les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jouret, Luc

Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Jouret, Luc   Mer 6 Aoû 2014 - 12:51

Médecin belge homéopathes. Ancien Para ESR. Gladio ? Gourou de l'ordre du Temple solaire.

Ne serait-il pas nécessaire de s'intéresser un peu plus à cet homme?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Mer 6 Aoû 2014 - 12:54


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 7 Aoû 2014 - 23:32

Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 7 Aoû 2014 - 23:50

Dans l'article de Gilles Gaetner, "Les sacrifiés du Temple solaire", publié dans l'Express le 16/07/1998, on peut lire notamment:

  • Des personnages au passé sulfureux

    Lointain prolongement de l'Ordre des templiers, créé au XIIe siècle, cette organisation apparaît en 1952, dans le château d'Arginy (Rhône). Son gourou et maître à penser est un philosophe passionné d'ésotérisme, décédé en 1996, Jacques Breyer, qui initiera notamment une célèbre actrice française. Sa mission? Partir à la recherche du trésor des Templiers dans les caves du château.

    Dans les années 70, l'organisation prend le nom d'Ordre rénové du temple (ORT). Ses dirigeants sont des personnages au passé sulfureux, tels l'ancien gestapiste Julien Origas ou l'ex-aumônier de Mussolini, Gregorio Bacolini. A la fin des années 70, l'ORT se transforme en Ordre du temple solaire. Son chef: Jo Di Mambro. Installé en Suisse en 1978, ce négociant en or, originaire de Beaucaire (Gard), organise des séminaires à Saconnex-d'Arve, où il possède une propriété.

    Plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-sacrifies-du-temple-solaire_495096.html#TD3KcwFXDLXzxK5G.99

Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Ven 8 Aoû 2014 - 0:26

Luc Jouret aurait été exclu de l'ORT (Ordre Rénové du Temple) suite à l'intervention de l'ancien Bénédictin italien - et ex-chapelain de la République de Salò, Gregorio Bacolini (qui fut aussi le confesseur personnel de Mussolini):

  • Les origines de l'Ordre du Temple Solaire

    A la fin des années 60, le paysage néotemplier va être modifié sous l'influence de deux personnages étranges :

    • Julien Origas, un rosicrucien, ancien agent de la Gestapo à Brest


    • Raymond Bernard, Grand-Maître de l'ordre rosicrucien AMORC pendant plus de 20 ans, avant de laisser sa place à son fils. Il est aussi le fondateur de l'Ordre Souverain du Temple Initiatique, qui enfante le Cercle international de recherches culturelles et spirituelles (CIRCES), sorte d'"université initiatique" encore en activité.


    Dans son livre Rendez-vous secret à Rome, Raymond Bernard prétend avoir été fait chevalier du temple dans la crypte de l'abbaye romaine de Saint-Nilus, par un mystérieux " cardinal blanc " dignitaire du véritable Ordre du temple et membre d'un conseil de 12 maîtres secrets du temple dirigeant le monde. Même si cette histoire a été inventé de toutes pièces par sa fertile imagination, le " cardinal blanc " a bel et bien existé, sous le nom de Gregorio Baccolini (1913-1917), un ancien chapelier de la République faciste de Salo devenu prélat orthodoxe.

    En 1970, Raymond Bernard  créa l'Ordre Rénové du Temple (ORT), et fut remplacé à son poste de président par Julien Origas l'année suivante, et quitta cette association en 1972, sans doute sous la pression de Ralph Lewis, Grand-Maître international de l'AMORC, qui voyait d'un mauvais oeil le succès croissant de l'ORT.

    L'ORT se voulait le " gardien de l'ésotérisme universel ", voyait dans le Christ " le point de sublimation de la tradition venant de l'Atlantide, de l'Egypte, la Grèce, la Palestine, le druidisme et la Christianisme ". Il affirmait que sa mission était de " préparer l'élite de demain "... De tels discours attirent une certaine clientèle amoureuse de costumes, et de déguisements qui font la fortune des anciens tailleurs ecclésiastiques reconvertis dans la couture occultiste. Le départ de Raymond Bernard renforça le pouvoir de Julien Origas

    Joseph Di Mambro est né en 1924 à Pont Saint-Esprit. Il fit partie de l'AMORC de 1956 à 1970. Il pensait avoir des dons spirituels hors du commun et se targuait d'être un médium inspiré par les " maîtres passés ". En 1971, il eut quelques démélés judiciaires avec la justice pour émission de chèques sans provisions et déménagea en Suisse où il fonda un grand nombre d'écoles et de sectes dont les plus connues sont la Fondation Golden Way et La Pyramide, s'appuyant sur un mode de vie communautaire. Parmi ceux qui rejoignirent la Fondation Golden Way, il y eut Michel Tabachnik, qui en devint le président en 1979, puis en 1982, Luc Jouret, médecin homépathe belge.

    Luc Jouret était féru d'ésotérisme, de médecines parallèles et franc-maçonnerie, il était devenu dans les années 80 une sorte de gourou mondial de l'homéopathie, des médecines douces et de l'écologie, notamment dans les milieux new-age. En 1982, il avait crée le Club Amenta, qui devint plus tard Atlanta. Luc Jouret, successeur désigné d'Origas, fut exclu de l'ORT en 1984, suite à une contestation de Gregorio Baccolini, Grand-Maître de l'ORT en Italie, qui l'estimait non initié.

    Privé de structure, Jouret se rapproche de Di Mambro pour créer en 1984 l'ORT-Tradition Solaire, et plus tard l'Ordre du Temple Solaire. Cette puissante organisation réunit toutes les caractéristiques d'une secte. Son règlement précise que " l'OTS est placé sous l'obédience absolue et la Synarchie du Temple. A cet effet, la Synarchie détient les pouvoirs les plus étendus. Ses membres sont et resteront secrets ". La progression dans l'ordre se fait par niveaux et grades : frère du parvis, chevaliers de l'Alliance, frères des Temps Anciens. Les initiés subissent une pression morale et idéologique absolues, comme le précise l'article 23 des règles de l'OTS : " Hormis l'enseignement donné, aucun autre enseignement, doctrine, théologie, philosophie, théorie ou concept à caractère spirituel, initiatique, ésotérique ou métaphysique, ne peut être propagé, dispensé ou introduit par quiconque à l'intérieur de l'ordre ".

    Plus sur http://www.hexamide.org/prevensectes/ots11.htm

Voir aussi:

http://orthodoxie-libre.actifforum.com/t472-p-ambroise-achilles-fontrier-1917-1992-paris

  • [...] Plus tard enfin Fontrier est assosocié avec la soit-disante "Eglise Catholique Orthodoxe de France" (ECOF) néocalendariste de Kovalevsky sous l'obédience du Patr. de Moscow Sergianiste-moderniste avec Alexis van der Mensbrugghe (ancien moine Bénédictin Cathol.Romain), Serge Heitz (ancien prêtre catholique Romain Alsacien), Grégorio Baccolini (ancien Bénédictin Italien, plus tard évêque de la parasynagogue Florinite, Acacien-Auxentien d'Euloge Hessler à Milan) et Therapont Huemmeler. [...]

Et:
http://www.lultimodeitemplari.com/node/3
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Mer 13 Aoû 2014 - 21:52

Appel à l'équipe : quel était le prénom du fils de Luc Jouret?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:13

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 14 Aoû 2014 - 11:07


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1671
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 14 Aoû 2014 - 11:26

«C'était un homme très gentil, très sympathique. Je connaissais bien sa femme, une fille charmante et très jolie, et ses deux enfants, Céline et Vincent que je promenais souvent.»
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 598
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 22 Fév 2018 - 17:12

michel a écrit:
Médecin belge homéopathes. Ancien Para ESR. Gladio ? Gourou de l'ordre du Temple solaire.

Ne serait-il pas nécessaire de s'intéresser un peu plus à cet homme?
Luc Jouret a fait son service militaire, comme beaucoup de jeunes médecins ayant terminé leurs études, en qualité de COR, c'est-à-dire candidat officier de réserve.

Il est arrivé en 1978 à l'ETBL de Stockem et a été affecté à l'Escadron Recce Para-Commando pour la durée de son service (15 mois).
Je ne me souviens plus si il a participé à l'opération sur Kolwezi, mais je crois qu'il n'a été breveté para-commando qu'ultérieurement, mais à 40 ans d'écart, je peux me tromper. Quant à la suite, je n'en sais que ce qui a été dit dans les médias.

Par contre, je suis formel, il n'a jamais été affecté aux ESR! On fait souvent l'amalgame entre lui et Denis Guillaume, ils étaient devenus très proches en ces années là. Denis Guillaume a fait mutation pour les ESR au début des années '80. Il y devint le commandant du détachement "équipes", ensuite passa  quelque temps au CE Para de Schaffen.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Jeu 22 Fév 2018 - 18:35

dim a écrit:
«C'était un homme très gentil, très sympathique. Je connaissais bien sa femme, une fille charmante et très jolie, et ses deux enfants, Céline et Vincent que je promenais souvent.»


Je l'ai aussi très bien connu, avant 77. Très sympa, chaleureux, militant dans le groupuscule Action Communiste.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 598
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Sam 3 Mar 2018 - 22:05

Vous l'avez sans doute mieux connu moi, je n'ai pas beaucoup fréquenté l.infirmerie en ces temps-la! Action communiste, quelque chose à voir avec le PCE?
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Jouret, Luc   Dim 4 Mar 2018 - 0:44

frederic lavachery a écrit:
dim a écrit:
«C'était un homme très gentil, très sympathique. Je connaissais bien sa femme, une fille charmante et très jolie, et ses deux enfants, Céline et Vincent que je promenais souvent.»


Je l'ai aussi très bien connu, avant 77. Très sympa, chaleureux, militant dans le groupuscule Action Communiste.


Déjà en mission ou par conviction ?

Son histoire semble encore plus dingue que celle du B.W.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouret, Luc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouret, Luc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archédia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: