les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ixelles, 10 mai 1982

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Limir



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Mer 7 Fév 2018 - 0:58

"La gestion du risque par les tueurs est assez curieuse pour beaucoup de choses.
Ils prennent des risques inconsidérés et d'autre part prennent des précautions dont l'utilité n'est pas certaine"

Ceci est une question clé.
Tantot une audace qui démontre une grande maitrise.
Tantot des actes qui apparaissent ceux d'amateurs.
Ces constatations sont incompatibles.

Dès lors: faits liés? déliés? bandes différentes? niveau de qualifications diverses parmi les auteurs / co-auteurs / complices? etc
... Un autre moyen pour organiser les faits et les auteurs.

Revenir en haut Aller en bas
smiling



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Mer 7 Fév 2018 - 9:11

Je ne suis pas certain que l'on puisse parler d'une grande maitrise, mais de l'audace et du sang froid avec une touche d'inconscience certainement.
Cela n'est pas incompatible du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Mer 7 Fév 2018 - 12:52

Jean-Marie Tinck n'aurait pas dû avoir trop de problème à voler une caisse. Ou bien il est exonéré de ce fait ou bien il s'agissait déjà de créer des liens. C'est du cousu au gros fil
Revenir en haut Aller en bas
DIDIER



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2019

MessageSujet: IXELLES    Dim 10 Fév 2019 - 9:35

VOL D L'AUSTIN ....A IXELLES
VEHICULE SANTANA ... VU A IXELLES
QUI PARMIS LES SUSPECTS DES TBW HABITE A IXELLES A CETTE PERIODE ?





K a écrit:
Mottard Haquin:



Citation :
14. La voiture

Le 10 mai 1982, à 22h20, Monsieur N.L., domicilié à Ixelles, avenue d'Italie 32, met son véhicule Austin en stationnement dans le parking de cet immeuble. Deux personnes le menacent de leurs armes, s'empa­rent des clés de la voiture et vol ent celle-ci.
Ce véhicule a été retrouvé le lendemain matin à hauteur de la salle d'exposition d'un concessionnaire VW de Hal.


La police constate la présence de cette voiture, parce que, dans la nuit ~u 10 au 11 mai, une voiture neuve de marque VW modèle Santana a été volée dans la salle d'exposition de ce concessionnaire. A 1'époque, 358 Santana avaient été importées en Belgique. Presque toutes étaient bleu foncé ou métallisé.

Cette voiture a été trouvée en flammes le 30 sep­tembre 1982, vers 22h20, à la limite de Uccle et de Watermael-Boitsfort, dans la drève du Tumuli, à 200 m de la chaussée de la Hulpe, au coin de la Drève du Caporal.

Après 1'intervention des pompiers et de la police d'Uccle, elle a été fouiUé'e et expertisée sous divers aspects : balistique, incendie, automobile.
Il a été· découvert à 1'intérieur de cette carcasse calcinée notamment:

10 8 douilles percutées de 9 mm;

pag 159

2° 2 billes métalliques employées par Daniel De­kaise pour obturer le canon de certaines armes;
3° un pèse-Iettre.

L' armature de la banquette arrière était manquante.
Elle n'a pas été retrouvée sur les lieux.
L'enquête rapporte qu'un~ voiture Santana avec plaques françaises aurait été souvent en stationne­ment à Ixelles, chaussée de Boendael, aux environs du 595, entre le 20 septembre 1982 et le Ier octobre 1982.
A partir de cette date, elle a disparu. Un immeuble sis chaussée de Boendael est composé, en partie, d'appartements meublés.
Malheureusement, la recherche de 1'identité des locataires n'a pas donné de résultat.
Outre les impacts de balIes déjà mentionnés dans 1'exposé des faits, la PJ et les experts ont relevé qu'une balIe de fort calibre avait été tirée des places arrière de la voiture vers le siège avant droit.

pag 160

il a été trouvé des objets qui, pour la plupart, ont été soumis à un examen très attentif.
Notamment:
1 ° des blocs de mousse. Reconstitués, ils ont pu être identifiés comme étant les deux éléments soupIes du siège arrière d'une VW Audi 80 ou Santana. Il y avait aussi deux carcasses d'appuie-tête arrière;
2° les débris d'une fausse plaque d'immatricula­tion DSN 237. Ces débris ont été soumis à Wiesbaden à une recherche dactyloscopique qui n'a pas donné de résultat. La marque d'immatriculation DSN 237 a été attribuée pour une VW Santana de couleur bleue à une personne, domiciliée et résidant à Ixelles, avenue Huysmans 225. La PJ signale que le 225 de 1'avenue Huysmans se trouve à peu de di stance du lieu ou 1'Austin de Monsieur N.L. a été volée;
3° un soulier coupé et une chemise polo déchirée et percée de nombreux trous. Celle-ci était enterrée au pied d'une souche d'arbre. Ces pièces ont fait 1'objet d'une expertise médico légale et balistique;
Le 16 octobre 1982, un adolescent circule à vélo dans la forêt de Soignes venant de Waterloo. Au carrefour formé par les drèves du Sanatorium et Sainte-Corneille, il découvre des débris étranges et notamment deux cartes de banque. Il emporte celles­ci. Sa mère a renvoyé ces cartes à la banque qui en a avisé la police. Une de ces deux cartes appartenait à Daniel Dekaise et l' autre à Gérard Gradzki. Sur place
4° un journal espagnol « El Pais »;
5° des documents et chèques établis au nom de Daniel Dekaise;
6° une monture de lunettes sans verres ressem­blant à celle portée par un des agresseurs.
Un des documents trouvés reste mystérieux. Il s'agit de morceaux de papier manuscrits dont ni

pag161

Dekaise, ni Seykens, ni Gradzki ne se reconnaissent les auteurs.
Ils ont été soumis à une expertise en écriture le 25 juillet 1986 mais le rapport se limite à comparer l'écriture de M. Cocu.
Dans ce contexte, il était indispensable de con­naître avec précision quelles armes avaient été volées le 30 septembre 1982. L'épouse de l'armurier a remis une liste à la BSR le 1 cr octobre 1982. Elle mentionne 29 armes. Deux de celles-ci n'étaient pas encore ins­crites au registrE!. Sorti de clinique, Daniel Dekaise dépose une nouvelle liste le 11 octobre 1982. Il ne reste plus que 14 des 29 armes. Le 25 octobre 1982, Daniel Dekaise dépose une liste complémentaire de pièces qui n'avaient été mentionnées ni par sa femme ni par lui: deux révolvers Enfield CAL 370 pour cartouches à blanc, un pistolet-mitrailleur Schmeis­ser MP 40 hors d'usage et 5 chargeurs de 32 car­touches pour pistolet-mitrailleur. Le 27 janvier 1983, Daniel Dekaise signale qu'à la suite de son inventaire de fin d'année, il a constaté la disparition d'un Smith & Wesson calibre 357.
16. Les objets volés
Le 25 mars 1983, une équipe de la BSR de Wavre commence à découvrir que Daniel Dekaise fabrique des silencieux avec la collaboration d'un entrepreneur de Court-Saint- Etienne. Depuis 1981, ils ont fabriqué
. 400 à 500 silencieux - baptisés modérateurs de son - pour des armes de calibre 22.
Ils ont, ensuite, mis au point et commencé la fabri­cation de silencieux pour pistolets-mitrailleurs IN­GRAM 9 mm court. Un contrat de fourniture portant sur 250 de ces modérateurs de son était en cours lors du hold-up. 49 de ces dispositifs ont été saisis à Court­Saint- Etienne.
Ils ont mis au point et .réalisé, en outre, un prototy­pe de silencieux pour pistolets- mitrailleurs BERETTA 9 mm parabellum. Une arme de ce modèle et son silencieux ont été volés le 30 septembre 1982 par les malfaiteurs.
La réputation faite à Daniel Dekaise d'être habile à transformer les armes de guerre, tenant plus un arsenal qu'une armurerie et même faisant du trafic d'armes, n'était donc pas de la pure fabulation.

pag 162


J'ai trouvé d'excellents descriptions ds ce bouqin les tueries du brabant 1990 ed complexe
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   Dim 10 Fév 2019 - 10:51

DIDIER a écrit:
VOL D L'AUSTIN ....A IXELLES
VEHICULE SANTANA ... VU A IXELLES
QUI PARMIS LES SUSPECTS DES TBW HABITE A IXELLES A CETTE PERIODE ?

Ixelles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ixelles, 10 mai 1982   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ixelles, 10 mai 1982
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» [BELGIQUE] Ixelles - Elsene
» 10 septembre 1982 - Echec Ariane 1 L5 - MARECS-B, SIRIO-2
» 2010: Le 07/03 vers 10h30 - Qui a vu comme moi une énorme lumière ds le ciel à Bxl ? (Belgique)
» un petit nouveau du nord
» évenement du 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Ixelles, 10 mai 1982-
Sauter vers: