les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tinck - Coincer les commanditaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
totor



Nombre de messages : 1059
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Sam 14 Juin 2014 - 11:01

thiry a écrit:
@totor:

si vous le dite !!..

faché ave la rationalité?? c a d?

je suis faché effectivement contre l'incompétence de la magistrature effectivement, si c'est ça que vous appelez rationalité?

à voir comment je me suis fait volé et en plus par des gens qui représente la justice c'est sur que je n'y croie plus !

pareil pour les familles des victimes qui attendent désespérément une justice !

c'est claire que nous ne sommes pas en démocratie bien que c'est ce que l'on veux nous faire croire!, il y a de véritable bouffon sans scrupule prêt a tous pour gagné de l'argent sans rien faire !

 

En sciences humaines et sociales (psychologie, psychologie sociale, économie), la rationalité caractérise une conduite cohérente, voire optimale, par rapport aux buts de l'individu.

En philosophie, la raison qui forme le principe de rationalité est aussi appelé Logos ; la rationalité correspond donc ainsi à la logique au sens large.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Mer 18 Juin 2014 - 12:31


Robert K. Brown est encore actif (dans le "journalisme" en tout cas) :

http://www.ammoland.com/tags/robert-k-brown/#axzz34z7NQknE

http://www.ammoland.com/2014/06/sof-interviews-a-navy-seal-running-for-congress/#axzz34z7NQknE

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 15:28

HERVE a écrit:

Sur Westmoreland (bien connu de Daniel O. Graham, Robert K. Brown et John K. Singlaub) et sur sa "doctrine" ( FM 30-31B “internal stabilisation operations”), voir :

http://cryptome.info/fm30-31b/FM30-31B.htm

"There may be times when Host Country Governments show passivity or indecision in the face of communist subversion and according to the interpretation of the US secret services do not react with sufficient effectiveness. Most often such situations come about when the revolutionaries temporarily renounce the use of force and thus hope to gain an advantage, as the leaders of the host country wrongly consider the situation to be secure. US army intelligence must have the means of launching special operations which will convince Host Country Governments and public opinion of the reality of the insurgent danger."

(...)  "These special operations must remain strictly secret"

(...)  "Only those persons who are acting against the revolutionary uprising shall know of the involvement of the US Army in the internal affairs of an allied country. The fact, that the involvement of forces of the US military goes deeper shall not become known under any circumstances."

La copie trouvée parmi les documents de Licio Gelli, vénérable maître de la Loge maçonnique
“Propaganda Due” (Loge P2) est datée du 18 mars 1970.





John K. Singlaub: You tube : Gladio - "The Ring Masters" - 2/5 - Alan Francovich à 8:20
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 16:45


Richard L. Holm a été chef de station de la CIA à Bruxelles à partir de l'été 1985. Il est difficile de savoir dans quelle mesure il connaît les activités antérieures de la CIA dans notre pays. Il est possible que quelqu'un comme James L. Pavitt - chef de station de la CIA à Luxembourg - en sache plus.

Richard L. Holm a écrit une autobiographie : " The American Agent - My Life in the CIA " (2003).

Les passages relatifs à son séjour en Belgique sont sur

http://fr.scribd.com/doc/230576424/Richard-L-Holm-in-Belgium-the-American-Agent

Note : il a été actif au nord Laos, chez les Hmong, en 1962. Il a bien connu Tony Poe.

Les photos sont sur

http://fr.scribd.com/doc/230575909/Richard-L-Holm-Photos

notamment :




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 18:43


http://www.malloybooks.com/media/MountainLake/Excerpt.pdf

THE CRAFT WE CHOSE

My Life in the CIA

Richard L. Holm

(...)

The next day we headed for Vientiane, the Laotian capital. Our
days of enjoying first class were over for a while. My colleagues
and I boarded a vintage, twin-engine DC-3 and lumbered north.

We landed in Vientiane a little before noon and taxied to the
area reserved for Air America, an adjunct operation of the agency
that traced its roots back to General Claire Chennault, the former
commander of the famed Flying Tigers in China during World War
II. As we climbed down the deplaning ladder and stood in a group
on the tarmac, three men approached us and we realized we were
about to meet our bosses: Bill Lair, Tony Poe and Pat Landry.
Each of these men had developed a reputation for courage and
toughness, and we all had heard the impressive stories. Bill, Tony
and Pat were men’s men, willing to take on challenges anywhere,  (...)

Anthony Alexander Poshepny, a bull of a man, looked to be
about 35. Dressed in fatigues and combat boots he was balding
prematurely, but at 6 feet he looked as strong and tough as his
reputation. He wasn’t smiling.

Tony, according to the stories we heard and later confirmed,
had almost taken up professional golf, which seemed a real
anomaly. He had landed on Iwo Jima in 1945 with the Marine
Corps when he was still a teenager and later served in Korea. He
also had worked to train groups of Tibetans to aid their resistance
against the Red Chinese. He and Pat, serving in Indonesia during
the late 1950s’ communist rebellion, had been cut off and almost
captured but eventually were exfiltrated by submarine.

(...)

Then a cable from Pat advised me to return to Vientiane for
reassignment. I thought about asking them to reconsider, but I
concluded that my first assignment had gone well. I was going to
be moved and that was that.

By then I had heard that Mike Deuel was working with Tony
Poe
in Sam Neua. Ralph was on the plain’s eastern edge, and
André had been given a region north and east of the plain to
handle.

We were all gainfully employed. I wondered what would come
next.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 18:52

Référence aussi à l'ancien Congo Belge.
Pour le séjour à Bruxelles, qui était Alfred ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 18:55


La tuerie d'Alost a eu lieu le 9 novembre 1985 ... Richard L. Holm était donc chef de station de la CIA en Belgique à ce moment (depuis l'été 1985) ...

... et il reçoit des félicitations de George Bush (senior) en mai 1986 ...

Il a rencontré plusieurs fois le général Raymond Van Calster (c'est écrit dans son livre).

Le SDRA 8 était au service de la Belgique, mais aussi de l'OTAN et dépendait par conséquent du ACC ou Allied Clandestine Committee (c'est le chef du Service général de Renseignement de l'armée belge, le général Raymond Van Calster, qui occupera la présidence du ACC en 1990) et du CPC ou Clandestine Planning Committee.

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:01

HERVE a écrit:

La tuerie d'Alost a eu lieu le 9 novembre 1985 ... Richard L. Holm était donc chef de station de la CIA en Belgique à ce moment (depuis l'été 1985) ...

... et il reçoit des félicitations de George Bush (senior) en mai 1986 ...

Il a rencontré plusieurs fois le général Raymond Van Calster (c'est écrit dans son livre).

Le SDRA 8 était au service de la Belgique, mais aussi de l'OTAN et dépendait par conséquent du ACC ou Allied Clandestine Committee (c'est le chef du Service général de Renseignement de l'armée belge, le général Raymond Van Calster, qui occupera la présidence du ACC en 1990) et du CPC ou Clandestine Planning Committee.


On ignore le nom de son prédécesseur n'est-ce pas ? study 
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:11



http://fr.scribd.com/doc/230576424/Richard-L-Holm-in-Belgium-the-American-Agent





Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:16

Oui mais il est question ici des Services Soviétiques.
Qui est son prédécesseur ? Avant l'été 85.
Une idée pour Alfred ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:24

Richard L. Holm était en fait chef de station de la CIA à Bruxelles pendant toute la seconde vague ...

1985

Supermarché Delhaize à Braine-l'Alleud, province de Brabant, Belgique, vendredi 27 septembre 1985 entre 20h00 et 21h00 : 3 morts (MM. Roger Engelbienne, Ghislain Platanne et Bozidar Djuroski senior), 1 blessé (Bozidar Djuroski junior)

Supermarché Delhaize à Overijse, province du Brabant flamand, Belgique, vendredi 27 septembre 1985 entre 20h00 et 21h00 : 5 morts (dont un garçon de 13 ans et aussi le banquier Léon Finné) et un blessé (l'avocat Jean-Paul Macau).

Supermarché Delhaize à Alost, province de Flandre-Orientale, Belgique, samedi 9 novembre 1985 : 8 morts, 9 blessés ; vol de 937 777 BEF4.

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:39

HERVE a écrit:
Richard L. Holm était en fait chef de station de la CIA à Bruxelles pendant toute la seconde vague ...

1985

   Supermarché Delhaize à Braine-l'Alleud, province de Brabant, Belgique, vendredi 27 septembre 1985 entre 20h00 et 21h00 : 3 morts (MM. Roger Engelbienne, Ghislain Platanne et Bozidar Djuroski senior), 1 blessé (Bozidar Djuroski junior)

   Supermarché Delhaize à Overijse, province du Brabant flamand, Belgique, vendredi 27 septembre 1985 entre 20h00 et 21h00 : 5 morts (dont un garçon de 13 ans et aussi le banquier Léon Finné) et un blessé (l'avocat Jean-Paul Macau).

   Supermarché Delhaize à Alost, province de Flandre-Orientale, Belgique, samedi 9 novembre 1985 : 8 morts, 9 blessés ; vol de 937 777 BEF4.
 

Oui Hervé, merci, j'ai une petite connaissance du dossier quand même afro . Mais on peut imaginer une planification avant l'été 1985... Ma question n'est pas totalement idiote.. Quant à l'extrait du livre, j'ai quelques notion en Anglais.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:42

@CS1958

Raymond Van Calster et Richard L. Holm me semblent très suspects. Je ne connais pas leurs prédécesseurs.

A noter aussi : Elio Ciolini semble arriver en Belgique (venant des USA, selon Philip Willan) entre les deux vagues.

Pouvez-vous me dire où il est question d'Alfred ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:48


@CS1958

Votre question n'est pas du tout idiote ... mais je n'ai pas la réponse.

Richard L. Holm était en formation aux USA avant son poste à Bruxelles (où il arrive très probablement en août 1985). Il a pu être mis au courant de quelque chose qui était planifié auparavant...

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:51

HERVE a écrit:

@CS1958

Votre question n'est pas du tout idiote ... mais je n'ai pas la réponse.

Richard L. Holm était en formation aux USA avant son poste à Bruxelles (où il arrive très probablement en août 1985). Il a pu être mis au courant de quelque chose qui était planifié auparavant...


Page 444.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 19:57

Par contre, je ne me souvenais plus du tout de l'attentat de l'Oktoberfest. Or, un extrait a été posté concernant le FNJ avec référence indirecte à la CSU....

Voici un article Wikipedia que je poste en raison de la référence au CSU, dans l’article sur le FNJ donc
.
L'attentat de l'Oktoberfest du 26 septembre 1980 a été perpétré par Gundolf Köhler, un terroriste d'extrême droite allemand. La bombe placée au niveau de l'entrée principale de la fête a fait 13 morts et 211 blessés, dont 68 graves. C'est l'attentat le plus meurtrier de la période d'après-guerre en Allemagne. L'enquête a conclu que le terroriste avait agi seul, mais cette version fait débat et des demandes afin de rouvrir l'enquête ont été faites plusieurs fois, la dernière en 2005.
Les faits
Le 26 septembre 1980 à 22h19 une bombe tuyau placée dans une poubelle explose au niveau du lieu dit Öffentliche Bedürfnisanstalt am Bavariarin. La bombe artisanale est constituée d'une grenade de mortier vidée au préalable et reremplie avec 1,39 kg de TNT, le tout caché dans un extincteur, lui aussi vidé au préalable, rempli à la fois de clous et de vis. L'explosion fait 13 morts, 211 blessés dont 68 graves. Plusieurs victimes de l'attentat se sont fait amputer les deux jambes, d'autres sont restées gravement handicapées. La décision est toutefois prise, après mûre réflexion, par les organisateurs de ne pas interrompre la fête, comme cela avait été également le cas lors de la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich, pour ne pas céder à la terreur et ainsi donner raisons aux terroristes. L'enquête officielle, menée conjointement par la police criminelle bavaroise et le Generalbundesanwalt beim Bundesgerichtshof (instance fédérale) à l'époque Kurt Rebmann, aboutie en 1982 et conclut que l'attentat a été perpétré par l'extrémiste d'extrême droite Gundolf Köhler, qui est mort dans l'explosion, et qu'il s'agirait d'un acte isolé mis en œuvre par un marginal. Au moment de l'explosion, il se tenait à côté de la bombe, son corps a été réduit en charpie et seul son passeport, trouvé sur place, a permis de l'identifier.
Débat sur les conclusions de l'enquête
La thèse du terroriste isolé a beaucoup été attaquée. Il a été prouvé par des avocats que Köhler faisait partie du groupe néo-nazi Wehrsportgruppe Hoffmann. Parmi les personnalités ayant combattu la version officielle on trouve l'ancienne ministre de la justice allemand Herta Däubler-Gmelin, une des victimes Ignaz Platzer qui a perdu deux enfants dans l'explosion, le journaliste Ulrich Chaussy1 ainsi que l'avocat Werner Dietrich qui a lutté pour faire rouvrir l'enquête. Sa requête est rejetée par l'avocat général fédéral à Karlsruhe en 1984. En 2005, pour les 25 ans de l'attentat, une nouvelle vague de contestation pour la réouverture de l'enquête est menée conjointement par des syndicats, des associations et des particuliers, parmi lesquels des hommes politiques munichois faisant partie du SPD. Toutefois ce mouvement ne sera pas couronné de succès.
Les critiques portent par exemple sur le fait que de nombreux témoignages relevant la participation d'autres auteurs à l'attentat présents dans le rapport du juge n'ont pas été pris en compte. Ceux-ci affirment que Köhler a parlé juste avant l'attentat avec deux personnes vêtus de Parkas verts et qu'un troisième homme aurait manipulé avec Köhler un sac plastique. Une témoin aurait surpris une conversation juste après l'explosion disant : « Je voulais pas, j'y peux rien, ça me tue ».
Les derniers scellés concernant le crime ont été détruits en 1997. Ils comprenaient : des morceaux de la bombe et des restes humains n'ayant pu être identifiés. Cette manière de procéder a elle aussi été critiquée.
Gladio
Des recherches de l'historien Daniele Ganser mettent en relation l'attentat de l'Oktoberfest avec les organisations dites Gladio.
Réactions politiques à l'attentat
L'attentat se produit quelques jours avant les élections électorales en Allemagne. Dès le 27 septembre Franz Josef Strauß, candidat au poste de chancelier pour la CDU/CSU attaque virulemment la coalition social-libérale dans le magazine Bild am Sonntag. Il déclare que le ministre de l'intérieur Gerhart Baum par ses vues libérales aurait empêché les services de sécurité de faire les enquêtes nécessaires pour éviter l'attentat. Le gouvernement réplique en déclarant que la CDU prend à la légère le danger que représente l'extrême droite et prend pour exemple le fait que le ministre-président (de) de Bavière, qui n'est autre que Franz Josef Strauß, a fortement critiqué l'interdit prononcé par le ministre de l'intérieur contre le groupe Wehrsportgruppe Hoffmann.
Le groupe des verts a remis l'attentat à l'ordre du jour du Bundestag en juin 2009. Ils se référent principalement aux découvertes faites dans les archives de la Stasi. Le parlement pose officiellement la question de savoir si l'on avait connaissance de lien entre l'attentat de Munich et celui de Bologne du 2 août 1980. Le gouvernement répond à la date du 22 juin 2009.
Le Spiegel dévoile en octobre 2011 l'existence d'un rapport d'enquête de pas moins de 46 000 pages prouvant que les fonctionnaires étaient déjà au courant avant l'attentat de l'appartenance de Köhler au milieu néo-nazi. Toujours selon le rapport, ce milieu soignerait ses relations avec les administrateurs CSU. Il émet également l'hypothèse qu'un des motifs de l'attentat aurait été d'aider Franz Josef Strauß à gagner les élections en accusant la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 20:50

Cet "Alfred R." que Richard L. Holm rencontrait régulièrement (notamment à la maison du Cygne sur la grand-place) est en effet une énigme intéressante ! OTAN ? Union Européenne ? Autre chose ?

Je me demande si Aldo Vastapane était déjà propriétaire de ce restaurant réputé ...

Voir :

http://archives.lesoir.be/l-acteur-aldo-vastapane_t-20020411-Z0LPTV.html

_ _ _

A noter aussi : la mention de "St John's" (page 450) ... La famille de Richard L. Holm résidant à Waterloo, il s'agit très probablement de la St John's school, l'école anglophone située dans cette ville ... à proximité de lieux souvent cités : la maison de Guy Weber, le siège de Sécuritas, Argenteuil, etc ... sans oublier la "Sucrerie" de la bande des Sudistes ...



Dernière édition par HERVE le Ven 20 Juin 2014 - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 20 Juin 2014 - 21:07

CS1958 a écrit:
Par contre, je ne me souvenais plus du tout de l'attentat de l'Oktoberfest. Or, un extrait a été posté concernant le FNJ avec référence indirecte à la CSU....

Voici un article Wikipedia que je poste en raison de la référence au CSU, dans l’article sur le FNJ donc
.
L'attentat de l'Oktoberfest du 26 septembre 1980 a été perpétré par Gundolf Köhler, un terroriste d'extrême droite allemand. La bombe placée au niveau de l'entrée principale de la fête a fait 13 morts et 211 blessés, dont 68 graves. C'est l'attentat le plus meurtrier de la période d'après-guerre en Allemagne. L'enquête a conclu que le terroriste avait agi seul, mais cette version fait débat et des demandes afin de rouvrir l'enquête ont été faites plusieurs fois, la dernière en 2005.
Les faits
Le 26 septembre 1980 à 22h19 une bombe tuyau placée dans une poubelle explose au niveau du lieu dit Öffentliche Bedürfnisanstalt am Bavariarin. La bombe artisanale est constituée d'une grenade de mortier vidée au préalable et reremplie avec 1,39 kg de TNT, le tout caché dans un extincteur, lui aussi vidé au préalable, rempli à la fois de clous et de vis. L'explosion fait 13 morts, 211 blessés dont 68 graves. Plusieurs victimes de l'attentat se sont fait amputer les deux jambes, d'autres sont restées gravement handicapées. La décision est toutefois prise, après mûre réflexion, par les organisateurs de ne pas interrompre la fête, comme cela avait été également le cas lors de la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich, pour ne pas céder à la terreur et ainsi donner raisons aux terroristes. L'enquête officielle, menée conjointement par la police criminelle bavaroise et le Generalbundesanwalt beim Bundesgerichtshof (instance fédérale) à l'époque Kurt Rebmann, aboutie en 1982 et conclut que l'attentat a été perpétré par l'extrémiste d'extrême droite Gundolf Köhler, qui est mort dans l'explosion, et qu'il s'agirait d'un acte isolé mis en œuvre par un marginal. Au moment de l'explosion, il se tenait à côté de la bombe, son corps a été réduit en charpie et seul son passeport, trouvé sur place, a permis de l'identifier.
Débat sur les conclusions de l'enquête
La thèse du terroriste isolé a beaucoup été attaquée. Il a été prouvé par des avocats que Köhler faisait partie du groupe néo-nazi Wehrsportgruppe Hoffmann. Parmi les personnalités ayant combattu la version officielle on trouve l'ancienne ministre de la justice allemand Herta Däubler-Gmelin, une des victimes Ignaz Platzer qui a perdu deux enfants dans l'explosion, le journaliste Ulrich Chaussy1 ainsi que l'avocat Werner Dietrich qui a lutté pour faire rouvrir l'enquête. Sa requête est rejetée par l'avocat général fédéral à Karlsruhe en 1984. En 2005, pour les 25 ans de l'attentat, une nouvelle vague de contestation pour la réouverture de l'enquête est menée conjointement par des syndicats, des associations et des particuliers, parmi lesquels des hommes politiques munichois faisant partie du SPD. Toutefois ce mouvement ne sera pas couronné de succès.
Les critiques portent par exemple sur le fait que de nombreux témoignages relevant la participation d'autres auteurs à l'attentat présents dans le rapport du juge n'ont pas été pris en compte. Ceux-ci affirment que Köhler a parlé juste avant l'attentat avec deux personnes vêtus de Parkas verts et qu'un troisième homme aurait manipulé avec Köhler un sac plastique. Une témoin aurait surpris une conversation juste après l'explosion disant : « Je voulais pas, j'y peux rien, ça me tue ».
Les derniers scellés concernant le crime ont été détruits en 1997. Ils comprenaient : des morceaux de la bombe et des restes humains n'ayant pu être identifiés. Cette manière de procéder a elle aussi été critiquée.
Gladio
Des recherches de l'historien Daniele Ganser mettent en relation l'attentat de l'Oktoberfest avec les organisations dites Gladio.
Réactions politiques à l'attentat
L'attentat se produit quelques jours avant les élections électorales en Allemagne. Dès le 27 septembre Franz Josef Strauß, candidat au poste de chancelier pour la CDU/CSU attaque virulemment la coalition social-libérale dans le magazine Bild am Sonntag. Il déclare que le ministre de l'intérieur Gerhart Baum par ses vues libérales aurait empêché les services de sécurité de faire les enquêtes nécessaires pour éviter l'attentat. Le gouvernement réplique en déclarant que la CDU prend à la légère le danger que représente l'extrême droite et prend pour exemple le fait que le ministre-président (de) de Bavière, qui n'est autre que Franz Josef Strauß, a fortement critiqué l'interdit prononcé par le ministre de l'intérieur contre le groupe Wehrsportgruppe Hoffmann.
Le groupe des verts a remis l'attentat à l'ordre du jour du Bundestag en juin 2009. Ils se référent principalement aux découvertes faites dans les archives de la Stasi. Le parlement pose officiellement la question de savoir si l'on avait connaissance de lien entre l'attentat de Munich et celui de Bologne du 2 août 1980. Le gouvernement répond à la date du 22 juin 2009.
Le Spiegel dévoile en octobre 2011 l'existence d'un rapport d'enquête de pas moins de 46 000 pages prouvant que les fonctionnaires étaient déjà au courant avant l'attentat de l'appartenance de Köhler au milieu néo-nazi. Toujours selon le rapport, ce milieu soignerait ses relations avec les administrateurs CSU. Il émet également l'hypothèse qu'un des motifs de l'attentat aurait été d'aider Franz Josef Strauß à gagner les élections en accusant la gauche.


"Selon les aveux du néonazi italien Elio Ciolini, Hoffmann aurait aussi été impliqué dans l'attentat à la bombe de la gare de Bologne en 1980 (85 morts). A la lecture de tous ces attentats, on peut douter des affirmations d'un ancien loup noir qui prétend avoir obtenu des explosifs contre la promesse formelle de ne faire jamais "ni morts, ni blessés" dans le mensuel Heb'di" (n° 27 - Octobre 2011 - article : "Que sont devenus les loups noirs ?").
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Mer 25 Juin 2014 - 8:49


Le début de l'autobiographie de Richard L. Holm est sur

http://fr.scribd.com/doc/231236412/Richard-L-Holm-Pages-1-50

(surtout sur le Congo, y compris l'accident)

http://fr.scribd.com/doc/231273156/Richard-L-Holm-Pages-51-100

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Jeu 26 Juin 2014 - 9:50


Richard L. Holm a rencontré Turki en juin 1982

http://fr.scribd.com/doc/231388626/Holm-Turki-Juin-1982

(CTG = Counter Terrorist Group)

Turki est quelqu'un dont il a déjà été question, notamment pour ses probables liens avec Faez al-Ajjaz (voir sa célèbre Mazda) et avec Adnan Khashoggi (lui aussi lié à Beherman). Faez al-Ajjaz était le financier du WNP.

Turki était dans le "Safari Club" (Khashoggi est devenu propriétaire de la propriété éponyme).

http://spitfirelist.com/for-the-record/ftr-522-the-safari-club/

(...)  “Prince Turki him­self acknowl­edged the pri­vate net­work for the first time in an unchar­ac­ter­is­ti­cally can­did speech given to George­town Uni­ver­sity alumni in Feb­ru­ary 2002: ‘And now I will go back to the secret that I promised to tell you. In 1976, after the Water­gate mat­ters took place here, your intel­li­gence com­mu­nity was lit­er­ally tied up by Con­gress. It could not do any­thing. It could not send spies, it could not write reports, and it could not pay money. In order to com­pen­sate for that, a group of coun­tries got together in the hope of fight­ing Com­mu­nism and estab­lished what was called the Safari Club. The Safari Club included France, Egypt, Saudi Ara­bia, Morocco, and Iran. The prin­ci­pal aim of this club was that we would share infor­ma­tion with each other and help each other in coun­ter­ing Soviet influ­ence world­wide, and espe­cially in Africa. In the 1970’s, there were still some coun­tries in Africa that were com­ing out of colo­nial­ism, among them Mozam­bique, Angola, and I think Dji­bouti. The main con­cern of every­body was that the spread of Com­mu­nism was tied up. Con­gress had lit­er­ally par­a­lyzed the work not only of the U.S. intel­li­gence com­mu­nity but of its for­eign ser­vice as well. And so the King­dom, with these coun­tries, helped in some way, I believe, to keep the world safe at the time when the United States was not able to do that. That, I think, is a secret that many of you don’t know. I am not say­ing it because I look to tell secrets, but because the time has gone and many of the actors are gone as well.’” (...)


Note 1 : je ne crois pas que Richard L. Holm dise toute la vérité sur sa rencontre avec Turki ... surtout que celle-ci suivait directement des visites de Holm en France, Allemagne et Belgique (page 391). Je ne serais pas surpris que le financement du WNP soit le fait de Faez al-Ajjaz parce que celui-ci agissait pour le Safari Club qui a remplacé pour un temps la CIA (après le Watergate)...


Note 2 : il faut noter que Turki s'est adressé à la George­town Uni­ver­sity qui a hébergé le CSIS (Kissinger, Davignon ... comme au Bilderberg ... mais aussi David Abshire qui était ambassadeur des USA à l'OTAN pendant la période qui nous intéresse)




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Jeu 26 Juin 2014 - 11:47


A titre d'information, le nom de Faez al-Ajjaz est cité (brièvement) dans

Le croissant et la croix gammée

Roger Faligot
1990










Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 27 Juin 2014 - 12:57

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
malvira



Nombre de messages : 243
Localisation : jette 1090
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 27 Juin 2014 - 13:15

Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 27 Juin 2014 - 13:39

Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Hubert Bonisseur de La Ba



Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Ven 27 Juin 2014 - 13:41

Ouais, 9 pages et aucuns liens formels (ou avérés) avec ce bon JM........ fantasmes ?  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tinck - Coincer les commanditaires   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Tinck - Coincer les commanditaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche de commanditaires
» LES VERITABLES COMMANDITAIRES DE L'ATTENTAT DU PAPE JEAN-PAUL II
» Les véritables commanditaires de l'attentat du Pape Jean-Paul II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: