les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alost, 9 novembre 1985

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 1034
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 11:12

Encore et toujours la même rengaine.....on se demande qui "dirige" l'enquète.......tenons nous en faits, et rien d'autre, sachant que: les faits (attaques) sur cibles, ont eu pour final, Alost....( lire déposition verbale de MB, entendu par BSR Wavre suite aux faits de Mendez....( le brabant wallon,? ne vous inquiétez pas, il ne se passera plus rien.........) les sacs de Ronquières ? il est démontré dans presque toutes affaires, des témoins "farfelus", l'exemple flagrant étant celui du Sicilien ou Italien, chez Dekaise, très vague lors de sa première audition, mais qui par contre le lendemain, se souvenait de tout, des moindres détails..........Sur le site BVN, on peut y trouver des photos, prélevées d'extraits de journaux télévisés d'époque, on peut y voir différents véhicules, protection civile, armée, gendarmerie (combi + 4l BSR) bref, un document qui fait suite à un témoignage de l'occupant de cette caravane, soi disant friterie d'époque....la question qui se pose est la suivante: en fonction de la position des véhicules, et plongeur, effectuant des devoirs requis par la parquet de Nivelles, la caméra se trouve forcément en retrait de tout ce petit monde, ce qui revient à dire, que la caravane n'étant pas visible dans le champ de tournage de la séquence, elle devait forcément se trouver d'avantage encore en arrière, ce qui rend les choses encore plus complexes, et trop éloignées que pour entendre détails évoqués par le "témoin".....une caravane, modifiée en friteuse roulante...beurk pour y dormir, faut vraiment etre un vrai "baraki" et encore! par contre les faits, démontrent que la/les plongées n'ont pas permis de retrouver les sacs fraichement déposés/jetés depuis qqs heures, on ne parle donc à ce moment pas de veste, ni de supposé blessé ou autre détail, puisque l'on ne retrouve.....rien! Tiens comme dit si bien un juge, toujours en activité : rien de rien.....! En revanche, il est démontré, que suite aux investigations de "Delta", on retrouve effectivement les sacs qui nous interressent au plus haut point à ce jour, puisque "controverse de laboratoires" quant à la durée d'immersion à Ronquières......çà, c'est pas du vent, ce sont des constats, du concrêt.....Toujours est il, que APRES Alost, les attaques ont cessé, sur "cibles" s'entend dire, et sous forme "commando"........les victimes collatérales, supprimées, suicidées et accidentées par accidents domestiques ou autres, font toujours la une de l'actualité de nos jours.........à méditer!
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 12:32

Les témoins peuvent se tromper de bonne foi, ou bien mentir et inventer des histoires qui arrangent leurs intérêts.

Il m'est arrivé de pénétrer par erreur dans une roselière avec une planche à voile, et de couper quelques roseaux. Un témoin a vu la scène et a accusé dans la presse locale le club de voile situé à côté. Il m'a décrit de façon farfelue, et a largement exagéré la gravité des faits. Soit il s'est trompé, soit il a mis en place tout un scénario. 

Ce qui faut, c'est recouper les témoignages et dans l'affaire des TBW, les auteurs des faits ont agi de façon masquée ou se sont grimé de façon à brouiller les pistes au maximum. Peu de témoignages exploitables. On en est réduit à émettre prudemment des hypothèses.

La golfe noire circulait de nuit visiblement et devait être bien planquée. Il devait y avoir une autre planque pour la Mercedes. Cela nécessite une organisation minimale, et des planques à différents endroits.
Revenir en haut Aller en bas
Robert du Bois



Nombre de messages : 686
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 12:48

On parle de témoignages farfelus etc. C'est bien possible surtout que lors d'une attaque les témoins peuvent subir un certain stress.
J'en reviens donc aux aveux que j'ai eu de Claudy V. :
1° Je n'étais pas du tout en situation de stress.
2° Claudy V. non plus et ses aveux étaient spontanés.
3° Il n'était pas grimé ni ne portait de masque de carnaval. Je l'ai donc bien reconnu, d'ailleurs il m'a fait ses aveux dans son bateau à Dunkerque, " L'As de Coeur ".
4° Je connais donc à coup sûr son identité, car il ne m'était pas étranger.

En conclusion s'il existe bien un témoignage à prendre en considération c'est bien le mien.
A condition qu'on ait la volonté que l'enquête progresse bien entendu ...

Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 12:54

Je saute sur cette occasion pour dire que je ne croix pas non plus que le policier à touchés l'individu situé à l'arrière du véhicule.

Contrairement à ce que l'on peux lire parfois, dans une interview filmé, le policier lui même dit ne pas croire avoir touché ca cible, et ces normal, car de l'avis de tous, il est impossible de touché sa cible dans de tel conditions.
Pourtant je suis convaincu, comme ci je l'avais vus, de ce que a vus Aigle4, mais je l’interprète diffament , je croit plus tôt à une tentative de carjacking par la ruse,  solution la plus simple et la plus logique il me semble, ( la seul bonne solution à prendre dans leur situation)
Traqués comme ils l'étaient à cette instant,(une évidence), je les imagines repliés dans leur saune de confort, seul, et livré à eux même  (le temps que l'ont ne les retrouve)
La, ils ont du ce procuré une voiture, sans trop ce faire remarqué, pour disparaître à tout jamais, comment faire …
Je pence que finalement après le passage d'Aigle4, ils ont été récupère.
que je sache, parmi tous les suspect, à cette époque précise, personne n'a disparu ou ne présente une impacte de ball susceptible de provenir de ce tir.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
perplexe



Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 23:05

@pierre

Effectivement, votre opinion sur les faits du bois de la Houssière est très pertinente :

Maintenant que vous le dites, j'imagine 3 hommes, traqués, en panique après la massacre commis et qui savent que le bois risque de grouiller de gendarmes sous peu. Ils n'ont que la golf GTI, véhicule signalé s'il en est donc l'idée du car-jacking en simulant un accident (personne couchée), pas mal du tout. Puis, voyant que la voiture les repère et accélère vient s'ajouter le risque d'être dénoncés dans les minutes qui suivent alors, ils n'ont d'autres choix que de cacher la golf et de se cacher quelquepart dans le bois, puis plus tard, brûler la golf et fuir.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 340
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 21 Avr 2014 - 23:57

Pourquoi le bois de la houssière devait-il absolument grouiller de Gendarmes ?????
Revenir en haut Aller en bas
malvira

avatar

Nombre de messages : 243
Localisation : jette 1090
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 1:19

kael a écrit:
Pourquoi le bois de la houssière devait-il absolument  grouiller de Gendarmes ?????

Comme vous le savez sûrement,il y avait 2 combis de gendarmerie à ce moment a l'entrée du bois (côté "chez torine").Que faisaient ils là?Etait ce suite à la tuerie d'Alost ou était ce un simple debrieffing accompagné d'un p'tit verre suite a un controle anti-alcool comme il y en avait souvent (dixit ph.Clerbois).Je penche pour la 2 ième hypothèse. Wink 
Il aurait suffit qu'un des 2 combis prenne le même chemin que philippe clerbois pour tomber sur les 3 malfrats.
Encore un gros coup de chance(un de plus,car ils en ont eu plusieurs).

Normalement ils devaient venir de la direction d'Enghien en venant d'Alost.
Vu la position de la voiture que nous signale philippe,(rue de la chapelle au foya avec l'avant de la voiture vers la drève du long jour),ont peut donc en déduire qu'ils sont passer par quenast,Hennuyeres et bois planoit pour rentrer dans le bois et de ce fait ne sont pas passer par torine et n'ont donc pas vu les gendarmes.
Et puis ont ne sait pas depuis quand ils étaient là,étant donné qu'ont a un vide de 4-5 heures entre l'heure de l'attaque et la rencontre avec Mr. Clerbois.
Donc nous en sommes encore une fois réduit a des suppositions,mais le bois aurait pu en effet grouiller de gendarmes si....si... et si....
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 1:51

Je par du principe que ce bois est une saune de confort, la Gendarmerie contrôle le réseaux routier à la recherche d'une Golf, pas les bois, mais il ne peuvent resté la.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
perplexe



Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 9:31

Oui, et surtout, ils ne peuvent pas tirer ou brûler quoi que ce soit sans être immédiatement repérés. Je suis convaincu qu'ils ont eu très chaud cette nuit là.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 340
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 20:34

perplexe a écrit:
Oui, et surtout, ils ne peuvent pas tirer ou brûler quoi que ce soit sans être immédiatement repérés. Je suis convaincu qu'ils ont eu très chaud cette nuit là.
encore faudrait-il que les tueurs aient vus les gendarmes , à ce moment je ne pense pas que la gendarmerie recherche des tueurs dans le bois .
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1671
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 22:38

question bête p-ê, mais est on certain que la VW brûlée dans le bois est vraiment celle d'Alost?
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 340
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 23:06

dim a écrit:
question bête p-ê, mais est on certain que la VW brûlée dans le bois est vraiment celle d'Alost?

on montre une 3 portes brulée , les témoins de l'attaque parles eux d'une 5 portes...
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mar 22 Avr 2014 - 23:31

Car-jicking ? Pas très probable, car c'est la police qui pouvait arriver.

J'avoue avoir du mal à comprendre comment Aigle4 a mis 19 ans pour produire son témoignage. Autre élément qui surprend : si Aigle4 a bien vu le vieux, comment se fait-il qu'il n'ait pas reconnu sur photo une personne lui ressemblant ?
Revenir en haut Aller en bas
Robert du Bois



Nombre de messages : 686
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 0:24

@ Frederic

Moi aussi il m'a fallu un certain temps entre les aveux que j'ai eu de qui vous savez et le fait que je m'en sois souvenu et que je contacte la cbw.
Pleins d'éléments interviennent : il suffit que vous n'ayez pas trop confiance en la tête du responsable de la cbw à une certaine époque (comme c'était mon cas, en plus que je n'avais aucune confiance en la justice de ces espèces d'ayatollahs ) et vous gardez çà en réserve inconsciemment dans un coin de votre mémoire.
Je vous assure que c'est un processus très complexe ; l'instinct de survie vous dit de vous protéger, mais il dit aussi que vous ne pouvez pas non plus être dominé par des êtres aussi minables.
Il suffit parfois d'une simple campagne médiatique où on vous demande en toute confiance de témoigner et hop, comme par enchantement tout vous revient et vous témoignez.

A propos de votre question à propos du 'vieux', je lui ai déjà posé la question et il m'a répondu qu'il ressemblait au portrait 23.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 8:55

S'il y a une personne qui pouvait habiter aux alentours du bois, c'est bien cette personne, appelée "vieux". Or, il n'a pas été identifié (le portrait robot 23 doit être certes très tardif, s'il a été fait sur la base du témoignage de Aigle4).
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1671
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 9:30

kael a écrit:
on montre une 3 portes brulée , les témoins de l'attaque parles eux d'une 5 portes...
en effet, donc...?
Revenir en haut Aller en bas
Robert du Bois



Nombre de messages : 686
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 9:45

@ Frédéric

J'ai connu quelqu'un qui ressemblait comme deux gouttes d'eau au portrait n° 23.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 12:26

Il habitait où en 1985 votre "fameux" C.V ?

On peut supposer que les enquêteurs ont considéré qu'il n'était pas concerné par cette histoire. Ils ont bien dû enquêter sur son compte.
Revenir en haut Aller en bas
malvira

avatar

Nombre de messages : 243
Localisation : jette 1090
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 12:37

kael a écrit:
perplexe a écrit:
Oui, et surtout, ils ne peuvent pas tirer ou brûler quoi que ce soit sans être immédiatement repérés. Je suis convaincu qu'ils ont eu très chaud cette nuit là.
encore faudrait-il que les tueurs aient vus les gendarmes , à ce moment je ne pense pas que la gendarmerie recherche des tueurs dans le bois .

Si les tueurs ont pris le chemin que j'ai expliquée plus haut ils n'ont pas vu, ni croiser les gendarmes.
De plus ont ne sait pas depuis quand les tueurs et les gendarmes se trouvaient a leurs endroits respectifs.
Mais je doute que si les tueurs savaient que des gendarmes se trouvaient chez torine,ils se soient cacher dans le bois a 2-3 km max.de là.
Donc,dans l'hypothèse que les tueurs se sentaient en sécurité (puisqu'ils ne savaient rien de la présence des gendarmes) ont peut interpréter le geste du vieux à l'égard de la voiture dans laquelle se trouvait Mr.Clerbois comme un geste a l'intention de quelqu'un qu'ont attendait.
La nuit,dans un bois, quand une voiture arrive phares allumés ont la voit arriver de loin sans pouvoir immédiatement distinguer de quel voiture il s'agit.
Si ils auraient voulu car-jacker la voiture,je pense qu'ils l'auraient fait.
Et pourquoi vouloir car-jacker une voiture?La golf était quand même en état de rouler?
Ils ont rouler d'Alost jusqu'au bois sans problèmes,donc cette voiture était en parfait état de marche.
Et pourquoi alors ont ils fait ces signes de s'arrêter a la voiture de Mr.Clerbois?
Ils attendaient manifestement quelqu'un.Mais pourquoi?
Etait ce trop dangereux de transporter un corps dans la golf et ont ils demander de l'aide? Ce qui expliquerais le délai entre l'attaque et leur présence dans le bois.
Bref,encore beaucoup de grain a moudre...
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 13:25

@Malvira,

Oui, en fin de compte, je pense que vous avez raison : si ils avaient voulu car-jacker une voiture, ils ne se seraient pas positionnés à une fourche en laissant une voie d'échappée. Ils attendaient manifestement quelqu'un et donc avaient une certaine logistique, sans oublier que les moyens de communication étaient quasi-inexistants à cette époque. Ils ont dû utiliser une cabine publique en route.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1161
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 13:47

malvira a écrit:
kael a écrit:
perplexe a écrit:
Oui, et surtout, ils ne peuvent pas tirer ou brûler quoi que ce soit sans être immédiatement repérés. Je suis convaincu qu'ils ont eu très chaud cette nuit là.
encore faudrait-il que les tueurs aient vus les gendarmes , à ce moment je ne pense pas que la gendarmerie recherche des tueurs dans le bois .

Si les tueurs ont pris le chemin que j'ai expliquée plus haut ils n'ont pas vu, ni croiser les gendarmes.
De plus ont ne sait pas depuis quand les tueurs et les gendarmes se trouvaient a leurs endroits respectifs.
Mais je doute que si les tueurs savaient que des gendarmes se trouvaient chez torine,ils se soient cacher dans le bois a 2-3 km max.de là.
Donc,dans l'hypothèse que les tueurs se sentaient en sécurité (puisqu'ils ne savaient rien de la présence des gendarmes) ont peut interpréter le geste du vieux à l'égard de la voiture dans laquelle se trouvait Mr.Clerbois comme un geste a l'intention de quelqu'un qu'ont attendait.
La nuit,dans un bois, quand une voiture arrive phares allumés ont la voit arriver de loin sans pouvoir immédiatement distinguer de quel voiture il s'agit.
Si ils auraient voulu car-jacker la voiture,je pense qu'ils l'auraient fait.
Et pourquoi vouloir car-jacker une voiture?La golf était quand même en état de rouler?
Ils ont rouler d'Alost jusqu'au bois sans problèmes,donc cette voiture était en parfait état de marche.
Et pourquoi alors ont ils fait ces signes de s'arrêter a la voiture de Mr.Clerbois?
Ils attendaient manifestement quelqu'un.Mais pourquoi?
Etait ce trop dangereux de transporter un corps dans la golf et ont ils demander de l'aide? Ce qui expliquerais le délai entre l'attaque et leur présence dans le bois.
Bref,encore beaucoup de grain a moudre...

La réponse à la question en gras me parait évidente : sortir du bois avec une voiture qui n'était pas recherchée par la police
Revenir en haut Aller en bas
Robert du Bois



Nombre de messages : 686
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 14:08

Frédéric a écrit:
Il habitait où en 1985 votre "fameux" C.V ?

On peut supposer que les enquêteurs ont considéré qu'il n'était pas concerné par cette histoire. Ils ont bien dû enquêter sur son compte.

Je n'ai jamais dit que C.V. ressemblait au portrait n° 23. Il s'agit d'une autre personne qui n'a jamais été citée.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1161
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 14:10

on va de surprises en surprises robert, dites-nous en plus sur lui
Revenir en haut Aller en bas
malvira

avatar

Nombre de messages : 243
Localisation : jette 1090
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 14:13

totor a écrit:
malvira a écrit:
kael a écrit:
perplexe a écrit:
Oui, et surtout, ils ne peuvent pas tirer ou brûler quoi que ce soit sans être immédiatement repérés. Je suis convaincu qu'ils ont eu très chaud cette nuit là.
encore faudrait-il que les tueurs aient vus les gendarmes , à ce moment je ne pense pas que la gendarmerie recherche des tueurs dans le bois .

Si les tueurs ont pris le chemin que j'ai expliquée plus haut ils n'ont pas vu, ni croiser les gendarmes.
De plus ont ne sait pas depuis quand les tueurs et les gendarmes se trouvaient a leurs endroits respectifs.
Mais je doute que si les tueurs savaient que des gendarmes se trouvaient chez torine,ils se soient cacher dans le bois a 2-3 km max.de là.
Donc,dans l'hypothèse que les tueurs se sentaient en sécurité (puisqu'ils ne savaient rien de la présence des gendarmes) ont peut interpréter le geste du vieux à l'égard de la voiture dans laquelle se trouvait Mr.Clerbois comme un geste a l'intention de quelqu'un qu'ont attendait.
La nuit,dans un bois, quand une voiture arrive phares allumés ont la voit arriver de loin sans pouvoir immédiatement distinguer de quel voiture il s'agit.
Si ils auraient voulu car-jacker la voiture,je pense qu'ils l'auraient fait.
Et pourquoi vouloir car-jacker une voiture?La golf était quand même en état de rouler?
Ils ont rouler d'Alost jusqu'au bois sans problèmes,donc cette voiture était en parfait état de marche.
Et pourquoi alors ont ils fait ces signes de s'arrêter a la voiture de Mr.Clerbois?
Ils attendaient manifestement quelqu'un.Mais pourquoi?
Etait ce trop dangereux de transporter un corps dans la golf et ont ils demander de l'aide? Ce qui expliquerais le délai entre l'attaque et leur présence dans le bois.
Bref,encore beaucoup de grain a moudre...

La réponse à la question en gras me parait évidente : sortir du bois avec une voiture qui n'était pas recherchée par la police

Peut être totor,mais la voiture n'a été retrouvée incendier que 2 jours après.
Elle n'est quand même pas rester 2 jours cachée dans le bois.
Car alors les tueurs sont reparti a pied ou avec une autre voiture,et sont revenus 2 jours après pour y mettre le feu.Pas la meilleure solution.
Ils sont donc manifestement sorti avec la golf du bois.Quand?
Est ce la même golf qui se trouvait le long du canal quand les armes ont étés jeter,et qu'ont a incendier par après?
Cela me semble plus logique(plus risqué aussi...mais bon)
Revenir en haut Aller en bas
thiry



Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 10/10/2013

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 23 Avr 2014 - 14:25

@perplexe:

".....Oui, en fin de compte, je pense que vous avez raison : si ils avaient voulu car-jacker une voiture, ils ne se seraient pas positionnés à une fourche en laissant une voie d'échappée. Ils attendaient manifestement quelqu'un et donc avaient une certaine logistique, sans oublier que les moyens de communication étaient quasi-inexistants à cette époque. Ils ont dû utiliser une cabine publique en route. ....."

D'après mon père, mon parrain faisais du très bon paim, puis il parait qu'il a changer de marque d farine, et petit a petit il a perdu des clients, et selon mon père , c'est aussi parce qu'il passait beaucoup de temps avec la CB..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alost, 9 novembre 1985
Revenir en haut 
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» Les sites sur le 5 novembre 1990
» Salon Educatec-Educatice du 24 au 26 novembre 2010
» Bataille de la NIVELLE (Pyrénées-Atlantiques), 10 novembre..
» Khenpo Tseten à Bruxelles en Novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Alost, 9 novembre 1985-
Sauter vers: