les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alost, 9 novembre 1985

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Human



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 16 Déc 2017 - 20:31

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là?

sur le site de Ben:http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?pid=40356#p40356

zenga wrote:

Aubanel wrote:

Ik heb altijd ooit meermaals gehoord en gelezen dat de opdracht om de post te verlaten van de chef van de RW Aalst kwam, kapitein Millecam.

Dat heeft hij zelf aan David Vanden Steen bekend, ~2 jaar geleden.

Tru Dat
Ik heb ergens gelezen dat het meeste geld reeds was opgehaald en daardoor de bewaking werd opgeheven.

Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2327
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 16 Déc 2017 - 20:41

Merci, Human,

Voici donc une partie de la réponse, l'autre étant la fête auquelle participait une grande partie du corps de gendarmerie.
Nous avançons.
Maintenant, je me méfie de ce que l'on a raconté à David, on a bien essayé de lui faire croire que P. Haemers était en prison au moment des faits.
Donc, attendre et voir.

Qui à donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13823
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 3:16


https://www.demorgen.be/interviewreportage/david-van-de-steen-ik-wil-geen-slachtoffer-zijn-van-de-bende-maar-een-overlever-b6627d70/

David Van de Steen: "Ik wil geen slachtoffer zijn van de Bende, maar een overlever"

David Van de Steen (41), wiens ouders en zus werden vermoord in de Delhaize in Aalst, over het jaar waarin de Bende van Nijvel weer brandend actueel werd

30-12-17, 16.00u - Douglas De Coninck

(...)

Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 4:04

Henry a écrit:
Merci, Human,

Voici donc une partie de la réponse, l'autre étant la fête auquelle participait une grande partie du corps de gendarmerie.
Nous avançons.

Qui à donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?

Ce que je pense depuis longtemps s'avère apparemment exacte: personne n'a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là. Les gendarmes étaient tout simplement tous au match de foot le soir du 9.11.1985. Le gendarme responsable, Patrick De Sutter, n'était pas au bureau ce jour là mais s'occupait de ce fameux match de foot entre gendarmes. Il a probablement dit à ces collègues, qui devait faire la surveillance, de venir boire un verre au match de foot, ce qu'ils ont fait. Mais pas de bol pour lui, les TBW sont apparus au Delhaize pendant que ses gendarmes faisaient la fête. Afin d'éviter les critiques Patrick De Schutter aurait inventé cette histoire d'ordre qui aurait été donné par la hiérarchie. La vérité est donc très simple. Mais ça ne fait pas bon de le dire aux victimes, aux politiciens et au peuple belge donc on invente une histoire pour cacher ses propres conneries.

(...) Daags nadat Jef Vermassen eind oktober 2017 op TV Oost zijn eerste bommetje had gegooid en verkondigde dat hij de naam van de Reus kende, had David een gesprek met Patrick De Schutter, de vroegere tweede brigadecommandant bij de rijkswacht in Aalst. De naam Bonkoffsky was nog niet gevallen, maar van de inmiddels als korpschef in Lede gepensioneerde De Schutter kreeg David te horen dat die avond “van hogerhand” was bevolen de rijkswachtpatrouille die de Delhaize moest bewaken om 19.30 uur te doen vertrekken. In de zes weken daarvoor was die patrouille altijd gebleven tot 20 uur. Nu was er dat merkwaardige bevel. En exact om 19.33 uur arriveerde de Bende. Voor Jef Vermassen was dat de ‘gouden tip’. Men hoefde slechts uit te zoeken wie dat bevel had gegeven, maar in Charleroi werd het verhaal weggewuifd als oud nieuws.

David Van de Steen: “Patrick De Schutter is een verklaring gaan afleggen bij de politie in Aalst omdat ik tegen hem had gezegd dat hij dat moest doen. Ik heb hem letterlijk gezegd: ‘Nu moet gij vertellen wat ge weet.’ Hij zei: ‘Ja, dat is goed.’ Op de laatste vergadering met de onderzoeksleiding hoorde ik dat hij tegen de speurders iets totaal anders heeft gezegd. Ik heb daarom een confrontatie met hem aangevraagd."

“De confrontatie werd me geweigerd en dus heb ik hem zelf opgebeld. Ik zei: ‘Leg dat eens uit.’ Toen heeft hij toegegeven dat hij die avond niet op kantoor was en een voetbaltoernooi organiseerde. In zijn eerste versie was hij het die zelf na instructies van hogerhand het bevel had doorgegeven en zich pas later bewust werd van wat hij had gedaan."

Het is intussen allemaal uitgezocht. Men acht bewezen dat de man die avond geen dienst had en met die voetbalmatch bezig was. Maar wat is er dan waar van wat bij de rijkswacht in 1985 allemaal op papier werd gezet? Volgens de processen-verbaal in het dossier bevond de patrouille zich aan de Villalaan. Nu zijn er mensen van de toenmalige rijkswacht Aalst die zeggen: ‘Weet je waar die mannen waren? Ze waren allemaal aanwezig bij de voetbalmatch.’ Die match – rijkswachters onder elkaar – was in Terjoden, bij Erembodegem. Niemand kan het bewijzen, maar volgens ooggetuigen stonden de mannen die de Delhaize moesten bewaken daar. Dan vraag je je af: ‘Wat voor een soep is dit?’ Het blijft wel een feit dat ze daar niet waren, terwijl ze daar hadden moeten zijn.”

De Morgen: En dat de daders dat misschien wisten.

David: “Ik heb altijd horen vertellen, door mijn opa en ook door anderen, over de spookpatrouille op de parking. Dat was een R4’tje van de rijkswacht dat al voor de overval op de Parklaan rondreed en tijdens de overval voor de Delhaize geparkeerd stond met twee gewapende rijkswachters erin. Die stonden met hun rug naar de overval, hun wapen gericht naar de andere kant. Ze grepen niet in. Het rare is dat die patrouille bij navraag officieel niet bestond.”


Source: De Morgen | Douglas De Coninck | 30 décembre 2017
Revenir en haut Aller en bas
Tahchak



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 23/10/2017

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 7:26

Alors que tous les gendarmes devaient être mobilisés seulement deux semaines après Braine et Overijse, ces gens ne pensaient qu'à la réussite de leur match de foot? Dans ce cas, ces gendarmes ont les morts de la tuerie d'Alost sur la conscience pour faute professionnelle grave. Je n'y crois pas trop.
---
Par contre, des gendarmes sur place, qui tournent le dos, leurs armes dans la direction opposée, par couardise surtout, mettons-nous à leur place... là, pourquoi pas?
---
Il y a des similitudes entre d'une part la "catastrophe des TBW" et celle de Tchernobyl... nombreux dysfonctionnements, plus de 100 pistes exploitables pour en connaître les causes, et surtout UN SARCOPHAGE (sur le réacteur, mais aussi sur les dossiers d'enquête) , d'abord pour trente ans, puis pour un siècle!
---
Et les explications données par Mr Lavachery sur la gestion mafieuse de nos institutions dans un contexte post-guerre froide méritent d'être relues, analysées, commentées, car aujourd'hui encore, j'ai l'impression que la mission première de la cellule d'enquête est de veiller à ce que rien de vraiment convaincant, rien de la Vérité, ne "fuite" du "sarcophage en plomb" recouvrant tout ce qui peut relier, dans notre petit pays, les tueries du BW, les affaires Dutroux - Nihoul et dossiers bis, l'assassinat de la Champignonnière et bien d'autres affaires glauques .
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2327
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 7:40

Merci HERVE,
Dank U Wel Merovingien,

Et bien maintenant, j'attends du procureur qu'il vienne dire cela sur la place publique.

@ Tachchak,

Des gendarmes qui tournent leurs armes vers la direction opposée, je n'y crois pas trop, si vous avez peur, vous vous enfuyez.
Je peux comprendre que l'on intervienne pas pour une raison de rapport de force mais dans la logique, des gens armés se protègent et pointent quand même leurs armes vers le danger.
Dans une situation de crise, le danger peut venir de partout, les policiers ne savaient peut-être rien de la situation exacte, j'imagine que dans la panique, les informations en grande partie inaudibles devaient être contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/11/2017

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 7:43

Je ne pense pas que l'on puisse en vouloir aux gendarmes de ce qui est arrivé, mais par contre, il y a bien au moins une personne qui a pu alerter les tbw du jour idéal .
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1369
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 8:12


Ils préméditent leurs actions, ils savaient quand et ou frapper.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 2020
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 10:08

Henry a écrit:
Merci HERVE,
Dank U Wel Merovingien,

Et bien maintenant, j'attends du procureur qu'il vienne dire cela sur la place publique.

@ Tachchak,

Des gendarmes qui tournent leurs armes vers la direction opposée, je n'y crois pas trop, si vous avez peur, vous vous enfuyez.
Je peux comprendre que l'on intervienne pas pour une raison de rapport de force mais dans la logique, des gens armés se protègent et pointent quand même leurs armes vers le danger.
Dans une situation de crise, le danger peut venir de partout, les policiers ne savaient peut-être rien de la situation exacte, j'imagine que dans la panique, les informations en grande partie inaudibles devaient être contradictoires.

Observation on ne peut plus exacte sur le contexte d'alors... la parano était absolument PARTOUT ! Même et y compris au sein des forces de l'ordre qui ne parvenaient pas à saisir d'où le vent soufflait.
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 11:16

Ce que je relève du post de Merovingien et de l'article de Douglas De Coninck est la phrase suivante:

David: “Ik heb altijd horen vertellen, door mijn opa en ook door anderen, over de spookpatrouille op de parking. Dat was een R4’tje van de rijkswacht dat al voor de overval op de Parklaan rondreed en tijdens de overval voor de Delhaize geparkeerd stond met twee gewapende rijkswachters erin. Die stonden met hun rug naar de overval, hun wapen gericht naar de andere kant. Ze grepen niet in. Het rare is dat die patrouille bij navraag officieel niet bestond.

traduction libre: Fait étrange, après demande officielle, cette patrouille semble n'avoir jamais existé.

On a honte et on ment?
De faux gendarmes qui surveillent les environs?
...
Il me semble pourtant que les mouvements de cette R4 sont décris par plusieurs témoins


Dernière édition par Human le Dim 31 Déc 2017 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Dim 31 Déc 2017 - 11:20

@michel-j : parano et panique comparable, par exemple, aux derniers attentats ISIS à Bruxelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Lun 1 Jan 2018 - 15:18

Human a écrit:
Ce que je relève du post de Merovingien et de l'article de Douglas De Coninck est la phrase suivante:

David: “Ik heb altijd horen vertellen, door mijn opa en ook door anderen, over de spookpatrouille op de parking. Dat was een R4’tje van de rijkswacht dat al voor de overval op de Parklaan rondreed en tijdens de overval voor de Delhaize geparkeerd stond met twee gewapende rijkswachters erin. Die stonden met hun rug naar de overval, hun wapen gericht naar de andere kant. Ze grepen niet in. Het rare is dat die patrouille bij navraag officieel niet bestond.

traduction libre: Fait étrange, après demande officielle, cette patrouille semble n'avoir jamais existé.

On a honte et on ment?
De faux gendarmes qui surveillent les environs?
...
Il me semble pourtant que les mouvements de cette R4 sont décris par plusieurs témoins

Je relance pour obtenir une réponse en 2018 ...
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 3 Mar 2018 - 10:54

Selon David Van Den Steen quelqu'un travaillant à la SE aurait dit à un membre de sa famille habitant Alost de ne pas faire ses courses au Delhaize le 9 novembre 1985.
L'information aurait été donnée par un haut fonctionnaire de la SE qui aurait prévenu son petit fils habitant à Alost. Selon certaines sources, ce fonctionnaire aurait été N°2 de la SE et serait aujourd'hui décédée. (Probablement Jacques De Vlieghere (Tarass Boulba)
Man uit Overijse, voormalige nummer 2 van de Staatsveiligheid. Bron: David Van De Steen - TV Oost)


David Van den Steen vermoedt dat de toenmalige Staatsveiligheid wel degelijk banden zou gehad hebben met de Bende van Nijvel. Dat blijkt uit een nieuwe tip in het Bende-onderzoek.  Jef Vermassen en zijn cliënt, slachtoffer David Van de Steen, komen daar nu mee naar buiten. De strafpleiter en Van de Steen zijn in contact gekomen met een kleinzoon van één van de toenmalige hoge ambtenaren bij Staatsveiligheid. De kleinzoon woonde toen in Aalst, en zijn grootvader zou hem een tijdje voor de aanslag op de Delhaize getelefoneerd hebben. Met de boodschap: ga zaterdag niet winkelen in de Delhaize van Aalst.Vandaag komen slachtoffers van de Bende van Nijvel samen op het Justitiehuis van Dendermonde. Daar vindt een informatiemoment plaats. Dat wordt georganiseerd door dienst slachtofferonthaal van het federaal parket. De bedoeling is niet om een stand van zaken te geven over het onderzoek, maar wel om de slachtoffers en nabestaanden te informeren over hun rechten.Meer info in het TV Oost Nieuws van 18.30 uur.


Dernière édition par Human le Sam 3 Mar 2018 - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Capitaineoslo



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/12/2017

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 3 Mar 2018 - 11:10

Je suis surpris.....tous ces témoignages qui arrivent ainsi de nombreuses années plus tard.....et dont on n'a jamais parlé......une facon d'attirer a soi l'attention des médias......une facon de se mettre un peu à la une de l'actualité......faire un peu la vedette.....ou alors par ce moyen faire peser des doutes en faveur d'un grand complot......et de cette manière contribuer à ce que cette enquète soit relancée quitte à lancer une grosse c....... c'est mon avis, j'espère ne pas avoir choqué trop de monde par cette réflection
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 3 Mar 2018 - 11:21

Revenir en haut Aller en bas
rendezvousàkester



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/09/2015

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 3 Mar 2018 - 13:15

Merci Human! (et aussi pour la message concernant Albert F.!).
Revenir en haut Aller en bas
Galahad



Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 24/10/2017

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Ven 18 Mai 2018 - 11:36

Je ne sais pas trop dans quel dossier cette article trouverait le mieux sa place, alors je le poste ici.. il n'apparait pour l'instant sur aucun des journaux "traditionnels" (Le Soir, La Libre, La DH)

Tueurs du Brabant: l'étrange DVD envoyé à la presse

https://www.msn.com/fr-be/actualite/national/tueurs-du-brabant-létrange-dvd-envoyé-à-la-presse/ar-AAxsxUq?MSCC=1526635580&ocid=spartanntp

Sur ce support figure un film d'1h46 d'enquête sur les tueries. Les auteurs du film, inconnus à ce stade, relèvent une coïncidence de date entre la nuit de Cristal dans l'Allemagne nazie (déchaînement de violence ayant provoqué la mort de 2.000 à 2.500 juifs ) et la tuerie d'Alost, des événements s'étant déroulés tous deux un 9 novembre. La piste de l'extrême droite, de mèche avec des membres de l'ex-gendarmerie et la Sûreté de l'Etat, est donc poursuivie...


En outre, le DVD donne les noms de trois des tueurs: Michel Libert serait le Géant, un certain Jean-Pol Dauphin serait le chauffeur et enfin Christian Elnikoff serait le Tueur. La Dernière Heure préfère prendre ces révélations avec des pincettes. Selon le journal, deux des protagonistes, Christian Elnikoff et Jean-Pol Dauphin, qui figurent dans le dossier depuis 1985 et pourtant bien liés à l'extrême droite, n'ont pas le profil. L'un était cardiaque et l'autre était épileptique.
Le journal suppose que ce film a été envoyé à d'autres rédactions du pays.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 436
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Ven 18 Mai 2018 - 12:31

Ho ho, est-ce du sérieux ou encore une nouvelle tentative de mystification ?
Je suis impatient de voir le contenu de ce CD.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Sam 23 Juin 2018 - 13:39

Une réflexion brute et courte (j'espère ne pas la répéter. Je n'ai pas reparcouru tout ce fil Smile ) :

Le fait, inédit jusqu'alors, d'éliminer une famille (presque) entièrement avant toute autre action dans l'attaque n'est-il pas intimement lié à la configuration à double entrée, inédite elle aussi, du Delhaize d'Alost ?

Ce qui irait dans le sens du BESOIN de faire des morts.
Et ne connaissant ni ne pouvant contrôler la proportion de clients qui se rueraient immanquablement vers l'autre sortie du magasin, la bande se serait empressée d'éliminer les premiers qui leur tombaient sous la main sur le principe de "c'est déjà ""ça"" de fait".

Il reste à developper l'hypothèse pour ce qu'elle permettrait de supposer concernant Braine/Overijse. ...
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 942
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 15:20

A mon avis, le tueur devient simplement avec le temps de plus en plus violent, et repousse les limites de ses pulsions meurtrières et ce qu'il a vécu précédemment. Comme un joueur de casino, qui joue de plus en plus gros, à chaque sortie. Sa fascination exercée sur le groupe fait que celui-ci suit. On passe ainsi en quatre ans au vol d'une simple canardière à des tueries de masse.

Il a du être touché par le policier qui lui a tiré dessus, pas forcément grièvement. Cela a pu changer la configuration des choses. Plus de risques, des policiers sur les toits et des butins en baisse.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 436
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 16:09

Réflexion intéressante, me semble-t-il.


1) Question pour les tireurs au révolver expérimentés (eventueel aan DH Nevens als hij zou ons lezen)

Quelle serait la durée en 1/10e de seconde pour les actions suivantes:

- Arme à la main, mettre en joue, viser, et tirer un premier coup de feu

- Réaligner la visée, tirer une deuxième fois

- Réaligner la visée, et tirer une troisième fois (question subsidiaire: simple ou double action, l'arme de M. Nevens?)

2) Question pour les forts en math :

- Sachant que la Golf GTI est capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 10 secondes

- Sachant que la sortie du parking du Delhaize se trouve à x mètres du rond-point où se trouvait M. Nevens

- Sachant que le Golf roulait déjà à une certaine allure lors de sa sortie du parking (20/30 km/h?),


Qui se sent capable de calculer la distance parcourue par la Golf à chaque 1/10e de seconde?

En superposant les réponses à ces deux questions, on pourrait avoir une idée assez précise de la distance entre le tireur et sa cible au moment de chaque tir, et de là avoir une estimation possible de la probabilité qu'une des balles touche sa cible. Exemple: à 25 mètres, grandes chances, à 50 mètres peu de chances, à 75 mètres, quasi aucune chance.

PS : dimension de la face arrière d'une Golf : H 1.32 x l 1.63 = S 2.15 m²
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 888
Age : 52
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 16:19

N'oublions pas que cette fin des braquages après Alost n'est pas nécessairement liée à la mort d'un des leurs, au à l'augmentation du risque. Tout le monde postule que le Tueur est mort après les tirs de Nevens, mais nous n'en avons aucunement ni la certitude, ni une preuve quelconque. Après tout, l'arrêt des attaques peut avoir été programmé.

Et effectivement, même blessé, rien ne dit que ce type est mort. Ph C dit, comme sa femme, avoir vu un corps allongé par terre dans le Bois de la Houssière. Ca ne prouve ni sa mort, et s'il est mort, ça ne prouve pas que c'est le tir de Nevens qui en est la cause. Tout est imaginable à ce stade. Il était blessé, assommé, faible, et l'équipe attendait ses complices pour l'évacuer, bien vivant, à un endroit prévu pour le repli, et rien ne dit que cet endroit est en Belgique... Il peut aussi avoir été achevé par ses complices, et enterré ailleurs.

Le Bois de la Houssière n'était peut-être qu'une escale, un relais...
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 436
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 16:37

@Feu Follet

Bien entendu… Si il a été mortellement touché, seules deux personnes sont au courant, dans le cas contraire ils sont trois… Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher.

En fait pour revenir sur mes questions "techniques", j'essaye simplement de visualiser la situation, d'avoir un élément tangible même si une distance de tir sur une cible mobile est une notion évolutive, voire abstraite (ah, merde, j'ai été contaminé par la forumite aigüe!) drunken

Vite, rafraîchir mes neurones avec une bonne bière (de l'Abbaye d'Aulne, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 327
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 17:42

Roulio a écrit:

Ce qui irait dans le sens du BESOIN de faire des morts.
Et ne connaissant ni ne pouvant contrôler la proportion de clients qui se rueraient immanquablement vers l'autre sortie du magasin, la bande se serait empressée d'éliminer les premiers qui leur tombaient sous la main sur le principe de "c'est déjà ""ça"" de fait".


Je partage complétement cette réflexion
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8288
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   Mer 1 Aoû 2018 - 17:45

il n'y a ps que Nevens qui a tiré

un comm a tiré au riot mais ... quand
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alost, 9 novembre 1985   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alost, 9 novembre 1985
Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» Les sites sur le 5 novembre 1990
» Salon Educatec-Educatice du 24 au 26 novembre 2010
» Bataille de la NIVELLE (Pyrénées-Atlantiques), 10 novembre..
» Khenpo Tseten à Bruxelles en Novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Alost, 9 novembre 1985-
Sauter vers: