying or Very sad :
à la chapelle Saint-Ulrich de Pöcking le 9 juillet, célébrée par l'évêque d'Augsbourg, Mgr Konrad Zdarsa ;
en l'église Saint-François des Cordeliers de Nancy, lieu de sépulture de la Maison de Lorraine, qui fut également célébrée le 9 juillet ;
à l'église des Théatins à Munich le 11 juillet, célébrée par le cardinal-archevêque de Munich, Mgr Reinhard Marx, où une lettre de condoléances du pape Benoît XVI a été lue  Razz 
à la basilique de Mariazell le 13 juillet, célébrée par l'évêque de Graz, Mgr Egon Kapellari. La basilique est le plus important lieu de pèlerinage de l'Autriche ;
à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne le 16 juillet, célébrée par le cardinal-archevêque de Vienne, Mgr Christoph Schönborn — de nombreuses personnalités sont attendues à cette messe de requiem, parmi lesquels le roi Charles XVI Gustave de Suède, le grand-duc Henri de Luxembourg  Exclamation et le prince Hans-Adam II de Liechtenstein — cette messe est suivie d'un cortège funèbre à travers l'Innere Stadt avant la mise au tombeau de l'archiduc (à l'exception de son cœur)  I love you dans la crypte des Capucins, aux côtés de son épouse décédée en 2010 ;
à la basilique Saint-Étienne de Budapest le 17 juillet, cocélébrée par le cardinal-archevêque Mgr László Paskai et plusieurs évêques hongrois, suivi de l'inhumation du cœur I love you  de l'archiduc à l'Abbaye de Pannonhalma.
Otto de Habsbourg demeure très attaché à la Lorraine, sentimentalement et symboliquement. Cet attachement passe par la conservation du nom de « Lorraine » à la suite de son nom « de Habsbourg », et par des visites régulières en Lorraine (notamment à Nancy pour son mariage, ses noces d'or et pour la restauration du Château de Lunéville). Il porte d'ailleurs le titre de duc de Bar.
Le 9 juillet 2011 une messe de requiem, célébrée en l'église des Cordeliers de Nancy par les prêtres de l'Oratoire Saint-Philippe Néri, a rassemblé 350 personnes.
Son mariage avec la princesse Regina de Saxe-Meiningen fut célébré à Nancy, sur la terre de ses ancêtres Lorrains, le 10 mai 1951. Il a été marié pendant 58 ans, jusqu'au décès de son épouse, la princesse Regina de Saxe-Meiningen (née le 6 janvier 1925 et décédée le 3 février 2010), fille de Georges III de Saxe-Meiningen-Hildburghausen et, de leur mariage, il est le père de sept enfants (dont des jumelles) :
Andrea (née en 1953), qui épouse en 1977 le comte Karl Eugen von Neipperg (né en 1951), apparenté à Adam Albert de Neipperg, le second époux de Marie-Louise d'Autriche, et postérité ;
Monika (née en 1954), qui épouse en 1980 Don Luis de Casanova Wink -Cárdenas (né en 1950), et postérité ;
Michaela (née en 1954), qui épouse en 1984 (div) Eric Alba Teran d'Antin (1920-2004), avec postérité,  Arrow puis en 1994 (div 1998) le comte Hubertus von Kageneck, sans postérité ;
Gabriela (née en 1956), qui épouse en 1978 (div) Christian Meister (né en 1954), et postérité ;
Walburga (née en 1958), qui épouse en 1992 le comte Archibald Douglas (né en 1949), et postérité ;
Karl (né en 1961), qui épouse en 1993 la baronne Francesca von Thyssen-Bornemisza (née en 1958), avec postérité, mais dont il se sépare en 2003. Il est l'actuel prétendant au trône d'Autriche depuis 2007 ;
Georg (né en 1964), qui épouse en 1997 la princesse Eilika von Oldenburg (née en 1972), et postérité.
Otto de Habsbourg s'est marié civilement en France, à la mairie de Nancy, le 10 mai 1951, l'acte de mariage le nomme en français : « Son Altesse impériale et royale François Joseph Otto (...) d'Autriche, duc de Lorraine »  king . En plus du titre de duc de Lorraine, Otto est parfois titré « duc de Bar » par ses partisans. Ensuite il s'est rendu à l'église Saint-François-des-Cordeliers à Nancy pour le mariage religieux. Cinquante ans plus tard, pour célébrer leurs noces d'or en mai 2001, le couple s'est de nouveau rendu à Nancy.


C'est déjà plus amusant ainsi  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Sam 8 Mar 2014 - 17:15

dislairelucien a écrit:
Hervé :" Otto de Habsbourg est proche aussi."

connexité probable de l'Archiduc avec les  Bommeleeër  Suspect 
Un peu plus sur ce suspect, l'archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine (né Franz Josef Otto Robert Maria Anton Karl Max Heinrich Sixtus Xavier Félix René Ludwig Gaetano Pius Ignazius von Habsburg-Lothringen scratch le 20 novembre 1912 à Reichenau an der Rax1, décédé le 4 juillet 2011 à Pöcking en Bavière, Allemagne),
Otto de Habsbourg-Lorraine (en allemand : Otto (von) Habsburg-Lothringen1), archiduc d'Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohème,  king   est né le 20 novembre 1912 à Reichenau an der Rax, et mort le 4 juillet 2011 à Pöcking en Bavière, Allemagne. Fils aîné de Charles Ier, dernier empereur d'Autriche et dernier roi de Hongrie et de Bohême, il était le chef de la maison de Habsbourg-Lorraine (branche aînée de la maison de Lorraine) et prétendant aux trônes d'Autriche et de Hongrie.
Il était président du Comité international pour le français langue européenne, du Mouvement pan-européen5 (1973-2004) et député au Parlement européen (1979-1999).
En janvier 2007, il renonce à son rôle de prétendant au trône pale  et c'est son fils aîné, l'archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine, qui lui succède.
En novembre 1916, à la mort de son grand-oncle l'empereur François-Joseph, Sad  le père d'Otto monte sur le trône et l'enfant devient héritier de l'empire d'Autriche et des royaumes de Hongrie et de Bohême.sunny 
En 1918, avec la défaite de l'empire austro-hongrois,pale  Charles Ier renonce à toute forme de participation au gouvernement sans abdiquer formellement face aux troubles populaires et révolutionnaires. Les trois monarchies sont abolies : l'Autriche, la Hongrie et la Bohême, sont proclamées républiques, et la famille impériale doit s'exiler.
Par la loi d'exil dite « loi des Habsbourg » (Habsburgergesetz du 3 avril 1919), le Parlement autrichien bannit officiellement les Habsbourg-Lorraine et récupère leurs propriétés courtoises. Après deux vaines tentatives du roi Charles pour reprendre son trône, en mars et octobre 1921, la Hongrie, bien que se déclarant être une monarchie, destitue les Habsbourg, le 6 novembre 1921. De la sorte, Otto se déclare ou se fait déclarer, par ses partisans, « prétendant » aux trônes d'Autriche et de Hongrie jocolor .
La famille impériale se réfugie à Madère, où le jeune empereur et roi meurt prématurément de maladie à l'âge de 34 ans,  pale le 1er avril 1922. Otto devient alors le prétendant au trône.
Après le décès de son père,( re Sad  l'archiduc Otto vit dans différents pays : l'Espagne, la France, la Belgique, le Canada (au Québec) en 1940, les États-Unis (New York).
Diplômé de l'université belge de Louvain en sciences sociales et politiques, Otto de Habsbourg-Lorraine doit en 1940, avec sa famille, fuir la Belgique, puis la France, au début de l'offensive d'Hitler, qui le déteste car Otto de Habsbourg s'est publiquement opposé à l'Anschluss en 1938.
Grâce au consul portugais à Bordeaux, Aristides de Sousa Mendes, les Habsbourg-Lorraine obtiennent des visas pour passer la frontière franco-espagnole et ensuite quitter l'Europe pour les États-Unis où ils s'installent à Washington.
Après la Seconde Guerre mondiale, Otto vit en exil entre la Bavière, la France et une résidence au Pays basque espagnol.
En 1961, il renonce officiellement à ses prétentions sur le trône d'Autriche, mais il n'est autorisé à revenir dans son pays natal qu'en 1966. Otto de Habsbourg est naturalisé ouest-allemand en 1978 sous le nom d'« Otto Habsburg-Lothringen ».
Membre de la Ligue anti-communiste mondiale affraid , il fait partie du comité de parrainage du Cercle Renaissance, une organisation patriotique française.
Partisan de l'unité européenne, il est député au Parlement européen de 1979 à 1999, représentant du Land allemand de Bavière au sein de la formation conservatrice CSU. Doyen d'âge, il préside par deux fois la séance inaugurale du Parlement européen. Il fonde, avec un groupe de députés européens favorables à l'apprentissage de la langue française, le GEDULF, qui fait la promotion du français comme langue de référence de l'Europe  cheers ; il conteste à l'anglais cette place, au nom de la spécificité et de l'indépendance européenne par rapport aux États-Unis.
Début 1989, il récupère la nationalité hongroise, et est reçu à Budapest qui vient de remettre en place la statue de l'impératrice Sissi. Comme il parle le hongrois et vient souvent dans le pays, ses partisans lui proposent d'être candidat à la présidence de la République, mais il refuse Evil or Very Mad . Le 3 avril, il assiste dans l'église du roi Matthias à Budapest, à une messe de requiem célébrée par le cardinal-primat de Hongrie, à la mémoire de sa mère, l'impératrice Zita de Bourbon-Parme.
En août, son parti, le Mouvement pan-européen organise, près de Sopron, un vaste pique-nique, à l'occasion duquel plus de cinq cents Allemands de l'Est, en jogging, forcent la frontière austro-hongroise, pour se réfugier à l'Ouest.
Il est membre de la Société du Mont Pèlerin clown  et participe à l'écriture d'un livre en hommage à l'économiste de l'école autrichienne d'économie, Ludwig von Mises.
Invité par le groupe conservateur (ÖVP) au Parlement autrichien, le 10 mars 2008, à l'occasion de la commémoration des 70 ans de l'Anschluss, il déclenche une polémique en déclarant que l'Autriche a été le principal pays victime de la Seconde Guerre mondiale, en estimant que le 15 mars 1938, lors de l'entrée d'Hitler sur la Heldenplatz, il n'y avait que 60 000 personnes, affluence comparable à celle d'« un match de football le week-end », alors que les historiens estiment cette foule à 250 000 scratch . Ses déclarations relancent le débat sur le rapport des Autrichiens à leur passé pendant la Seconde Guerre mondiale.
Otto de Habsbourg-Lorraine meurt le 4 juillet 2011 Sleep  à son domicile de Pöcking en Bavière. Selon sa famille, il s'est « endormi paisiblement ».
Le 5 juillet, son corps est mis en bière ( jupiler )dans l'église Saint-Ulrich près de son domicile à Pöcking. Des commémorations, s'étalant sur 13 jours, sont organisées dans plusieurs pays qui faisaient partie de l'ancien empire d'Autriche-Hongrie. Le cercueil d'Otto est recouvert du drapeau des Habsbourg décoré avec les manteaux impériaux et royaux de l'Autriche et de la Hongrie.
Six messes de requiem se succèdent en mémoire de l'archiduc  Crying or Very sad :
à la chapelle Saint-Ulrich de Pöcking le 9 juillet, célébrée par l'évêque d'Augsbourg, Mgr Konrad Zdarsa ;
en l'église Saint-François des Cordeliers de Nancy, lieu de sépulture de la Maison de Lorraine, qui fut également célébrée le 9 juillet ;
à l'église des Théatins à Munich le 11 juillet, célébrée par le cardinal-archevêque de Munich, Mgr Reinhard Marx, où une lettre de condoléances du pape Benoît XVI a été lue  Razz 
à la basilique de Mariazell le 13 juillet, célébrée par l'évêque de Graz, Mgr Egon Kapellari. La basilique est le plus important lieu de pèlerinage de l'Autriche ;
à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne le 16 juillet, célébrée par le cardinal-archevêque de Vienne, Mgr Christoph Schönborn — de nombreuses personnalités sont attendues à cette messe de requiem, parmi lesquels le roi Charles XVI Gustave de Suède, le grand-duc Henri de Luxembourg  Exclamation et le prince Hans-Adam II de Liechtenstein — cette messe est suivie d'un cortège funèbre à travers l'Innere Stadt avant la mise au tombeau de l'archiduc (à l'exception de son cœur)  I love you dans la crypte des Capucins, aux côtés de son épouse décédée en 2010 ;
à la basilique Saint-Étienne de Budapest le 17 juillet, cocélébrée par le cardinal-archevêque Mgr László Paskai et plusieurs évêques hongrois, suivi de l'inhumation du cœur I love you  de l'archiduc à l'Abbaye de Pannonhalma.
Otto de Habsbourg demeure très attaché à la Lorraine, sentimentalement et symboliquement. Cet attachement passe par la conservation du nom de « Lorraine » à la suite de son nom « de Habsbourg », et par des visites régulières en Lorraine (notamment à Nancy pour son mariage, ses noces d'or et pour la restauration du Château de Lunéville). Il porte d'ailleurs le titre de duc de Bar.
Le 9 juillet 2011 une messe de requiem, célébrée en l'église des Cordeliers de Nancy par les prêtres de l'Oratoire Saint-Philippe Néri, a rassemblé 350 personnes.
Son mariage avec la princesse Regina de Saxe-Meiningen fut célébré à Nancy, sur la terre de ses ancêtres Lorrains, le 10 mai 1951. Il a été marié pendant 58 ans, jusqu'au décès de son épouse, la princesse Regina de Saxe-Meiningen (née le 6 janvier 1925 et décédée le 3 février 2010), fille de Georges III de Saxe-Meiningen-Hildburghausen et, de leur mariage, il est le père de sept enfants (dont des jumelles) :
Andrea (née en 1953), qui épouse en 1977 le comte Karl Eugen von Neipperg (né en 1951), apparenté à Adam Albert de Neipperg, le second époux de Marie-Louise d'Autriche, et postérité ;
Monika (née en 1954), qui épouse en 1980 Don Luis de Casanova Wink -Cárdenas (né en 1950), et postérité ;
Michaela (née en 1954), qui épouse en 1984 (div) Eric Alba Teran d'Antin (1920-2004), avec postérité,  Arrow puis en 1994 (div 1998) le comte Hubertus von Kageneck, sans postérité ;
Gabriela (née en 1956), qui épouse en 1978 (div) Christian Meister (né en 1954), et postérité ;
Walburga (née en 1958), qui épouse en 1992 le comte Archibald Douglas (né en 1949), et postérité ;
Karl (né en 1961), qui épouse en 1993 la baronne Francesca von Thyssen-Bornemisza (née en 1958), avec postérité, mais dont il se sépare en 2003. Il est l'actuel prétendant au trône d'Autriche depuis 2007 ;
Georg (né en 1964), qui épouse en 1997 la princesse Eilika von Oldenburg (née en 1972), et postérité.
Otto de Habsbourg s'est marié civilement en France, à la mairie de Nancy, le 10 mai 1951, l'acte de mariage le nomme en français : « Son Altesse impériale et royale François Joseph Otto (...) d'Autriche, duc de Lorraine »  king . En plus du titre de duc de Lorraine, Otto est parfois titré « duc de Bar » par ses partisans. Ensuite il s'est rendu à l'église Saint-François-des-Cordeliers à Nancy pour le mariage religieux. Cinquante ans plus tard, pour célébrer leurs noces d'or en mai 2001, le couple s'est de nouveau rendu à Nancy.


C'est déjà plus amusant ainsi  Very Happy 

Pouvez-vous développer votre raisonnement ?  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 9 Mar 2014 - 2:41

Otto de Habsbourg demeure très attaché à la Lorraine, sentimentalement et symboliquement. Cet attachement passe par la conservation du nom de « Lorraine » à la suite de son nom « de Habsbourg », et par des visites régulières en Lorraine (notamment à Nancy pour son mariage, ses noces d'or et pour la restauration du Château de Lunéville). Il porte d'ailleurs le titre de duc de Bar.

la lorraine :poule aux oeufs d or
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 9 Mar 2014 - 10:26

Pouvez vous développer votre raisonnement?  lol! 

Il s'agit d'enluminures modernement dénommées "smileys" . Wink  Par respect pour les enluminures anciennes qui sont depuis les Égyptiens  farao d'une grande beauté
Une enluminure est une image faite à la main qui illustre un texte manuscrit. study 
L'étymologie du mot est illuminare qui signifie en latin rendre lumineux, éclairer, "créer de l'or"  sunny 
La plupart du temps, ce sont des moines qui créaient les manuscrits. Le copiste (le scriptor) écrivait son texte à la main sur le parchemin (support fait de peau de chèvre ou de mouton). L'artiste (le pictor) dessinait ensuite les enluminures dans les espaces laissés libres par le copiste.
Pour fabriquer les couleurs, ils utilisaient de l'urine humaine, Embarassed  des foies d'animaux, pale  des coquillages, du safran, des fleurs, du curcuma, de la garance.

Les temps ont changés: nous manquons de moines et présentement comme disent les africains, je suis à la fois  Wink le copiste ( le scriptor) et je suis aussi l'artiste :en auriez vous douté?  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 9 Mar 2014 - 17:28


http://5minutes.rtl.lu/fr/actualite/luxembourg/516924.html

Bommeleeër: Manoeuvre à Beidweiler, bombes à Beidweiler...

RTL - 07.03.2014, 18:00 | Dernière mise à jour: 08.03.2014, 09:44

Le colonel Brück a effectué de la reconnaissance dans la région de Beidweiler, juste avant les explosions.

Cela a été mentionné plusieurs fois durant le procès.

Et peut-être qu'il y a une explication pour ce fait, indique l'ancien ingénieur de CLT-Ufa, Eugène Muller. Dans les années 80, il y avait effectivement des manoeuvres de l'OTAN autour de l'antenne et en proximité immédiate des pylônes à Beidweiler.

Les antennes radio sont des cibles de première classe du point de vue militaire et paramilitaire. Ces attaques, et la défense contre de telles attaques, doivent faire l'objet d'un entraînement. Eugène Muller se rappelle que des "jeux de guerre" ont effectivement eu lieu dans les années 86-87 à Beidweiler. L'antenne était une des cibles de cet entraînement. Elle était occupée par des gens de l'armée luxembourgeoise. Un périmètre de sécurité a été érigé. C'était de l'entraînement sérieux, avec des bras et jambes cassées à la fin. Dans la région de Christnach et Heffingen, des soldats américains auraient parachutés d'avions. À cause du vent, quelques uns se sont retrouvés dans les arbres du Mullerthal. On aurait attendu une semaine pour voir s'ils arriveraient à prendre l'antenne ou si la défense était assez efficace. Soudain, l'entraînement s'est arrêté, et personne n'a atteint l'antenne.

Eugène Muller pense que le colonel Brück préparait des manoeuvres militaires similaire à Beidweiler en 1984. On était au zénith de la présence militaire lors d'un tel manoeuvre. Beidweiler n'était pas le seul endroit de tels entraînements. À Marnach dans l'Oesling au nord du pays, d'autres entraînements ont eu lieu. Des collègues d'Eugène Muller ont trouvé de faux explosifs près de l'antenne à Marnach. Ils étaient attachés à des cordes et des piliers.

En résumé les Bommeleeër de Beidweiler ont probablement joué au sérieux avant que l'armée n'ait joué à la guerre. Ce même mélange entre sérieux et manoeuvre d'entraînement est comme un fil rouge qui s'étend sur tous les attentats des Bommeleeër.

Maoneuvres à Beidweiler, bombes à Beidweiler, la question qui se pose est si des acteurs des mêmes unités ont participé aux manoeuvres d'entraînement et ensuite perpétré les attentats.

Revenir en haut Aller en bas
kowalski



Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Dim 9 Mar 2014 - 22:24

@ Lucien Dislaire

une question à un ancien militaire professionnel; pourquoi on attaque des antennes radio (voire aussi l'antenne dans la forêt d'Anlier, si je me rappelle bien) au cours d'un exercise militaire pareil?

merci
Revenir en haut Aller en bas
spielmann



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 10 Mar 2014 - 10:00

A savoir qu’à 800 m de l’antenne à Beidweiler passent les 2 lignes haute tension qui alimentaient dans les temps tout le GDL.
Une coupure d’une telle ligne aurait plongé le GDL dans le noir pendant plusieurs jours et causée des dégâts énormes.
Comme dans les autres attentats les terroristes ne voulaient pas causer de très grands dégâts, voila une explication de choisir l’antenne émetteur et de limiter les dégâts.


Dernière édition par spielmann le Lun 10 Mar 2014 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Lun 10 Mar 2014 - 10:14



Nuance:j'accompagnais des militaires professionnels n'étant moi-même pas professionnel. Les vrais professionnels du coin ( 3 Cha) étaient en goguette dans les bals de la région.

Pour répondre à votre question:que voulez-vous attaquer d'autre que des pylônes ou des antennes?
Attaquer un casernement? Cela a été fait à Bastogne. Cette idée avait été mise au point pour Vielsalm mais finalement annulées suite à divers incidents. On a voulu, on n'a pas pu. Dommage.La caserne et l'antenne S.F.US était sous la surveillance appliquée d'un sous off patrouillant seul pistolet non chargé dans le périmètre du casernement... C'était pas mal comme démonstration du laxisme en matière de sécurité que de neutraliser les 5 hélico U.S. ne trouvez vous pas?
Cela faisait un peu Vietnam: pas apocalypse Now mais profondément vexant.

Je me pose toujours la question pourquoi on trouve anormal que l'on forme des codos en leur apprenant " l'art" de la guerre bom  en non à tricoter des chaussons  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mar 11 Mar 2014 - 21:11



http://www.cvce.eu/obj/pierre_werner_dean_rusk_et_pierre_gregoire_luxembourg_13_juin_1967-fr-bb12725e-bb7c-4dfd-8e9d-4e9d4649af11.html

Entrevue entre le ministre d'État et président du gouvernement luxembourgeois Pierre Werner (à dr.), le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Pierre Grégoire (de dos), et le secrétaire État américain Dean Rusk (à g.), à l’occasion de la réunion ministérielle de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), qui s’est tenue les 13 et 14 juin 1967 au Luxembourg.





http://www.cvce.eu/obj/pierre_werner_maurice_couve_de_murville_pierre_gregoire_and_dean_rusk_at_the_nato_ministerial_meeting_luxembourg_13_june_1967-en-58d99def-959d-48f0-8dac-8efd8aedf402.html

Les 13 et 14 juin 1967, Pierre Werner, ministre d'État et président du gouvernement luxembourgeois, Maurice Couve de Murville, ministre français des Affaires étrangères, Pierre Grégoire, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et le secrétaire d'État américain, Dean Rusk, participent au Luxembourg à la réunion ministérielle de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN). De g. à dr.: le maire de Luxembourg-Ville, Pierre Werner, Maurice Couve de Murville, Pierre Grégoire - au fond: Dean Rusk.





_ _ _


http://www.autorenlexikon.lu/page/author/149/1499/FRE/index.html

_ _ _


http://www.forum.lu/pdf/artikel/4498_203_Blau.pdf




_ _ _


http://www.forum.lu/pdf/artikel/1833_90_Fehlen.pdf


Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 8:56

"Les 13 et 14 juin 1967, Pierre Werner, ministre d'État et président du gouvernement luxembourgeois, Maurice Couve de Murville, ministre français des Affaires étrangères, Pierre Grégoire, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et le secrétaire d'État américain, Dean Rusk, participent au Luxembourg à la réunion ministérielle de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN). De g. à dr.: le maire de Luxembourg-Ville, Pierre Werner, Maurice Couve de Murville, Pierre Grégoire - au fond: Dean Rusk. "

Et alors ?  Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 10:06


Posté plus haut par "spielman"

Jeudi actuel - Michel Petit - 2012

Renseignement tous azimuts

Un SREL (Service de renseignement) et des tentacules

(...)

Evoquant, donc, la vague d'attentats, Juncker rappelle les pistes envisagées. Il fait allusion au WACL, la Ligue mondiale anticommuniste, d'une coloration très chrétienne-sociale.

Milieu des années 80, la WACL avait pour président honoraire Pierre Grégoire (CSV), ancien journaliste, puis ministre, notamment de la Force armée et des Affaires étrangères, et président de la Chambre des députés. Il avait pour dada le règne d'un Occident chrétien et pour phobie la menace communiste.

Pierre Grégoire y côtoyait le colonel Albert Lucas qui, par ailleurs, assura la direction du haut-commissariat à la protection nationale.

Le Parlement européen n'y était pas mal représenté: Pierre Grégoire, Marcelle Lentz-Cornette, Ernest Mühlen, lui aussi ancien ministre. Autre ténor, Guillaume Bourg, député et frère du colonel de gendarmerie, Charles Bourg.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 10:52


http://www.lequotidien.lu/bommeleer/54083.html

2014-03-12 09:27:00

Contradiction sur contradiction

LUXEMBOURG- La 144e audience du procès Bommeleeër a été prématurément interrompue, le témoignage de Johny Michels ayant été jugé trop discordant.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
Marcomille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 02/02/2014

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 11:47

Aujourd'Hui RTL évoque une possible suspension du procès après paques suite à de nouvelles inculpations contre d'anciens Gendarmes!
http://www.rtl.lu/themen/bommeleer/517835.html
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 12:22

.


Dernière édition par K le Ven 27 Juin 2014 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Mer 12 Mar 2014 - 12:43


http://5minutes.rtl.lu/fr/actualite/luxembourg/517949.html

Bommeleeër: le procès pourrait éventuellement être bientôt interrompu

RTL - 12.03.2014, 07:30 | Dernière mise à jour: 12.03.2014, 09:43

C'est ce que pense la Défense des 2 accusés: et cela parce qu'on enquête à nouveau contre toujours plus d'anciens gendarmes.

Au procès, un certain flottement était perceptible mardi. Après les déclarations incroyables et contradictoires du témoin Johny Michels, à qui plus personne ne voulait poser de questions, la juge avait déjà levé la séance, lorsque l'ancien chef de la Police et ancien chef de la brigade mobile, Pierre Reuland arrive dans la salle. Il avait lu sa déposition dans une pièce séparée - la juge l'avait simplement oublié - et voulait la signer, ce qu'il a fait. Et avec cela, il y a quelque-chose qui est définitivement en branle et qui concerne aussi d'autres anciens gendarmes, explique Lydie Lorang, car depuis lundi, les avocats de Monsieur Schockweiler sont allés chez le juges d'instruction. Ce dernier devrait déterminer s'il veut lancer une inculpation contre lui ou pas. La même chose vaut pour Messieurs Weydert et Reuland. Si cela devait être le cas, ce procès devrait être interrompu.

Et cela peut prendre du temps, les enquêtes peuvent durer. Entretemps, des juges devront éventuellement être remplacés. Il y aura peut-être alors de nouveaux accusés, et leurs droits devront être préservés, ce qui signifie que le procès devra peut-être reprendre depuis le début. Si cela ne devait pas être le cas, le plaidoyer de Lydie Lorang est déjà prêt. Il y aurait alors violation des droits de la Défense. Comme cela a été dit depuis le début: conduire un procès contre les 2 accusés actuels sans regarder qui seraient les autres responsables, n'a aucun sens.

Rappel: Pierre Reuland a des problèmes à cause de la surveillance avortée de Ben Geiben, on enquête sur Armand Schockweiler car il aurait éventuellement emporté des éléments de preuve concernant l'affaire, et Marcel Weydert s'est emmêlé dans de telles contradictions dans ses déclarations sur l'attentat aux Casemates, qu'un juge d'instruction doit déterminer s'il était sur place ou pas et pourquoi il a tenu des propos aussi bizarres.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Jeu 13 Mar 2014 - 9:13



Dans l'article suivant :

http://fr.scribd.com/doc/136689008/UBU-IEPS-18-04-2013

je constate que Pierre Grégoire faisait partie de l'IEPS...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg   Aujourd'hui à 7:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Vague d'attentats au Luxembourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la vague d'observation de 1954
» PREUVES INDIRECTES DE LA REALITE DE LA VAGUE BELGE
» Documents officiels sur la vague belge
» neuvième vague ?
» Todd Stasser : "La Vague"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: